Francaisdefrance's Blog

24/05/2011

Les « bienfaits de l’immigration »…

La victime: issue de l’immigration. Le tueur: issu de l’immigration… Les deux sont considérés comme « gentils ».

Conflit amoureux sur fond de conditions de vie déplorables. Mouhais; autre chose, svp… Ca se passera de commentaires.

FDF

.

Tué de treize coups de couteau dans l’enfer des Castalides…

Les habitants des 399 logements de cette résidence du Mirail vivent dans la plus grande insalubrité./ Photo DDM XdF.
Les habitants des 399 logements de cette résidence du Mirail vivent dans la plus grande insalubrité./ Photo DDM XdF.

La résidence des Castalides, là où un jeune homme est mort samedi soir de 13 coups de couteau, est connue pour son insalubrité. Les conditions de vie y sont déplorables.

Moussa Adim, l’homme de 25 ans tué, dans la nuit de samedi à dimanche, résidence les Castalides à Toulouse, a reçu pas moins de 13 coups de couteau. Son agresseur, un voisin de palier âgé de 46 ans, a reconnu les faits lors de sa garde à vue.

Hier, le drame était dans tous les esprits des habitants de cette résidence délabrée de l’avenue Aristide-Maillol dans le quartier du Mirail. Les scellés sur les portes des deux protagonistes et des traces de sang sur le sol témoignaient encore de cette nuit d’horreur. « Je l’ai trouvé là, devant ma porte, il était en sang, témoigne un proche voisin. L’autre était là aussi, il tournait en rond. »

Ce terrible événement ajoute encore au triste tableau que présente cet immeuble de 399 habitations où vivent des personnes âgées, des familles avec enfants et des personnes seules. Lorsqu’on pénètre dans les lieux, la vitre de la porte d’entrée est étoilée et parsemée de trous. Dans le hall, les boites aux lettres bancales sont ouvertes.

Le drame s’est produit au quatrième des sept étages que compte la résidence. L’ascenseur est en panne. « Il n’a marché que deux jours », se désole un habitant. Il faut alors emprunter un couloir sombre jusqu’à l’escalier de secours, à l’extérieur, au pied duquel s’entassent des détritus nauséabonds.

Des traces de pas dans le sang

Au terme d’une vertigineuse montée, interminable pour une personne âgée ou une mère de famille de retour des courses, on trouve de nouveau un long couloir sans lumière. Au plafond, des fils pendent. Sur le sol crasseux traînent des mégots de cigarette, des canettes de bière. Beaucoup d’appartements sont squattés. À l’intérieur, les murs suintent. Le confort est rudimentaire. « La télé ne marche pas. Pareil pour le chauffage. »

Le meurtre s’est produit au bout du couloir. Des traces de pas sont encore incrustées dans du sang. « On a dû tout nettoyer tout seuls. Le ménage n’est jamais fait, déplore un voisin. Nous avons fait une pétition. »

Dans le couloir, les habitants se réunissent. Certains se souviennent de cette nuit de samedi à dimanche. « Il était par terre. Il avait mal. On a appelé les secours. Mais on a l’impression d’être moins bien traités que les autres parce qu’on habite ici. »

Même s’ils logent dans ces conditions déplorables, les résidents des Castalides ne vivent pas pour autant renfermés sur eux-mêmes. « On se connaît tous. La victime comme son agresseur sont des garçons gentils. On ne sait pas ce qui s’est passé. » Hier soir, dans le couloir crasseux du 4e étage, un repas a été improvisé à la mémoire de Moussa Adim.


« Il faudra du temps »

La résidence des Castalides est repérée depuis plusieurs années comme une véritable verrue à Toulouse. Toulouse habitat est propriétaire de 180 des 399 logements. « Nous intervenons à la demande la mairie depuis 2006-2007 en rachetant des logements, explique Bernard Guinio, directeur général adjoint d’Habitat Toulouse. Depuis mi-janvier, nous avons réussi à être nommés syndic. Mais avec le budget que nous avons, nous ne pouvons pas faire grand-chose ». La réhabilitation complète de l’immeuble prendra 10 à 12 ans. « Mais il y a des choses urgentes qui seront faites plus rapidement comme la sécurité incendie et électricité. » Habitat Toulouse affiche une vraie volonté. « Mais il faudra du temps. »


Le suspect a reconnu les faits

Belkacem Kherif, l’homme de 46 ans soupçonné d’avoir tué à coups de couteau son voisin de palier, Moussa Adim, 25 ans, dans un immeuble situé rue Aristide-Maillol, à Toulouse, dans la nuit de samedi à dimanche, a été déféré au parquet hier soir. Il devait être présenté devant un juge qui devait lui signifier sa mise en examen pour homicide volontaire. Lors de sa garde à vue, le mis en cause aurait reconnu avoir porté des coups de couteau à son voisin, au quatrième étage de l’immeuble des Castalides, pour régler un conflit amoureux. Hier, l’autopsie a révélé la présence de treize coups de couteau sur le corps de la victime. Seul un coup serait à l’origine de la mort. Lorsque les policiers sont arrivés sur la scène de crime, dimanche peu après 1 heure du matin, ils ont retrouvé la victime gisant dans une mare de sang au quatrième étage de l’immeuble, les Castalides. Le suspect se tenait non loin de là et a été aussitôt interpellé. Cet immeuble de 350 logements cristallise depuis longtemps la colère et l’indignation de nombreux riverains et habitants dénonçant l’insalubrité des lieux.

Source: http://www.ladepeche.fr/

4 commentaires »

  1. « treize coups de couteau sur le corps de la victime.  »
    voyez bien qu’il est gentil : le 13 est un porte bonheur….

    Commentaire par henri — 24/05/2011 @ 16:42 | Réponse

  2. Bof,tant qu’ils s’entretue entre eux!!hein?c’est peut-être du travail de moins prochainement!!!

    Commentaire par marco — 24/05/2011 @ 17:11 | Réponse

  3. « Une chance pour la France »…ça en fait deux de moins…

    Commentaire par drouin — 25/05/2011 @ 08:28 | Réponse

  4. Si cet endroit est devenu pourri a qui la faute ?

    A ceux qui l’ont laisser pourrir , donc ceux qui y logent !!!!

    Pathétique !

    Commentaire par Kenny — 25/05/2011 @ 14:35 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :