Francaisdefrance's Blog

20/05/2011

Dominique Strauss-Kahn, en liberté conditionnelle, va devoir faire face à un lot de dépenses inhabituelles…

Et ce n’est pas moi qui vais me faire du souci pour lui.

Même « éjecté » du FMI, il toucherait un « parachute doré » non négligeable… En outre, le couple Strauss-Kahn aurait une fortune cumulée comprise entre 35 et 55 millions d’euros. Il peut tenir longtemps en liberté conditionnelle… Au chômage maintenant, DSK a eu la bonne idée de démissionner avant qu’on ne le vire. Ainsi, il part avec une « prime de départ » d’un peu moins de 350 000 euros. Et en plus, il a plein d’amis; et pas seulement au PS…

Une chose m’interpelle: qui va venir faire le ménage chez lui ?

FDF

6 millions de dollars de caution, et le reste…

Dominique Strauss-Kahn et son avocat, William Taylor, au tribunal de New York, le 19 mai 2011.
REUTERS/Richard Drew/Pool

Jeudi soir le tribunal a accordé à Dominique Strauss-Kahn une liberté sous caution. Au moins jusqu’au 6 juin -date à laquelle DSK doit repasser devant les juges- l’ancien directeur du FMI, sera donc assigné à résidence, dans un appartement new-yorkais. Une liberté conditionnelle qui risque de lui coûter très cher. Pour l’heure, aucun chiffrage précis n’a pu être réalisé mais L’Expansion.com s’est prêté à l’exercice.

La caution : 6 millions de dollars au total

Le montant de la caution, lui, est connu. Le juge a demandé à DSK une caution d’un million de dollars, payable immédiatement, assortie d’un dépôt de garantie de cinq millions de dollars. Théoriquement cette somme doit être remboursée si le suspect se présente effectivement le jour de son procès. La caution n’est en effet pas une punition -puisque le suspect n’est pas encore déclaré coupable- mais seulement une garantie du fait qu’il restera sur le territoire jusqu’au verdict.

L’appartement : 10.000 dollars par mois ?

Pour pouvoir préparer sa défense, Dominique Strauss-Kahn sera assigné à résidence dans un appartement new-yorkais, loué par sa femme, Anne Sinclair. Pour l’heure, personne n’en connait l’adresse exacte, mais les rumeurs évoquent un appartement dans le quartier de Manhattan et plus précisément dans l’Upper East Side, non loin de Madison Avenue et de Central Park. En clair, un des quartiers les plus chics de la ville. A New York pour un appartement de bon standing, de plus de 100 m2, il faut compter quelque 10.000 dollars de loyer par mois. Si Dominique Strauss-Kahn est obligé d’y passer un an, ce qui n’est pas une hypothèse à exclure -en moyenne les pré-procès au pénal durent plusieurs mois – alors, le couple aurait à débourser aux alentours de 120.000 dollars pour l’appartement. D’ici là, l’ancien patron du FMI pourrait, selon la presse américaine, loger dans un appartement 3 pièces du Bristol Plaza, un hôtel de luxe, pour lequel il faut compter 14.000 dollars par mois.

Les honoraires des avocats : au moins 1000 dollars de l’heure

Sans grande surprise, DSK s’est entouré des meilleurs avocats américains. William Taylor est considéré comme l’un des meilleurs pénalistes de Washington. Quant à Benjamin Brafman, il a à son actif plusieurs acquittements de personnalités du show-biz ou du sport, parmi lesquelles Michael Jackson, soupçonné d’agression sexuelle en 2004. Là encore, il est très difficile de procéder à des estimations. Mais les honoraires de ces ténors du barreau sont très élevés. Contrairement à l’avocat de la victime présumée, ils ne travaillent pas gratuitement. En 2007, le Washingtonian magazine, estimait que pour s’offrir les services des pontes du droit pénal américain, il fallait débourser au bas mot entre 800 et 1000 dollars de l’heure. Il est aussi fort probable que Dominique Strauss-Kahn ait besoin des services de détectives privés, afin d’aller enquêter au plus profond dans la vie de son adversaire. Selon BFM TV, il faudra là encore compter 500 euros (710 dollars) de l’heure. Une défense qui promet donc d’être extrêmement coûteuse.

Le garde de sécurité : 200.000 dollars par mois

En plus d’avoir à payer des vigiles chargés de s’assurer qu’il ne quittera pas sa prison dorée, Dominique Strauss-Kahn va aussi devoir financer tout le matériel de sécurité, dont les caméras de vidéo-surveillance, qui seront installées son appartement. A elles seules, les dispositions pour la sécurité coûteront 200.000 dollars par mois, a estimé jeudi John McConnell, le procureur adjoint. Une somme qu’il faudra là encore multiplier par le nombre de mois passés en conditionnelle.

Un patrimoine pour faire face

DSK: ce que va lui coûter sa liberté

Dominique Strauss-Kahn et sa femme Anne Sinclair au Sénat en mars 2010.

REUTERS/Charles Platiau

Heureusement pour DSK, son patrimoine, ou plutôt celui de sa femme, devrait lui permettre de faire face à ces dépenses. Anne Sinclair, qui n’a jamais laissé tomber son époux depuis leur mariage en 1991, est en effet richissime. La petite fille de Paul Rosenberg, l’un des plus importants marchands de tableaux de la première moitié du XXe siècle, est toujours propriétaire d’un important lot de toiles de maître, qui lui assurent un patrimoine de plusieurs dizaines de millions d’euros. Selon un proche d’Anne Sinclair, cité récemment par L’Express, l’ancienne journaliste conserve encore quatre tableaux, « répertoriés » et « importants ». Par ailleurs, la femme de DSK est propriétaire de plusieurs biens immobiliers, dont un appartement dans le XVIème arrondissement (estimé 3 millions d’euros).

Quant à DSK, il n’est pas non plus à plaindre. Jusqu’à jeudi matin, il était le fonctionnaire le mieux payé au monde : un demi-million de dollars par an pour ses fonctions de président du FMI. Jeudi soir, son avocat déclarait à la Cour que son client gagnait 2 millions de dollars par an, et qu’ainsi il pourrait payer sa caution. En démissionnant du FMI, Dominique Strauss-Kahn devrait aussi toucher entre 318.000 et 349.000 euros, au titre de son parachute doré

A eux deux, les Strauss-Kahn possèdent également un appartement de 240 mètres carrés place des Vosges (acheté 4 millions d’euros), et une maison à Washington dans le quartier huppé de Georgetown (achetée 4 millions de dollars). Enfin, pour ses vacances, le couple possède un Riad à Marrakech (estimé 3 millions euros).

Source: http://lexpansion.lexpress.fr/

L’arrivée des clandestins en France liée à de nouveaux conflits ethniques.

Il fallait s’y attendre. La racaille est installée depuis longtemps dans ses zones de non-droit. Là ou des guerres de gangs et autres règlements de compte sont quotidiens. L’arrivée des clandestins Tunisiens n’arrange pas les choses. Bon; du moment où ils se massacrent entre eux…

FDF

.

Un clandestin tunisien a-t-il été tabassé à mort par des racailles à Paris ?

L’information circule sur divers sites d’informations alternatives de gauche et notamment le site pro-immigrationniste Indymedia : des affrontements d’une très grande violence auraient opposé ces derniers jours des groupes de jeunes Tunisiens clandestins et les bandes ethniques de La Villlette. Le site évoque même « un mort » : « D’après un Tunisien, 3 des leurs affamés ont demandé à un commercant de leur donner des boîtes de thon. Le commercant a appellé des jeunes du quartier (4 Chemins, porte de Pantin). 2 Tunisiens ont réussi à s’enfuir; le troisième aurait été tabassé à mort. Une autre version dit que c’était pour de l’alcool. »

Les jeunes Tunisiens présents à la Villette seraient victimes de nombreuses agressions, le « quartier » réprouvant leur présence. Racket, insultes menaces et violence : tel serait leur lot quotidien. Plusieurs auraient déjà été blessés. « Lors de notre visite [le lundi 16 mai] lit-on sur Indymedia, on a assisté à la présence de jeunes du quartier venu pour en découdre dont l’un d’eux armé d’un pistolet » ! Dérangeant les « habitudes du quartier » en attirant présence policière et parfois médiatique, les clandestins sont perçus comme des « gêneurs » qu’il convient de chasser.

Cette situation tragique et explosive démontre une nouvelle les impasses des politiques laxistes en matière d’immigration, transformant peu à peu la société française en une zone de non-droit où se livre une « guerre sociale » et ethnique.

[http://fr.novopress.info]

Panneaux avertisseurs de radars : en 2007, Sarkozy trouvait « scandaleux » de les enlever !

On a l’habitude des changements subits d’attitude de notre cher président et de ses promesses non tenues. Mais là, force est de constater qu’il fait fort.Le « foutage de gueule » continue…

2012 et Marine; vite !!!

FDF

.

Ce jeudi lors d’un déplacement dans le Var, Nicolas Sarkozy est revenu sur la polémique faisant suite à la décision du gouvernement de supprimer les panneaux.

« Je ne laisserai pas repartir le nombre de morts sur la route à la hausse. Je ne céderai pas sur cet objectif. Je comprends les agacements, la vie est difficile pour tout le monde. Puis on se dit : ‘on nous met des règles, puis on nous met des contrôles’, je comprends parfaitement cela », a déclaré Nicolas Sarkozy devant des gendarmes.

Pourtant , Nicolas Sarkozy n’avait pas cette position sur les radars.

En effet, le 3 mai 2007, invité de RTL, le chef de l’Etat tenait des propos différents.

« Il n’y aura pas de suppression des panneaux ! » déclarait Nicolas Sarkozy répondant à un auditeur de la radio.

Extrait de l’intervention de Nicolas Sarkozy à voir sur: http://www.lepost.fr/article/2011/05/20/2500919_en-2007-nicolas-sarkozy-trouvait-scandaleux-d-enlever-des-radars.html


Source: Le Post

Sus aux collabos. Webmestres: faites votre action SITA en 5 minutes !

Cet article s’adresse aux webmestres hébergés à l’étranger uniquement, ceci par précaution, même si les actions SITA qui existent depuis 2006 sont parfaitement légales.

Nous ne saurions trop recommander à ceux qui souhaitent ouvrir un blog de le faire chez wordpress.com (hébergé aux USA, pas de publicité, simple d’utilisation, la version gratuite disponible est amplement suffisante c’est celle utilisée par la galaxie SITA et cerise sur le gâteau vous pourrez publier sur votre blog tous les articles de la galaxie SITA par un simple copier/coller)

Vous avez repéré dans la presse en ligne un article exposant le zèle d’ un collabo du mondialisme et/ou de l’islamisme et vous avez trouvé une page internet où figure son adresse postale grâce à Google ou à cet annuaire: http://sitamnesty.wordpress.com/annuaires-adresses/alors vous êtes prêt pour créer votre action SITA qui, rappelons-le, est une invitation aux lecteurs de votre blog ou site à écrire CONCRETEMENT au collabo, tout simplement en imprimant l’article internet qui dénonce son attitude que vous, webmestre, aurez copié/collé dans votre action SITA   et en le lui envoyant par la poste, dans une bête enveloppe, avec un bête timbre pour lui signaler que l’on est au courant qu’il collabore avec l’ennemi et qu’il aura des comptes à rendre aux Français le moment venu.

Rien ni personne ne peut empêcher une lettre d’arriver entre les mains de son destinataire. Une action SITA c’est une lettre piégée à blanc qui fait exploser la cible… de rage.

pile, avalanche de courriers SITA, comme des lettres d'Amnesty International

L’effet déstabilisant SITA

Résumons pour créer sur votre blog ou site personnel une votre action SITA il faut 3 ingrédients : une cible c’est à dire un personnage public collabo, un article en ligne exposant ses « exploits » et une page internet où figure son adresse postale.

La chasse aux collabos est ouverte

Exemples de collabos qui peuvent être visés:

• Les élus maires, députés, sénateurs serviteurs zélés de l’islam pour la construction de mosquées, pour le halal dans les cantines scolaires etc.

• Le clergé catholique dont maints  prêtres et évêques se compromettent gravement avec l’islam avec les exemples récents des évêques de Carcassonne et Nice.

• Les journalistes qui à  99% sortent des mêmes écoles de journalisme infiltrées par les trotskistes et qui font de  la propagande sous couvert d’information.

• Les dirigeants du sport, le foot-ball étant par exemple le vecteur principal nous vantant les « avantages » du multiculturalisme, de la diversité.

• Ceux des musulmans qui pratiquent ce prosélytisme agressif, par intimidation qui est si consubstantiel à l’islam.

• Toute l’engeance altermondialiste verdâtre qui est favorable aux frontières ouvertes, à l’immigration africaine principalement musulmane.

Et bien d’autres, la liste n’étant pas exhaustive. Vous n’avez que l’embarras du choix.

Moteur…Action

Nous vous avons préparé le travail le plus possible pour que vous n’ayez qu’un minimum de  choses à faire.

Partie administrative de votre blog, dans l’éditeur :

1. Choisir le titre de votre action, par exemple  » Sus aux collabos » ou autre titre à votre convenance.

2. Copier/coller la trame de l’action SITA qui se trouve à cette page: http://susauxcollabos.wordpress.com/trame-d%E2%80%99une-action-sus-aux-collabo/ . Il vous reste à la compléter en remplaçant les pointillés rouges(………) par les renseignements manquants.

Et c’est tout, votre action est prête!

Mais rien ne vaut l’entrainement alors à titre de travaux pratiques voici une liste de collabos récemment apparus sur la scène médiatique. Cette liste sera régulièrement complétée du plus récent au plus ancien soit le dernier en tête de liste

3 • Le préfet de Lyon J-F Carenco qui a interdit la Marche des cochons mais autorisé la contre-manifestation des gauchistes qui pourtant ne cachaient pas vouloir être violents. Sitôt dit sitôt fait,voilà l’action SITA que cela donne: http://sitasecure.wordpress.com/2011/05/18/sus-aux-collabos-lyon-le-prefet-carenco-autorise-un-seminaire-de-djihadistes-et-interdit-une-manifestation-de-resistants/ et cela n’a pris que quelques minutes avec notre méthode.

2 • Le journaliste Benoît Duquesne dont l’émission contre-enquête tendait un traquenard à Marine le Pen qui flairant le guet-apens s’est fort judicieusement décommandée. Voici un article bien argumenté contre Benoît Duquesne: http://www.legaulois.info/2011/05/complement-denquete-quelle-bouffonnerie.html . A cette page on trouve l’adresse de France2 où envoyer le courrier qui sera transmis  à Benoît Duquesne: http://www.takeapen.org/francais/RTV.html#France2 Alors qui s’y colle? L’action peut être créée en moins de 5 minutes.

1 • L’ex-footballeur Lilian Thuram l’apôtre de l’anti-racisme dévoyé et à sens unique qui en 1998 après le victoire en finale de coupe du monde déclara vouloir faire une photo uniquement avec les blacks de l’équipe.  C’est pas rââcisteee du tout. Voici un article sur Thuram où ses anciens coéquipiers de 1998  démolissent  l’icône de l’anti-racisme à sens unique: http://24heuresactu.com/blog/2011/05/05/thuram-dugary-pierre-menes-du-racisme-anti-blancs/ On trouve l’adresse de Thuram à cette page: http://www.118000.fr/search?sb_Professionnel1=sb_Particulier1&sb_Nom=thuram&sb_Prenom=lilian&sb_CpVille=Fontainebleau . Qui s’y colle?

Si vous pensez que ce n’est pas aux autres résistants à faire le travail à votre place et qu’en vertu de la fourmi-attitude  vous vous lancez dans l’aventure SITA de la chasse aux collabos, nous serions heureux de l’apprendre. Aussi soyez assez aimable de nous signaler en commentaire vos actions SITA contre les collabos, cela nous permettra aussi d’en faire la promotion sur les sites et blogs de la galaxie SITA et ainsi de faire connaitre votre blog.

Pendant que les Strauss-Kahniens hurlent au complot…

Oumma.com s’y met aussi dans l’affaire DSK… Il faut dire que la brèche est largement ouverte. Et en outre, la dame en question est musulmane… Belle opportunité. Tiens? C’est marrant que la Halde, Sos Racisme et compagnie n’aient pas encore mis le nez dedans. Trop gros poisson, DSK; et puis, des ordres ont certainement été donnés…

FDF

.

Nafissatou Diallo, la femme de chambre du Sofitel, ignorait qui était DSK…

Lu sur Oumma.com:

Redevenu simple justiciable, déchu de ses précieux passe-droits, face à une machine judiciaire américaine qui s’est mise en branle à la vitesse de l’éclair, le col blanc déviant, Dominique Strauss-Kahn, a vu s’effondrer en 48h son univers doré, au confluent de l’ivresse des cimes, de l’abus de pouvoir, et de l’assouvissement de désirs débridés.

Un univers, hors de l’espace temps et au-dessus des lois, dans lequel évoluait comme un poisson dans l’eau l’économiste bon teint et éminent, surprotégé par un entourage qui savait, qui veillait au grain, et qui, bien que le mettant récemment encore en garde contre ce que la gauloiserie française se plaît à taxer de « petite faiblesse » pour la gent féminine, se projetait néanmoins à travers lui aux plus hautes responsabilités de la France.

Le sérail politique, toutes sensibilités confondues, qui parle avec lyrisme du devoir d’exemplarité, et qui le dévoie constamment, ne pouvait décemment ignorer les notes de RG décrivant par le menu les pratiques sexuelles invétérées de l’ancien ministre. Cette même élite dirigeante, notamment socialiste, qui se dit incrédule et ne sort plus de l’état de sidération dans lequel l’a plongée l’arrestation de son homme providentiel.

Alors que la thèse farfelue du complot est sur toutes les lèvres, et entonnée en chœur par les Strauss-Kahniens – comble de l’hypocrisie ! – la compassion pour la victime présumée est muette, un silence assourdissant à l’égard d’une sans-grade, noire et musulmane de surcroît, qui a fait choir le grand homme.

Mais la malheureuse femme de chambre du Sofitel de Manhattan, qui aurait été sauvagement violentée par DSK, est faite de chair et de sang, répond au nom de Nafissatou Diallo, est d’origine guinéenne, et ignorait qui elle avait en face d’elle au moment des faits, comme le relate RMC.

Comment d’ailleurs, cette jeune mère courage, extrêmement bien notée par sa direction, aurait-elle bien pu connaître le patron du FMI, alors même que la personnalité de DSK, hormis les cercles d’initiés, était inconnue du grand public américain ?

Son meilleur ami, interviewé par RMC, et qui l’héberge aujourd’hui, insiste sur la stupeur qui a envahi Nafissatou Diallo quand elle a découvert, le soir de l’arrestation, à la télévision, l’identité de DSK. C’est même ce proche qui a dû lui expliquer l’importance de la personnalité politique française. Aujourd’hui, Nafissatou vit sous haute protection policière, dans un lieu tenu ultra-secret. Son confident décrit une femme traumatisée, en état de choc : « Elle a passé deux jours entiers à pleurer », a-t-il déclaré.

Autre point non négligeable qui démonte l’instrumentalisation de la conspiration pour tenter de sauver le « soldat DSK » : la jeune femme n’a pas formellement porté plainte, c’est le procureur qui est à l’origine des poursuites actuellement en cours contre le directeur du FMI, et pour lesquelles celui-ci ne risque pas moins de 74 années de prison.

Ce qui fut historiquement le Nouveau Monde est aujourd’hui une autre planète !

Toulouse: insultes sexuelles contre la juge !

Mohamed à la juge: « Ton jugement, tu peux te le foutre au cul ! Sale P…, je t’en….!». Et il ne prendra QUE TROIS MOIS ! C’est pas beau, l’immigration?


FDF

.

Mohamed E., 28 ans, n’a pas apprécié, le 10 mai dernier, d’écoper d’une peine de prison de 18 mois ferme pour avoir harcelé et menacé de mort par téléphone son ancienne copine avec qui il a un enfant. Alors, à l’énoncé du verdict il s’est écrié en regardant la présidente du tribunal correctionnel : « Ton jugement, tu peux te le foutre au cul ! Sale P…, je t’en….!». Des propos d’une extrême violence et grossièreté qui l’ont conduit à repasser devant les juges lundi. D’entrée d’audience, Mohamed a tenté d’atténuer son outrage. « J’arrivais de garde à vue. J’étais épuisé et je n’avais pas pu prendre mes médicaments pour traiter mon épilepsie. Je n’avais pas fumé depuis 48 heures alors que je fume deux paquets par jour » a-t-il expliqué avant d’ajouter : « Ce que j’ai dit je ne le pense pas. J’ai honte. Je n’ai rien contre les magistrats. La dernière phrase était destinée à mon ex qui passe pour la gentille et moi le méchant ».

Mais, le procureur Boyer va rappeler que durant cette audience du 10 mai, Mohamed ne s’est pas contenté de cet outrage. « Pendant tous les débats, il n’a eu de cesse d’interrompre le président et le tribunal ». Le représentant du ministère public a également regretté que par ses insultes, Mohamed « ait réduit les gens à une sphère bucco- anales. Ce qui est inacceptable ». Il a alors requis 6 mois contre le jeune homme grossier.

Mohamed a été condamné à 3 mois. Cette fois, il a gardé son calme à l’énoncé du jugement.

Source: http://www.ladepeche.fr/

DSK encore « fumant », Hollande passe la surmultipliée…

On dit que les loups ne se mangent pas entre eux; ben si…

FDF

.

François Hollande plane dans les sondages et accélère la campagne

DSK hors jeu, le président du conseil général de Corrèze fait la course en tête. Peu importe les attaques.

C’était à Bruxelles, le 5 mai 2011. François Hollande conversait avec un journaliste du Soir au siège du quotidien. Il racontait sa campagne : « Je suis seul en piste ! C’est parfait pour manoeuvrer mon avion. » À l’époque, le candidat déclaré à la primaire PS pensait vivre ses derniers moments de tranquillité. Bientôt Dominique Strauss-Kahn allait rentrer en France ; bientôt, l’ex-ministre de l’Économie, auréolé de son statut de patron du FMI, allait imposer au PS sa toute-puissance.

François Hollande s’était préparé. On allait lui reprocher son manque d’expérience : il répondrait que le premier secrétariat du PS, qu’il a occupé onze ans, vaut tous les ministères. On lui dirait qu’il ne fait pas le poids dans les sondages : il avancerait qu’il faut toujours se méfier d’une popularité trop flatteuse un an avant l’échéance…

Et puis, dans la nuit du 14 au 15 mai, à 2 heures du matin, ce coup de fil de l’AFP… Le destin de DSK vient de basculer à New York, et, par ricochet, le sien. Dans le camp Hollande on comprend immédiatement… « Innocent, pas innocent, la mécanique en marche est implacable. » DSK hors course, le président du conseil général de Corrèze s’impose comme le nouveau favori. Les sondages le donnent loin devant Martine Aubry et larguant complètement Ségolène Royal, Arnaud Montebourg et les autres…

Campagne de proximité

Ses proches l’admettent : « Le fait d’être favori, ce n’est pas la même chose que d’être challenger. Tout le monde est attentif à ce que l’on fait, à chaque geste, à chaque parole », relève l’un d’eux. Plus le droit à l’erreur, donc, mais on promet que cela ne change rien. « On avait fixé un cap, un thème, une méthode. On s’était lancé dans une campagne de proximité… On continue. » Voire on accélère…

Plus une case libre à l’agenda du mois à venir. Vendredi, Hollande sera à Dijon, dans la ville de son ami François Rebsamen, pour parler culture. Le soir, il doit assister au match Dijon-Boulogne-sur-Mer et rencontrer des journalistes sportifs à la mi-temps. Samedi, il sera à Flers, dans l’Orne. D’autres déplacements sont prévus, en Isère, à Périgueux, à Limoges. Et dimanche soir, il sera sur le plateau de TF1 à 20 heures. Un membre de l’équipe résume en une formule : « Il faut travailler pour la France et les Français. »

Lundi, il s’envolera pour Tunis, voyage deux fois reporté en deux mois. Mais cette fois, on ne recule plus. Car pour penser sérieusement à l’Élysée, Hollande doit peaufiner sa stature internationale actuellement peu impressionnante. « En Tunisie, il va porter la voix, la parole de la France dans un pays ami. La question sera : comment pouvons-nous aider aujourd’hui et demain pour assurer rapidement et le mieux possible la transition démocratique ?« , résume un proche.

« Il a fait le deuil de DSK en cinq minutes »

Au PS, on s’agace de cette agitation, on juge que Hollande profite de la situation. « Si certains n’ont pas la pudeur d’attendre quelques jours avant de se remettre en marche, nous on l’a », tacle un proche de Martine Aubry. « Il a fait le deuil de DSK en cinq minutes », lâche un autre. « Un coup de fil pour dire je suis désolé pour la famille, et il est reparti en campagne… » L’entourage de Hollande connaît les attaques. Il y répond : « Faiblesse du discours politique… »

Il sait pourtant que cela ne fait que commencer. Au PS, on laisse entendre ici et là que Hollande s’est lancé dans une opération récupération des strauss-kahniens orphelins. Et de tous ceux qui ne savent pas encore qui soutenir. « Il drague le moindre sous-secrétaire de section qu’il croise… »  (FDF: lui aussi???) Dans la période actuelle, un tel constat le fait passer pour un homme sans coeur. Un fidèle de Hollande s’insurge : « Vous allez être abreuvé de mesquinerie de cette nature… C’est totalement contre-productif… »

« Liberté supplémentaire »

« Contre-productive » aussi, voire « dramatique » selon ce proche, cette coalition qui pourrait naître derrière Martine Aubry contre Hollande. Une renaissance des « reconstructeurs » qui avaient permis à la maire de Lille de devenir première secrétaire en 2008. La patronne-candidate soutenue par Laurent Fabius, Bertrand Delanoë, toute l’aile gauche du PS représentée par Benoît Hamon et quelques strauss-kahniens farouchement opposés à Hollande, pourrait bien lui barrer la route de l’Élysée. « Bien sûr que l’on peut toujours le craindre… Mais on se dit qu’on n’y participera pas », dit-on simplement. « Et puis, c’est moins risqué qu’avant, on n’est pas dans une bataille de congrès, tous les Français peuvent voter. »

Retour à Bruxelles, le 5 mai. Avant l’affaire, on évoquait avec Hollande cette hypothèse d’une coalition contre lui. Il répondait : « Toute coalition donne à la personne qui en est la cible une liberté supplémentaire. Dans un congrès, ça vous empêche. Dans une primaire, ça vous stimule. »

Source: http://www.lepoint.fr/

Le père de Daniel Pearl demande à Sarkozy de dénoncer l’affaire Al Durah.

Reçu par mail…

FDF

.

Chers amis,

Vous avez été nombreux à me signaler que vous m’avez vu au 20h de France 2 de lundi dernier échanger quelques mots avec le Président de la République.

En effet, de retour des Etats-Unis la veille, j’ai vu Nicolas Sarkozy à Neuilly lundi et je lui ai remis un message personnel de Judea Pearl, le père du journaliste du Wall Street Journal assassiné au Pakistan en 2002, Daniel Pearl.
Par chance, lorsque j’ai remis ce document au Président, France 2 filmait et a diffusé cette scène au 20h.

Voici deux articles qui relatent ce moment et qui révèlent ce qui se trouvait dans ce message (avec accès direct aux images de France 2) :

–        Le père de Daniel Pearl demande à Sarkozy de dénoncer l’affaire Al Durah (JSSNews)

–        Judea Pearl interpelle Sarkozy (DRZZ.info)

Je serai en Israël à Jérusalem, à Haïfa et à Herzliya – entre le dimanche 22 mai et le vendredi 27 mai afin de faire progresser le dossier al Dura et pour continuer ma campagne électorale.
Mon programme détaillé de ce voyage se trouve sur cette page en cliquant ici.

N’hésitez pas à faire suivre ce message à vos amis qui pourraient être intéressés par ces rencontres et ces présentations en Israël.
Amitiés et à bientôt,

Philippe Karsenty »


Radars: la chasse aux automobilistes plus facile que celle aux délinquants et aux islamistes intégristes…

Pas mal ce billet pillé chez Riposte Laïque… Que des vérités.

FDF

.

Faible avec les forts, et fort avec les faibles. Comment mieux résumer la politique d’un gouvernement incapable de réprimer l’effrayante délinquance que 30 ans de politique irresponsable engendrent sur le territoire, pas davantage en état de faire face aux prières musulmanes dans les rues de France, malgré les grands discours de Guéant, mais qui a décidé de frapper fort sur des cibles bien plus vulnérables : les automobilistes ! Le ministre de l’Intérieur, poussé par Sarkozy, a donc décidé d’amplifier la répression, et de retirer les panneaux signalisateurs de radars, entraînant donc forcément un nouveau matraquage féroce des conducteurs, encore accru par l’implantation de milliers de radars supplémentaires sur les routes de France.

Nous connaissons par coeur le discours dominant : « L’automobiliste français, tel un Dominique Strauss-Kahn face à un jupon, est incapable de maîtriser ses pulsions, quand il est au volant de sa voiture. Grâce à la politique courageuse de Nicolas Sarkozy, et à ses radars, le nombre de morts sur les routes a diminué de manière spectaculaire, depuis 2004. Il faut encore accentuer et amplifier la répression, pour qu’il y ait encore moins de morts sur les routes ».

Je viens de vous faire le discours politiquement correct de l’épouvantable Chantal Perrichon, présidente de la LVCR (Ligue contre la violence routière), une organisation bidon au service du gouvernement. Je viens de vous faire du Sarkozy, annonçant qu’il ne reculera pas. Eh bien ce discours est une imposture et un mensonge, comme le démontre Jean-Luc Nobleaux, auteur du livre « Radars, le grand mensonge » que Jeanne Bourdillon a interviewé dans ce supplément (1). La sécurité routière n’est qu’un prétexte pour remplir les caisses de l’Etat et celles de sociétés privées qui vivent fort bien du magot que représentent une répression de plus en plus impitoyable. Les radars ne sont pour rien dans la diminution du nombre de morts sur les routes, qu’on constate dans des pays qui en sont dépourvus.

Je suis héberlué que la férocité de cette agression que subissent les automobilistes – dont je suis – depuis sept ans ne soient condamnée que par de rares hommes politiques – Nicolas Dupont-Aignan ou Marine Le Pen – et surtout totalement occultée par la gauche, alors que ce sont les classes populaires qui en sont les principales victimes.

N’ayant rien à cacher aux lecteurs de Riposte Laïque, je vais parler de mon cas, que je crois assez représentatif de celui de millions de Français. Je conduis depuis maintenant 32 ans, ayant eu le permis à 18 ans. Je n’ai pas eu un seul accident, ni le moindre accrochage, depuis 27 ans. J’ai sans doute eu beaucoup de chance, mais j’y ai peut-être aussi quelque mérite. Jusqu’en 2004, je n’avais jamais eu d’amende en conduisant ma voiture…

Suite et source: http://ripostelaique.com/radars-sarkozy-gueant-aussi-va-t-en-guerre-contre-les-automobilistes-que-couards-avec-les-vrais-delinquants-et-les-islamistes.html

En France, à Lille, les collabos du PS banalisent l’islam à l’école…

Une petite vidéo pour vous rafraîchir la mémoire… En ces périodes où l’on parle beaucoup du Parti Socialiste…

Marine; VITE !!!

FDF

.

Lire:

Toulouse: les musulmans prient devant le commissariat…

Provocation à peine dissimulée… Et « on » les laisse faire. Et pourtant, ils sont « hors la loi ». Des emmerdeurs; qui ne respectent rien et surtout pas les loi du pays qui les accueille… Bon courage aux forces de l’ordre.

FDF

.

Prière de rue de protestation à Toulouse

Mercredi 20 avril 2011 au soir, une quarantaine de musulmans ont prié devant le commissariat de Toulouse pour protester contre la verbalisation d’une femme portant le voile intégral et le contrôle d’identité d’un homme qui a filmé la scène.

Plus tôt dans l’après-midi, les policiers ont dressé un procès verbal à cette femme portant le voile intégral, devant l’école musulmane Alif située dans un quartier populaire de Toulouse, en vertu de la loi entrée en vigueur le 12 avril 2011. 

« On marche sur la tête ! »

Mais au moment de la verbalisation, un attroupement d’une quinzaine de personnes s’est formé. Certains avaient une attitude « plus ou moins hostile » et ont filmé la scène, raconte une source proche de l’enquête. L’un d’eux, un vidéaste qui n’a pas voulu décliner son identité, a même été conduit au poste pour vérification. Quelques heures après, plus de quarante personnes ont décidé de se rassembler sur le parvis du commissariat central de Toulouse pour une prière improvisée, en signe de protestation.

« Il y a des lois, on est là pour les faire appliquer, on a mené notre mission sur le terrain le mieux possible, la personne a été relâchée après vérification », justifie pour sa part, le secrétaire régional du syndicat Unsa-police, Didier Martinez. « On trouve stupéfiant que vouloir faire respecter la loi donne lieu à un rassemblement remettant en cause l’action de la police qui a pourtant été exemplaire », insiste-t-il. On marche sur la tête ! ». Selon lui, il s’agissait de la seconde verbalisation à Toulouse pour port du voile intégral. La première s’était passée « sans problème ».

Source: http://notrejournal.info/

Tunisie: le peuple s’inquiète sur la montée des mouvements islamistes…

Grave: si même là-bas, ça les inquiète…

FDF

.

L’activisme des islamistes inquiète le camp laïque

Les partisans d’Ennahda se plaisent à cultiver une image policée, tout en tentant de construire une hégémonie sociale et politique.

Il était aux premières loges pour voir défiler les premières manifestations à caractère politico-religieux qui ont fait leur apparition, le vendredi, sur l’avenue Habib-Bourguiba, dans le centre-ville de Tunis. Salarié de la librairie Al Kitab, à Tunis, Ziad s’alarme, comme de nombreux Tunisiens attachés à la laïcité, de « la montée des mouvements islamistes financés par les pétromonarchies du Golfe ». « Nous voulons une république de citoyens, pas une république de croyants », tranche ce trentenaire qui reproche au parti islamiste Ennahda (renaissance) de s’appuyer sur « le réseau des mosquées pour diffuser sa propagande politique ». Cible d’une répression féroce sous Ben Ali, les islamistes tunisiens, très discrets pendant le soulèvement populaire, sont sortis de l’ombre. Ils font désormais preuve d’un activisme ostentatoire, plaçant leurs imams dans les mosquées, multipliant les meetings et les œuvres de bienfaisance en direction des plus démunis ou des réfugiés libyens qui affluent en Tunisie. Légalisé le 1er mars dernier après trente ans de clandestinité, le parti Ennahda espère se poser en alternative pour arriver en tête du scrutin qui doit désigner, le 24 juillet prochain, les élus à l’Assemblée constituante…

Suite et source: http://www.humanite.fr/17_05_2011-l%E2%80%99activisme-des-islamistes-inqui%C3%A8te-le-camp-la%C3%AFque-472402

MAI 1962… LA DERNIĖRE COMMUNION…


« Des mots qui pleurent et des larmes qui parlent » (Abraham Cowley)

 

            Qu’elle était radieuse l’aurore de ce dernier dimanche de Mai 1962 !… Le ciel était tout blanc, d’une blancheur de gaze, où scintillaient des gouttelettes nacrées, pluie d’atomes lumineux dont la chute emplissait l’éther d’une immense vibration qu’on aurait dit minuscule. Tel une plume blanche, un nuage solitaire se courbait au dessus de la ville, cette ville, hier si gaie, si propre, si belle qui, aujourd’hui, avait le visage gris des malades incurables, des cancéreux à quelques jours de leur mort.

            Avec le mois de Mai étaient revenus les cortèges immaculés des premiers communiants, et dans cette époque de violence et de haine, il n’y avait rien de plus émouvant que ces enfants graves et recueillis, rayonnants de foi et vêtus de la blancheur des lys.

            Parmi eux, se trouvait Sophie Dubiton, amputée d’une jambe et qu’on portait dans le cortège des communiantes. Elle avait été l’une des premières victimes du « boucher d’Oran », le général Katz, commandant le secteur autonome d’Oran qui avait donné la consigne à ses troupes essentiellement constituées de « gens sûrs », en l’occurrence de gendarmes mobiles, « de tirer à vue sur tout européen qui aurait l’audace de paraître sur une terrasse ou un balcon lors d’un bouclage ».

            Les premières victimes du « boucher d’Oran » furent deux adolescentes de 14 et 16 ans : Mlles Dominiguetti et Monique Echtiron qui étendaient du linge sur leur balcon. Elles furent tuées par les gendarmes. Les projectiles d’une mitrailleuse lourde de 12/7 traversèrent la façade et fauchèrent dans leur appartement, Mme Amoignan née Dubiton, dont le père était déjà tombé sous les balles d’un terroriste du FLN, ainsi que sa petite fille, Sophie, âgée de deux ans et demi et sa sœur, Frédérique, âgée de treize ans qui, atteinte à la jambe, eut le nerf sciatique arraché et dut être amputée.

            Pourquoi lui refuser, malgré l’atrocité de la situation, le droit à la robe blanche et à la douceur de la cérémonie ? Elle n’aurait pas compris, elle, petite victime innocente, quelle nouvelle punition on lui imposait après tant de souffrances imméritées.

            Alors, toute parée, superbe dans ces blancheurs d’étoffe qui l’entouraient comme d’un rayonnement de candeur, Frédérique, se sentait enveloppée d’amour, réchauffée par les sourires lumineux de ses voisins et amis qui lui témoignaient leur tendresse et l’astre radieux, semblait une pluie d’or qui ruisselait de ses mains fines.

            Et cette vision insolite de ces enfants encadrés de C.R.S !… parce que leur quartier étant bouclé par suite d’une perquisition générale, on n’avait pas le droit d’en sortir, sinon avec ces charmants messieurs. C’était grotesque et digne d’Ubu Roi ! Ces petites filles parées de blanc, se rendant vers l’aumônerie du lycée, ridiculisaient par leur innocence la faconde de ces matamores qui les accompagnaient d’un air soupçonneux. Pensez donc, si elles allaient emporter sous leurs voiles les tracts et les armes de l’OAS ! On massa les enfants, place de la Bastille, avec les mitrailleuses braquées sur eux. Et le chanoine, sur le devant de son église, bénit les communiants en disant :

« Aujourd’hui, pour venir ici vous avez dû franchir les armées ; vous avez franchi les armées de Satan ! Ne l’oubliez jamais ! Que cela vous reste comme le symbole, l’exemple de ce que vous devrez toujours être prêts à faire : franchir les armées du démon pour venir à la maison de Dieu. »

Après cette déclaration, le chanoine fut arrêté…

            Comme on a raison de cacher aux enfants la vue des laideurs humaines. Le triomphe de la force, la victoire de l’injustice, sont des secousses trop violentes pour eux. Ils doivent croire longtemps que Dieu intervient en faveur des belles causes, que le Mal ne peut prévaloir contre l’amour et le sacrifice. Quand l’âme a pris ce pli de foi dans l’enfance, rien après ne l’efface plus. Ces petits êtres vêtus de blanc, ont été dépouillés trop jeunes de leur tunique d’illusions. Ils ont vu que leurs prières d’enfants purs ne touchaient pas le ciel, que la tendresse de leurs parents ne pouvait pas les protéger contre les abus de la force, qu’une balle bien dirigée ou qu’un couteau trop vif valait plus que cent cœurs vaillants… et de ce jour, ils sont restés tristes de cette certitude.

 

                                                                                              José CASTANO