Francaisdefrance's Blog

17/05/2011

Gardons Internet libre !

Internet n’oublie rien. C’est ça qui gène…

FDF

.

Avec le déferlement DSK, il va être difficile à présent de suivre la politique française et européenne. Mais pendant que le futur-ex-patron du FMI et ex-futur-candidat à la présidentielle se fait tailler en morceau par la presse américaine, l’agenda néfaste des politiciens en matière de musellement de liberté d’expression sur Internet continue sa progression discrète.

On pourrait croire que je vais parler, ici, des Etats-Unis où, après le 11 septembre 2001, des efforts constants ont été menés pour réduire autant que possible la liberté d’action des citoyens, toujours sous le délicieux prétexte d’une meilleure protection contre d’hypothétiques attentats.

Par exemple, je pourrais passer en détail le Patriot Act qui a singulièrement modifié la liberté d’aller et venir des Américains dans leur propre pays. Ou, plus à propos encore, je pourrais évoquer la dernière lubie de Bill Clinton qui propose de créer une agence fédérale, qu’il rêvasse « totalement indépendante » et permettrait de chasser de l’Internet toutes les vilaines rumeurs et autres mensonges qui sont colportés ici ou là par le média informatique international.

On peut pouffer : Bill n’est plus exactement aussi puissant qu’il le fut, et on a encore un peu d’espoir que sa proposition catastrophique ne sera pas suivie d’effet. En tout cas, pas maintenant.

censorship : the worst part of it is (censored)

Il en va, en revanche, différemment du projet, bien concret celui-là, de Schengen virtuel que le président du Pirate Party vient de dénoncer et qui monte doucement en puissance, depuis février, et visant à mettre en place une « protection » globale européenne d’Internet, ou, comme Korben le résume dans son récent billet à ce sujet, un firewall qui permettra d’exclure, de façon centralisée, des sites jugés inappropriés par les institutions démocratiques de la République Fédérale Populaire d’Union Européenne.

Tout part donc d’une proposition de loi — qu’on peut lire ici, en anglais — du LEWP (Law Enforcement Working Party), groupe de travail issu du pilier européen traitant de la Justice et des Affaires Intérieures. On y lira par exemple que la présidence du LEWP a l’intention de proposer des mesures concrètes en vue d’obtenir une « frontière de Schengen virtuelle » permettant aux fournisseurs d’accès Internet de bloquer les contenus illicites en fonction de listes noires européennes. Et ça se trouve au paragraphe 8, page 4 du document en question :

« 8. Cybercrime
The Presidency of the LEWP presented its intention to propose concrete measures towards creating a single secure European cyberspace with a certain « virtual Schengen border » and « virtual access points » whereby the Internet Service Providers (ISP) would block illicit contents on the basis of the EU « black-list ». Delegations were also informed that a conference on cyber-crime would be held in Budapest on 12-13 April 2011. »

En gros et sans rentrer dans les détails techniques qui viendront probablement dans un second temps, lorsque l’idée générale n’aura pas été repoussée dans des grand cris d’effroi qu’il serait pourtant logique de pousser, il s’agit donc ni plus ni moins que de placer l’internet européen sous cloche, sorte d’intranet à l’échelle d’un continent, et permettre ainsi à une poignée de personnes — qui savent mieux que vous ce qui est bon pour vous — de décider ce qui vous est licite ou pas de voir sur votre ordinateur.

Franchement, ça a l’air chouette, ça, non ?

Et le plus rigolo, c’est que cela s’installe, doucement, sans se faire remarquer, et toujours avec ce désir humide et affiché d’une bonne grosse protection : jamais il ne sera question de méchante censure ou de vilain contrôle d’un média qu’on veut, autant que possible, libre.

Mais, vous le savez maintenant : trop de liberté tue la liberté, hein, c’est bien connu. Et puis il faut absolument faire quelque chose contre les abominables pirates de l’interweb qui ne font rien qu’à décharger des films et des musiques gratuitement (c’est très mal), mettent plein de p0rn sur les sites (c’est très très mal), racontent des bobards sur tout le monde (c’est super mal), et surtout, ressortent toutes les affaires louches, les phrases débiles et les promesses non tenues des politiciens (et ça c’est odieux, ignoble, sans nom).

Ne vous leurrez pas : internet libre, c’est l’épine dans le pieds des majors. Pascal Nègre en sait quelque chose. Internet libre, c’est un emmerdement constant pour tous les corporatismes. Internet n’oublie pas les frasques des politiciens, jamais. Internet permet à tout le monde de savoir ce qui se trame dans les coursives du pouvoir.

Et toutes ces excellentes raisons pour garder Internet libre sont autant d’excellentes raisons, pour les majors, les corporations, les diplomates et les politiciens de le museler.

Ne les laissez pas faire : relayez l’information.

Fascism : do you think it'll be this obvious ?

Source: http://h16free.com/

Anne Sinclair ne sera pas première dame de France…

Pas mal, cette analyse, pas mal…

FDF

.

DSK est-il coupable d’agression sexuelle, ou au contraire victime d’un complot monstrueux, aujourd’hui, je suis comme vous : je n’en sais rien. Ce que je sais, par contre, c’est que l’addiction aux jeux sexuels de notre directeur du FMI était depuis longtemps un secret de polichinelle pour le petit monde parisien qui vous cache tout, à vous le bon peuple de gauche comme de droite. Ce qui soit dit en passant vous expliquera peut-être pourquoi tous les « amis » de DSK se montrent aussi prudents dans leurs manifestations de soutien ou de stupeur.

Je ne suis quant à moi ni un ami ni un ennemi de DSK, mais j’aime la justice, et par-dessus tout que les choses soient claires et logiques. Or, dans cette affaire, et pour l’instant, les informations que la police américaine ou les avocats ont bien voulu faire passer ne permettent pas de se faire une opinion honnête, mais seulement de ressasser jusqu’à l’écœurement les « faits » qui sont reprochés à DSK – je profite de cette vacuité d’information pour signaler aux journalistes qui me lisent que lorsqu’ils utilisent des termes tels que « il nie les faits », ils commettent un contresens. Un « fait », d’après la définition du Larousse, est quelque chose d’avéré et d’incontestable. On ne peut donc contester des faits. On peut par contre contester ou nier des assertions, des affirmations, des allégations etc…

– !- !- !- !- !- !-

Venons-en donc aux assertions : que semble avoir dit la femme de ménage ? D’après son témoignage, elle a frappé à la porte de la suite (ou sans doute appuyé sur un bouton, dans une suite à 3000 dollars, je serais surpris qu’il n’y ait pas de système digital). Pas de réponse. Elle pense que la chambre est vide, elle ouvre la porte avec son passe, et se met à faire le ménage, sans se rendre compte qu’il y a quelqu’un dans la salle de bains. DSK, qui ne l’aurait pas entendue entrer, sort de la salle de bains, tout nu, ce qui n’a rien d’extraordinaire, puisqu’il se croyait seul (pour l’anecdote, un journaliste, hier, à BFM TV, qui trouvait que DSK nu était une évocation trop torride, l’a décrit comme « dévêtu » – heureusement que le ridicule ne tue plus). Jusque là, ça tient, encore que j’ai maintes fois observé que les femmes de ménage commencent en général par vider la poubelle et sortir les serviettes utilisées de la salle de bains, avant de s’attaquer à la chambre proprement dite.

Que fait alors DSK, tout nu et apercevant la femme de ménage qui apparemment lui tourne le dos, et ne l’a ni entendu, ni vu venir à elle ? Toujours d’après elle, il lui saute littéralement dessus, avec l’intention claire « d’avoir du sexe » avec elle, comme disent les américains. Elle ne veut pas, se débat. Il lui court après dans la chambre, lutte un moment avec elle – il aurait pris la précaution de verrouiller la porte d’entrée de la chambre pendant qu’il lui courait après, ce qui traduirait une longue pratique de la chose. A-t-elle crié ? On n’en sait rien, mais on peut supposer qu’à ce prix-là, les suites sont insonorisées, et qu’on ne l’aurait de toutes façons pas entendue. Il finit par la maîtriser, l’entraîne dans la salle de bains, lui impose une fellation – ce dernier point n’est pas repris par tous les médias. Elle réussit enfin à s’échapper. Forcément. Il ne pouvait pas la garder indéfiniment. DSK, lui, nie en bloc.

– !- !- !- !- !- !-

Que peut-on déduire de ce qui précède ? Jusqu’à la sortie de DSK de la salle de bains, le récit tient la route. C’est après, me semble-t-il, que ça dérape :

- Admettons que vous sortez de la salle de bains de votre chambre d’hôtel, tout nu, et que vous tombez sur la femme de ménage, que vous ne voyez que de dos. Votre premier réflexe, seriez-vous, comme moi, un malade du sexe, est-il de sauter sur elle ou plutôt de bafouiller un « pardon » embarrassé (ou « sorry » si c’est à Manhattan), et de vous réfugier à nouveau dans la salle de bains, pour enfiler un peignoir, pendant que la femme de ménage se dépêche de sortir de la chambre, rouge de confusion et du plaisir de s’être rincé l’œil de votre corps parfait ?

- Tout en étant accroc au sexe, est-ce que vous sauteriez sur tout ce qui porte petite jupette noire et bonnet blanc, sans vous assurer que la dame (que vous n’avez vue que de dos) correspond à vos critères d’âge ou d’aspect, et est au moins un tout petit peu consentante avant, quitte à l’être nettement plus pendant, et tout-à-fait après ?

- Un malade sexuel prend un minimum de précautions, en particulier vis-à-vis des MST. DSK ne sortirait donc (ou ne rentrerait) que « couvert » des pieds à la qu… ? C’est de la préméditation, ce qui aggrave encore son cas.

- Enfin, et je m’en tiendrai là, si cette accusation était confirmée, pour imposer une fellation à quelqu’un qui ne veut pas, il faut y mettre une sacrée dose de violence, pour que la victime n’ait pas idée de mordre (je suis trivial, excusez-moi, mais c’est indispensable pour la démonstration). DSK serait donc un type extrêmement violent, une brute épaisse en quelque sorte. On devrait pouvoir trouver d’autres victimes du monstre.

– !- !- !- !- !- !-

En conclusion, il n’y a pas trente-six hypothèses possibles, mais seulement deux : soit la victime a inventé tout ou partie du récit, à titre personnel ou sous l’influence d’une « organisation » qui voudrait tuer politiquement DSK ou lui soutirer énormément d’argent, et ce serait, quelle que soit la suite, pire que l’affaire Dreyfus, soit elle a dit toute la vérité, et DSK est un très, très grand malade sexuel… et la France l’a échappé belle.

Dans les deux cas, ce qui est certain c’est que DSK ne sera jamais président de la République Française, et Anne Sinclair ne sera pas première dame de France… à moins de changer de mari.

Source: http://notrejournal.info/

Une formation à l’islam aux fonctionnaires de l’administration pénitentiaire !

On n’a pas encore tout vu… Plus à genoux que ça devant les musulmans, tu meurs…

FDF

.

Une sur-représentation des musulmans dans les prisons françaises ?

Une note interne du Ministère de la Justice publiée en novembre 2010 proposait une formation à l’islam aux fonctionnaires de l’administration pénitentiaire.

_
Mieux connaitre l’autre.

Cliquez pour agrandir :

Source: http://www.defrancisation.com/une-formation-islam-au-ministere-de-la-justice/

Il est mal, DSK: 74 ans de prison comme épée de Damoclès…

Il est certain que la justice américaine ne pratique pas le laxisme… Aux USA, « nul n’est censé ignorer la loi », c’est appliqué à la lettre. Et les « passe-droit », il ne doit pas y en avoir tant que ça. Même Clinton y est passé. C’est dire. Mais l’ADN a parlé…

Mais en France, certains s’apitoient encore sur sort de DSK; toujours les mêmes, d’ailleurs… Il faut dire aussi que la stigmatisation, ce sont nos amis musulmans qui nous appris comment s’en servir… On y prend goût…

FDF

.

Ce qui est reproché à Dominique Strauss-Kahn

Click here to find out more!

Le tribunal de New York a décidé de maintenir DSK en détention, lundi. Voici les accusations qui pèsent sur lui (traduction Le Point.fr) :

« Le peuple de l’État de New York contre Dominique Strauss-Kahn (M62).

Le détective Steven Lane, matricule 03295 de la brigade de détectives de l’Unité spéciale de Manhattan, constate ce qui suit. Le 14 mai 2011, vers midi, à l’adresse 45 West 44th Street, dans le comté et l’État de New York, la plaignante a déposé plainte sur les chefs d’accusations de :

1. Acte sexuel criminel au premier degré (deux chefs d’accusation)
2. Tentative de viol au premier degré (un chef d’accusation)
3. Abus sexuel au premier degré (un chef d’accusation)
4. Séquestration au second degré – preuve par ADN admise (un chef d’accusation)
5. Agression sexuelle au troisième degré – preuve par ADN admise (un chef d’accusation)
6. Attouchement sexuel – preuve par l’ADN admise (un chef d’accusation)

L’accusé a tenté d’avoir, par la force, une relation sexuelle anale et orale avec une autre personne ; l’accusé a tenté par la force d’avoir des rapports vaginaux avec une autre personne ; l’accusé a forcé une autre personne à un contact sexuel ; l’accusé a séquestré une autre personne : l’accusé a obligé une autre personne à un contact sexuel sans le consentement de cette dernière ; l’accusé a de façon intentionnelle et sans raison légitime touché les parties sexuelles et autres parties intimes d’une autre personne dans le but d’avilir une autre personne et d’abuser d’elle, et dans le but d’assouvir le désir sexuel de l’accusé.

Ces attaques ont été commises dans les circonstances suivantes : le soussigné déclare que le soussigné a été informé par une personne connue des services du procureur que l’accusé 1) a fermé la porte de la pièce et a empêché la plaignante de quitter cette pièce ; 2) a attrapé la poitrine de la plaignante sans son consentement ; 3) a tenté de retirer de force le collant de cette personne et de toucher la zone de son vagin de force ; 4) a forcé la bouche de la plaignante à toucher son pénis à deux reprises ; 5) a pu commettre ces actes en utilisant sa force physique.

Toute fausse déclaration est passible d’un délit de classe A prévu par l’article 210.45 du code pénal. »

Source: http://www.lepoint.fr/

Les musulmans veulent leurs propres lois en Australie: c’est niet !!!

Il est certain que si un pays CIVILISE commence à lâcher du lest, c’est le pied dans l’engrenage… Bel exemple qu’ils nous donnent là, les Australiens.

FDF

.

Pas d’application « modérée » de la charia pour l’Australie

Canberra s’est opposé mardi à la proposition de la principale organisation musulmane du pays d’introduire à côté de la loi australienne, une pratique non-extrêmiste de la charia, ont rapporté mardi les médias.

La Fédération australienne des conseils musulmans a demandé au gouvernement d’envisager « la création d’un droit différent » pour les musulmans, dans le cadre d’une commission parlementaire sur une nouvelle politique concernant le multiculturalisme.

Le procureur-général Robert McClelland a cependant exclu toute modification de cet ordre. « Comme le stipule clairement notre citoyenneté, venir en Australie signifie obéir aux lois australiennes et soutenir ses valeurs« , a-t-il déclaré, à l’agence de presse AAP.

« La marque de fabrique du multiculturalisme en Australie est l’intégration. S’il y a le moindre conflit entre des valeurs culturelles et le cadre législatif australien, alors la loi l’emportera toujours« , a-t-il affirmé.

Dans sa propostion, la Fédération musulmane a argumenté que si des musulmans considéraient la charia comme une chose immuable, d’autres en revanche pensaient qu’il était possible de l’amender au regard des évolutions sociales et que de la sorte elle pourrait s’appliquer en Australie.

Le président de la Fédération, Ikebal Adam Patel, a indiqué que le droit de la famille, dont le divorce, était un domaine dans lequel la charia pourrait s’appliquer, au sein du système légal australien.

Mais Robert McClelland a répliqué que les étrangers qui migraient en Australie, le faisaient parce que c’est une société libre, ouverte et tolérante, où les hommes et les femmes sont égaux devant la loi, quelles que soient leurs races, leurs religions ou leurs cultures.(belga)

Source: http://www.7sur7.be/

Des mandats d’arrêt en vue pour Kadhafi, son fils et son chef du renseignement.

Eh ben, ils auront mis le temps… Il y en a d’autres à dénoncer, aussi. Mais chacun son tour…

FDF

.

Mouammar Kadhafi visé pour crimes contre l’humanité par la CPI

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a requis lundi des mandats d’arrêt contre Mouammar Kadhafi, son fils Saïf al Islam et le chef des renseignements libyens, Abdoullah al Senoussi, pour crimes contre l’humanité.

Ces recommandations vont être étudiées par les juges du tribunal de La Haye, qui devront décider si les éléments réunis par le procureur sont suffisants pour émettre les trois mandats.

La CPI a été saisie en février par le Conseil de sécurité de l’Onu pour enquêter sur les violences commises par les forces de sécurité contre des manifestants en Libye, qui ont fait des milliers de morts depuis le début de l’insurrection mi-février.

Luis Moreno-Ocampo avait fait savoir il y a deux semaines qu’il disposait de « preuves solides » de crimes contre l’humanité et qu’il recommanderait l’émission de trois mandats, sans nommer les intéressés, en présentant des photographies, des vidéos et des témoignages émanant de sources gouvernementales.

Il expliquait que le fait de tuer des civils désarmés pouvait être qualifié de crime contre l’humanité, et mentionnait également le crime de persécution – arrestations massives, torture, disparitions forcées.

« Le bureau a rassemblé des preuves directes d’ordres donnés par Mouammar Kadhafi lui-même, des preuves directes de l’organisation par Saïf al Islam du recrutement de mercenaires et des preuves directes de la participation de Senoussi aux attaques contre les manifestants », a-t-il déclaré lundi.

Le magistrat argentin a ajouté que les trois hommes avaient tenu des réunions pour « planifier les opérations » de répression et que Mouammar Kadhafi avait utilisé son « autorité absolue pour commettre des crimes en Libye ».

« CRÉATURE DE L’OCCIDENT »

Un porte-parole des rebelles dans la ville assiégée de Misrata a salué une « décision importante ». Le secrétaire au Foreign Office, William Hague, a souligné que cette requête rappelait à tous les acteurs du régime libyen que « les crimes ne resteront pas impunis »…

Suite et source: http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/mouammar-kadhafi-vise-pour-crimes-contre-l-humanite-par-la-cpi-16-05-2011-1331287_240.php

Musulmans: pas gâtés non plus, les Norvégiens…

On se plaint; on se plaint. Mais voyons ce qui se passe ailleurs, aussi. Encore une preuve que l’islamisation devient un véritable danger pour le pays où elle s’infiltre. Et qui dit danger dit résistance et riposte… 

FDF

.

Norvège : un député pointe les dégats de l’islamisation

Samedi 14 mai, le député Christian Tybring-Gjedde du Progress Party a dressé un bilan terrifiant de la présence musulmane en Norvège, particulièrement dans le quartier de Grorud Valley à Oslo :

– augmentation des agressions antisémites

– impossibilité d’enseigner la Shoah aux élèves musulmans sans susciter des réactions hostiles

– intimidations physiques d’élèves mangeant de la nourriture non halal

– des blondes se teignent les cheveux en brun afin de se protéger

– fuite d’autochtones à l’arrivée des allochtones mahométans

– vandalisme récurrent contre des biens publics et des véhicules

En août 2010, une virulente polémique fut suscitée par un article de Tybring-Gjedde intitulé  » Des rêves de Disneyland » dans le journal  Aftenposten où le député dénonçait vertement la naiveté du Parti des travailleurs -socialistes- sur la question migratoire.

Source: http://www.islamisation.fr/

Manifestation de soutien à DSK.

Humour. Faut bien aussi en rire… (Désolé: pas eu le temps de peaufiner le montage photo…)

FDF

.

Une manifestation de soutien à Dominique Strauss-Khan, organisée conjointement par de jeunes socialistes et d’anciens fans de Bill Clinton, aurait lieu en ce moment même à New York. 

Merci à DG…

Réinsertion pour la racaille: échec total.

C’était perdu d’avance, ce stage. La réinsertion de la racaille… Ca me fait bien rire. Il n’y a qu’un endroit où ça pourrait encore marcher: à Cayenne, en « stage commando » ou dans la Légion Etrangère…

FDF

.

Education : Stage militaire en ERS pour collégiens en difficulté... Le fiasco.

De la difficulté de redresser éduquer les jeunes en échec scolaire

Si l’on en croit le Parisien, les cadres du 121ème Régiment du Train de Montlhéry ont eu fort à faire avec une quinzaine de collégiens de l’Etablissement de réinsertion scolaire (ERS) de Nanterre (92).

L’Education nationale a pris l’initiative d’envoyer en stage au 121ème RT des élèves en grande difficulté, afin de leur faire goûter la vie et la discipline militaires : lever à l’aube, TIG (travaux d’intérêt général), éducation civique, course d’orientation, marche, etc… D’après le quotidien, l’inspection d’académie a même souhaité que les déplacements se fassent « au pas cadencé ».

Seulement voilà, ces adolescents ont donné du fil à retordre aux militaires du 121ème RT, au point que ce stage a viré au fiasco, étant donné qu’il a été marqué, écrit Le Parisien, par des « altercations à répétition et une hostilité ouverte à l’égard des encadrants ».

Quant à la Marseillaise, un gradé a confié que « certains la chantaient en rap en modifiant les paroles comme ont peut l’imaginer ». « On a beau avoir essayé de les séparer, d’isoler ceux qui apparaissaient comme des meneurs, c’était très difficilement gérable » a-t-il expliqué.

Etant donné que ces jeunes « stagiaires », rétifs à toute idée de discipline et de rigueur (sinon, ils ne seraient pas dans un établissement spécialisé), n’avaient pas le statut militaire, les cadres du 121ème RT ne pouvaient pas leur appliquer les sanctions auxquelles s’exposent une recrue en cas de manquement.

Source : zone Militaire

Future mosquée de Cannes-La Bocca: le permis de construire modificatif vient d’être déposé…

Et « on » nous annonce ça en plein festival… Tout pour gâcher la fête.

FDF

.

Mosquée de La Bocca : le projet change de mains et accélère…

Un administrateur judiciaire a été nommé pour mener à bien la construction. Un permis modificatif vient d’être déposé et est en passe d’être accordé. La future mosquée de La Bocca sortira-t-elle un jour de la terre qui lui est promise avenue Michel-Jourdan ? Car depuis 2006, le projet d’édification du lieu de culte, à l’ouest de la ville, enchaîne les retards et les incidents de parcours. Manque de financements, un projet sujet à caution et une lutte de pouvoirs au sein de l’Association des musulmans du bassin cannois (AMBC) qui gérait le dossier…

L’association cultuelle a changé de mains fin 2010, pour être confiée à un administrateur judiciaire. Une manière de pacifier un climat tendu et de repartir sur des bases plus sereines pour mener à bien la construction. Le financement vient d’être régularisé et un permis de construire modificatif déposé.

Il y a un an tout juste, les conditions semblaient pourtant réunies. La Ville avait déjà concédé un terrain depuis longtemps. Le Sheikh Saleh Abdullah Kamel, milliardaire saoudien, arrivait comme le messie en finançant intégralement le projet. Les conflits au sein de l’association étaient, a priori, réglés. On promettait même une pose de la première pierre un mois plus tard.

Incertitudes

Mais la situation était, certainement, encore trop fébrile au goût des autorités. Et l’incertitude sur la capacité de l’ AMBC à mener à bien le projet n’avait sans doute pas été totalement gommée.

À l’automne 2010, la municipalité cannoise associée au Sheikh Saleh Abdullah Kamel, lance une procédure de référé pour que le dossier reparte sur des bases plus sereines. Au mois de décembre, le juge des référés de Nice nomme Me Xavier Huertas administrateur de l’association cultuelle. Avec les pleins pouvoirs.

« Ma mission est d’achever ce projet, car tout s’était mis un peu à piétiner, avec des changements au sein de l’association, des prises de décision un peu incohérentes. Il fallait remettre de l’ordre, en sachant que si cela avait trop traîné, c’était prendre le risque que le permis de construire accordé devienne caduc », confie Me Huertas. C’est avant tout aux modalités de financement que le nouvel administrateur s’attache en priorité, par souci de transparence. « J’ai rencontré les émissaires de son excellence le Sheikh Kamel. Nous sommes convenus que les fonds passeront par la caisse des dépôts et consignations. Tout le monde est tombé d’accord en bonne intelligence, pour que les choses avancent. »

Le juriste assure désormais que la situation administrative est clarifiée. « Il n’y aura pas de modifications substantielles. Des éléments de façade ont été changés, ainsi que la structure du toit, en coupole, plus conformes à la symbolique musulmane. Le projet est très beau. Le permis est déposé, on attend qu’il soit accordé. C’est en très bonne voie. »

La municipalité suit de très près l’avancée du dossier, soucieuse de le voir aboutir et de régler une situation sensible. « C’est un projet qui nous tient à coeur car il y a un vrai besoin d’un lieu de culte, pour des raisons de dignité des fidèles, mais aussi d’ordre public. Dans ce dossier nous avons pris nos responsabilités en donnant le terrain notamment et en apportant toute l’expertise nécessaire, dans le respect de la laïcité. Aujourd’hui tout est carré et le projet va être mené à terme », se réjouit David Lisnard, premier adjoint délégué au culte.

Sur place, les choses semblent effectivement bouger. Le terrain a été débarrassé pour accueillir les premières fondations. Pour voir donner les premiers coups de pelle en revanche, les sept mille musulmans du bassin cannois devront encore attendre un peu.

Source: http://www.cannes.maville.com/

Affaire DSK: les tests ADN, ce n’est pas que dans « les experts »…

Tout le monde s’étonne, tout le monde le soutient dans cette « dure épreuve« , on le stigmatise à souhait. Mais dans cette histoire, la victime, c’est qui? 

FDF

.

Affaire DSK: les événements de lundi

Affaire DSK: les événements de lundiDominique Strauss-Kahn lors de sa comparution devant la juge, le 16 mai 2011.D.R

.

Dominique Strauss-Kahn a comparu cet après-midi. La juge s’est opposé à la remise en liberté du patron du FMI. La journée en direct.

L’essentiel de la journée

DSK reste en détention Evoquant un risque de fuite, une juge new-yorkaise a ordonné lundi l’incarcération de Dominique Strauss-Kahn, et refusé de le libérer moyennant une caution d’un million de dollars. 

Un scénario a géométrie variable Avant que DSK ne s’exprime, mais plusieurs versions de son emploi du temps du samedi 14 mai circulent déjà. La plainte de la femme de chambre, qui accuse DSK d’agression sexuelle, a été relayée par les officiers de le NYPD avec force détails. Mais d’autres témoignages sont rapidement venus la contredire

Les conséquences pour le PS Martine Aubry avait fait passer un message clair à ses camarades socialistes: « Restez unis et responsables. » Pour une fois, le discours a été suivi à la lettre. Pas une voix discordante depuis le « coup de tonnerre ». 

19h43: Dominique Paillé, vice-président du Parti radical de Jean-Louis Borloo, a déclaré que la décision « impressionnante » du maintien en détention de Dominique Strauss-Kahn, « ne préjugeait » pas de l’issue, mais prouvait « que le pouvoir et la puissance sont éphémères ». Interrogé par l’AFP Dominique Paillé a par ailleurs affirmé que la « justice américaine est celle d’un grand pays démocratique », et qu’il faut « respecter ses décisions ». 

19h36: La ministre Roselyne Bachelot a exprimé sa « sidération » à propos de l’inculpation de Dominique Strauss-Kahn. « Je dois dire que je n’y ai pas cru au départ, je pensais à une plaisanterie, à un gag », mais « la confirmation évidemment est arrivée », a-t-elle déclaré. 

19h32: Arlette Laguiller a déploré que « les médias » et les « milieux politiques » ne s’occupent que de l’affaire DSK. « Strauss-Kahn, sortant hagard et menotté d’un commissariat de Harlem, est une image qui, diffusée devant des centaines de millions de téléspectateurs, marque sa chute plus que tous les discours. Exit donc un des ténors, mais le spectacle continue », a-t-elle conclu…

Suite et source: http://www.lexpress.fr/actualite/politique/affaire-dsk-les-evenements-de-lundi_993077.html?xtor=EPR-583

Faits de violence: ah quand-même, « on » reconnait la hausse !

Mais tout en nuances… Faut quand même pas faire trop peur au peuple.

FDF

.

Le nombre de violences contre les personnes a continué d’augmenter entre mai 2010 et avril 2011 par rapport à la période correspondante 2009-2010, avec une hausse de 2,43%, selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP).

Selon un bilan mensuel de l’observatoire publié lundi, 469.065 faits de violences ont été commis entre mai 2010 et avril 2011, contre 457.936 enregistrés entre mai 2009 et avril 2010.

L’ONDRP souligne que cette hausse « s’explique pour près des deux tiers par celle des violences crapuleuses » commises dans un but d’appropriation (121.795 contre 114.582, soit +6,30%).

Dans le même temps, les violences non crapuleuses (242.053 contre 240.459) augmentent de 0,66%, tandis que les violences sexuelles (23.031 contre 23.196) continuent de diminuer (-0,71%). Au sein de ces violences, durant cette période, 697 homicides et 1.106 tentatives ont été comptabilisés, en hausse respectivement de 4,81% et de 16,30%.

Parallèlement, les atteintes aux biens (2.168.944 contre 2.202.948) baissent de 1,54%, mais de manière contrastée.

vu sur http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/05/16/97001-20110516FILWWW00625-hausse-des-faits-de-violence.php