Francaisdefrance's Blog

31/08/2010

Piqûre de rappel: Lettre ouverte à François Rebsamen, maire de Dijon.

Ca date de juin, mais il est toujours bon de se remémorer…

FDF

.

 Monsieur le Maire,

Votre mairie organise, en partenariat avec le DFCO (Dijon Football Côte-d’Or) et le réseau de transports Divia, un barbecue halal le 9 juillet dans votre ville à l’occasion du Mondial de foot de la jeunesse dijonnaise. Ce choix de la viande halal, non seulement me surprend, mais me choque considérablement de la part d’un élu de la République, qui plus est sénateur.

Depuis des années, je me révolte contre les pratiques de l’abattage rituel, halal et casher, source de souffrance intense pour les animaux, égorgés en toute conscience, et qui agonisent entre 1,30 minute (sous-évalué) et 4 à 5 minutes (plus couramment).

Dans un pays laïque comme la France, où la séparation des Églises et de l’État est effective, et c’est une bonne chose pour notre République, depuis 1905, les religions, quelles qu’elles soient, n’ont pas à imposer leurs diktats. L’électronarcose doit être appliquée à tous les animaux destinés à la consommation, sans exception aucune.

Par ailleurs, ce choix d’une viande abattue d’une façon rituelle exclut de fait les Juifs, les chrétiens et les athées. Cette manifestation festive est donc choquante, car elle ne correspond pas, pour les uns, à leur religion, pour les autres, à leur non-appartenance légitime à quelque culte que ce soit.

Je vous prie, au nom du respect dû à notre République française, de bien vouloir prendre ma demande, qui est également celle de 72 % des Français (sondage IFOP de décembre 2009) opposés à l’abattage rituel, en considération et d’annuler ce barbecue, source d’extrême souffrance infligée à des êtres sensibles qui la ressentent, au profit d’un barbecue utilisant de la viande d’animaux étourdis avant leur mise à mort.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de la haute considération des « Puces » et de moi-même.

Luce Lapin

• Pour protester (courtoisement !) auprès de François Rebsamen :
fzec@ville-dijon.fr , f.rebsamen@senat.fr

Journée Kadhafi: dernière débilité en date, le chantage…

Et vous verrez que l’UE vas payer… Enfin, non, vous ne le saurez pas…

FDF

.

Kadhafi réclame un pactole à l’UE pour stopper l’immigration clandestine.

| Pour « stopper » l’immigration clandestine et éviter une Europe « noire », « la Libye soutenue par l’Italie demande à l’Union européenne au moins 5 milliards d’euros par an », a déclaré lundi le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

31.08.2010

La demande du dirigeant libyen a ét faite lors d’une cérémonie à Rome aux côtés de Silvio Berlusconi.

Le chef du gouvernement italien n’a pas commenté cette demande d’aide libyenne ni l’affirmation du colonel Kadhafi qu’elle serait défendue devant les instances européennes par l’Italie.

Répondre à la demande libyenne est dans l’intérêt de l’Europe, qui sinon, « demain, avec l’avancée de millions d’immigrés, pourrait devenir l’Afrique », a affirmé le colonel Kadhafi, en fêtant à Rome le traité d’amitié Italie-Libye signé il y a deux ans pour mettre fin au contentieux colonial.

La Libye « est la porte d’entrée de l’immigration non souhaitée » qu’il faut « stopper sur les frontières libyennes », a argué le dirigeant libyen.

« Demain peut-être que l’Europe ne sera plus européenne et même noire car ils sont des millions (d’Africains) à vouloir venir », a encore déclaré Kadhafi. Il a qualifié ces mouvements migratoires de « chose très dangereuse ». « Nous ne savons pas ce qui se passera, quelle sera la réaction des Européens blancs et chrétiens face à ce flux d’Africains affamés et non instruits », a-t-il dit avant d’ajouter: « nous ne savons pas si l’Europe restera un continent avancé et uni ou s’il sera détruit comme cela s’est produit avec les invasions barbares ».

Le traité italo-libyen prévoit notamment le refoulement vers la Libye des migrants clandestins cherchant à atteindre les côtes italiennes ainsi que 5 milliards de dollars d’investissements italiens en dédommagement de la colonisation, notamment pour 1.700 km d’autoroute sur le littoral libyen.

Selon M. Berlusconi, grâce au traité bilatéral et au refoulement des migrants, l’Italie a contribué à « contrer avec succès la traite des clandestins de l’Afrique vers l’Europe contrôlée par les organisations criminelles ». Il n’a toutefois pas répondu aux organisations de défense des droits de l’homme qui s’inquiètent régulièrement du sort des immigrés renvoyés en Libye.

« C’est un avantage pour tous si les relations entre l’Italie et la Libye ont changé. Qui ne le comprend pas appartient au passé et est prisonnier de schémas dépassés », a estimé M. Berlusconi.

Pour sa part, le colonel Kadhafi a invité les Libyens ayant des ressources à investir en Italie. « Il y a aussi une immigration souhaitée. Il y a des Libyens qui ont de l’argent et je les encourage à venir en Italie pour investir », a-t-il dit.

Selon Mouammar Kadhafi, M. Berlusconi s’est ému en inaugurant lundi une exposition photographique sur l’histoire des relations entre la Libye et l’ancienne puissance coloniale italienne.

M. Berlusconi « a pleuré devant les photos relatives aux drames vécus par le peuple libyen, mais la chose importante est que cela ne se reproduise pas », a déclaré le colonel Kadhafi au cours d’un discours fleuve de 40 minutes.

Source: http://tinyurl.com/3ylpwdn

Comparution immédiate pour avoir ébloui des pilotes d’avion…

La racaille ne sait plus quoi inventer pour semer la terreur. Dans le cas ci-dessous, on peut parler de terrorisme. Ce con, il pouvait tuer un tas de gens innocents et le savait sciemment… C’est grave, très grave, même… Il va argumenter devant les juges avec ce que plaident les autres racailles: il ne savait pas ce qu’il faisait, il ne se souvient plus (non, il n’était pas sous l’emprise de la drogue, c’est punissable…); en fait, dans trois mois maxi, il est dehors.

Et c’est encore un « jeune », comme ils disent. Pas moyen d’avoir son nom, histoire de… ?

FDF

.

Un homme éblouissait les pilotes d’avions !

31/08/2010

Selon le Parisien.fr, un habitant de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) est jugé en comparution immédiate ce mardi après-midi au tribunal correctionnel de Créteil pour avoir ébloui des pilotes d’avions.

Ce « jeune » déjà connu des services de police pour des délits mineurs a été interpellé dimanche soir à Villeneuve-le-Roi près des pistes de l’aéroport d’Orly, alors qu’il se servait d’un laser pour aveugler les pilotes au moment de l’atterrissage.

Ce soir-là, trois avions des compagnies Easyjet, Air France et Aigle Azur avaient porté plainte pour ces aveuglements. Placé en garde à vue, l’homme a reconnu les faits, expliquant qu’il avait acheté ce laser en Thaïlande en décembre dernier. Selon l’avocat d’Air France, l’utilisation de ces appareils pour perturber les pilotes d’avion se serait accélérée ces derniers mois.

Source: http://tinyurl.com/27nk8wq

Fadela Amara est «contre» l’élargissement des conditions de déchéance de nationalité. Etonnant, non ?

Du coté du gouvernement, il ne manquait plus qu’elle pour s’opposer au début du « nettoyage des écuries d’Augias »… Et pour cause… Lire: http://tinyurl.com/2dnj78e

FDF

31.08.10

La secrétaire d'Etat à la politique de la Ville, Fadela Amara, le 17 mai 2010, à Rabat (Maroc)

La secrétaire d’Etat à la politique de la Ville, Fadela Amara, le 17 mai 2010, à Rabat (Maroc) A.SENNA / AFP

Après Hervé Morin, un autre membre du gouvernement se fait entendre. La secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville Fadela Amara s’est déclarée mardi sur RTL «contre» l’élargissement des conditions de déchéance de la nationalité envisagé par le gouvernement.

Lors de son discours de Grenoble le 30 juillet, le président de la République Nicolas Sarkozy avait fait un lien entre insécurité et immigration et s’était prononcé pour la déchéance de la nationalité pour certains criminels d’origine étrangère, notamment les meurtriers de membres des forces de l’ordre ou de fonctionnaires. Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux avait ensuite annoncé qu’il voulait étendre cette possibilité de déchéance aux faits d’excision ou de polygamie.

«Je suis contre l’élargissement à toutes les autres formes de crimes»

Fadela Amara a rappelé qu’elle était favorable à la législation actuelle (déchéance de la nationalité en cas de condamnation pour «terrorisme» ou «atteinte à la sûreté de l’Etat») ajoutant: «Je suis contre l’élargissement à toutes les autres formes de crimes».

La veille, Bernard Kouchner a déclaré avoir «pensé à la démission», à cause des expulsions de Roms.

Source: http://tinyurl.com/2ult7sy

Italie: le show du « guide » fait des remous…

Partout où il passe, ça laisse des traces…

Je n’aurais qu’un mot à dire à cet énergumène: « casse toi, pov’con! » (j’espère qu’il n’y a pas de copyright sur cette expression populaire française…).

FDF

.

31/08/2010

En visite officielle à Rome, le dirigeant libyen a plaidé pour que l’Islam devienne «la religion de toute l’Europe».

Que serait une visite du président libyen sans son lot de controverses? Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a provoqué une polémique lundi, lors de sa quatrième visite en Italie en un peu plus d’un an. Devant un parterre de 500 jeunes femmes recrutées par une agence de mannequins, le leader libyen s’est livré, à Rome, à un cours d’Islam. Et affirmé que cette religion devait devenir celle «de toute l’Europe».

Selon les médias italiens, chaque participante a été rémunérée 80 euros pour assister au discours de Kadhafi et a reçu une copie du Coran. «C‘était une très belle réunion», raconte l’une d’elles à Euronews. «Trois filles se sont même converties à l’Islam lors de la cérémonie». Citée par le journal La Repubblica, une autre participante nuance : «Pour nous c’était vraiment ennuyeux. Kadhafi ne savait pas que nous étions payées, sinon il n’aurait pas accepté de nous rencontrer». Selon une autre jeune femme, il a affirmé que «les femmes sont plus respectées en Libye qu’en Occident» et a invité les participantes à épouser des hommes libyens.

La nouvelle provocation de Kadhafi a suscité des réactions de colère en Italie. Dans un éditorial, La Stampa affirme que les échanges commerciaux ne justifient pas que l’Italie doive accueillir «des numéros de clown aussi grotesques». Le sous-secrétaire à la présidence du Conseil, Carlo Giovanardi, a essayé d’éteindre l’incendie en parlant de «formule prononcée dans un cercle privé».

«L’Italie est devenue le Disneyland de Kadhafi»

Le député européen Mario Borghezio, membre de la Ligue du Nord et allié de Berlusconi, s’est inquiété d’un «projet dangereux d’islamisation de l’Europe», invitant à se méfier de la «philosophie de marchand de tapis» de Kadhafi, dans une allusion aux contrats à la clé de sa visite en Italie. Selon la presse, la Libye, présente dans de nombreux secteurs économiques italiens , pourrait acheter de l’armement…

Suite et source: http://tinyurl.com/2uh8hvd

Afghanistan. Nouveauté: nos soldats se tuent dans des « accidents de circulation »…

Il est vrai que ça commence à faire beaucoup de victimes, cette guerre. Les américains ont compris: ils s’en vont. Mais nous, « on » reste. Nous sommes plus forts que les américains dans ce domaine très prisé des causes perdues… Les militaires qui y ont déjà laissé leur peau, c’était TOUJOURS lors d’affrontements ou d’attentats, on va dire comme ça. Mais le peuple de France commençait à gronder sur le fait qu’on envoyait nos soldats au massacre. En outre, ça commençait à être pesant pour nos dirigeants de « déplorer », » participer à la douleur des familles », de « décorer à titre posthume », etc… Apparemment, « on  » a trouvé la parade: nos soldats meurent dans des accidents de la circulation… Ca passe mieux, c’est plus propre et « on » est quitte de se justifier… Le peuple braillera moins, surtout. Et puis, le patriotisme, on peut l’oublier…

FDF

.

Afghanistan: un soldat français tué.

31/08/2010

Un soldat français est décédé lundi à la suite d’un accident de la circulation en Afghanistan, a annoncé mardi l’état-major des armées.

Un véhicule de l’avant-blindé (VAB) avec, à son bord, trois militaires français, est tombé en fin d’après-midi dans un ravin dans la vallée d’Uzbeen, a-t-on indiqué. Les trois
militaires ont été blessés dont un très gravement.

Ce militaire est décédé à son arrivée à l’hôpital militaire français de Kaboul où il avait été immédiatement transféré par hélicoptère, a-t-on ajouté.
Le soldat décédé, l’adjudant Hervé Enaux, appartenait au 35ème régiment d’infanterie de Belfort.

Avec ses camarades âgés de 25 à 35 ans, il participait à une opération au nord de la vallée d’Uzbeen, dans la suite des opérations conduites récemment par les forces françaises avec les forces de sécurité afghanes et les forces américaines dans cette zone.

Ce type d’accident dans des conditions difficiles n’est pas exceptionnel, a-t-on souligné à l’état-major des armées, en rappelant qu’un soldat français de la Force des Nations Unies au Liban (Finul) avait été tué et deux autres blessés le 24 août dans un accident de la route dans le sud du Liban.

Source: http://tinyurl.com/2w4wkj9

Irak: les stigmates de guerre des soldats américains qui rentrent au pays…

C’est sûr que ça doit pas être marrant pour eux. Mais bon, eux au moins, n’y ont pas laissé leur vie…

FDF

.

Irak: le difficile retour des Marines américains

31/08/2010

Irak: le difficile retour des Marines américains

Des Marines américains rentrent au pays. Mais pour certains, le processus de guérison, physique et psychologique, s’annonce long et difficile.

AFP PHOTO/Nicholas KAMM

.

La mission de combat américaine en Irak se termine officiellement ce mardi soir. Mais pour beaucoup de Marines meurtris, de retour au pays, le processus de guérison ne fait que commencer.

Barack Obama doit proclamer mardi soir la fin de la mission de combat américaine en Irak (lire l’encadré plus bas). Mais tandis qu’une page se tourne dans l’histoire de l’US Army, après sept ans d’engagement sur le sol irakien, pour certains anciens combattants, la guerre fait toujours rage. Dans leur tête.

Ces meurtrissures psychologiques sont plus difficiles à appréhender que les blessures physiques, y compris pour les proches de ces soldats à jamais transformés. Et pour qui la « vie normale » ne veut plus dire grand chose. France 24 dresse le portrait de certains d’entre eux.

En filigrane de ces portraits, apparaît l’action capitale des associations de soutien aux Marines de retour au pays. Mais que fait l’administration fédérale et l’armée pour ces hommes blessés? Le Pentagone a tardé à s’attaquer au problème. Des centaines de psychologues ont été envoyés sur le terrain, dans les zones de guerre et se sont mis à traquer les découvertes dans le domaine. Les haut-gradés ont aussi publiquement pris position pour tenter de faire comprendre aux soldats que demander de l’aide ne porterait pas atteinte à leur carrière.

Le très attendu discours d’Obama

Le discours du président américain est très attendu, ce mardi. Il devra convaincre que sa démarche est « responsable » quand il laisse sur le terrain 50 000 hommes dont la mission se limitera à l’entraînement et au conseil des troupes irakiennes, estime le Christian Science Monitor. Ce discours sera sans doute le plus difficile depuis le début de son mandat, avertit le Time. « Car ce sujet ne peut être expliqué simplement et la stratégie américaine laisse peu de place à l’auto-satisfaction ». Le tout dans un climat politique tendu pour le président américain, deux mois avant des élections de mi-mandat que les démocrates redoutent.

Washington va pourtant devoir s’atteler à cette question, « avec l’augmentation du nombre de vétérans de retour », souligne le Christian Science Monitor. Le quotidien ajoute que si les pertes américaines sont lourdes mais limitées par les progrès en matière d’équipements (4400 hommes morts au combat en Irak, 1200 en Afghanistan), « un nombre inhabituel de soldats sont revenus à la maison avec un bras ou une jambe en moins. Et ils sont encore plus nombreux à souffrir de traumatismes cérébraux (TBI) et d’un stress post-traumatic (PTSD), des stigmates de la guerre »…

Suite et source: http://tinyurl.com/2vdvof2

Site de rencontres taliban…

Pour rigoler un coup…

FDF

NOS retraites, leurs retraites…

(Reçu par mail).

Il est évident que dans le contexte actuel, ça fait mal…

FDF

.
30 août 2010

Au moment où l’on débat de l’avenir de nos retraites je souhaite vous

informer d’une communication faite sur un forum Internet par une

employée d’une caisse de retraite de la région parisienne …à méditer

:

Savez-vous que certains anciens ressortissants d’Algérie bénéficiant

de la double nationalité sont repartis au pays leurs retraites étant

virées sur des comptes bancaires en France , ce sont les enfants ,

bénéficiant d’une autorisation qui retirent les  » pensions » et chose

étonnante , ces anciens « retraités » , ne sont plus joignables,

ainsi, aujourd’hui, les enfants, mais demain ce seront les

petits-enfants qui vont pouvoir se partager cette rente

pendant…10…..20…30….40 ans puisque , ils ne mourront jamais !

Et le plus redoutable dans cette gabegie financière : les employés

chargés de la gestion de ces dossiers de retraités « immortels » n’en

ont rien à faire et surtout évitent d’engager toute dénonciation ou

procédure pour ne pas s’attirer les foudres de leur hiérarchie et

peut-être plus encore les menaces physiques des bénéficiaires !

Alors que tous ces dossiers sont gérés par des procédés informatiques

permettant très facilement de programmer des contrôles et des limites

à la soit disant « immortalité » des pilleurs des caisses de

retraites. D’autant que rien n’empêche de déléguer un service

administratif sur place en Algérie à fin de valider l’existence réelle

ou fictive du retraité. « 

Discrimination: Ouverture de 14 nouveaux « Quick » halal à partir de demain.

Ah les enfoirés! Ils vont quand-même proposer dans ces restaurants/mosquées UN hamburger pour les sous-chiens. Réchauffé, en plus… Quick nage dans la dhimmitude la plus totale. On ne pourra même pas boycotter ces restos réservés uniquement aux muzz mais on peut et on doit boycotter les autres. Au nom de notre identité nationale.

FDF

31/08/2010

L’enseigne de restauration rapide Quick prévoit d’étendre son offre exclusivement halal à 14 nouveaux restaurants en France à compter du 1er septembre. Quick porte à 22 le nombre de ses établissements vendant seulement de la nourriture conforme aux rites musulmans, a-t-il annoncé aujourd’hui.

« Au vu des résultats de l’expérimentation de février, nous avons décidé de maintenir l’offre halal dans les huit restaurants en test et de l’étendre à 14 nouveaux restaurants à partir du 1er septembre, qui ne serviront plus que de la nourriture halal », a déclaré le PDG Jacques-Edouart Charret lors d’une conférence de presse.

Dix de ces 14 nouveaux restaurants seront situés en Ile-de-France, notamment en Seine-Saint-Denis (à Montreuil, La Courneuve et Saint-Ouen), a-t-il précisé. L’offre halal représente désormais 6% du réseau de Quick en France métropolitaine. Soucieux de ne pas se voir accuser de discrimination, Quick a décidé de proposer à la vente dans ces restaurants exclusivement halal un hamburger traditionnel qui ne sera toutefois pas préparé sur place, mais seulement réchauffé, a encore annoncé l’enseigne fondée en 1970.

Après avoir déclenché une polémique à Roubaix en début d’année, la chaîne de fast-food prend le risque de se heurter à la grogne des élus locaux, certains ayant jugé la démarche de Quick discriminatoire et favorisant le communautarisme.

Source: http://tinyurl.com/2fb6umw

Appliquez l’article 16, monsieur le Président ! (par Lucien Oulahbib).

L’article 16 (http://tinyurl.com/cl4own)… Mais oui! Notre constitution l’a intégré! Et avant qu’il disparaisse…

FDF

.

30 août 2010

« Monsieur le Président,

Vous êtes en charge, au-delà de vos légitimes préférences idéologiques, d’une tâche permanente : la sauvegarde de la France. Et vous avez, précisément, entre les mains l’article 16 de la Constitution (1) qui vous permet de prendre toutes les dispositions légales pour rétablir la confiance dans les centaines de quartiers hors la loi (750 ?) ainsi que dans certains transports, lieux ludiques, places publiques, jardins… Aujourd’hui la paix civile est en danger. Et ce par des individus qui sont Français depuis au moins deux générations, et non depuis moins de dix ans….

Quant aux raisons, multiformes, vous n’êtes cependant pas sans savoir que dans des quartiers durement touchés par la crise économique et sociale, mais qui sont habités par une population respectant les institutions républicaines, il n’y a pas ou peu d’exactions (2). Donc celles-ci proviennent bien de gens qui ne sont visiblement pas instruits des lois et us et coutumes qui font la France (3). Ou alors qui en n’ont que faire. Ce qui est d’ailleurs plus souvent le cas. Vous êtes aussi sans doute informé que dans ces quartiers hors la loi, que dans certains endroits festifs, sur des plages, dans certains trains, jardins publics, certaines populations vivent dans la peur, la soumission, l’humiliation, elles doivent baisser les yeux monsieur le Président céder la place accepter de se faire doubler dans la queue pour éviter de se faire agresser devant leur propre famille ; et certains doivent changer de quartier et de ville, y compris des policiers, comme vous l’avez vu dans la région de Grenoble.

Nous revenons peu à peu à l’époque où le supposé gueux, et aussi le déclaré dhimmi (4), devaient changer de trottoir à cause d’une canaille qui peut être également parfaitement de « souche ». Ainsi, aujourd’hui, il nous faut baisser les yeux, marcher sur la chaussée, s’habiller sans trop attirer l’attention, de peur que les nouveaux dominants souvent bien français et agitant aussi parfois des drapeaux politiques noirs, rouges, ou religieux, vert… ricanent et nous crachent dessus. Voilà la réalité que vos conseillers bien sûr minimisent, tout en vous proposant des cibles secondaires.

Ce sentiment d’insécurité n’est pourtant pas un fantasme, la canaille frappe d’ailleurs souvent des personnes d’origine immigrée, tel Mohammed battu à mort sur une bretelle d’autoroute près des Mureaux (5), tel ce Sénégalais qui, à Lyon, avait décidé de boire un café durant le ramadan.

Dans de telles conditions qui minent de plus en plus le Pacte Républicain, il vous serait possible dans un premier temps de synthétiser ce qu’il en est réellement sur le terrain via d’une part diverses enquêtes recensant les atteintes à la personne et les incivilités (ouvrez des cahiers de doléance sur Internet et prenez le temps de les vérifier) ; vous pourriez alors requalifier organiquement certaines infractions en crimes. Vous pourriez aussi demander au ministère concerné, le ministère de la Justice, un audit sur ses procédures d’application des peines, quitte à les réformer si besoin est puisque dans beaucoup d’affaires des citoyens voient leurs agresseurs venir les narguer le lendemain. Vous avez la possibilité également de demander des audits sur les politiques publiques et municipales en matière de prévention : éducation sociale, assistanat social, éducation publique, formation.

Certes, des sondages affirment que 80% des Français se sentent en sécurité, sauf qu’une telle statistique ne perçoit pas la latence des humiliations quotidiennes, et, surtout, ne répond pas à la question politique et morale de la nécessité de la sanction ; n’oublions pas que de façon générale les crimes et délits restent heureusement des actes très minoritaires, du moins en période de paix, ce qui n’empêche pas l’existence d’une justice et donc l’exigence de sanctions, y compris lorsqu’il s’agit de cols blancs. Ensuite, les crimes et délits dans certains endroits touchent précisément les 20% restants, tandis que la tension, la perte de confiance, la lassitude, qui, certes, ne vont pas jusqu’à se percevoir en danger comme en temps de guerre par exemple, sont, cependant souvent relativisées, tout dépend de la façon dont les questions des sondages sont tournées (6). Enfin, la République se doit d’intervenir partout pour établir égalité et justice car la République, au sens démocratique du terme, est partout chez elle du moins conformément aux lois. Aussi monsieur le Président, agissez ! soyez à la hauteur de l’enjeu historique ! appliquez toute la Constitution, rien que la Constitution,

appliquez l’article 16, monsieur le Président ! Avant qu’il ne soit trop tard !… »

(1)http://www.legifrance.gouv.fr/html/constitution/constitution2.htm

(2) Ainsi Lucienne Bui Trong dans Les racines de la violence, (éditions Audiber, 2003) qui fut responsable de la section « Violences urbaines » au sein des Renseignements généraux de 1991 à 2001, a montré que dans des quartiers connaissant le même taux de chômage, le rapport à la violence n’était pas la même selon que se trouve encore accepté le rôle de médiation des institutions ; leur présence et action n’étant pas appréhendées comme seule coercition, mais aussi incarnation de valeurs et de compétences. Ce qui n’est pas le cas des quartiers où les populations se vivent en dissidence et donc déploient leurs propres lois. Cet aspect politique doit être pris en compte le plus vite possible. Voir mon article sur cette question sur la revue en ligne Esprit critique :

http://www.espritcritique.fr/Dossiers/article.asp?t03code=133&varticle=esp1202article04&vrep=1202

(3) Ce qui ne veut évidemment pas dire que de nouvelles lois et de nouvelles traditions ne peuvent pas émerger, car sauvegarder ne signifie pas qu’il faille fermer la société dans une Loi intangible et donc, par définition, inhumaine au sens où le genre humain n’en serait pas, aussi, la Source.

(4) http://www.histoire-pour-tous.fr/dossiers/95-moyen-age/1686-les-dhimmis-dans-lislam-medieval-12.html

(5) http://www.lejdd.fr/Societe/Justice/Actualite/A13-Six-jeunes-ecroues-204512/

(6) Raymond Boudon, dans son ouvrage Analyse mathématique des faits sociaux, (Paris, éditions Plon, 1967) disait à ce propos : « (…) l’analyse sociologique se contente, aujourd’hui encore, de considérer les corrélations simples entre variables, et d’en inférer à des interprétations que l’instrument statistique utilisé ne peut, en toute rigueur, ni confirmer ni infirmer. (…) » (1967, p. 31).

lucien.oulahbib@free.fr 0664944909 http://lucien.samir.free.fr/biographie/index.html

Italie: ben voilà une excellente idée…

Chapeau les italiens! Chapeau bas, même! Depuis le temps que je braille partout que l’islam N’EST PAS UNE RELIGION, que c’est une IDEOLOGIE malfaisante… Tiens, je vais aller me préparer un plat de lasagnes, pour arroser ça; avec de la viande de porc, bien sûr…

Forza Italia !

FDF

.

L’Italie refuse de donner à l’islam le statut officiel de religion

Pillé chez Bivouac-ID le 30 août 2010:

l'italie dit non à l'islam

Les mosquées italiennes ne recevront pas une part des impôts sur le revenu que le gouvernement italien reverse chaque année aux différentes religions.

Les hommes politiques de la coalition au pouvoir citent les imams radicaux, la polygamie, et l’incapacité des immigrés musulmans à faire respecter les droits de la femme comme autant d’obstacles sur le chemin de la reconnaissance de l’islam en tant que religion officielle en Italie.

Les temples bouddhistes et hindous, les églises dépendant de l’Église orthodoxe de Grèce et les témoins de Jéhovah seront quant à eux éligibles à cette source de revenu d’après une loi approuvée en mai dernier par le gouvernement italien, mais que le parlement n’a pas encore votée.

Le gouvernement réserve chaque année 8% du montant des impôts sur les revenus pour les églises reconnues par l’Italie. La grande majorité de ces sommes va à l’Église catholique. Tout contribuable peut cependant choisir à titre individuel de verser cette somme à des œuvres de bienfaisance ou à des projets culturels.

Yahya Pallavicini, directeur de COREIS, l’une des plus grosses associations musulmanes du pays,  s’est déclaré amer de constater que l’islam s’était vu refuser le droit à cette source de revenus.

« Un travail aurait dû commencer pour donner une reconnaissance légale aux musulmans modérés qui depuis des années ont montré qu’ils étaient des interlocuteurs à la fois dignes de confiance et étrangers au fondamentalisme. » a-t-il déclaré.

L’islam n’est pas une religion reconnue en Italie, et il n’y a qu’une seule mosquée officielle dans le pays, la grande mosquée de Rome. Les hommes politiques de la coalition au pouvoir citent les imams radicaux, la polygamie, et l’incapacité des immigrés musulmans à faire respecter les droits de la femme comme autant d’obstacles sur le chemin de la reconnaissance de l’islam en tant que religion officielle en Italie.

Jusqu’ici, seule l’Église catholique, le judaïsme et d’autres églises reconnues, telles que les Luthériens, les Évangéliques, les Vaudois, et les adventistes touchaient l’impôt sur le revenu de la part du gouvernement italien.

L’Italie compte entre 1 et 1,5 millions de musulmans, ainsi que 130 mosquées affiliées à l’organisation musulmane UCOII.


Algérie (suite): Oui, nos villes sont sales et repoussantes…

Et l’on s’étonne que chez nous, en France, ce soient les « jeunes issus de l’immigration maghrébine » qui foutent le bordel

(« Jeunes issus de l’immigration maghrébine« , je suis gentil, là… D’ailleurs je m’étonne moi-même.)

FDF

Ce n’est pas un franchouillard qui le dit. Pas un immigré pied-noir, un nostalgique de l’Algérie française! Non, c’est dans un journal officiel, un journal libre pourtant qui ne renie pas la triste réalité de l’Algérie d’aujourd’hui. Un journal bien plus libre que certains de nos médias.

Pour autant, l’Algérie qui y est décrite ressemble à un pays du tiers monde. 60 ans d’indépendance pour en arriver là alors que ce pays est assis sur des tonnes d’or noir et de gaz. Ce pays est riche et son peuple est pauvre.

Un peuple orgueilleux qui crève. Il le sait et s’abîme dans la religion. Le Maroc est trois plus à l’aise. La Tunisie idem. La fière Algérie exporte sa jeunesse et son drapeau sur notre sol de France mais se meurt à petit feux. Longue descente en enfer.

Nos « français de papiers » qui brûlent notre drapeau sont fiers d’être algériens disent-ils. Mais savent-ils ce qu’est l’Algérie? Lisez cet extrait d’un article du Matin d’Algérie.

Gérard Brazon

Ne fuyons pas notre triste réalité !

image

Il n’ y avait pas de plus « grosse gueule » que moi pour défendre et mon pays et mes concitoyens à une certaine époque ( d’ailleurs j’en ai même perdu mon boulot pour être un peu « trop algérienne » pour la boîte qui m’employait, juste parce que je m’impliquais dans le combat, comme tant d’autres.. sans pour autant porter atteinte ou léser la société… Lasse de la justice et ses faux bonds pour mon dossier, j’ai fini par abandonner mon… ce qui m’est dû, car les « bras longs » je n’en connais point et n’en ai nullement envie de connaître!), mais force est de constater que beaucoup de vérités sont assénées par ce « futé », lequel d’ailleurs, comme nous en informe l’article, a été financé ( ou sponsorisé ) par l’Algérie!! Vous dites que « .. l’Algérie serait un concurrent très sérieux pour ses voisins et pour beaucoup d’autres pays… », je vous le concède! Mais n’était ce cette « politique » de la fuite en avant et du bricolage tous azimuts, elle aurait eu sa place depuis fort longtemps avec tous les bénéfices que cela aurait engrangé tant sur le plan humain, qu’économique et social.. Mais cela n’est pas le cas et pire encore : Que pensez, Cher Monsieur, de ce nouveau Ministre, permuté et parachuté de sa « pêche miraculeuse » vers un « Tourisme tout aussi miraculeux »? Au courant comme vous devez l’être des faits, cela ne vous a t-il pas paru ahurissant, qu’ à peine débarqué dans le ministère, il y tient une réunion avec ses cadres et que vers la fin son premier programme « touristique » est de transformer la salle où se tenait sa fameuse réunion en salle de … Prière!! Avec même ordre de commander le nécessaire qui va avec, en savates et je ne sais quoi, en plus je pense, d’installation de coins pour les … ablutions!!! Quelle définition cet énergumène et ceux qui l’emploient donnent ils à la définition « TOURISME », dites le moi, s’il vous plait?!

Oui, nos villes sont sales et repoussantes, oui nos villages ont perdu tout leur charme d’antan grignoté, tout les villes, par le béton hideux et de parpaing.. Oui la violence est le lot quotidien des algériens, même dans une petite banale discussion de.. foot!! Oui, des algériens souffrent de maladies que l’on croyait révolues ( telle la tuberculose et autres..) et n’arrivent pas à se faire soigner comme il se doit… Oui la jeunesse, pour la plus part, à défaut de se jeter en mer, se schoote avec tout poison qu’elle puisse avoir à portée de main…!!

(…)   Essayons de regarder notre triste et hideuse réalité, et ce dans tous les domaines, bien en face et pour y remédier il nous faut consentir énormément d’efforts et de sacrifices mais qui va.. allumer l’étincelle ? Cordialement.

HALIMA G.

Lu sur: http://puteaux-libre.over-blog.com/

Sakineh Mohammadi-Ashtiani: preuve extrême de la logique de violence de l’islam…

Moi, je me méfie des « intellectuels musulmans« … (référence à l’autoproclamé Tariq Ramadan). On sait ce qu’il vaut. Intellectuel, déjà, je tique… Musulman, en outre, je suis sceptique.

Mais celui-ci, apparemment, travaille contre son camp… Même réfugié en Occident, il sait ce qu’il risque… Son analyse est contre-productive vis à vis de ses « frères » musulmans.

Mais il a raison dans ses propos quand il parle de politique concernant cette affaire: là-dessus, je le rejoins. Lisez tout de même…

FDF

31.08.10

La monstrueuse condamnation d’une femme à la lapidation par la République islamique d’Iran donne encore une fois de l’islam une image catastrophique, celle d’une religion archaïque, violente et totalitaire. N’essayons pas en effet de dédouaner la religion islamique du meurtre programmé de Sakineh Mohammadi-Ashtiani en soutenant qu’il s’agit d’une décision politique. Le pouvoir de Mahmoud Ahmadinejad se fonde sur une idéologie reconnue comme celle d’un islam fondamentaliste.

« En tant qu’ intellectuel musulman, je dois prendre la responsabilité de dire cela haut et fort, en m’insurgeant contre cette sentence de lapidation au nom de la dignité de la personne humaine. Mais je ne saurais m’en tenir à cette indignation. Si en effet la pulsion totalitaire de la religion islamique trouve là l’une de ses expressions les plus inhumaines, il faut y voir simplement l’une des formes les plus radicales d’une logique générale qui a pris, au fil des siècles, le contrôle de la vie spirituelle des musulmans du monde. Hélas !, la religion islamique entière se nourrit de violence.

Prenons l’exemple le plus actuel, celui du mois de ramadan qui s’est ouvert le 11 août. Evidemment, nous paraissons ici au plus loin de l’affaire de la lapidation, et aujourd’hui en France l’on n’entend guère de critiques sur cette pratique du jeûne. Au contraire, s’est installée sur la question une sorte de consensus angélique. Nous aurions là un événement « entré dans la vie et ancré dans le calendrier de la nation » et nos médias semblent incapables de faire autre chose que de célébrer la convivialité, la solidarité, le caractère festif de cette période… »

Suite et source: http://tinyurl.com/2gyp77s

La Convention européenne des Droits de l’Homme peut-elle être bradée?

Venu de Belgique, par mail…

FDF

.

Je vous prie de trouver ci-après un texte sous signature collective proposée en Carte blanche aux quotidiens Le Soir et La Libre et que l’actualité politique actuelle empêchent de publier. Le décès ce week-end du premier signataire, mon vieil ami Daniel Ducarme, ne permet pas d’attendre une hypothétique parution par la presse. Merci donc de diffuser largement ce texte auquel Daniel Ducarme était particulièrement attaché.


Texte collectif sous la signature de :

Daniel Ducarme, Ministre d’Etat, Anne-Marie Lizin, ancienne présidente du Sénat, Patrick Moriau, Député-Bourgmestre PS, Claude Eerdekens, Député-Bourgmestre PS, Fatoumata Sidibé, Députée régionale FDF, Jacques Lemaire, professeur à l’ULB, Corentin de Salle, professeur de philosophie, Claude Javeau, professeur émérite de sociologie de l’ULB, Paul Damblon, journaliste, Chemsi Cheref-Khan, humaniste musulman, Luc Pire, Michel Graindorge, avocat, Marcel Cools, avocat, Philippe Chansay-Wilmotte, avocat, Claude Demelenne, journaliste, Aldo-Michel Mungo, Editeur

Le 25 mars dernier, le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU a adopté un projet de protocole international présenté par les pays membres de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI). Cette organisation, qui a son siège en Arabie saoudite, réunit 57 pays musulmans dont la Turquie, un membre du Conseil de l’Europe. Ce nouveau protocole international tend à criminaliser la diffamation des religions et à censurer toute information susceptible de desservir l’islam. L’Union européenne a pris position contre ces velléités liberticides ainsi que, plus fermement, les Etats-Unis. La récente résolution 1743 du 23 juin 2010 de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe consacre également ce concept dans le vocabulaire de cette organisation internationale.

La diffamation des religions est une aberration consistant à confondre objet et sujet de droit. Ainsi, la religion est désormais assimilée à un être juridique. Diffamer implique une atteinte portée à l’honneur. Or, une chose n’a pas d’état d’âme: ni honneur, ni déshonneur. En réalité, la diffamation des religions n’est qu’un mécanisme de censure instauré sous prétexte de prescrit divin.

Cette revendication n’est pas neuve. La résolution du Conseil des Droits de l’Homme n’est pas surgie de nulle part. C’est lors de la conférence de Durban I, en septembre 2001, que ce processus a débuté, dans le cadre des Nations Unies. Depuis près de dix ans, au nom du dialogue, les chancelleries occidentales vont de reculades en reculades. Au-delà du discours, le fait est que les Occidentaux n’ont qu’une stratégie défensive, voire pas de stratégie du tout.

Au Conseil des Droits de l’Homme, la France a exprimé la position de l’Union européenne en déclarant que cette dernière «reconnaît l’existence de préoccupations légitimes» et se disant «clairement disposée à s’engager dans un dialogue constructif avec l’Organisation de la Conférence islamique». L’Union européenne a donc assorti son timide refus d’un appel au dialogue, alors que les faits ont démontré que ce dialogue est illusoire, quand on se place systématiquement sur le terrain de l’adversaire. Naturellement, mieux vaut la paix que la guerre et la concorde plutôt que la discorde, mais les évidences in abstracto impliquent-elles un aveuglement face aux évidences in concreto ? Il n’est pas judicieux de présenter sempiternellement un profil bas alors que les revendications outrancières n’évoluent qu’en s’amplifiant.

Une ferme, et rapide, reprise en main s’impose afin d’inverser ce processus pernicieux. Si le délit de diffamation des religions aboutissait, les Etats occidentaux auraient ipso facto l’obligation d’adapter leurs législations. Cela paraissait invraisemblable, voici quelques années, c’est devenu une réalité possible aujourd’hui. La carence de volonté politique a ouvert un boulevard aux exigences les plus folles.

N’ayant pas rencontré de véritable opposition, les Etats musulmans ont pu tisser un réseau de soutien. Leurs prétentions liberticides dépassent largement le concept, lui-même hautement discutable, de diffamation des religions. En substance, il s’agit, d’une part, d’obtenir la censure de toute information les desservant, y compris en matière de terrorisme. Il en découlera que les terroristes pourront invoquer l’islam pour justifier leurs actes tandis qu’il serait interdit de prendre des mesures contre-terroristes tirant les conséquences de cette orientation idéologique. D’autre part, le protocole international envisagé qualifie les populations établies dans les pays occidentaux non pas par leurs nationalités actuelles mais sur base de leurs origines ethniques: «descendants d’Africains», «descendants d’Arabes», etc. Ils sont, de ce fait, ipso facto rattachés définitivement aux Etats d’origine, au mépris de leur citoyenneté au sein des Etats hôtes de l’immigration ; même s’ils sont de la génération qui y est née.

Il va sans dire que l’on n’évoque nulle part le respect à reconnaître, où que ce soit dans le monde, aux «descendants d’Européens», aux «descendants d’Américains» ou aux «descendants d’Australiens». Les Etats occidentaux y voient leur fonction réduite à celle de structures d’octrois de services, à leur charge évidemment, pour favoriser la pratique de la religion. Parallèlement, ce que les Etats de la Conférence islamique visent à établir, c’est que la fonction de juger les situations soit dévolue au Comité pour l’Elimination de la Discrimination raciale; avec comme corolaire, que toute opposition à l’islam serait constitutive de racisme. Les Etats récalcitrants y seront alors attraits et condamnés.

Il en va des exigences outrancières des Etats musulmans comme des prétentions analogues émanant des communautés musulmanes en Europe. Considérant le monde sous le prisme de La Mecque, les manouvres traduisent la volonté de substituer d’autres valeurs à celles qui sont établies en Occident, en partant du principe que celles des bédouins du VIIème siècle constituent une référence cardinale. Les droits de l’Homme sont invoqués à tort et à travers, à l’appui des revendications des activistes. D’autres obscurantismes, chrétiens notamment, commencent à leur emboiter le pas, aux Etats-Unis notamment.

C’est oublier que la Convention européenne des droits de l’Homme prohibe clairement les accommodements à leur égard. Son article 17 précise expressément qu’«aucune disposition ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu, un droit quelconque de se livrer à une activité ou d’accomplir un acte visant à la destruction des droits ou libertés reconnus dans la présente Convention ou à des limitations plus amples de ces droits et libertés que celles prévues à ladite Convention». Autrement dit, pas de liberté pour les ennemis de la liberté.

Si les représentants des Etats occidentaux persistent dans leur attitude actuelle, le processus en cours aboutira à la disqualification de la Convention européenne des droits de l’Homme. Et ce en raison de la place qu’occupera, dans la hiérarchie des normes, la convention internationale initiée, le 25 mars 2010, par le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU à l’instigation des Etats islamiques. Chacune des dispositions de la Convention européenne des droits de l’Homme ne pourra plus être invoquée qu’à la condition sine qua non qu’elle ne soit pas contredite par un prescrit religieux.

Il nous appartient d’affirmer les valeurs qui fondent la démocratie, de les faire respecter, et d’être intraitables avec ceux qui escomptent les brader sous prétexte d’accommodements dits raisonnables. Les Européens ne sont pas les seuls en butte à ce courant obscurantiste: les laïques qui tentent d’émerger dans les Etats dits islamiques sont souvent décontenancés devant la passivité occidentale qui découle du politiquement correct, cet ersatz médiocre de l’esprit de tolérance. En Europe, c’est l’islam qui est en première ligne, mais toute concession à ses obscurantistes ouvre la voie à d’autres fondamentalistes.

La démocratie est fondée sur un contrat social qui est le fruit de l’Histoire.

Celui-ci n’est ni à négocier ni à brader.

Bourg-Blanc (29). La deuxième école vandalisée !!!

Belle façon d’aborder la rentrée dans des conditions sereines…

FDF

.

L’école élémentaire Saint-Yves, qui venait d’être rénovée, a été la proie de vandales dans la nuit de samedi à dimanche. Livres brûlés, tags, projection de peinture… Les dégâts sont important même s’ils ne sont toujours pas chiffrés. Des solutions d’urgence sont à l’étude pour que la rentrée puisse s’effectuer ailleurs dans les meilleurs conditions. Une réunion avec le maire et l’inspectrice d’académie est actuellement en cours.

L’école élémentaire publique a subi le même sort cette nuit. Cest la femme de ménage qui venait finaliser les derniers détails avant la rentrée qui a constaté des dégradations et donné l’alerte. Là, contrairement à l’école Saint-Yves, la rentrée n’est pas remise en question. L’enquête, comme la précédente, a été confiée à la brigade de gendarmerie de Plabennec qui se refuse à tout commentaire. La police scientifique a également été dépêchée sur les lieux. Vu les modes opératoires, il se pourrait que le ou les auteurs de ces actes gratuits soient les mêmes.

Les images des actes de vandalisme: http://tinyurl.com/35gyskd

30/08/2010

Justice: Ils encourent 30 ans de prison… le tribunal les condamne à 2 ans et 3 ans…

Elle est pas belle, notre Justice? Pas étonnant que la récidive soit autant prisée…

FDF

.

30 août 2010

Quatre ans. C’est la peine – partiellement assortie d’un sursis – dont ont écopé, hier, deux hommes qui, en juillet 2009, avaient séquestré, ligoté, violenté  et menacé d’un couteau leur victime afin de lui extorquer plusieurs milliers d’euros.

Les comparses n’en étaient d’ailleurs pas à leur coup d’essai. Forts d’un casier judiciaire déjà bien fourni, ils avaient déjà commis ensemble un cambriolage en décembre 2008, pour lequel ils seront condamnés, le 15 mars dernier, à six mois d’emprisonnement.

Mais le 10 juillet 2009, ils décident de monter d’un cran dans leur logique délinquante. Après avoir préparé leur coup, acheté corde, cagoules et autres ustensiles, ils se rendent ce matin-là au domicile de leur victime. (…)

Pendant deux heures, ils s’acharneront à lui extorquer ses économies, en le menaçant d’un couteau pressé sous la gorge, selon la victime.

Pour ces faits, les deux hommes encouraient les assises et 30 ans de réclusion criminelle. Mais ils ont finalement été requalifiés en délits d’extorsion en bande organisée, exempts des circonstances aggravantes caractérisées par l’usage de la violence et d’une arme.

En détention depuis juillet 2009, ils risquaient tout de même une peine maximale de dix ans de prison, hier, lors de leur jugement devant le tribunal correctionnel. C’est finalement à quatre ans d’emprisonnement que Belbecir et Wazin ont été condamnés, assortis respectivement d’un an et deux ans de sursis avec mise à l’épreuve (…).

Source: http://tinyurl.com/268urxd

.

Merci à DG pour l’info…

Nanterre – Enquête judiciaire sur l’argent de la mosquée…

Est ce que franchement, ça vous étonne? Si maintenant, « ils » prennent exemple sur certaines malversations financières qui secouent notre République en ce moment, on est mal barrés… S’ils veulent nous islamiser, faudra se montrer sous un autre jour.

FDF

.

L’affaire tombe plutôt mal en cette période de jeûne et de solidarité du ramadan. Novolis, l’entreprise chargée de réaliser les travaux de la mosquée de Nanterre, un lieu de culte de 5000 m2 le long de l’A 86, en face des Papeteries de la Seine et de la maison d’arrêt, pourrait avoir détourné des dizaines de milliers d’euros. Des fonds publics provenant de l’Etablissement public d’aménagement de La Défense Seine-Arche (Epasa) et débloqués dans le cadre du montage financier élaboré pour l’édification du nouveau lieu de culte. Ouvriers et fournisseurs n’étant plus payés, le chantier est suspendu depuis juin. Le parquet de Nanterre devrait ouvrir dans les tout prochains jours une enquête préliminaire. (Le Parisien)
Imprimer Envoyer à un ami

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/enquete-judiciaire-sur-l-argent-de-la-mosquee-30-08-2010-1047477.php

Si l’Etablissement public participe à hauteur de 1 M€ au financement de la mosquée Emir-Abdelkader, dont le coût global s’élève à 3,5 M€, c’est en échange du terrain qu’occupe actuellement le lieu de culte, au 38, avenue de la République. L’Epasa prévoit d’y construire un supermarché et des logements sociaux. Aussi, selon un protocole signé avec l’association gérant la mosquée, l’Association islamique des religieux de Nanterre (AIRN), directement liée à Novolis, l’Epasa doit verser ce million par tranche au gré des étapes du chantier. Quatre cent quatre-vingt mille euros ont ainsi été remis à l’association pour la réalisation des fondations et du gros œuvre.

Mais plusieurs dizaines de milliers d’euros se seraient régulièrement évaporés pendant le transfert entre l’AIRN et Novolis. Ces dernières semaines, l’AIRN a compilé factures et justificatifs remis à l’Epasa, qui entend s’assurer de la bonne utilisation des fonds. L’AIRN souhaite, de son côté, « démontrer qu’elle a été victime d’une machination », souffle-t-on à l’Epasa.

Deux cent mille euros versés par l’établissement public à l’automne dernier se seraient par ailleurs envolés vers un compte offshore à Chypre, où ceux qui pourraient être prochainement interrogés par les enquêteurs se seraient justement rendus, selon un proche de l’affaire. Il s’agit, entre autres, du cheikh Mohamed Boudjedi et de Richard Lejoyeux, alias Abdel Ghani depuis sa conversion à l’islam.

Figure incontournable de l’islam dans les Hauts-de-Seine, le premier préside l’AIRN. Il a participé, il y a plus de trente ans, à la création de la mosquée de l’avenue de la République à Nanterre, la première du département à avoir été dotée d’un minaret. Interlocuteur privilégié des autorités départementales, le cheikh Boudjedi est aussi un personnage contesté, accusé par certains de tirer profit de sa fonction.

Richard Lejoyeux ne devrait pas non plus échapper aux questions des enquêteurs. Personnalité de la communauté musulmane des Hauts-de-Seine, il a fondé la Coordination islamique du 92. Et c’est lui qui est le maître d’ouvrage du chantier pour le compte de l’AIRN. C’est aussi par son entremise que Novolis, opportunément créé en septembre 2009 pour démarrer le chantier, s’est vu attribuer le marché de construction.

Tacim Soysuren, dans le collimateur de la justice depuis des années pour divers abus de biens sociaux, faux, travail clandestin, en est le directeur général. Il aurait quitté la région parisienne, voire la France, quand les soupçons de malversations ont été révélés.

Le Parisien

Le « Guide » repète les plombs… « L’islam doit devenir la religion de l’Europe ».

Il y avait longtemps qu’il ne nous avait pas provoqué, cet abruti! C’est depuis Rome, berceau de la Chrétienté, qu’il a nous a judicieusement envoyé  un missile de son cru. Et tout le monde applaudit… Sauf la ligue du Nord, bien sûr. Un qui me déçoit: Berlusconi…

La « religion » de l’Europe; pfffffffffffff… Déjà que ce n’est pas une religion… Tout au plus une idéologie.

FDF

.

30/08/2010

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a plaidé pour que l’Islam devienne « la religion de toute l’Europe » devant un parterre de 500 jeunes femmes rassemblées à Rome où il effectue une visite officielle, ont rapporté lundi les médias italiens.

A l’issue d’une conférence du leader libyen, pour laquelle elles avaient été rémunérées autour de 80 euros, les jeunes femmes ont reçu chacune un exemplaire du Coran.

Kadhafi leur a expliqué que « l’Islam devrait devenir la religion de toute l’Europe et que Mohammed était le dernier prophète », a indiqué l’une des participantes, citée par la Stampa.

« Pour nous c’était vraiment ennuyeux. Kadhafi ne savait pas que nous étions payées, sinon il n’aurait pas accepté de nous rencontrer », a ajouté, sous couvert de l’anonymat, une participante de 25 ans à la Repubblica.

L’agence qui a recruté ces hôtesses et leur avait demandé de s’habiller de façon sobre a indiqué que les jeunes femmes qui parleraient à la presse ne seraient pas rémunérées.

Mouammar Kadhafi est arrivé dimanche à Rome pour une visite marquant le 2e anniversaire de la signature du traité d’amitié italo-libyen, le 30 août 2008 à Benghazi (Libye), qui a mis fin au contentieux sur la période coloniale et permet notamment le refoulement en Libye des candidats à l’immigration en Europe.

Cette visite haute en couleurs -le leader a fait venir 30 pur-sang et leurs cavaliers pour une parade à laquelle il doit assister lundi soir aux côtés de Silvio Berlusconi- suscite la polémique en Italie, y compris dans les rangs de la majorité.

Le député européen Mario Borghezio, membre de la Ligue du Nord (allié du parti de Berlusconi), s’est inquiété « des propos de Kadhafi qui montrent son projet dangereux d’islamisation de l’Europe ».

Les liens entre l’Italie et son ancienne colonie se sont resserrés depuis la signature du traité d’amitié, faisant de l’Italie le 3e investisseur européen en Libye.

Source: http://tinyurl.com/37zepwj

En Algérie, pendant le ramadan, si vous avez soif et bien mourez…

La Charia en algérie est impitoyable. Pauvre et triste pays.

C’est un peu le message de liberté que nous donne les autorité judiciaires de ce pays. Un pays qui a lutté pour sa liberté a 60 ans plus tard réinventé la dictature. Ce sont les algériens qui deoivent se poser des questions.

Quant aux « français de papiers« , ils n’ont toujours pas compris qui ils étaient. « Heureux les simples d’esprits, le royaume des cieux leur appartient« .

Si c’est l’avenir que nous proposent les tenants de l’islamisation de la France, merci bien, le leur laisse ce cauchemar! Pauvre Algérie. Heureusement, des algériens ont encore les pieds sur terre et le courage de dire.

Gérard Brazon

Prévu aujourd’hui, le procès des deux personnes arrêtées, vendredi 13 août, par la police à Ain El Hammam, à 40 kilomètres à l’est de Tizi Ouzou, pour non-observation du jeûne a été reporté au 21 septembres 2010, a appris TSA de source locale. Le procès devait avoir lieu mercredi à 10heures mais le juge a décidé de le reporter. Selon notre source, ce report pourrait être lié à la mobilisation de la population locale. Cette dernière a décidé d’observer un sit-in devant le tribunal à l’heure du procès.
Les deux mis en cause, Hocine Hocini, 47 ans, et Salem Fellak, 34 ans, exercent comme ouvriers dans un chantier de bâtiment dans la ville d’Ain El Hammam. Ils ont été surpris en train de boire de l’eau par des policiers qui ont immédiatement procédé à leur arrestation.
Après leur audition, ils ont été déférés au parquet. Cette affaire a indigné une partie de la population de Ain El Hammam qui a appelé à un sit-in devant le tribunal en guise de soutien à ces deux ouvriers de bâtiment.

Source: http://tinyurl.com/3ymc32b
Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.