Francaisdefrance's Blog

31/05/2012

ça fait envie…..

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:38

€ : chroniques d’une mort annoncée

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:09

La panique

Les investisseurs jettent l’éponge. Ils fuient l’euro, ils fuient les pays en difficulté, ils fuient les banques européennes. L’absence de réaction de l’Europe devant la situation explosive quotidienne les pousse à chercher refuge en Allemagne, aux Etats Unis, en Europe du Nord, au Japon. La situation est explosive, mais on n’entend ni les Allemands, ni la BCE, ni le président normal.

L’EURO EN CHUTE LIBRE
sauve qui peut. C’était un peu l’ambiance hier. Devant l’absence de réaction des allemands et de la BCE, les investisseurs fuient. Ils vendent massivement leurs avoirs européens en se demandant si les Européens veulent vraiment défendre la zone euro.

C’EST HISTORIQUE POUR LES TAUX D’INTÉRÊT
C’est du jamais vu. Depuis 1703 pour l’Angleterre, depuis 1946 pour les Etats Unis, depuis la nuit des temps pour l’Allemagne. On n’avait jamais vu des taux d’intérêt aussi bas. Tous les pays refuges empruntent à des taux incroyablement bas . Le monde se coupe en deux. Les pays à risque et les autres. C’est impressionnant à voir.
la suite sur http://www.monfinancier.com/finances/journal-de-monfinancier-c1/morning-de-marc-fiorentino-r1/la-panique-9943.html

Critiques argumentées de l’islam

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 00:37

Journal des résistants du 30 mai 2012

30 mai Journal des Résistants

Islam = racisme, intolérance, violence et obscurantisme

 

Foot-ball: Ljajic refuse d’entonner l’hymne serbe, le selectionneur l’exclut

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 00:11

NDLR: Quand allons-nous faire pareil en France?

Publié le 28/05/2012 à 14:56, mis à jour le 28/05/2012 à 15:00

http://www.eurosport.fr/football/serbie-ljajic-exclu_sto3288734/story.shtml

Le sélectionneur serbe Sinisa Mihajlovic a renoncé aux services de l’international Adem Ljajic après que ce dernier eut refusé d’entonner l’hymne national de la Serbie lors du match amical samedi contre l’Espagne.

L’attaquant de la Fiorentina (ITA) a informé le sélectionneur « qu’il n’a pas chanté l’hymne national pour des raisons personnelles et qu’il ne changera pas d’avis, raison pour laquelle Sinisa Mihajlovic lui a demandé de rentrer à la maison », a précisé la Fédération dans un communiqué.

Ljajic, qui est musulman, pourra réintégrer l’équipe « dès qu’il informera Mihajlovic être prêt à changer son attitude », a-t-on ajouté. Ancien international yougoslave et ex-entraîneur des équipes italiennes Lazio Rome et Fiorentina, Mihajlovic a été nommé le 21 mai à la tête de la sélection serbe.

Il a fait signer à tous les joueurs sélectionnés un code de conduite par lequel ils se sont engagés à chanter l’hymne national lors des matches internationaux. La majorité des Serbes sont chrétiens orthodoxes.

30/05/2012

Alerte rouge: le Quatar et ses pétrodollars attaque notre système éducatif

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 23:39

Journal des résistants du 28 mai 2012

La saga (africaine) de Laurent Blanc

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 23:20
Gourcuff viré des Bleus : un problème « d’intégration » ?
NDLR peut-être qu’il n’est pas assez pro-diversité, pro-immigration, pro-binationalité, pro-mercenaires africains du foot ou pro-racailles. Il n’est que de voir tous ces gogolitos qui payent pour aller soutenir cette équipe si peu de France et tellement d’ailleurs et brandissent un drapeau tricololore qu’on a dû leur distribuer gratuitement.

Ne pas oublier que la FIFA et donc la FFF utilise le foot comme vecteur ô combien efficace de la propagande pro-multiculturelle, pro-métissage
Gourcuff viré des Bleus : un problème « d’intégration » ?

30/05/2012 – 15h00
LE TOUQUET (NOVOpress) – À la surprise générale, Yoann Gourcuff a été évincé de l’équipe de France de football pour l’Euro dont le coup d’envoi aura lieu le 8 juin prochain en Ukraine et en Pologne. C’est aujourd’hui que Laurent Blanc, le sélectionneur des Bleus, donnera les raisons de ce renvoi. Il est possible que celles-ci ne soient pas uniquement sportives comme nous l’évoquions le 15 mai. Selon Le Parisien de ce jour, le meilleur passeur des Bleus depuis 2008 (huit passes décisives), qui s’est toujours montré décisif lors des matchs internationaux à enjeux, « n’a pas forcément donné des gages d’intégration ».

Le monde à l’envers

C’est donc le joueur breton qui aurait le tort de ne pas s’intégrer à un groupe toujours mené par les « caïds » du fiasco sud-africain de 2010. Un comble ! La question mérite d’être posée : Yoann Gourcuff est réservé, il s’exprime correctement en français, a de la classe et analyse les matchs comme un coach expérimenté. Cette façon d’être différente agace peut-être certains joueurs bas du front, pétris de rap et rivés à la Playstation.

Laurent Blanc est-il sous l’influence de ces « caïds » ? L’Equipe de ce jour donne quelques indices. Le quotidien sportif évoque de nouveau l’hypothèse du mépris de Ribéry, Benzema et Menez à l’égard du meneur de jeu tricolore. Tandis que l’envoyé spécial du journal, Vincent Duluc, reconnaît que les « tourmenteurs » de Yoann Gourcuff « sont restés au pouvoir ». CQFD.

Action SITA toujours d’actualité : carton rouge à Laurent Blanc.

http://sitasecure.wordpress.com/2011/04/29/carton-rouge-pour-laurent-blanc/

7 ans après, l’esprit du 29 mai 2005 se retrouve dans le Rassemblement Bleu Marine

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 22:58

Publié parlegaulois.infoRubriques :,
Communiqué de Presse de Florian Philippot, Porte-parole national de la campagne Rassemblement Bleu Marine.
Il y a sept ans exactement, le 29 mai 2005, le peuple français courageusement rejetait par référendum la Constitution européenne que ses élites politiques, médiatiques et financières voulaient lui imposer.
Malgré cette décision de bon sens, motivée par l’amour de la France et la volonté de préserver notre modèle social, ces mêmes élites autoproclamées n’ont jamais cessé depuis d’entraîner de force la France toujours dans la même direction.
D’abord en faisant scandaleusement voter par le parlement cette Constitution européenne pourtant refusée, puis en engageant notre pays dans de nouveaux transferts de souveraineté. Le dernier Traité, signé par Nicolas Sarkozy, et bientôt accepté presque à l’identique par François Hollande, consacre la fin de notre souveraineté budgétaire et la mise en place d’une Europe punitive.
Ces folies européistes coûtent très cher à notre peuple : plus cette Europe avance, toujours contre les peuples, plus l’économie de notre continent s’enfonce. Plus la démocratie s’efface. L’euro est un échec dramatique. Les plans de renflouement des pays de la zone euro aggravent notre dette, et produisent partout une effroyable austérité. On nous annonce pour bientôt les eurobonds, qui nous obligeraient à payer encore plus pour les autres, sans aucun résultat. Les nations n’ont plus leur mot à dire, et les banques gouvernent avec les technocrates non élus.
Le peuple français doit reprendre le combat face à l’idéologie européiste de la Caste.
La victoire du non le 29 mai 2005 montre que tout est possible, malgré toutes les pressions et la coalition de toutes les puissances d’argent. Les Français veulent la France, ils veulent des protections intelligentes aux frontières pour la réindustrialiser, ils veulent la liberté et la souveraineté, ils veulent une Europe utile, l’Europe des grands projets entre les nations souveraines.
Seul le Rassemblement Bleu Marine incarne cette espérance, cet esprit du 29 mai

Hérault : France JAMET, candidate FN, insultée et menacée avec un couteau à sa permanence par un « converti à l’islam »

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 22:55
« Jamais je ne me laisserai intimider. Jamais je ne baisserai les yeux, insiste France Jamet (FN) qui se présente aux élections législatives sur la 7e circonscription héraultaise de Sète-Agde. C’était un geste de provocation, mais cet individu a tout de même sorti un couteau à cran d’arrêt. Ce n’est pas anodin de se promener avec ça dans la poche. »
Hier, France Jamet a été menacée et insultée par un homme de 22 ans devant et dans sa permanence, installée sur la place du Globe au Cap d’Agde. Elle a déposé plainte contre cet Agathois qui a été interpellé à son domicle par les hommes de la Bac d’Agde.
Lors de son audition, le mis en cause aurait reconnu les insultes et les menaces. Mais en précisant qu’il jouait avec son couteau. Quoi qu’il en soit il n’y a pas eu de blessé.

Cliquez ici pour lire la suite de cet article »»»

Nouvelle attaque de Chrétiens – pas au Mali, pas en Egypte… à Carcassonne

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 22:26

28 mai 2012 | Classé dans: Chrétienté,Christianophobie,France,Islam,Société | Posté par:

 Nouvelle attaque de Chrétiens   pas au Mali, pas en Egypte… à Carcassonne

Samedi soir, vers 18:30, à l’église Saint-Joseph de Carcassonne, quatre jeunes musulmans de 14 à 18 ans ont caillassé, à la façon palestinienne, les 150 fidèles réunis pour l’office.

Plusieurs personnes ont tenté de les rattraper, mais ils se sont défilés vers la cité La Conte.

Les paroissiens, parmi eux beaucoup de personnes âgées, sont sous le choc de cette sauvage haine anti-chrétiens.

Les grands médias se sont faits très discrets (imaginez si les jeunes néo-nazis avaient été blancs et les victimes, des musulmans) puisque les racistes xénophobes sont musulmans, et que leur acte relève du Djihad contre les « infidèles » imposé par le coran.

La consigne en pareil cas étant la soumission, Pascal Dumas, le directeur départemental de la sécurité publique a déclaré que ce sont : « des sauvageons qui font des bêtises, des gamineries…» (2), ce qui va beaucoup plaire à la Ministre Taubira, qui va peut-être exiger des Catholiques qu’ils présentent leurs excuses pour avoir heurté la sensibilité de ses petits chouchous, en pratiquant leur culte dans un lieu si ostentatoire, orné, Oh scandale dans un Etat laïque, d’une croix provocante.

L’abbé Roger Barthès a tenu à « minimiser » les faits, en livrant un message de paix en ce week-end de Pentecôte : « Ce n’est pas la première fois que des jeunes rentrent comme ça en plein office, mais c’est la première fois qu’ils jettent des cailloux. »

Je n’ai pas à porter un jugement sur les choix de cet abbé, mais je dois constater que cette posture ne profite pas aux Chrétiens d’Orient dont ils se font chasser lentement, violemment, et surement.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.midilibre.fr/2012/05/27/des-fideles-caillasses-pendant-la-messe-a-saint-joseph,507483.php#xtor=EPR-2-[Newsletter]-20120527-[Zone_info]
(2) http://www.lindependant.fr/2012/05/28/des-gravillons-jetes-sur-les-fideles-lors-de-la-messe-a-saint-joseph,141389.php

NDLR: faites connaissance avec Mgr Planet évêque islamo-compatible de Carcassonne et vous comprendrez pourquoi la lapidation est appliquée à l’encontre des chrétiens de Carcassonne: http://sitasecure.wordpress.com/2010/11/16/la-lachete-ecoeurante-dalain-planet-eveque-de-carcassonne/

Christian Jacob (UMP=Union des Menteurs Professionnels) atomisé par Marine Le Pen

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 22:21

L’union des droites on en parle de plus en plus

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:44

Les 300. Nom de Dreuz !

29 mai 2012 | Classé dans: Chrétienté,Cinéma Théâtre,DETENTE,Détente,Election 2012,Europe,Géopolitique,Politique Française,Religion | Posté par:

300 1 500x375 Les 300. Nom de Dreuz !

Michel Garroté – Lorsque fin 2007 et début 2008, sur dreuz.info, Sarkozy commença à nous décevoir très sérieusement, notamment Daniel Zillevic et moi-même, j’appelais, avec quelques amis, sur notre blog, à la création d’une « plateforme commune sur l’essentiel ». Une plateforme commune pour défendre la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne (culture libre et laïque ; et donc pas strictement « religieuse » ; avec la culture de la Grèce aussi en héritage…). Une plateforme devant rassembler, d’une part, l’aile droite de l’UMP ; et d’autre part, les Divers Droites (DVD) situés entre l’UMP et le Front National. Ou si l’on préfère, une plateforme avec l’aile droite de l’UMP, avec la droite située à droite de l’UMP, avec la droite située à gauche du Front National et avec l’aile modérée du Front National. Bref, trêve de pinaillages, peu importe, je voulais (je l’ai écrit des dizaines de fois…) une formation de droite, un point c’est tout. C’était en avril 2008. Et à l’époque, c’est tout juste si je ne me suis pas fait excommunier, lapider, bannir, par tout le monde ou presque. Daniel Zillevic et moi-même étions pratiquement seuls à écrire sur dreuz.info et nous n’avions pas la moindre idée de ce qui pourrait en résulter ou pas. Nous étions, un peu, comme Leonidas face à Xerxes…

Pour discuter, entre autres choses, mon projet de « plateforme commune sur l’essentiel », avec mes amis, notamment avec Ivan Rioufol et Lucien Oulahbib, nous nous sommes donné un premier rendez-vous, en avril 2008, dans un restaurant parisien, boulevard St-Antoine. J’ai à nouveau discuté le même projet, cette fois avec Guy Millière et Jean-Patrick Grumberg, en avril 2010, dans une brasserie parisienne, boulevard de Bercy (tout un symbole…). Dans la foulée, j’ai créé, en 2010, notamment avec notre amie l’historienne Bat Ye’or et avec notre ami l’abbé Alain-René Arbez, l’Alliance judéo-chrétienne pour Israël (AJCI), une alliance laïque et non pas « religieuse » (je précise…). Il faut dire, à ce propos, que j’avais – tout de même – été estomaqué, par l’accueil somptueux réservé, en France, d’abord au dictateur libyen Kadhafi en octobre 2007, et, ensuite, au dictateur syrien Al-Assad en juillet 2008.

300 2 Les 300. Nom de Dreuz !

A partir de mars 2011, notre projet de plateforme commune, jadis répudié, commença à faire son petit bonhomme de chemin. Ainsi, concernant les difficultés de l’UMP, Jean-Christophe Fromantin, devenu maire DVD de Neuilly-sur-Seine, était largement en tête à Neuilly-Nord où il devançait l’UMP. A cet égard, rappelons que notre ami Philippe Karsenty devenait maire-adjoint de Neuilly. Et rappelons, aussi, que notre ami Philippe Karsenty est candidat pour représenter une partie des Français de l’étranger (y compris ceux d’Israël) à l’Assemblée nationale en juin prochain ; c’est dans quelques jours… Dans le contexte de crise à l’UMP, en 2011 déjà, Jean-Christophe Fromantin, cité plus haut, déclarait en mars de cette année-là : « Il est clair qu’on assiste à la fin d’un cycle mais qui correspond à l’état actuel du parti qu’est l’UMP aujourd’hui. Quand les partis ne se régénèrent pas, dès qu’il y a une faille, tout le monde se tape dessus pour essayer de s’en sortir. Je ne sens pas les hommes de ce parti transcendés par des valeurs communes, qui passeraient avant leurs intérêts personnels. Je crois que c’est le contraire en ce moment. C’est bien là le problème » (c’est donc bien Jean-Christophe Fromantin qui faisait en mars 2011 ce constat extralucide). Et selon Arnaud Folch, dans l’hebdomadaire français Valeurs actuelles, toujours en mars 2011, la droite était « au bord de l’explosion ».

Mais sur la ligne centriste de François Fillon, en revanche, nombreux étaient ceux, de l’UMP, à avoir exprimé leur désaccord avec le « Ni PS – Ni FN » et donc leur accord pour le « Mieux vaut voter PS que FN » : Gérard Larcher, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez, Hervé Morin, Jean-Louis Borloo, bref, l’aile gauche de la droite… Il y a donc depuis mars 2011, en gros, à l’UMP, ceux qui considèrent que le PS et le FN, c’est aussi mauvais l’un que l’autre. Et il y a ceux qui pensent qu’il faut voter PS et que le FN c’est la peste. Dans l’aile droite de l’UMP, on ne dit pas qu’il faut voter PS et on ne dit pas que le FN c’est la peste. Dans l’aile droite de l’UMP, on dit plutôt, un peu, l’inverse. Par exemple, le collectif UMP des députés de La Droite Populaire (LDP) et divers autres députés défendent une ligne dure vis-à-vis du PS et de ses alliés. « Il faut refuser toute connivence avec la gauche », tel est, en quelque sorte, leur credo. « Nous ne participerons à aucun front républicain et ne reporterons aucun suffrage sur les candidats de la mafia socialiste », annonçait, en mars 2011, dans un communiqué, le CNI, un parti apparenté UMP.

Encore en mars 2011, un député de La Droite Populaire apparentée UMP, notait : « le parti (UMP) est clairement coupé en deux et je ne vois pas très bien comment nous pourrons recoller les morceaux ». Enfin, notre Ami Alexandre del Valle, de La Droite Libre, au sein de l’UMP, analysait, à l’époque déjà – avec courage, compétence et lucidité – les problèmes que peut poser l’idéologie islamique. Les choses sont-elles toujours au point mort ou le travail des idées à propos d’une « plateforme commune sur l’essentiel » (pour 2017 ?) ne serait-elle plus passible d’excommunication ? Les législatives dans quelques jours nous en donneront un premier aperçu. Pour ce qui me concerne, je ne vois aucun parti politique français qui soit libéral conservateur. Et je ne vois rien, en France, qui me fasse songer à une société libre et laïque de culture judéo-chrétienne. Mon projet de plateforme commune sur l’essentiel initié en 2008 ne semble donc pas non plus avoir un sens, en France, pour les échéances de 2017. Dans le fond, nous menons sur dreuz.info le combat des « 300 ». Oui, je sais, le compteur du nombre de nos lecteurs ne cesse d’exploser (30’000 « lecteurs uniques » par jour…). Il est vrai qu’après les « 300 », ils furent des millions. Et ils remportèrent la victoire.

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec mention de ce blog

300 3 500x207 Les 300. Nom de Dreuz !

Source : http://www.dreuz.info/2012/05/les-300-nom-de-dreuz/

Ne manquez pas de lire les nombreux commentaires fort intéressants.

C’est « marrant », ce n’est pas encore la saison des champignons et pourtant les mosquées poussent……

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:24

30.05.2012

Les mosquées étrangères poussent dans la région Centre

Lu dans La Nouvelle République du 30 mai:

« Dans la région Centre, c’est la communauté d’origine marocaine qui est la plus nombreuse : près de 30.000 personnes. Quelques mosquées existent déjà mais on compte de très nombreux lieux de prière.

– Dans l’Indre : une mosquée inaugurée le 13 juin 2008 à Châteauroux (pro-marocaine).

– En Indre-et-Loire : une mosquée en construction (première pierre, le 29 novembre 2008 ; ouverture dans deux ans). Pro-algérienne.

– En Loir-et-Cher : une mosquée inaugurée à Mer, le 25 novembre 2009 (pro-turque).

 -Dans le Loiret : une mosquée inaugurée fin 2009 à Orléans-Argonne. Fonds collectés « sans aucun chèque de l’étranger » selon le président de l’association. Trois autres en construction, mais pour celle de Montargis, travaux stoppés depuis février 2012.

– En Deux-Sèvres : La future mosquée du Clou-Bouchet (Niort) attend son financement prévu de 1,8 million.

– Dans la Vienne : La future mosquée de Buxerolles (travaux démarrés en août 2008) et son minaret sont presque achevés (pro-UOIF). »

Gilbert Collard excellent comme d’habitude

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:26

à écouter sur http://www.nationspresse.info/?p=171353

30 mai 1431 : Jeanne d’Arc est brulée vive, 512 années plus tard, le Chant des Partisans est créé, la Flamme de la Résistance Française ne s’éteindra jamais !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:45

30 mai 1431

Jeanne d’Arc est brûlée vive à Rouen

Le 30 mai 1431, Jeanne d’Arc est brûlée vive à Rouen, sur la place du Vieux-Marché, après un procès inique. Elle est victime de ce que les Anglais voulaient à tout prix la convaincre d’hérésie (et accessoirement de sorcellerie) pour abaisser ainsi le roi Charles VII qu’elle avait diligemment servi.

Son procès, dont on a conservé et publié les minutes, témoignent d’une personnalité d’exception, avec un esprit acéré et une conscience pure.

André Larané
Jeanne d'Arc au bûcher, miniature(Les Vigiles de Charles VII, manuscrit réalisé par Martial d'Auvergne en 1477-1483, BNF)
La Pucelle jugée par l’Église

Capturée au siège de Compiègne, le 23 mai 1430, Jeanne d’Arc est vendue par les Bourguignons aux Anglais, lesquels n’ont qu’une hâte : la faire condamner par un tribunal ecclésiastique afin de déconsidérer le roi Charles VII et rendre le moral à leurs troupes. Celles-ci, il est vrai, ne se montrent plus guère offensives depuis le siège d’Orléans.

Après un passage à la forteresse du Crotoy, au bord de la Manche, Jeanne arrive à Rouen la veille de Noël 1430. Elle est enfermée au château du Bouvreuil, la forteresse de la ville, qui accueille ordinairement des prisonniers hommes. Pour l’occasion, une tour lui est réservée. Elle est placée sous la garde du gouverneur de la ville, Richard de Beauchamp, comte de Warwick. 

Pas moins de quatre ou cinq rustres veillent sur elle nuit et jour. Ont-ils pu tenter de la violer? La chose est peu probable car les gardes, superstitieux, devaient être rebutés à l’idée de toucher une prétendue sorcière.

Le tribunal d’Église qui doit la juger est présidé par Pierre Cauchon, l’évêque de Beauvais, dont dépend Compiègne, le lieu de sa capture.  Cauchon est un théologien respecté de l’Université de Paris, d’environ 60 ans. Il est entré au service du duc de Bourgogne, ce qui lui a valu l’évêché de Beauvais. Désireux de se faire bien voir des Anglais, il arrange le procès en hérésie et pour cela s’adjoint le concours du frère dominicain Jean Le Maître, vicaire de l’inquisiteur en France.

Jeanne devant ses juges (lettrine d'un manuscrit du XVe siècle, BNF)Le procès s’ouvre le 9 février 1431 avec les deux juges et quelques dizaines d’assesseurs. Il est fréquemment suspendu et à plusieurs reprises, le très puissant cardinal de Winchester vient remplacer Cauchon à la tête du tribunal.

Ces ecclésiastiques admettent difficilement que Dieu ait pu s’adresser par-dessus leurs têtes à une fille du peuple. Ils dépêchent des enquêteurs à Domrémy mais les témoignages des habitants sont si favorables à l’accusée qu’ils doivent détruire leur rapport. Ils reprochent à Jeanne d’avoir revêtu des habits d’homme (sic), en contradiction avec un précepte du Deutéronome, d’avoir essayé de se suicider à Beaurevoir (il s’agissait en fait d’une tentative d’évasion) et bien sûr d’avoir eu de fausses visions.

Interrogée par Jean Beaupère, l’un des juges, sur son état de grâce, elle répond : «Si je n’y suis, Dieu m’y mette, si j’y suis, Dieu m’y tienne !»

Les actes du procès témoignent de l’extraordinaire force de caractère de l’inculpée.Ainsi à propos de l’assassinat de Jean sans Peur : «Croyez-vous que votre roi a bien fait de tuer ou faire tuer monseigneur de Bourgogne ? — Ce fut grand dommage pour le royaume de France. Mais quelque chose qu’il y eût entre eux, Dieu m’a envoyée au secours du roi de France.»

Incapable de faire fléchir la jeune fille et pressé d’en finir par le cardinal de Winchester, qui se dispose à quitter Rouen, l’évêque Cauchon précipite la procédure. Il soumet à Jeanne un réquisitoire de douze articles qu’elle récuse en bloc. Il décide alors de lui faire peur.

Le 24 mai 1431 au soir, Jeanne est traînée au cimetière de l’abbatiale de Saint-Ouen où a été préparé un bûcher. Sur une estrade se tient le cardinal de Winchester. Le bourreau est prêt à l’ouvrage. On la menace de torture et on lui montre les instruments. Puis l’évêque Cauchon list l’acte d’accusation par lequel il la livre au bras séculier afin qu’elle soit brûlée (l’Église s’interdit de procéder elle-même à une exécution). Mais il lui fait savoir aussi que, si elle se rétracte et renonce à ses habits d’homme, elle sera confiée à l’Église et échappera à la mort.

Le prédicateur Guillaume Evrard a la maladresse de s’en prendre au roi : «Ton roi est hérétique et schismatique ! — J’ose bien vous dire et vous jurer sur ma vie que c’est le plus noble chrétien de tous les chrétiens, ceui qui aime le mieux la foi et l’Église. Il n’est pas tel que vous le dites», bondit la malheureuse.

Jeanne, épuisée, signe un document par lequel elle accepte de se soumettre à l’Église et de reprendre ses habits de femme. La sentence de mort est commuée en un emprisonnement à vie.

Le procès de Jeanne d'Arc, miniature du XVe siècle, BNF
Le bûcher

Jeanne d’Arc revient dans sa cellule au grand mécontentement des Anglais qui auraient voulu une exécution rapide. Les soldats menacent même de s’en prendre aux juges et à l’évêque… Mais quelques jours plus tard, s’étant fait dérober ses vêtements et craignant à juste titre pour sa vertu, elle reprend des habits d’homme, ce qui lui vaut d’être cette fois condamnée au bûcher comme relapse (se dit de quelqu’un qui retombe dans l’hérésie).

Vêtue d’une robe soufrée destinée à la faire brûler plus vite et coiffée d’une mitre sur laquelle sont écrits des mots infâmants, la jeune fille est conduite sur le lieu de son supplice. Détail sordide : le bûcher étant trop élevé, le bourreau Geoffroy Thérage se trouve dans l’impossibilité d’étrangler sa victime avant que les flammes ne l’atteignent, ce qui vaut à Jeanne de périr vive dans de grandes souffrances.

Comme Winchester souhaite un ultime aveu, l’évêque Cauchon s’approche des flammes mais c’est pour s’entendre dire : «Évêque, je meurs par vous ! ». Et dans un dernier défi, elle murmure: «Que j’aie bien fait, que j’aie mal fait, mon Roi n’y est pour rien !…» Un des juges, pris de remords, confiera : «Je voudrais que mon âme fût où je crois qu’est l’âme de cette fille ! »

Après le supplice, le bourreau se voit chargé de jeter les cendres dans la Seine afin d’éviter qu’elles ne deviennent objet de ferveur.

En dépit de cette fin tragique, qui apparaît dans l’instant comme un échec, la détermination de Jeanne d’Arc, soutenue par sa foi, a changé le cours de l’Histoire. Sa foi et sa fougue ont sauvé la dynastie des Valois. Fallait-il voir en elle une sainte catholique ? C’est une autre affaire.

 
30 mai 1943 : Le Chant des Partisans
 

Le 30 mai 1943, dans un hôtel de la banlieue de Londres, l’écrivain-journaliste Joseph Kessel, son neveu Maurice Druon, la musicienne Anna Marly et quelques amis composent un chant qui deviendra sous le nom de Chant des Partisans l’hymne de la Résistance française au nazisme et à l’occupation allemande.

articles trouvés sur http://www.herodote.net/

chroniques de Big Brother

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:25

  • Flame, une nouvelle étape dans la cyberguerre

    Mots clés : , , , , , ,

    Par Chloé Woitier Mis à jour le 29/05/2012 à 17:06 | publié le 29/05/2012 à 14:48 Réactions (103) <!–

    .

    –>

    Les pays infectés selon Kaspersky Lab.
    Les pays infectés selon Kaspersky Lab.
  •  

    Un logiciel malveillant extrêmement complexe opérant dans l’ombre depuis au moins deux ans vient d’être découvert. Probablement commandité par un ou plusieurs États, il cible principalement l’Iran.


    • Qu’est-ce que Flame et comment a-t-il été découvert?

    Flame a été découvert il y a deux semaines par les équipes de Kaspersky Lab, éditeur russe de logiciels antivirus. Ces derniers étudiaient à la demande de l’Union internationale des télécommunications (institution liée aux Nations unies) des ordinateurs appartenant au ministère iranien du Pétrole et à la Société nationale du pétrole de la République islamique. Les machines semblaient en effet avoir été victimes d’un logiciel malveillant qui volait et effaçait des informations importantes.

    Les équipes de Kaspersky ont alors découvert un virus dont «la complexité et la fonctionnalité dépassent toutes les autres cybermenaces connues à ce jour». Son code est cent fois plus important que celui d’un virus classique et vingt fois plus important que le virus Stuxnet. Découvert en 2010, ce dernier avait été utilisé pour attaquer le programme nucléaire iranien. Mais si Flame ressemble à Stuxnet et à son «cousin» DuQu, rien ne prouve jusqu’à présent que Flame ait été programmé par la même équipe.

    • Qui vise-t-il?

    Selon Kaspersky, Flame est une «cyber-arme» utilisée à des fins d’espionnage d’État à État. Les ordinateurs les plus touchés sont situés en Iran, en Palestine, au Soudan et en Syrie. Le Liban, l’Arabie saoudite et l’Égypte sont également concernés par ce virus, mais à des degrés moindres.

Pour les PME, pas de plans sociaux mais des licenciements en masse ! Mais que font les syndicats ?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:59

Chômage : les PME en pleine crise

Par Europe1.fr avec Pierrick Fay

 

Publié le 30 mai 2012 à 09h24 Mis à jour le 30 mai 2012 à 09h24

  •  
  • <!– Partager –>
 

En 2012, les fermetures d'usines sont beaucoup plus nombreuses qu'en 2011.En 2012, les fermetures d’usines sont beaucoup plus nombreuses qu’en 2011. © Maxppp

Une étude affirme qu’une PME sur deux a fermé au cours des cinq derniers mois.

Dans l’ombre des plans sociaux médiatiques des grands groupes, beaucoup de PME sont confrontées elles aussi aux suppressions d’emplois voire à la cessation d’activité. Une étude menée par l’Observatoire Trendeo souligne que les PME sont durement frappées par la crise et que les fermetures se multiplient.

1 entreprise sur 2

47% : c’est la proportion des petites entreprises qui ont fermé en France au cours des cinq derniers mois. Depuis le début de l’année, chaque mois, une vingtaine d’usines mettent la clef sous la porte. Des fermetures qui sont très peu médiatisées. Pourtant, plus de 30.000 emplois au total auraient été perdus, selon les calculs de Trendeo. Et pour cause, quand une PME doit fermer, il n’y a pas de plan de sauvegarde de l’emploi à espérer, contrairement aux grandes entreprises.

sur un tuyau de http://www.defrancisation.com/

suite et source http://www.europe1.fr/Economie/Chomage-les-PME-en-pleine-crise-1106119/

les tribulations du trostko-stalinien méluche avec les journaleux

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:46

mercredi 30 mai 2012

Par ses insultes et ses grossièretés, MÉLENCHON commence à faire l’unanimité contre lui

 
Jean-Luc Mélenchon et ses diatribes populistes contre la presse et les journalistes, des dérapages plus ou moins contrôlés comme on cajole un fonds de commerce, on avait presque fini par s’y habituer. Mais là, le tribun du Front de gauche a dépassé toutes les limites de l’ignominie en insultant gravement le rédacteur de L’Express Tugdual DENIS.
Il l’a accusé d’être « personnellement lié à l’extrême-droite » avant de lui lancer : « Qu’est-ce que vous faites encore là, sale petit espion ? Rentrez à Paris écrire vos saloperies dans votre journal fasciste. Fichez-moi le camp, dégagez ! »
 
De telles méthodes d’intimidations sont dignes des procès de Moscou de triste mémoire, cette violence et ce type d’accusations étaient utilisés par les staliniens du PCF contre les militants trotskistes ! Le comble c’est que Jean-Luc Mélenchon a subi ces insultes absurdes (« hitléro-trotskiste ! « ) alors qu’il était membre de l’Organisation Communiste Internationaliste (OCI, trotskiste). De surcroît, lorsqu’il injurie un journaliste, il est content de lui, s’auto-félicitant de sa « franchise » ! C’est d’ailleurs un multirécidiviste, puisque deux jours plus tard, il a recommencé avec un journaliste du Parisien.
Qu’a donc appris Jean-Luc Mélenchon au Grand Orient de France où il fut initié en 1985 ? A rédiger de brillantes planches sur la laïcité, sans doute, comme en 2008. Mais pas à respecter les autres, alors qu’il s’agit d’une valeur maçonnique. Sinon pourrait-il lancer de telles accusations, aussi injurieuses que diffamatoires ?
Est-ce le dérapage de trop ? Les syndicats CFDT et CGT de Groupe Express Roularta (majoritaires) comme la Société des Journalistes de L’Express ont vivement réagi : les premiers se disent « révoltés« , la seconde « condamne avec la plus grande fermeté ».
 
LIRE CI-DESSOUS LES DEUX COMMUNIQUÉS EN INTÉGRALITÉ.
 
COMMUNIQUÉ

Les syndicats CFDT et CGT de Groupe Express Roularta (GER) sont révoltés par les propos que Jean-Luc Mélenchon a tenus le 26 mai à l’encontre de Tugdual DENIS, journaliste à L’Express. Notre collègue couvrait sa campagne législative à Méricourt (Pas-de-Calais) et le candidat du Front de gauche lui a lancé : « Qu’est-ce que vous faites encore là, sale petit espion ? Ça fait trois jours que vous m’espionnez, rentrez à Paris écrire vos saloperies dans votre journal fasciste. Fichez-moi le camp, dégagez ! »
Attachés à la liberté de la presse autant qu’ils le sont à la liberté d’opinion, les syndicats CFDT et CGT de GER protestent vigoureusement contre ces agressions verbales et cette singulière assimilation du reportage d’un journaliste à de l’espionnage. Ils assurent Tugdual DENIS de leur entier soutien et de leur estime confraternelle.
Qualifier L’Express de « journal fasciste », c’est insulter gravement tous ses journalistes. Accuser notre collègue d’être lié à l’extrême droite est indigne : en s’en prenant violemment à un journaliste, Jean-Luc Mélenchon étale son mépris pour un salarié exerçant son métier dans le respect absolu de la déontologie professionnelle.
Les travailleurs de la presse ne poursuivent qu’un seul objectif : informer les citoyens. Ils sont à ce titre des acteurs essentiels de la démocratie, alors même qu’ils exercent leur profession dans des conditions de plus en plus difficiles.
Ceux qui prétendent défendre les droits des salariés et la liberté de la presse ne devraient jamais l’oublier. Si Jean-Luc Mélenchon est de ceux-là, il devra changer radicalement de comportement.
Les syndicats CFDT et CGT de Groupe Express Roularta, le 29 mai 2012
 
COMMUNIQUÉ DE LA SOCIÉTÉ DES JOURNALISTES DE L’EXPRESS

La Société des journalistes de L’Express condamne avec la plus grande fermeté la dernière agression verbale de Jean-Luc Mélenchon à l’encontre d’un membre de notre rédaction.
Le député européen a encore franchi la ligne rouge du débat démocratique pour revêtir les oripeaux de petit procureur stalinien. Par deux fois, les 23 et 26 mai, en pleine campagne électorale dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, le leader du Front de gauche s’en est pris à l’envoyé spécial de L’Express en le traitant de « sale petit espion » et en qualifiant notre hebdomadaire de « journal fasciste ». Dans une logorrhée nauséabonde, le candidat continue de lancer des invectives contre la presse en général et contre L’Express en particulier, à qui il reproche finalement d’être libres. Libres de l’interroger sur son programme, libres de le faire réagir sur les déclarations de ses adversaires, libres d’informer en toute impartialité, quoiqu’il en dise, et libres de considérer que ses outrances ne grandissent pas son combat politique.
Jour après jour, il vocifère contre les médias, n’hésitant pas à mettre en cause l’honneur et la déontologie de notre profession. La rédaction de L’Express, le journal de Jean-Jacques Servan-Schreiber, de Françoise Giroud, de François Mauriac, d’Albert Camus, de Raymond Aron… n’a aucune leçon à recevoir de Monsieur Mélenchon. L’histoire de notre titre, dont nous sommes collectivement les héritiers et les garants, nous place à mille lieues de telles calomnies.
La Société des journalistes de L’Express sera à l’avenir particulièrement attentive aux déclarations de Jean-Luc Mélenchon et donnera à ses propos diffamatoires les suites judiciaires appropriées. La liberté de la presse est un bien trop précieux pour laisser les intimidations de quiconque l’empêcher de s’exercer.
Source (Posté par Goddefroy)

Elle a raison !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 12:59

30 mai 2012

Marion Le Pen plaide pour l’union des droites

Marion Le Pen, candidate à Carpentras, est interrogée dans Minute. Extrait :

« vous vous êtes rapprochée de la Ligue du Sud de Jacques Bompard contre l’avis de Jean- Marie Le Pen. Pourquoi?

MJ’ai en effet pris Hervé de Lépinau, avocat et membre de la Ligue du Sud, comme suppléant. Il faut savoir qu’avant tout rapprochement entre structures politiques, il s’agit surtout d’une association conjoncturelle et personnelle. Hervé a un profil particulier, car il fait partie de longue date du comité de soutien à Marine Le Pen. Il milite également depuis longtemps pour un rapprochement entre la Ligue du Sud et le Front national et, depuis plusieurs mois, il souhaitait être candidat du Rassemblement Bleu Marine dans la 3e circonscription du Vaucluse. Donc j’ai jugé que sa démarche était vraiment sincère et allait dans le sens du bien commun.

Pourquoi n’y a-t-il pas de réciprocité, par exemple dans la 4e circonscription, où Jacques Bompard sera confronté à une candidate du RBM?

Je crois qu’il existe, entre Jacques Bompard et Jean-Marie Le Pen, des conflits personnels que je ne maîtrise pas et dont je ne connais pas les tenants et aboutissants. De mon côté, j’ai tenté d’intercéder pour apaiser les tensions, mais sans succès et je le regrette.

Pensez-vous que votre circonscription puisse devenir un laboratoire de l’union des droites?

En m’associant avec Hervé de Lépinau et en tentant de favoriser un rapprochement avec Jacques Bompard, j’allais clairement dans le sens du Rassemblement bleu Marine, qui vise à réunir sous une même bannière aussi bien des patriotes de gauche que de droite. Il y a, dans le Vaucluse, beaucoup de déçus de l’UMP, malgré le système de la Droite populaire, dont le discours est très proche du nôtre – sinon les actes. Je crois qu’à l’avenir, toutes ces tendances pourront se recomposer autour de quelques points forts. Mon ticket avec Hervé va clairement dans le sens d’un apaisement et de l’unification. Sur le terrain, en tout cas, c’est ce que tout le monde réclame. »

 

trouvé sur http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/05/marion-le-pen-plaide-pour-lunion-des-droites.html

29/05/2012

La « blague » de l’islam de France continue

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:37

Le roi du Maroc donne 787.000 euros pour la mosquée de Blois

29/05/2012 13:11
 

Le roi Mohammed VI a fait un don personnel de 787.000 euros lundi à l’association Vivre ensemble, pour la construction de la mosquée de Blois.

 
 
Devant le futur minaret de 9,20 m de hauteur. – (Photo NR)

Mohamed Mazghi, président de l’association « Vivre Ensemble » à Blois, peut être ému : il a depuis lundi entre les mains un chèque d’un montant de 787.000 euros, signé du roi du Maroc, Mohammed VI ! 

Ce chèque, libellé au nom de l’association, est destiné à boucler le financement de la construction de la mosquée de Blois, entamée il y a deux ans.

Moitié-moitié

L’association a déjà réuni près de 600.000 euros de dons qui ont permis de lancer le gros œuvre du bâtiment, mais cette belle somme ne représente que la moitié du budget nécessaire à la réalisation de l’édifice religieux, estimé à 1,2 million d’euros. Le don du roi du Maroc représente donc à lui seul l’autre moitié de ce financement.

Le futur centre cultuel et culturel Bilal de Blois offrira une surface de 1.500 m2 répartis sur deux niveaux, avec notamment une salle de prières de 420 m2 pouvant accueillir près de mille personnes, et un minaret de 9,20 m.

Avec le bouclage financier du projet, la mosquée pourrait être achevée beaucoup plus rapidement que prévu, peut-être dès la fin de cette année 2012.

Catherine Simon
 

DEXIA : un serpent de mer du scandale financier ?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 12:30

Si ce qui est écrit après se confirme, devinez qui va encore payer !

JBB

Rumeurs inquiétantes sur Dexia !

Comme le lecteur le sait, je m’attendais à ce que le marché obligataire français « dévisse » après les élections du 6 mai et que nous ayons une baisse du marché des actions accompagnée d’une hausse du dollar et d’une intensification de la crise européenne.

Tout se passe comme prévu, si ce n’est que le marché obligataire français, au lieu de baisser a fortement monté, ce qui est d’autant plus bizarre que les CDS (credit default swaps) sur la France ont fortement monté depuis le 6 mai, ce qui ne se passe que quand la défiance augmente sur la France.

Dans mon expérience, quand quelque chose d’incongru se produit dans les marchés financiers, cela veut dire en général qu’une banque , une banque centrale ou les deux à la fois sont en train de faire quelque chose de pas très catholique et que les prix en sont affectés de façon anormale.

Nous sommes peut être dans une telle situation.

J’hésite à écrire ces lignes tant pour l’instant il ne s’agit que de rumeurs et il faut que le lecteur prenne ce qui suit avec une solide dose de scepticisme, mais enfin, il n’y a pas de fumée sans feu.

Le monde financier à Paris bruisse de rumeurs selon lesquelles Dexia connaîtrait de grandes difficultés.

Dexia, c’est cette grande banque spécialisée dans les prêts aux communautés locales, créée par Pierre Richard, ancien haut fonctionnaire français très marqué à gauche, et qui est conjointement détenue par la Belgique, la France et le Luxembourg (3 % pour le petit pays)

Selon les rumeurs que j’ai mentionnées plus haut, cette banque aurait massivement assuré à ses clients qu’en cas de baisse des taux longs français, ils prendraient la perte que cela pourrait entraîner à ces clients à leur compte. En termes clairs pour le lecteur non spécialiste, cela veut dire que Dexia s’est mise massivement à découvert sur les obligations de l’Etat français et il semble qu’elle n’ait pas couvert ce risque.

Comme les obligations françaises ont monté plutôt que baissé, Dexia serait en train d’encourir une perte gigantesque et aurait déjà consommé les 55 milliards de recapitalisation accordés en automne dernier. Perdre 55 milliards en 6 mois n’est pas à la portée du premier banquier venu, fût-il sorti de nos grandes écoles.

Je n’ai aucune idée de ce que Dexia a vendu ou acheté pour perdre autant d’argent, mais la perte est là…

Pour mettre les choses en perspective, la première page des journaux il y a quelques semaines était remplie d’articles sur les pertes encourues dans ses opérations de trading par JP Morgan et qui se montaient à 2 milliards de dollars.

Les pertes de Dexia seraient de 35 fois supérieures à ce montant et devront être couvertes in fine par les Etats actionnaires.

La Banque de France, la Banque centrale de Belgique seraient en train de dénouer les positions et seraient donc forcées de racheter les positions à découvert de Dexia, ce qui expliquerait la hausse du marché obligataire français.

Encore une fois, il ne s’agit que de rumeurs et tout cela n’est peut être que de la finance fiction.

Je dis toujours que les crises financières ont des similarités avec la pêche à la dynamite.
Quand une explosion se produit à grande profondeur, les petits poissons remontent les premiers le ventre à l’air, les baleines beaucoup, beaucoup plus tard…

Si ces rumeurs sont vraies, alors je peux assurer le lecteur que c’est là l’une des plus belles baleines que j’aurai vues en quarante ans de carrière et que nous n’avons pas fini d’entendre parler de Dexia…

Charles Gave

 vu sur http://www.claudereichman.com/articles/gavedexia.htm

Page suivante »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.