Francaisdefrance's Blog

11/05/2011

Nîmes : la cour d’appel rejette la détention des sans-papiers au nom du droit européen !

Qu’est-ce que qu’on serait tranquilles si nos frontières n’étaient pas des leurres…
FDF

.


Le gouvernement est confronté à un nouveau casse-tête sur la question des étrangers en situation irrégulière, à la suite d’une décision judiciaire européenne interdisant l’incarcération des sans-papiers qui refusent d’être reconduits à la frontière.La cour d’appel de Nîmes a annulé vendredi la procédure de garde à vue d’un ressortissant tchétchène, placé en rétention, en application d’une décision de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) rendue le 27 avril. Des décisions similaires ont été rendues à Rennes et à Toulouse mais des arrêts contraires ont été pris à Paris et Marseille.

Fin avril, la CJUE, saisie par un tribunal italien, avait jugé illégal l’emprisonnement d’un sans-papiers au seul motif d’un séjour irrégulier. « Les États membres ne sauraient prévoir, en vue de remédier à l’échec des mesures coercitives adoptées pour procéder à l’éloignement forcé, une peine privative de liberté », selon elle. Le ministère de la Justice a indiqué qu’il préparait une circulaire qui va « préciser la portée » de la décision de la CJUE et qui « sera diffusée aux parquets dans les prochains jours ».[…]

La décision nîmoise « nous paraît logique et fondée juridiquement », a commenté Patrick Henriot, du Syndicat de la Magistrature (gauche). Le gouvernement avait pourtant estimé que la France n’était pas concernée par l’arrêt de la CJUE et qu’il continuerait de pénaliser le refus des reconduites à la frontière.[…]

Vu sur http://www.fdesouche.com/208140-nimes-la-cour-d%e2%80%99appel-rejette-la-detention-des-sans-papiers-au-nom-du-droit-europeen

Sécurité routière: et encore la main au portefeuille !!!

Il faut que le pognon rentre; par n’importe quel moyen. Et la sécurité routière est une source inépuisable en ce domaine… Il suffit d’annoncer plus de morts sur les routes et hop!

Remarque: pour les chauffards dangereux: ok. Mais les dispositions qui viennent d’être prises ne touchent pas que ce genre d’individus. Tout le monde  trinque.Un conseil: pour les petits trajets, allez à pied; quoi que…

FDF

.

Les radars ne seront plus signalés sur les routes!

Délit de grande vitesse, sanctions accrues contre la conduite en état d’ivresse et l’usage du téléphone au volant… Le gouvernement a arrêté mercredi une nouvelle série de mesures pour renforcer la sécurité sur les routes.

Le comité interministériel sur la sécurité routière, convoqué en urgence par Matignon pour enrayer la hausse de la mortalité sur les routes, s’est réuni ce mercredi matin et a débouché sur plusieurs mesures.

Premier axe : la lutte contre les excès de vitesse. Aujourd’hui contravention de 5e classe, l’excès de vitesse supérieur à 50 km/h devient un délit dès la première infraction. Le contrevenant, qui s’expose actuellement à 1500 euros d’amende et 6 points en moins, encourt désormais trois mois de prison, 3750€ d’amende, une perte de 6 points avec confiscation obligatoire du véhicule.

Autre mesure prise pour limiter les excès de vitesse, l’interdiction de tous les avertisseurs de radars. Outres les détecteurs de radars, déjà prohibés, les avertisseurs communautaires de type iCoyote ou Alerte GPS, proposés sur les téléphones portables et les GPS, seront aussi illicites.

Les panneaux indiquant la présence de radars fixe vont en outre être supprimés et les cartes des appareils ne seront plus rendues publiques. «L’information sur le positionnement des radars fixes incite en effet certains conducteurs à ne respecter la réglementation des vitesses qu’à leur proximité», explique dans un communiqué Matignon, qui annonce en outre le déploiement de 1000 nouveaux appareils d’ici à la fin 2012. «Des radars mobiles de nouvelle génération, permettant de contrôler la vitesse des usagers à partir de véhicules en circulation, ou semi-mobiles (déplaçables pour sécuriser par exemple des zones de chantiers) seront expérimentés dès cette année.»

Huit points en moins au dessus de 0,8g/l

En matière d’alcoolémie, la piste envisagée de réduire le taux légal de 0,5 gramme par litre de sang à 0,2 a été abandonnée. En revanche, tout taux supérieur à 0,8 g/l sera sanctionné par le retrait de huit points, au lieu de six actuellement. La possibilité de procéder à une prise de sang permettant de vérifier le taux d’alcool ou la présence de stupéfiants à la suite d’un dépistage positif effectué par les forces de l’ordre, réservée jusqu’alors aux médecins, sera étendue aux infirmiers. Conduire en état d’alcoolémie multiplie par 8 le risque d’être impliqué dans un accident mortel, note Matignon.

Autre cheval de bataille du gouvernement : la lutte contre le portable au volant. Les contraventions pour usage du téléphone – en main – au volant passent de la 2e classe à la 4e classe, ce qui donnera lieu à un retrait de trois points au lieu de deux actuellement. La circulation sur la bande d’arrêt d’urgence, interdite, sera aussi plus sévèrement sanctionnée, par 135 euros d’amende et un retrait de trois points.

Le comité interministériel a enfin arrêté une dernière série de mesures, afin de sécuriser davantage l’usage des deux-roues. Les plaques d’immatriculations des motos et scooters seront de plus grande taille, afin de faciliter les contrôles. Les conducteurs de motos devront porter un équipement réfléchissant et ceux qui reprendront l’usage d’une moto sans avoir conduit de deux-roues depuis cinq ans devront suivre une formation.

Reste aux pouvoirs publics à faire preuve de pédagogie pour sensibiliser les conducteurs à ces nouvelles mesures. Matignon annonce ainsi que l’initiation à la sécurité routière menée à titre d’expérimentation dans 80 lycées sera progressivement étendue à partir de la rentrée 2011. Un nouveau conseil national de la sécurité routière «à la composition élargie» sera en outre réuni, promet le gouvernement, sans fixer de date.

vu sur http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/05/11/01016-20110511ARTFIG00522-les-radars-ne-seront-plus-signales-sur-les-routes.php

L’idée reçue selon laquelle « l’islamisme n’est pas l’islam » prend encore du plomb dans l’aile !

L’islamisme n’est pas l’islam… Beaucoup de musulmans prônent ce mensonge… La takkia leur impose?

FDF

.


Surtout avec le rapprochement du plus grand mouvement islamiste mondial et la plus grande Université islamique mondiale. La presse française occulte sans surprise cette information de grande importance.

Rapprochement historique entre Al-Azhar et les Frères musulmans

entrer des mots clefs entrer des mots clefs

Le média égyptien Al-Ahram rapporte  ce qu’il décrit comme une « première en son genre » soit une rencontre entre les Frères Musulmans (FM) égyptiens et des dirigeants d’Al-Azhar :

« Lors d’une réunion entre le Grand Imâm d’ Al Azhar, Ahmed El-Tayeb, et les chefs des Frères musulmans a été discutée la nécessitée de construire un discours islamique unifié. La réunion a été suivie par Ahmed El-Tayeb, Grand Imam d’Al-Azhar, Abdallah El-Husseini, chef des fondations religieuses, Osama El-Abd, dirigeant de l’ Azhar, Mohamed Badei, guide suprême des Frères Musulmans (FM), Mahdi Akef, ancien guide suprême des FM , Abd El-Rahman El-Barr, membre du bureau d’orientation des FM et professeur de l’ Azhar. Après la réunion, qui a duré une demi-heure, El-Tayeb a déclaré que le MB ont toujours été proches d’Al-Azhar, mais que les circonstances passées ( note: comprendre la situation politique avec le contrôle de l’Azhar par Mubarak) ne permettaient pas de telles réunions. Il a ajouté que la réunion a eu pour sujet l’importance de parvenir à une homogénéisation du discours islamique, modéré, face  aux revendications de certains mouvements islamistes. » (note: compendre les plus extrêmistes prônant l’action directe terroriste) « 

Après le rapprochement avec l’Arabie Séoudite et l’intégration du cheikh Qaradawi dans son Conseil de la recherche en juillet 2008 (ce dernier étant pro-Hamas et enseignant la nécessité de tuer les apostats et les homosexuels), la prestigieuse université, une référence dans le monde sunnite, fondée en 970 et formant des dizaines de milliers d’imâms chaque année, poursuit sa radicalisation. Alors ministre des Affaires étrangères, Douste-Blazy souhaitait établir un partenariat entre Al-Azhar et la France afin de dépêcher des professeurs de l’Azhar former les imâms en France. Un déplacement officiel au Caire avait même été organisé le 29 septembre 2005 , où Dalil Boubakeur qui accompagnait le ministre affirma que l’institution  offre « le meilleur niveau » (Le Monde– 2 septembre 2005). Ce projet de partenariat tomba finalement à l’eau. L’Italie fit l’amère expérience de la modération intellectuelle de l’Azhar avec l’imâm de Rome, Ibrahin Moussa, qui officiait depuis février 2003 et qui dut être expulsé après avoir prononcé une série de sermons enflammés contre  l’Occident, les Juifs et soutenant les djihadistes « du monde entier »…son expulsion (suivie par les expulsions des imâms de Crémone, Florence, Naples et Bologne pour les mêmes raisons !) fut médiatisée dans la presse italienne et espagnole, mais fut passée sous silence en France. Encore pour ne pas égratigner l’enseignement, largement répandu dans les IEP, selon lequel « l’islam n’est pas l’islamisme » ?

Joachim Véliocas. Observatoire de l’islamisation, mai 2011

Source: http://www.islamisation.fr/archive/2011/05/11/rapporchement-historique-entre-al-azhar-et-les-freres-musulm.html

Le certificat de naissance de Barack Obama serait il un montage ? Il semblerait que oui…

Petite démonstration concernant le certificat de naissance de Barack Obama


Le réseau Voltaire a publié un article le 5 mai dernier annonçant que le certificat de naissance donné par le Président US Barack Obama est un vulgaire montage digne d’un travail de stagiaire (désolé pour les stagiaires!). Nous vous proposons ici une petite démonstration que n’importe qui peut faire, à condition de maitriser les rudiments d’Adobe Illustrator!

  • Charger le document officiel sur site de la Maison Blanche. Oui, directement!

  • Utiliser Adobe Illustrator. La suite est un petit peu technique mais lisez ! C’est passionnant !

Le document apparait comme une seule couche donc a priori comme une numérisation simple.

Mais la différence de taille des pixels révélée par simple agrandissement éveille l’attention et fait penser que le document est peut être “composite”, faits de couches de définitions différentes!

Or, Illustrator permet de retrouver les étapes d’un travail en couches par dégroupage. En procédant au dégroupage, le document apparait alors comme la superposition de 9 couches. Première conclusion : le document n’est pas une numérisation, c’est bien un travail  d’assemblage !

Illustrator permet ensuite de rendre visible/invisible telle ou telle couche. Prenons un exemple :

Couche 5 visible : la date (zone 22) AUG  8 1961 apparait intégralement

Couche 5 invisible : La date a disparu ! Ce qui semble indiquer que le document original a été amendé pour introduire une nouvelle date.

Essayons maintenant en cachant la couche 8 : ici, énorme surprise !

Cette couche 8  (ici cachée) contient donc la quasi-totalité du document dit « original ».

Le larcin ayant été constaté, reste à comprendre pourquoi un travail aussi peu professionnel a été produit pour affichage sur le plus officiel des sites étasuniens pour une cause aussi importante.

Source: http://www.henrymakow.com/birth_certificate_pixels_dont.html

Source:  http://ripoublik.com/2011/05/petite-demonstration-concernant-le-certificat-de-naissance-de-barack-obama/

Appel aux dons…

On a encore le droit de rire, dans ce pays, non? Même ça en « heurte » certains que la vérité blesse…
FDF

.

Voir:  165730_louloujeanlouis

Prise d’otage en Chine: radical…

En Chine, c’est pour le moins « expéditif », les prises d’otage. On gagne du temps et de l’argent: pas d’arrestation, pas de garde à vue, pas de procès, pas d’avocat, pas de prison et ça fait réfléchir les prétendants à ce genre de délit…

FDF

.

Exemple: Prise_d-otage

Coup de filet dans des réseaux islamistes.

Ca mord, ça mord…

FDF

.

Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=HrBjOStCRLk&feature=player_embedded

Une « erreur » est toujours possible…

Mariages musulmans: original, comme photo, sur le buffet de la salle a manger…

FDF

.

Merci à JC pour la photo…

Combien ça coûte de passer la frontière ?

Eh bien, c’est selon les frontières et c’est très éclectique. Dans ce domaine, force est de constater que c’est la France qui tient la palme… Et après on s’étonne, on rouspète, on crie au scandale, les fins de mois tombent le 10 (pour les plus chanceux), on se voit refuser un tas d’aides sociales si on porte un nom français et que l’on gagne encore trop avec un salaire de misère.

Ci-après, un petit PPS qui va tout vous expliquer…

Bonne lecture.

FDF

.

Ici: 05-Combien-ca-coute-de-passer-la-frontiere(2)

De la rose au niqab.

Dédié aux socialistes qui ont la mémoire courte…

FDF

.

La manifestation contre les « métèques »

Le 1er février 1935, François Mitterrand participe à la manifestation de l’Action française contre les médecins étrangers autorisés à exercer en France, aux cris de « La France aux Français » (plus connu sous le nom réducteur de manifestation contre « l’invasion métèque »).

Sa participation à cette manifestation fut attestée par deux photographies[4], publiées dans Les Camelots du Roi de Maurice Pujo[5], où François Mitterrand apparaît face à un cordon de policiers. Le président ne niera pas avoir participé à cette manifestation mais n’en reconnaîtra pas le mot d’ordre[6],[7].

Selon une théorie énoncée principalement par Jean Lacouture, mais abandonnée par cet auteur lors de sa collaboration ultérieure au livre de Patrick Rotman[7], la présence de François Mitterrand dans une foule confuse à la fin de cette manifestation contre « l’invasion métèque »    

Dix mai 1981, le visage de Mitterrand s’affiche à la télévision et c’est une grande joie. La gauche attend depuis de si nombreuses années le pouvoir, enfin elle l’a ! Bien que je ne fus pas à l’époque, ni jamais d’ailleurs, adhérente du PS, mon cœur a toujours été à gauche et je m’étais engagée, pour la première, et la seule fois de ma vie, modestement dans cette campagne. Avec un voisin nous étions allés faire la tournée des popotes dans notre quartier afin de convaincre les gens d’oser la gauche. Nous devions rassurer que : « non les Russes ne sont pas à notre porte, le couteau entre les dents, et non on ne va pas vous piquer vos économies ! ». L’union de la gauche et la présence des communistes effraient encore pas mal de monde à l’époque…

Je sais, pour avoir des amis communistes, que c’est une alliance bancale car les cocos, comme on dit à l’époque, n’ont jamais aimé les socialistes. Sentaient-ils déjà que Mitterrand allait les torpiller ?…. Mais ils ont été capables pour un temps de mettre leurs animosités réciproques dans leurs poches et leurs mouchoirs par-dessus…et ne dit-on pas que l’union fait la force ? Et puis, je n’ai pas peur des cocos, mon père a toujours acheté l’humanité-dimanche quand j’étais jeune… ! Je vais donc boire le champagne chez mon voisin, nous pensons avoir mis une petite pierre à l’édifice; cette victoire n’est-elle pas un peu la nôtre, nous qui avons porté la bonne parole ? Nous méritons bien une petite coupe Tchin Tchin ! Nous suivons à la télévision les scènes de Paris en liesse, il y a une si belle et si joyeuse explosion de bonheur!

Quelques jours plus tard c’est avec beaucoup d’émotion que je regarderai la grandiose manifestation d’investiture pilotée par Serge Moati, je suis vraiment émue, presqu’aux larmes, quand Mitterrand dépose une rose sur la tombe de Jean Moulin, je pense à mon père résistant déporté que ce geste doit bouleverser aussi au même instant. Je réalise, aujourd’hui, que ça a été ma seule vraie grande émotion pour la vie politique …. Il y avait, me semble-t-il, à l’époque, un immense espoir que cette vague rose avait fait naître. On y croyait vraiment. Mitterrand, homme de grande culture, avait de la classe, j’aimais quand il parlait des paysages de France, de la terre de France, qu’il avait si bien observée, de ses couleurs, de sa consistance, de sa douceur. Je crois que cet aspect du personnage était sincère mais aimait-il les Français ou le pouvoir?

Il y aura ensuite les premières mesures positives de la gauche qui laisseront à penser qu’elle tient ses engagements. La cinquième semaine des congés payés, la retraite à 60 ans et surtout j’approuve l’abolition de la peine de mort proposée par le courageux Badinter…. Les années passent, un brillant premier ministre, Fabius, vient nous faire un discours tout aussi brillant sur la nécessaire modernisation de l’industrie française…. Il est vraiment brillant ce type mais je réaliserai rapidement que moderniser l’industrie française c’est fermer les usines, c’est arrêter les hauts fourneaux de l’est et envoyer les Lorrains chercher du boulot sur les chantiers de La Ciotat qui quelques années plus tard licencieront aussi. Moderniser c’est fermer usines et entreprises et fabriquer des chômeurs ! Triste bilan pour la gauche, quelle modernisation aurait fait la droite, mieux ou pire ?

Je voterai une seconde fois pour Mitterrand, plus par devoir que par conviction. Et, professeur d’Education physique et sportive, je ne comprendrai rien à l’attitude de la gauche en 89 lors de l’affaire dite « du voile à l’école » ! Que la gauche laisse des bigots faire entrer la religion à l’école, sous cette forme là surtout, est intolérable! MA gauche permettant ce que et la Turquie et la Tunisie, interdisent, m’horrifie, je sens que nous avons des hésitations stupides ! Il me paraît évident que nous abdiquons le principe fondateur de notre école laïque car les personnes à l’initiative de ces exigences ont des idées derrière la tête qui n’ont rien de républicaines. Cette relation au corps des filles ne me dit rien qui vaille!

Je perçois, dès cette affaire de Creil, qu’on veut stopper les musulmanes dans leur volonté d’émancipation, on exige d’elles maintenant qu’elles se distinguent religieusement à l’intérieur de l’espace public français, en commençant le plus tôt possible c’est à dire à l’école. En laissant faire, ce gouvernement de gauche approuve, de fait, la mise sous tutelle des petites filles, qui ne sont plus alors considérées comme des citoyennes françaises en devenir, mais, avant tout, comme des fillettes musulmanes dont on reconnaît, implicitement, l’ infériorité qui est leur « lot religieux ». De plus on permet à une communauté d’imposer sa règle religieuse à toute une France profondément imprégnée de laïcité et je sais que ça, ça nuira à la cohésion de notre société, et que ça ne s’arrêtera pas là ! Comme j’avais raison! L’offensive se poursuivra, vingt ans plus tard nous aurons, dans nos rues des milliers de voile et, pour finir, nous verrons le niqab, épouvantable voile saoudien intégral ! Le PS laissant la droite seule s’opposer à cela !

Pourrai-je jamais pardonner à ma famille cet abandon de quelque chose dont j’étais si fière ? Mon objectif professionnel de l’ époque était limpide: travailler à l’épanouissement des adolescent(e)s, par la pratique sportive, par le jeu, par la joie. Encourager les enfants timides, les libérer de leurs complexes de ce corps en transformation, quelquefois douloureuse, les encourager à voir en lui un ami, pour le professeur d’Education Physique et sportive que j’étais, c’était mon idéal, c’était mon oxygène, et c’était simple et clair ! Laisser voiler ces jeunes-filles, c’était admettre qu’elles ne devaient pas disposer de la liberté de leur corps, comme les garçons. En mettant ce voile, on mettait un voile sur mon métier, un voile sur MA République! Certaines jeunes- filles seront plus tard interdites d’activité sportive par leurs familles, puis il y aura les dispenses d’EPS pour cause de ramadan et tant d’autres choses qui transformeront inexorablement notre République. C’est en 1989 que tout s’est joué ! Nous avions mis, avec cette histoire, le doigt dans l’engrenage religieux islamique!

N’aurait-il pas fallu à l’époque, une mobilisation de choc des femmes, mais aussi de tous les laïques? Nous aurions dû, face aux hésitations et à la faiblesse de Jospin, faire quelque chose de plus percutant, porter un badge, par exemple, dans le genre : « la liberté des femmes n’a pas de voile »! Quelques femmes ont agi, mais nous avons failli, il aurait fallu une mobilisation générale ! Mais les gens de gauche ont tant de mal à châtier les leurs quand ils sont au pouvoir et qu’ils commettent des erreurs, je l’ai vérifié, par la suite, plusieurs fois ! Ça m’a donné une leçon définitive: je ne serai jamais plus captive d’un vote!

Les islamistes ont dû bien rire de nos reculs, poursuivant ensuite une stratégie qu’ils élaboraient et qui dure encore! Vingt ans ans plus tard, je sais que cette faiblesse de ma famille politique, ce manque de fermeté a été une erreur historique aux conséquences irréparables !

Je lui en veux terriblement à cette gauche, dont certain(e)s élu(e)s ont, par la suite, mis en place de véritables espaces d’apartheid jusque dans les piscines ! Cette gauche, inconsciente voire complaisante face à la montée de l’islam radical, a failli dans la défense, des femmes dont elle aurait dû oeuvrer à l’émancipation, de la laïcité et des valeurs de la France. Elle a facilité et encouragé une transformation de nos espaces publics dans lesquels certains de nos concitoyens ne se reconnaissent plus aujourd’hui, se sentant maintenant étrangers dans leur propre pays.

J’en reste honteuse et orpheline !

Par http://ripostelaique.com/10-mai-1981-10-mai-2011-de-la-rose-au-niqab.html

Le Parlement européen lève l’immunité de Bruno Gollnisch. Oumma.com s’en délecte…

Lu sur Oumma.com… Toujours aussi amoureux du Front National, ces gens-là. Lisez combien ils se délectent de ce qui arrive à Bruno Gollnisch…Comme la Licra, chez Oumma.com on n’a pas encore compris que les musulmans ne sont pas une race. Alors pourquoi une plainte pour incitation à la haine raciale ??? Ahhhhhhhhhhhhhhh, cette religion de tolérance…

FDF

.

Le Parlement européen lève l’immunité de Bruno Gollnisch pour ses propos anti-musulmans

publié le mardi 10 mai 2011

« Bruno Gollnisch ne se félicitera certainement pas d’avoir fait l’unanimité au Parlement européen, et peut-être même ravalera-t-il sa salive, qu’il a fielleuse et négationniste, face au consensus qui le prive de son immunité parlementaire à la suite d’une plainte pour « incitation à la haine raciale », anti-islam s’entend.

Connu comme le loup blanc pour ses saillies verbales qui revisitent la grande histoire, notamment en 2004, lorsqu’il a publiquement contesté les crimes contre l’humanité, le député européen, qui briguait la présidence du Front National, est rattrapé par un communiqué de presse datant d’octobre 2008, dans lequel il distillait une pensée raciste et ultranationaliste : « l’invasion de notre patrie et la destruction de notre culture et de nos valeurs » par l’islam.

La plainte déposée en janvier 2009 par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) contre les propos de Bruno Gollnisch, lequel s’était retranché derrière sa précieuse immunité pour se soustraire à une convocation judiciaire, a été finalement entendue par le Parlement réuni en session plénière à Strasbourg, estimant que les faits reprochés sont à dissocier de ses activités de député européen, et concernent uniquement « ses activités sur le plan purement régional et local« .

Criant à l’hallalisation de la France avant que Zemmour ne s’en fasse la caisse de résonance tonitruante, et faisant montre récemment d’une grande clémence envers un jeune élu frontiste adepte du salut nazi, celui qui a dû rendre les armes face à Marine Le Pen triomphante doit aujourd’hui faire profil bas face à la levée d’une protection parlementaire usée jusqu’à la corde. »

Source: http://oumma.com/

On sait d’où sortent les clandestins tunisiens…

La France, poubelle du monde… Et ce n’est pas qu’une image. Mais désolé; NOS prisons sont déjà pleines… de ressortissants étrangers ou « issus de l’immigration ». Si quelqu’un veut des chiffres…

FDF

.

De retour de Tunisie, premières impressions…

1. Aperçu

Retour d’un voyage en Tunisie, voici présenté, pour les lecteurs de Riposte Laïque, un aperçu général sur la situation actuelle dans ce pays ainsi que des réflexions inspirées par le séjour effectué là-bas. C’est d’abord une impression jubilatoire de grande liberté, de parole et de mouvement, avec le sentiment qu’il sera très difficile, voire impossible, de revenir sur cet acquis de la révolution. C’est aussi un paradoxe que cette révolution « spontanée », conduite par le peuple, sans chef ni parti établi, qui fait jaillir la notion toute nouvelle de citoyenneté – rappelons que depuis 1956, la Tunisie n’a connu que des régimes paternalistes et autoritaires, fondés sur le patriarcat qui caractérise les sociétés musulmanes. Citoyenneté émergente et tout prometteuse, venue comme par inadvertance s’intercaler entre le sentiment d’appartenance religieuse et la soumission intériorisée au père-président.

Les rues n’ont jamais vu autant de rassemblements et de manifestations, les murs autant de graffitis, les journaux et la télé autant de débats. Et tout cela pendant que le régime transitoire expédie les affaires courantes tout en manœuvrant en vue de l’élection d’une assemblée constituante, le 23 juillet prochain, qui déterminera la nouvelle règle du jeu en prenant en compte cette citoyenneté, improbable sous les régimes arabo-musulmans. Les chars, les engins blindés de l’armée en faction devant les édifices publics ainsi que les barbelés qui les entourent n’y changent rien.

Hommage à ceux qui sont tombés en défendant la liberté ; gloire et reconnaissance aux syndicalistes, aux personnalités féministes, aux comités d’avocats, d’étudiants et de chômeurs qui, par suite des grèves du 12 janvier, ont fait chuter le gouvernement Ben Ali bis. Ombre au tableau : les indicateurs économiques sont au rouge. La presse et diverses sources patronales font état de la chute de la production (12,2 % au premier trimestre 2011), du ralentissement général de l’économie et du recul significatif du tourisme.

2. La démocratie et la recomposition du paysage politique

En vertu de la liberté et des nouveaux droits démocratiques, la presse se veut désormais libre et plus de soixante partis politiques ont déjà pignon sur rue ; et cela sans parler des associations. Des postulants attendent encore que leur dossier soit instruit. Selon l’opinion générale, cela fait tout de même beaucoup pour une population de dix millions d’habitants, chacun craignant la dilution des voix et l’atomisation de la vie politique face à l’appareil hérité de l’ancien régime…

Suite et source: http://ripostelaique.com/de-retour-de-tunisie-premieres-impressions.html

Zone euro: « informer les marchés financiers et leur mentir quand cela devient important »…

Grave de chez grave… Imaginez à notre niveau de simple citoyen. Quoi que, ça commence à se savoir…

FDF

.

Juncker : « Vous devez mentir quand cela devient important »


Der Spiegel a annoncé vendredi 6 mai 2011 que, selon des sources gouvernementales allemandes, la Grèce avait menacé de quitter la zone euro peu avant la tenue d’une réunion secrète des ministres des Finances de la zone euro le jour même dans la ville de Luxembourg.

Contrepoints.org a été le premier site d’information généraliste en langue française à relayer cette information.

La réunion fantôme

Cette nouvelle a provoqué une forte baisse du cours de l’euro et les responsables de l’UE, ainsi que les gouvernements grec et allemand, n’ont pas tardé à démentir le contenu de l’article.

Aussitôt, de nombreux journalistes ont contacté Guy Schuller, porte-parole du Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, l’homme qui est aussi à la tête du Conseil des ministres des Finances de la zone euro.

Par oral et par écrit, M. Schuller a affirmé à plusieurs reprises qu’aucune réunion de l’Eurogroupe n’avait lieu ce soir-là.

Nous savons maintenant qu’il y avait bien une réunion de l’Eurogroupe ce vendredi 6 mai à Luxembourg. Officiellement, bien sûr, la sortie de la Grèce de l’euro n’était pas à l’ordre du jour. M. Schuller a ultérieurement précisé qu’on lui avait demandé de mentir en niant l’existence de cette réunion afin de préserver le cours de l’euro à Wall Street.

Pourquoi mentir ?

Prié de dire si une telle désinformation délibérée saperait à l’avenir la confiance des marchés dans les déclarations de l’Eurogroupe, M. Schuller a répondu « pas du tout », en précisant que les marchés n’avaient déjà pratiquement aucune confiance dans les déclarations des responsables européens.

M. Schuller a même illustré ses propos en disant que lorsque M. Juncker, ou Jean-Claude Trichet de la Banque Centrale Européenne, ou le ministre français des Finances Christine Lagarde disent quelque chose aux marchés, « personne ne semble le croire ».

Informer les marchés et leur mentir quand cela devient important

Jean-Claude Juncker a été président de l’Eurogroupe depuis 2005.  La responsabilité principale de cette fonction est d’informer les marchés de la santé financière et économique de la zone euro.

Cela n’étonnera pas les lecteurs réguliers de Contrepoints mais M. Juncker a l’habitude de mentir dans le cadre de ses fonctions. Il est cependant plus rare qu’un politique exprime clairement son soutien pour la pratique du mensonge.

C’est ce que fait M. Juncker dans cette vidéo, filmée lors d’une conférence tenue au mois d’avril 2011, où il déclare que « lorsque cela devient important, vous devez mentir ».

vu sur http://www.contrepoints.org/2011/05/10/24542-juncker-vous-devez-mentir-quand-cela-devient-important