Francaisdefrance's Blog

10/12/2010

Epinay sur Seine: ça gronde chez les muzz…

Epinay-sur-Seine : La crise des mosquées continue

Depuis la signature d’une convention entre la ville et la Grande mosquée de Paris, la colère gronde dans les rangs des fidèles. Regroupés au sein d’un Collectif, ceux-ci pointent du doigt l’ingérence du maire et n’hésitent plus à parler d’une deuxième affaire de Drancy.

Photo Audio
Lire le commentaire

Le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, sollicité par le maire Hervé Chevreau (Modem), pour  trouver une solution au conflit qui mine, depuis plusieurs semaines, la mosquée d’Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), en proie à des divisions entre fidèles, a ouvertement interpeller, vendredi dernier, les pouvoirs publics, à s’impliquer davantage.

« La situation ne peut être réglée que par les autorités dûment habilitées à assurer l’ordre public et la sérénité des lieux de culte », a déclaré Mr Boubakeur, dans un communiqué. Depuis le mois d’octobre, un vent de contestations avait soufflé, à Epinay-sur-seine. Un collectif de fidèles, l’Union des associations musulmanes d’Epinay (UAME), dénoncent une ingérence du maire, dans la gestion du centre cultuel, ouvert et inauguré, un an plus tôt. Cette gestion, assurée jusqu’ici par l’IMS (Intégration musulmane spinacienne), avait été confiée à la Grande Mosquée de Paris, après un blocage lié à une divergence entre l’ancien imam de la mosquée et l’IMS, qui souhaitait réorganiser le culte, en intégrant un imam supplémentaire.Confrontée à une impasse, l’IMS avait décidé de se décharger de la gestion de la salle de prière, obligeant le maire, juridiquement propriétaire des lieux, mis à la disposition des musulmans, à choisir un nouveau gestionnaire. Une convention fut signée dans ce sens, entre la ville et la GMP, le 20 octobre dernier…

Suite et source: http://fr.zaman.com.tr/fr/

.

FDF: un centre cultuel est le nom donné à une mosquée pour éviter de tomber sous le coup de la loi de 1905 pour les élus. Cette loi interdit à une municipalité de financer un lieu de culte. Une mosquée est un lieu de culte; un « centre cultuel », non. Mais ces lieux servent à la prière. C’est un « arrangement » entre les municipalités et les communautés musulmanes. Ils nomment les mosquées également « centres culturels »… Ces dénominations ne font donc pas référence aux mosquées mais tous ces lieux de cultes re-baptisés le sont en fait. Sans cesse, cette loi de 1905 est bafouée sciemment… Et pratiquement personne ne bouge. Honteux.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :