Francaisdefrance's Blog

14/12/2010

Al Qaïda revendique l’attentat de Stockholm et appelle à gâcher les Fêtes par de fausses alertes !

Ils veulent nous emmerder pendant les fêtes? Parfait. Ca nous laisse le temps de préparer la riposte lors de leur prochain ramadan. On va leur fignoler ça « aux p’tits oignons ». Ca va pas être triste… Je pense qu’ils vont en baver. La « loi du Talion »…

FDF

.


Mais il n’y a aucun lien entre islam et terrorisme, bien sûr…

.

Pour rappel: En septembre 2007, Al Qaïda en Irak a offert 100 mille dollars pour le meurtre de Lars Vilks, avec une prime de 50 pour cent s’il est égorgé comme un agneau. (source)

Stockholm-blast
________________________________________

Un fondamentaliste a menacé lundi l’Otan et l’Europe d’une nouvelle vague d’attentats, après celui de Stockholm, et appelé les jihadistes à gâcher les fêtes de fin d’année en Occident avec une campagne de fausses alertes.

Dans un enregistrement sonore, diffusé sur le site “Choumoukh al-islam”, Abou Souleimane Al-Nasser, s’exprimant au nom du groupe jusqu’ici inconnu “Les partisans du Jihad mondial”, a appelé les pays de l’Otan à “retirer leurs troupes d’Afghanistan immédiatement et sans condition” et à “arrêter leur guerre contre l’islam”. Sinon, “vous n’aurez plus de sécurité” et “attendez-vous à ce que nous frappions au coeur de l’Europe”, a averti l’orateur, “ministre de la guerre” de l’Etat islamique en Irak, branche irakienne d’Al-Qaïda, dans cet enregistrement d’une minute et 47 secondes.

Dans un communiqué, également publié sur le site “Choumoukh al-islam”, lié à Al-Qaïda, le groupe appelle aussi les militants islamistes à “veiller dans les prochains jours à semer la terreur et la panique en terre impie”. Sous le titre, “Voici notre stratégie pour humilier l’Amérique et l’Europe durant leurs fêtes”, il recommande aux jihadistes d’appeler des postes de police, des médias et d’autres organismes stratégiques en les “avertissant d’attentats pendant les fêtes de Noël et du nouvel An”.

“Nous voulons terrifier (les Occidentaux) par de fausses alertes”, explique-t-il, ajoutant qu’une telle tactique est de nature à “les déstabiliser (…) au cas où nos frères d’Al-Qaïda auraient planifié un attentat de grande ampleur” pour la fin d’année. Le groupe conseille aux militants de passer leurs appels à partir de cabines publiques et d’observer une série de mesures pour ne pas se faire repérer. “Vos appels seront pris au sérieux. Vu leur lâcheté, ils vont croire que ces alertes sont authentiques”, estime-t-il.

“Choumoukh al-islam” est le site qui a diffusé dimanche des photos et le testament de l’auteur présumé de l’attentat de Stockholm, Taymour Abdel Wahab.

Source : AFP via lesoir.be, 13 décembre 2010

Occupation des lieux publics: à Lens, aussi…

Robert d’Artois…

Lens, ville de Robert d’Artois, an 2010 de l’ère chrétienne…

Et devant la mairie… N’est-ce pas de la provocation, ça?

FDF


Lens Artois prière musulmane

Sans commentaires…

 

Source: NP Info Nord-Pas-de-Calais

L’alliance anti Le Pen…

Il est vrai qu’un tel acharnement comme celui qui est tombé sur Marine Le Pen suite à son intervention télévisée n’était pas le fait de réactions épidermiques personnelles. Ca sentait la perfide mobilisation… Que tout le monde se réconcilie pour taper ensemble sur la fille de JMLP, ce n’était pas du à une entente cordiale.

FDF

.

Révélations – Marine Le Pen lapidée par l’Elysée


Lors de l’émission « 19h » du 13 décembre 2010 présentée par Ruth Elkrief sur BFM TV, les Français apprennent avec stupeur qu’ils ont été manipulé par le système UMPS et certains médias et journalistes complices. En effet, Jean-François Kahn journaliste et homme politique indique que l’Élysée a organisé une réunion pour « taper » sur Marine Le Pen et la faire passer pour « pire que son père » auprès des téléspectateurs !

Il s’agit là d’une véritable manipulation médiatique révélée au grand jour sur une chaîne de télévision nationale.

J.-F. Kahn : « Quand elle dit des choses incroyablement choquantes, c’est pas vrai ! c’est moins grave que Giscard sur « l’Invasion » … »

J.-F. Kahn : « L’Élysée a eu peur en disant oh la la ! c’est très dangereux, alors on a fait une réunion à l’Élysée, vous le savez très bien (à R. Elkrief et J. Séguéla) (rires) c’est ce qui s’est passé, on a dit hou la la ! il faut trouver un prétexte pour la taper et dire qu’elle est pire que son père etc. »

J.-F. Kahn : « Donc ils prennent une phrase et ils l’instrumentalisent etc. »

Et Jacques Séguéla d’acquiescer…

Marine Le Pen lors de son discours à Lyon a indiqué que des prières étaient quotidiennement réalisées sur la voie publique dans plusieurs rues de France en toute illégalité ce qui a dérangé le système UMPS en place qui préfère baisser les yeux depuis 30 ans.

Voir les vidéos sur http://www.nationspresse.info/?p=118990

Par Willy Legrand

Menaces islamistes contre l’espace Charenton, censure de YouTube, plainte de la LDH contre RL !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 20:36
Tags: , ,

Ca mitraille de tous cotés! Tous aux abris!

Mais non, j’rigole. Nous sommes chez nous, en France, c’est NOTRE République. Nous allons et nous devons résister !!!

FDF

.

Dans le pays de Voltaire, de la liberté d’expression et de la laïcité, il ne semble plus possible de critiquer la réalité de l’islamisation de nos pays, sans se faire menacer de mort par les islamistes, et traiter de fasciste et de raciste par une grande partie de la gôche.

Nous venons d’en avoir une nouvelle démonstration, en trois temps. Pendant que les islamo-collabos continuent de lyncher Marine Le Pen, coupable d’avoir parlé d’occupation en évoquant les prières musulmanes illégales, les islamistes montent au créneau, et montrent leur vrai visage : celui du fascisme politico-religieux. Ils se sont permis de téléphoner aux responsables de l’espace Charenton, et de les menacer ouvertement de représailles s’ils n’annulaient pas les assises internationales sur l’islamisation de l’Europe, prévues le 18 décembre. Ils citent encore notre collaboratrice Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, à qui ils ne pardonnent pas d’avoir assumé ouvertement sa légitime islamophobie.

http://www.forsane-alizza.com/toute-lactualite/encore-une-conference-islamophobe-en-europe-5506

Sur leur site, ils laissent passer les commentaires les plus extrémistes, comme celui-ci, qui prend toute sa saveur, après le premier attentat suicide commis sur un pays européen, en Suède. « Si ils cautionnent le clash, on va la jouer comme du temps du prophete (saws) ! Envoyons-leur des hommes qui aiment la mort plus que eux n’aiment la vie. »

Leur objectif est clair : d’abord intimider les responsables de l’espace Charenton, ensuite faire peur aux éventuels participants, et les dissuader de venir. Ne vous inquiétez pas, nous avons tout prévu. Un service d’ordre professionnel, qui sera efficace dans la protection des intervenants et des spectateurs. D’autre part, dans un Etat républicain, nous faisons confiance aux forces de l’ordre, avec qui nous sommes en contact régulier, pour qu’elles permettent la liberté de réunion, face aux fascistes qui, par la force, sont prêts à s’y opposer. Rappelons que le groupe Forsane-alizza s’était déjà distingué, à Limoges, où un de ses prêcheurs avait ouvertement appelé à la charia, à la guerre civile, et n’avait pas hésité à terroriser la population locale en organisant une manifestation où la haine le disputait au fanatisme. Ils nous font le coup du nazisme, alors qu’il est démontré depuis longtemps, ce que j’ai rappelé dans mon dernier texte, la connivence historique entre Hitler et le Mufti de Jérusalem.

http://www.ripostelaique.com/Bien-sur-que-les-prieres-dans-la.html

Naturellement, ils sont relayés par une cinquième colonne, constituée de tous ceux qui rêvent d’une France islamisée, du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) aux Indigènes de la République (PIR) en passant par le Mrap d’Aounit. Deuxième temps, le site Youtube ose censurer la vidéo tournée ce vendredi, par notre collaborateur Maxime Lépante, rue Myrha. Le prétexte évoqué : « Cette vidéo a été supprimée, car elle ne respecte pas les règles de YouTube interdisant l’usage de contenu incitant à la haine. » Cette vidéo rencontrait un succès énorme :28.000 visionnages en 55 heures ! la chaîne YouTube de RL était devenue ce dimanche la 9e chaîne la plus regardée de toute la France, toutes catégories confondues ! Insupportable pour la bien-pensance, Riposte Laïque censuré ! Naturellement, les censeurs seront de la revue, et nous vous la proposons de nouveau, en deux fois. D’abord, nous avons une deuxième chaîne youtube, et s’il faut en ouvrir un troisième, nous y sommes prêts !

http://www.youtube.com/watch ?v=OE5UXh8A8VQ

S’il prenait à youtube la fantaisie de censurer à nouveau cette vidéo, un ami, que nous remercions, l’avait mis à l’abri chez un hébergeur russe :

http://rutube.ru/tracks/3870921.html ?v=c179da70c80a1e492e02f6a506401982

Troisième étape, nous apprenons que la LDH affirme avoir déposé plainte contre Riposte Laïque, en même temps que contre Marine Le Pen.

http://www.ldh-france.org/Marine-Le-Pen-et-ses-complices

Lisons bien les arguments : « La LDH a aussi observé que d’autres personnes ont approuvé explicitement ces propos après avoir depuis plusieurs mois lancé les pires accusations contre ceux et celles qui adhèrent à l’Islam. C’est pourquoi la LDH a aussi déposé plainte pour les mêmes raisons contre Risposte laïque ». Il faudrait déjà que leur plainte soit jugée recevable, or, jusqu’à ce jour, n’en déplaise à Tubiana-Dubois et à Tariq Ramadan, le délit de blasphème n’est pas encore rétabli en France. Nous attendrons donc avec impatience de savoir si ce n’est que de l’esbrouffe, de l’intimidation, ou bien si, réellement, les sbires de Dubois-Tubiana vont oser nous traîner devant les tribunaux, comme ils l’avaient fait pour l’écrivain Michel Houellebecq, quand il avait osé dire que « la religion la plus con, c’est quand même l’islam ». Nous leur rappelons la déroute juridique qui fut la leur, ainsi que celle de la Ligue Islamique, avec qui la LDH marchait main dans la main pour punir le romancier. Nous attendons avec impatience la suite des événements, et promettons à Tubiana-Dubois, s’ils vont au bout de leurs menaces, un procès à la hauteur de celui de Charlie Hebdo face aux censeurs islamistes. Mais à travers ces trois anecdotes, on ne peut que constater l’esprit totalitaire de ceux qui veulent interdire toute critique de l’islam. On ne peut que constater, avec indignation et révolte, la similitude des méthodes de toute une partie de la gauche, pour intimider les organisateurs de ces assises, ceux qui ont le courage d’y participer, et les responsables de l’espace Charenton. Cela a commencé en Suisse où, dès qu’il a annoncé sa venue, Oskar Freysinger a été insulté, sali, caricaturé en nazi, et a subi de nombreux articles de presse particulièrement crapuleux. Oskar n’est pas du genre à se laisser intimider, et les imprécations et menaces de ses adversaires ont renforcé sa détermination à venir à Paris, le 18 décembre, et à y intervenir pour la première fois. De leur côté, les deux petits khmaires adjoints de Delanoé, Fabrice Moulin et Alexis Corbière, ont, sans vergogne, osé réclamer l’interdiction de cette initiative, le premier menaçant en termes à peine voilés l’espace Charenton pour avoir osé donné son accord, le second sommant le Préfet d’annuler l’initiative.

Certains intervenants ont subi également ce genre de traitement. Notre amie Marie-José Letailleur a été insultée, salie, calomniée, par les petits flics locaux de Besancenot et de Mélenchon pour avoir accepté de raconter son expérience, à Champs-sur-Marne, lors de la journée du 18 décembre. Le grand romancier allemand, Ralph Giordano, conscience de l’Allemagne, fatigué, malade, a été harcelé au téléphone par un journaliste gauchiste franco-allemand vivant en France. Epuisé, ce rescapé de la Shoah, contrairement à Marie-José Letailleur ou à Oskar Freysinger, n’a pas eu la force de mener le combat, et a préféré renoncer à sa venue, plutôt que de subir un lynchage médiatique. Voilà, dans le pays de Voltaire, la réalité des pratiques de tout un courant de pensée, qui n’a aucune culture démocratique, et qui, par son action, relaie ouvertement l’offensive des fascistes islamistes contre nos libertés, nos valeurs, notre modèle démocratique, laïque et républicain. Que dire de la majorité des associations laïques et féministes, qui devraient être en première ligne, et qui, au mieux tragiquement absente, au pire dans le camp de ceux qui nous insultent et nous salissent ? Comment ne pas penser, quand on les écoute, à cet entretien qu’Eric Zemmour accordait à deux journalistes, quand il évoquait la réalité de la collaboration avec l’occupant nazi de toute une partie de la gauche, gangrénée par le pacifisme. Eric aurait pu ajouter, pour être complet, que de nombreux résistants de gauche, à l’instar de Guy Mocquet, ont donné leur vie pour lutter contre l’occupant nazi, et que des militants d’extrême droite ont été très actifs dans la collaboration.

http://www.youtube.com/watch ?v=QcGH0ojr-xg&feature=player_embedded

En osant parler d’occupation, pour évoquer les prières musulmanes illégales, Marine Le Pen a fait tomber les masques. D’abord, elle a montré la pusillanimité d’une grande partie de la classe politique et médiatique, qui n’a jamais eu un mot pour faire arrêter les prières musulmanes illégales, et qui, aujourd’hui, se déchaîne contre la porte-parole du FN. Mais surtout, comme d’habitude, elle a confirmé le fossé qui se creuse entre le peuple et les élites. Nous recevons des dizaines et des dizaines de témoignages de lecteurs, qui, culturellement de gauche, parfois de droite, viscéralement anti-fascistes, se disent consternés par les prises de positions des Montebourg-Aubry-Hamon-Mélenchon-Copé-Bertrand-Dati, et disent se retrouver dans les propos de Marine Le Pen. Nous le répétons, le vrai péril fasciste du 21e siècle, c’est l’islamisation de nos pays. Les vrais collabos sont ceux qui soutiennent cette guerre que l’islam nous mène. Les vrais résistants, ce sont les Wilders, Freysinger, Ayaan Hirsi Ali, Wafa Sultan, et tous ceux qui interviendront le 18 décembre, à Paris. Les ténors de l’UMPS ont choisi leur camp. Ils servent la soupe aux islamistes, ils insultent les Résistants, et ils jettent ainsi les patriotes dans les bras de Marine Le Pen, qui, seule, aujourd’hui, parle le langage du peuple de France. C’est un fait. Comment ne pas évoquer, une fois encore, les mots prononcés à Amsterdam par Paul Weston, qui sera parmi nous le 18 décembre : « Je ne blâme pas l’islam. Les islamistes font exactement ce qui est prescrit dans leur livre. Mais je blâme nos politiciens. Il y a deux camps dans cette guerre de civilisation, et nos politiciens sont dans le camp de l’ennemi. Vous avez fait de nous des révolutionnaires. Votre comportement montre que vous avez plus peur de l’islam que de nous, mais laissez-moi vous dire ceci, à vous tous, menteurs et traîtres carriéristes socialistes. Nous vous traînerons devant un tribunal du style Nuremberg où vous serez jugés pour haute trahison, où vous serez jugés pour crimes contre l’humanité, et pour la première fois depuis longtemps, nous serons vos juges ». Lors d’un de nos derniers banquets républicains, à Toulon, l’organisateur eut des paroles très émouvantes. Il expliqua l’importance du fait que des simples citoyens osent afficher courageusement des actes de résistance, en participant à l’apéro saucisson-pinard du 18 juin, ou bien à l’apéritif républicain du 4 septembre, malgré les intimidations, les menaces, voire parfois les violences qu’ils encouraient.

Venir le 18 décembre, c’est, en effet, refuser les intimidations des fascistes, et montrer son attachement à notre liberté d’expression, qui, n’en déplaise aux partisans de la charia, aux imposteurs de l’antiracisme LDH-Mrap-Sos Racisme-Licra et aux khmaires de Delanoé, doit, plus que jamais, exister en France, face aux nouveaux Torquemada venus d’ailleurs nous imposer leur obscurantisme et leur violence. Nous n’avons aucun doute, ce 18 décembre marquera, malgré les menaces des fascistes musulmans et la honteuse dhimmitude de toute une partie de la classe politique, une date importante dans la construction d’une résistance française et européenne à l’islamisation de nos pays que nous appelons de nos voeux. Si vous ne pouvez pas venir, aidez-nous, parlez de l’initiative autour de vous, envoyez-nous des dons, achetez nos livres, cela nous aidera à faire face à une initiative pour laquelle nous prenons des risques financiers énormes pour nos petits moyens. Merci d’avance, on compte sur vous.

COMMENT AIDER RIPOSTE LAIQUE

Chèque de soutien à envoyer à l’ordre de Riposte Laïque, à Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille Cedex 1.

Commander « Les dessous du voile », « La colère d’un Français » : chèque de 19 euros (frais de port compris) à l’ordre de Riposte Laïque

Commander « Résistance Républicaine » : chèque de 20 euros (frais de port compris) à l’ordre de Riposte Laïque.

LES BANQUETS REPUBLICAINS DE RR SE METTENT EN PLACE

Jeudi 13 janvier, à Nantes, avec Pierre Cassen et Christine Tasin

Vendredi 14 janvier, à Rennes, avec Pierre Cassen et Christine Tasin

Contact avec Résistance Républicaine :

http://resistancerepublicaine.wordpress.com/

Commander le livre « Résistance Républicaine » : Envoyer un chèque de 20 euros (16 euros et 4 euros de frais de port) à l’ordre de Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille Cedex 1.

Commander le livre sur Amazon :

http://www.amazon.fr/Résistance-Républicaine-Cyrano-équipe-RL/dp/2953604219/ref=sr_1_3 ?ie=UTF8&s=books&qid=1275659145&sr=1-3

La prière de la rue Myrha n’est pas orientée vers la Mecque !

Oh la belle baffe qu’ils prennent là, les muzz ! Il leur faut des boussoles??? En outre, c’est une « occupation » illégale, selon le coran, si les fidèles ne sont pas en direction de La Mecque pour la prière… Ils vont bien encore mettre ça sur le dos de la mairie de Paris.

FDF

priere_rue_myrha

C’est pas par là, les gars !

Allez ici : http://www.qiblalocator.com/

C’est un site qui indique la direction de La Mecque, pour prier dans la bonne direction.

Tapez « rue Myrha Paris France » puis cliquez sur Locate

Faites un zoom en appuyant sur le signe +, et maintenant scrutez bien les photos de la prière rue Myrha, on voit bien que la direction de La Mecque (trait rouge) et l’axe de la rue sont presque perpendiculaires

Source: http://www.nationspresse.info/

« C’est l’islam, qui est un problème; pas la burqa »

Que de vérités !

Une petite vidéo sympa… Un interview de Michel Onfray. Ca va encore hurler dans les mosquées…

FDF

.

Lire: http://www.youtube.com/watch?v=raaMi_iYPLs

Mais puisqu’on vous dit qu’ils baissent, les chiffres !!! Comme le pouvoir d’achat…

Photo d’illustration.

 

Encore à Marseille. A propos, ce n’est pas aux Etats Unis que les enlèvements sont passibles de la peine capitale?

FDF

.

Un jeune buraliste libéré après une semaine de rapt!

.

Une série d’opérations de police a été menée dès six heures du matin ce mardi dans les quartiers nord de Marseille. Douze personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire. Elles sont soupçonnées d’avoir participé, le 8 décembre, au kidnapping, avec une forte demande de rançon, d’un jeune patron de bar du quinzième arrondissement de la cité phocéenne. L’otage a été retrouvé et libéré mardi dans un appartement situé à Célony, près d’Aix-en-Provence. 

Les auteurs présumés sont âgés de 20 à 32 ans. Le supposé cerveau du gang, un certain Anis R., connu des services de police, fait partie des personnes interpellées.

Les policiers de la PJ de Marseille et la direction centrale de la police judiciaire, avec l’appui du GIPN, du Raid et de la BRI, ont été mobilisés pour l’opération. Selon nos informations, d’autres interventions de ce type devraient être organisées dans les jours prochains à Marseille.

Source: http://www.lepoint.fr/

Déclaration de guerre: les islamistes nous la chantent…

Une piqûre de rappel est nécessaire???

Reçu par mail…

On dit qu’un homme averti en vaut deux… Depuis le temps qu’ils nous avertissent; on aurait du réagir fermement dès le début. Mais « on » nous en empêche. Souhaitons que ce qui suit remette en place les idées à certains…

FDF

.

  1. Les paroles du chant djihadiste, en fond sonore (au début) :

    Lève toi et sors de ton sommeil, l’islam est de retour.
    Nous avons marché pour la cause d’Allah et avons déclaré le jihad.
    Lève toi et sors de ton sommeil, l’islam est de retour.
    Nous avons marché pour la cause d’Allah et avons déclaré le jihad.
    Lève toi et sors de ton sommeil, l’islam est de retour.
    Nous avons marché pour la cause d’Allah et avons déclaré le jihad.
    Nous sommes revenus avec des mitraillettes.
    Nous avons un leadership aujourd’hui.
    Notre éveil est celui d’individus et celui d’une génération.
    Nous sommes revenus avec des mitraillettes.
    Nous avons un leadership aujourd’hui.
    Notre éveil est celui d’individus et celui d’une génération.
    Nous n’avons connus dans notre vie que la dureté et la résistance.
    Lève toi et sors de ton sommeil, l’islam est de retour.
    Nous avons marché pour la cause d’Allah et avons déclaré le jihad.
    Lève toi et sors de ton sommeil, l’islam est de retour.
    Nous avons marché pour la cause d’Allah et avons déclaré le jihad.
    Le regroupement des croyants est en marche, avec la jeunesse authentique.
    Dans les nuits d’affliction, ils ont marché derrière un qu’ran clair et éloquent.
    Le regroupement des croyants est en marche, avec la jeunesse authentique.
    Dans les nuits d’affliction, ils ont marché derrière un qu’ran clair et éloquent.
    Ils ne craignent pas la mort ou les années qui dévorent.
    Lève toi et sors de ton sommeil, l’islam est de retour.
    Nous avons marché pour la cause d’Allah et avons déclaré le jihad.
    Lève toi et sors de ton sommeil, l’islam est de retour.
    Nous avons marché pour la cause d’Allah et avons déclaré le jihad.
    Fais bonne annonce aux gens d’un matin embrasé de lumières.
    Et avec lesquels la victoire est éclatante face aux profondeurs des ténèbres.
    Fais bonne annonce aux gens d’un matin embrasé de lumières.
    Et avec lesquels la victoire est éclatante face aux profondeurs des ténèbres.
    Et se tenant en un rang uni et bien guidé par les mains des pieux.
    Lève toi et sors de ton sommeil, l’islam est de retour.
    Nous avons marché pour la cause d’Allah et avons déclaré le jihad.
    Lève toi et sors de ton sommeil, l’islam est de retour.
    Nous avons marché pour la cause d’Allah et avons déclaré le jihad.
    Oh, nuit de l’oppresseur.
    Oh, déchets du temps.
    L’avertissement clair est lancé.
    Oh, nuit de l’oppresseur.
    Oh, humiliation des bouffons.
    Oh, déchets du temps.
    L’avertissement clair est lancé.
    Nous sommes revenus à vous avec des mitraillettes.
    Et un qu’ran clair et éloquent.

piqué dans les commentaires même lien

Assises internationales sur l’Islamisation : une organisation islamofasciste menace l’Espace Charenton

Par Justin le 14 décembre 2010

Conversation téléphonique entre un membre du groupuscule musulman Forsane Alizza et un salarié de l’espace Charenton.

« Lorsque l’information va être transmis (sic) dans les différents quartiers – parce qu’on est en train de faire le travail avec plusieurs groupes – je ne sais pas quel sera l’avenir de votre espace… »

Si si, les chiffres baissent… Mais certains collègiens ont peur d’aller en cours.

Ahhhhhhhhhhh, ces jeux d’enfants dans les cours de récréation… Les espaces ludiques des établissements scolaires deviennent des rings et des lieux d’affrontements. La violence y règne…Tout le monde le sait. Personne n’ose trop bouger… Et la discipline, dans tout ça?
FDF

.

Les jeux dans la cour de  récréation ne sont pas tous sans dangers./Photo DDM, Roger Garcia.
Les jeux dans la cour de récréation ne sont pas tous sans dangers./Photo DDM, Roger Garcia.

Peur d’aller au collège par peur d’être tabassé sans retenue par des dizaines de camarades. ça s’appelle «le jeu d e l’abattage». Enquête au collège Chénier.

Ce jour-là, jour de son anniversaire, cet élève demi-pensionnaire du collège Chénier ne mangera pas à la cantine. Sa maman raconte : « Mon fils a peur. Il m’a dit qu’il n’allait pas y couper. La prochaine victime de l’abattage, c’est lui ».

Le jeu de l’abattage serait le dernier passe-temps à la mode des collégiens dans les cours de récréations. De quoi s’agit-il ? D’un engrenage aussi bête que méchant. Une élève est pris à partie. On commence à lui donner quelques tapes amicales. L’espace de quelques secondes, un groupe se forme autour de l’enfant auquel ses camarades de plus en plus nombreux infligent une pluie de coups, de plus en plus en forts. L’an passé l’adolescent cité plus haut a déjà subi ce traitement. Il est rentré chez lui avec un œil au beurre noir. Le père avait déposé plainte. « La blessure n’était pas gravissime, cependant mon garçon a été choqué, raconte la mère. Nous sommes à quelques jours de son anniversaire, je sens que mon fils a la pression ».

L’anniversaire n’est pas la seule motivation de ces agressions. Les bons élèves sont des cibles privilégiées de ces bizutages. Une élève de troisième, au collège Chénier, témoigne : « Dans ma classe, c’est mal vu d’être bon, c’est presque la honte d’avoir des bonnes notes. On se fait insulter. Alors, on garde le silence pendant les cours ». Se taire, se fondre dans le moule seraient devenus la seule issue de secours pour les collégiens bien notés. Le principal du collège Chénier, Yannick Callat, ne nie pas l’existence de ces rituels qui ont toujours existé dans les cours de récréation à la pré-adolescence et à l’adolescence. « Se faire remarquer n’est pas dans les codes à ces âges là, déclare ce chef d’établissement. C’est vrai de la tenue vestimentaire comme du comportement en classe ». La différence avec les générations précédentes, note Yannick Callat, tient dans le comportement des plus jeunes. « Je ne connais pas la raison qui pousse nos élèves en classes de 6e et 5e à être plus violents que leurs aînés. Nous en voyons qui titillent sans crainte les plus grands, et ce n’est pas un jeu. C’est une évolution qui interroge notre communauté éducative, ces gamines ne se font pa de cadeaux ».

Après le jeu du foulard, les jeux de strangulation, le jeu de l’abattage a fait son entrée dans les cours de récréation. Pas partout si l’on en croit les réactions (ci-dessous) des principaux des autres établissements secondaires à Carcassonne. « Le collège est le reflet de la société, le tri se fait chez nous », observe quant à lui Yannick Callat.


Des jeux plus ou moins bêtes et méchants

«Des jeux bêtes, nous en avons plein les rayons, mais nous ne vivons pas dans le neuf-trois». Valérie Desmaretz, principale du collège Emile Alain partage le sentiment de sa collègue Monique Renaudeau à Varsovie. A Grazailles, Alix Barrio est témoin de temps à autre de violences sans conséquences. «On se poursuit, on se bouscule, il arrive que l’on se fasse mal involontairement». Rien de comparable avec les motivations et les blessures qui peuvent être in fligées par le jeu de l’abattage. Au collège du Bastion, Bernard Valet a été obligé d’intervenir pour interdire cette pratique. «L’abattage, dit-il, est un jeu à risque, il ne faut pas nier l’existence. Ce n’est pas courant mais ça se peut se produire. A chaque fois nous essayons de répondre de façon juste et éducative». Le règlement intérieur des collèges ne résout pas tous les problèmes. Au collège Chénier, celui-ci est modifié chaque année, il insiste particulièrement sur la tenue vestimentaire à telle enseigne que les récalcitrants sont priés de rectifier leur «costume» en enfilant un tee-shirt XXL imposé par le collège.

Source: http://www.ladepeche.fr/

Les chiffres de la délinquance en baisse; les chiffres, seulement…

Carmaux. Les intrus masqués tirent au gros plomb !

Il faut arrêter de raconter des conneries au peuple…
FDF
.

L’expédition punitive qu’ils avaient montée aurait pu tourner au drame. Un jeune Bénédictin de 24 ans, et son comparse albigeois de 21 ans, interpellés hier matin par les policiers de Carmaux, ont voulu jouer aux caïds de quartier, mercredi soir rue Camboulives. C’est peu de dire qu’ils ont troublé la tranquillité habituelle de cette artère reliant les Cités de la Verrerie et du Camp-Grand. Vers 19 heures, ils font irruption au domicile d’un homme de 46 ans, qui reçoit une amie à dîner. Le couple a toutes les raisons de croire à un cambriolage : les deux intrus ont le visage dissimulé, l’un par une cagoule, l’autre par un casque de moto. Ils ont forcé un volet avec un pied-de-biche. Se trouvant nez-à-nez avec le propriétaire, ils l’agressent. Le quadragénaire reçoit des coups de poing au visage et des coups de pied. « Tu as de la chance qu’elle soit là », lance un des deux agresseurs, avant de prendre la fuite.

La victime et son amie s’empressent d’aller donner l’alerte au commissariat. Après le dépôt de plainte, l’homme indique à la police qu’il part faire voir ses blessures à l’hôpital. Il a eu raison de ne pas rentrer tout de suite chez lui. Car moins d’une heure plus tard, en plein match OM-Chelsea à la télé, les riverains de la rue Camboulives entendent deux déflagrations. Quelqu’un a tiré sur la maison où avait eu lieu la violente intrusion, deux heures plus tôt ! En rentrant de l’hôpital, le quadragénaire constate un gros trou dans le volet. Un projectile qui a même traversé le double vitrage!

Du calibre 4 dans le volet

Le lendemain matin, les policiers de la brigade de sûreté urbaine retrouveront aux abords un étui de cartouche de chasse, Du calibre 4, pour gros gibier.

C’est ce genre de munitions que les enquêteurs retrouveront vendredi, à Saint-Benoît-de-Carmaux, au domicile d’un jeune homme de 24 ans. Mais nulle trace de fusil chez lui. L’enquête se déplace à Albi, dans le quartier de Cantepau. C’est là que vit un copain du Bénédictin. Quand la police débarque chez lui, vendredi soir, il n’est pas là. Mais un fusil de chasse semi-automatique sera retrouvé, caché dans l’ancien vide-ordures de son immeuble. Il suffisait juste à la police d’attendre patiemment que ce jeune de 21 ans réapparaisse. Interpellé hier matin, il a été ramené à Carmaux, rejoignant au commissariat son pote de Saint-Benoît dont la garde à vue avait été levée vendredi. Les enquêteurs de la BSU ont pu organiser une confrontation et ainsi reconstituer les événements de mercredi soir. Le jeune de Saint-Benoît connaissait la victime : c’est un ami de son père. Et justement, cet « ami » aurait fait courir des bruits pas gentils-gentils sur le paternel. Alors, le fils, sans chercher à vérifier si cette rumeur contenait une once de vérité, a mis sur pied cette vendetta. Il a entraîné dans ce plan foireux son pote d’Albi qui a fourni le fusil. Rue Camboulives, il aurait tiré deux fois, la première en l’air, la deuxième dans la fenêtre. Et si quelqu’un avait été derrière? Cette expédition de tous les dangers trouvera son épilogue le 24 février devant le tribunal correctionnel d’Albi où les deux jeunes seront jugés pour violences en réunion et violences avec arme.

Source: http://www.ladepeche.fr/

Enseigner en banlieue: chemin de croix ou purgatoire?

Enseigner en banlieue est devenu une punition donnée par l’Education Nationale. Autant prêcher dans le désert. En outre, c’est devenu très dangereux pour les enseignants. L’avis de: http://www.renaissancecatholique.org/

FDF

.

Nostalgique, comme moi, de la France chrétienne, vous pensez que notre pays est en danger d’islamisation galopante. Vous avez raison et êtes peut-être encore loin du compte !

Le compte, faisons-le : dans mon collège de banlieue, une large majorité des élèves porte un patronyme arabe assorti, comme il se doit, d’un prénom musulman. Il faut y ajouter les Turcs et les élèves originaires d’Afrique noire, quasiment tous musulmans. Rien d’original à cela. Ce qui l’est plus, c’est le nombre de noms européens accolés à des prénoms musulmans, tels Ibrahim Dupont, Djamila Martinelli, Youssef Lopez ou encore Mohamed Schmitt. Pères d’origine chrétienne, ayant abjuré pour une union –souvent éphémère– avec une disciple du Prophète. “Éphémère”, car la plupart de ces mariages mixtes, je le constate, se sont soldés par un échec saignant, mais le résultat en est là : des petits musulmans ! L’inverse est aussi fréquent, même si moins visible : on distingue moins aisément les enfants issus d’un père musulman et d’une mère chrétienne, car alors il n’y a plus la moindre trace, dans leur identité, de la partie chrétienne. Cela va bien plus loin qu’un prénom sur une carte d’identité. J’observe que ces élèves issus de mariage mixtes, même s’ils se sont soldés par une rupture, se définissent comme purement musulmans. La jeune Da Silva, élève de 4e, m’annonce que « bien sûr » elle va fêter l’Aïd et être absente le lendemain. Le petit Schmitt, en 6e, se présente comme « arabe » et, lorsque je lui fais remarquer qu’il a aussi des origines alsaciennes dont personne avant moi ne lui a jamais parlé, il se vexe et me demande de ne plus les évoquer. Il rêve d’être pâtissier, pour faire des pâtisseries orientales, bien sûr. Quant à Kristina Duval, de 3e, elle a porté le survêtement de l’équipe algérienne durant toute la coupe du monde de football. On pourrait multiplier les exemples.

Voilà pour l’observation “statique”. Si l’on y ajoute une perspective “dynamique”, il faut constater que nombre de mes élèves musulmans “de souche” ne sont pas en France depuis longtemps. Le flux n’est pas tari et pas seulement, tant s’en faut, pour des raisons de misère ou de persécution politique. La famille B. est venue de Tunisie, il y a seulement deux ans –le père, sous-officier, estimant l’avenir de ses trois fils plus assuré en France. Le plus jeune, fort sympathique, ne voit cependant pas pourquoi on compte ici les années depuis la naissance du Christ. Hichem D. est pour sa part originaire d’Algérie, où son père dirigeait une entreprise. Arrivé lui aussi il y a deux ans, il conteste nombre de mes enseignements, au nom de ce qu’on lui a appris dans son pays d’origine, et m’explique sans méchanceté que, chrétien, je suis promis à l’enfer, quelles que soient par ailleurs mes qualités personnelles, qu’il juge indéniables. J’ai récemment bénéficié d’une formation sur ces ENAF (élèves nouvellement arrivés en France), qui sont si nombreux que l’éducation Nationale a cru bon de créer pour eux ce bel acrostiche au bon goût de pâté (halal, bien sûr)…

Suite et source: http://tinyurl.com/3942hg8

Pendant que les islamo-collabos continuent de lyncher Marine Le Pen…

La haine anti-patriotisme s’amplifie… Les muzz commencent à avoir peur; ils ont raison… Ils se réfugient dans les bras de la République. Celle-ci s’est engagée à protéger ses enfants; pas ceux des autres… Et pas au détriment de ses principes initiaux.

FDF

.

Menaces islamistes contre l’espace Charenton, censure de YouTube, plainte de la LDH contre RL !

Dans le pays de Voltaire, de la liberté d’expression et de la laïcité, il ne semble plus possible de critiquer la réalité de l’islamisation de nos pays, sans se faire menacer de mort par les islamistes, et traiter de fasciste et de raciste par une grande partie de la gôche. Nous venons d’en avoir une nouvelle démonstration, en trois temps.

Pendant que les islamo-collabos continuent de lyncher Marine Le Pen, coupable d’avoir parlé d’occupation en évoquant les prières musulmanes illégales, les islamistes montent au créneau, et montrent leur vrai visage : celui du fascisme politico-religieux.

Ils se sont permis de téléphoner aux responsables de l’espace Charenton, et de les menacer ouvertement de représailles s’ils n’annulaient pas les assises internationales sur l’islamisation de l’Europe, prévues le 18 décembre. Ils citent encore notre collaboratrice Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, à qui ils ne pardonnent pas d’avoir assumé ouvertement sa légitime islamophobie.

http://www.forsane-alizza.com/toute-lactualite/encore-une-conference-islamophobe-en-europe-5506

Sur leur site, ils laissent passer les commentaires les plus extrémistes, comme celui-ci, qui prend toute sa saveur, après le premier attentat suicide commis sur un pays européen, en Suède. « Si ils cautionnent le clash, on va la jouer comme du temps du prophete (saws) ! Envoyons leur des hommes qui aiment la mort plus que eux n’aiment la vie. »

Leur objectif est clair : d’abord intimider les responsables de l’espace Charenton, ensuite faire peur aux éventuels participants, et les dissuader de venir. Ne vous inquiétez pas, nous avons tout prévu. Un service d’ordre professionnel, qui sera efficace dans la protection des intervenants et des spectateurs. D’autre part, dans un Etat républicain, nous faisons confiance aux forces de l’ordre, avec qui nous sommes en contact régulier, pour qu’elles permettent la liberté de réunion, face aux fascistes qui, par la force, sont prêts à s’y opposer…

suite et source: http://www.ripostelaique.com/

En Algérie, la prière est INTERDITE dans les lieux pubics…

Ils sont bien moins cons que nous, toute de même… Du moins sur ce point là. En outre, ils sont en terres d’islam.

En France, suite aux réactions de la classe politique concernant ce sujet dénoncé par Marine Le Pen, on se pose des questions à savoir si ce n’est pas un des piliers de NOTRE République, les prières musulmanes dans la rue…

FDF

.

Interdiction formelle de la prière dans les endroits publics en Algérie.

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Bouabdallah Ghlamallah, vient de relancer l’interdiction de pratiquer la prière, celle du vendredi notamment, en des endroits publics, situés, pour être plus précis, à proximité des mosquées.

Il arrive, en effet, que pendant la prière hebdomadaire du vendredi, plusieurs dizaines de fidèles s’agglutinent à l’extérieur des mosquées pour accomplir leur devoir religieux à même les trottoirs jouxtant les maisons de Dieu.

Ce genre de constat est visible notamment dans les mégapoles du pays, à l’instar d’Alger où les mosquées ne désemplissent pas chaque vendredi. Seulement, ce n’est pas là une raison, insiste le ministre des Affaires religieuses, pour tolérer les rassemblements des fidèles au niveau des endroits environnants aux lieux de culte.

Il a indiqué : «Seul l’intérieur des mosquées est fait pour les prières et si celui-ci est rempli de pratiquants, les autres fidèles n’ont qu’à prier chez eux et non pas dehors». Faut-il juste rappeler que le fait de prier en des lieux publics a toujours été une pratique interdite par la loi en vigueur.

http://www.letempsdz.com/content/view/41852/1/

Pendant ce temps, en France :


Musulmans: Il est difficile de comprendre les motivations d’un parent qui interdit l’écoute de la musique à sa propre fille.

Jusqu’où peut aller le fanatisme… Quelle « religion » de barbares. Mais ça, on le sait déjà… Pas prête d’avoir un lecteur MP3, la gamine.

FDF

.

Italie : son père l’oblige à se boucher les oreilles à l’école pour ne pas entendre “la musique des infidèles”


«Ma fille est heureuse de suivre les règles du coran. Notre religion nous oblige à ne pas étudier la musique, c’est écrit dans les textes sacrés.»

— Article traduit par nos lecteurs Rosalie et Cerise, qui sont grandement remerciés —

A l’école de Reggello, près de Florence, une jeune collégienne doit se boucher les oreilles pendant les cours de musique, parce que son père ne veut pas qu’elle entende de musique, «bonne pour les infidèles».

«Pas de musique pour notre fille. Sinon, pas d’école !» Depuis plus d’un an, une jeune fille de 15 ans suit les cours de musique avec des bouchons dans les oreilles. Ainsi le veut son père, Omar, marocain de foi islamique qui considère la musique comme impure, «bonne pour les infidèles».

L’affaire se passe à l’école publique de Reggello, où le père de la jeune fille et les enseignants ont trouvé cette solution originale pour lui permettre de rester en classe pendant les leçons de musique.

Ainsi, pendant que ses compagnons de classe jouent d’un instrument, chantent ou font du solfège, elle s’isole avec ses bouchons dans les oreilles. Elle observe ses amis qui jouent la flûte, mais ne les entend pas. Elle voit bouger leurs doigts, mais reste sourde aux sons émis par les instruments. Et au lieu de s’exercer à la pratique, elle étudie la théorie musicale dans un livre.

C’est ainsi chaque semaine, dès que la cloche annonce la leçon de musique. Le système est maintenant bien rôdé, mais jusqu’à l’année dernière, des tensions existaient entre la famille marocaine et la direction de l’école.

Quand avaient lieu les cours de musique, la collégienne n’allait pas à l’école, et perdait souvent des journées entières de cours. En raison de ses nombreuses absences, l’élève a été recalée. Et la proviseur a signalé le cas au maire et aux carabiniers (gendarmes).

Une plainte a été déposée et un procès, toujours en cours, s’est tenu contre le père, accusé d’avoir contraint sa fille à renoncer, au moins en partie, à l’école obligatoire. Malgré la plainte, les parents se sont montrés intraitables : «pas de musique pour notre fille. Sinon, pas d’école !».

Ainsi est on parvenu à la solution actuelle. Une fin heureuse, du moins pour les parents et les enseignants, mais en est-il de même pour la jeune fille ?

Sur ce point le père n’aucun doute: «Ma fille est heureuse de suivre les règles du coran. Notre religion nous oblige à ne pas étudier la musique, c’est écrit dans les textes sacrés. Je ne me considère pas comme fanatique mais comme un fidèle de croyance musulmane. Je crois être le premier en Italie à avoir soulevé ce problème, mais j’en suis heureux et je suis prêt à le refaire.»

Le protagoniste de cette affaire, Omar R., est l’un des représentants de la communauté islamique de Reggello. L’affaire  a suscité des critiques et la perplexité dans toute la commune. “Nous respectons les traditions religieuses de tous nos citoyens” a commenté le vice-maire et assesseur à l’instruction Cristiano Benucci, mais je juge que l’on doit faire tout son possible pour que chaque matière scolaire soit enseignée aux élèves. Parmi celles-ci, la musique jouit d’une grande tradition historique à Regggello. Elle devrait être apprise par tous les enfants. Il est difficile de comprendre les motivations d’un parent qui interdit l’écoute de la musique à sa propre fille.»…

Suite et source: http://tinyurl.com/38kut9o

Saine lecture: « Al-Qaïda au Maghreb islamique ».

« La France est particulièrement visée ». Merci, çà, on l’avait remarqué…

FDF

.

Mohamed Sifaoui donne une analyse approfondie des groupes terroristes qui menacent la France dans son excellent livre « Al-Qaïda au Maghreb Islamique ».

Cette lecture est édifiante. L’auteur montre que les massacres perpétrés sont intrinsèquement liés à l’idéologie islamiste du courant religieux salafiste djihadiste universaliste, qui ne reconnaît aucune démocratie, parce que, pour lui, la seule source de pouvoir est Allah à travers le Coran et l’interprétation du corpus islamique.

Ses émules veulent dans un premier temps « libérer » tous les pays musulmans dont les gouvernants et les citoyens trop paisibles sont considérés comme apostats, puis partir à la conquête du monde.

La France est plus particulièrement visée, car elle est à la fois décrite comme l’ennemi historique des peuples musulmans colonisés et comme l’ennemi juré de l’Islam pour les valeurs qu’elle incarne (démocratie, laïcité, droits de l’homme, égalité de l’homme et de la femme, tolérance…). Chose troublante, si, surtout depuis le 11 septembre 2001, les terroristes sont pourchassés et quelques fois arrêtés, les prêcheurs qui provoquent et légitiment les opérations criminelles meurtrières ont libre accès dans les pays occidentaux et vivent douillettement sans être inquiétés. Ils sont même soutenus par des groupes islamo-gauchistes et, à l’occasion, par la grande presse.

Ce laxisme politique est anormal dans un pays qui prohibe la propagation de toutes les thèses haineuses contraires à ses valeurs. Pire, la tendance est d’abandonner cette question d’une importance vitale à l’extrême droite dans le but inavoué de la faire se déconsidérer plus encore, jugeant sans doute qu’elle n’est pas déjà assez satanisée.

D’autre part, pour se propager, Al-Quaïda a besoin d’exister médiatiquement, ce que lui offrent gracieusement la presse et la télévision. Ses groupes armés ont été considérablement affaiblis mais sa « matrice idéologique », celle qu’il faut détruire, est intacte et continue à séduire. C’est d’autant plus inquiétant que, selon le corpus islamique, tout musulman se doit de prêter main-forte aux djihadistes suivant la théorie des cercles concentriques.

Source: http://notrejournal.info/

Il est primordial d’acheter français…

Pillé à http://hikoum.wordpress.com/

FDF

*******************************************************************************************************

Des réponses localistes et identitaires concrètes face au mondialisme

Quantcast

Voici un très bon article paru sur le site novopress et que nous avons repris intégralement afin de vous en faire profiter. Il est en droite ligne avec un article que nous publions dans quelques jours sur l’importance d’acheter français.

Les réponses localistes des identitaires face au mondialisme :

« Nous allons être conduits très vite à retrouver les notions de frontières et d’identités sans lesquelles il n’y a pas de libertés qui parlent. Nous allons être conduits très vite à retrouver que, une partie de la richesse des plus démunis, c’est leur identité collective. » Ainsi s’exprimait l’économiste et essayiste Hervé Juvin, auteur du récent Renversement du monde – Politique de la crise (Gallimard, sept. 2010), samedi 4 décembre au Novotel de Sèvres, lors du colloque organisé par des associations alternatives, localistes et identitaires sur le thème « Localisme et Identité, la réponse au mondialisme ».

Pour Philippe Milliau, maître de cérémonie du colloque et membre du bureau exécutif du Bloc identitaire – associé en cette occasion avec l’Académie pour la défense des êtres humains, le Parti des Français progressistes, Lien en pays d’Oc, Ti Breizh, etc. –, « compléter la gamme des savoir faire des Identitaires, connus surtout pour leurs capacités d’agit-prop, avec la tenue d’un colloque de haut niveau intellectuel, était un impératif dans le cadre de leur développement ».

Pour réussir cela, une dizaine d’orateurs avaient été conviés, qui partageaient tous ce constat d’Hervé Juvin : « Derrière la disparition apparente des identités, derrière la disparition apparente de tout ce qui sépare les hommes, nous sommes en fait en train d’assister à un régime de séparation infiniment plus rigoureux que les autres, sauf qu’il est fondé sur une chose et une seule chose, votre utilité économique, et, pour le dire ainsi, votre patrimoine et votre pouvoir d’achat. »

Comme le notait le syndicaliste agricole Richard Roudier : il y avait huit millions d’agriculteurs en 1900, cinq millions en 1954, 600 000 à 700 000 aujourd’hui. « Toutes les semaines, vous avez 400 exploitations agricoles de moins en France. » Inverser la tendance est-il utopique ? Pas du tout, a répondu Philippe Milliau : « Ce qu’il s’agit de faire, c’est tout simplement de faire en sorte que ce soit plus facile, pour la cantine du collège d’à-côté de chez vous, de commander aux paysans du coin que d’aller acheter au Congo ou en Argentine. Et pour que ce soit plus facile, il suffit simplement d’avoir détaxé un certain nombre de produits au nom de leur proximité et de leur qualité, et d’avoir retaxé un certain nombre d’autres produits. »…

Suite et source: http://hikoum.wordpress.com/

Menace contre les Assises internationales sur l’islamisation !

Il fallait s’y attendre. Vous allez voir que les autorisations préfectorales vont avoir du mal à arriver; si elles arrivent. Et tout ceci au nom de la « sécurité »… Il y a « menaces ». On parie?

A noter qu’ un groupe intégriste, appellé Forsane Alizza, parle d’OCCUPATION. Personne ne moufte, là???

FDF

.

Lu sur: http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/:

Nous avons signalé la tenue le 18 décembre 2010 des Assises internationales sur l’islamisation en nous référant à un article émanant des musulmans opposés à cette réunion. Cet article annonçait déjà la couleur: volonté de faire annuler cette réunion. La menace se précise. Un groupe intégriste, appellé Forsane Alizza (les chevaliers de la ferté), a mis en circulation la vidéo suivante dans laquelle il profère des menaces contre  l’Espace Charenton à Paris où se tiendra cette réunion. Je vous laisse découvrir cette vidéo: http://www.youtube.com/v/Aj5I1VeQqEg?fs=1&hl=fr_FR

Je vous signale que c’est le même groupe qui avait occupé le centre de Limoges et a diffusé une vidéo concernant cette occupation. Voir notre article. Cela a lieu en France sans que la police intervienne alors qu’il s’agit d’un groupe connu de la police. Voir leur site.


Nouvelles condamnations de chrétiens en Algérie !

Ouf. Ils ont échappé à la lapidation… Mais non; j’rigole… Ca se passe en Algérie. On y torture en prison; c’est tout…

FDF

.

L’Algérie dérape de nouveau: condamnation de chrétiens

Une Kabyle m’envoie une triste information et m’interpelle comme suit:

A propos des Chrétiens de Larbaâ Nath Irathen. Le procès a eu lieu aujourd’hui, le verdict vient de tomber… Prison avec sursis et amende….

Pendant ce temps là, les musulmans construisent des mosquées dans le monde chrétien ….

Je vous laisse prendre connaissance de cette information…

35660a5871c1136be6630fd5b9f3291c.jpg

Prison avec sursis pour les 4 chrétiens de L’arvaâ Nat Yiraten

12 décembre, 2010 Posté dans Actualité

La Justice algérienne n’a pas jugé nécessaire de reculer devant la mobilisation de la Kabylie pour défendre la liberté de conscience des citoyens de la région. Ainsi, le juge du tribunal correctionnel de Larvaâ Nat Yirathen a requis,  dans l’affaire des quatre chrétiens, 2 a 3 ans de prison avec sursis à l’encontre des accusés.  Trois prévenus ont été condamnés à 2 mois de prison avec sursis. Il s’agit de Idir Haoudj, Abdenour Raide et Nacer. Quant au 4e, à savoir Mahmoud Yahou, il est condamné à 3 mois de prison avec sursis, assortie d’une amende de 10.000 DA.

Il faut souligner que les trois premiers accusés ont été poursuivis pour ouverture d’un lieu de culte sans autorisation, et quant au 4e, il s’agit du propriétaire de la maison transformée en un lieu de culte chrétien et aussi pour avoir hébergé une personne étrangère.

Amnay Ait I

Source: http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch