Francaisdefrance's Blog

25/06/2011

La liberté de construire des églises façon égyptienne…

Christianophobie démocratique en Egypte… Et personne ne moufte. Franchement, les Egyptiens étaient meilleurs en pyramides.

FDF

.

(Zine El Abidine Ben Ali et sa femme ont été condamnés par contumace à 35 ans de prison par la justice tunisienne.

L’ancien président de la République de Tunisie, et sa femme qui n’avait aucune fonction officielle, ont été condamnés à la même peine, pour détournement de fonds publics.

Le procès a duré… une journée.

Même au Comité pour le respect des libertés et des droits de l’homme en Tunisie, grand acteur de la révolution de jasmin, on trouve que c’est un peu… léger : « C’est une grande déception, une mascarade de justice expéditive à laquelle la dictature nous avait habitués », constate l’un de ses dirigeants.

Mais le secrétaire général de la Ligue tunisienne des droits de l’homme est satisfait, car ce n’est qu’un début, explique-t-il. « Il faut donner du temps à la justice. Nous tenons à ne pas avoir un procès politique mais un procès normal qui respecte les procédures. » Et l’on commence par un procès d’une journée sur des « détournements de fonds » qui ont duré des décennies…).

****************************************************************************************************************************************************************************


L’Egypte démocratique en marche…

En Egypte aussi, la révolution suit son cours. L’université d’Al Azhar a enfin élaboré son document sur ce que doit être la nouvelle Egypte, donc sur ce qu’elle sera. Et c’est le grand imam, cheikh al-Tayyeb, qui l’a présenté lui-même : il faut établir « un Etat national constitutionnel moderne », fondé sur la séparation des pouvoirs et garantissant l’égalité des droits entre les citoyens. Sic. Il a ajouté que… les principes de la charia islamique devraient rester la source principale de la législation… Ce qui annule tout ce qui précède.

Le lendemain, on a appris que 18 partis politiques ont mis au point une plateforme commune en vue des prochaines législatives, pour l’établissement d’un « Etat démocratique et égalitaire ». Ils vont élaborer « un projet de loi électorale pour les législatives garantissant une plus large représentation des partis et des forces politiques », ce qui est très pratique pour le gouvernement, qui n’aura pas besoin d’élaborer un projet de loi.

Parmi les lignes de force de la plateforme, on note « la liberté de croyance et de culte, la liberté d’expression et des médias, l’indépendance de la justice, un système économique fondé sur la justice sociale et la transmission du pouvoir par le biais d’élections libres et transparentes ».

Tout cela est admirable. Ah oui. J’oubliais. Cette coalition est formée autour du « parti de la liberté et de la justice ». Autement dit autour des Frères musulmans. Ce qui annule tout ce qui précède.

Il y a quelques jours on apprenait que le gouvernement égyptien avait élaboré un projet de loi mettant les musulmans et les chrétiens à égalité en ce qui concerne le droit de construire des lieux du culte. Et l’on était ébahi.

On en sait aujourd’hui un peu plus sur le projet de loi. Il édicte qu’il ne peut pas y avoir de nouveau lieu de culte à moins d’un kilomètre d’un lieu de culte existant. Ce qui interdit purement et simplement la construction d’églises dans les villes, où il y a toujours forcément plusieurs mosquées à moins d’un kilomètre du lieu prévu.

Le projet de loi précise aussi que tout nouveau lieu de culte doit avoir une superficie d’au moins 1 000 m2. Ce qui interdit la construction d’églises dans tous les villages où la minorité copte n’a pas besoin d’une église de 1 000 m2 et n’aurait d’ailleurs pas les moyens de la construire.

Autrement dit, avec cette nouvelle loi, la situation serait pire que sous Moubarak…

Source: http://www.daoudal-hebdo.info/

24/06/2011

Confirmation: les Tunisiens qui débarquent en Europe sont en bonne partie des évadés de prison…

On s’en doutait un peu, mais en voici la confirmation. On comprend mieux pourquoi Berlusconi a tout fait pour qu’ils ne fassent qu’un passage par l’Italie… Encore une fois, la France accueille « la crème » des autres pays. Et on se plaint de la délinquance…

Il va falloir créer d’autres associations de soutien, comme on sait si bien le faire par chez nous. Par exemple: « Collectifs des Tunisiens Clandestins Evadés de Prison« . Les subventions devraient tomber… Et ça devrait faire des émules parmi la Gauche-bobos.

FDF

.

Ce sont des Tunisiens qui le disent:

« Selon les témoignages recueillis, il s’est avéré qu’une bonne partie de nos émigrants clandestins qui ont rallié l’île de Lampedusa se sont évadés des prisons tunisiennes au lendemain de la révolution. »

Source: http://yvesdaoudal.hautetfort.com/

17/04/2011

Algérie et Maroc en guerre pour le partage de NOTRE France !

Ils veulent contrôler l’islam de France? En réalité, ils continuent l’invasion sournoise de NOTRE Patrie… Et ils se battent pour la conquérir… Algériens et Marocains: allez vous battre; mais chez vous!

FDF

.

L’Algérie et le Maroc en guerre pour contrôler l’islam en France !

Yves Daoudal publie dans son hebdomadaire l’essentiel d’un article publié par le quotidien algérien El Watan, le 9 avril, sous la signature de son correspondant à Paris Yacine Farah. Il s’agit d’une réunion, au consulat d’Algérie de Bobigny, entre Halim Benatallah (photo), secrétaire d’Etat chargé de la Communauté algérienne à l’étranger, et des responsables d’associations islamiques algériennes en France.

B

« Le problème le plus soulevé par les représentants des associations est celui relatif aux associations religieuses marocaines qui semblent avoir pignon sur rue, déconstruisant systématiquement ce que les Algériens ont construit depuis des années. «Les Marocains cherchent à contrôler toutes les mosquées. Si l’on ne fait rien, on va directement dans le mur», a estimé Salah Mrabi, imam chargé de la région de Tours, Blois et d’Orléans. Un de ses confrères a relevé le problème auquel est confrontée la Mosquée de Paris, qui risque de tomber, tel un fruit mûr, entre les mains des Marocains après avoir été des années durant sous l’influence algérienne. […]

De nombreux projets, comme la construction de mosquées ou d’écoles religieuses peinent à voir le bout du tunnel à cause du manque d’argent, contrairement au volontarisme financier de l’Etat marocain qui semble mettre tous les moyens pour imposer ses agendas religieux et son Islam en France. Convaincu du retard enregistré sur le terrain, M. Benatallah a promis une réponse rapide et à la mesure des difficultés sans cesse grandissantes. Il a assuré que l’Etat, qui a enfin découvert le poids de la communauté algérienne dans l’échiquier politique et électoral français, va se pencher sérieusement sur ces problèmes. »

Source: http://www.chretiente.info/

18/02/2011

Union Méditerranéenne: on a eu chaud !

Heureusement que Sarkö Ier n’a pas abouti dans son projet d’Union Méditerreranéenne… Nous serions en pleine révolution (à la mode de chez eux)… En attendant, nous allons subir une nouvelle vague d’invasion de clandestins. Que dis-je; un tsunami…

FDF

.

Puisqu’il n’y a plus de frontières dans l’Union européenne (ou plus précisément à l’intérieur de l’espace Schengen), il existe une agence européenne dont la mission est de surveiller les frontières extérieures et de prêter main forte aux pays concernés : Frontex. Comme de bien entendu, Frontex n’a pas vu arriver les milliers de Tunisiens qui ont débarqué à Lampedusa. Sans doute ses agents étaient-ils en vacances en Suède… L’île italienne de Lampedusa est depuis des années une destination favorite de l’immigration clandestine africaine, et elle se trouve à 130 km des côtes tunisiennes. Mais Frontex n’a pas dû suivre les événements. On ne peut pas tout savoir… Il est vrai aussi qu’on ne comprend pas vraiment que des gens se mettent à fuir la liberté et la démocratie… 

Le réveil de Frontex

Rassurez-vous, Frontex s’est réveillé. Mardi. Près d’une semaine après le début de l’arrivée massive de Tunisiens. Et, mardi, Frontex a pris une décision. Elle a décidé qu’elle allait lancer une opération. « D’ici quelques jours ». En mobilisant « 30 à 50 personnes » (sic), « quelques navires et quelques avions » (empruntés aux pays membres, car Frontex n’a rien). 30 à 50 personnes qui vont pouvoir épauler les deux experts présents sur l’île. Car, oui, il y avait deux hommes de Frontex à Lampedusa… Ils devaient être sur la plage, de l’autre côté. Mais Frontex, dans un éclair de lucidité, reconnaît que, « comparé aux mesures nationales prises par les autorités italiennes, nous jouons un rôle secondaire »…

Bref, que les Italiens se débrouillent.

Ces Tunisiens n’ont qu’un seul but, venir en France, où ils retrouveront leurs 600 000 cousins. Mais la France ne veut pas accueillir ces milliers de clandestins. Brice Hortefeux se montre très ferme. S’ils viennent sur notre sol, ils seront traités comme des immigrés clandestins appelés à être reconduits dans leur pays, a-t-il dit. « Un étranger en situation irrégulière a vocation à être reconduit dans son pays d’origine sauf situation humanitaire particulière. »

Les cas marginaux

Laurent Wauquiez, ministre des Affaires européennes, a dit de même : « La position de la France, c’est qu’il ne faut pas de prime à l’immigration illégale. On examinera – c’est le ministre de l’Intérieur qui le fera – au cas par cas et sur mesure, ceux qui peuvent rentrer dans notre droit de l’immigration et ces cas-là ne peuvent être que très marginaux. » Et Dominique Paillé, président de l’Office français de l’immigration et d’intégration : « La loi est la même pour tous les étrangers en situation irrégulière. On ne peut pas créer un appel d’air avec une prime à l’immigration illégale. »

Admirable. Aussi admirable que la réactivité de Frontex. Car chacun sait qu’en dehors de quelques opérations spectaculaires et médiatisées, on ne recherche pas les clandestins. Certes, il y en a toujours qui n’ont pas de chance et qui se font prendre. Ce sont ceux-là les vrais cas marginaux… Mais ils ne sont pas pour autant expulsé. En général, on remet au clandestin un papier disant qu’il doit quitter le territoire français, et au revoir. S’il se fait prendre une deuxième fois, c’est plus risqué… Mais il reste que les trois quarts des décisions de reconduite à la frontière ne sont pas appliquées, et que celles qui sont appliquées concernent majoritairement des Roms, qui sont européens et peuvent revenir quand ils veulent…

Source: http://yvesdaoudal.hautetfort.com/

17/02/2011

Pourquoi Mahomet n’était pas pédophile…

Si ce n’est pas nous prendre pour des cons, ça…

FDF

.

Nous pensions avoir atteint le sommet dans l’hypocrisie islamophile et dans l’art du lèche-babouches, mais Yves Daoudal a déniché une perle.
Lisez sur http://yvesdaoudal.hautetfort.com/ du 16 février l’extrait reproduit ci-aprés: c’est un chef-d’oeuvre du genre, un véritable vomitif.

 

L’Autrichienne Elisabeth Sabaditsch-Wolff, poursuivie pour incitation à la haine après une conférence sur l’islam, a été condamnée hier à une amende de 480 euros pour diffamation envers Mahomet. Sic. Le tribunal a jugé que le respect de la liberté d’expression ne permettait pas de la condamner pour incitation à la haine, mais que ses propos envers Mahomet étaient diffamatoires. Elisabeth Sabaditsch-Wolff avait traité Mahomet de pédophile. Le jugement est un chef-d’œuvre : « Certes, Mahomet se maria avec Aïcha alors qu’elle avait 6 ans, et le mariage fut consommé quand elle eut 9 ans. Mais la pédophilie est une orientation sexuelle qui s’exerce entièrement ou principalement envers des enfants mineurs. Cela ne s’applique pas à Mahomet, parce qu’il était toujours marié à Aïcha lorsque celle-ci eut 18 ans. Par conséquent Mahomet n’était pas un pédophile, et l’accusation est malveillante. »

 

03/12/2010

Présomption de culpabilité religieuse en Ethiopie: 3 ans de prison !

Il « vont bien » aussi, ceux-ci…

FDF

.

La justice éthiopienne s’islamise.

Un chrétien éthiopien, Woldegeorgis, a été condamné le 19 novembre à trois ans de prison parce qu’il… aurait pu écrire « Jésus est le Seigneur » sur un Coran.

Il avait été dénoncé par ses amis, devenus musulmans, et qui voulaient qu’il devienne également musulman. Ils l’ont accusé d’avoir écrit « Jésus est le Seigneur » sur un Coran. Mais ils n’ont pas pu présenter le Coran en question.

Le tribunal de Moyale l’a néanmoins condamné à trois ans de prison, parce qu’on a trouvé des inscriptions de ce type à son domicile et qu’il aurait donc pu aussi l’écrire sur un Coran…

La Constitution éthiopienne garantit la liberté religieuse et la liberté de culte.

Woldegeorgis est membre de la « Full Gospel Believers’ Church », une secte pentecôtiste officiellement reconnue comme Eglise par l’Etat.

Source: http://yvesdaoudal.hautetfort.com

16/11/2010