Francaisdefrance's Blog

30/01/2012

Mets ta burqa : le clip hot néerlandais qui fait scandale et sensation !

Quoi ? Encore de la discrimination? Ah oui, c’est vrai, le mot Humour a été interdit par une fatwa depuis des lustres dans la religion musulmane… Il a été remplacé par charia. Cool.

C’est Geert Wilders qui doit se marrer.

C’est de l’incitation à la haine; certain…

FDF

.

Voir ici:  http://youtu.be/oukebShcq4k

Après « fous ta cagoule », Michaël Youn a désormais une forte concurrence aux Pays-Bas. Un groupe néerlandais a sorti un énorme tube international « Doe de boerka ». Littéralement dans le texte « mets ta burqa », la parodie a été écrite par un chanteur carnavalesque Johan Vlemmix. Depuis qu’il l’a postée sur Youtube, il subit des menaces de tout ordre. Un clip ridicule  juste pour rire. Découvrez-le sans plus attendre !

Le chanteur néerlandais Johan Vlemmix subit des menaces depuis la mise en ligne de sa chanson parodique Mets ta burqa. Il s’agit ici d’un hommage au titre disco Do The Hustle interprété à l’origine par Van McCoy.
Originaire d’Eindhoven, l’homme est également entrepreneur. Il a auparavant eu quelques ambitions politiques sur la liste du « Parti de l’avenir ». Sur le site de partage de vidéos mais aussi en rue et au téléphone, Johan Vlemmix ne cesse d’être importuné au sujet de sa reprise.
Alors, vous aimez ?

19/01/2012

Censure: SOPA et PIPA, deux lois qui pourraient changer « l’Internet mondial »…

La liberté d’expression… Un acquis bafoué de plus en plus. Un projet de loi liberticide nait aux USA et permettrait de censurer n’importe quel site sous le simple prétexte de « présomption »… Si ça passe, ça va faire mal.Les sites hébergeant les internautes sont dans le collimateur. Mais ils réagissent, fort heureusement.

L’inquisition des temps modernes aura du mal de passer.

FDF

.

Comment l’Internet américain décide de se battre contre le pire projet de loi liberticide qu’ils aient pu connaître : SOPA et PIPA.

La bataille risque de faire rage entre plusieurs grosses entreprises, et l’affiche est vraiment alléchante.

L’enjeu de la bataille ? : Toujours le même : La liberté d’expression sur le net.

C’est effectivement en ce moment qu’a lieu, au Congrès américain, le vote de la loi dit du « Stop Online Piracy Act » (SOPA) et du « Protect IP Act » (PIPA) des noms ronflants pour deux lois destinées à condamner « les méchants pirates du net qui diffusent les oeuvres gratuitement » et pour la « protection des gentils ayant droit sans lesquels la culture n’existerait pas« , c’est-à-dire l’équivalent de notre Hadopi mais dans une version musclée aux stéroïdes.

Cette fois-ci, les ayant droit ne s’attaqueront pas aux internautes, mais aux sites eux-mêmes, permettant sur simple présomption de culpabilité :

– De les faire bloquer arbitrairement leur accès.
– De couper leurs revenus publicitaires.
– D’effacer leur existence des moteurs de recherches.

Et ce, sans aucune possibilité de recours extérieurs.

Étrangement, mis à part dans les milieux geeks, j’ai vu peu de site d’information aborder le sujet, pourtant, si ces lois devaient arriver, c’est tout l’Internet mondial qui serait pénalisé, étant donné que les sites les plus important du net sont domiciliés aux USA. Si jamais cette loi décide de s’attaquer à Google, YouTube, Facebook ou Twitter, (même si ces derniers cas est peu probable) les lois SOPA et PIPA pourraient être un moyen de tout simplement censurer le net : « Tu retires cette vidéo de ton site, sinon je le fais fermer immédiatement et sans aucune contrepartie. »

« Arrêtez la censure du net »
Contre SOPA. Promouvoir la liberté. Protéger internet. »

En ce jour du mercredi 18 janvier 2012, des sites ont décidé d’organiser une journée « black-out » c’est-à-dire de faire la grève du net, afin de protester contre le vote de cet loi. L’exemple le plus notable est Wikipédia qui affiche un superbe mur noir lorsqu’on cherche à accéder à sa version anglaise :

Des milliers d’étudiants américains à la bourre sur leur devoir sont sûrement en train d’hurler en voyant ça.

Elle sera aussi suivie par le site Internet de Michael Moore, Free Internet Press, le jeu en ligne Minecraft ou de TheChive. D’autres sites comme Flickr, WordPress, Twitpic, 4chan ou Reddit ont décidés d’afficher un bandeau de soutien ou de rediriger leur page d’accueil vers un texte anti SOPA/PIPA. Know Your Meme affiche un bandeau invitant à envoyer un mail à son sénateur à chaque fois qu’on clique sur une image et Google a remplacé son traditionnel Doodle par un bandeau noir:

Facebook et YouTube avaient aussi parlés de se joindre au black-out, mais se sont finalement désistés. En France, le Parti Pirate, Korben.info, Poli*geek et plusieurs autres ont décidés d’embrayer le pas et de fermer leurs sites, en soutien.

Quel est le danger qu’une telle loi soit votée ?

Si la liste des sites Internet protestant contre SOPA est assez fournie, la liste de leur soutien est tout aussi énorme : tout ce qui compte de chaîne de télé, de studio de cinéma, de jeux vidéos et de contenu possiblement piratable est derrière le projet. En cela, cela rappelle Hadopi : des ayants droits devenus tellement frileux face à la disparition de leurs recettes qu’ils en viennent à faire voter des lois disproportionnées, aidés par des partis de droite qui voit d’un mauvais oeil la liberté du net.

SOPA devait être voté par la chambre des représentants mais a été rejeté de nombreuses fois. Le projet est un peu sur son déclin et même la Maison Blanche s’est prononcé contre. PIPA devrait par contre être voté par le Sénat le 26 janvier prochain, ce qui augure de nombreuses manifestations sur internet contre cette loi dans les jours qui viennent.

Les Anonymous ont menacé de nombreuses entreprises qui soutiennent SOPA ou PIPA ainsi que le congrès : si jamais ces lois venaient à être votés, ils pourraient pirater leur système informatique et le détruire.

Et l’évènement arrive avec son lot de « mêmes » et de détournements : comme pour le mouvement Occupy Wall Street, une des armes des internautes sont le détournement et la dérision.

Source: Le Post

08/11/2010

YouTube tente de purger son site des vidéos d’un imam radical proche d’Al-Qaïda.

S’ils veulent purger, ils le peuvent. Il y a des « têtes », chez YouTube… Au fait, l’autre idiot de Limoges, il est toujours vivant?
FDF
YouTube tente de purger son site des vidéos d’un imam radical proche d’Al-Qaïda
La plateforme de vidéos en ligne a commencé à retirer de son site des centaines de vidéos d’Anwar al-Awlaki, un imam yéménite considéré comme l’un des principaux porte-parole d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique.  

Par Sébastian SEIBT (texte)

C’est un grand nettoyage qu’a lancé YouTube. Peut-être le plus important de son histoire. Depuis quelques jours, le célèbre site de partage de vidéos a commencé à faire le ménage dans ses contenus pour supprimer ceux « incitant à la haine » et, plus spécifiquement, les prêches de l’imam yéménite né aux États-Unis Anwar al-Awlaki, appelant au djihad.

Agissant sur une demande conjointe des autorités américaines et britanniques, le site, propriété de Google depuis 2006, aurait d’ores et déjà effacé des « centaines » de clips de cette nature qui étaient en circulation.

En début de semaine, la secrétaire d’État à la Sécurité britannique, Pauline Neville-Jones, a enjoint l’administration Obama de faire pression sur le géant de l’Internet afin qu’il s’attelle à la tâche et fasse « disparaître ces discours de haine qui appellent au meurtre de sang-froid ».

Jusqu’à présent, YouTube a toujours renâclé à ôter des vidéos de son site à la demande d’un État. L’opérateur considère en effet qu’il ne doit pas être tenu pour responsable du contenu mis en ligne par ses utilisateurs. Surtout, il estime que se plier aux exigences d’un État reviendrait à mettre le doigt dans l’engrenage de la censure.

Prêches en anglais

Mais le gouvernement britannique a su relier directement la diffusion des prêches d’Anwar al-Awlaki à un événement qui a choqué tout le pays. En mai dernier, une étudiante britannique, Roshonora Choudhry, avait attenté à la vie du député Stephen Timms. Elle avait ensuite témoigné, révélant qu’elle avait commis ce geste après avoir écouté les paroles de l’imam.

Celle-ci avait indiqué être tombée sur ces vidéos un peu par hasard et s’être « laissée séduire » par le message d’Anwar al-Awlaki. La secrétaire d’État à la Sécurité britannique a souligné qu’environ 5 000 clips de l’imam, considéré comme l’un des principaux porte-parole d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique, étaient disponibles sur YouTube.

Le représentant démocrate du 9e district de New York, Anthony Weiner, a repris cette bataille à son compte, jeudi, déplorant que ces vidéos aient été vues plus de 3,5 millions de fois. « Avec YouTube, les États-Unis facilitent contre leur gré le recrutement de terroristes », a-t-il regretté.

Anwar al-Awlaki, qui a vécu aux États-Unis de 1993 à 2002 puis au Royaume-Uni jusqu’en 2004, a la particularité de s’exprimer parfaitement en anglais et de chercher à séduire de potentielles nouvelles recrues dans les pays « occidentaux ».

Dans un premier temps, YouTube cherche à débarrasser son site de tous les prêches en anglais de cet imam. Cette tâche de grande ampleur se heurte au nombre d’extraits déjà mis en ligne mais aussi au fait que, ces derniers jours, certaines vidéos effacées ont réapparu. Une petite guéguerre entre YouTube et les défenseurs de l’imam fanatique semble donc en cours.

En outre, il reste toutes les vidéos dans lesquelles Anwar al-Awlaki s’exprime en arabe. Plusieurs d’entre elles ont été retrouvées par France24.com et constituent clairement des appels au djihad.

Source: http://tinyurl.com/3xpu59d

17/10/2010

L’islam façon turco-allemande… Vidéo.

Désolé, c’est en langue allemande mais nul besoin de comprendre ce qui se dit…

A(muzz)ez-vous bien

FDF

Lire: http://www.youtube.com/watch?v=vBl-fz2XMd8

10/10/2010

France: un régime d’apartheid ?

.

Où l’on reparle de ce con de Cortex…

FDF

.

Un homme à été arrêté sur ordre des puants du CFCM pour avoir cramé un coran et posté la vidéo sur youtube, hors quiconque est déjà allé sur youtube n’a pas pu rater des vidéos dont on a fait la compilation ici :

(lire la vidéo)http://www.youtube.com/watch?v=wSFnJLqn3tM&feature=player_embedded#!

Ou encore cette vidéo là

(lire la vidéo)http://www.youtube.com/watch?v=OJviivbNJTw&feature=player_embedded

 

Et il y en a pleins d’autres.

Hors, il n’y a qu’un seul type de gens qui ont des problèmes suite à des vidéos postés sur youtube, c’est ceux dont on ne ressent pas le besoin de préciser  « comme les autres » après avoir dit qu’ils étaient « français ».

Bref il y a donc deux sortes de français, les « blancs » voués à l’excuse et à la repentance éternelle et donc condamné à vivre complexés et dans le doute perpétuels, puis les autres « comme les autres », français simplement « parce qu’ils ont des papiers » jouissants de tous les droits sans aucune contrainte et sans aucun complexes ni aucun compte à rendre à personne, pouvant jouir comme bon leur semble de la vie de leur serf « souchiens ».

Merci à JLB pour l’info…

 

26/09/2010

La France ramasse toute la racaille… Vidéo.

C’est bref, net et sans bavure; en plus, on voit que ça vient du coeur. Et ce n’est pas moi qui le dit, pour une fois… La « France d’en bas » en a marre.Témoignage.

FDF

.

La France ramasse toute la racaille