Francaisdefrance's Blog

27/01/2012

Me faire crucifier ou démembrer; sûr que je n’aimerais pas…

Et c’est pourtant ce que promet ce branleur de Sadok Chourou, député d’Ennahdha, à nous autres, les blogueurs ou webmestres si on dit du mal de l’islam.

Les nouveaux démocrates Tunisiens. Chourouge Chourou, à gauche…

.

Rien de tel pour me ragaillardir. Tu vois, Chourou, tes conneries, on n’en n’a même pas peur. Essaye d’évoluer un peu et on pourra peut être envisager un jour de causer entre êtres humains…

FDF

.

CETTE DOCTRINE APPELÉE ISLAM,  QUI N’EST EN RIEN UNE RELIGION,   EST TOUJOURS AUSSI TERRIFIANTE.  

FORCE EST DE CONSTATER   QUE DEPUIS LE 7ème SIÈCLE  CETTE DOCTRINE  HAINEUSE, CRUELLE, SECTAIRE  et LIBERTICIDE,  
N’A PAS DU TOUT EVOLUé.

« C’est le coran qui prescrit ces châtiments, dit-il. D’autres disent que c’est une incitation à la haine…! »

La véritable question qu’il convient maintenant de se poser réellement :

« LAISSERONS NOUS S’INSTALLER   CETTE DOCTRINE  MALÉFIQUE DANS NOS PAYS MODERNES ET CIVILISES ? »

JC JC…

.
Tunisie : « tuer, crucifier, amputer », le député d’Ennahdha persiste et signe
C’est le coran qui prescrit ces châtiments, dit-il. D’autres disent que c’est une incitation à la haine…!

Sadok Chourou, député d’Ennahdha, a créé la polémique suite à son intervention lors de la séance de lundi après-midi 23 janvier 2012.

En effet, s’appuyant sur un verset du Coran, M. Chourou a demandé à sévir contre les sit-inneurs et les blogueurs qui doivent être punis, selon ce verset, par mort, par crucifixion, par démembrement ou bannissement, incitant de ce fait à la haine, selon certains députés. Dans une déclaration à Mosaïque Fm mardi, le député a persisté sur ses dires expliquant que «c’est juste un simple constat de ce qui se passe maintenant : ce n’est pas un appel à la haine mais un appel à mettre fin à ces faits qui sont un crime envers le peuple et méritent un châtiment des plus sévères.

Mohamed El Hamdi, député du PDP, a condamné les propos de Sadok Chourou qui, selon lui, incitent à la haine et le peuple à intervenir dans ce qui ne peut être que la mission des forces de l’ordre qu’elles seules possèdent la légitimité d’user de la force pour mettre fin aux dépassements. En outre, M. El Hamdi a indiqué que pour lui les bloqueurs et les sit-inneurs, malgré certains dépassements, ne sont pas ni contre Dieu ou le prophète, ni contre la révolution et ne méritent pas la mort, la crucifixion, ou autre châtiments pour autant !

Pour sa part, Samir Dilou a précisé que le gouvernement n’a pas besoin de « Fatwa » pour légitimer la violence et sa politique repose sur ce qu’elle annonce et non pas sur ce qui est annoncé à la Constituante, soulignant que chaque député est responsable de ses dires.

Maya Jeribi a, pour sa part, affirmé qu’il n’y avait aucun malentendu et que les propos de Sadok Chourou étaient clairs et dirigés contre les sit-inneurs, et qu’en cela, ils étaient condamnables sans ambigüité, appelant le parti au pouvoir à prendre ses responsabilités quant aux propos tenus par ses élus. Elle a, en outre, déclaré que ces personnes que Sadok Chourou appelle à punir sévèrement sont ceux qui ont fait la révolution et qu’ils n’étaient bons, semble-t-il, que lorsqu’il était question des élections.

Source :  Tunisie – Sadok Chourou persiste sur ses déclarations haineuses, BusinessNews.com.tn, 24 janvier 2012.

Merci à JC JC…

01/08/2011

Les journalistes norvégiens usent du drame d’Oslo en leur faveur… Minable.

Et l’on vient nous emmerder quand des sites français osent évoquer cette triste affaire, l’éplucher un peu et en tirer les conclusions qui s’imposent. Qui sont les plus condamnables?

FDF

.

Les journalistes norvégiens du journal http://www.dagbladet.no/ sont de petits

futés…

En allant sur leur Une de ce jour qui affiche la galerie des portraits des victimes

des attentats d’Oslo et d’Utoya, faites-en une copie d’écran et affichez

la source html pour en convertir la dite galerie en pdf.

Or si donc on affiche la source html (faites l’expérience : clic droit > code

source de la page) en tête on trouve une annonce sous forme de photo

alphabétique représentant un Geek. C’est un long commentaire en html (ne

s’affichant par conséquent pas sur internet) s’avérant être en réalité… une

annonce de recrutement pour webmaster !

Futé, très futé… car il n’y a guère que les webmasters pour aller regarder

dans le code des pages internet.

Même si le politikemen korekt sévit là-bas aussi, avec des gens futés comme ça

forcément ça craquera beaucoup plus vite qu’ici, surtout que le traumatisme des

attentats va pousser les gens à s’interroger sur les raisons d’une telle

violence.

Merci de l’info à…………………………. il se reconnaîtra…

FDF