Francaisdefrance's Blog

30/01/2012

Et tout en finesse…

Lisez celle-ci; elle est excellente…

FDF

.

Un diplomate israélien a récemment fait sourire la communauté des diplomates aux Nations Unies :
Le représentant d’Israël, qui venait d’être appelé faire son discours, déclara :

« Avant de commencer mon discours, je désire vous raconter une histoire à propos de Moise. Lorsqu’il frappa le rocher et que l’eau se mit a jaillir, Moise pensa « Quelle belle occasion de prendre un bain! ». Il se déshabilla, posa avec soin ses vêtements sur un rocher puis entra dans l’eau.

Lorsqu’il en ressortit, ses vêtements avaient disparu, volés par un palestinien.

Le représentant palestinien, estomaqué et furieux, interrompit le discours du représentant israélien : « Que racontez-vous? Les Palestiniens n’étaient pas là à cette époque ! ».

Le représentant Israélien sourit, puis :  » Maintenant que ceci est clairement établi, je peux commencer mon intervention… »

.

29/05/2011

Clandestins Tunisiens: c’est la « crème » de « la crème » qui débarque…

J’en parlais dans un précédent billet: l’Italie nous renvoie ses clandestins Tunisiens les plus dangereux. Merci, Silvio! On en fait quoi, maintenant? Au fait, Sarkö Ier ne t’a pas remercié au G8 ?

FDF

.

Clandestins tunisiens : des détenus « très dangereux » en cavale !


Dans la pagaille, le permis de séjour pour raisons humanitaires a été accordé même aux voleurs aux assassins et aux trafiquants.
Milan. Préoccupé par l’évasion de dizaines de prisonniers de Monastir, le ministre de l’Intérieur, Roberto Maroni, avait déjà déclaré en février: « Il y a le risque que les détenus évadés des prisons tunisiennes traversent l’étroit bras de mer qui les sépare d’Italie et se retrouvent devant les portes de nos maisons déguisés en réfugiés politiques ».

On savait que tous ceux qui pouvaient s’enfuiraient et le ministre craignait alors des infiltrations de type terroriste. Mais ce sont plutôt de vrais bandits qui sont arrivés assassins récidivistes, voleurs dont beaucoup avaient été condamnés à perpétuité par le régime de Ben Ali. Ceux là, réussissant à passer le contrôle photo de Lampedusa, entre le 5 et le 18 avril dernier, comme prévu par le décret gouvernemental, ont obtenu le permis de séjour temporaire pour raisons humanitaires et ont rejoint différentes villes de la péninsule. Ne s’agissant pas de crimes commis en Italie, nos bureaux n’en avaient pas connaissance et n’ont donc pas pu les arrêter. Et pire, ils leur ont accordé les permis.

C’est Interpol qui s’est aperçu de l’erreur et qui a diffusé une liste de ces Tunisiens dont le passé criminel est parfois inquiétant, certains étant classés comme « très dangereux »….

ilGiornale.it

vu sur http://www.fdesouche.com/213927-clandestins-tunisiens-des-detenus-tres-dangereux-en-cavale

04/04/2011

Délinquance: comment appeler la police quand vous êtes vieux et que vous n’êtes plus très mobile…

Moi je trouve ça pas mal; et tellement réaliste…

FDF

.

Georges  DURANT, un homme d’un certain âge vivant à Aubervillers, dans le 93, allait se coucher  quand sa femme lui dit qu’ il avait laissé la  lumière dans l’ abri de jardin qu’ elle pouvait  voir depuis la fenêtre de la  chambre.
Georges  ouvrit la porte arrière de sa maison pour aller éteindre,mais il vit qu’ il y avait des  personnes dans l’ abri en train de voler du  matériel.

Il appela alors la police qui lui  demanda  :
« Quelqu’un  s’est-il introduit chez vous  ? »
– Il  répondit  :
« Non,  mais des gens sont en train de me voler après  s’être introduits dans ma cabane de jardin   »
– La  police répondit  :
« Toutes nos patrouilles sont occupées il faut  vous enfermer, et un officier passera dès qu’il  sera  libre ».
– Georges dit : » O.K  . »
Puis il raccrocha, attendit 30 secondes et  rappela la police  :
-« je viens de vous appeler pour des voleurs dans  mon abri de jardin… Ne vous inquiétez plus à  ce propos… je les ai  tués ».
–  Puis il  raccrocha.

Dans les cinq minutes qui suivirent, 6 voitures  de police, une équipe de tireurs d’élite, un  hélicoptère, deux camions de pompiers, une  ambulance et le SAMU local se présentèrent  devant son domicile, et les voleurs furent pris  en flagrant  délit.
Un  policier lui dit  :
–  »  Je croyais que vous les aviez tués  ?… »
Georges répondit  :
Je croyais que vous n’aviez personne de  disponible ?

Histoire  vraie…

10/10/2010

Petit rappel dominical… La « novlangue »…

Attention! Certaines sources ne sont plus valables car obsolètes dans les dates de publication. Mais c’est dimanche, vous avez un peu de temps pour faire les recherches nécessaires. Pas vrai?

FDF

.

Apprenez bien ces nouvelles définitions…

Quelques exemples de la novlangue (nouvelle langue) : les mots façonnent les esprits, puis modifient la manière de penser :

 

 

  • Ne dites plus clandestin mais candidat à l’immigration (Figaro)

  • Ne dites plus clandestin, immigré illégal, ni même sans-papiers, mais privés de papiers(source)

  • Ne dites plus discrimination positive mais encadrement différencié (Belgique) (voir)

  • Ne dites plus quartier à majorité immigrée mais quartier populaire (tous les médias)

  • Ne dites plus ni crimes, agressions, violences, mais plutôt actes de délinquance ou incivilités. Et encore mieux bêtises (source) ou faux-pas (France 2). Récent : les inconduites (CNRS)

  • Ne dites plus émeutes ou guerre des gangs mais incidents (partout)

  • Ne dites plus immigration mais mobilité européenne (Frattini, commissaire européen) (voir)

  • Ne dites plus immigré mais client (bureaucratie finlandaise) (voir)

  • Ne dites plus bandes mais identités de quartier.  (LCI.fr)

  • Ne dites plus des bandes de noirs et d’Arabes mais des jeunes qui se regroupent souvent sur des considérations ethniques » (Belgique) (voir)

  • Ne dites plus  enfants d’immigrés mais enfants issus de familles d’éducations éloignées (source)

  • Ne dites plus attraper les voleurs mais lutter contre les délits d’appropriation (France)(voir)

  • Ne dites plus des vauriens font des graffitis mais des graffeurs habillent la ville de couleurs ». (source

  • Ne dites plus un voyou notoire mais un individu défavorablement connu de la justice(tous les médias)

  • Ne dites plus mosquée mais centre culturel et religieux. (partout)

  • Ne dites plus fusillade mais bagarre par balles (source)

  • Ne dites plus Français  attaché à son pays, à sa culture et fier de son drapeau mais raciste

18/09/2010

le coran permet-il d’anesthésier la femme adultère avant de la lapider ?

18 09 2010

A lire. Un « amputation/sanction » sous anesthésie… La charia est parfois… humaine. J’rigole… Lire aussi: http://www.iran-resist.org/article6021

Continuons à leur construire des mosquées…

FDF

Eh! La flagellation, c’est bien, aussi… Oui mais ça fait moins mal. Et c’est moins spectaculaire.

.

Solidarité entre croyants

« D’habitude, les croyants sont solidaires pour condamner tout blasphème, qu’il soit contre son Dieu ou celui du voisin. Mais un agnostique comme Jean d’Ormesson, comment peut-il trouver scandaleux le simple brûlage d’un livre, parce qu’il y a écrit sur la couverture : coran.

C’est pourtant ce qu’il a expliqué au Soir3 du 11 septembre 2010.

Il est certain que la présentation qui en a été faite par les médias, de cet autodafé, était un peu provocante. On aurait pu dire par exemple : nous allons brûler un livre dans lequel il est commandé de lapider la femme adultère, sans préciser qu’il s’agit d’un livre soi-disant sacré. Il y aurait sans doute eu moins d’opposition à cet acte de salubrité : car vous vous rendez compte des dégâts que peut faire un tel livre s’il tombe entre les mains de jeunes enfants, pire qu’une revue porno !

Dans ce livre, on y dit aussi que les voleurs auront la main coupée. Une question me vient à l’esprit en relisant une chronique de Delfeil de Ton dans le Nouvel Obs du 26 février 1998 :
« Les altruistes« 

« Entre deux tremblements de terre en Afghanistan, le peuple de Kaboul a été convié dans le plus grand stade de la ville pour l’amputation de la main droite d’un voleur âgé de 22 ans. C’est un médecin qui a procédé à l’amputation, après avoir pratiqué une anesthésie sur le supplicié. Les talibans qui contrôlent Kaboul se prétendent fondamentalistes religieux. Qu’est-ce que c’est que ces fondamentalistes qui anesthésient les condamnés? Dans le Coran, est-il question d’anesthésie? Encore des femmelettes, ces talibans. Qu’on les voile! »

La question est la suivante : le Coran permet-il d’anesthésier la femme adultère avant de la lapider ?

Question que nous pourrions poser à Leperse, grand connaisseur de la laïcité et de la charia appliquée en Iran.

Parce que la vache, toujours dans le Coran, elle ne peut pas être estourbie avant d’être abattue. Alors qu’en est-il pour la femme adultère ?

Les talibans le font pour le voleur ? Mais peut-on se fier à l’interprétation du Coran par les talibans ? toute la question est là. »

Source: http://tinyurl.com/3xobkv5