Francaisdefrance's Blog

25/06/2013

On attendait cela depuis longtemps : le Conseil des Ex-Musulmans de France (CEMF)

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 06:45
Tags: , , , , ,

Les nombreux musulmans par héritage ou malgré eux pourront rejoindre ce conseil. Ce sera un recours pour eux. Ils pourront se rassembler pour défendre leurs droits. FDF leur assurera un soutien sans failles. Des conseils d’ex-musulmans existent déjà en Allemagne, en Belgique, en Grande Bretagne

Waleed Al-Husseini, fondateur des ex-musulmans de France : le problème c’est l’islam

Publié le 24 juin 2013 par Pascal Hilout – Article du nº 309

Voici l’interview que nous a accordée Waleed Al-Husseini, exilé palestinien et blogueur qui fut arrêté, torturé, emprisonné pendant dix mois et accusé, entre autres, d’offense au sentiment religieux. Il est le fondateur du Conseil des Ex-Musulmans de France (CEMF) dont le lancement officiel aura lieu le 6 juillet 2013 au 3-5 rue d’Aligre, Paris 12e, de 14h à 17h.

Waleed Al-Husseini

Riposte Laïque : pouvez-vous, s’il vous plait, raconter votre expérience avec le blasphème, la prison et puis votre libération ?

Waleed Al-Husseini : c’est au lycée que la phase de questionnement avait commencé chez moi. Bien des sujets me tourmentaient et je me suis fait un devoir de chercher des réponses. J’ai posé ces questions à mes professeurs qui ne m’ont pas donné de réponses acceptables par ma raison. Une de ces questions était la fameuse liberté de choix des êtres humains et pourquoi Allah les punirait-il s’il les avait choisis tels qu’ils sont et peut être même déterminé ce qu’ils sont. C’est là que s’est constitué le doute en mon for intérieur.
Et lorsque les réponses des professeurs et des anciens (autorités religieuses) ne m’ont plus satisfait, j’ai décidé de chercher par moi-même; dans les livres qui étaient disponibles et puis sur la toile, sur internet. A chaque fois que j’approfondissais la question, à chaque fois je découvrais un peu plus de contradictions et que le cœur-même de l’islam était incompatible avec mes principes humanistes, qui n’ont pas recours à la discrimination entre les êtres, n’ont pas l’équivalent de l’appel à tuer celui qui n’est pas musulman. Cette abjection est à même de rebuter toute personne ayant quelque sentiment de tolérance et d’amour. Puis il y a sa façon [celle de l’islam] de traiter la femme. J’ai une mère, une sœur, un amour, une fille et je refuse de les traiter suivant la logique tordue de l’islam.

Partant de là, j’ai écrit quelques articles sur mon blog personnel et j’ai continué cette activité sur Facebook pendant quatre ans, jusqu’à ce que l’Autorité palestinienne m’emprisonne. Mon activité fut surveillée quatre mois durant. On m’a accusé de trois choses : offense au sentiment religieux, atteinte aux Dieux des religions (des Lois : charâi’) et puis excitation et incitation à l’animosité entre religions, écoles et communautés.

J’ai passé dix mois en prison durant lesquels je suis passé plusieurs fois devant le tribunal. La période d’enquête était très dure car j’ai été torturé de diverses façons, aussi bien physiquement que moralement. J’étais interdit de visites et il m’était interdit de parler à qui que ce soit.

Les autorités françaises ont fait pression sur les autorités palestiniennes pour que je sois libéré. L’Autorité palestinienne prétendait, à ce moment là, qu’elle me protégeait, me mettait à l’abri ! Elle me protégeait en me torturant et en me présentant devant des tribunaux!

Dis mois après, on m’a laissé « libre » en attendant d’autres comparutions. Mais j’ai eu d’autres ennuis avec la sécurité. A chaque fois qu’il y avait une publication qui ressemblait à ma façon d’écrire, j’étais convoqué pour interrogatoire et j’étais à chaque fois détenu environ trois jours pour être finalement libéré. Des choses que je n’ai pas pu supporter. Je suis parti en Jordanie et me suis adressé à l’ambassade de France, que je tiens à remercier. Elle m’a délivré un visa et c’est ainsi que j’ai pu venir ici [à Paris] et obtenir le droit d’asile.

Riposte Laïque : vous êtes le fondateur du Conseil des Ex-Musulmans de France (CEMF). Pouvez-vous nous expliquer la raison d’être de cette organisation et quels sont ses objectifs, ici en France et en Europe et puis pour le monde musulman ?

Waleed Al-Husseini : au départ, nous sommes un groupe d’ex-musulmans qui avions apostasié. Nous sommes devenus athées et nous avons été pourchassés de la pire des manières, dans nos pays respectifs. Persécutés par nos propres peuples, nous n’avions plus la possibilité d’exercer nos libertés de conscience et d’opinion sans être confrontés à la prison ou à la peine capitale, en un mot nous subissions l’intrusion de l’islam dans nos vies, l’islam étant une manière de vivre (1) et non pas simplement une foi ou une religion. L’islam délimite les relations entre les êtres.

Le choix de cette dénomination vise à faire savoir aux sociétés européennes qu’il y a des personnes qui portent des noms arabes, il se peut qu’ils soient nés de pères musulmans, mais qui ont quitté l’islam.

Nous visons beaucoup d’objectifs dont les plus importants sont les suivants :

  • Faire admettre l’universalité des droits humains et de l’égalité pleine et entière entre tous les êtes. Nous nous opposons à toute tolérance des croyances inhumaines et de ce que nous récoltons, à cause d’elles, comme mauvais traitements au nom du respect dû à la religion ou à la culture.
  • Défendre la liberté de critiquer les religions, sans conditions ni limitations et éliminer les entraves instituées au nom de « la diffamation des religions et de la dérision à l’égard du sacré ».
  • Séparation entre la religion et l’Etat et non-intrusion de la religion dans l’enseignement, dans la législation et dans les différents aspects de la vie.
  • Interdire toute coutume, tradition, pratique ou fête religieuse qui ne respecte pas les droits et les libertés humaines.
  • Combattre tous les aspects répressifs des traditions religieuses attentatoires à l’intégrité physique et morale qui se dressent comme handicap à l’émancipation des femmes et à l’égalité des sexes.
  • Interdire toute intrusion de quelque autorité que ce soit, officielle, familiale ou filiale dans la vie privée de l’homme et de la femme, qu’il s’agissent d’aspect sentimentaux, sexuels ou relationnels.
  • Protéger les enfants de l’endoctrinement à l’aide d’affabulations religieuses et des maltraitances que leur font subir les institutions religieuses.
  • Prohiber tout soutien matériel ou moral de la part de l’Etat au profit des activités ou institutions à caractère religieux.

Ceci constitue un ensemble d’objectifs généraux. En ce qui concerne la France, nous exigeons la dénonciation du terrorisme islamique : il n’est plus permis de fermer l’œil sur les versets coraniques qui incitent les musulmans à tuer. Nous devons mettre au ban cette violence et en appelons à nommer les choses par leurs noms, car je crois qu’il n’y pas un musulman civilisé (modéré) et un musulman extrémiste : les deux se réfèrent à la même constitution, à la même règle directrice (2) qui leur est propre, le Coran. Sans détours, le Coran leur intime l’ordre « Tuez-les [les mécréants] partout où vous les attrapez ! » (3). La seule différence entre le musulman civilisé (modéré) et le musulman extrémiste est que ce dernier énonce clairement et sincèrement cette vérité.

Riposte Laïque : Depuis des années, si ce n’est des décennies, l’O.C.I., l’Organisation de la Coopération Islamique, tente de convaincre les Nations-Unies pour qu’elles empêchent, mettent fin et punissent ce qu’elle désigne comme « diffamation des religions« , c’est à dire « diffamation de l’islam« . Comment votre organisation compte agir pour contrer ces efforts diplomatiques, adossés à des pétrodollars, afin que le blasphème ne devienne pas un délit inscrit aussi dans les lois du monde libre ?

Waleed Al-Husseini : Comme je l’ai indiqué ci-dessus (second point), un de nos principaux objectifs et de dénoncer une telle entrave à la liberté d’expression qui vise uniquement ceux qui critiquent l’islam et non pas toutes les religions. Ceci ne veut pas dire que nous l’accepterions si elle venait à englober toutes les religions. Nous nous opposerons à un tel projet qui revient à mettre en accusation des personnes qui usent d’un droit et n’ont absolument rien à se reprocher. Nous attirerons l’attention sur le fait que cela devient un moyen commode pour se débarrasser de tout opposant, y compris politique. Nous savons que l’islam politique est aujourd’hui dominant dans les pays qui ont connu ce qu’on appelle le printemps arabe et que des états useront de l’argent pour faire passer une telle loi d’interdiction, mais je reste confiant : c’est tellement attentatoire aux libertés que les peuples ne l’accepteront pas.

Les pays d’Europe doivent prendre conscience du danger d’une telle entrave qui les cerne et les menace. C’est ce à quoi nous allons travailler.

Riposte Laïque : l’islam ne se réduit pas à un livre soi-disant sacré, le Coran, et un soi-disant prophète, Mahomet, mais c’est aussi des pratiques sociales quotidiennes qui permettent à l’islam de se révéler si résistant et réticent au respect des principes fondamentaux et à tant de lois promulguées en France et dans pas mal de pays du monde libre. Comment pourriez-vous agir efficacement contre ces pratiques sociales qui se cachent derrière le voile de « la liberté de pratiquer sa religion » ?

Waleed Al-Husseini : Je suis d’accord avec vous pour dire que l’islam est devenu une manière de vivre et non pas simplement une relation individuelle avec une divinité, c’est pour cela que je critique l’islam et que je le cible tout particulièrement car je le considère comme une altération de l’état de santé. Je suis contre le voile car je le considère comme humiliation de la femme. Humilier n’est pas l’exercice d’une liberté. Le voile est aussi une des pratiques répressives dirigées conte les femmes. C’est mon avis personnel. Il entre aussi dans la catégorie de l’inégalité ente les deux sexes. Un de nos objectifs est de combattre ce phénomène.

Comment allons-nous y travailler ? Ce sera à travers l’information pour une réelle prise de conscience à travers des articles, des conférences-débats qui s’adresseront à cette catégorie de femmes afin de les amener à se débarrasser de l’idée qu’on a réussi à leur inculquer. Cette vision qui considère tout leur corps comme partie honteuse (4). Il faut qu’elles prennent conscience qu’elles ne sont ni des poupées sexuelles ni des couveuses. Voilà pour la première étape. Nous savons que bien des personnes ont fait ce genre de travail mais n’ont pas atteint leur cible à cause de l’enfermement des musulmans sur eux-mêmes. Aux concernées, pas grand-chose n’arrivait de ces conférences qu’on accuse d’ailleurs d’être organisées et soutenus par des des agents, par des vendus et des ennemis des musulmans et qu’elles font partie d’un complot mondial contre les musulmans.

La deuxième étape consistera à demander au législateur d’agir contre cette ségrégation, contre ce marquage des êtres qui étiquette la musulmane et la met à part des autres citoyennes. De plus, cet habit est un symbole qui influe sur l’aspect civilisationnel des êtres. L’Europe verra ainsi une partie de ses territoires se transformer en quartiers qui rivalisent avec bien des pays arriérés du monde musulman. Ceci défigurera la forme que prendra la civilisation européenne.

Je suis pour la pratique des religions qui ne portent pas atteinte à liberté des autres, je la soutiens tant que qu’elle ne touche pas à ce qui constitue une civilisation et la façonne. Je suis pour la liberté religieuse tant qu’elle est intime conviction sans qu’elle ne soit source d’effets nocifs.

Riposte Laïque : Geert Wilders assimile l’islam au totalitarisme et considère le Coran comme l’équivalent de « Mein Kampf« . Pensez-vous qu’un livre si vénéré est aussi dangereux que cela et êtes-vous prêt à demander l’interdiction de son usage dans l’endoctrinement des nouvelles générations ?

Waleed Al-Husseini : Le Coran est un livre qui contient du ressentiment et de la haine à l’égard de toute personne qui n’est pas musulmane. Il ordonne de tuer tous ceux qui ne sont pas musulmans à telle enseigne que le premier nettoyage religieux (ethnique) fut pratiqué par Mahomet, de son vivant, lorsqu’il a expulsé les juifs de Médine et lors d’une attaque contre les Béni Quraydhah. Sur son lit de mort son testament fut qu’il ne reste plus un juif dans la péninsule arabique. C’est le premier nettoyage religieux (ethnique) de l’Histoire.

Dans l’ensemble, les sourates médinoises du Coran [dernière phase de la vie de Mahomet] en appellent clairement à cela, contrairement aux sourates de la Mecque qui en appelaient au dialogue et au débat. La sourate de l’épée (5), parmi les toutes dernières du Coran, a finalement abrogé les sourates conciliantes de la Mecque et en appelle à tuer les non-musulmans [NdT : et à humilier les juifs et chrétiens, accusés de ne pas professer la Vérité].

Nous ne devrions pas oublier que les sourates de la Mecque étaient empreintes de tolérance parce que,  à ce moment là, les musulmans étaient encore faibles.

Je demande à ce qu’on n’enseigne plus de tels versets et, à mon avis, il faudra penser à porter plainte conte la vente et l’usage de tous les Corans qui contiendraient de telles passages. De tels propos doivent être retirés afin que ce livre puisse un jour prétendre s’élever à la hauteur de l’humanisme. Et pas uniquement les versets qui prêchent la haine et appellent au meurtre et à la guerre, mais aussi tous les versets humiliant les femmes et les non-musulmans.

Quant aux générations futures, je suis contre l’enseignement de toute religion. Il faut que le rayon religions soit réservé aux plus de 18 ans. Exigeons qu’on n’encombre plus les cerveaux des enfants avec des carabistouilles. L’islam constitue un cas particulier. En plus de ses balivernes, il emplit ces petits êtres de ressentiments et de haine à l’égard de tout ce qui n’est pas musulman. De plus les musulmans se considèrent comme « la meilleure nation (oumma) suscitée au monde« , c’est ce qui est inscrit dans leur livre, le Coran !

Nourrir les enfants de ses textes ne peut produire qu’une progéniture repue de meurtres, de haine, de ressentiments contre tous ceux qui ne sont pas musulmans, en somme c’est presque une génération terroriste.

Il est vrai que tous les musulmans ne sont pas terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans. Le problème est dans l’islam, dans les fondements-mêmes de l’islam. Le problème est dans le contenu du Coran et c’est absolument limpide. Celui qui soutient le contraire est aveugle. Mais un tamis ne pourra éclipser le soleil !

Propos recueillis et traduits de l’arabe par Pascal Hilout
________
Notes du traducteur :

(1) L’islam est un mode de vie, dit l’interviewé … et un mode de broyer des êtres devrait-on préciser.
(2) En arabe, le mot doustour ne signifie pas uniquement « constitution », mais aussi une règle aux graduations très précises.
(3) Le Coran prescrit le qitâl (du verbe qatala = tuer) à ses adeptes (Sourate 2, verset 216). C’est sabre en main que Mahomet a conquis presque toute l’Arabie.
(4) ‘awrah, dont le sens premier est : anus وعَوْرةُ الرجل والمرأَة: سوْأَتُهما، والجمع عَوْرات
(5) Sourate 9, verset 29 :  » Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre [juifs et chrétiens], jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés « .
(more…)

22/03/2012

Encore sorti d’affaire !

Bonsoir à vous toutes et vous tous.

Désolé ne ne pas pu vous donner des nouvelles avant, mais mes « interludes » médicaux d’hier m’ont mis à plat. J’ai passé ce jeudi à récupérer tant bien que mal au lit, avec des yoyos de température pas piqués des vers.

Vous devez savoir que ce genre de chose, ça calme…

Enfin, le moral étant là, je vais reprendre ma mission, même si ce genre de mésaventure risque de se reproduire.

Je tiens à vous remercier de vos messages d’encouragement auxquels je ne pourrai répondre individuellement, faute de temps et de « pêche ».  Mais encore merci à vous. C’est ça qui m’encourage à persévérer, aussi.

Amitiés sincères.

FDF

21/03/2012

Second record en deux jours !!!

Du jamais vu, ça !

Record de visites battu avant-hier; et record de visite battu hier !

6938 visites !!!

Les 7 000 ne sont plus bien loin…

FDF

20/03/2012

Veille technologique…

Chers amies, chers amis.

Je mets ce blog en veille technologique jusqu’à demain soir, par obligation…

En effet, je suis convoqué demain au centre hospitalier pour passer à nouveau une série d’examens médicaux. Et ça me bouffe… D’un autre côté, il y de jolies infirmières. Ca compense…


Donc, je ne pourrai pas pianoter de la journée et si « ils » me relâchent, je reprends les commandes en fin de journée.

De toutes façons, « on » vous tiendra au courant.

Profitez en pour parcourir les liens amis du blog en colonne de droite. Il y en a d’excellents.

A ce soir, je pense j’espère.

Amitiés.

FDF

Bientôt des footballeuses voilées ?

En complément d’un billet précédent. On dirait que les choses ne s’arrangent pas…

Il va falloir « larder » les poteaux de but pour être sûrs de gagner contre ses équipes… Ou répandre du lisier sur les terrains.

FDF

.

Narbonne. Bientôt des footballeuses voilées ?
On voit les mains! Horreur! Malheur!

Plusieurs organisations féministes ont exprimé leur crainte de voir la Fédération internationale de football (Fifa) autoriser le port du voile islamique par les footballeuses. L’affaire fait suite à) un incident, intervenu dimanche, à Narbonne (Aude) sur un terrain de foot. Ce jour-là, la rencontre de promotion ligue régionale féminine entre le FC Narbonne et Montpellier Petit-Bardun a tourné court, l’arbitre refusant de donner le coup d’envoi du match au prétexte que les joueuses visiteuses s’étant présentées sur le terrain la tête recouverte d’un foulard.

Début mars, l’Ifab, organe gardien des lois du foot, s’était dit favorable au port du voile dans les compétitions organisées par la Fifa, qui tranchera sur la question le 2 juillet.

« On espère que la Fifa ne va pas prendre cette décision » qui serait « une régression vis-à-vis des femmes », estiment la Ligue internationale des femmes et l’association « Ni Putes Ni Soumises ».

Asma Guefin, la présidente de Ni Putes Ni Soumises voit derrière la prise de position des instances sportives internationales le poids économique de certains pays du Moyen-Orient, notamment du richissime Qatar, organisateur de la Coupe du Monde en 2022 et qui, via sa chaîne Al-Jazira Sport, a acheté des droits de retransmission de matches de foot.

Certains y voient aussi l’influence du Prince Ali Bin al Hussein (de Jordanie), l’un des vice-présidents de la Fifa.

Source: http://www.ladepeche.fr/

Merci à Henri…

Le record de visites encore battu !!!

Et un nouveau record de visites, un !!!

On atteint des sommets, là. Il va falloir prévoir l’oxygène…

6811 visites

Hier, 19 mars 2012:

Le dernier record, il n’y a pas si longtemps, était de 6425, si je souviens bien…

Merci à vous.

FDF

Les délires de l’islam: « les prophètes sont vivants dans leurs tombes et ils y font la prière »

Et l’on bourre le crâne aux enfants avec ça…
Ecoutez  bien  l’enseignement  de cette gamine de 5  ans. Pathétique d’un côté; grave de l’autre.

JC/FDF

.

L’histoire du Prophète Mouhammad racontée par une petite musulmane de 5 ans !

.

ELLE NE NOUS DIT PAS S’IL CONTINUE  DE SE TAPER AÏCHA,  la gamine  qu’il a épousée quand elle avait 6 ans  et lui 45…

Dessin pillé à « Iznogoud président »…

.

VOUS AVEZ DIT PÉDOPHILE???

Islam: provocations autour du ballon rond…

Excellent! A la provocation (car dans ce cas ça n’a rien de religieux…),  l’arbitre a répondu par la sanction en application de la loi. Un terrain de foot est un lieu public.

Mauvais point: le match a tout de même eu lieu après le départ de l’arbitre.

Cas de trahison notoire…

FDF

.

Match de foot annulé parce qu’elles refusent d’enlever leur voile

Joueuses de foot voilées
Joueuses de foot voilées

La rencontre de promotion ligue régionale féminine entre le FC Narbonne et Montpellier Petit-Bard n’a pas eu lieu. Les deux équipes étaient bien présentes au stade Calixte-Camelle hier à 15 heures, mais plusieurs filles de Montpellier Petit-Bard se sont présentées sur le terrain voilées.

L’arbitre a alors demandé aux jeunes filles d’enlever le tissu lors du contrôle des licences et pour prendre part à la rencontre. Ce qu’elles ont refusé. Devant ce refus, l’officiel a lui aussi refusé de faire débuter le match regagnant alors les vestiaires. La rencontre devra-t-elle être rejouée ? Où alors Montpellier-Petit-Bard aura-t-il match perdu ? C’est la Ligue qui tranchera la question dans les prochains jours. Mais hier, les deux formations en présence ont choisi, après le départ de l’arbitre, et cette fois en amical, de jouer la rencontre. Un match au cours duquel Montpellier Petit-Bard et ses filles voilées s’est imposé sur le score de 7 à 6.

Source: http://www.ladepeche.fr/

Merci à Zenri…

18/03/2012

C’est la saint Cyrille…

Et c’est surtout un jour de repos, pour moi. De toutes façons, je ne connais pas de Cyrille pour aller lui souhaiter sa fête.

Donc, pour moi, c’est dimanche avant tout. Et le dimanche, FDF hiberne…

Grasse mat, coeur réglé sur 12 pulsations à la minute, température du corps: 30 degrés, utilisation du cerveau: maximum 5 neurones au plus violent de la journée…

Alors, je vous souhaite un bon dimanche et à plus tard… Soyez sages.

Rectif: j’irai quand-même lire vos commentaires; on ne sait jamais… Des fois qu’il y ait une « urgence »…

FDF

.

16/03/2012

Mauvais signe…

Gravissime…

Nous ne pouvons accepter ça! C’est de la provocation. Un de ces jours, des actes isolés de « résistance » ne vont pas ressembler aux autres…

FDF

.

Voila ce que des parents dont les enfants sont scolarisés à l’école AICE-ERROTA à Saint Jean de Luz (64)  ont reçu. Je vous laisse apprécier …

En pièce jointe :  une notre « POUR L’APPRENTISSAGE à L’ÉCOLE de la LANGUE ARABE »  

« EN ACCORD   ENTRE LE MAROC, L’ALGÉRIE,  LA  TUNISIE   et la France

Tandis que l’un des nouveaux dirigeants islamistes de Tunisie, à, récemment déclaré :
 « qu’il ne voulait pas que la langue française, vienne polluer son pays »

J’appelle votre attention à tous, sur  ces signes précurseurs…            qui n’annoncent rien de bon….

DES QUE HOLLANDE SERA ÉLU,  L’ARABE DEVIENDRA LA LANGUE PRINCIPALE,  LE Français  sera une langue secondaire.
Normal………    ainsi qu’il l’a annoncé hier soir:
 « il veut régulariser un maximum d’étrangers »  
et aussi
« supprimer  les camps de rétention »    pour ainsi favoriser encore plus l’immigration« 

JC JC…

.

Yvelines: une jeune musulmanne prise d’un délire intégriste .

Ca devient grave, chez les momos… L’ islamisme rend fou. Provocations, stigmatisation, crises. Mais ça, tout le monde l’avait déjà remarqué.

FDF

.

UNE FOLLE D’ALLAH !!!!!!!   ils ne savent même plus comment faire chier le monde avec leur allah, et celle -là  est en récidive
« Fatigués, les locataires avaient alors appelé la police pour mettre fin au tapage. En arrivant sur place, les fonctionnaires ont été accueillis par une volée d’insultes et la résidante leur a lancé plusieurs objets depuis son appartement.
L’an passé, elle avait été, malgré elle, à l’origine d’une polémique. Appelée par les policiers pour récupérer sa fille arrêtée après un vol à l’étalage, elle s’était présentée au commissariat vêtue d’un niqab, ce voile qui recouvre intégralement le corps et le visage. Ce type de vêtement étant interdit dans l’espace public, elle avait écopé d’une amende… ce qui déclencha chez elle une crise de folie. »
(JE VOUS ENVOIE LA COPIE DU PROCES VERBAL  EN PJ  –  LISEZ LE  CA VAUT SON PESANT DE COUSCOUS  –   LISEZ LE C’EST EDIFIANT )

JC JC…

.

Une femme de 35 ans devait être présentée hier soir devant les magistrats du tribunal correctionnel de Versailles.

Dimanche, en fin de journée, elle avait importuné ses voisins d’une façon assez singulière : elle avait placé les enceintes de sa chaîne hi-fi dans la cage d’escalier de son immeuble et avait diffusé, le son réglé à fond, des versets du Coran.

Fatigués, les locataires avaient alors appelé la police pour mettre fin au tapage. En arrivant sur place, les fonctionnaires ont été accueillis par une volée d’insultes et la résidante leur a lancé plusieurs objets depuis son appartement.

Finalement, celle-ci a été interpellée lundi matin et immédiatement placée en garde à vue. Au commissariat, elle s’est montrée tout aussi violente en s’attaquant à une policière lors de la fouille de sécurité, lui assénant des coups et la griffant violemment au visage.

Lors de son audition, elle a reconnu les faits, sans pouvoir cependant expliquer son comportement totalement irrationnel. Plus tard, dans sa cellule de garde à vue, elle s’est mise à réciter à haute voix des versets du Coran.

Cette jeune femme, décrite comme fragile, a une réputation difficile. « Dans son quartier, les habitants n’en pouvaient plus. Elle faisait régner la terreur auprès de ses voisins, qui étaient littéralement terrorisés », détaille un enquêteur. Elle est aussi défavorablement connue des services de police.

L’an passé, elle avait été, malgré elle, à l’origine d’une polémique. Appelée par les policiers pour récupérer sa fille arrêtée après un vol à l’étalage, elle s’était présentée au commissariat vêtue d’un niqab, ce voile qui recouvre intégralement le corps et le visage. Ce type de vêtement étant interdit dans l’espace public, elle avait écopé d’une amende… ce qui déclencha chez elle une crise de folie.

Elle avait alors tenu des propos hostiles à la France. Par on ne sait encore quel canal, le procès verbal relatant cette affaire s’était alors retrouvé sur Internet. Des médias traditionnels mais aussi des sites d’extrême droite qui avaient récupéré la polémique, au grand dam de la hiérarchie policière.

Source: http://www.leparisien.fr/

15/03/2012

Même pas mort…

Bonsoir à vous.

Je rentre de l’hôpital…

La « grande faucheuse » n’était pas à l’heure mais j’ai eu chaud…

Un problème pulmonaire m’est tombé dessus et j’avoue que j’ai eu assez la trouille. Mais ils m’ont relâché après une rafale d’examens aussi agréables les uns que les autres. Des soins appropriés ont fait le reste. Ouf! Et le moral a couronné le tout.

Car moi et l’hosto, ça fait deux… Et c’est pour ça que j’ai obtenu et signé une dérogation pour en sortir plus vite que prévu. Non mais !


Mais je vais avoir un suivi pointu avec en prime une grosse opération avant l’été, je pense… Mais nous n’en sommes pas là.

Je reprendrai les manettes du blog demain matin car là, je suis assez secoué…

Je ne pourrai remercier individuellement celles et ceux qui m’ont envoyé un mot d’encouragement mais je le fais ici. C’était très gentil de votre part. Et ça me touche.

Alors encore merci, et je vous donne rendez-vous demain matin (pas trop de bonne heure…).

Allez hop! J’embrasse tout le monde !!! Soyons fous !!!

Passez une bonne nuit.

FDF

Imprévu: FDF absent pour un petit moment…

Chers amies, chers amis.

Des raisons médicales non prévues font que je dois m’absenter d’urgence direction hôpital… Je ne sais pas quand je reviens.

Mais je m’arrange pour vous tenir au courant…

A plus tard.

FDF

Des bus halal pour Sarko à Villepinte !

Mais non; vous ne rêvez pas. Ca se passe en France, en mars 2012…

Je pensais à une chose… Lors des deux tours du scrutin présidentiel, aurons-nous des bureaux de vote différents pour les hommes et les femmes ??? Non, parce qu’il faut s’attendre à tout, ces temps-ci…

FDF

.

Le Canard Enchaîné révèle que le président-candidat aurait, pour sa grand-messe de Villepinte dimanche 11 mars, afin de remplir la salle, affrété des bus séparant les femmes et les hommes de confessions musulmanes.

Pour faire le plein, auraient été lancés des appels dans des salles de prières et diffusés des messages, pas seulement honteux mais aussi mensongers et racistes disant que François Hollande est « franc-maçon et prosioniste »

et qu’il veut « étouffer la religion ».

11/03/2012

Ouhlaaaaaaaaaa!!! Je n’avais pas vu l’heure !!!

8:34 !!! Horreur, malheur!

Et j’ai oublié de vous prévenir comme tous les dimanche que je prenais mon jour de repos.

Bon; le temps d’écrire ces quelques lignes et je vais me re-coucher. 12 heures de boulot (en moyenne), six jours sur sept, vous voyez ce que ça peut donner…

« La ferme, Momo ! » (c’est mon Beauceron qui braille…). Il a du m’entendre faire du bruit…

Ben oui, je l’ai appelé Momo. J’espère que ce n’est pas insultant pour le « prophète »…

(J’en connais bien qui ont appelé leur fils Oussama, Jihad ou Islam… Et on ne leur à rient dit à l’Etat Civil)…

Momo, c’est 51 kilos de muscles, vitesse de course: environ 50 kmh, des crocs qui me font même peur à moi, c’est dire… J’en connais que ça refroidit. La tranquillité, ça n’a pas de prix…

Mais vous pouvez passer me voir quand-même; il n’y a pas de sonnette, chez moi: Momo fait son boulot. En revanche, prévenez moi avant.

Momo, c’est lui…

.

Avant de finir, une petite anecdote: l’autre jour, Momo est parti se promener tout seul, pas loin. Des » jeunes » sont arrivés, dans le coin, musique arabe à fond dans leur BMV. Momo est allé voir, bien entendu, par curiosité. Les « jeunes » étaient descendus de leur carrosse et n’avaient pas vu le monstre. Quand ils l’ont vu, je n’ai jamais tant rigolé de ma vie: branle bas de combat chez les « jeunes ». La BMW a démarré à fond avec deux « jeunes » sur le toit de la voiture qui essayaient tant bien que mal de s’agripper et qui braillaient comme des bêtes qu’on égorge (humour…).

Courageux, mais pas téméraires, les cousins…

Bon; assez rigolé.

Je vous souhaite un excellent dimanche à toutes et à tous et à plus tard…

FDF

09/03/2012

Le Voile; de Victor Hugo…

Tiré des « Orientales ».

 Ce poème nous replonge dans la réalité actuelle. Pourtant, il fut écrit en 1829…

FDF

.

Le Voile, un poème terrifiant de Victor Hugo
Toujours d’actualité hélas, ce poème de Victor Hugo publié en 182ç dans son recueil Les Orientales, nous raconte le dialogue entre une jeune fille dont le voile s’est ouvert un instant en revenant du bain, et ses quatre frères qui la poignardent pour ce « crime » :

.

Le Voile

…………………………………………………………………………………………………………….
 
La soeur  

Qu’avez-vous, qu’avez-vous, mes frères ?
Vous baissez des fronts soucieux.
Comme des lampes funéraires,
Vos regards brillent dans vos yeux.
Vos ceintures sont déchirées.
Déjà trois fois, hors de l’étui,
Sous vos doigts, à demi tirées,
Les lames des poignards ont lui.

 

Le frère ainé

N’avez vous pas levé votre voile aujourd’h’ui ?

 

La soeur

Je revenais du bain, mes frères,
Seigneurs, du bain je revenais,
Cachée aux regards téméraires
Des giaours et des albanais.
En passant près de la mosquée
Dans mon palanquin recouvert,
L’air de midi m’a suffoquée :
Mon voile un instant s’est ouvert

 

 Le second frère  

Un homme alors passait ? Un homme en caftan vert ?

 

La soeur :

Oui… peut-être… mais son audace
N’a point vu mes traits dévoilés…
Mais vous vous parlez à voix basse,
A voix basse vous vous parlez.
Vous faut-il du sang ? Sur votre âme,
Mes frères, il n’a pu me voir.
Grâce ! tuerez-vous une femme,
Faible et nue en votre pouvoir ?

 

Le troisième frère

Le soleil était rouge à son coucher ce soir.

 

La soeur

Grâce ! qu’ai-je fait ? Grâce ! grâce !
Dieu ! quatre poignards dans mon flanc !
Ah ! par vos genoux que j’embrasse…
O mon voile ! ô mon voile blanc !
Ne fuyez pas mes mains qui saignent,
Mes frères, soutenez mes pas !
Car sur mes regards qui s’éteignent
S’étend un voile de trépas.

 

Le quatrième frère
 

C’en est un que du moins tu ne lèveras pas !

Source:  http://www.postedeveille.ca

Merci à DG…

08/03/2012

Re-humour: les bienfaits cachés de l’islam….

Je savais bien qu’un jour quelqu’un allait me trouver un avantage au port du niqab… Ils sont tout de même forts, ces islamistes…

FDF

.

Il y a un avantage : quand il change de femme, il peut garder la photo sur son bureau….

JC…

07/03/2012

La pratique du football devient « licite » pour les femmes musulmanes; sous conditions…

A mon avis, les joueuses de foot en hijab auront un désavantage si elles jouent contre une équipe qui ne le porte pas. Mais ça… Allah comptera les points.

FDF

.

L’équipe nationale féminine de foot d’Iran

.

Feu vert pour le football en hijab

Les instances mondiales du football ont pris une décision lourde de conséquences pour l’émancipation des femmes.

l’International Football Association Board (IFAB), l’organe qui établit et fait évoluer les règles du football international, a pris une décision qui pourrait bien changer la vie de centaines de milliers de jeunes musulmanes. Le 3 mars, l’IFAB a décidé d’autoriser le port du voile en football féminin lors d’une assemblée générale à Bagshot, en Angleterre. Cette décision ne sera toutefois officialisée que lors d’une réunion le 2 juillet et après examen de questions liées à la santé et à la sécurité.


L’affaire avait atteint un point critique en juin 2011: on avait alors interdit à l’équipe iranienne féminine de football de disputer un match de qualification aux Jeux Olympiques, match qui devait avoir lieu en Jordanie. La disqualification d’une équipe entière, à quelques minutes d’un match international de première importance, a rouvert un débat sur les relations qu’entretiennent hijab, sport, et politique internationale. Mais aujourd’hui, le vent du changement semble souffler dans l’autre direction. Des militants, des athlètes et des sympathisants (musulmans ou non) semblent avoir répondu à toutes les objections de la Fédération international de Football Association (FIFA) —qui gère et développe le football dans le monde.

Exclusion des femmes musulmanes

Lorsqu’on a interdit à l’équipe nationale d’Iran de participer aux compétitions internationales, et ce avant un match clé des qualifications aux Jeux Olympiques, le président Mahmoud Ahmadinejad a laissé éclater sa colère, qualifiant la décision d’«inhumaine» avant de traiter les instances dirigeantes de la FIFA de dictateurs, sans sembler prendre la mesure de l’ironie d’une telle déclaration. Certains ont estimé que l’Iran ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. Si cette théocratie, particulièrement rétrograde quant à l’égalité des sexes, ne régissait pas l’habillement des femmes, le problème ne se serait jamais posé. Mais ce problème dépasse l’Iran. Trois joueuses de l’équipe nationale de Jordanie ont-elles aussi quitté le terrain en refusant d’enlever leurs hijabs pour disputer le match.

Contrairement à l’Iran, qui est un cas extrême —dans tous les sens du terme, ou presque— la Jordanie est plus représentative des pays à majorité musulmane (ils sont plus de cinquante dans le monde). Le hijab n’y est ni imposé, ni interdit. La décision appartient aux citoyennes, pas au gouvernement. (Seul l’Iran et l’Arabie Saoudite légifèrent sur la tenue des femmes, et cette dernière ne compte aucune équipe de football féminine —ce qui n’est guère surprenant).

Et oui, de fait, des pressions sociales (et même patriarcales) pèsent sur les femmes dans de nombreuses régions. Mais en Jordanie, comme dans la plupart des pays à majorité musulmane, le hijab ne concerne qu’une partie de la population féminine. En choisissant de légiférer sur la question, la FIFA a, d’un simple trait de plume, privé 650 millions de femmes musulmanes de compétitions internationales. Ce problème ne se résume donc pas aux envolées anti-impérialistes du président iranien. La véritable question est de savoir si la FIFA va continuer de discriminer et d’exclure les femmes musulmanes qui choisissent de porter le hijab sur le terrain.

Reflet de l’islamophobie ambiante

Revenons sur l’élément qui a déclenché l’affaire. Le football international (et, de façon plus importante, les athlètes musulmanes) sont pris au piège entre la montée de l’hostilité anti-musulmane et les guerres culturelles qui font rage dans le monde —et ce tout particulièrement en Europe et en Amérique du Nord. En 2007, la Fédération de soccer du Québec a interdit le port du hijab et de tout symbole religieux ostentatoire sur le terrain. Peu après, ce règlement s’est étendu aux petites filles de 11 ans; toute équipe comportant une joueuse refusant d’enlever son hijab se voit désormais obligée de déclarer forfait. Cette même année, l’International Football Association Board (IFAB) a appuyé la décision du Québec, lui donnant ainsi une portée planétaire.

Il y a deux ans (en mars 2010), la FIFA est revenue sur cette position pour autoriser le port d’un couvre-chef permettant de couvrir les cheveux —mais ne devant pas descendre sous les oreilles ou couvrir le cou. Or pour les femmes qui portent le foulard, ce dernier sert principalement à recouvrir les cheveux et le cou. Ce n’est pas un symbole religieux explicite (les différentes communautés du monde arabe ne se sont jamais mis d’accord sur le hijab) ; il s’agit avant tout d’une question de culture, et d’une certaine conception de la pudeur. De nombreuses femmes musulmanes,des millions en réalité, choisissent de ne pas couvrir leurs cheveux. Mais des millions d’autres portent le hijab.

Le problème: un simple foulard

Et le type de hijab en question n’est qu’un foulard, rien de plus. Il ne doit pas être confondu avec les accoutrements contraignant couvrant l’ensemble du corps, qui sont imposés aux femmes dans certaines sociétés, comme le tchador en Iran et les burqas bleues de sinistre mémoire, associées à l’Afghanistan des talibans. Vous n’entendrez personne dire que les athlètes féminines devraient porter le tchador, la burqa ou tout autre type de voile. Et personne ne propose de contraindre les femmes à porter le hijab, que ce soit par leur pays d’origine ou lorsque leur équipe est en déplacement dans un pays musulman. L’objectif est de permettre à toutes les femmes de faire un choix culturel et personnel, sans qu’aucune autorité (essentiellement masculine, que ce soit celle de la FIFA ou des Etats concernés) ne leur impose quoi que ce soit.

Mais si le problème se résume à un simple foulard, où est ce problème, au juste? Les premières objections soulevées à l’encontre du hijab trouvent leur source dans une série de malentendus ; sur l’Islam, la religion et la culture. Mais on a vite transformé la question en un problème de sécurité. Dans un match brutal et particulièrement physique, des joueuses pourraient être tirées par le hijab, s’exposant ainsi à des blessures sérieuses. Mais si un hijab pourrait être agrippé dans le feu de l’action, les cheveux ne seraient-ils pas encore plus susceptibles de servir de cible?

Si l’on s’en tient à cette logique «de sécurité», les cheveux longs et les queues de cheval sont bien plus dangereux que le seul foulard. D’ailleurs, un hijab bien ajusté pourrait même être le plus sûr moyen de protéger les cheveux et la tête des joueuses. Le mouvement qui demande la levée de l’interdiction du hijab n’a cependant jamais rien dit de tel. Ses membres se contentent de souligner l’incohérence et l’éventuel caractère fallacieux de l’argument sécuritaire.

Le hijab version sport

Ceci dit, l’initiative pour l’autorisation du hijab a pris au sérieux les premières objections de la FIFA ; elle y a répondu, et propose une solution à la question de la sécurité des joueuses: une nouvelle version du hijab, spécialement conçu pour les athlètes. Ils ne demandent pas la simple levée de l’interdiction, mais l’introduction d’un hijab pensé pour le sport —et tout particulièrement pour le football. Le hijab sportif couvre les cheveux et le cou ; il est près du corps, mais il est réalisé à base de matériaux laissant la peau respirer, et il se fixe à l’aide d’une bande de type Velcro. Ce hijab est conçu pour se décrocher dès qu’il est agrippé, ce qui permettrait d’éviter les blessures. Les nouveaux designs ont été présentés lors de la réunion de l’IFAB.

La décision coïncide également avec une période d’importants changements au sein de la FIFA. L’organisation a été ébranlée par divers scandales éthiques, dont l’interdiction à vie de l’ancien président de la Confédération asiatique de football, Muhammad Bin Hammam. Cette réorganisation au sommet de la FIFA a permis un apport de sang neuf —voilà plusieurs décennies que la chose ne s’était pas produite. En janvier 2011, aux termes d’une élection particulièrement serrée, Ali Ibn al-Hussein, prince de Jordanie, a été nommé vice-président de la FIFA et représentant de l’ensemble de l’Asie. Il a supplanté le Sud-Coréen Chun Mong Joon, candidat pourtant mieux implanté au sein de l’organisation, et ce par 25 voix contre 20. A peine nommé, le prince hachémite a promis d’œuvrer pour faire évoluer la FIFA dans un sens progressiste, en commençant par lancer une campagne pour populariser le football auprès des jeunes et des femmes dans toute l’Asie.

Ce sport est pratiqué dans le monde entier, mais l’Europe et l’Amérique Latine dominent largement le reste de la planète (et ce particulièrement dans le cadre de la Coupe du monde). Aussi l’objectif premier est-il d’aider le football asiatique à accéder à un niveau de jeu comparable aux meilleurs. Il est bon de souligner que dans le football féminin, le déséquilibre géographique vis-à-vis de l’Europe et de l’Amérique Latine est moins important que dans le football masculin: les Etats-Unis, la Chine (et, plus récemment, le Japon) comptent parmi les vainqueurs de la Coupe du monde. 

Le combat du prince de Jordanie

Le prince Ali a constitué une équipe jeune et professionnelle —comprenant d’anciens diplomates jordaniens particulièrement talentueux— pour promouvoir le changement, en commençant par l’Asie. Ils tentent aujourd’hui de faire annuler ce qui n’est —probablement— qu’une forme de discrimination sexuelle involontaire au sein du football international. Parmi leurs différents projets, on peut notamment citer une campagne de sensibilisation intitulée «Let Us Play» [«Laissez-nous jouer»], dont le groupe Facebook a vite attiré plus de 65.000 membres.

En novembre 2011, à Kuala Lumpur (Malaisie), la proposition visant à mettre fin à l’interdiction du hijab a été acceptée par le comité exécutif de la Confédération asiatique de football (CAF). La CAF a alors chargé le prince Ali de soumettre cette proposition au comité exécutif de la FIFA, qui se réunirait à Tokyo en décembre 2011. L’étape suivante s’est déroulé en Angleterre: la réunion de mars 2012 de l’IFAB, à Londres, chargée de promulguer et de modifier les règles du football international, et dont les décisions doivent être respectées par toutes les associations et les confédérations régionales.

La dynamique du changement initiée en Asie progresse vers l’Occident ; au fil des mois, elle a recueilli de nombreux soutiens chez les sportifs non-musulmans, comme Ryan Nelson (capitaine de l’équipe masculine de Nouvelle-Zélande) et Michele Cox (ancienne milieu de terrain de l’équipe féminine de Nouvelle-Zélande). Le syndicat international des joueurs de football (FIFPro) a soutenu la campagne, bientôt suivi par les joueuses de l’équipe nationale du Japon (ou Nadeshiko).

L’équipe du prince Ali a mené une campagne extrêmement approfondie, en mettant l’accent sur trois points: l’éducation, l’élargissement de la participation des femmes et le recueil de soutiens —chez les musulmans comme chez les non-musulmans. La FIFA et l’IFAB doivent désormais prendre une décision de très grande importance. En rendant leur verdict, ils auront sans doute à l’esprit la mission que la FIFA s’est donnée: populariser la pratique du football —et par conséquent, permettre au plus de femmes possible de le pratiquer.

La levée de l’interdiction a cet effet salutaire. Elle permet à de nombreuses femmes de pratiquer le sport le plus populaire au monde. C’est une situation rare ; l’une de celle où les conservateurs culturels et les progressistes sociaux peuvent et doivent se battre pour la même cause. En levant l’interdiction et en autorisant le port d’un hijab conçu pour le sport —uniquement destiné aux femmes qui désireraient le porter— le monde du football œuvre pour l’émancipation des femmes. Lever l’interdiction permet aux femmes de choisir, plutôt que de voir la FIFA choisir pour elles.

La balle est dans le camp de la FIFA. Il ne lui reste qu’à assurer la passe…

Source: http://www.slateafrique.com/

.

Je ne suis pas très « foot », mais tant qu’à faire, je prendrais plutôt un billet pour cette rencontre…

FDF

06/03/2012

Sarközy: pêche aux voix à la mosquée de Paris…

Il n’ose pas aller chasser dans les banlieues… Hollande est déjà passé. Il va donc à la mosquée de Paris. Comme il a mal amorcé, peu de chances pour lui qu’il revienne les bras chargés de bulletins…

FDF

.

Photo montage d’illustration…

.

Nicolas Sarkozy devrait se rendre cette semaine à la Grande Mosquée de Paris afin de rendre hommage aux combattants musulmans tués pendant la Première guerre mondiale.


« Nicolas Sarkozy devrait inaugurer une stèle en hommage aux combattants musulmans morts pendants la Première Guerre mondiale », a indiqué Europe 1 ce lundi. Le site de la radio a en effet annoncé la visite du président de la République à la Grande Mosquée de Paris cette semaine. Toujours d’après Europe 1, l’heure et le jour de la visite n’ont toujours pas été définis. La date proposée par Dalil Boubakeur, le recteur de la mosquée de Paris ne concorderait pas avec l’emploi du temps du président en campagne.

Apaiser les tensions ?

Ce rendez-vous intervient par ailleurs au moment où la polémique sur la viande halal enfle chez les politiques. Claude Guéant, le ministre de l’Intérieur a en effet récemment déclaré : « accepter le vote des étrangers, c’est la porte ouverte au communautarisme. Nous ne voulons pas que des conseillers municipaux étrangers rendent obligatoire la nourriture halal dans les repas des cantines, ou réglementent les piscines à l’encontre des principes de mixité ».

Des propose sur lesquels l’opposition n’a pas manqué de rebondir. Manuel Valls, le directeur de la communication de François Hollande a ainsi jugé ces déclarations « nauséabondes » et « à l’image de la campagne de Nicolas Sarkozy ». Olivier Besancenot, l’ancien candidat du NPA a, quant à lui, estimé que le ministre de l’Intérieur « joue sur le terrain du racisme et de l’islamophobie ».

De son côté, Nicolas Sarkozy a tenu à réaffirmer samedi dernier sa volonté de ne rien lâcher quant aux cantines halal et aux horaires réservés pour les femmes dans les piscines.

Source: http://www.francesoir.fr/

Les Suisses sont neutres … et leurs écoles sont vraiment laïques, elles !!!!!!

Des leçons à prendre pour nous autres, les Français… Les Suisses ne se cassent pas la tête avec ces faux problèmes qui nous pourrissent la vie, chez nous. En France, on serait incapable de réagir de cette manière !

En fait, c’est parce qu’on le veut bien…

FDF

.

Page suivante »