Francaisdefrance's Blog

28/01/2012

Il faut le lire pour le croire ! Pas de messe à 11 h, mais à la place, dimanche, une excursion à la mosquée !

Il est vrai que l’on a du mal d’y croire. Et pourtant…

De l’église à la mosquée, il n’y a qu’un pas… De la Constitution française à la charia aussi…

FDF

.


Le Journal Présent du 25 janvier 2012 (via) :
J’ai, sous les yeux, le supplément paroissial de Carrefours d’Alsace. Avec cette indication : « Dimanche 15 janvier, messe à Saint-Maurice : pas de messe de 11 h à Saint-Maurice [souligné par les auteurs du bulletin]. Après la messe de 9 h 30, départ pour la mosquée [toujours souligné par les auteurs du bulletin]. S’inscrire pour le covoiturage. Parking à la mosquée. »
Il faut le lire pour le croire ! Pas de messe à 11 h, mais à la place, dimanche, une excursion à la mosquée, avec covoiturage organisé histoire que personne de la paroisse ne soit privé de cette promenade dominicale…
Dans le même bulletin (janvier 2012), on peut lire, sous le titre « les événements du mois » :
« 15 janvier. Visite de la grande mosquée. Chacun peut la visiter individuellement. Mais, ce dimanche-là, c’est le geste (sic) d’un groupe de chrétiens de Saint-Maurice-Saint-Bernard qui sera reçu à la mosquée. Ce que nous vivons ici n’est pas possible sous d’autres cieux [tu l’as dit, bouffi…]. Faut-il y renoncer à cause de cela ? Qui renoncerait ici au vivre ensemble (resic) paisible parce que ce n’est pas possible ailleurs ? Chrétiens et musulmans, nous avons tous des frères qui nous humilient et trahissent notre foi par leurs certitudes méprisantes, meurtrières ou guerrières. 10 h 30 : départ devant nos églises en covoiturage (téléphoner ou s’inscrire pour avoir une place). 10 h 45 : accueil à la mosquée. 12 h : fin de la visite. »
Le curé de Saint-Maurice, situé au 41, avenue de la Forêt-Noire, est l’abbé Vincent Steyert. Son nom méritera de rester dans les annales d’une dhimmitude annoncée.
Ainsi, à l’heure où des dizaines de chrétiens sont persécutés, dans le meilleur des cas, et massacrés, dans le pire, au Nigeria, en Egypte, en Indonésie, en Irak, en Afghanistan, en Algérie, en Thaïlande, en Inde, au Pakistan, aux Philippines, etc., une paroisse de Strasbourg sucre la messe dominicale et, au lieu d’organiser des veillées de prières pour ces martyrs de la foi du Christ, met sur pied une visite à la grande mosquée de Strasbourg dont la seule existence, sur cette terre alsacienne profondément chrétienne, relève de la provocation… Au nom du « vivre ensemble » comme ils disent…
Mais, pour « vivre ensemble », il faut au moins une volonté affichée de part et d’autre de le faire. On nous dira que les musulmans de Strasbourg sont de braves gens et patin et couffin. Au point de supprimer la messe et d’aller leur lécher les babouches ? Qu’est-ce qui peut passer par la tête de ces clercs improbables ? Leurs inconséquences relèvent-elles de l’inconscience ou pire ?
Saint Maurice était un soldat. A Strasbourg, l’église qui porte son glorieux nom ne relève pas de la cohorte du miles Christi, mais hélas de cette palanquée de dhimmis suicidaires.
ALAIN SANDERS

On peut écrire à DPTN par email à : dptn@chretiente.info et visiter son site ici.

21/01/2012

Crime odieux: 2 têtes de cochon trouvées sur le chantier d’une mosquée !

Photo d’illustration

.

Tiens; un nouveau genre de plainte (voir plus bas…).

Les médias pourraient éviter de donner ce genre d’infos. Ca donnera certainement des idées à certains et une nouvelle occasion aux muzz de se plaindre, ainsi qu’à leurs politico-admirateurs qui se trouvent faussement traumatisés vu qu’ils sont en quête d’un nouvel électorat.

Je ne vise personne en particulier…

FDF

.

UN CRIME ODIEUX   !!!!!!!   Le maire de la « gauche citoyenne » est indigné, supéfait,  choqué  et demande des sanctions à l’encontre de  ces  grands criminels.

Jamais  il se demande  pourquoi un tel rejet de l’islam et des adeptes de cette secte de haine et de destruction ???  Il ne se demande pas si le peuple de France a en ras le bol de l’islamisation même pas rampante ???

JC JC…

.

Une plainte pour « injures publiques à caractère religieux » a été déposée après la découverte hier de deux têtes de cochon sur le chantier de construction d’une mosquée à Nanterre, a-t-on appris de source policière.

« Une première tête de cochon fraîchement coupée a été découverte jeudi matin devant la porte du chantier et une autre a été jetée derrière la palissade », a expliqué cette source.
Le maire de Nanterre (Gauche citoyenne) Patrick Jarry a exprimé ce vendredi dans un communiqué « son émotion à la suite de l’acte malveillant et provocateur qui a visé le chantier de construction de la future mosquée ».

« Ceux qui ont commis cet acte raciste doivent être recherchés et sanctionnés », a ajouté le maire, réaffirmant « l’engagement de l’équipe municipale pour le vivre ensemble et le libre exercice des cultes dans la dignité ».

Le président de l’association Irchad (Orientation en arabe), Rachid Abdouni, chargé de gérer la future mosquée, a qualifié cet acte d' »odieux ». « Mais cela ne nous empêchera pas de continuer à prôner un message de tolérance pour que chacun puisse exercer son culte librement et sans haine », a-t-il ajouté dans un communiqué. Le commissariat de Nanterre a été chargé de l’enquête.

Source: http://www.lefigaro.fr/

09/01/2012

Incendie criminel d’une église dans le Nord : personne ne crie à la « christianophobie » ou au racisme anti-chrétiens…

Ben non; aucun cri à la christianophobie. Rien. C’est un « fait divers ».

Une mosquée taguée, en revanche, eut été un crime d’Etat… Que l’on nous explique pourquoi…

FDF

.

Un incendie criminel a totalement détruit l’intérieur de l’église Sainte-Thérèse à Coudekerque-Branche (département du Nord). Le lieu de culte sera indisponible pendant plus d’un an.

AVEZ VOUS ENTENDU DES POLITIQUES S’INDIGNER ??????   Même pas AUBRY / BROCHEN / DELORS  POURTANT C’EST SON FIEF !!!!!!!!

Le feu a détruit l’intérieur de l’église Sainte-Thérèse, à Coudekerque-Branche

 Vision d'apocalypse à l'intérieur de l'église Sainte-Thérèse, où la suie a recouvert des murs autrefois d'une blancheur immaculée.
Vision d’apocalypse à l’intérieur de l’église Sainte-Thérèse, où la suie a recouvert des murs autrefois d’une blancheur immaculée.


Un incendie criminel a totalement détruit l’intérieur de l’église Sainte-Thérèse à Coudekerque-Branche (département du Nord). Le lieu de culte sera indisponible pendant plus d’un an.

Évidemment, une agression contre une mosquée ou une synagogue est tout aussi condamnable. Mais la différence de traitement médiatique et politique est patente.
Au moindre feu de poubelle devant un lieu de culte musulman, au moindre tag sur les murs d’une mosquée, on crie à « l’islamophobie » avant même tout début d’enquête pour identifier les auteurs et leurs motivations, et on accuse en vrac le « climat délétère », la politique de Sarkozy, la montée du Front national, etc. A chaque atteinte à un établissement juif, on crie à l’antisémitisme et au néonazisme.
Les élus, le préfet ou le sous-préfet se déplacent, et  chacun y va de son communiqué. Les associations « antiracistes » égrènent leurs couplets d’indignation, même si aucun motif « raciste » de l’agression n’est établi. Le curé ou l’évêque du coin récitent leur catéchisme du « vivre-ensemble ».
Mais quand il s’agit d’un établissement chrétien, aucune réaction officielle. Pour l’église Sainte-Thérèse de Coudekerque-Branche, les articles de presse sur Internet se comptent sur les doigts de la main, malgré une dépêche AFP au demeurant laconique. Aucune réaction politique, aucune indignation de rabbin ou d’imam, et même pas de prélats catholiques, du moins pour ce qui est rapporté par Internet.
Naturellement, on ne saurait pour le moment accuser tel ou tel de cet incendie gravissime qui prive des chrétiens de lieu de culte pour une année ou plus. Si quelquefois des jeunes d’origine musulmane ont été identifiés dans des agressions anti-chrétiennes, il ne faut pas négliger les mouvements satanistes et nihilistes qui d’ailleurs s’attaquent à tous les cultes. Ni les crapules qui ne pensent qu’à piller les troncs des églises ou marchander leurs vols de métaux et d’objets religieux auprès de receleurs.
Mais ce qui est remarquable, c’est cette indignation à sens unique, qui rappelle totalement la négation systématique du racisme anti-blanc par la gauche et les « antiracistes ».
On peut évidemment rapprocher ces atteintes au patrimoine chrétien de la France avec d’autres atteintes à ses symboles républicains (écoles, gymnases, postes de police, centres culturels, hôtels de ville, etc.) par exemple lors des émeutes de 2005. A chaque fois, il y a une atteinte volontaire ou involontaire de tout ce qui participe à notre identité nationale. A chaque fois, cette atteinte bénéficie d’excuses sociales et le caractère anti-français de l’agression est nié ou minimisé.
Cette discrimination religieuse ou antinationale dans le traitement de ces faits divers (qu’on ne saurait prolonger en racisme ethnique comme le font le MRAP et consorts à chaque acte « islamophobe » ou anti-musulmans) est porteuse d’une sourde violence. Une communauté bafouée (les blancs, les Français, les chrétiens, les laïques, les républicains) devient une communauté radicalisée, même si nos valeurs nationales héritées des Évangiles et des Lumières nous interdit toutes représailles et toute loi du talion. (Et c’est une bonne chose !)
Mais quand la coupe est pleine, elle finit par déborder d’une manière incontrôlable. Alors Mesdames et Messieurs les politiques, les curés, les personnalités de la société civile, prenez vite vos responsabilités avant que la France ne se transforme en Kosovo ou en Liban.
Djamila GERARD

Source: http://www.lavoixdunord.fr/

29/12/2011

Racisme exacerbé en Italie…

On peut dire qu’ils n’y vont pas de main morte, en Italie. Ce sont des « sanguins », comme on dit. Peut-être à t’on commencé à les bassiner avec le « vivre ensemble », « les bienfaits de l’immigration », « les chances pour l’Italie », « la mixité », et tout et tout. Peut-être ont ils commencé à ne plus se sentir chez eux? Peut-être en ont ils eu marre de voir leurs dirigeants les reléguer au second rang en qualité de citoyens de souche italienne?  Peut-être qu’ils en ont eu assez de se faire traiter de « sales ritals » par des étrangers?

Et un jour, ils ont ouvert les yeux; et leurs porte-flingue. Mais c’est en Italie…

FDF

.

L’Italie gangrenée par une vague de racisme meurtrier !

(Article & vidéo)

Les meurtres de deux Sénégalais à Florence, mardi, après un pogrom anti-Roms à Turin secouent et inquiètent l’opinion transalpine.

Arrivés du Sénégal il y a quelques années, ils se rendaient chaque jour au marché de la Piazza Dalmazia, dans le centre de Florence, pour y vendre quelques briquets et autres mouchoirs en papier. Samb Modou, 40 ans et Diop Mor, 54 ans vivaient non loin de là, dans une petite maison, à Sesto Fiorentino. Parce qu’ils étaient noirs, ils ont été froidement abattus, mardi midi, d’un coup de Smith & Wesson 357, sous les regards de dizaines de témoins pétrifiés, plongeant la capitale toscane dans l’effroi et l’Italie dans la stupeur. Un autre vendeur ambulant sénégalais, Sougou Mor, 32 ans, a aussi été grièvement blessé. (voir la vidéo)

Habitué des cercles néofascistes, raciste et antisémite, le meurtrier, Gianluca Casseri, un expert-comptable de 50 ans, a ensuite quitté en toute hâte le marché. «Pousse-toi ou je te tue toi aussi !» lance-t-il à un marchand de journaux qui tente de le bloquer. Une heure et demie plus tard, l’assassin, auteur de livres politico-ésotériques, reprend sa terrifiante chasse à l’Africain. Sur un autre marché, celui de San Lorenzo, dans le cœur historique de la cité, il sort à nouveau son arme, poursuit deux autres Sénégalais entre les étals et les blesse. Pour échapper à la police, Casseri gare ensuite sa voiture dans un parking en sous-sol avant de retourner l’arme contre lui et se tirer une balle dans la bouche.

Hier, Florence a rendu hommage aux deux vendeurs ambulants «victime d’une folie xénophobe et raciste», selon les termes du maire, Matteo Renzi. Les commerçants ont baissé leurs rideaux en signe de solidarité avec la communauté sénégalaise et les immigrés africains, qui, mardi soir, ont manifesté jusqu’au Palazzo Vecchio, siège de la municipalité, pour crier leur «rage» et faire part de leurs «peurs». D’autant que les sites d’extrême droite ont immédiatement célébré le «héros» Gianluca Casseri qui «a eu le courage de faire ce que nous devrions faire en masse contre cette immondice nègre».

«Barbarie». Mais, au-delà des manifestations de haine de ces groupuscules fanatiques, l’Italie s’interroge sur la montée dans le pays, en ces temps de crise, d’un vent de xénophobie alimenté par la propagande anti-immigrée de certains partis, à commencer par la Ligue du Nord d’Umberto Bossi. «Les faits de Florence sont le fruit d’un climat d’intolérance envers les étrangers fomenté depuis des années», a dénoncé, l’ancien maire (parti démocrate) de Rome Walter Veltroni.

Pour certains commentateurs, Gianluca Casseri ne serait à l’inverse qu’une sorte de Breivik toscan. Comme le tueur norvégien d’Utoya, l’expert-comptable serait ainsi un fou isolé, introverti, dépressif et abreuvé d’idéologie néonazie, qui, sans raison spécifique, serait passé à l’acte. «Il s’agit d’un acte de barbarie. Mais penser que Casseri serait devenu fou en raison d’un climat de haine raciale est une opération répugnante», a estimé Vittorio Feltri, directeur du quotidien berlusconinen Il Giornale, rappelant que, «bien que plein de défauts, nos compatriotes sont, statistiques en main, parmi les peuples les plus pacifiques et accueillants du monde, y compris avec les clandestins et les extracommunautaires qui vivent d’expédients». Reste que les épisodes de racisme se multiplient.

Viol…

Suite, source et vidéo: http://tinyurl.com/cwnjjvw

08/12/2011

Des burqas dans l’espace public de Chateauroux et on laisse couler…

Et cette fameuse loi anti-dissimulation du visage, elle est passée où ???

FDF

.

LES BURQAS DE CHÂTEAUROUX

burquas, chateauroux; indre, islam, fn 36, patricia chalamet

Ceux qui se déplacent quotidiennement dans Châteauroux, ou qui ont l’habitude de prendre la ligne de bus n°1, ne peuvent l’ignorer. Même Châteauroux, réputée ville « tranquille », a désormais deux personnes qui se déplacent affublées d’une « burqa », sorte de linceul mortuaire islamique, de couleur noire et ne laissant entrevoir que les yeux. L’une d’entre elles prend même le soin de porter en permanence des gants noirs, on ne sait jamais, au cas où quelqu’un aurait l’impudeur de voir ses mains.

Alors bien sûr, j’entends déjà les gauchistes et leurs affidés nous dire que dénoncer cela c’est tomber dans la stigmatisation, que cela reste anecdotique, qu’il s’agit seulement de deux femmes un peu « dérangées », etc. Rien de surprenant de leur part puisqu’ils ont l’habitude de sacrifier le réel à l’idéologie, de nier la réalité si elle ne colle pas avec leurs idées fumeuses du « vivre-ensemble » dans le monde des bisounours, bien sûr irréalisables, voyez les exemples de la Bosnie, des Philippines ou du Nigéria, avec dans ces trois cas, comme par hasard, une importante présence de l’islam.

Donc, non, mille fois non, ce n’est pas anecdotique mais au contraire révélateur.

Outre le fait que, désormais, en comparaison, passent inaperçus ou presque les innombrables femmes portant le « hidjâb » (ou voile sur les cheveux), le discours que nous tiennent les ennemis de l’identité française est exactement celui qu’ils tenaient dans certaines communes de banlieue dans les années 1980. C’est l’époque où on y a vu fleurir les premières « burqas ». On sait ce qu’il en est aujourd’hui, par exemple à Bobigny, La Courneuve, Vénissieux ou dans les quartiers Nord de Marseille où les « burqas » se comptent par centaines et où d’autres femmes sont parquées chez elles de force par des maris islamistes.

Question « vivre-ensemble », les pays musulmans, eux, ne semblent pas prêts de se renier pour laisser la place à d’autres coutumes ou d’autres cultures. Les récentes élections en Tunisie, au Maroc ou en Egypte (en attendant la Libye) ont été remportées haut la main par les partis et mouvements islamistes. D’ailleurs, pour continuer de nier la réalité qui contredit leur idéologie, une grande partie des journalistes français (à l’exemple du ministre Juppé) utilise l’expression mensongère « islamistes modérés ». La journaliste française récemment tabassée et violée sur la place Tahrir au Caire, parce qu’elle ne portait pas de voile islamique sur les cheveux, c’est certainement une incompréhension du « vivre-ensemble » de la part d’islamistes « modérés »… Et encore plus fort, dans l’émission des « grandes gueules » (mais pas trop) sur RMC, un auditeur franco-égyptien (vive la bi-nationalité !) est intervenu à l’antenne pour dire exactement ceci : « La journaliste, en plein milieu de la foule, avec ses cheveux blonds, on ne voyait qu’elle. Il faut qu’elle accepte aussi les mœurs qu’il y a là-bas, être un peu plus discrète ». Ce qui, vous l’aurez compris, n’a bien sûr rien à voir avec nos burqas castelroussines…

Pourtant, une loi votée l’année dernière interdit le port des voiles intégraux et autres burqas sur la voie publique, dans les lieux publics ou les transports en commun. Mais, comme beaucoup de lois de l’ère Sarkozy, elle est très peu appliquée, voire pas du tout comme à Châteauroux. Et la faute n’en incombe pas aux policiers. En effet, sur le terrain, ces derniers ont comme consigne de ne pas relever cette infraction afin de ne pas créer des « situations de conflit ». D’ailleurs, pourquoi prendraient-ils le risque de se faire prendre à partie alors qu’on diminue sans cesse leurs moyens et que certains juges politisés sont déjà prêts à casser les contraventions relevées ? Sans parler des journalistes les plus à gauche, prêts pour leur part à dénoncer ces « bavures racistes intolérables ».

Il s’agit donc d’une énième loi « pipeau », loi ayant eu pour objectif un gros coup de pub médiatique, et ensuite direction le placard. Vous me direz, depuis 2002, avec Sarkozy et ses amis socialistes de l’UMPS on a l’habitude du « tout dans le discours et dans la com’, rien dans l’action et l’application réelle », bref, on subit. Alors, pour que les lois s’appliquent, que Châteauroux reste une ville de province française et que l’islamisation de la France cesse, il est plus que temps de réagir et de voter pour Marine Le Pen et le Front National !

Source: http://frontnat36.hautetfort.com/

25/11/2011

Norvège : Oslo secoué par une vague de viols par des « non occidentaux » !

100% des viols de Norvégiennes sont commis par des immigrés non-Occidentaux… Je vous fais un dessin?

C’est quand-même beau, le « vivre ensemble »… Et la « diversité »? Et les « bienfaits de l’immigration » ?

Admettons qu’un jour, une de mes filles se fasse violer par un (ou plusieurs) « immigrés non Occidentaux ». Je vous garanti qu’il n’y aura pas de frais de justice… Précision: si c’est par un « Occidental », ce qui me semble est plus rare, ce sera pareil.

FDF

.

La Norvège prépare un avenir terrible à ses filles

Un rapport de police publié en avril dernier révélait qu’à Oslo, 100 % des viols commis en 2010 l’ont été par des immigrés non occidentaux et que 9 victimes sur 10 sont des Norvégiennes de souche. En 2011, la situation s’est aggravée…



       Cet article du journal Aftenposten porte sur l’incroyable niveau de violence qui règne à Grønland, un quartier d’Oslo qui ressemble à un mélange de Karachi, de Bassora et de Mogadiscio. Les gens vendent ouvertement de la drogue juste à côté de la station de métro. Ce n’est plus la Norvège, ni l’Europe. En 2010, l’Aftenposten rapportait qu’il y a des patrouilles de la charia dans ce quartier et que les couples gays sont agressés et chassés. Fatima Tetaouni, une immigrante, affirmait que «Grønland est plus islamisé que le Maroc.»

L’Aftenposten est le plus important quotidien de la région d’Oslo. Il est généralement favorable à l’islam et au multiculturalisme.

Victime numéro 351 de vol qualifié à Grønland

Sturla Nøstvik, 36 ans, ne se doutait pas qu’un danger le guettait quand il a été frappé au front avec le canon d’un pistolet. Ce coup a été le début des cinquante minutes d’enfer qu’il a vécues en tant qu’otage d’un groupe de voleurs.

La nuit à Oslo, les femmes sont violées et les hommes sont volés plus fréquemment que jamais.

Dans les dix dernières années, plus de 4.000 personnes ont été victimes de vol dans le centre ville et le secteur de la station de police de Grønland [un ghetto d’immigrés]. La plupart des victimes sont des jeunes hommes. Sturla Nøstvik est la 351e victime de l’année à  Grønland ; durant la même période, une cinquantaine de viols ont été signalés à Oslo. Les voleurs jouent sur ​​la peur, la violence et de graves menaces afin de marquer les victimes. Le surintendant de police de Grønland, Inge Sundeng, les décrit comme «les victimes plus ou moins oubliées».

La police a rendu visite à Sturla Nøstvik aux urgences après le vol. Ils lui ont dit qu’une bande de voleurs avait commis de nombreux vols semblables à Grünerløkka et dans les environs au cours des trois dernières semaines. Ils ont ajouté que tout le monde devrait avoir le droit de se sentir en sécurité, mais qu’ils n’avaient aucun moyen de mettre fin aux vols. «Nous avons perdu la ville», ont-ils déclaré.

.

Source :  Aftenposten (norvégien) via Gates of Vienna (anglais). Extraits traduits par http://www.postedeveille.ca/


08/09/2011

Talence: s’opposer à la construction d’un lieu de culte serait donc devenu du racisme ?

On pourrait en effet le croire… Un échelon de plus dans la connerie. A Talence, la mairie semble un peu naviguer en eaux troubles et ferait bien de jeter un coup d’oeil dans notre Code Pénal… Le Bloc Identitaire sait manier l’humour tout en faisant passer le message. Monsieur le maire, lui, met les deux pieds dedans… Il doit tenir à sa place de premier élu.

FDF

.

Projet de mosquée à Talence : Les esprits s’échauffent…

Projet de mosquée à Talence : Les esprits s’échauffent

Nous vous l’avions annoncé, la mairie de Talence dirigée par l’élu du Modem, Alain Cazabonne, projette de construire une grande mosquée dans cette commune proche de Bordeaux. Pourtant, de nombreuses oppositions voient le jour pour contrecarrer la volonté du maire. La dernière en date a mis le feu aux poudres.

Alain Cazabonne a indiqué aujourd’hui avoir déposé plainte pour « usurpation de fonction et incitation à la haine raciale » après la diffusion ce week-end d’un tract (trouvé sur le site du Bloc identitaire) par des citoyens hostiles au projet.

Le tract, confirme que la mairie a « tout fait pour faciliter ce projet », et appelle les Talençais à « faire le meilleur accueil à ces personnes » dans le cadre du « vivre ensemble », les enjoignant, « lors de la grande prière du vendredi », de « ne pas laisser leurs voitures en stationnement pour ne pas gêner ».

« Ce jour-là, les chiens devront rester enfermés et les femmes devront sortir en tenue décente », poursuit le texte, conseillant « de ne pas cuisiner du porc et ne pas boire ou manger en public durant le mois de Ramadan ».

Le maire de Talence s’est déclaré très ému suite à la diffusion de ce tract dans le quartier destiné à accueillir ce lieu de culte « Je suis extrêmement choqué par cette lettre qui semble avoir comme seul objectif que de tenter de semer le trouble et inciter à la haine raciale. Je laisse désormais à la justice le soin de donner les suites nécessaires à cette affaire ».

Le tract de la discorde:

Infos Bordeaux, 2010-2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://www.infos-bordeaux.f

29/08/2011

Musulmans: ça se complique…

Ouhahhhhhhhhhhhhh, les mélanges ethniques! En général, ça ne donne rien de bon…

Des créoles musulmans d’origine indienne… L’islam devient une nébuleuse de plus en plus difficile à cerner. Et pourtant, un seul livre leur montre « la voie », paraît il. Avec toutes ces « subdivisions, rien d’étonnant à ce qu’ils se foutent sur la tronche entre eux.

Diviser pour régner: il serait peut-être temps de s’infiltrer dans la brèche, non?

FDF

.

“Nous sommes des créoles musulmans d’origine indienne”

“Nous sommes des créoles musulmans d'origine indienne”

Idriss issop-banian. Il n’aime pas trop le mot “zarabe”, en revanche, il aime cette idée d’un islam vécu “à la réunionnaise”, dans la diversité et au contact des autres composantes de l’île. Dans la cour de la mosquée de Saint-Paul, entretien avec un fabricant de lien culturel.

Si je vous dis que vous êtes un “zarabe”, comment le prenez-vous ?

« Zarabes » désigne les indo-musulmans de la Réunion, alors c’est un terme que je n’accepte pas trop vu le raccourci effectué, à tort, avec les « Arabes » d’Arabie. Ce raccourci est le produit de la société coloniale qui a appelé nos ancêtres “Mahométans” ou “arabes de Bombay”, ce qui a donné “zarabes” en créole. C’était peut-être aussi dû à la façon de s’habiller de l’époque : certains portaient la djellabah, le turban…

Aujourd’hui, ce terme n’est tout de même plus connoté péjorativement…

Non. Mais à l’époque, ce n’était pas un mot gentil, comme le terme “malbar”, d’ailleurs. La communauté hindoue a fait en sorte que ce terme de “malbar” soit de plus en plus remplacé par « tamoul » ou ’ »hindou » et moi j’ai lancé ici le terme “indo-musulman”. Mais bon, « zarabe » est accepté par tout le monde désormais.

Un blog porte même ce nom !

Oui, les jeunes ne se posent plus de questions, ils n’ont pas vécu les périodes précédentes où il y avait quand même quelques petites animosités, tant mieux. Ils assument leur “zarabité” comme certains tamouls assument leur “malbarité”. Moi je suis plus dans “l’indianité” : je suis un Réunionnais de culture indo-musulmane.

Quand sont arrivés les premiers indo-musulmans à La Réunion ?

Dans les années 1830, des Gujaratis s’étaient installés à Maurice et avaient créé des firmes indo-musulmanes qui ont envoyé à La Réunion des représentants, dans les années 1850-1860, lesquels se sont installés par la suite, en ouvrant des succursales. Ils importaient d’Inde du riz, des cotonnades, des épices et ont fait venir des jeunes de leurs villages indiens, pour les seconder. Cette époque des pionniers a duré jusque vers 1910.

A l’instar des chinois, le but final était-il de retourner au pays une fois fortune faite ?

Pas forcément car même s’ils n’étaient pas nombreux (en 1897, on dénombre seulement 200 Gujratis à La Réunion) il y a déjà un désir d’ancrage dans l’île : très tôt, ils demandent l’édification d’une mosquée, qui sera construite en 1905. Ces indo-musulmans étaient installés dans le centre de Saint-Denis, Saint-Pierre, Saint-Paul, en tant que grossistes et faisaient ouvrir des « succursales », dans les écarts par des jeunes, principalement dans le textile.

Pourquoi le textile ?

Parce qu’il y avait au Gujarat des cultures et une industrie du coton avec de grandes firmes britanniques qui commerçaient déjà avec l’Europe via l’océan Indien. Mais la plupart de nos ancêtres étaient d’origine rurale. Ils quittaient le pays pour aller à l’aventure, suivant les recruteurs de ceux qui possédaient des comptoirs dans l’océan Indien.

L’histoire de votre famille quelle est-elle ?

Mon grand-père est arrivé en 1897 à l’âge de 12 ans pour rejoindre un de ses oncles, gros négociant de Saint-Pierre arrivé vers 1875. Il fréquentait l’école publique puis est devenu commis chez son oncle, qui lui a confié la gérance d’un magasin de tissus à Saint-Denis. Mais les deux hommes se sont brouillés, semble-t-il parce que mon grand-père appartenait à la franc-maçonnerie. En 1912, mon grand-père a décidé de partir pour Paris, alors que mon père avait tout juste un an. Il y a ouvert un commerce de joaillerie en instituant un commerce triangulaire avec ses frères qui se trouvaient en Inde et dans l’océan Indien. En 1920, mon grand-père malade est rentré en Inde où il est mort. Donc mon père a étudié l’anglais et le gujarati avant de venir ici à 20 ans. Ma grand-mère l’a rejoint.

Toujours dans le textile ?

Ma grand-mère parlait français, et toute la bourgeoisie de Saint-Denis venait faire ses achats dans son magasin très à la mode. Mon père, lui, avait divorcé d’avec sa femme, qu’il avait épousée en Inde, et s’est remarié avec une musulmane d’origine mauricienne née à La Réunion. Je suis issu de ce deuxième mariage.

Comment ces gens étaient-ils acceptés par la population réunionnaise ?

Au départ plutôt bien car ils répondaient à un besoin dans le tissu commercial. Ensuite ils ont été vu comme des concurrents par les gros commerçants de la place. Si bien qu’ils ont fait l’objet de campagnes xénophobes à traves la presse : on parlait de “péril asiatique”, concernant les commerçants musulmans et chinois. Il y a eu un gros dynamisme familial dans le textile et on a assisté, dans les années 30 à une première diversification dans le domaines du transport avec Mogalia, Akhoun, puis il y eut Patel, Banian, les transports Moullan… Mais ces gens avaient le souci de ne pas heurter la société, de s’intégrer pacifiquement. C’est aussi la période où ont commencé les mariage exogamiques, avec des femmes “petits blancs” ou tamoules. On note en 1967, que 27 % des chefs de famille musulmans étaient mariés avec des femmes d’une autre communauté. Nous avons maintenant des imams dont les grands-parents n’étaient pas musulmans.

Ceux que l’on appelle les “karanes” sont-ils aussi des zarabes ?

Oui, ce sont des Gujaratis, qui pratiquent l’islam chiite mais pas originaires de la même province que nous. Ils sont partis directement vers l’Afrique de l’Est et Madagascar. Certains se sont repliés vers La Réunion à partir des troubles politiques des années 70. Je me souviens qu’à Saint-Paul, ils étaient bien intégrés, leurs enfants fréquentaient notre école coranique.. tout en étant considérés comme de nouveaux concurrents.

L’intégration des musulmans comoriens, aujourd’hui, est-elle comparable avec celle qu’ont vécue vos ancêtres ?

Non, nous avons eu des facilités pour l’intégration dans la société réunionnaise. Nous avons eu toute latitude pour construire nos mosquées, nos écoles coraniques, nos cimetières, pour avoir un islam épanoui. Nos grands-parents n’étaient pas forcément riches mais avaient tout de même une petite situation tandis que les Comoriens ont constitué la main d’œuvre bon marché. Mais j’ai le souvenir que les Comoriens ont toujours fréquenté nos mosquées et aujourd’hui, je pense que la communauté indo-musulmane aide à l’intégration des arrivants mahorais.

Peut-on parler d’un “islam à la réunionnaise” ?

On ne vit pas dans un pays 150 ans sans qu’il y ait une symbiose avec les autres. C’est évident, pour moi, qu’on va vers un islam réunionnais, qui vit dans la diversité et la puralité. Nos medersas fonctionnent un peu comme les écoles, avec des enseignants francopohones qui ont été formés à l’école de la République. La façon de s’habiller, de manger, a évolué : nous ne sommes plus des Indiens mais des créoles musulmans d’origine indienne. Et je revendique cet héritage indien.

Être zarabe à la Réunion, c’est vivre bien ?

C’est vivre la diversité réunionnaise, que l’on rencontre sur les bancs de l’école, dans les études, dans le service militaire autrefois, dans la rue, sur les stades. Je trouve qu’il y a maintenant une véritable convivialité entre les composantes de La Réunion. La Réunion, en ce moment, vit un état de grâce, malgré les difficultés sociales, économiques. On parle de la Réunion comme patrimoine mondial de l’Unesco, moi je parle de patrimoine immatériel qu’est ce vivre-ensemble. Nous sommes un continent de sagesse. L’alchimie de notre vivre-ensemble n’a pas fini sa floraison. Tout un champ d’epsréance s’ouvre devant nous.

Source: http://www.clicanoo.re/

12/07/2011

Les islamistes infiltrent les syndicats « cosaques »…

« Cosaque », dans le langage syndicaliste, veut dire « de Gauche », d’extrême Gauche »,  d’Ultra Gauche », communiste, etc… « On emploie le terme « tout rouge », aussi. Enfin, vous m’avez compris.

Ci-dessous un billet de Gérard Brazon qui projette le film de l’invasion islamiste chez les « travailleurs » syndiqués. Pourvu qu’ils ne se laissent pas faire…

FDF

.

Nouvelle victoire des islamistes au sein des syndicats dits « des travailleurs« . Il est bien connu que ces syndicats ne représentent plus qu’eux mêmes et que leurs facultés de nuisance sont inversement proportionnelles au nombre d’adhérents. Ceci pouvant expliquer cela.  Il faut bien justifier les subventions régionales, départementales, municipales, les dons et les appels à la grève même si celles-ci sont coûteuses pour l’adhérent en premier lieu, mais surtout pour la Nation France.

Nous venons vous informer de la décision de la CGT Air France (AF) d’introduire dans les restaurants d’entreprise d’Orly et de Roissy, la viande halal ; les militants de ce syndicat ayant, lors du CE du 24 juin, informé les personnels que la restauration serait 100% Halal au terminal 2F et que le terminal 2E serait réservé aux autres… Après le scandaleux calendrier 2011, diffusé par FO au sein de l’usine Peugeot Citroën de Poissy, reprenant l’horaire des prières musulmanes de Paris, c’est au tour de la CGT de vouloir forcer les portes de notre laïcité en introduisant des pratiques communautaristes, totalement contraires aux principes édictés par notre précieuse loi de 1905, nous informe un délégué de la CFDTappartenant dans le même temps à Résistance Républicaine.

Alors donc, quand le nombre d’adhérents musulmans est majoritaire dans certaines entreprises ou lieux de travail, la CGT fait du commercial. Elle brade ses statuts laïques pour faire plaisir aux intégristes.

En ce faisant, elle rompt le contrat d’origine, le pacte qui lie tous les syndicats avec son origine première. La défense des travailleursdes salariés, des assujettis du travail ou comme le disait la CGT autrefois, les damnés de la terre vis à vis de l’infâme patronat, du profiteur ou du moins de l’employeur comme on dit aujourd’hui.

La CGT s’islamise comme Force Ouvrière qui, en son temps, avait édité un calendrier double : Français et musulman avec les dates et les heures des prières.

Désormais, les intégristes ont quasiment fait main basse sur les appareils syndicaux dans beaucoup de secteurs industriels. Ce n’est pas d’hier bien sûr. Je me souviens d’avoir alerté, du temps où j’étais permanent syndical, le syndicat UNSA de l’entrisme des intégristes dans les Brigades de contrôle de mon entreprise. Des collègues horrifiés me disaient que ceux-ci se passaient des vidéos sur les décapitations, se moquaient des chrétiens minoritaires et de la vierge Marie en particulier. Mon alerte fut jugée raciste et islamophobe par mes collègues syndicaux des Autonomes. Cela remonte à six ou sept ans. Tous ces acteurs étaient des jeunes entrant dans l’entreprise, ils ont dû faire leur chemin depuis soit, dans l’encadrement soit, dans les organisations syndicales.

Aujourd’hui c’est la direction du Comité d’Entreprise d’Air France. Ce n’est pas l’entreprise Air France bien sûr. Les Comités d’Entreprises sont des personnes morales et libres. Pour autant, c’est Air France qui pâtit de cette image négative envoyé en pleine face des non musulmans travaillant dans cette entreprise ou non. Un message clair. « Touche pas aux délégués CGT musulmans. Ce n’est pas halal« .

Honte à vous dirigeants de la CGT. Je n’avais pas beaucoup de sympathie pour vous autrefois, du fait de votre affiliation à la barbarie communiste. Il semble donc, qu’après quelques errements en terrain libre, vous ayez retrouvé une autre doctrine barbare. Cela vous manquait-il donc à ce point ?

Faudra-t-il imaginer plus tard, dans les séances de travail au Comité d’Entreprise d’Air France, de faire des pauses pour les prières. Des pauses entre deux séances de négociations salariales, des pauses religieuses avant la signature d’un protocole.

Je connais des syndicalistes CGT qui ne doivent pas être à l’aise dans leurs chaussures babouches aujourd’hui. Et comme je les comprends. Ils peuvent toutefois démissionner. Comme un acte de résistance. Le rouge de l’étendard de la CGT va pas tarder à passer au vert! La couleur de l’islam.

Les partis politiques

Mais au delà des syndicats qui se réclament tous de la gauche, comme si celle-ci avait le monopole de la défense des salariés, alors que de nombreux cadres dirigeants, cadres supérieurs, dirigeants de PME-PMI se réclament ou se disent de gauche, sans que la droite s’en offusque de ce qui pourrait être jugé par elle pour le moins étonnant: un patron de gauche, impossible! Que nenni ! En France rien n’est impossible, on a bien connu le premier Président Socialiste, qui fut un collaborateur et décoré en tant que tel, de la francisque par Philippe Pétain sans que la gauche d’aujourd’hui ne s’en émeuve plus que ça d’ailleurs.

Au delà de ce syndicalisme dévoyé disais-je, il y a aussi et très clairement, de l’entrisme islamique dans tous les partis politiques. Il n’ y a pas que les trotskistes qui savent se couler dans le moule comme l’ont  fait des Lionel Jospin, Julien Dray ou Cambadelis et bien d’autres au parti socialiste. A l’UMP également, parmi les militants, nous trouvons ce genre de personnages affables, ouverts, et tellement « tolérants ». Ils font assaut d’amabilités envers le Maire, le Député, caressent le dos de l’édile du coin, du père et du fils mais sans toucher le chien (impur). Ils encouragent la convivialité, invitent aux fêtes religieuses chaque année. J’ai été témoin de ces assauts à l’UMP, auprès d’édiles de ma ville et du département. De ces demandes répétées au nom de la « bonne entente » et du « vivre ensemble« . Nous avons pu voir comment Monsieur Jean Sarkozy, tout jeune conseiller départementaux en 2009, recevait cet islam bon enfant en apparence. Allant jusqu’aux confidences en soulignant que lui-même, avait  observé le jeûne par solidarité avec ses amis musulmans (1). Inconscience de la jeunesse?

Car là est bien le drame, ces femmes et ces hommes politiques ne réalisent pas que les demandes tournent toujours autour du religieux, des « accommodements raisonnables », des mosquées à construire, des associations culturelles islamiques à subventionner, des familles musulmanes à loger, à recevoir, à nourrir dans les cantines scolaires suivant les exigences religieuses, etc. Toutes ces demandes sont faites au nom du vivre ensemble, au nom de l’intégration pour les uns, mais surtout en réalité au nom de la charia pour les autres. La différence notable est  que les musulmans ne le disent pas clairement. Ils sont musulmans-maghrébins avant même d’être français. Mais cette ouverture qui leur est faite par l’intermédiaire du « vivre ensemble » voulue par les politiques de droite comme de gauche a, comme résultante, un entrisme de l’islamisme le plus intransigeant.

Nous ne comptons plus les villes où cet entrisme est manifeste. A commencer par celles qui construisent des Mosquée cathédrales sans que les édiles responsables de ces villes n’aient compris qu’ils construisent en fait, des centres administratifs. Des doublons d’administrations municipales françaises.

Désormais, l’islam est reçu dans les Mairies, dans les Conseils départementaux et régionaux. Le pouvoir national cède du terrain peu à peu, à commencer par la dérogation concernant le meurtre rituel des animaux dans les abattoirs qui se généralise maintenant. De même, vis des vis des services publics, qui s’islamisent également. Les hôpitaux, les cantines scolaires, l’éducation nationale qui cherchent des accommodements au nom d’une laïcité dévoyée par tous nos dirigeants politiques de droite comme de gauche.

Oui les islamistes sont partout. Dans les syndicats, les partis politiques également. Comment oublier les déclarations d’un Abderahmane Dahmane, qui a appelé les musulmans à porter une « étoile verte» pour demander l’annulation du débat sur l’islam et la fin de l’islamophobie? Au mépris du symbole d’une autre étoile, « l’étoile jaune » des juifs déportéeCet homme a été le conseiller de Nicolas Sarkozy. Comment et pourquoi ?

Comment oublier les propos d’Azouz Begag: «Dans 10 ans, on sera entouré de Chinois, alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité.» De quelle identité parle-t-il ? Il n’ y a qu’une seule identité: la Française! Voilà donc un homme politique, né en France, neuf ans après que sa famille s’y soit installée. Un homme politique poussé par un UMP, Dominique de Villepin, qui parle de l’identité arabe. Mais qu’est-ce donc que l’identité arabe si ce n’est l’identité arabo-musulmane?

Que penser de ces réunions, dans la ville du Bourget, devenue « terre d’islam », de l’UOIF qui chaque année reçoit des responsables politiques et médiatiques?

Que dire de ces mêmes réunions à Lille, sous le patronage de Martine Aubry-Brochen parlant de sa fierté de recevoir des  femmes française quasiment toutes voilées. (Vidéo sur mon blog)?

Ces exemples doivent nous alerter. L’islam n’entre pas dans les partis politiques et les syndicats nationaux. Il y est depuis longtemps et mène un travail de sape de nos institutions, de l’intérieur, armé d’une arme redoutable: la taqya!

Il a investi les différentes directions fédérales des syndicats et les Comités d’Entreprises des très grandes, aux grandes et petites entreprises. Il a investi les partis politiques, de gauche comme de droite y compris sans doute le Front National, car ce ne sont pas les idées qui comptent, mais l’information et l’influence en interne. Il n’y a pour le moment que les extrémistes de gauche qui ont clairement viré à l’islam: Voir le NPA de Besancenot, sa candidate voilée, son engagement auprès du hamas palestinien.

Nous devons avoir les yeux ouverts, ne pas nous maginer que l’intrusion commence. Ils sont présents partout avec comme seul but: prendre le pouvoir dans le maximum d’assemblées en 2012 et 2014.

Gérard Brazon

Source: http://puteaux-libre.over-blog.com/

Un 14 juillet sous le signe du « vivre ensemble »…

Ceci rejoint un post précédent. Avec tout le fric piqué aux contribuables, SOS Racisme se permet d’ organiser une manifestation anti-républicaine le jour de NOTRE Fête Nationale… Avec la bénédiction de la mairie de Paris. Est-ce pour nous donner un avant-goût du défilé de l’armée Algérienne l’an prochain? Probable. On va aller y faire un tour, tiens…

FDF

Vivre ensemble…

.

SOS MACAQ !

La bienveillance de la mairie de Paris vaut à SOS Racisme, association à subventions publiques inversement proportionnelles aux cotisations de ses membres, d’organiser le 14 juillet prochain sur le Champ-de-Mars, une grande teuf, un feu d’artifice géant et un concert pour l’égalité promouvoir le racisme anti-blanc dont la phraséologie ne surprendra personne.

Au beau milieu de cette non-surprise-partie on trouvera un « village des associations ».

Bien fréquenté, évidemment.

Scoop : il y a déjà eu des singes sponsorisés par la gauche sur le Champ-de-Mars !

Scoop : il y a déjà eu des singes sponsorisés par la gauche sur le Champ-de-Mars !

L’ambition de ce concert géant et gratuit (synonyme de payé essentiellement par les contribuables) n’a rien pour surprendre : « Il vise à réunir tous ceux qui, face à une ambiance lourde, faite de libération de la parole raciste et de la stigmatisation de plus en plus décomplexée de fractions croissantes de la population, sont attachés au vivre-ensemble et refusent de voir se construire une société de la haine de l’autre, de la méfiance, de la peur et de l’aigreur. Ces dernières années ont en effet été marquées par une offensive qu’il est temps de stopper : l’offensive de tous ceux qui, face à leurs angoisses ou à leur cynisme, ont cru que le temps était venu de détricoter les conditions du vivre-ensemble et de pilonner les principes de l’humanisme le plus élémentaire. »

On ne sait plus trop où se situe la stigmatisation … mais ne soyons pas trop dialectiques, ce n’est plus à la mode, même à gauche.

En tout cas, se réuniront, à cette occasion, dans un village édifié pour elles, 60 associations, toutes meilleures pensantes les unes que les autres. Elles forment un vrai hit-parade des amies de la mairie delanoiste et de ses crédits libéralement dépensés : Fasti, FIDL, France Libertés, Paris Foot gay, Sos homophobie, Fête de l’Huma, Inter LGBT, UNEF, UEJF, Centre LGBT, etc … elles y sont toutes !

Au beau milieu de ces organismes politiquement irréprochables, nos lecteurs noteront avec amusement la présence de MACAQ qui, la semaine dernière encore, défrayait nos colonnes : voir ICI.

Ce singe, avec son pouce peu mobile, parviendra-t-il à « retricoter les conditions du vivre-ensemble » ? Cela mériterait un beau feu d’artifice, c’est sûr.

Source: http://www.delanopolis.fr/

27/04/2011

Lettre ouverte à Claude Guéant…

Reçu ce matin par mail… De la dynamite; à faire suivre, à mon avis.

Et dire que l’on nous considère et l’on nous catalogue comme racistes, à la moindre évocation des méfaits des adeptes illuminés de Mahomet…

FDF

********************************************************************************************************************************************************************************************************************

Marseille, le 26 avril 2011

                                               A Monsieur Claude Guéant   

                                          Ministre de l’Intérieur, de l’Outre Mer,

                                             Des collectivités territoriales et de

                                                          L’immigration

                Monsieur le Ministre,

« A l’occasion des réunions informelles sur la laïcité, j’ai l’honneur  de vous exposer les problèmes relatifs à lincompatibilité de l’islam avec les lois et la constitution de la République française.

La religion musulmane par son apologie du crime, son incitation à la guerre et à la haine affiche dans ses textes fondamentaux du  Coran , de la Sunna et de la vie de Mahomet, des provocations à la vengeance, au racisme anti-juif, provocations à la guerre pour cause de discrimination religieuse et sexuelle, au mensonge, à la pédophilie et à la conversion forcée.

Sa diffusion, son installation enregistrement d’associations musulmanes, construction de mosquées constituent une infraction à la loi du 29 juillet 1881 article 23, 24, et suivants qui prévoient et répriment l’enseignement de la violence, de la haine sans suivi d’effet aux personnes et aux biens suivant leur sexe et leur appartenance à une religion.

La complicité à sa diffusion par les élus et membres du Gouvernement tombe de plus sous les coups des articles du Code Pénal qui prévoient et répriment

l’atteinte à la Sureté de l’Etat, aux intérêts fondamentaux de la Nation Française,

 mise en danger d’autrui art.411-2,

 intelligence avec une puissance ou organisation étrangère hostile art. 411-4,

 complot contre la République 412-1.

En effet, la théocratie de la religion musulmane que nous pouvons qualifier de criminelle se compose de trois étages.

1)      La Sunna, les actes délictueux de Mahomet qui constituent l’éthique, le modèle sacré à imiter décrits en détail dans sa biographie officielle (Sira ll 58-60. Ordre de Mahomet « Tout juif qui vous tombe dans les mains, tuez-le.)

2)      Le Coran, livre sacré, la Constitution musulmane, décrété par l’éthique islamique comme immuable, inchangeable, inscrit depuis toujours sur la Table gardée du ciel : (Sourate 47 verset 4 à 8 : Quand vous rencontrez des incroyants, frappez leur la nuque jusqu’à les abattre et liez-les bien fort.) 

3)      La Sharia, le droit musulman, fiqh  en arabe, (article untel : apostasie peine de mort.)

Ces étages sont reliés et renvoient le même écho.

 Ce que le musulman lit dans le Coran 2) il en trouve l’exemple illustré par le Prophète dans la Sunna 1) et il découvre la réglementation dans les traités de droit musulman. 3).

Tous ces textes fondateurs ont finalement acquis un statut anhistorique d’éternité selon lequel ils sont considérés comme valables pour tous les temps et pour tous lieux.

Nous vous demandons, Monsieur le Ministre de bien vouloir réfléchir à la dangerosité que représente une politique laxiste à l’égard de l’islam en France ainsi que toute

 

 

modification de la loi de 1905 qui faciliteraient son infiltration frauduleuse dans la société française.

Les musulmans d’où qu’ils viennent sont gérés par le Coran, recueil de textes archaïques et violents du 7ème siècle qui est leur Constitution sacrée, immuable et qui s’impose à eux avant toute loi, notamment en France les lois de la République.

C’est pourquoi, afin de mettre un terme aux nuisances extrêmes de la machinerie de guerre musulmane nous souhaitons l’interdiction de toute nouvelle construction de mosquées et notamment celle en projet à Marseille sur le terrain de l’abattoir.

Nous considérons qu’il serait opportun de déclarer l’islam  en France personna non grata et la dissolution de l’organisme « Islam de France ».

Nous sommes actuellement en guerre contre non pas un pays en Afghanistan, ni même contre une tribu mais contre un régime, un statut inhumain, celui de l’islam qui est capable d’envoyer des fanatiques, kamikazes à l’autre bout du monde pour accomplir des meurtres en série.

C’est le cas des wahhabites expédiés par l’Arabie Saoudite pour coloniser ce pays en chassant une autre tribu musulmane, celle de Karzaï dans la guerre éternelle qu’initie l’islam dans son djihad, guerre de voyou, pour s’emparer du pouvoir comme  butin.

Hervé Ghesquière et Stéphane Taponnier, et les autres cinq otages français sont victimes du rapt musulman enseigné dans la Sunna et le Coran.

Le prétendu prophète, Mahomet est en fait un voyou de grand banditisme dont les crimes sont explicités dans le livre de Wahib Atallah, sa biographie officielle.

L’islam  dans  ces actes théologiques qui sont dans notre éthique du haut banditisme est donc un culte du crime organisé.

Il n’est donc pas question si la loi et la logique étaient respectées de bâtir des lieux d’un tel culte pour une  pareille théocratie.

Nous sommes des électeurs de sensibilité de droite qui avons voté pour  Nicolas Sarkozy en 2007 lors des élections présidentielles.

L’orientation actuelle prise par le gouvernement en faveur de l’islam, notre ennemi héréditaire à travers les siècles ne nous invite pas pour l’instant à le renouveler aux prochaines échéances.

Nous terminons la présente par de courtes citations extraites de la biographie officielle du prophète Mahomet ainsi que des versets du Coran qui sont éloquentes quant au contenu provocateur du crime organisé communautaire coranique.

Nous vous prions, Monsieur le Ministre, d’agréer nos respectueuses salutations républicaines.

.

Retour du Prophète à Médine et sort des prisonniers (Sira 1 643 – 646).

De quoi nous félicitez-vous ? dirent les combattants à ceux qui les congratulaient. Nous n’avons rencontré que des vieillards sans cheveux, prêts à être immolés : nous les avons égorgés.

Neveu, lui dit le Prophète avec un sourire, c’étaient des chefs et des notables de la Mecque.

Le prophète ordonna de tuer Uqba qui lui demanda avant de mourir :

Mahomet qui va nourrir mes petits enfants ?

Le feu, répondit-il Ali lui trancha la tête.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’exécution de Ka’b ibn Al-Achraf (Sira II 51 – 58) :

Le poète juif à la lecture des Quraych tués par les hommes de Mahomet à Badr, composa des poèmes indignés et exhorta les gens de la Mecque contre lui. Mahomet envoya des hommes pour le tuer qui, à la suite d’un guet-apens le poignardèrent à mort.

 

Exécution des Banu Quravdha (Sira lI 58-60)

Le prophète recommanda à ses compagnons « Tout juif qui vous tombe sous la main, tuez le » que l’on retrouve dans le Coran Sourate V verset 33 extrait « ils seront tués ou crucifiés ou bien leur main droite et leur pied gauche seront coupés ».

 

Le trésor des Banu Nadir (Sira II 336 337)

Le mari de Cafiyya détenait le trésor. Sommé par le Prophète d’en révéler la cachette, il fut torturé par les musulmans puis eut la tête tranchée quand une partie fut découverte.

 

Les Banu Quravdha se rendent au jugement du prophète (Sira Il 239 – 240).

« Celui-ci décréta que les hommes seront tués, leurs biens répartis entre les musulmans et que les femmes et enfants seront bannis » confirmé par le Coran sourate 47 verset 3 ext: « lorsque vous rencontrerez des incrédules, frappez les à la nuque jusqu’à ce que vous les ayez abattus ».

1.es Banu Quraydha sont égorgés (Sira ll 240 – 241)

Le prophète ordonna de faire descendre de leurs fortins les Banu Quraydha et de les enfermer. Ils étaient 600 -700. Après les avoirs disposés au bord d’un immense fossé creusé à cet effet le Prophète ne cessa de les égorger jusqu’à leur extermination totale confirmé par le Coran; sourate 7 verset 78 « le cataclysme fondit sur eux et le matin suivant ils gisaient dans leurs demeures ».

L’exécution de Huvavv (Sira II 241)

On le fit venir devant le Prophète les mains ligotées, tailladé de toutes parts. « Je ne regrette absolument pas d’avoir été ton ennemi.dit il » Puis il s’assit et le Prophète lui trancha la tête.

Bannissement des juifs de Khaybar. sous le calife Omar (Sira II 356 – 358)

« En effet le Prophète avait dit qu’il ne pouvait y avoir qu’une seule religion en Arabie sourate 33 verset 27 : « il vous a donné en héritage leur pays, leurs habitations, leurs biens et une terre que vos pieds n’ont jamais foulés ».

En résumé les actes de Mahomet décrits par ses extraits biographiques sont selon notre code pénal qualifiés de vol, racket, rapt,  pillage, attaque à main armée avec association, meurtres en série, assassinat d’opposants, mise en esclavage, trafic d’esclaves.

Les actes que sa biographie officielle nous révèle sont pourtant des exemples à imiter valables pour toute la communauté musulmane.

Elles le sont par définition puisqu’il est le prophète de tous les musulmans. Ses expéditions que se déroulent à partir de Médine, de 622 après l’hégire jusqu’à sa mort en 632 constituent sa besogne habituelle  durant ces dix ans de carnages.

Elles forment donc un véritable contrat social, une charte à laquelle nul musulman ne peut échapper, ni renier.

Or ses actions assassines qui définissent la mentalité de la communauté musulmane sont en opposition totale avec notre civilisation des droits de l’homme en Occident tels qu’ils sont définis dans sa Charte et incompatible avec notre droit du Code pénal.

Le Coran

Le sort réservé et promis dans le « Saint Coran » aux non-musulmans.

Sourate 20 verset 16 : Ils auront un nuage de feu sur eux et sous eux

Sourate 33 verset 64 : Allah maudit les incroyants, il leur a préparé un brasier

Sourate 55 verset 35 : On vous lancera du feu et du bronze en fusion et vous serez sans recours

Sur l’exclusion des non-musulmans par les musulmans dans le cadre de l’intolérance communautaire :

Sourate 5 verset 56 : Ô croyants  Ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens …

Appels au meurtre et au combat

Sourate 2 verset 191 : Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d’où ils vous ont chassez : l’association est plus grave que le meurtre.

Sourate 2 verset 193 : Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes.

Sourate 8 verset 7 : Allah cependant a voulu prouver la vérité de ses paroles, et exterminer jusqu’au dernier des infidèles.

Sourate 9 verset 5 : Les mois sacrés expirés, tuez les idolâtres partout où vous les trouverez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade.

Blang-sein d’Allah qui assure l’immunité des meurtres, sanctifiés, exécutés en son nom qui fait le musulman le bras armé d’Allah

Sourate 8 verset 17 : Vous ne les avez pas tués, c’est Allah qui les a tué

Menaces pour ceux qui refuseraient d’exécuter les meurtres rituels musulmans

Sourate 2 verset 216 : Vous devez combattre, même si c’est quelque chose qui vous déplait

Sourate 9 verset 39 :   Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple….

On comprend maintenant pourquoi toutes les tentatives du « vivre ensemble » d’assimilation a lamentablement échoué créant des zones de non-droit, de violences, viande Hallal partout rendant la vie des habitants un enfer dans les cités où l’immigration musulmane est  forte.

Le « respect » détourné de sa signification première veut dire en fait le respect du vaincu dû au vainqueur, la non-intervention  à la pénétration en profondeur des mœurs et coutumes barbares mahométanes qui annulent et remplacent progressivement notre civilisation judéo-chrétienne contenue dans notre Code Pénal , nos lois et notre Constitution Française. »

19/03/2011

France 2011… Triste bilan…

Ca devrait vous faire réfléchir… Vive la mixité! Vive la diversité! Vive  le « vivre ensemble!

Il serait peut-être temps d’inverser la vapeur…

FDF

.

Lire: DANGER

14/03/2011

Chances pour la France: Samir, 23 ans, 19 condamnations !!!

Encore les bienfaits de l’immigration et du « vivre ensemble »… Lamentable…

FDF

.

Condamné pour avoir roué de coups un père de famille.

Il est 7 heures du matin ce mois de juin 2010 quand ce père de famille se rend dans une boulangerie du quartier de la Reynerie, à Toulouse. Il est vigile, vient de finir sa nuit de travail et veut acheter des pains au chocolat pour ses enfants. Devant la boulangerie, un groupe de jeunes lui demande une cigarette. Ce qu’il fait avant de rentrer dans l’établissement. Mais, alors qu’il est à l’intérieur, l’un des jeunes hommes, Samir, s’attaque à sa voiture pour une raison inconnue. Puis c’est au vigile que Samir s’en prend. Ils sont plusieurs à rouer l’homme de coups. Samir est le plus acharné des agresseurs. « J’étais pas dans mon état normal. J’étais bourré », plaide ce Toulousain de 23 ans devant les magistrats du tribunal correctionnel de Toulouse.

23 ans, 19 condamnations !

Mais le jeune homme n’en est pas à son premier coup d’éclat dans cette boulangerie. En mai 2010, il avait participé à un vol en réunion avec violence. Du haut de ses 23 ans, Samir a déjà 19 condamnations sur son casier judiciaire. Et le tribunal en a rajouté une vingtième, en condamnant Samir à 3 ans de prison, dont 18 mois avec sursis.

Source: http://www.ladepeche.fr/

08/03/2011

Le « vivre ensemble »… Il est temps qu’ils dégagent…

Ceci se passe en Suisse. Les muzz semblent déterminés. Ils le sont. Ils sont même fanatisés. Citoyens suisses: réagissez et vite !!!

Résistance!!!

FDF

.


Lire:

07/12/2010

Mosquée de Roanne, profanation et stigmatisation…

La « grande » mosquée… Ca m’a toujours fait rire, ça. Il doit y avoir de « petites » mosquées, donc. Ah ben oui: celle « dans la prairie »…

Bon. Le sujet n’est pas là. Encore une mosquée dégradée et profanée. Ces actes « islamophobes » poussent comme des champignons. Il est un fait inéluctable: plus il y aura de mosquées, plus le risque sera grand qu’elles soient « profanées ». La communauté musulmane sait ce qui lui reste à faire… Les gens en ont marre de voir ces provocations en béton. Ils le font savoir. Et puis, en ce qui concerne celle de Roanne, sachez que n’importe qui peut se procurer des autocollants de l’Oeuvre Française; n’importe qui

Le CFCM est « inquièt »? Il y a longtemps qu’ils auraient du s’inquièter. Ils savent très bien ce qu’ils font…

FDF

.

La grande mosquée de Roanne victime de dégradations

« Dans la nuit de samedi à dimanche, entre 2h30 et 3 heures du matin, un ou plusieurs individus ont cassé la vitre de la porte d’entrée de la grande mosquée de Roanne, située impasse Champromis. Ils ont par ailleurs apposé, sur le « O » du mot « mosquée », un autocollant du groupuscule d’extrême-droite des Œuvres françaises, sur lequel on pouvait lire « La France aux Français ». Une enquête est en cours

Le CFCM exprime « sa profonde inquiétude face à la recrudescence de ces actes de violence et de haine qui visent des lieux de prière et de recueillement », et  appelle « les autorités publiques à prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin à ces actes qui portent atteinte à la cohésion nationale et au vivre-ensemble« .

Il appelle également « les musulmans de France à rester vigilant face à la multiplication de ces provocations méprisables, en les affrontant avec dignité et sérénité », et « rappelle que sa demande de mise en place d’une mission d’information parlementaire pour mieux lutter contre ces actes est toujours d’actualité ».

Source: http://www.leprogres.fr/

27/10/2010

Anti-Racailles: cet après-midi du 23 octobre, 500 jeunes européens ont dit que dorénavant ils ne reculeraient plus !

 

Quand Jean-David Cattin se lâche…

FDF

.

Le discours de Jean David Cattin

Le discours de Jean David Cattin


Hier, en 1968, une génération s’est révoltée, ça n’a pas duré bien longtemps et ils ont vite fait de troquer leur internationalisme gauchiste pour un internationalisme ultra-libéral. Aujourd’hui cette génération est à la tête des médias, de la politique et de tous les cercles du pouvoir. Et comme des enfants gâtés, ils refusent de partager.

Ils ne partagent pas leur pouvoir mais nous laisseront-ils quelque chose en héritage ? Quel est le résultat de leurs 40 années de domination ?

Une Europe du chômage ! Une Europe de vieillards ! Une Europe honteuse ! Une Europe victime de l’immigration ! Une Europe soumise ! Une Europe martyrisée !

Une Europe du chômage. Alors qu’ils ont connu le plein emploi, ils nous laissent des sociétés oscillant entre 10 et 20% de chômage. Les jeunes alternent les petits boulots et sont confrontés à un chômage monstrueux. Et que trouvent-ils de mieux à faire ? Ils instaurent la discrimination positive et ainsi légalisent le racisme anti-blanc ! Mais qu’est-ce que nous leur avons fait pour qu’ils nous détestent à ce point ?

Une Europe de vieillards. Voulant profiter à fond de tous les plaisirs du monde moderne, la génération 68 n’a pas fait d’enfants. Trop cher ! Trop aliénant ! Ils ont fait leur choix, ils ont profité, mais maintenant qu’ils ne comptent pas sur nous pour payer leurs retraites !

Une Europe honteuse. A les entendre l’histoire de l’Europe ne se résume qu’à des invasions sur nos gentils et innocents voisins, à l’esclavage de la moitié de la planète et que bien sûr nous avons été les seuls à pratiquer, sans oublier la colonisation qui est bien sûr le péché ultime et qui, encore une fois, est propre à l’Europe.

Contrairement à eux nous aimons notre Europe et nous connaissons son histoire, nous savons que comme les autres civilisations, elle a tué, envahi et conquis, mais nous savons aussi que l’Espagne a été envahie et dominée par les Maures pendant 700 ans, nous savons que la Turquie a mis sous coupe réglée la moitié de l’Europe de l’est pendant 400 ans et qu’il y a cent ans encore, ils imposaient leur joug terrible sur nos frères des Balkans. Nous savons que les pirates nord-africains ont semé la terreur dans le sud de la France pendant 1000 ans et y ont capturé durant cette période plus d’un million d’esclaves.

Nous ne voulons pas que l’éducation de nos petits frères se résume à l’histoire d’obscures dynasties d’Afrique noire et à la liste des crimes que nos ancêtres ont pu commettre.

Une Europe victime de l’immigration
.
En à peine 40 ans nos villes autrefois homogènes ressemblent aujourd’hui à Alger ou Kinshasa. Par avidité, les gauchistes de 68 reconvertis dans l’ultra-libéralisme sans frontières, se sont servi de l’immigration pour peser sur les salaires sans se soucier le moins du monde des effets dévastateurs qu’elle allait produire ! Après eux le déluge ! Et ce déluge arrivera immanquablement, et ce jour-là sachez que les arches que nous construirons renverront chez eux ceux qui n’auraient jamais dû venir !

Une Europe soumise. Trop lâches et paresseux pour assumer une politique étrangère, ils ont préféré laisser les États-Unis faire comme ils l’entendaient. Ce n’est pas Sarkozy l’Américain et ses Ray-ban qui me contredira !

En politique intérieure ce n’est pas mieux. 80% de nos lois sont votées à Bruxelles, autant dire que 80% de nos lois sont votées dans les conseils d’administration des multinationales ! Et mieux vaut vous prévenir tout de suite, nos intérêts ne sont pas les leurs.

Une Europe martyrisée. Alors qu’aujourd’hui le crime le plus grave semble être de critiquer les minorités ou leur religion, on peut allègrement cracher sur tout ce que les Européens ont de plus sacré. Vandaliser les églises sans que personne s’en émeuvent. Inscrire Allah Wakbar sur nos cathédrales. Brûler nos drapeaux.

Je vous parle d’Europe, mais regardez ce qu’il se passe à deux pas d’ici en ce moment-même. L’Etat a renoncé, les racailles imposent leur loi. Pas plus tard que cette semaine des centaines d’entre elles ont fait régner la terreur à Nanterre sans qu’aucune d’entre elles ne soient arrêtées.

Nos amis lyonnais peuvent témoigner du climat d’ultra-violence qui régnait dans leur ville ces dernières semaines. Loin de toute revendication politique, les bandes ethniques profitent du chaos pour effectuer de véritables razzias dans le centre ville. Et à chaque fois, une police impuissante, en sous-effectif, et qui a la consigne de ne surtout pas casser un ongle aux fauteurs de troubles.

Ces évènements on peut les comparer aux zones de non-droit qui poussent aux quatre coins de la France, que ce soit à Lyon, Marseille, Paris ou Grenoble. La police n’ose plus ou n’a plus l’autorisation d’y entrer.

Mesdames et Messieurs, je vous demande ce qu’il va se passer quand il n’y aura plus d’argent dans les caisses, plus d’argent pour faire vivre à bout de bras ces banlieues qui reposent en grande partie sur l’aide sociale. Que va faire l’Etat ? Envoyer le Raid et le GIPN dans les toutes les banlieues en flamme de France en même temps ?

Oui, la situation est intenable, les mesurettes du gouvernement ne sont que de la poudre aux yeux. On fait des coups médiatiques sans rien changer aux problèmes de fond. Ils espèrent sans doute que l’explosion se produise au moment où ils ne seront plus en charge des affaires.

Ils sont bien les seuls qui peuvent se payer ce luxe-là, tous les autres vont devoir continuer à vivre, à travailler, à élever leurs enfants dans ce pays à l’abandon.

Pour nos familles, pour notre pays, pour notre civilisation, nous avons le devoir de résister. Nous avons le devoir de résister car nous en avons assez.

NOUS EN AVONS ASSEZ !

Oui, nous en avons assez de leur vivre-ensemble, de leur diversité, de leur société multi-ethnique qui transforme nos vies en véritable cauchemar.

Nous voulons vivre chez nous, maîtres chez nous, sans qu’on nous impose des règles venues d’ailleurs !

Nous voulons vivre chez nous débarrassés d’une société de consommation qui nous abrutit !

Nous voulons vivre en homme libre, en homme européen, nous ne voulons plus de ces gérontocrates qui confisquent le pouvoir !

Nous sommes la jeunesse, pas celle qui manifeste pour sécher les cours, pas celle qui casse et qui pille. Nous sommes l’AUTRE JEUNESSE.

La jeunesse qui a fait le choix de la résistance, la jeunesse qui a refusé de se faire traiter en étranger sur son propre sol.

Nous sommes la jeunesse anti-racaille, celle qui ne baisse pas les yeux et qui ne se fait pas dépouiller lors de ses manifestations.

Nous sommes une jeunesse déshéritée. Ils n’ont pas voulu nous transmettre. Ce n’est pas grave, nous prendrons.

Source: http://www.bloc-identitaire.com/

30/07/2010

Vivre ensemble…

.


Belle remises des pendules à l’heure…

FDF

Lire: http://tinyurl.com/274nyy4

(Pillé à Bivouac).