Francaisdefrance's Blog

16/03/2011

Mal de guerre… Couvre-feu pour les mineurs de Gennevilliers et d’Asnières.

France: 2011. Nous sommes au bord de la guerre civile encore à cause de l’immigration…

Ce dimanche, au premier tour des cantonales et afin d’éviter ça, ne vous trompez pas de bulletin…


FDF

.

Cette mesure, qui entrera en vigueur dès mercredi soir, fait suite à la mort d’un adolescent ce week-end et à une série de violences entre bandes de quartiers rivaux de ces villes des Hauts-de-Seine.

Un couvre-feu sera instauré dès mercredi soir pour les mineurs de Gennevilliers et Asnières-sur-Seine. La mesure, annoncée mardi par la mairie d’Asnières, fait suite à la mort ce week-end d’un adolescent et une série de violences entre bandes rivales de ces deux villes du nord des Hauts-de-Seine.

L’arrêté concernera certains quartiers d’Asnières et de Gennevilliers. «Les zones et les horaires précis seront déterminés par les maires des deux villes», Sébastien Pietrasanta (PS) et Jacques Bourgoin (PCF), a indiqué une porte-parole de la municipalité d’Asnières-sur-Seine. Selon Le Parisien, l’arrêté concernerait les mineurs non accompagnés se trouvant sur la voie publique après 20 heures.

Cette décision a été prise après de nouvelles violences mardi soir: un adolescent a été poignardé dans le bas du dos avec un tournevis. Blessé, ce jeune qui serait originaire d’Asnières pourrait toutefois sortir dès mercredi de l’hôpital Bichat, à Paris, où il a été admis, selon la mairie d’Asnières.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un autre jeune, Samy, 15 ans, est mort après avoir été poignardé au thorax lors d’une rixe entre deux bandes rivales de la cité du Luth à Gennevilliers et du quartier des Courtilles à Asnières. Des « jeunes » de ces deux quartiers se vouent de longue date une animosité qui donne épisodiquement lieu à des violences. Après une période de calme, des rixes ont débuté dès vendredi entre bandes de ces quartiers juste séparés par un boulevard, à proximité de la station de métro Asnières-Gennevilliers.

Déploiement policier

Après la mort de Samy, sa mère a lancé un appel au calme et à un arrêt des affrontements dans une lettre lue lors d’une conférence de presse et diffusée sur Facebook…

Suite et source: http://tinyurl.com/4hm8x2n