Francaisdefrance's Blog

23/12/2011

Nassim Mimoune violente une sage-femme et casse la porte d’un bloc opératoire afin de remettre le voile de son épouse qui accouchait.

Et encore une, et encore une, et encore une!

« Chance pour la France » !!!

De plus en plus tarés, les « bienfaits de l’immigration »! Leur connerie est sans limite.

FDF

Source et suite des dessins: http://coranix.org/biblio/decret.htm

.

Nassim Mimoune  condamné Marseille à six mois de prison, pour avoir violenté une sage-femme et cassé la porte d’un bloc opératoire afin de remettre le voile de son épouse qui accouchait.
Nassim Mimoune, 24 ans  était jugé par le tribunal correctionnel pour « violence sur un professionnel de santé » et « dégradation de bien destiné à l’utilité publique ».

« Laisse-les faire », lui a dit, en arabe, sa jeune femme. « Tu en subiras les conséquences, on divorcera », a répondu M. Mimoune, selon les propos rapportés par une sage-femme arabisante appelée pour faciliter la communication.
A l’adresse du personnel, il a ajouté, très énervé: « En France, on essaye toujours de violer nos femmes »


MAIS PERSONNE  NE  RETIENT  ces sauvages attardés qui se croient tout permis EN FRANCE;  QU’IL RENTRENT AU BLED !!!

Un musulman fondamentaliste blesse la sage-femme de son épouse: 6 mois ferme !

Un ouvrier du bâtiment parisien a été condamné mercredi en comparution immédiate à Marseille à six mois de prison, pour avoir violenté une sage-femme et cassé la porte d’un bloc opératoire afin de remettre le voile de son épouse qui accouchait.
Nassim Mimoune, 24 ans, né aux Lilas (Seine-Saint-Denis) et en vacances à Marseille, était jugé par le tribunal correctionnel pour « violence sur un professionnel de santé » et « dégradation de bien destiné à l’utilité publique ».

Il a reconnu les faits qui se sont déroulés lundi matin à l’hôpital Nord.


Selon l’énoncé des faits, alors que sa femme souffrait de contractions depuis deux jours, il l’a conduite à l’hôpital, mais s’est opposé « avec virulence au toucher vaginal » qu’une sage-femme voulait pratiquer.
« Laisse-les faire », lui a dit, en arabe, sa jeune femme. « Tu en subiras les conséquences, on divorcera », a répondu M. Mimoune, selon les propos rapportés par une sage-femme arabisante appelée pour faciliter la communication.
A l’adresse du personnel, il a ajouté, très énervé: « En France, on essaye toujours de violer nos femmes ».
Sa femme a alors été transférée au bloc opératoire pour une césarienne, le personnel acceptant, pour apaiser la situation, que le mari assiste depuis le sas du bloc, à l’intervention. Mais celui-ci, voyant l’anesthésiste enlever le voile de sa femme, a poussé la sage-femme, qui a eu deux jours d’ITT, et cassé la porte du bloc.
« Je me suis mis en colère. En tirant sur la porte, j’ai tapé sa main, je l’avoue, j’ai sûrement appuyé, je suis prêt à dédommager, je présente mes excuses, je n’ai pas voulu lui faire de mal, j’ai couru pour remettre le voile », a dit devant le tribunal M. Mimoune.
« Je n’ai pas à faire valoir mes lois religieuses au sein d’un établissement médical », a-t-il ajouté.
Pour le procureur Jérôme Bourrier, qui a qualifié le prévenu de « tyran domestique« , « ces faits sont inadmissibles car révélateurs d’un individu qui n’a pas opté pour les règles de la société et considère que son dogme est supérieur aux lois de la République« .
L’enfant et la mère sont en bonne san
té.

Source: http://www.leparisien.fr/