Francaisdefrance's Blog

18/10/2010

Les Saoudiens préviennent la France d’attaques terroristes !

La conquête par la terreur… Ils sont sympas, les saoudiens, ce sont eux qui « frapperont » les premiers; tout en accusant Al-Queda… Enfin; un homme prévenu en vaut deux…

FDF

.

Menace terroriste : les Saoudiens alertent l’Europe !

 

Les services saoudiens ont alerté « il y a quelques jours » les Européens sur une menace terroriste « sur le continent, notamment en France« , venant d’Al-Qaeda, a indiqué, dimanche, le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. « Il y a quelques heures ou quelques jours à peine », les Européens ont reçu « un nouveau message des services saoudiens nous indiquant qu’Al-Qaeda dans la péninsule arabique (ndlr : Aqpa) était sans doute actif ou envisageait d’être actif », a dit le ministre, précisant que cela concernait « le continent européen, et notamment la France. » Le ministre n’a pas précisé la nature du renseignement saoudien.

« La menace est réelle et notre vigilance est totale », a poursuivi le ministre qui a précisé que le plan Vigipirate était « maintenu à un niveau élevé », « rouge renforcé, c’est l’avant-dernier niveau avant rouge écarlate ». « La vigilance est totale », a-t-il poursuivi. L’alerte saoudienne vient après d’autres venant de services du Maghreb ou américains, a-t-il rappelé.

Deux projets d’attentats déjoués par an en France

« Le 9 septembre, il y a eu un appel d’Interpol indiquant qu’il y avait une menace islamiste à l’échelle mondiale, notamment européenne« , et le 16 septembre, « un deuxième signal » évoquant « une femme kamikaze susceptible de perpétrer un attentat sur le territoire national« , a précisé le ministre. Brice Hortefeux a précisé qu' »en moyenne, deux projets d’attentats » étaient déjoués par an en France et que 61 personnes y étaient « actuellement incarcérées pour avoir été concernées par des actes terroristes ». Face à la menace posée par les islamistes radicaux, il faut « suivre un certain nombre de sites djihadistes, suivre un certain nombre de personnes qui vont suivre des formations dans des instituts coraniques extrémistes, suivre des personnes susceptibles de revenir sur le territoire national », a-t-il indiqué.

Ce dernier point est à la base de l’information fournie par les services américains aux Européens qui a suscité une succession de messages de responsables occidentaux sur le risque terroriste. La secrétaire américaine à la sécurité intérieure, Janet Napolitano, avait relevé, le 22 septembre, « une activité en hausse » des groupes extrémistes islamistes. Le ministre a, en revanche, jugé que la menace posée par l’organisation séparatiste basque ETA était « affaiblie ».

« Grâce à la collaboration avec la police espagnole, nous avons considérablement affaibli l’ETA qui considérait la France comme sa base arrière (…). Cette base logistique est constamment battue en brèche », a affirmé le ministre. « Elle est en train de se déplacer pour une grande part vers le Portugal, car (l’ETA) a compris qu’en France ça ne marchait pas », a-t-il insisté.

Source: http://tinyurl.com/34ssz8x

20/09/2010

Coup de pub: Protection rapprochée autour de Dalil Boubakeur…

Un comble: c’est la France qui le protège…

… Et aux frais de la princesse; nous, en fait.

Le pauvre coco… Le voilà qui se sent la cible des islamistes, lui qui en est le digne représentant en France. En mal de stigmatisation, monsieur Boubakeur?

FDF

.

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, fait l’objet depuis jeudi soir d’une protection rapprochée et s’est dit « surpris » par la mesure, a indiqué, lundi, son entourage, confirmant une information de RTL. Trois personnes relevant du service de protection des hautes personnalités (SPHP) sont chargées de sa sécurité, pour une durée qui n’a pas été précisée, selon son porte-parole Slimane Naddour. Aucun détail n’a été fourni sur les raisons de cette protection.

Le recteur Boubakeur s’est dit « surpris » de cette protection rapprochée qui provoque « une certaine émotion dans (son) entourage et chez (ses) fidèles ». Il a dit avoir été informé jeudi après-midi que le ministre de l’Intérieur avait « décidé de placer (sa) personne sous protection rapprochée ». Quand il a demandé s’il faisait l’objet d’une menace précise, on lui a répondu, explique-t-il, qu’il s’agissait d' »une mesure générale de protection des personnalités tenant au renforcement du plan Vigipirate ».

Dans la pratique, une voiture avec deux personnes à bord l’accompagne dans ses déplacements, lui-même circulant comme d’habitude dans sa voiture avec chauffeur. Le recteur ne s’explique pas bien cette mesure de protection, même s’il estime que « la Mosquée de Paris est un élément éminent de l’islam de France », et que lui-même s’est efforcé de servir « un islam de France modéré ». C’est « un coup de tonnerre dans un ciel serein », a-t-il jugé.

Jusqu’ici, le recteur Boubakeur ne faisait pas l’objet d’une protection spéciale, sauf, a-t-il rappelé,

« dans les années 1995-1997 », quand il avait fait l’objet d’une fatwa de la part d’islamistes qu’il avait « chassés de la Mosquée de Paris ».

Source: http://tinyurl.com/29hlph3