Francaisdefrance's Blog

11/03/2011

De mieux en mieux…

Ca la fout moche pour DSK en 2012… Même pas la peine qu’il pense à se présenter, le patron du FMI. Et même là, son siège devient très fragile… Et puis en France, ce genre de malversations, on ne connaît que trop… Et en outre, le PS va en prendre un bon coup dans les gencives… Et Sarkö  Ier qui veut des frappes chirurgicales chez son (ex)pote… L’UMPS part en vrille… Il était temps. Il est temps aussi que quelqu’un reprenne sérieusement la situation en mains… Marine Le Pen? Affirmatif !

FDF

.

Le rapport du FMI qui félicitait la Libye !

LU SUR… 

C’est «une coïncidence qui tombe mal»: dans son édition du mercredi 9 mars, Le Canard enchaîné relate l’existence d’un rapport positif du Fonds économique international (FMI) sur la situation économique de la Libye, publié le 15 février sur le site de l’institution, six jours après le début des émeutes à Benghazi.

Un document «bourré comme il se doit de données chiffrées et de statistiques» mais surtout «surréaliste», selon l’hebdomadaire satirique, puisqu’il «ne cesse de féliciter le colonel Kadhafi et son gouvernement pour la qualité de leur gestion budgétaire et pour les réformes déjà entreprises», notamment grâce à la manne issue de la hausse des cours du pétrole. Et ne profère à l’adresse du régime qu’un seul conseil («favoriser l’emploi des jeunes») et un seul reproche («ne pas privatiser assez vite les banques et le marché local des capitaux»).

Ce lièvre avait déjà été levé auparavant à l’étranger. Le 3 mars, le blog The Economic Populist consacrait un post à cette «erreur embarrassante» et citait des rapports positifs du FMI sur la Tunisie ou l’Egypte avant les révolutions dans ces pays, ainsi que l’aide substantielle apportée dans le passé à d’autres dictatures. Quelques jours plus tard, le même blog rapportait les propos d’un cadre du FMI,

, affirmant sur une radio américaine que le FMI n’avait pas à dire à un pays comment il devait être gouverné mais que la soutenabilité de ses projets dépendait grandement de la façon dont les bénéfices en étaient répartis dans la population.

Fin février, le site Reuters Breakingviews consacrait également une chronique à ce sujet et notait ironiquement que «la mission du fonds à Tripoli avait apparemment oublié de vérifier si l’agenda de réformes “ambitieux” était fondé d’une manière ou d’une autre sur un soutien populaire».

Au-delà du fonctionnement du FMI en lui-même, cette affaire de rapport a bien entendu une résonance particulière en France, toute entière résumée dans la chute de l’article du Canard enchaîné:

«Ses conclusions ont été transmises aux autorités libyennes après avoir été résumées (“summarizes”) par le managing director du FMI. C’est-à-dire, en bon français, par son directeur général, un certain Dominique Strauss-Kahn.»

En novembre 2008, ce dernier s’était rendu en Libye pour participer à une conférence sur l’intégration économique du Maghreb et avait rencontré Mouammar Kadhafi. A l’issue de ce déplacement, il avait pointé les «réformes ambitieuses des dernières années» avant de conclure:

«Nos entretiens m’ont convaincu que le programme de réforme de la Libye continuera à un rythme soutenu dans le but de réaliser une croissance encore plus élevée et d’améliorer le niveau de vie de la population.»

Source: http://www.slate.fr/lien/35243/fmi-libye-rapport-kadhafi-dsk

20/01/2011

Immigration : ne pas oublier la vaseline !

Une excellente vidéo. C’est de l’humour, paraît il…

FDF

.

Ici:

21/11/2010

SOS Racisme : Touche pas à ma Multinationale !

Le scandale ! Préparez la vaseline!

FDF

.

Qui nous dévoile comment les « potes » de sos racisme font des affaires avec les capitalistes américains avec votre argent.

On savait SOS racisme grand consommateur de subventions publiques. Les récents déboires de Julien Dray et de son entourage, longuement entendus par la Brigade financière, en furent une éclatante illustration, bien que ces auditions se soient soldées par un simple rappel à la loi.

On n’imaginait pas pourtant, que si peu de temps après ce scandale et ce clément verdict, SOS racisme et son président Dominique Sopo, allaient de nouveau défrayer la chronique.

Des sources fiables à la mairie de Paris font état de l’alliance en apparence contre-nature, de SOS racisme et de l’ogre américain du Show business, la multinationale Live Nation.

Live Nation, ce sont les concerts de U2, Shakira, Lady Gaga. Leur technique ? Mettre des millions de dollars sur la table et acheter clefs en main des tournées mondiales. Live Nation, enfant naturel d’un autre géant américain, Clear Channel, grand soutien de George Bush et du parti Républicain, a un objectif clairement affiché : dévorer tous les organisateurs de spectacles sur la planète, racheter des salles de spectacle, des artistes et réaliser ainsi la quadrature du cercle capitalistique : posséder à la fois les artistes, les tourneurs, les moyens de promotion, les produits dérivés, la billetterie, les salles et bientôt les moyens techniques… Moyens techniques dont la fiabilité reste à démontrer, en attente des conclusions de l’instruction, quand on sait que Live Nation c’est également Madonna à Marseille et sa scène qui s’effondre, entrainant la mort de deux techniciens et pas mal de blessés. Une insatiable boulimie, mais après tout, c’est dans la logique du capitalisme.

Mais SOS Racisme ne se soucie guère de ces victimes et n’est pas à une immoralité près. Désireuse d’organiser un grand concert gratuit le 14 juillet à Paris, c’est tout naturellement à cette multi nationale que Dominique Sopo s’est adressé. Les professionnels français, sans nul doute, apprécieront, eux qui sont en guerre contre l’ogre américain pour éviter de se faire avaler par son appétit carnassier. D’autant que Live Nation est connu pour les marges bénéficiaires confortables qu’elle pratique, la maison mère veillant à cela plusieurs fois par an par des audits de sa filiale.

Là où les choses se compliquent, c’est qu’un tel événement, s’il est gratuit pour les spectateurs, ne l’est pas pour l’organisateur et SOS racisme a besoin d’argent pour le financer, et c’est par le biais de subventions publiques que SOS racisme espère trouver le million d’euros nécessaire. Qu’à cela ne tienne, la mairie de Paris et la région y pourvoiront certainement puisque la capitale est tenue par Delanoé, ami de la cause, et la région a pour vice-président, chargé de la culture… Julien Dray lui-même. Le monde est petit et bien fait quand on a besoin d’argent il est vrai.

Et voilà comment, les contribuables parisiens et franciliens vont probablement participer à enrichir une multinationale américaine qui, on s’en doute, n’est pas investie dans cette juteuse opération par conviction antiraciste, tombée d’un ciel soudainement ensoleillé par la perspective de se nourrir désormais de finances publiques.

SOS Racisme a les potes qu’elle veut, y compris à Wall Street, mais le contribuable doit-il en faire les frais ?

Noé Delane pour Euro-Reconquista

Source: http://www.euro-reconquista.com/site/

12/12/2009

Sarközy: Oui aux minarets mais avec de la vaseline.

Filed under: dhimmitude,immigration,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 00:51
Tags: ,

7sur7: Le président français Nicolas Sarkozy ne dit pas non à la construction de minarets en France, après leur interdiction en Suisse, mais il met en garde contre toute “ostentation” et toute “provocation” dans la pratique des religions, dans une tribune mardi au journal Le Monde.

Peut-on répondre par oui ou par non à une question aussi compliquée, qui touche à des choses aussi profondes?“, s’interroge Nicolas Sarkozy. “Je suis convaincu que l’on ne peut que susciter des malentendus douloureux, un sentiment d’injustice, blesser les âmes en apportant une réponse aussi tranchée à un problème qui doit pouvoir être résolu au cas par cas dans le respect des convictions et des croyances de chacun“, ajoute-t-il, tout en rendant hommage à la démocratie suisse, “plus ancienne que la nôtre“.

Suite…