Francaisdefrance's Blog

09/10/2011

Le ramadan rend fou…

Encore une preuve… Et dire que ça revient tous les ans. Pauvre gosse, victime d’une idéologie de plus en plus nauséabonde…

Si tu ne supportes plus le ramadan, mon pote, convertis toi au christianisme. Pas assez violent? Désolé; retourne au bled. Tu y seras plus à l’aise et tes enfants ainsi que ta femme ne s’en porteront que mieux.

FDF

.

Il était « énérvé » car c’était la fin du ramadan

Vallauris (06): Aïssa fouette son enfant, dix mois avec sursis…


Le 21 août dernier, la police intervient au domicile d’une famille de Vallauris. Père de deux enfants, le prévenu, qui comparaissait libre, n’aurait pas supporté que son fils ramasse des fleurs en plastique, ignorant les ordres dictés par ce dernier.

« Vous lui avez alors jeté, à bout portant, trois boîtiers de DVD », déclare Michel Redon, président du tribunal.

Le début d’un déchaînement de violence. Alors que l’enfant se réfugie dans l’une des pièces de la maison, Aïssa. K, enlève sa ceinture et fouette le jeune enfant, à treize reprises. La mère qui tente de s’interposer, s’est vue frappée à son tour avant d’essayer de s’échapper de l’appartement pour prévenir un voisin.

J’en voulais à mon fils d’avoir voulu étouffer son petit frère, deux jours auparavant. Et puis c’était la fin du ramadan, j’étais à bout », poursuit le prévenu.

« Même en imposant des ecchymoses de dix centimètres à votre fils, vous semblez ne pas vous rendre compte de la gravité des faits », fait remarquer le procureur. Ce que met en évidence l’expertise psychiatrique effectuée. « Le médecin évoque une violence banalisée dans votre esprit », ajoute le président.

Six jours d’Interruption Temporaire de Travail (ITT) ont été nécessaires au garçonnet, compte tenu des blessures. Des blessures humiliantes pour lesquelles, le tribunal statuera sur les dommages et intérêts, le 5 décembre prochain.

Treize coups de ceinture infligés à son enfant de cinq ans ont valu à ce père de famille violent, une condamnation de dix mois avec sursis et d’une mise à l’épreuve d’une durée de deux ans, par le tribunal correctionnel de Grasse.

28/08/2011

La « religion de tolérance » fait encore des siennes.

De la provocation? N’importe quoi. Dans NOTRE pays, « ils » ne tolèrent rien d’autre que leur idéologie de haine… Ce sera bientôt à nous de pratiquer comme « eux »… Et là, ça risque de « stigmatiser grave ». Ils l’auront bien cherché. A noter que, dans l’article qui suit, paru dans Nice-Matin, on jurerait que c’est un musulman qui l’a écrit…

FDF

.

Photo d’illustration…

Deux évangélistes expérimentent le prêche à la Zaïne, ils retrouvent leur voiture détruite!

« Ont-ils voulu faire de la provocation à quelques jours de la fin du ramadan? Où sont-ils simplement des naïfs illuminés? Difficile à dire. Mais, ce qui est sûr, c’est que l’initiative de ces deux représentants d’une Église évangéliste de l’Ain a de quoi laisser perplexe.

Mercredi soir, ils ont débarqué dans le quartier des Hauts de Vallauris (ex-Zaïne) avec des Bibles sous le bras. Habillés en costume noir, ils ont frappé aux portes des habitants – qui sont à plus de 80 % musulmans – pour leur parler de résurrection, de repentance, du sacrifice de Jésus sur la croix… Mais tout ce qu’ils ont obtenu, c’est de sacrifier leur voiture. Car, pendant qu’ils tentaient de prêcher la bonne parole, un groupe de jeunes de la Zaïne s’en est pris à leur Opel Meriva. Ils l’ont littéralement mise en pièces : vitres cassées, pare-brise fracturé, portières enfoncées, pneus crevés…

Surpris, du moins officiellement, les deux évangélistes protestants ont déposé plainte auprès du commissariat de Vallauris. »

Source:http://www.nicematin.com/