Francaisdefrance's Blog

26/07/2011

L’URSSAF récupère un milliard d’euros avec les fraudes !

Ca y est. Tout semble être rentré dans l’ordre… Merci à ceux qui m’ont encouragé à distance…

Bon j’attaque « light » avec le fraudes à l’Urssaf… Dans les entreprises, on récupère (pas nous…) un milliards d’euros. Et si on s’intéressait véritablement aux fraudes aux allocations diverses. Là, il y a aussi beaucoup d’argent à récupérer. Je ne connais des spécialistes dans le domaine; vous aussi ? Suivez mon regard…


FDF

Fraudes : l’Urssaf récupère plus d’un milliard d’euros !

Cotisations sociales

Des bulletins de salaire
Des bulletins de salaire Mychele Daniau AFP/Archives

La lutte contre les fraudes aux cotisations sociales dans les entreprises a porté ses fruits en 2010.

L’Acoss, l’organisme qui chapeaute les Urssaf chargées de collecter les cotisations sociales auprès des entreprises, a publié son rapport annuel.

Les sommes récupérées après des redressements par les Urssaf dans les entreprises ont crû de 10 % par rapport à 2009. Plus d’un milliard d’euros ont été récoltés.

Travail au noir, frais professionnels non déclarés, exonérations de charges mal calculées, taux de cotisation erronés sont à l’origine des redressements.

Ces résultats n’impliquent pas nécessairement une hausse de la fraude. Pierre Burban, le président de l’Acoss, explique ce recouvrement record par des « contrôles plus efficaces ».

L’année dernière, les 1 550 inspecteurs et 220 contrôleurs ont contrôlé 37 000 entreprises. L’organisme s’est donné comme priorité la lutte contre le travail au noir. Celle-ci a donné lieu à des redressements de 185 millions d’euros, soit 42 % de plus qu’en 2009.

Dans cette mission, les Urssaf sont aidées par l’inspection du travail, le fisc, la police, la gendarmerie et les douanes.

Le montant des redressements devrait lui continuer à progresser en 2011 après les dernières consignes de fermeté du ministère du Travail.

Source:http://www.ladepeche.fr/

09/07/2011

Dominique Baudis épinglé.

Et ça continue! Quand ce ne sont pas des affaires de sexe, ce sont des affaires de fric. Elle est pas belle, notre République « irréprochable » (comme dit Sarkö) ?

FDF

.

Dominique Baudis : 36 000 € de notes de frais… aux frais du contribuable !


Dominique Baudis : 36 000 € de notes de frais… aux frais du contribuable
On dit « merci qui », Monsieur Baudis?

Ça commence mal ! À peine vient-il d’être nommé Défenseur des droits que Dominique Baudis se fait épingler par le site Médiapart qui révèle qu’il a bénéficié pour plus de 36 000 € de notes de frais indues lorsqu’il présidait l’Institut du Monde Arabe (IMA). Selon le site d’information, l’IMA, que l’ancien maire de Toulouse a présidé de 2007 à 2011, a fait l’objet en septembre 2010 d’un redressement de l’Urssaf pour « frais professionnels non justifiés » et « dépenses personnelles » au bénéfice de Dominique Baudis. Dans une lettre datée du 17 septembre 2010 dont Mediapart a obtenu une copie, la contrôleuse de l’organisme relève notamment des frais – tous pris en charge par l’institut – au profit de l’épouse de Baudis (dont un voyage à Dubaï) et de son fils, des notes de restaurant lors de jours fériés, des billets d’avion pour des déplacements personnels. Pour ces dépenses, « le caractère de frais professionnels n’est pas démontré. Leur montant ne peut donc être exonéré de charges sociales », souligne l’Urssaf. Le redressement imposé à l’IMA s’est élevé à plus de 12 000 €. Baudis affirme que « ce ne sont pas des détournements ni des malversations ». Il précise avoir remboursé une partie des frais engagés, ainsi qu’une partie des cotisations sociales. Allez, encore un effort !

Source: http://www.ladepeche.fr/