Francaisdefrance's Blog

31/03/2011

Le FN en 2012 devient indispensable à la survie de la Nation…

L’UMP arrive au fond du gouffre à son tour; après y avoir jeté NOTRE Patrie…
FDF

.

Voir:

20/03/2011

La soumission affligeante de nos dirigeants actuels s’affiche…

Et le « foutage de gueule » également, du coup… Je suis français de souche; vous aussi? Ca ne vous fait pas comme un effet de poignard dans le dos, ça??? A genoux devant les muzz, ça vous plait, à vous? Moi pas; jamais… Je vais être vulgaire, pour une fois (c’est dire ma colère…): sucer du muzz n’est absolument pas dans mes pratiques habituelles. Il y en a que ça ne dérange pas… Belle  mentalité.
FDF

.

L’UMP crée une « Union des Français musulmans »

Le communiqué de l'UMP annonçant la création d'une "union des français musulmans".

Le communiqué de l’UMP annonçant la création d’une « union des français musulmans ».

Alors que le débat sur l’islam et la laïcité n’en finit plus de susciter des polémiques, l’UMP lance, vendredi 18 mars, une « Union des français musulmans » (UFM). D’après le communiqué annonçant sa création (à lire ici), ce groupe est né de la volonté de clarifier ce fameux débat.« Certains adversaires politiques ont essayé de faire croire à nos compatriotes français musulmans que ce débat [sur la laïcité] stigmatisait l’islam », annonce d’emblée le texte.

UNE SÉMANTIQUE DISCUTABLE

Réfutant toute tentative « d’isoler le monde musulman de la communauté nationale », l’UFM veut lancer un appel affirmant « la compatibilité entre islam et laïcité », tout en demandant « à nos compatriotes musulmans de renouveler leur confiance au président de la République ». ll promet de rédiger prochainement « un mémorandum résumant ses préoccupations ».

L’UFM évoque déjà certaines d’entre elles : « promouvoir l’intégration », « veiller au respect de notre religion musulmane dans l’esprit de la laïcité », mais aussi « défendre l’émancipation de nos jeunes générations » ou encore « promouvoir l’épanouissement des femmes françaises musulmanes ».

Le « bureau provisoire » de ce nouveau groupe n’est pas composé de personnalités très connues. Quelques-unes sont identifiées au sein du parti présidentiel : Salim Hassan Ahmed préside ainsi l’association Diversité développement coopération, une organisation proche de l’UMP en Ile-de-France ; Coumba Dioukhane est conseillère régionale UMP de Haute-Normandie ; quant à Samia Badat, c’est l’ex-chef de cabinet de Nassimah Dindar, présidente dissidente du conseil général de La Réunion. Elle a également joué un rôle durant la campagne régionale de Valérie Pécresse.

Le texte n’échappe pas à certaines maladresses. Outre le terme de « monde musulman » pour décrire les Français de confession musulmane, qui est opposé à la « communauté nationale », on peut également relever l’emploi de « personnalités franco-musulmanes », terme sémantiquement douteux : l’usage de « franco- » est généralement employé pour définir une double nationalité, pas une religion. Parle-t-on en effet de « franco-catholiques » ou de « franco-juifs » ?

LE DÉBAT SUR LA LAÏCITÉ EST « UTILE »…

A l’UMP, on renvoie sur le secrétaire national à la diversité, Olivier Stirn, ancien ministre « d’ouverture » du gouvernement Rocard, plusieurs fois secrétaire d’Etat, et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy pour l’Union pour la Méditerranée…

.

Suite et source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/03/18/l-ump-cree-une-union-des-francais-musulmans_1495407_823448.html#xtor=RSS-3208