Francaisdefrance's Blog

12/11/2011

L’Union des Familles Musulmanes des Bouches du Rhône vit essentiellement de subventions !!!

Et les subventions sortent de NOS portefeuilles. Nous devons faire des sacrifices, nous, les sous-chiens, a dit Sarkö Ier. Mais pour que se soit l’UFM qui en profite? Pas question! Plutôt crever…

FDF

.


  • « Nous avons, depuis Octobre 2011, après un examen minutieux des pièces administratives et comptables de notre association de la part du Trésor Public,

– pu bénéficier du caractère d’intérêt général
– été habilités à délivrer des reçus fiscaux de dons et libéralités versés par des particuliers et les entreprises leur ouvrant droit à un avantage fiscal au titre des articles 200 et 238 Bis du code général des impôts. »

UL’association Union des Familles Musulmanes donne le détail des subventions publiques perçues.

Le total des produits enregistrés pour l’exercice 2010 s’élèvent à 459 211€, dont 384 320€ de subventions octroyées. La participation du Conseil Général s’élève à 91 800€ soit 24% du budget total. La part consacrée au festival « l’Aïd dans la Cité… » est de 40 000€ et la part consacrée aux autres activités à 51 800€. Voici le récapitulatif des subventions accordées en 2010 :

  • LA PREFECTURE : 18 000€
  • DRJSS ex ACSE : 51 200€
  • LE CONSEIL GENERAL : 91 800€
  • LA REGION PACA : 144 500€
  • LA VILLE DE MARSEILLE : 25 000€
  • L’UDAF : 1 119€
  • ASP ex CNASEA : 26 515€, en remboursement de 2 emplois aidés
  • Avantage en nature loyer Ville de Marseille : 26 186€

Les subventions accordées en 2011 s’estiment à ce jour à 278 500€, soit à ce jour une baisse de 100 000€, réparties de la façon suivante:

  • LE CONSEIL GENERAL : 96 800€
  • LA REGION PACA : 110 000€          dont 20 000€ pour un emploi aidé
  • LA VILLE DE MARSEILLE : 22 000€
  • DRJSS ex ACSE : 28 000€
  • ASP ex CNASEA : 22 095€, en remboursement des 2 emplois aidés qui ont pris fin au 30/9/2011.
  • Avantage en nature loyer Ville de Marseille : 26 186€

********************************************

Sources:  :  http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/11/lunion-des-familles-musulmanes-vit-essentiellement-de-subventions.html

http://www.fdesouche.com/257306-lunion-des-familles-musulmanes-vit-essentiellement-de-subventions

http://rd.mird2.com/4y8tf4n5dnf.html

22/01/2011

Des mères de famille « françaises » méritantes médaillées !

C’est ressorti des tiroirs mais une petite piqûre de rappel ne nuira pas.

C’est plutôt la médaille de l’invasion que l’on leur a attribué à ces « françaises ». En toute lucidité; c’est ça qui est grave. Rappelez-vous cette citation de Boumédiène:

 » Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire. »

FDF

.


Samedi après-midi, Françoise Tenenbaum, adjointe déléguée à la Solidarité et à la Santé, a procédé à la remise des médailles de la Famille française, salle de Flore.
Créée en 1920 par décret, modifié le 28 octobre 1982, la médaille de la Famille française est « une distinction honorifique décernée aux personnes qui élèvent ou ont élevé dignement de nombreux enfants, afin de rendre hommage à leurs mérites et de leur témoigner la reconnaissance de la Nation ».
C’est donc une façon de récompenser ces mères méritantes qui, par leur dévouement et leur abnégation, ont su assumer leur rôle, même si ces mères, quant à elles, pensent qu’il n’y a là aucun mérite.
L’instruction des demandes est réalisée par l’UDAF qui diligente les enquêtes. Les médailles sont attribuées par décision du préfet, l’avis du sénateur-maire ayant été préalablement requis.
C’est ainsi que vingt et une mères, devant toutes les familles réunies, ont reçu leur médaille. Huit médailles d’argent (six ou sept enfants) : Fatiha Benhalima, Fouzia Amezane, Fatima Boularess, Aïcha Hadj-Abderrahmane, Mama Lefdou, Fatima Loubbi, Rosaria Rutigliano, Aïcha Tasry.
Treize médailles de bronze (quatre ou cinq enfants) : Saadia Ayar née Ayar, Saadia Ayar née Jabir, Medhia Bargaoui, Fatima Batta, Diane Brenot, Saâdia Brouzi, Fatima Et-Tellah, Nacéra Farsi, Fatima Haddache, Nathalie Lerbet, Zineb Oussghir, Stella-Cora Robert, Latifa Sabik.