Francaisdefrance's Blog

11/02/2012

Site de FdeSouche: les charognards ont trouvé de quoi se repaître !!!

C’est une honte! Une infamie! Une atteinte grave à la liberté d’expression! De l’oppression façon despotisme, du racisme anti-blancs, du racisme anti-Français! C’est le retour de la collaboration avec l’ennemi!  Et « ils » appellent ça une « BONNE NOUVELLE » !!!

Lisez le billet qui suit qui attire surtout l’oeil par ses fautes d’orthographe et par son caractère d’auto-satisfaction de voir un site patriote à qui ont met de sérieux bâtons dans les roues.

Blogs et sites identitaires, patriotes, résistants et avant tout amoureux de leur nation, faites, si ce n’est déjà fait, circuler ces odieux propos faits surtout pour créer la haine!

Non, l’islam ne fera pas sa loi sur NOS terres! Ils se disent « religion d’amour, de paix et de tolérance »… Encore une preuve du contraire. L’islam n’est que violence, combats, guerres, élimination des « mécréants », conquête par les armes, tortures, charia et j’en passe et des meilleures.

Nous allons voir NOTRE justice à l’oeuvre…

Aidons FdeSouche!!!

Et pendant ce temps, le site haineux et christianophobe, homophobe de Forsane Alizza vit toujours. Comme tant d’autres du même acabit…

FDF

.

« Bonne Nouvelle: Le Responsable de FdeSouche mis en examen

Pierre Sautarel responsable du site FdeSouche a été mis en examen pour diffamation publique. Le blog fait quotidiennement son buzz sur l’insécurité, l’Islam et l’immigration en mélangeant les trois pour créer l’amalgame chez les internautes. Et le peu que l’on puisse dire, c’est que ça marche. 320 000 visiteurs par mois, FdeSouche est une vraie “success story” à l’image de Lady Gaga. De véritables comiques ne proposant rien de concret pour l’amélioration du quotidien des Français sinon une guerre civile.
La crise identitaire et économique a deux solutions, la révolte des populations asservis par les élites financières ou… (ce que souhaite ces blogs identitaires) la guerre civile entre Français de confessions différentes permettant aux financiers de s’assurer encore des décennies de tranquillité et de vol.
A Islam&Info, nous avons bien sûr opté pour la raison, c’est à dire la première solution. Celle du combat verticale contre l’oligarchie dominante.

FdeSouche le site qui n’en vaut pas la peine
lesinrocks.com – Soupçonné par la justice d’être derrière le site Fdesouche, l’ancien candidat FN Pierre Sautarel vient d’être mis en examen pour diffamation publique. Face à une jurisprudence flottante, les enquêteurs risquent d’avoir du mal à établir sa responsabilité.

Fdesouche, le blog le plus connu des sites d’extrême droite, est dans le collimateur de la justice. Suspecté d’en être le directeur de publication, Pierre Sautarel, a été mis en examen le 1er février par la juge d’instruction Maïa Escrive pour diffamation publique envers Pierre Henry, directeur général de l’association France terre d’asile.

Depuis 2005, Fdesouche.com est une institution incontournable au sein de l’extrême droite. Avec 320 000 visiteurs par mois selon Google Adplanner, le site est devenu un “média à part entière” comme l’affirme Marine Le Pen. En 2009, le blog a relayé plusieurs vidéos et affaires polémiques dont celle de Fréderic Mitterrand qui lui a permis d’obtenir une visibilité médiatique.

Site entièrement participatif, Fdesouche ne produit quasiment aucun contenu et ne fait que relayer des articles sur l’immigration, l’islam ou l’insécurité produits par des sites grands publics afin de permettre à ses lecteurs d’en débattre. Victime de son succès, Fdesouche s’est peu à peu transformé en défouloir. Pour le spécialiste de l’extrême droite Jean-Yves Camus, ces commentaires jouent un rôle de “soupape de compensation” et permettent à une frange de la population qui peine à exprimer son opinion ailleurs d’extérioser son mal-être.

Deux convocations

Début 2011, l’historien Benjamin Stora, vilipendée dans les commentaires du site, avait déjà porté plainte. D’autres ont décidé de l’imiter. Soupçonné d’être responsable du site, Pierre Sautarel, ancien prestataire de service du FN et candidat suppléant aux élections législatives de 2007, a reçu deux convocations de la justice.

La première le 4 janvier 2012 en provenance du Tribunal de grande instance de Paris suite à une plainte du directeur général de l’association France terre d’asile, Pierre Henry, pour laquelle la mise en examen a été prononcée. Sous un article intitulé “France terre d’asile et la préférence nationale”, plusieurs commentaires traitaient Pierre Henry de “collabo” ou “d’idiot utile du patronat”.

La seconde convocation a été émise par le Tribunal de grande instance de Rouen le 31 janvier dernier suite à une plainte de l’ancien professeur de l’université de Paris-13 Arezki Dahmani. Dans les deux cas, Pierre Sautarel est mis en cause pour des commentaires et poursuivi pour délit de diffamation publique envers un particulier. Les juges d’instruction le considèrent de fait comme “le directeur de publication du site”.

“Le responsable du site est indien et s’appelle Tilak Raj”

Pierre Sautarel a accepté de nous rencontrer dans un restaurant japonais de la rue Sainte-Anne, dans le Ier arrondissement. Gilet beige, chemise à carreaux et médaillon de Vercingétorix, ce trentenaire blond reconnaît participer au site mais explique que “le responsable légal est indien et s’appelle Tilak Raj”.

Depuis 2008, les mentions légales du site indiquent en effet le nom de ce mystérieux Indien et une adresse à New Delhi, en Inde. “Peut-être que son cousin vendait des marrons chauds à Gare de l’Est et qu’il s’est fait agresser”, persifle Pierre Sautarel quand on lui suggère qu’il s’agit d’un prête-nom.

Les enquêteurs ne peuvent pas non plus réclamer des informations aux fournisseurs d’accès puisqu’il est basé à l’étranger. De 2005 à 2010, le site a été hébergé alternativement aux Etats-unis et au Canada. Depuis deux ans et une suspension du site pour des problèmes de copyright, le site est abrité chez PRQ en Suède. Un prestataire qui s’est également occupé des sites de The Pirate Bay ou Wikileaks.

Une responsabilité allégée ?

Comment les enquêteurs en sont-ils venus à suspecter Pierre Sautarel ? “Les policiers m’ont dit que Facebook leur avait fourni l’adresse IP de la page de Fdesouche et qu’elle correspondait à la mienne”, explique Pierre Sautarel. Les enquêteurs lui reprochent également de tenir le site Esprit de clocher qui permettrait de financer Fdesouche. Ne disposant d’aucun financement public, ce pure player de l’extrême droite incite régulièrement ses lecteurs à lui envoyer des dons par paypal ou par chèque via ce site. Pierre Sautarel s’en défend : “Esprit de Clocher est une société de business digital qui n’a rien à voir avec Fdesouche. Sur ce site, nous vendons des images et des produits religieux.”

Selon Nicolas Poirier, responsable juridique d’Overblog et d’Ebuzzing, Pierre Sautarel “ne peut plus se contenter de nier puisque que son IP a été rattachée aux activités du site. C’est désormais à lui de prouver que ce responsable légal basé en Inde existe réellement.”

Interrogé par les Inrocks, Maître Bruno Anatrella (BAGS Avocats), spécialiste des questions liées au droit de l’internet, précise que la loi dite Hadopi prévoit un régime de responsabilité allégée pour le directeur de la publication d’un site ou d’un blog.

“Lorsque les propos diffamatoires ont été postés par un internaute, le directeur de la publication ne peut voir sa responsabilité pénale engagée, comme auteur principal, que s’il est établi qu’il avait connaissance du message litigieux avant sa mise en ligne ou si, dès le moment où il en a eu connaissance, il n’a pas agi promptement pour le retirer.”

Ainsi, poursuit Maître Anatrella, si les investigations démontrent que Pierre Sautarel est le véritable directeur de la publication du site et qu’il n’a pas réagi promptement pour retirer les propos litigieux, il ne pourra pas bénéficier de cette responsabilité allégée et devra se défendre dans le cadre des poursuites en diffamation.”

Pierre Sautarel indique que son conseil a formellement réclamé à la justice des investigations sur Tilak Raj. Confiant, le blogueur déclare : “La justice peut l’interroger, il reconnaitra probablement que c’est bien lui qui est derrière Fdesouche.”

David Doucet

.

Source: les charognards eux même: http://islametinfo.com/2012/02/11/bonne-nouvelle-le-responsable-de-fdesouche-mis-en-examen/

17/01/2012

Incroyable et pourtant vrai !!!

Lisez ce qui suit. C’est édifiant. On a du mal d’y croire. Mais c’est à se demander pour qui travaille NOTRE justice ou aux ordres de qui elle s’éxecute…

Encore une belle baffe aux patriotes! Ca devrait faire du bruit, tout ça…

FDF

.

NOUS ET LE  FN  devrions  payer  une « caution » de 35200 € POUR  nous défendre en justice  car cet individu nous traite de  « FILS DE PUTE   !!!!!!!  LE FN fait appel de cette décision.

Affaire Mathieu Madénian : le FN et les plaignants en appel contre la consignation invraisemblable demandée par le tribunal.

L’immonde Mathieu Madénian par qui le scandale arrive. Qui sème le vent…

.

Communiqué du Front National

Au mois d’octobre 2011, le Front National et 342 de ses adhérents ont cité Mathieu Madénian devant le Tribunal correctionnel de Paris, se plaignant de l’infraction d’injure à leur égard alors que Mathieu Madénian avait dit ceci en direct à la télévision : « 18 % de français qui votent pour Marine Le Pen et le Front National, c’est 18 % de fils de pute ».

L’affaire est venue à une première audience de procédure de la 17e chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Paris le vendredi 13 janvier 2012.

Dans toutes ces affaires, une consignation est ordonnée par le tribunal, dans toutes ces affaires, cette consignation est d’un montant de 1.000 €.

Mais, dans ce dossier, à la demande expresse de l’avocat de Mathieu Madénian et du procureur de la République de Paris, la consignation a été fixée à la somme invraisemblable de 35.200 €.

Le Front National et les plaignants interjettent appel de cette décision. Elle est méprisante et inique. Elle est prise spécialement parce qu’il s’agit du Front National et d’adhérents du Front National. Elle vise à les empêcher manifestement de se plaindre. Il faut espérer que la Cour d’appel modifiera ce jugement scandaleux.

Merci à JC JC…