Francaisdefrance's Blog

16/09/2010

« si la France devient demain majoritairement musulmane, la charia devra s’appliquer » !

Il faut les stopper net! Ca devient très dangereux!

FDF


.

Charia et lapidation : les propos scandaleux du trésorier d’une mosquée de Roubaix.

La polémique est en train d’enfler après la diffusion, vendredi 10 septembre sur France 4, du documentaire de John-Paul Lepers Qui a peur de l’islam ?

Le journaliste a voulu comprendre la peur que pouvait inspirer l’islam en France. Malgré sa grande ouverture d’esprit, Lepers n’a pas pu cacher sa crainte dans certaines circonstances, comme lorsqu’un des responsables de la mosquée Abou Bakr de Roubaix, Rachid Gacem (son trésorier), lui a lancé qu’il était favorable à la lapidation en pays musulman (car c’est la loi divine), ainsi qu’au fait de couper la main aux voleurs, et que « si la France devient demain majoritairement musulmane, la charia devra s’appliquer« .

Par ailleurs, selon les responsables de la mosquée, si l’on a lu et compris le Coran, l’on devient nécessairement musulman. De tels propos seront de nouveau tenus par d’autres protagonistes du film. John-Paul Lepers, qui dit avoir parcouru le Coran, et qui n’est pas devenu musulman pour autant, l’a donc sans doute mal lu… Autre propos tendancieux : « Chez nous les Algériens, la religion et la tradition se rejoignent. » Lepers fait remarquer à son interlocuteur qu’il est Français. Celui-ci corrige alors : « Chez nous, d’origine algérienne… » Mais le sentiment d’être Français n’est pas flagrant. Malgré ses propos bel et bien inquiétants, Rachid Gacem considère que c’est à cause des médias qu’on a peur de l’islam.

Le président du collectif des associations musulmanes de Roubaix a condamné les propos tenus par les responsables de l’association cultuelle Abou Bakr (qui est adhérente de son collectif). Mais il a également tenu à interroger le montage du journaliste de la Télé Libre : « Il appartient toutefois de savoir dans quelles circonstances ces propos ont été tenus. On se trouve parfois piégé devant les caméras et par le montage des séquences d’une émission. »

De son côté, Pierre Dubois, premier adjoint au maire PS de Roubaix et grand défenseur d’une politique d’ouverture à l’égard des religions, s’il a vivement apprécié le film de Lepers, s’est néanmoins dit surpris des propos de Rachid Gacem : « J’ai eu l’occasion de le rencontrer lors de réunions de travail pour la construction de la nouvelle mosquée Abou Bakr. Il n’avait jamais émis de telles prises de position. Il appartient à l’association concernée de prendre ses responsabilités. En tout cas, il n’y a aucune raison pour que la réflexion roubaisienne entamée avec le collectif des associations musulmanes sur la façon de vivre l’islam dans un état laïque soit interrompue. »

Républicain laïc convaincu, John-Paul Lepers s’est souvent heurté, de Roubaix à Marseille, à des hommes et des femmes qui ne se résolvent pas à cantonner leur religion dans la sphère intime. Il a discuté avec de jeunes salafistes, a assisté à une conférence de Tariq Ramadan (qui a refusé de le rencontrer), a parlé de ce leader charismatique avec Mohamed Sifaoui, et s’est finalement entretenu avec le recteur de la mosquée de Bordeaux Tareq Obrou, un homme plein de sagesse selon le journaliste.

Malgré les craintes qu’il ne manquera pas de susciter, le film de Lepers témoigne d’une heureuse tentative de dialogue.

Le périple en camping-car de John-Paul Lepers commence à Roubaix…


Source et vidéos: http://tinyurl.com/2uumt76