Francaisdefrance's Blog

10/02/2012

Tournante mortelle à Marseille !

Un français dans le tas! C’est assez rare pour le signaler…

Circonstances atténuantes pour les violeurs: victime consentante (bien entendu) et pratiques courantes dans les quartiers… A vomir

Pauvre gamine.

FDF

.

La condamnation des criminels. Pas de remords.
Deux osent faire appel.
Cécilia, saoulée à mort et violée par Emmanuel Denis, Anis Nafti, Mounir Tinouiline et Fahem Djermoune.

http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/tournante-mortelle-6970372.html

« Pour moi, j’ai bien élevé mon fils.   IL FAIT LA PRIERE   ET LE RAMADAN …… » dit la mère de Fahem Djermoune…

Un bon musulman, en fait…

http://www.laprovence.com/article/marseille-5401

http://www.laprovence.com/article/a-la-une/marseille-lautre-proces-dun-plan-sexe-qui-a-tourne-au-crime

Merci à JC JC…

22/01/2012

Kamal: une vraie « CHANCE POUR LA FRANCE » !

Ce genre d’attitude m’exècre et me donne envie de vomir.

Toujours à rouler les mécaniques (à plusieurs) dans des grosses bagnoles avec de la musique arabe à fond pour essayer d’appâter des filles, blanches, surtout. Mais une fois « au pied du mur », parfois (et même souvent, je pense) ce n’est plus la même. Mais de là à tuer…

Ma foi, mon pote, si t’assures pas au lit, c’est ton problème. Ce n’est pas celui de cette pauvre fille… En attendant, te voilà meurtrier; et qu’est-ce que tu foutais avec une arme? Ca te donnait l’impression d’être plus « viril ». Apparemment, ça ne fonctionne pas… C’est sûr que c’est plus facile dans les tournantes…

T’as essayé le viagra? Enfin, en prison tu vas te faire plein de « copines »… N’oublie pas de nous donner des nouvelles.

FDF

.

Image d’illustration…

.

Kamal Ahamada  LUI TIRE UNE BALLE DANS LA FESSE   « POUR RIGOLER »   parce qu‘elle lui aurait dit « qu’il n’était pas assez performant au lit » ………..   Monsieur  Kamal  était véxé !!!!
« J’ai sorti l’arme pour rigoler avec elle. Le coup est parti malgré moi, c’est un accident ».

Parce que,  quand KAMAL,  va  a l’hôtel avec une fille, il y va avec son arme.   
COMME TOUT LE MONDE !!!!!!     NORMAL NON???  
MOI QUAND JE VAIS ACHETER LES CROISSANTS,  LE MATIN,  JE PREND MON FLINGUE

JC JC…

.

Assises du Var : 12 ans de réclusion pour une balle mortelle

La cour d’assises d’appel du Var a condamné à douze ans de réclusion Kamal Ahamada, rejugé pour la mort de Violette, dans le couloir d’un hôtel du centre de Marseille.

Me Philippe Vouland plaidait la thèse de l’accident.

Crime d’orgueil ou accident ? La cour d’assises d’appel du Var a condamné à douze ans de réclusion Kamal Ahamada, rejugé pour la mort de Violette, dans le couloir d’un hôtel du centre de Marseille. Dans la nuit du 3 au 4 décembre 2008, la jeune femme âgée de 22 ans et l’accusé avaient loué une chambre. À la sortie de l’ascenseur, sur les images vidéo de l’hôtel, Violette s’effondre, une balle dans la fesse. Le projectile a sectionné l’artère fémorale occasionnant le décès de la victime à l’hôpital.

« J’ai sorti l’arme pour rigoler »

En décembre 2010, les jurés d’Aix-en-Provence condamnaient Kamal Ahamada à quinze ans de réclusion, non pas pour meurtre mais pour des violences avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner. L’accusé a toujours contesté qu’une dispute ait éclaté dans l’ascenseur, notamment au sujet de ses capacités sexuelles. Il expliquait avoir tiré, croyant son arme vide, dans une sorte de jeu érotique.  » Le canon était posé sur la fesse de la jeune femme, la blessure mortelle ayant été commise à bout touchant.

Les gardiens soutiennent avoir entendu une dispute.

En appel, devant la cour d’assises du Var, c’est pour meurtre que Kamal Ahamada était à nouveau jugé. Et c’est en démontrant une intention homicide que l’avocat général avait requis dix-huit à vingt ans de réclusion criminelle. Comme Mes Dominique Estève et Fabien Perez, parties civiles, l’accusation considérait que le tir était bien volontaire. Piqué au vif par des accusations d’impuissance, « il a été atteint dans sa virilité« , selon l’avocat général Pierre Arpaïa.

Les gardiens de l’hôtel soutenaient avoir entendu une dispute. Évoquant l’enregistrement vidéo des faits, Me Philippe Vouland a voulu convaincre « qu’on peut tout faire dire à un film muet. Il a voulu plaisanter avec son arme, un substitut phallique« . Les jurés ne l’ont cependant pas suivi dans sa demande de requalification en homicide involontaire

                                                                                                                                   Source: http://www.laprovence.com/

16/01/2012

LE VIOL DES FEMMES NON MUSULMANES PAR DES MUSULMANS EN OCCIDENT…

L’article ne date pas d’aujourd’hui mais l’analyse est toujours d’actualité. Le viol raciste est l’apanage des islamistes…

Refoulés sexuels? Certes; comme tous les violeurs.

Viols soi-disant au nom de la »religion »? C’est leur excuse…

Ca se soigne; enfin, on essaie. Mais avec des malades de ce type, on a du mal à croire en la médecine pour enrayer l’épidémie.

« Couic! », comme dirait Henri.

Alors les muzz? Envie de violer, là ???

FDF

.


Un article de Frontpage magazine qui revient sur un sujet souvent occulté par les médias, les intellectuels et les politiques parce qu’islamiquement incorrect.

http://www.frontpagemag.com/Articles/ReadArticle.asp?ID=20646

Traduit par Marianne pour www.occidentalis.com le 28 décembre 2005

.

Les motivations des criminels sont claires : comme ils l’expliquent eux-mêmes, le choix de leurs victimes relève de raisons ethniques. En Australie, en Norvège, en Suède et d’autres nations occidentales ces viols racistes sont en progression et soutenus par des hautes autorités islamiques: le cheik libanais Faiz Mohammed excuse le viol des Australiennes provocatrices habillées de façon « indécente », tandis que le mufti et le disciple islamique, Shahid Mehdi expliquait que les femmes danoises violées l’avaient cherché puisqu’elles ne portaient pas le foulard islamique !

Pour le cheik égyptien Al-Qaradawi , les femmes violées « provocatrices parce que non habillées « décemment » devraient être punies. Il a ajouté, « pour qu’elle soit affranchie de la culpabilité, une femme violée doit avoir montré la bonne conduite. »

En Norvège et en Suède, le journaliste Fjordman parle d’une épidémie de viol. Deux viols sur trois commis à Oslo sont le fruit des immigrés musulmans et 80 pour cent des victimes sont des femmes norvégiennes.

En Suède, selon Ali Dashti, « Les viols collectifs, habituellement faisant participer les mâles immigrés musulmans et les filles suédoises indigènes, sont devenus banals. » Il y a quelques semaines cinq Kurdes ont brutalement violé une suédoise de 13 ans« .

En France, Samira Bellil est sortie de  son silence – après avoir supporté des années des viols collectifs répétés dans des cités majoritairement habitées par des musulmans – et a écrit un livre, « dans l’enfer des tournantes« . Décrivant comment le viol collectif est effréné dans les banlieues , elle a expliqué au Temps que, « n’importe quelle fille de voisinage qui fume, emploie le maquillage ou porte les vêtements attrayants est une putain. »

Malheureusement, les femmes occidentales ne sont pas les seules victimes de cette épidémie. En Indonésie, en 1998, les groupes de droits de l’homme ont rapporté le témoignage de plus de 100 femmes chinoises violées pendant les émeutes qui ont précédé la chute du Président Suharto. Bon nombre des violeurs ont dit : « vous devez être violées, parce que vous êtes chinoises et des non-Musulmanes. »

En avril 2005, une fillette  pakistanaise de neuf ans a été violemment violée par ses voisins musulmans ; elle était infidèle et chrétienne et devait payer pour l’intervention des Américains en Irak…

Au Soudan – où les musulmans arabes abattent les musulmans noirs et les Soudanais chrétiens dans un génocide continu – l’ancien esclave soudanais et maintenant activiste des droits de l’homme Simon Deng* explique qu’il était témoin des filles et des femmes violées et que le régime arabe de Khartoum envoie ses soldats pour commettre ces crimes. Dans d’autres rapports, des femmes qui sont capturées par des forces gouvernementales sont interrogées : « êtes vous chrétienne ou musulmanes? » et celles qui répondent chrétiennes, sont  violées, leurs seins coupés.

Ce phénomène de violences sexuelles islamiques contre des femmes non-musulmanes occidentales devrait être traité comme une épidémie pressante, violente, répressive. Au lieu de cela, les journalistes, les intellectuels, et les politiciens l’ignorent, le rationalisent, ou diabolisent ceux qui osent en parler.

En Australie,  quand le journaliste Paul Sheehan a rendu compte honnêtement des viols collectifs de Sydney, il a été traité de raciste et a été accusé d’entretenir  la haine contre les musulmans. Keysar Trad, vice-président de l’association musulmane libanaise australienne a indiqué que les viols collectifs étaient un crime « honteux » mais se plaignait que l’appartenance ethnique des violeurs avait été rapportée. D’ailleurs pendant le jugement l’appartenance ethnique des violeurs n’a pas été évoquée… Les policiers responsables des enquêtes ont été violemment menacés par les libanais musulmans : menaces de mort à leur encontre et menaces de viols envers leurs petites amies…La police a fini par laisser tomber leurs poursuites contre des violeurs libanais…

En France, dans les banlieues,  le viol collectif est maintenant connu simplement comme tournantes où les victimes savent que la police ne les protégera pas. S’ils se plaignent, Samir Bellil dit, ils savent qu’eux et leurs familles seront menacés. Dans la plupart des poursuites françaises, les violeurs musulmans déclarent qu’ils ne croient pas qu’ils ont commis un crime. Et dans un parallèle effrayant avec les violeurs en Australie, ils disent que la victime doit se blâmer elle-même et l’accuse d’être une »salope » ou une « putain. »

Selon le Guardian , pendant les émeutes françaises récentes, un prince saoudien avec des parts à News Corporation a revendiqué à une conférence à Dubaï qu’il avait téléphoné à Rupert Murdoch et s’était plaint au sujet des nouvelles de Fox News décrivant les perturbations en tant qu « émeutes musulmanes. » Dans la demi-heure qui a suivie, le terme a été changé en « émeutes civiles. »

À Malmö, la troisième plus grande ville en Suède, la police a admis qu’elle ne commande plus la ville. « Elle est efficacement dirigée par les troupes violentes des immigrés musulmans. » Le personnel d’ambulance est régulièrement attaqué et refuse maintenant d’aider jusqu’à ce qu’une escorte de police arrive. La police a trop peur pour investir des parties de la ville sans protection.

Début 2005, les journaux norvégiens ont signalé qu’Oslo avait enregistré le nombre le plus élevé de cas de viols en douze mois précédents. Cependant, Fjordman explique que les statistiques officielles ne contenaient aucune donnée concernant « la surreprésentation des immigrés dans les auteurs de viols », et les médias demeurent étrangement silencieux. Le professeur d’Oslo d’anthropologie, Unni Wikan, a dit que les femmes norvégiennes doivent prendre la responsabilité du fait que les hommes musulmans trouvent leur façon de s’habiller provocatrice. Et puisque ces hommes croient que les femmes sont responsables du viol,  les femmes doivent s’adapter à la société multiculturelle ! [NDRL : Au lieu d’agir, de punir sévèrement les criminels, de prévenir les femmes non musulmane du danger, on demande tout simplement aux femmes occidentales d’avoir une attitude de dhimmi ! Lamentable !]

La BBC a fait un documentaire programmé en 2004, avant que la police en Grande-Bretagne ait averti qu’il pourrait augmenter la tension raciale. « Dans ces circonstances exceptionnelles… A Channel 4, l’animateur responsable a accédé à la demande de la police…  » Le documentaire devait montrer comment les Pakistanais et d’autres hommes musulmans ont sexuellement maltraité des jeunes filles anglaises blanches aussi jeunes que 11 ans.

Le nombre de viols commis par des hommes musulmans contre des femmes dans la dernière décennie est tellement incroyablement haut qu’il ne peut pas être regardé autrement qu’un comportement culturellement implicite. Il est manifestement renforcé et encouragé par les chefs religieux musulmans qui blâment les victimes et excusent les violeurs.

En trois décennies d’immigration dans les pays occidentaux, l’Islam a causé des bouleversements et des ravages sociaux dans chacun de ses pays d’accueil. Aucun autre programme d’immigration n’a rencontré les problèmes de non-assimilation et d’ambiguïté religieuse.

Ainsi donc les musulmans n’hésitent plus à utiliser l’arme de guerre qu’est le viol en Occident. Parce que nous sommes en guerre et c’est l’islam qui nous l’a déclarée. Ne pas l’admettre, claironner à droite et à gauche le contraire ne retire pas la réalité des faits. Et cette horrible réalité qui prend forme par le viol  des femmes occidentales non-musulmanes est une réalité qui s’amplifie et devant laquelle les lâches censés nous alerter et nous protéger se cachent derrière une inacceptable dhimmitude !

Pourtant cet autre élément barbare du djihad qu’est le viol est d’une extrême gravité et d’une grande importance : les femmes ainsi traitées, souillées, insultées et torturées auront du mal à vivre dans la société et à fonder une famille. Et c’est exactement ce que veulent les musulmans : on prend la femme de l’ennemi légalement ou on la détruit par le viol. Et c’est ainsi que l’ennemi finira à la longue par être diminué parce que  moins nombreux !

Le pire dans tout cela c’est la complicité abjecte de tous ces salopards qui ne veulent surtout pas entendre parler de la vérité ni la voir éclater au grand jour (ce qui nous permettrait de nous protéger!), pour qui ces faits sont insignifiants en fin de compte : on ne va pas sacrifier « la paix » pour si peu ! Et c’est ainsi que les fils d’Allah tissent leur toile partout en Occident, et de faits « insignifiants » en faits « insignifiants », appliquent leur projet qui est d’islamiser le monde.

Merci à Max…

27/11/2011

Allemagne: un petit Jihad a vu le jour… 6 kilos! Sa mère en fait 140 (de kilos…) ! Et c’est son 14e enfant.

Toujours dessus, le papa-momo ! Infatigables, ces muzz! Ou ils doivent être plusieurs (comme dans les tournantes)…

Faut dire qu’ils n’ont que ça à foutre.

A 40 ans, c’est son quatorzième, à la moussmé de 280 livres! Il ne faut plus s’étonner que le taux de natalité remonte, en Europe…

FDF

.

Photo d’illustration

.

MOI  MON PROCHAIN FILS    JE L’APPELLE   « GUERRE SAINTE »   OU « CROISADE »
Mais la mairie refusera d’enregistrer un tel prénom ridicule. 

JC JC…

L’hôpital berlinois de la Charité a annoncé vendredi la naissance par les voies naturelles d’un bébé de 6 kilos, 14e enfant d’une mère de 40 ans et 240 kilos, qui l’a prénommé Jihad.

« D’après nos recherches il n’y a encore eu en Allemagne aucune naissance sans opération d’un enfant aussi lourd« , a commenté dans un communiqué le Pr Wolfgang Henrich, chef du service de néo-natalité de La Charité. En moyenne les nouveaux nés pèsent 3,5 kilos.

Bien qu’elle fut atteinte de diabète gestationnel, la mère, identifiée comme Elfi Y., n’avait pas renoncé aux sucreries, a précisé l’hôpital. Il y a de fortes chances pour que le nourrisson soit un enfant obèse, a-t-on indiqué de même source.

Trois des 9 frères et des 4 soeurs du « petit » Jihad pesaient plus de 5 kilos à la naissance, et ils sont également nés par les voies naturelles alors que la césarienne est conseillé au-dessus de 3,5 kilos, a précisé le Pr Henrich.

Source: http://www.europe1.fr/

06/09/2011

Oui à la castration pour les violeurs! Quels qu’ils soient…

Elle n’est pas belle, notre France ? Il nous faut une justice plus expéditive pour ces délinquants sexuels que l’on trouve de plus en plus dans la fange « issue de l’immigration ». La prison ne leur fait plus peur. Alors…

Personnellement; si ma fille venait à subir ce genre d’exaction, les auteurs n’auraient qu’un échappatoire: fuir loin; très loin… Car j’appliquerais la devise d’Idi Amin Dada: « on ne courre jamais aussi vite qu’une balle de fusil »… Je suis même prêt à faire une inspection fouillée des caves des « zones sensibles ».

Notez bien ça, les sous-merdes!

FDF

.

Les racailles peuvent violer et prostituer des gamines de 14 ans en toute impunité : juges et psys les excusent…

.

Décidément, on touche le fond dans ce pays avec les bobos de gauche qui font la pluie et le beau temps dans  les medias et les prétoires et l’Etat, qui, depuis 30 ans, renonce chaque année davantage, sous la houlette de l’UMPS, à toutes ses fonctions régaliennes, qui sont au nombre de quatre : « Assurer la sécurité extérieure par la diplomatie et la défense du territoire ; assurer la sécurité intérieure et le maintien de l’ordre public, avec, notamment, des forces de pollice ; définir le droit et rendre la justice ; détenir la souveraineté économique et financière en émettant de la monnaie, notamment par le biais d’une banque centrale.« 

Nous n’avons plus de souveraineté économique et financière depuis Maastricht, nous n’avons plus de marge de manœuvre sur la scène internationale depuis que nous sommes soumis à l’Otan, la sécurité intérieure n’est plus assurée puisque par peur des émeutes nous disons béni-oui-oui à toutes les réclamations des délinquants, de leurs familles et des  autres Gentils Organisateurs de la vie dans les Quartiers, et la justice est devenue une loterie où ceux qui ne respectent pas la loi raflent la mise deux fois sur trois quand les victimes « bien sous tous rapports » doivent payer : amende et sursis pour Fanny Truchelut pour avoir demandé à une voilée de respecter la neutralité des parties communes de son gîte, prison pour  René Galinier pour avoir tiré sur la cambrioleuse surprise chez lui au milieu  de la nuit, et carrément verdict méprisant et insultant pour la gamine de 14 ans ayant subi pendant un mois trente violeurs proxénètes.

Ce sordide fait-divers est en effet un épouvantable exemple, tiré d’une longue liste  d’absurdités de la justice qui, non seulement, confinent à l’injustice, totale, et inacceptable, mais sèment dans la population de notre pays deux graines très dangereuses : la première est un message rassurant à l’égard des délinquants, ils peuvent beaucoup et risquent peu ; la deuxième est un message méprisant à l’égard du Français moyen et de l’immigré moyen qui respectent les lois et voudraient être respectés eux aussi, l’Etat a renoncé à faire respecter la loi, ils risquent donc beaucoup et il va falloir qu’ils passent à la vitesse supérieure pour se protéger eux-mêmes, et tant pis pour les dégâts collatéraux.

On ne reprendra pas ici les excellents arguments du criminologue Xavier Raufer, il a tout dit en campant avec brio les pitoyables protagonistes d’un jugement inique, depuis le juge en passant par le journaliste, les familles et les indignes avocats de la défense. La palme tout de même au psy qui nous en dit bien plus qu’il ne le croit, de même que les familles.

Le psy de service, en effet, excuse, relativise, et prétend qu’il est normal, en France, de vouloir ré-inventer une tradition d’un autre pays, d’un autre âge, un rite initiateur… passant par la violence. Tant pis pour la gamine qui passait par là ; dans ce genre de tradition, seul le gars et son phallus comptent. La fille n’est rien pour ces gens-là. Pour le psy non plus… mais pour les féministes qui montent sur le pont pour y hurler leur révolte à chaque fois qu’un publicitaire ose utiliser une femme en sous-vêtements pour vendre une voiture, une gamine violée pendant un mois et prostituée… cela ne mérite ni discours ni scandale ? De quoi ont-ils peur, les psys et les féministes ? Que l’on s’intéresse de trop près aux origines et à la culture des violeurs ? D’ailleurs, le psy l’a dit, les 30 pauvres ados, de 16 à 22 ans, « n’étaient pas armés pour anticiper la relation avec la jeune fille« … Il ne faut pas être grand clerc pour décrypter « traditions patriarcales, culture qui méprise les femmes »… D’ailleurs, dans le quartier, la solidarité (chez moi on parle de communautarisme criminel) fait prononcer de drôles de paroles : « avec une fille de chez nous, cela ne se passerait pas comme ça« 

Ils vivent en France, mais ils n’y sont pas « chez eux« . Et ils trouvent normal qu’une fille qui n’est pas de chez eux subisse l’horreur. Il est vrai que dans l’islam les femmes non musulmanes peuvent  être  des esclaves sexuelles… De là à penser que les violeurs ont été élevés dans les traditions islamiques, il y a un pas que je ne franchirai pas, mais la tentation est forte parce que les indices, multiples, vont tous dans le même sens !

Or, chez nous, en France, en 2011, l’inversion des valeurs est telle que ce que ces délinquants ont fait ce n’est plus une faute, c’est normal, aux yeux de tous les complices de ceux qui se préparent à assassiner nos filles, famille, voisins, journalistes, psys, juges…

Parce que c’est d’un assassinat qu’il s’agit. Qui peut imaginer que la victime pourra un jour retrouver le sommeil, pourra un jour nouer une relation amoureuse sereine avec un homme, pourra un jour élever paisiblement des enfants après ce qu’elle a subi ?  

Mais tout cela ne mérite, paraît-il, que deux à trois ans de prison ferme, et seulement pour une poignée de violeurs… sans compter les remises de peine !

Je pense à ces féministes d’antan qui réclamaient la castration pour les violeurs.

Je ne peux m’empêcher d’imaginer un commando d’amazones qui sodomiraient à coups d’objets contondants pendant un mois tous ceux qui osent dire que la victime « s’exprime avec son cul » et qu’elle a pu « ressentir un plaisir affectif », histoire pour eux de partager ce plaisir et d’apprendre à s’exprimer avec leur cul ! 

Je rêve même parfois d’un grand ménage dans la justice. Peut-on m’en vouloir ?

Source: http://christinetasin.over-blog.fr/

02/09/2011

Norvège : suicide d’une fille de 14 ans, suite à un viol raciste !

Pourritures…

.
Il faut que ce mot devienne un adjectif qualificatif désignant une catégorie bien spécifique de personnes spécialistes en ce genre de crime… Nous en avons plein, en France, qui fourmillent dans les quartiers dits « sensibles ».
Les « tournantes », ce n’est pas de l’invention. C’est une autre façon d’humilier les « blancs » (les « blanches », dans ce cas; quoi que…).
En général, les victimes préfèrent se taire car des menaces pèsent sur elles.
Mais là, ce qui s’est passé en Norvège est en fait une déclaration de guerre. La jeune fille s’est tuée, sciemment, elle n’a pas supporté ce viol collectif (et on peut la comprendre).
Alors, à toutes ces racailles et sous-merdes qui se délectent de ce genre d’actes ignobles je dis: commencez à raser les murs. Les loups vont entrer dans les banlieues. Et il n’y aura pas de prisonniers… Soyez-en sûrs.
FDF
C’est là, qu’il y a de la monnaie à rendre…
.
PS: pardon à mes lectrices et lecteurs de ces propos mais ce genre de délinquance me met hors de moi. En plus quand la victime se donne la mort…
.


Eva Helgutan, 14 ans, a été sauvagement violée par un groupe d’immigrés musulmans à Trondheim, en Norvège.
Suite à cela, d’après sa famille, elle a sombré dans une dépression de plus en plus noire, avant de commettre un suicide…

D’après la police, le nombre de Norvégiennes violées collectivement par des immigrés a fortement augmenté à Trondheim. Ces envahisseurs ne ciblent que les Blanches.
Eva était l’une de trois jeunes filles norvégiennes violées collectivement à quelques jours d’intervalle.

Depuis l’ouverture de leurs frontières, les pays scandinaves ont vu le nombre de viols exploser. La majorité de ces attaques sont commises par des immigrés d’Afrique ou du Moyen-Orient.


Sources:  http://www.contre-info.com/tag/eva-helgutan

http://www.gaullisme.biz/article-des-actes-ignobles-en-europe-preservons-nos-pays-de-ces-barbares-83163923.html

20/04/2011

Le coran autorise de violer sa femme… Belle « religion »…

Et concernant les « tournantes », dans les « cités défavorisées », il n’en parle pas, le coran?

FDF

.

En vertu d’un verset célèbre du coran :

« Vos femmes sont pour vous un champ de labour : allez à votre champ, comme vous le voudrez ». (coran 2:223)

Si elles désobéissent, l’homme a le droit de la frapper en toute légitimité.

sourate 4:34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

C’est ainsi que dans les rues d’Alger les hommes frappent leur femme sans que la police interviennent ; De manière générale, « violer sa femme » ou « frapper sa femme » est une tradition islamique bien intégré dans les pays musulmans, cela n’est pas puni par la charia

Selon la charia [loi islamique], frapper sa femme n’est pas un péché [car ordre d’Allah], en revanche ne pas la frapper en est un.

La vie du prophete crédite ces versets

Muslim (4:2127) – Mahomet frappa sa femme Aïcha, dans la poitrine un soir où elle avait quitté la maison sans sa permission. Aïcha raconte, « Il me frappa à la poitrine ce qui me causa une grande douleur ». texte complet ici :
http://www.usc.edu/schools/college/crcc … 4.smt.htmlBukhari (72:715) – Une femme vint voir Mahomet et le supplia d’ordonner à son mari d’arrêter de la battre. Sa peau était tellement meurtrie sous l’impact des coups qu’elle était décrite comme étant plus verte que le voile vert qu’elle portait. Mahomet ne réprima pas le mari, mais ordonna à la femme de retourner voir son mari et de se soumettre à ses désirs sexuels.
.

19/02/2011

Indigènes, la face cachée de l’Histoire…

Et dire qu’il y en a qui ont été applaudir le film… Lamentable. Et l’on s’étonne du triste phénomènes des « tournantes » dans les quartiers dits « sensibles » où vivent les descendants de ceux que pourrez voir sur la vidéo qui suit… L’hérédité, c’est valable aussi pour eux.

FDF

.

 

Lire ici:

 

Ca se passera de commentaires…

 

02/12/2010

Délinquance: comment éradiquer la plupart des viols…

Tout simple, mais encore fallait il y penser. Nos femmes sont formidables…

FDF

.

Sans commentaires. Je vous re-détaille les chiffres de la population carcérale?

18/11/2010

3 ans de prison pour le viol d’une fillette; c’est « cadeau »…

Quelle honte… J’ai honte de notre Justice. Franchement… TROIS ans! Il en fera deux, tout au plus, et pourra ainsi retourner à la chasse aux fifilles, ce con!

FDF

.

La cour d’assises du Doubs a condamné à 5 ans de prison dont 2 avec sursis un  homme de 24 ans reconnu coupable d’avoir violé une fillette de 12 ans qu’il avait menacé d’entraîner dans une tournante, dans un quartier sensible de Pontarlier.
L’avocate générale avait requis une peine de six ans de prison assortie d’un suivi socio-judiciaire de trois ans.    En 2007, une jeune fille révélait avoir été violée quatre ans plus tôt dans une cave du quartier populaire des Pareuses par un garçon de l’immeuble. Identifié et entendu par la police, le jeune homme alors âgé de 17 ans avait reconnu une relation sexuelle mais avec le consentement de la très jeune adolescente qu’il croyait plus âgée.
Devant la cour d’assises des mineurs, qui a jugé cette affaire à huis clos, l’accusé s’est empêtré dans des explications confuses pour tenter de justifier son acte, n’admettant jamais vraiment avoir abusé de la victime. La petite jeune femme âgée aujourd’hui de 20 ans a toujours maintenu une version constante des faits décrits lors de sa plainte.

En juillet 2003, elle avait été accostée par cinq grands adolescents d’origine turque. L’un d’eux lui avait ordonné de le suivre en la menaçant, en cas de refus, de la faire «tourner» parmi ses amis. Elle s’était laissée faire et l’agresseur avait respecté son engagement.

Ni affabulatrice, ni mythomane selon les experts, elle a gardé des séquelles de ce viol qui se sont traduites par des troubles du comportements et des phases dépressives, selon son avocate me Frédérique Bocher Allanet. Elle a ensuite développé une «agressivité» et un rejet des «étrangers» en se liant notamment avec un groupe de skinheads.

L’avocat de l’accusé, Randall Schwerdorffer, a plaidé l’acquittement de son client, qui a déjà effectué 17 mois de détention provisoire, en évoquant une forme de sexualité des jeunes «certes déroutante mais bien réelle».

Source: http://tinyurl.com/2bpboz2

27/10/2010

Laïcité: de nouvelles « chances pour la France »…

Une question: vu la mission qui leur est confiée, elles seront armées? Car avec les malades mentaux auxquels elles auront sans doute affaire, vaudra peut être mieux l’être… Il serait aussi préférable qu’ elles ne soient pas hostiles aux tournantes, les quartiers où elles devront se rendre en ont fait un sport national.  Je parie que sur les quinze, certaines n’iront pas au bout de cette sinécure que leur a confié Besson… Bon courage, les filles, ce n’est qu’un mauvais moment à passer. Personnellement, à la place de Besson, j’aurais plutôt envoyé la Légion… C’eût été plus efficace.

FDF

.

Le ministre de l’Immigration Eric Besson a installé aujourd’hui quinze « ambassadrices » chargées de promouvoir la laïcité et l’égalité hommes-femmes dans les quartiers « les plus sensibles« , selon un journaliste de l’AFP. M. Besson a signé une convention annuelle de 80.000 euros avec l’association Ni Putes Ni Soumises (NPNS) pour la mise en oeuvre de ce programme, mis en place quinze jours après la promulgation de la loi interdisant le port du voile intégral dans l’espace public. 

« L’interdiction de dissimulation volontaire du visage n’entrera en vigueur que le 11 avril 2011, après 6 mois de pédagogie et d’explication », a rappelé M. Besson. « Il ne s’agit donc pas de s’en remettre à la seule force de la sanction, mais bien de susciter, au terme d’un dialogue, l’adhésion à des valeurs et à un idéal. Les 15 ambassadrices de l’égalité hommes-femmes devront contribuer à ce dialogue et à cette adhésion, mais ne limiteront pas leur intervention à la seule question du voile intégral », a-t-il expliqué.

Issues pour la plupart de l’immigration, selon M. Besson, les quinze femmes « iront, pendant cinq mois, à la rencontre des habitants des quartiers les plus sensibles, afin de promouvoir la laïcité et l’égalité entre les hommes et les femmes, partout où elle est menacée », selon le ministre.

Les « ambassadrices » accompliront leur mission à partir du 25 novembre dans 13 communes d’Ile-de-France et 9 grandes villes de province où elles animeront des réunions et des débats locaux, dans les maisons de quartier, a déclaré M. Besson dans un discours. Elles iront « dans les établissements scolaires » et « se présenteront à la porte des appartements, là où la violence contre les femmes est la moins visible, est la plus redoutable ».

La présidente de NPNS, Sihem Habchi, a expliqué que son objectif était de « reconquérir le terrain occupé par les obscurantistes et l’extrême droite« . Elle a plaidé pour la « liberté des femmes à disposer de leur corps ». « C’est un droit pour toutes les femmes qui naissent dans ce pays », a-t-elle insisté.

Présente sur les lieux, la journaliste soudanaise Loubna Ahmed al-Hussein, condamnée dans son pays pour avoir porté un pantalon jugé « indécent », a souhaité que l’idée de ces « ambassadrices » soit diffusée dans d’autres pays. La journaliste qui lutte contre une loi soudanaise punissant de coups de fouet les femmes dont la tenue est jugée « indécente » avait quitté Khartoum, il y a près d’un an, en se cachant dans un niqab.

Source: http://tinyurl.com/2uqbxez

13/10/2010

Les « tournantes ». Un phénomène international…

http://www.racismeantiblanc.bizland.com/viols_racistes/index.htm

Alors là, on m’a transmis une source pratiquement inépuisable sur le sujet. Comme c’est une pratique abjecte, spécialité de nos sous merdes des « cités », et qui me fait vomir, je vous laisse le soin de parcourir le lien ci-dessus… J’espère une chose: que cette visite renforce votre sentiment de dégoût sur ce qui vit dans la fonge des caves de nos banlieues… A savoir que les victimes de ces tournantes sont en général blondes aux yeux bleus; les violeurs, pas du tout… Un pt’tit dessin?


FDF

A lire: