Francaisdefrance's Blog

02/02/2012

Match de la paix en Egypte: 74 morts !

Révolutions, soulèvements, révoltes, violence, tout n’est qu’amour dans les pays où l’islamisme règne… Même sur les terrains de football, il leur faut du sang.

En fait, tout est prétexte à semer la mort et la terreur.

FDF

Désolé, mais en France, on ne voit pas (encore) ça…

.

Des dizaines de personnes ont trouvé la mort dans des violences après une rencontre, mercredi soir.

Les violences qui ont eu lieu à l’issue d’un match de football entre deux équipes égyptiennes à Port-Saïd, dans le nord de l’Égypte, en ont fait l’un des matches les plus meurtriers de l’histoire

Ça devait être une formalité. L’orgueilleuse équipe d’al-Ahly rencontrait mercredi soir une formation de seconde zone dans une ville moyenne, Port-Saïd. La Coupe d’Égypte venait de reprendre. L’Assemblée du peuple, nouvellement élue, siégeait enfin et les manifestants se faisaient rares. Tout semblait rentrer dans l’ordre.

Mais al-Ahly perd le match, 3-1. Comme si Sochaux s’imposait contre le Real Madrid. Personne n’a le temps de s’étonner du résultat : au coup de sifflet final, les supporteurs d’al-Masry envahissent la pelouse, pourchassent les joueurs, s’attaquent aux spectateurs. Les vainqueurs s’en prennent aux vaincus. Les footballeurs se réfugient dans les vestiaires. Mohammed Abou-Treika, l’un des leaders d’al-Ahly, appelle son club en hurlant : « La sécurité nous a abandonnés, ils ne nous protègent pas. Un supporteur vient de mourir en face de moi. »

Soupçons

Sur le terrain, la foule a envahi la pelouse. Puis la lumière s’éteint. Une heure plus tard, près de 80 personnes sont mortes et des milliers sont blessées. Au Caire, c’est l’incompréhension et, très vite, le soupçon. « Comment on a pu laisser faire ça ? Je ne comprends pas, je ne comprends pas », se désole un marchand mercredi soir. Autour de lui, des visages, sombres, sous des néons, perçants. L’Égypte n’avait pas besoin de ça. L’insécurité augmente. À Charm el-Cheikh, un touriste français a été tué dans un braquage – une violence nouvelle en Égypte. La mort d’un chauffeur de bus, lundi, avait surpris. Il a été tué d’un coup de pistolet. Si les disputes entre conducteurs sont fréquentes, les coups de feu sont exceptionnels. Une brève manifestation s’est rassemblée, aussi vite dispersée.

Le Caire oscille entre la tourmente et la ferveur, la confiance et la paranoïa, basculant en un instant vers l’une ou l’autre. Déjà, les soupçons se portent sur le CSFA (Conseil supérieur des forces armées). L’Assemblée du peuple discutait ces derniers jours le maintien de l’état d’urgence. Le maréchal Tantaoui, leader actuel de l’Égypte, promettait sa levée, sauf pour les « voyous » – sans préciser ce qu’était un voyou. Pour certains activistes, maintenir les troubles est le meilleur moyen pour l’armée de rester au pouvoir. Ils pointent les événements inhabituels : le gouverneur de Port-Saïd et son chef de la sécurité n’ont pas assisté, comme c’est l’usage, au match. Les forces de l’ordre seraient restées passives. Et pourquoi avoir éteint les lumières du stade alors que le chaos commençait ?

« Ce n’est pas une coïncidence »

Ces détails, dans une Égypte prompte à croire au complot, poussent certaines figures à dénoncer les autorités. L’intellectuel Amr Hamzawy réclame le départ du ministre de l’Intérieur. Ziad el-Elaimy, parlementaire membre du Parti social-démocrate, accuse : « Ce n’est pas une coïncidence. Ce massacre et trois braquages à main armée arrivent un jour après que les autorités essaient de nous convaincre de maintenir l’état d’urgence. »

Mahmoud Hussein, secrétaire général des Frères musulmans, se joint aux critiques : « Ce qui s’est passé ce mercredi soir, pendant ce match de football, n’est rien moins qu’un massacre, et le CSFA et le ministère de l’Intérieur en portent l’entière responsabilité. » C’est une surprise : mardi, des activistes se sont opposés aux Frères musulmans devant l’Assemblée du peuple. Ces derniers sont accusés par les militants libéraux d’avoir vendu la révolution aux militaires – pour s’emparer, in fine, du pouvoir.

Mais les alliances changent vite dans une période aussi troublée. Les activistes et les Frères musulmans pourraient s’unir, de nouveau, contre les militaires. Et aujourd’hui, les Ultras reviennent dans la partie. Ces supporteurs radicaux, rompus aux combats avec la police, ne veulent pas laisser le drame de Port-Saïd impuni. Ils sont arrivés en masse à la gare du Caire pour accueillir leurs blessés au retour du match. Aujourd’hui, ils veulent marcher sur le ministère de l’Intérieur. Comme ils l’ont fait, il y a tout juste un an, quand Moubarak était au pouvoir.

REGARDEZ ces images des affrontements, mercredi soir : http://youtu.be/bOSjge5v2go

Source: http://www.lepoint.fr/

Click here to find out more!

27/01/2012

Deux apostats de l’islam poignardés aux cris de « koufars » en Norvège !

Photo d’illustration…

.

Encore de l’eau à notre moulin pour dénoncer cette pourriture d’idéologie meurtrière qui ne peut vivre que par le sang et la violence. On n’a pas besoin de ça chez nous!

Un truc m’intrigue, néanmoins: « Aucun des agresseurs n’a été arrêté« …

FDF

.

(video d’illustration sur les nouveaux « norvégiens »): http://youtu.be/GHfQg7Y4_h0

.

Deux Iraniens qui se sont convertis de l’islam au christianisme ont été poignardés par des hommes masqués à Haugesund la semaine dernière.

L’attaque s’est produite mardi soir alors que les deux hommes se baladaient à Haugesund. Ils ont été soudainement attaqués par trois hommes masqués armés de couteaux aux cris de «koufars» (infidèles). Une infirmière qui passait par là leur a donné les premiers soins, puis une ambulance les a transportés à l’hôpital, rapporte le journal d’Augesund. Selon la police, l’une des victimes a été poignardée à deux reprises dans le dos et l’autre a été poignardée au flanc. Aucun des agresseurs n’a été arrêté.

Les deux Iraniens veulent rester anonymes et n’ont pas parlé de l’agression. Ils vivent en Norvège depuis plusieurs années. L’un d’eux s’est converti en Norvège, et l’autre s’est converti en Iran et a réussi à s’enfuir en Norvège après avoir été maltraité et emprisonné pour sa foi. Ils sont tous deux actifs dans une église évangélique locale. «Ils sont très actifs dans la communauté et ont témoigné de leur foi au cours de réunions», a déclaré le pasteur, qui veut aussi rester anonyme car il se rend souvent dans des pays musulmans où les chrétiens sont persécutés.

Il est convaincu que l’attaque était motivée par la religion. «J’en ai la certitude. Comme les agresseurs criaient «koufars» pendant l’attaque, il n’y a aucun doute dans mon esprit ». Il dit qu’il ne s’attendait pas à ce que de telles choses se produisent à Haugesund. «C’est très dramatique et surprenant. Je n’ai pas pris cela en compte. Je n’avais pas entendu parler de menaces contre les convertis dans la région ».

Source : Världen idag (suédois) via Islam in Europe (anglais). Traduction par Poste de veille

Lire aussi : Documentaire sur l’islamisme conquérant en Norvège + dossier sur l’immigration

Source: http://www.islamisation.fr/

25/01/2012

Dissolution programmée de Forsane Alizza: la riposte des barbus.

Un véritable morceau d’anthologie: la réponse des extrémistes enrubannés de Forsane Alizza suite à la décision de boucler leur site de haine selon les lois de NOTRE République…

La provocation, les menaces, tout y passe…

Ca ne sert à rien, les barbus: il n’y a pas que le gouvernement qui veut faire fermer votre site d’amour, de paix et de tolérance. Des foules de patriotes y travaillent. Et devant le nombre, vous allez bien devoir plier, faute de riposter face aux décisions de nos Hautes Autorités.  D’autres procès vous attendent; et ce ne sera pas devant des tribunaux islamiques…

Vous êtes en France. Rappelez vous le bien…

Un barbu averti en vaut deux; quoi que…

FDF

.

http://www.forsane-alizza.com/toute-lactualite/communique-officiel-le-gouvernement-souhaite-dissoudre-arbitrairement-forsane-alizza-notre-reponse-23302

A nouveau, visitez leur site. On y vend même des caméras espion. C’est pour dire…

Par ici: http://www.forsane-alizza.com/

Et vous allez, en cherchant bien, comprendre pourquoi ce site haineux doit être atomisé…

FDF

Bonus: un des tracts de cette officine nauséabonde:

Mis à part ça, ils ne prônent pas le retour du califat…

24/01/2012

Preuve de paix, d’amour et de tolérance…

Ca faisait longtemps que ce blog n’avait pas reçu de preuve qu’il est plus aimé qu’on ne pourrait le croire…

Voir le commentaire ci-après.

FDF

.

abdou commented on La Mecque, 2050. L’Occident a repris les commandes…

vous etes des diables sale chrétiens de merde

More information about abdou

IP: 41.105.9.137, 41.105.9.137
Email: mazari-abdou@hotmail.fr
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/41.105.9.137

.

Eh, Abou :

16/01/2012

Bienfaits de l’immigration et « chances pour la Suisse »…

Pas gâtés non plus, nos amis Suisses du Tessin. Dans ce canton, les immigrés y sèment un climat de violence très évolutif et après iront certainement se plaindre de racisme… Comme en France; comme partout en Occident où ils sont présents.

Soyez « tolérants », nous dit on. Mais là, il ne s’agit plus de tolérance mais de riposte et de légitime défense…

FDF

.

Affiche UDC

.

http://youtu.be/ZdiyhNqROZs

Chiasso connaît une arrivée massive de requérants en provenance du Maghreb et peine à endiguer le phénomène. La cité tessinoise connaît aujourd’hui une situation explosive, alors que plusieurs faits divers violents impliquant des Maghrébins suscitent une hostilité croissante au sein de la population. » Les personnes ouvertes à l’aide humanitaire sont de moins en moins nombreuses ici. »

07/01/2012

Tolérance en Algérie: « Cette terre est une terre d’islam ! Allez prier ailleurs ! ».

Ah qu’il est bon de se sentir accepté par une « religion » d’amour, de paix et de tolérance… Et pendant ce temps, en terres chrétiennes, fleurissent les mosquées, devant le sourire béat de nos élus … 

FDF

.

« Au matin du 26 décembre, les chrétiens d’une église de Tizi Ouzou en Kabylie, se préparaient pour célébrer leur premier culte de Noël dans leur nouveau bâtiment. Mais lorsqu’ils sont arrivés, 50 extrémistes musulmans les attendaient !

Après avoir menacé de mort le pasteur, un homme a crié : « Cette terre est une terre d’islam ! Allez prier ailleurs ! ». Les extrémistes n’ont laissé entrer personne dans le bâtiment pendant deux jours avant de finalement piller le peu de choses que l’église contenait.

En Algérie, les chrétiens d’origine musulmane sont souvent mal vus. Beaucoup n’acceptent pas qu’ils aient quitté l’islam. De plus, les médias diffusent depuis quelques années une image négative des chrétiens. De ce fait, la population voit l’Eglise comme une menace pour la culture algérienne.

En septembre 2006, le président algérien avait promulgué une loi régissant l’exercice des cultes autres que musulmans. Son application avait entraîné l’ordre de fermeture pour 26 églises évangéliques et l’arrestation d’une quinzaine de chrétiens. Face à la pression internationale, le régime avait fait marche arrière, mais cet événement pourrait bien marquer un nouveau tournant.

Youssef Ourahmane, un responsable de l’Eglise Algérienne, s’inquiète : « A ma connaissance, c’est la première fois que cela se produit. Il s’agit peut-être de la nouvelle tactique du gouvernement pour empêcher les chrétiens de se réunir. Au lieu d’utiliser la force, la police locale encourage les extrémistes musulmans à faire pression sur les églises.»

Mais les chrétiens ne perdent pas courage, sur les 26 églises ayant reçu un ordre de fermeture, 22 fonctionnent encore. Une dizaine de procès sont en cours, mais aucun chrétien d’origine musulmane n’est en prison ».

http://www.newspress.fr/Communique_FR_223866_3526.aspx

19/12/2011

Haine anti-chrétienne en Malaisie: ça tourne au ridicule.

C’est comme chez nous, il fallait que les muezzins demandent la permission d’hurler du haut de leurs minarets plusieurs fois par jour pour appeler les « frères » à la prière. Mais nous n’en sommes pas encore là… Heureusement.

FDF

.

Pour chanter des « Noëls » chez soi en Malaisie, il faut l’autorisation de la police…

Dans le chapitre des persécutions antichrétiennes avec entonnoir sur la tête et promenant sa brosse à dents au bout d’une laisse, la Malaisie, pays où l’islam est la religion d’État, tient le pompon ! Voyez cette information publiée par l’Agence Fides aujourd’hui. Ce serait à se tordre si derrière ces tracasseries policières ne se dissimulaient pas une haine antichrétienne prête à prendre un tout autre tour…

.

Deux églises de Klang, un faubourg de Kuala Lumpur, ont reçu une note de la police demandant les noms et des détails concernant les personnes qui chantent les chants de Noël (les traditionnels “carols”) parce que, selon les auteurs, une autorisation préalable des forces de l’ordre est nécessaire pour pouvoir les exécuter dans les églises et dans les maisons. Ainsi que le remarquent des sources locales de Fides au sein de la communauté chrétienne, les croyants qualifient de telles requêtes « d’absurdes et inadmissibles ». Le Père Lawrence Andrew, jésuite et directeur de l’hebdomadaire diocésain « Herlad » explique à Fides : « Il s’agit d’une interprétation restrictive des normes existant en matière d’exercice de l’activité de culte et de liberté de religion. La police est en pleine confusion. Après les protestations des chrétiens, les représentants du gouvernement ont démenti la nécessité de telles autorisations ».
Dans une note envoyée à Fides, S.E. Mgr Paul Tan Chee Ing, évêque de Melaka-Johor et président de la Conférence épiscopale, affirme que de telles restrictions rendraient le pays « presque un État policier » si les agents devaient continuer à prétendre « de telles procédures bureaucratiques ».
Des sources de Fides estiment qu’il y aurait des motifs politiques et électoraux derrière les épisodes de ce genre. Le Premier Ministre Najib Razak avait fait naître des espoirs au sein de la société civile en ce qui concerne l’avènement d’une nouvelle ère de réformes du fait de sa décision d’abroger une série de lois particulièrement détestées comme la loi sur la sécurité intérieure (ISA) introduite en Malaisie après l’indépendance de la Grande-Bretagne en 1957. La loi en question permet la détention sans procès et impose des limites à la presse et aux droits de réunion. Le document aurait dû, selon la promesse du gouvernement, être remplacé par une nouvelle loi en 2011, loi qui aurait été conçue pour aligner la Malaisie sur les normes internationales. Le gouvernement, notent des sources de Fides en Malaisie, s’était prononcé dans ce sens afin de rassurer la population après les manifestations du mouvement « Bersih 2.0 » (dont le nom signifie nettoyage) qui ont eu lieu à Kuala Lumpur en juillet dernier et réclamaient « transparence et droits ».
Un nouveau projet de loi dénommé « Peaceful Assembly Bill » qui règlemente l’exercice du droit de réunion et de manifestation, déjà approuvé au cours de ces dernières semaines par la Chambre basse du Parlement, attribue en revanche plus de pouvoirs de contrôle préventif à l’exécutif et aux autorités de police et a suscité des protestations au sein de la société civile ainsi que parmi les minorités religieuses, rassemblées au sein du « Malaysian Consultative Council of Buddhism, Christianity, Hinduism, Sikhism and Taoism ». La mesure spécifie en effet expressément que « les lieux où ne pourront pas non plus se tenir d’attroupements sont également les lieux de culte ». Selon Teresa Mok, Secrétaire national du Parti d’Action démocratique, les nouvelles règles constituent « un abus de pouvoir de la part des autorités » et « une tentative de violer la liberté religieuse ».

Source: http://www.christianophobie.fr/

Des ouvrages de propagande antisémite et antichrétienne sur le site d’une mosquée !

Et je pense que là, personne ne va réagir. Et pourtant ça, c’est de la véritable incitation à la haine… Pas des broutilles comme on peut en voir sur certains blogs et sites un peu trop « patriotes »…

Là, on peut (et on doit) porter plainte; d’ailleurs… Non, rien.

FDF

.

Mosquée Masjid ar-Rahmah de Behren-lès-Forbach : En ligne sur leur site des ouvrages de propagande antisémite et antichrétienne

Behren-lès-Forbach est une petite ville d’environ 9 000 habitants en Lorraine, dans le département de la Moselle (57). Actuellement, c’est une des villes les plus pauvres de France, près de 90% de sa population vit en Zone Urbaine Sensible (ZUS).

45% des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage. Le revenu moyen annuel par habitant est de 3930 euros. C’est une ville qui vit sous perfusion grâce aux subventions de l’Etat, on y dénombre trente et une nationalités.

Devant la forte présence de la Communauté Musulmane, environ la moitié de la population de Behren-lès-Forbach a des ascendances maghrébines, la ville met à disposition plusieurs Mosquées dont la Mosquée Masjid ar-Rahmah gérée par l’Union de la Communauté Marocaine de France (UCMF).

Le site Internet de la Mosquée publie en ligne plusieurs ouvrages (e-books) pour s’initier aux préceptes islamiques. Certains des ces ouvrages, en ligne depuis plus de deux ans, ont été écrits par le défunt prédicateur Musulman Ahmed Deedat, connu dans les années 1980-90 pour précher l’Islam à travers le Monde.
Son influence fut très grande et ses débats sont toujours diffusés sur internet à travers les plateformes Youtube ou Dailymotion, il continue de bénéficier d’une grande audience auprès de la Communauté Musulmane. Des Mosquées citent les ouvrages d’Ahmed Deedat, comme par exemple la Grande Mosquée “Lumière et Piété” de Nîmes.
Dix-sept des ouvrages de Ahmed Deedat sont interdits en France pour incitation à la haine raciale et antisémitisme.

On peut analyser le contenu de deux d’entre eux, que vous pouvez télécharger sur le site de la Mosquée Masjid ar-Rahmah de Behren-Lès-Forbach au format word, quelques extraits du livre “Mohammed le plus grand”  ci-dessous (hard-copy) :

Ahmed Deedat Ahmed Deedat - Mohammed le PLus Grand
– Ahmed Deedat Couverture du livre “Mohammed le plus grand”

.

MOHAMMED LE PLUS GRAND – Ahmed Deedat (extraits)

“JÉSUS FAIT DE LA DISCRIMINATION

Le prédécesseur direct de Mohammed dit à ses disciples : “Ne donnez-pas ce qui est saint aux chiens” (c’est-à dire aux non-Juifs).

“Ne jetez pas vos perles devant les pourceaux(c’est-à-dire les non-Juifs)“
(Matthieu 7:6) .
Les auteurs des évangiles sont d’accord sur le fait que le Christ vivait (tirait profit) des commandements qu’il prêchait. Au cours de sa vie, il n’a jamais prêché à un seul non juif.

1. Demandez dès maintenant votre exemplaire de la traduction et du commentaire de Yûsuf `Alî, ainsi que des 6 000 annotations. Demandez aussi un exemplaire pour vos amis non-musulmans.

Un fait, il repoussa une gentille femme qui recherchait sa bénédiction (la femme était grecque). Alors que le maître s’était réuni avec ses disciples, à Jérusalem, à l’occasion de la Pâque, certains Grecs qui avaient eu vent de sa réputation, demandèrent à le rencontrer pour obtenir quelques éclaircissements spirituels. Jésus leur infligea un affront, comme l’écrivit St Jean :

“Il y avait quelques Grecs parmi les gens qui étaient montés pour adorer pendant la fête. Ils s’approchèrent de Philippe… et lui demandèrent : nous voulons voir Jésus. Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe allèrent le dire à Jésus”.

AUTO-GLORIFICATION

Les versets qui suivent ne font même pas état de “oui, oui” ou “non, non” de Matthieu 5:37. Ils continuent avec sa prière – “Jésus leur répondit (Philippe et André) : l’heure est venue ou l’homme doit être glorifié”.

Jésus, bien que connu comme “un charpentier et fils de charpentier” était doué pour les études et tout ce qui était matériel. Pierre, Philippe, André, etc tous cessèrent le travail et le suivirent pour être à ses ordres, non parce qu’il avait une auréole au-dessus de la tête, il n’avait rien de tel, mais en raison de ses riches vêtements et de son allure royale. Il pouvait disposer de châteaux à Jérusalem, pour lui et ses disciples, même au summum de la saison des festivités, et se faire servir des soupers somptueux et vous pourriez l’entendre faire des reproches aux juifs matérialistes.

“Ils le trouvèrent de l’autre côté de la mer et lui dirent “Rabbî, quand es-tu venu ici ?” Jésus répondit : “En vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés”.”
Jean 6:25-26

Dans ce livre, Ahmed Deedat s’acharne à démontrer que le Christianisme est une fausse religion, en l’opposant à la seule Révélation Divine, l’islam.
Il interprète, et déforme à loisir les Paroles du Christ dans la Bible pour discréditer la Foi Chrétienne, et démontrer ainsi que les Chrétiens vivent dans l’erreur et le Péché.

Chacun est libre de ses Croyances. Est-ce le rôle d’un Lieu de Culte de diffuser ce type de document en jetant ainsi le discrédit, le mépris, le dénigrement des Croyances des Autres Communautés ?

On peut consulter un autre livre de Ahmed Deedat “Les Arabes et Israël”, toujours sur le site de la Mosquée en ligne, sur les relations entre le conflit israélo-palestinien, les Arabes et les Juifs, ci-dessous, quelques extraits en gras italique (hard-copy):

Ahmed Deedat - Les Arabes et Israël
– couverture du livre “Les Arabes et Israël”

LES ARABES ET ISRAËL – Ahmed Deedat (extraits)

“Nos arrière-cousins juifs sont très généreux en qualifiant injustement d’antisémite quiconque ne partage pas leur point de vue. Ils usent de ce qualificatif comme d’une baguette magique, tenant ainsi en respect le monde chrétien, évoquant dans leur esprit Hitler, (Holocauste, les pogroms, le massacre de milliers d’innocents, hommes femmes et enfants, uniquement parce qu’ils étaient juifs.”

RIEN DE NOUVEAU
En essayant ainsi de nous prendre au piège par le biais de cette question embarrassante “Conflit ou conciliation ?” nos cousins n’ont pas innové. Ils firent de même avec Jésus-Christ, deux mille ans auparavant. Ils (les juifs), lui (Jésus) ont aussi poser et reposer des questions embarrassantes et des devinettes. Voyez donc leurs inimitables flatteries et ruses :
“… Maître, lui dirent-ils, nous savons que tu es véridique et que tu enseignes la voie de Dieu en toute vérité, sans redouter personne, car tu ne regardes pas à l’apparence des hommes. Disnous donc ce que tu en penses : est-il permis ou non de payer le tribut à César ? Mais Jésus qui connaissait leur malice répondit : Pourquoi me mettez-vous à l’épreuve, hypocrites ? Montrez-moi la monnaie avec laquelle on paie le tribut. Et ils lui présentèrent un denier. Il leur demanda : de qui sont cette effigie et cette inscription ? De César, lui répondirent-ils. Alors, il leur dit : rendez donc à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.”
Sainte Bible” (Matthieu 22:16-21)

Jésus était autant juif que ces interrogateurs. Ils avaient été envoyés afin de le prendre au piège, mais il avait fait en sorte que la situation se retournât contre eux. Ils les prit à leur piège ! S’il (Jésus) avait répondu : “Payez le tribut”, alors les leaders juifs auraient fait savoir au peuple que Jésus n’était pas le messie (le Christ, celui qui fut engendré), le libérateur des juifs de la tutelle romaine, mais au contraire un espion de l’oppresseur romain. Si, par contre, il leur avait répondu : “Ne payez pas le tribut”, alors ils auraient obéi. Et s’ils avaient alors été arrêtés pour n’avoir pas payé, ils se seraient défendus : “Notre Messie nous interdit de payer le tribut”. Et Jésus aurait dû affronter les autorités. Il aurait encore perdu. Pile, je gagne ! Face, tu perds !Ce n’est pas là leur dernier subterfuge afin de réfuter et confondre Jésus. Les scribes et lês Pharisiens (les intellectuels juifs) mettent encore Jésus à l’épreuve“

“Pensez-vous que le Président Bush pourra sortir son administration du “lobby juif’ dans lequel son prédécesseur l’a plongée et qu’il lui a léguée ? Nous prions afin que Bush agisse en toute justice et sagesse face aux cruautés israéliennes à l’encontre des Palestiniens sans défense.”

“Ils me proposaient, de leur côté, le titre suivant (pour une conférence sur le conflit israélo-palestinien) : “Les Arabes et Israël : conflit ou conciliation,?” J’acceptai ce titre. Ils demandèrent par la suite que je prenne la parole le premier. J’acceptai aussi.

DE TOUTE FAÇON NOUS SOMMES PERDANTS

Vous avez, bien sûr, compris qu’il y a un piège dans le titre. Nos cousins nous ont déjà muselés avant que ne commence la joute verbale. S’agit-il d’un “Conflit ou d’une conciliation ?” Lequel choisiriez-vous ? Que ce soit l’une ou l’autre, nous sommes bons seconds. Si nous optons pour le “conflit” au cours du débat, alors nous nous attirerons l’hostilité de presque tout l’auditoire, car les étudiants de l’université se réclament comme des êtres honnêtes, justes et pacifiques. Tout comme ils souhaitent que les deux parties soient équitablement entendues et puissent conclure objectivement. Un musulman choisissant le “conflit” ferait figure de querelleur, de belliciste. Alors que le monde entier appelle à la “paix”, le musulman parle (?) de “guerre”

Si nous choisissons la “conciliation”, pour éviter le piège précédent, alors les juifs demanderont : “Pourquoi nous jetez-vous alors des pierres ?” D’une façon ou d’une autre, nous sommes perdants. Pile, je gagne, et face tu perds ! C’est le génie juif. Allah leur a fait don d’une intelligence supérieure. C’est une marque de
confiance de Dieu. Il donne à chacun d’entre nous quelque chose de plus. C’est un test, une mise à l’émeuve.”

“TOUJOURS AUX AGUETS DE NOUVEAUX MAUX
“Ils s’efforcent â corrompre
la terre
Dieu n’aime pas
les corrupteurs.”Saint Coran 5:64
ILS CRACHENT SUR VOTRE AMOUR-PROPRE,
CES SERPENTS VENIMEUX !
UN FAIT QUOTIDIEN DANS LA LUTTE QUOTIDIENNE d’un Peuple OPPRIMÉ !

Remarque : Le sujet de tout ce verset peut être cité ici Les juifs blasphèment et se raillent, a en raison de leur jalousie, plus on leur enseigne plus ils s’obstinent dans leur rébellion. Mais quel profit en tireront-ils ? Lorsqu’ils raniment les guerres, notamment contre les innocents, alors la Grâce de Dieu se déverse sur eux tel un fleuve pour éteindre ces feux. Mais leur ignominie continue d’inventer de nouveaux maux.”

“L’INDOMPTABLE ESPRIT DU JiHAD
“O vous qui croyez !
combattez ceux des incrédules
qui sont prés de vous.
qu’ils vous trouvent durs
sachez que Dieu est avec
ceux qui le craignent.” Saint Coran 9:123
OH JUIF! VOUS NE POUVEZ PAS NOUS TUER TOUS ! VOUS NE CONNAITREZ PAS LA PAIX, TANT QUE LA VICTOIRE NE SERA PAS A NOUS !

Remarque : Lorsque le conflit s’avére inévitable, il faut d’abord a nos relations de tout ce qui peut être malveillant, car par là commence vraiment la lutte. Au mal il faut opposer une forte et dure resistance. Des négociations meilleures n’ont plus leur place chez les soldats qui se battent pour la vérité et le droit. ils sont souvent un mélange de lâcheté, de dégoût, de cupidité et de corruption.”
Le livre “Les Arabes et Israël” est un véritable condensé d’antisémitisme.
Ahmed Deedat prend les écrits de la Bible, du Coran et le conflit israélo-palestinien à témoin pour montrer que les Juifs sont ignobles, blasphémateurs, flatteurs, rusés, jaloux et qu’ils ne méritent donc aucune considération et aucun respect.

Est-ce le rôle d’un lieu de Culte, normalement consacré à la Prière, à la Tolérance, au Respect d’autrui de propager ce type de message ? N’est-il pas censé diffuser un Message de Paix Universelle ?

Source: http://marie-masson-gaechter.over-blog.com/

18/12/2011

Les « petits pas » de l’islamisation…

Voilà quelque-chose de vrai, de conscient, fait pour éveiller les esprits… Je garde, je fais suivre et le le soumet à votre appréciation.

(Et ceux qui ne font pas suivre auront 500 coups de fouet! Non mais!).

FDF

.

Les belles âmes adeptes de la société muticulturelle vous expliqueront que:

La France ne mourra pas si quelques milliers de mousmées se promènent en burqa au mépris de la loi. 

Nul n’est obligé d’aller consommer des hamburgers hallal chez Quick; d’ailleurs, manger hallal n’a jamais fait mourir personne. 

Nul n’est obligé d’assister à des prêches islamiques ou à la prière du vendredi, même s’ils ont lieu sur la voie publique avec ou sans l’autorisation de la préfecture.

La tolérance de fait dont bénéficient les polygames est normale dans une société respectueuse des traditions de chacun. 

La présence de milliers de mosquées dans nos villes (même financées sur fonds publics) n’est pas insupportable, sauf si l’on habite à proximité. Il n’y a pas encore de muezzins. 

Les 20% de recrues musulmanes dans nos forces armées ne pourraient constituer une gêne que si elles étaient engagées contre un pays islamique, ce que nous avons réussi tant bien que mal à éviter jusqu’à présent, les incidents survenus étant encore rares.

Le remboursement de la circoncision ne ruinera pas la sécurité sociale (elle est déjà ruinée). 

Etc… Et pourtant:

L’effet cumulé de ces facteurs, parmi beaucoup d’autres qui sont de plus en plus prégnants dans la vie quotidienne des Français, s’inscrit dans une stratégie dite des « petits pas » qui conduit la société française, insensiblement, à 

L’ISLAMISATION!

1-envahisseur

Merci à RJP…

15/12/2011

Palais de justice de Bruxelles: on a enlevé les décorations de Noël pour ne pas « heurter » les muzz !

Mais on va aller jusqu’où, là? On va les laisser nous em…… jusqu’à quand? Et qu’est-ce que c’est que tous ces Occidentaux qui se plient à leurs exigences?

Je crois que nous allons bientôt aller décorer les mosquées… Ben quoi, c’est Noël, non? Moments d’amour, de partage, de tolérance.

Des sapins bien verts, aux couleurs de l’islam. Des guirlandes vertes. Des boules vertes, aussi; enfin, couleur « kaki », plutôt…

Un bon conseil, amis musulmans: arrêtez de nous faire ch… !!! Votre arrogance a dépassé les  limites de notre tolérance.

FDF

De nouvelles décorations de Noël…

.


Ce qui s’est passé hier après midi, au palais de justice de Bruxelles, est tout simplement inimaginable. Doublement incroyable même. Mais qu’est-ce qui est le plus choquant ? Que cette année, les employés qui se trouvent à l’accueil derrière leur bureau ont été priés d’enlever les décorations de Noël qui s’y trouvaient ? Ou que ces mêmes employés ont été appelés d’urgence dans le bureau de leur direction suite à notre présence ? Suite à nos questions, disons plutôt.

Le sujet qui fâchait hier, au palais de justice, était donc Noël. Noël et ses guirlandes, Noël et ses boules, Noël et ses lumières… Comme chaque année, les deux bureaux situés dans l’entrée du palais avaient été soigneusement décorés. « C’était très beau et je tiens à le préciser, il n’y avait pas de crèche ou de croix de Jésus. Rien que des décorations de Noël », nous explique-t-on.

Mais pour la nouvelle responsable des huissiers qui est en fonction depuis un an, c’était déjà trop. « On nous a demandé de tout enlever pour ne pas choquer une partie de la population qui entre dans le palais. On devait rester neutre pour les musulmans. » Il reste juste un minuscule sapin…

Bien évidemment, nous avons voulu en savoir plus. Nous nous sommes rendus au palais. Nous ne nous attendions pas à un tel accueil. Panique est le seul mot à utiliser. « On ne peut pas vous parler de ça. Nous risquons notre place. »

Gentiment, on nous a fait comprendre que nous devions nous rendre chez la greffière en chef. La visite fut courte. Entre deux portes, la responsable nous signifie qu’elle n’a rien à nous dire et qu’elle n’a pas à justifier cette réaction. Retour à la case départ, l’accueil. Sitôt en bas, le téléphone des employés sonne : la sanction est tombée. Leur chef voulait les voir illico presto. La sanction redoutée était devenue réalité !

« En tant qu’avocat, je suis profondément choqué lorsque j’ai appris le motif de l’enlèvement des décorations de Noël »; nous dit Bernard Tieleman, qui les avait vues la veille. « Mais où va-t-on, si on tolère ça ? C’est tout simplement un scandale. On ne peut pas ne pas réagir. Il y a des limites. Va-t-on enlever le sapin de la Grand-Place ? »

Au parquet, dans le bâtiment situé en face du palais, c’est aussi la stupeur. « Quoi, pas de sapin ? M’enfin, ici c’est moi qui l’ai décoré », nous explique l’employé à l’accueil, Atif, qui précise lui-même qu’il est marocain…

Source: http://www.dhnet.be/

Merci à JC JC…

03/12/2011

De bonnes initiatives…

Reçu par mail. Et pourquoi pas? Rien ni personne ne nous empêche d’agir comme ce qui est abordé plus bas. C’est une forme de tolérance; de résistance, aussi.

A propos de tolérance, ce serait aussi un excellent moyen de tester la « religion » du même nom…

FDF

.

Je suis perplexe voire choqué quand je vois tant de mes amis s’exprimer contre le projet de construction demosquées dans nos bonnes vieilles villes Françaises.Je crois que chacun devrait s’efforcer de rester tolérant, et c’est dans cet esprit que les mosquées devraient être autorisées à s’édifier.

.
C’est pourquoi je proposerais qu’une boîte homosexuelle ouvre ses portes tout près de ces édifices, afin d’aider à la diffusion du concept de tolérance à l’intérieur de la mosquée.

Ce club pourrait adopter comme enseigne « La mecque des mecs » !!!!
Juste en face de la mosquée, aurait parfaitement le droit et la liberté de s’installer un charcutier-traiteur qui en terrasse, l’été, tiendrait barbecue permanent avec deux fois par semaine comme plat du jour de délicieuses côtes de porc (halal bien sûr !), en alternance avec des  lentilles à la saucisse de Morteau,andouillette à la moutarde,tripes à la provençale, cassoulet de Castelnaudary le tout accompagné d’une bière d’Alsace ou d’un verre de pinot gris.


A quelques mètres de la mosquée, sur la gauche, je verrais assez bien « Aubade » ouvrir une boutique de prestige « Les dessous chics de Cécilia », avec des mannequins en vitrine présentant en situation (et en 3D) les affriolants sous-vêtements de la marque.  
Pour faire le pendant -si j’ose dire- au magasin de lingerie, sur la droite de la mosquée on verrait jour et nuit scintiller l’enseigne au néon géant d’un sex-shop « chez Déesse K », ouvert jusqu’à deux heures du matin.

.
Si vous aussi êtes d’accord pour promouvoir la tolérance et en même temps combattre une certaine intolérance extrême, alors ne vous privez pas : faites suivre...


Moi, je fais suivre avec plaisir…

28/11/2011

Frères musulmans: « un jour, nous arriverons à tuer tous les juifs du monde » !!!

Dessin d’illustration…

.

Islamistes modérés… S’il existait plusieurs versions de l’islam, on pourrait se dire que si ces musulmans là sont « modérés », à quoi doit on s’attendre de la part des fanatiques?

FDF

Mais « rassurons-nous »: il n’y a qu’UN seul islam. Mais « on » nous fait croire le contraire…

Amour, paix et tolérance

.

Un rassemblement des Frères musulmans dans la mosquée la plus importante du Caire vendredi, a transformé une manifestation anti-sioniste en une démonstration de force antisémite.

Quelque 5.000 personnes ont rejoint cette manifestation, créée pour promouvoir la “bataille contre la judaïsation de Jérusalem.” Un thème de plus en plus repris dans les médias français, comme lors de l’émission “un Oeil sur la planète” ou les journaliste dénonçaient la main-mise des juifs sur Jérusalem. Si des journalistes français le disent, alors imaginez le discours des barbus égyptiens !

Dans les haut-parleurs qui faisaient vibrer les murs alentours de la mosquée, le discours de haine à l’égard d’Israël est acclamé par le quidam. Ceux-là même qui violent les journalistes étranger sont ceux qui parlent de ces “occupants sionistes” et de ces “juifs perfides.”

Leur chef spirituel, Ahmed al-Tayeb, prend le micro. Devant ses hyènes, il balance un discours d’”islamiste modéré” comme on dit à Paris : “Mes frères, les juifs sont partout ! Mes frères, les juifs veulent empêcher l’unité islamique. Mes frères, les juifs parasitent l’Egypte pour empêcher notre pays d’être uni et fort.”

Puis, il continue :  “Pour construire l’Egypte, nous devons être un. La politique est insuffisante. La foi en Allah est la base de tout», a t-il dit. “La mosquée al-Aqsa fait actuellement face à une attaque orchestrée par les juifs ! Nous ne pouvons par permettre à ces juifs de judaïser Jérusalem ! Nous allons faire savoir à ces juifs, à Israël et aux européens que nous n’accepteront pas qu’une seule pierre y soit déplacée.”

Il est vrai que je suis en déplacement à l’étranger ces jours-ci… Mais je n’ai pas entendu la moindre information concernant une attaque “juive” sur le Mont du Temple. A moins que tout fasse parti du fameux complot sioniste médiatique…

En fin de meeting, des slogans comme “Tel-Aviv, le jour du jugement est venu” ou “tous les égyptiens au jihad pour la Palestine” sont scandé par des milliers de personnes. Et dire qu’il y en a encore pour affirmer que le printemps arabe est une bonne nouvelle pour l’évolution des peuples arabo-musulmans

Source: http://jssnews.com/

24/11/2011

La défense de l’identité Française se nomme  » « raciste-fasciste-xénophobe » !

Soumission plutôt que résistance…

.

On aurait ou rajouter « islamophobe », aussi. Ce qui suit est la triste réalité.

Il est trop facile de dénoncer les traitres à la République sans tomber fatalement sous le couvert du racisme, de la xénophobie, et tous les mots inventés pour que NOTRE Patrie soit livrée en pâture aux collabos de tous poils. Et la résistance passe systématiquement au peloton…

Vous pouvez devez faire circuler.

FDF

.

LA MANIPULATION « antiraciste »

 

« Il est bon qu’une nation soit assez forte de tradition et d’honneur pour trouver le courage de dénoncer ses propres erreurs, mais elle ne doit pas oublier les raisons de s’estimer elle-même »(Albert Camus)

 

Le triple anathème « raciste-fasciste-xénophobe » est  réservé de préférence à ceux qui  défendent l’identité française et occidentale. La gauche internationaliste brandit cet épouvantail dans un but politico-idéologique évident : il s’agit de dévaloriser nos identités afin d’ouvrir la voie à une société « mondialisée ». La droite honteuse, quant à elle, est prête à toutes les concessions et à tous les reniements pour se laver de l’accusation. Elle croit habile de surenchérir, espérant  séduire l’électorat en adoptant les valeurs de l’adversaire plutôt qu’en défendant les siennes.  La  diversité des ethnies, des cultures et des nations constitue pourtant une richesse irremplaçable. La  construction d’un monde meilleur et plus fraternel n’impose nullement de renoncer à cette diversité pour la remplacer par une humanité grise, uniforme, standardisée, réduite à ses fonctions de consommation, de production et de reproduction, formidablement appauvrie et donc condamnée à la stagnation qui précède l’extinction des espèces.

Nous sommes, quant à nous, d’ethnie indo-européenne et de culture gréco-romaine et chrétienne dominantes. Nous avons construit notre civilisation sur ces bases, dont les valeurs ont rayonné sur le monde entier, par des méthodes qui ne furent certes pas toujours pacifiques. Pour autant, nous n’avons rien à renier, nous ne sommes redevables d’aucune « repentance » à l’égard de quiconque et n’avons de leçons d’antiracisme à recevoir de personne. Nous ne revendiquons aucune  supériorité intrinsèque, ne prétendons pas appartenir à une quelconque « race des seigneurs », ni à un soi-disant « peuple élu », et n’avons aucune vérité prophétique à imposer au monde par le sabre. Nous sommes tolérants à l’égard des autres cultures, même si cette tolérance n’est pas toujours payée de retour, y compris  de la part de communautés que la France accueille  sur son sol, mais attention : la « tolérance » ne doit pas servir d’alibi à la démission !

Sur le plan politique, le chantage ne date pas d’hier. Staline et ses disciples occidentaux créaient déjà chez nous, dans les années 50, des fronts antifascistes  contre un fascisme qui n’existait plus. Aujourd’hui, ses héritiers ont réactivé l’« antiracisme » pour condamner toute manifestation de préférence nationale au profit des Européens dans leurs propres pays. On récupère même l’anticolonialisme, érigeant le « racisme » en repoussoir idéologique dressé contre l’ex-puissance colonisatrice, un demi-siècle après les indépendances des colonies, alors que les conséquences d’une décolonisation hâtive ensanglantent et ruinent l’Afrique sous nos yeux. Nous avons même vu un Président de la République, plutôt que de défendre l’honneur et l’œuvre de la France, « demander pardon » à tout-va et déclarer que les valeurs fondatrices de la France étaient musulmanes autant que chrétiennes ! Les mouvements qui incarnent l’antiracisme unilatéral, inquisitorial, institutionnel et subventionné, prolifèrent sur ce terreau malsain. Ils tiennent le haut du pavé dans tous les domaines de la vie publique. Souvent marqués politiquement et même ethniquement, parfois au service de communautés rivales étrangères à notre culture, ils ne se rejoignent que pour stigmatiser les « souchiens » qui osent encore réclamer le statut et le respect auxquels ils ont droit. Les Français, culpabilisés au point d’en perdre leurs réflexes élémentaires d’auto-défense, prendront-ils enfin conscience de la manipulation ?

 

Robert SCHILLING


 

« Nous sommes dans une époque où le consentement au pire semble se faire fort aisément, où tout concourt à ce consentement, par passivité, aveuglement volontaire ou non, lâcheté, résignation…

La marche vers l’autodestruction qui hante ce pays (la France), le mène à sa perte doit être arrêtée. » (Guy Millière)

16/11/2011

Le Parti des Musulmans de France; vous connaissez?

Non? C’est pourtant une des griffes de l’islamisation de la France. Un petit PPS et vous aurez compris.

FDF

.

6 LE PMF

Et vive l’amour, la paix et la tolérance !!!

03/11/2011

Affaire Charia Hebdo: les « heurtés, comptez vous !

Vous êtes tous désormais au courant de cette affaire qui nous rappelle, si besoin l’était, la tolérance appliquée à la mode de chez « eux »… Dans l’islam, l’humour est « haram ». Les muzz, car ce sont certainement eux, ont incendiés les locaux du journal satyrique. Et TOUTE la classe politique s’en est offusquée, TOUTE !!!. On n’avait jamais vu ça. Ce soutien est bien encore la preuve que les intégristes sont en perte de vitesse dans leurs sombres objectifs de nous soumettre à leur idéologie nauséabonde. Et, un mal pour un bien, on peut voir là que la liberté d’expression revient dans ses rails.

Ayant eu l’info très tôt de la publication quelque peu provocatrice moins qu’ humoristique du n° sorti hier, et ayant « senti le vent », j’avais pris le soin de faire réserver dix exemplaires chez mon libraire habituel. Rien que ça! 

L’anecdote est que mon libraire s’est retrouvé en rupture de stock dès le matin et m’a demandé de lui redonner un numéro, rien que pour lui… J’en ai gardé deux pour moi et les autres sont déjà entre les mains de potes à moi.

Dis, Charb, tu nous ressort un nouveau tirage, stp? Si oui, prévois large; il y aura de la demande. Et si ces abrutis ne comprennent rien à l’humour, on ne peut plus rien pour eux…

FDF

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s’éloignant de leurs textes tandis que l’islam le fut en se rapprochant des siens « .
Paroles du journaliste Eric Conan

.

Encore, encore !!!

.

La page de Charlie Hebdo sur Facebook était envahie jeudi par une multitude de commentaires, parfois extrêmes, de musulmans indignés par la Une du journal représentant Mahomet, se réjouissant de l’incendie qui a touché l’hebdomadaire ou répétant à l’envi la profession de foi de l’islam.

Partagez cet article sur Facebook
Photographe :  :: Une capture d'écran, réalisée le 2 novembre 2011, du site internet de Charlie Hebdo, victime de pirates informatiques

« Je témoigne qu?il n?y a de vraie divinité que Dieu et que Mouhamed est son messager« , indique ainsi un commentaire qui revient très fréquemment, citant en arabe, ou traduite en français, la profession de foi musulmane, premier pilier de l’islam.
Elle est inscrite des dizaines et des dizaines de fois, citée généralement quatre fois par chaque internaute et dupliquée ensuite par d’autres.
« Tu as touché notre prophète« , « Allez au diable, Charlie Hebdo« , « Honte à Charlie Hebdo, vous avez gagné un bon tirage mais vous récolterez les conséquences » indiquent par ailleurs des messages de menaces, tandis que d’autres argumentent.
« Les musulmans demande une seule chose des excuses publiques« , dit l’un d’eux. « Si vous parlez de la liberté, alors pensez à ce que ça fait si je caricature Jésus », dit un autre. Ou encore : « Votre liberté s’arrête lorsque la liberté des autres commence… ».
« Mais où est Charlie ? hahahahahahahahaha », s’interroge un autre message, qui se réjouit visiblement de l’incendie.
Au total, des centaines de commentaires se retrouvent sur le « mur » de Charlie Hebdo, certains prenant aussi la défense du journal. « Vive Charlie Hebdo! », « Merci Charlie », « Soutien à Charlie Hebdo !!!!! », peut-on lire notamment.
Les locaux de l’hebdomadaire satirique ont été victimes dans la nuit de mardi à mercredi d’un incendie, alors que le journal sortait mercredi un numéro rebaptisé « Charia hebdo », avec le prophète Mahomet comme « rédacteur en chef ».

Source: http://actu.orange.fr/

30/10/2011

Salon du monde musulman: « ils » ont changé la date !!!

Il est vrai qu’au niveau provocation, on n’avait pas trouvé mieux que de prévoir ce salon pendant les dates de NOTRE Noël (comme prévu initialement, et dont j’avais braillé dans un précédent post…). Mais les choses on fait que le salon du monde musulman a été avancé aux 17, 18 et 19 décembre 2011. Pourquoi? Comment? Ce sont eux qui l’expliquent ici: http://www.salon-monde-musulman.com/IMG/Communique_presse.pdf

« Ils » nous font « une fleur », en fait. C’est, selon eux, une histoire de tolérance… (J’en voit qui rigolent, dans le fond). Ces messieurs sont trop bons: c’est trop de mansuétude de nous laisser célébrer chez nous NOS fêtes de Noël tranquilles. الشكر لك!

Mais il est certain que l’on peut considérer ceci comme une victoire sur la provocation islamiste. Malgré le fait de prévoir le salon des muzz à une semaine de Noël, ça aurait pu gâcher notre fête chrétienne. Mais pas de bol: on n’est pas aussi benêts… Cette histoire pue la fourberie. Effet médiatique: faire leur salon avant Noël aura plus d’impact  christianophobe que de faire après !

Mais ça n’empêchera Bebert (Delanonë) d’aller y traîner ses babouches et lécher celles de ses potes muzz.

FDF

.

Voir: http://www.salon-monde-musulman.com/

27/10/2011

Soyez plus discrets avec vos mosquées, ça passera mieux…

Le projet de Marseille: pourquoi tant de faste !!!

La folie des grandeurs conduit souvent à la décadence.

Amis musulmans: vous devriez entretenir votre culte avec plus de discrétion. Pourquoi ces mosquées-cathédrales? Qui (nous/vous) coûtent des sommes pharamineuses et défigurent notre paysage. Soyez plus humbles. Vous verrez: des lieux de culte moins « tape à l’oeil », ça passera beaucoup mieux auprès des chrétiens que nous sommes. Chez nous, la tolérance, on l’a déjà prouvée. Chez vous, nettement moins. Fondez-vous dans la masse et faites vous oublier; ça évitera l’islamophobie dont vous plaignez sans cesse. On tolère vos mosquées en terres chrétiennes; vous brûlez nos églises en terres musulmanes. Si on ne veut pas en arriver à la loi du Talion, vous savez ce qui vous reste à faire. Vous avez les cartes en main…

FDF

.

Le quotidien régional La Marseillaise a publié hier, des extraits d’un rapport confidentiel sur l’islam à Marseille. Le document, qui préconise une compression des espaces de culte, suscite l’indignation chez les responsables d’associations musulmanes.

A Marseille, les prières de rue, ça dérange

Le document, qui est en fait un rapport confidentiel de 8 pages des services de renseignement français, porte un regard pessimiste sur la communauté musulmane de Marseille. Selon ses termes, « si rares sont les individus radicalisés au point de soutenir les jihadistes, le fondamentalisme aurait progressé au point de gagner la majorité de la population musulmane ». Certaines communautés de musulmans sont ainsi accusées d’enfermer leurs membres « dans une boucle culturelle », accentuant ainsi le « repli communautaire », rapporte le quotidien La Marseillaise.

Selon le rapport, les musulmans de Marseille sont une « population fragilisée, peu informée et peu cultivée y compris sur les préceptes de sa propre religion, se retrouvant entre les mains d’imams auto-proclamés, guère plus compétents que leurs ouailles mais suffisamment charismatiques pour obtenir leur suivisme ».

« Pas plus de mosquées mais mieux de mosquées. »

Le document se penche particulièrement sur la question des prières de rue et du nombre de mosquées. Les auteurs du rapport sous-entendent que les lieux de cultes musulmans sont trop nombreux à cause des divisions intestines dont souffre l’islam marseillais. Ces divisions pousseraient de nombreux musulmans à faire leurs prières dans les rues. La solution préconisée : « reconcentrer (réduire, ndlr) les lieux de culte ».

Ceci aurait pour effet « une professionnalisation des imams, des économies d’échelles, forcerait les fédérations et les obédiences au consensus et éloignerait les intérêts extra-nationaux, facilitant en outre les rapports et l’observation par les partenaires institutionnels. Non pas plus de mosquées mais mieux de mosquées », indique le rapport. En d’autres termes, pour éviter aux fidèles de prier dans les rues, il faudrait réduire le nombre de mosquées. Sur ce point, le rapport est jugé « contradictoire » par Nassera Bernmarnia, directrice de l’Union des familles musulmanes à Marseille.

Moins de mosquées, mais pas de grande mosquée

Alors que le « moins de mosquées » sous-entend naturellement la construction d’édifices capables de fédérer les communautés musulmanes de Marseille, il semble que les auteurs du rapport excluent la construction d’une grande mosquée à Marseille. Pour eux, l’idéal serait un édifice discret, avec un impact sur le paysage urbain.  En d’autres termes, une grande mosquée de Marseille ferait tache sur le décor marseillais.

Pour Nassera Bernmarnia indignée, « encore une fois, on enferme le musulman dans le cliché du terroriste, de celui qui ne respecte rien ». De son côté, Benoit Gilles, journaliste à La Marseillaise, estime pour sa part, que « les rédacteurs mêlent sans peine les généralités et l’anecdote, les stéréotypes grossiers et les observations renseignées ». Un tissu de contradiction en somme, censé défendre la « laïcité à la française ».

Source: http://www.yabiladi.com/

Et merci à DG pour l’info…

24/10/2011

La France est devenue une chienne… qui tue ses propres petits.

Coup de chapeau à Irréductible Gauloise ! Qui ne mâche pas ses mots et balance des vérités qui ne doivent pas plaire à tout le monde. A moi, si.

Chère amie patriote, tu me contactes quand tu veux. Je suis béât d’admiration sur tes propos ci-joints…


A noter que Irréductible Gauloise fait l’objet de la censure actuellement. Après avoir visité son site, vous comprendrez le travail de la bienpensance policée. Lamentables agissements…

FDF

.

Vous je ne sais pas, mais moi j’en ai plus que marre qu’on me prenne pour une raciste ou une nazie parce que j’ose défendre les valeurs de mon pays. Chers multiculturalistes bobos, au nom de la liberté d’expression que vous défendez tant, laissez-moi exprimer l’amour pour ma patrie et le refus de valeurs qui ne sont pas les miennes !

Etre contre la charia, c’est être raciste ? Ne pas accepter que les femmes ne soient pas traitées comme des êtres humains à part entière, c’est de la xénophobie ? Refuser que les animaux soient abattus dans d’atroces souffrances et ne pas vouloir payer une taxe pour financer une religion qui n’est pas la mienne c’est du nazisme ? Déplorer la persécution des chrétiens, c’est faire preuve d’intolérance ? Etre contre le mariage de très jeunes fillettes, c’est afficher une étroitesse d’esprit ?




Non, je ne cautionne pas la lapidation, les châtiments corporels et le terrorisme. Alors je suis une vilaine fasciste ??
Oui, j’ai envie que mes compatriotes aient le droit de manger du porc et d’admirer des crêches de Noël dans la rue. Mince alors, serais-je islamophobe ????

Ce que je condamne à travers les articles présentés dans ce blog, ce ne sont pas les individus ni leur couleur de peau, c’est l’islam radical dans sa globalité, sa main-mise sur l’Europe, sa cruauté, ainsi que les odieuses machinations silencieuses de nos gouvernements qui nous trahissent.

Pourquoi mes compatriotes et moi devons-nous fermer les yeux devant des crimes ignobles ainsi que devant des faits hallucinants qui musèlent notre liberté et bafouent même les lois de notre pays ?

Comment se fait-il qu’un quotidien francais interdise une communication du diocèse de Lyon, soit disant parce qu’il ne diffuse pas de publicité à caractère politique ou religieux, et en même temps fasse de la publicité pour des produits halal ?


Comment se fait-il, au nom de la laïcité, qu’on interdise une crèche de Noël sous prétexte qu’elle a été mise en place par la municipalité, et que d’un autre côté, alors que l’état ne doit pas sponsoriser les religions, la mairie de Bordeaux offre un terrain pour la construction d’une mosquée ? Et qu’en plein Paris, on laisse prier les musulmans illégalement dans la rue, sur l’espace public ? C’est cela la « tolérance » et le « respect de toutes les cultures et religions » ?

Pour quelle raisons devrais-je approuver la répression systématique de mes croyances et de ma propre culture ? Au nom du respect et de la tolérance ? Les musulmans intégristes et leurs « collaborateurs » islamophiles me respectent-ils, eux ? Me demandent-ils mon avis quand ils décident d’interdire certains horaires à la piscine municipale ? Me demandent-ils si je veux manger halal ou non ? Me demandent-ils si je suis d’accord pour qu’on rase mon immeuble afin de construire une mosquée financée par mes impôts alors que l’église millénaire de mon village – régulièrement profanée – tombe en ruine ? Me demandent-ils si en tant que chômeuse sans revenus j’ai du mal à me nourrir alors que des polygames se gobergent aux frais de la princesse sous couvert de fraude aux aides sociales ? Me demandent-ils ce que je ressens quand mon enfant se fait renvoyer des toilettes à l’école parce qu’il est « impur » ? Me demandent-ils ce si je me sens en sécurité quand ma voisine se fait violer et brûler dans une poubelle et quand ses agresseurs sont remis en liberté ? (Liste non exhaustive…)

Et vous, les féministes qui défendez les droits de la femme, et encouragez l’immigration massive de musulmans en France, que pensez-vous de l’excision ? Pourquoi ne feriez-vous pas exciser vos filles de 3 ans pendant vos prochaines vacances au Maroc, au nom du vivre-ensemble ? Pourquoi ne leur faites vous pas porter le voile, au nom de la « liberté » ?
Ne pensez-vous pas que la défense des droits de l’homme – et de la femme – inclut également la lutte contre la torture et la soumission ? Pourquoi, en encourageant l’mmigration massive et en sponsorisant une religion de haine et de violence cautionnez-vous ces pratiques barbares et condamnez-vous ceux qui osent se révolter contre la torture des enfants et les mauvais traitements infligés aux femmes ?

Vous, les collaborateurs, les traîtres totalement manipulés qui êtes en train de sacrifier votre pays et votre peuple au nom de la bien-penseance, vous osez prétendre que vous militez pour la liberté d’expression… mais c’est seulement la vôtre que vous défendez. Tous ceux qui ne pensent pas comme vous et qui ont le malheur d’aimer leur pays et leur culture et de vouloir protéger leurs valeurs et leur famille, vous les reniez, vous les condamnez, vous détruisez leur réputation, vous les renvoyez de leur travail, vous les mettez en prison, vous les massacrez…

Je n’ai rien contre quelconque culture ou religion, tant qu’on ne tente pas de me l’imposer et qu’elle ne porte pas atteinte au peuple et aux valeurs de mon pays. Je n’ai jamais fait – et ne ferai jamais – partie d’aucun groupe politique. De plus, je ne suis pas croyante, et par conséquent, ni pour ni contre aucune religion, bien que je défende le fait que la France est une terre chrétienne avant d’être une république laïque.

Alors, non, je ne suis ni raciste, ni xénophobe, ni nazie, ni fasciste, ni d’extrême-droite, je ne fais pas partie du Front National ni de quelconque groupuscule haineux, et mettez-vous bien ca dans la tête. La volonté de préserver sa culture, son héritage historique et ses valeurs n’a pas de couleur, et n’embrasse aucun parti ni aucune religion. Je suis juste un être humain doué de sensibilité qui veut naturellement et instinctivement qu’on respecte sa liberté et celle de son peuple, et qui est contre toute forme d’opression, de soumission, de violence et de barbarie.

Ca n’est pas normal ? Devrais-je me faire interner pour hallucination, abus de compassion et d’humanité ?? Devrais-je faire un stage intensif de lavage de cerveau dans le but d’apprendre à accepter, voire à encourager toutes les souffrances et abus infligés aux autres, tout en vénérant les tortionnaires ? Devrais-je plutôt me faire arracher les yeux, afin, comme vous, de ne pas voir ce qui se passe ?

Pendant que vous poussez des petits cris de joie à l’annonce des mots « intégration » et « diversité », on brûle votre drapeau, on viole vos filles et vos compagnes, on occupe votre territoire, on défie votre Etat, on détruit vos racines et on chie sur votre liberté… la liberté pour laquelle vos ancêtres ont donné leur vie. Ceux qui sont été tués pour vous permettre de vivre libres ont été sacrifiés pour rien. Ils sont morts pour vous, et c’est en crachant sur leurs valeurs et en reniant leur combat que vous les honorez… La France est devenue une chienne… qui tue ses propres petits.

Je finirai par une citation d’Aristote : « la tolérance et l’apathie sont les dernières vertus d’une société mourante ». Alors continuez d’être « tolérants » et d’accepter l’islamisation sans broncher si vous voulez voir votre société mourir, ou plutôt si vous voulez qu’elle anéantisse à jamais la liberté de vos enfants et les purge définitivement de leurs valeurs et de leur héritage historique.

Source: http://irreductiblegauloise.wordpress.com/

23/10/2011

Mahinur Özdemir prête serment au parlement bruxellois avec…son voile islamique !

C’est beau, l’Europe; c’est tolérant…

FDF


.



Lettre ouverte à Mahinur Ozdemir, parlementaire belge voilée

Les symboles religieux islamistes, introduits au parlement bruxellois, par Mahinur Ozdémir, parlementaire bruxelloise turco-belge, nuisent à la sauvegarde de la démocratie.

Madame la parlementaire,
L’islam nous apprend que le voile et le foulard islamique symbolisent la pudeur, la soumission à Allah et l’appartenance à la communauté musulmane (1).
Conformément à cette doctrine islamique, vous avez prêté serment au parlement bruxellois le 23.6.2009, revêtue de votre foulard islamique politico-religieux, symbole de l’obscurantisme religieux, symbole de l’infériorité de la femme (2), de l’oppression de la femme, de la soumission de la femme, de la communautarisation religieuse, du rejet de la communauté belge et européenne, du rejet de la démocratie.
Vous avez voulu montrer que vous n’êtes pas une citoyenne parmi les citoyens, une parlementaire parmi les parlementaires, mais une militante islamiste, exhibant par des signes extérieurs ostentatoires, que vous faites partie de l’oumma, qui est la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes, selon le Coran. L’iman, Nordine Taoui, président du Conseil musulman, n’a-t-il pas déclaré que « le sang musulman est le meilleur du monde » . (3) On sait aussi que l’islam veut mettre fin à la laïcité, à la démocratie, partout dans le monde, et que la laïcité est qualifiée de vaine, improductive et paralysante sur Oumma.com (4).
Vous montrez ostensiblement, à l’aide du foulard politico-religieux islamique, que l’islam prime sur la « Res publia, la chose publique » que la loi divine prime sur les lois du parlement, que l’appartenance à la communauté musulmane l’emporte sur la communauté belge ou européenne.
Vous représentez au parlement bruxellois, la communauté musulmane, dont vous portez ostentatoirement le drapeau islamique, mais pas tous les citoyens. Le parlementaire est le représentant du peuple tout entier et pas uniquement de la communauté musulmane. Tout le monde n’est pas encore musulman, Mme Ozdémir. Tout parlementaire, digne de ce nom, ne porte pas des signes religieux, s’il comprend bien le mot « démocratie » et ne le confond pas avec « théocratie ». Vous confondez le parlement et la mosquée.
Vous êtes parvenue à briser les principes et les règles non écrites de « la laïcité et de la neutralité » des institutions publiques belges, que tous les autres parlementaires respectaient jusqu’à présent, par déférence envers la « démocratie », par déférence envers les institutions publiques, par déférence envers un autre principe non écrit dans la constitution, mais considéré comme indispensable, la séparation des Églises et de l’État. Trois partis : le C.D.H, (tendance catholique) auquel vous appartenez, le PS (socialiste) et les Ecolos, approuvent l’amalgame que vous faites, entre religion et politique, dans le parlement et votre choix de mettre le « spirituel » au-dessus du « temporel », la loi divine au dessus des lois humaines, comme le prescrit l’islam. Tous ces principes que j’ai énumérés et que l’islam ne reconnaît pas, vous les avez publiquement bafoués sans vergogne.
Vous avez la double nationalité turque et belge. Vous avez dit que vous êtes fière d’être belge, mais en Turquie vous déclarez le contraire en disant que la Turquie est votre « mère patrie » et la Belgique votre « seconde patrie ». (5)
Je n’ai aucune objection à votre élection au parlement bruxellois, comme parlementaire musulmane, mais je m’oppose à votre propagande islamique, dans l’assemblée parlementaire à l’aide de votre foulard politico-religieux, ce qui est intolérable. Je m’oppose aussi à votre double nationalité.
Le parlement n’est pas une mosquée et les signes religieux ostensibles n’y ont pas leur place. Que deviendront les assemblées parlementaires, si tous les parlementaires devaient exhiber publiquement leur appartenance à l’une ou l’autre religion ou philosophie ? Avec la religion dans l’enceinte parlementaire, va-t-on exhiber bientôt aussi le Coran ou la Bible pour faire valoir « sa Vérité » ? Voulez-vous faire du parlement bruxellois, un parlement théocratique, où chaque groupe parlementaire exhibe sa religion ?
La religion et la politique sont deux concepts qui doivent rester séparés dans un état démocratique, mais en quatre années de sciences politiques à l’ULB, vous n’avez pas compris l’importance de cette séparation.
Je trouve personnellement inadmissible qu’on soit parlementaire belge et qu’on ait en même temps aussi la nationalité turque. On ne peut servir loyalement deux pays. Si vous aimiez la Belgique, dans laquelle vous êtes née, et dans laquelle vous occupez déjà deux postes politiques, l’un comme conseillère communale et l’autre comme parlementaire bruxelloise, vous abandonneriez votre nationalité turque. Ce serait la preuve que vous avez fait un choix en faveur de notre pays, qui ne viendrait plus en « deuxième position ».
Dans tous les pays islamiques, l’islam fait des femmes des êtres inférieurs, totalement soumises, pratiquement sans droit, à cause des lois coraniques. L’islam est une torture pour les femmes, dit Talisma Nasreen. (6) Votre foulard politico-religieux est le symbole de ce que le Coran affirme, quant à la soumission et à l’infériorité de la femme : « Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises. Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre la désobéissance, Vous les reléguerez dans des lits à part. Vous les battrez, mais aussitôt qu’elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. » (Sourate IV, 38)
Des femmes musulmanes risquent leur vie dans les pays musulmans, pour essayer de se débarrasser de leur « costume islamique » (foulard, voile, hijab, niqab, tchador, burqa), qui les assujettit, les emprisonne, les collectivise, les dépersonnalise, les déféminise, et les rend toutes identiques, dans la Oumma. Les femmes qui se plaignent de cette misogynie sont menacées ou tuées si elles ne parviennent pas à fuir, comme Ayaan Hirsi Ali, Talisma Nasreen, Waha Sultan, Chahdortt Djavann, etc. N’avez-vous jamais lu le moindre écrit de ces femmes courageuses et éminentes, qui ont porté le voile pendant des années, qui ont été excisées au nom de la « pudeur » ? Je vous conseille pour commencer à lire « Bas les Voiles » de Chahdortt Djavan, « L’insoumise » (Zoontjesfabriek – fabrique de garçonnets), de Ayaan Hirsi Ali, « Femmes, manifestez-vous », de Talisma Nasreen.
Vous faites du prosélytisme islamique, en abusant de vos mandats dans deux assemblées politiques, où vous confondez le temporel et le spirituel, qui doit rester dans la « sphère privée ».
Vous appartenez à la oumma, définie comme la communauté des musulmans, au-delà de leur nationalité, de leurs liens sanguins et de la parcellisation des pouvoirs politiques qui les gouvernent (7).
Vous n’ignorez pas que le Coran dit : « Vous êtes certes la meilleure communauté suscitée pour les hommes ». C’est sans doute cette prescription coranique qui vous pousse à exhiber votre appartenance à la meilleure communauté, plutôt qu’à la communauté belge, qui ne prétend aucunement être la meilleure.
Centre islamique de Genève de Hanni Ramdan, explique le rôle de la femme musulmane engagée, on y lit : « La femme musulmane peut être appelée à intervenir dans sa société, à participer à certaines activités, afin de faire connaître sa religion et prouver sa présence dans son espace géographique. Avant de quitter son domicile, il faut être bien sûr qu’elle a toutes les capacités physiques et intellectuelles lui permettant de relever ce défi. Le voile est une tenue qui symbolise la pudeur, il témoigne de l’appartenance à l’islam comme religion » (8).
Dans une interview (La Libre.be) vous allez dans le même sens que le Centre islamique de Genève. Vous expliquez ce que le foulard islamique représente pour vous : « Il fait partie de mon identité. C’est une question de pudeur. Moi, je porte un foulard. Mais certains ont un voile de préjugés. Ils se voilent les yeux. Car moi, je suis un exemple d’émancipation. » (9) Vous avez également dit : « Sans mon foulard, je ne suis plus moi-même, le foulard fait partie de mon identité, sans mon foulard, je ne suis pas Mahinur. Oui, il m’arrive d’enlever ce foulard, mais à la maison et seulement dans la sphère privée. » (10)
Non Madame Mahinur Ozdémir, vous n’êtes aucunement un exemple d’émancipation, mais un exemple de femme musulmane engagée, endoctrinée, servile, intégriste et soumise à l’islam et à la supériorité de l’homme, tel que le Coran le prescrit. Comment un morceau de tissu peut-il être votre identité ? Comment ce morceau de tissu peut être un symbole de « vertu » ? Vous avez fait 4 ans de sciences-Po, pour venir nous raconter que le foulard islamique est « votre identité », que le foulard islamique, c’est votre « pudeur ». Comment pouvez-vous dire des niaiseries pareilles ?
N’avez-vous jamais lu sur la 1re page de vos syllabus à l’ULB ce qu’a dit Henri Poincaré : « La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n’est qu’aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre ce serait cesser d’être ». (11).
La devise des Lumières selon Emmanuel Kant « Aie le courage de te servir de ton propre entendement ou “Sapere aude ”, ne semble pas avoir pénétré votre esprit, et vous vous contentez à répéter ce qu’on vous a appris dans l’islam au sujet du voile et du foulard islamiques. Vous avez le droit de pratiquer une religion misogyne, elles le sont toutes, mais exhiber les symboles de l’inégalité entre les hommes et les femmes, au parlement bruxellois, est inacceptable et insultant pour les femmes libres et émancipées et pour celles qui se battent dans les pays musulmans contre leur prison « ambulante », c’est-à-dire le voile, la burqa, etc.
Si vous voulez savoir ce qu’est une femme émancipée, lisez les écrits de Ayaan Hirsi, Ali, de Talisma, Nasreen, de Chahdortt Djavann, Afshin Ellian Salman Rushdie (12), peut-être ne répéterez vous plus des sottises aussi énormes au sujet de l’identité et de la pudeur, et du voile qui n’empêche soi-disant pas l’émancipation, etc.
Vous auriez voulu devenir avocate, mais vous dites y avoir renoncé parce que vous ne pouviez pas plaider voilée. (13) N’est-ce pas encore un signe évident de votre manque d’émancipation, de votre intégrisme religieux aveugle, vous empêchant de réfléchir. Croyez-vous vraiment qu’Allah soit préoccupé de la manière dont les femmes musulmanes doivent être habillées, lui qui laissait courir Adam et Eve, nus au paradis ? Plus d’un milliard d’êtres humains qui crèvent de faim, est-ce que cela ne serait pas plus important, comme préoccupation, pour Allah ?
Votre aveuglement religieux atteint le sommet de l’intégrisme islamique et de l’approbation de l’esclavage de la femme musulmane, lorsque vous déclarez : « Il est normal qu’une école puisse autoriser le voile sous certaines conditions : l’obligation pour l’élève de suivre l’ensemble des cours, le port du voile doit se présenter de manière raisonnable (le visage doit rester visible) et enfin ce choix ne doit pas enfreindre de quelque manière que ce soit le projet pédagogique de l’établissement. Le port du voile n’empêche pas l’émancipation de la femme musulmane. Ce qui lui permet de s’ouvrir au monde, c’est justement de pouvoir accéder à l’éducation et à l’enseignement. Cette émancipation passe également par le travail et la vie en société » (14).
Comment osez-vous dire qu’à l’école publique, les filles doivent pouvoir porter le voile, l’emblème de l’ignorance et de l’infamie, le signe de la plus profonde oppression comme dit Talisma Nasreen, du moment que le visage reste visible ? Le port du voile est donc raisonnable selon vous pour les jeunes filles mineures à l’école, du moment qu’on aperçoit encore le visage ?
« Voiler une mineure relève de la maltraitance », dit la gynécologue Chardort Djavan. Elle sait de quoi elle parle : « Habiter, dix ans durant, un corps enfoui sous le noir, un corps condamné à l’enfermement, laisse des marques indélébiles. Quoi de plus injuste, de plus aliénant, que d’infliger à une adolescente l’enfermement sous le noir et la honte de son corps parce qu’il est féminin. Le voile n’est pas moins grave que l’excision. Il n’y a pas de jour avec et de jour sans, la jeune fille devient un être sous le voile. Ça fait partie de son être social, psychologique, sexuel, personnel. En voilant une fille, on lui inculque son infériorité, la culpabilité de sa sexualité et, surtout, on lui dit qu’elle n’est pas dans le droit, qu’elle n’a pas le droit. » (15)
Comment osez-vous, Mme Ozdémir, affirmer que le voile n’empêche pas l’émancipation de la femme musulmane ? Aucune étudiante musulmane n’est discriminée dans l’enseignement, comme vous essayez de le présenter, la seule exigence imposée, c’est qu’elle respecte les règlements en vigueur dans ce pays, comme tous les autres élèves, au lieu de vouloir imposer partout la loi islamique, et de se dire victime, si l’autorité ne se soumet pas à la volonté des islamistes intégristes. L’islam doit se soumettre aux lois de la Belgique et non pas la Belgique aux lois de l’islam.
Vous trouvez donc que les femmes musulmanes voilées, déshumanises, déféminisées, dépersonnalisées, collectivisées, uniformisées, anonymisées, portant le symbole islamique de leur infériorité, de leur soumission, de leur esclavage à l’islam, à Allah, sont des femmes « émancipées », qu’un employeur puisse engager sans perdre sa clientèle ? Ces femmes voilées sont une insulte à toutes les femmes du monde, ce sont des femmes qui n’existent pas, des femmes qui n’ont pas d’identité, leur seule identité c’est le « voile », elles n’en ont pas d’autre. Elles sont victimes de l’islam misogyne, barbare et rétrograde, qui empêche la femme de s’émanciper et de vivre dignement. Vous parlez d’ouverture au monde ? Est-ce que la femme voilée serait donc un exemple d’ouverture au monde ?
Vous dites qu’on s’occupe plus de ce que vous portez sur la tête que ce que vous avez dans la tête, mais vous avez dans la tête exactement ce que vous portez sur la tête. Un endoctrinement intégriste islamique. Vous seriez adepte du courant islamique Nurcu, ce n’est donc pas étonnant que vous ayez refusé de donner votre opinion sur le créationnisme, puisque le leader de cette tendance musulmane prône le créationnisme dans son fameux « Atlas créationniste » envoyé partout dans les écoles et les universités. (16)
Il n’y a aucun doute, qu’aux Assises de l’Interculturalité de 2009, vous allez plaider que les filles puissent fréquenter les écoles publiques, voilées. On ne va tout de même pas enlever l’identité à ces jeunes filles.
Dans la plupart des pays musulmans, dit Talisma Nasreen, « les femmes sont sous le joug de sept cents ans de charia (loi coranique). Des millions de femmes endurent de terribles souffrances. Elles sont enfermées, brûlées, lapidées à mort. Venant d’une famille musulmane, je me sens la responsabilité de dénoncer l’islam, car les femmes qui y sont soumises n’ont ni les droits ni la liberté qu’elles devraient avoir. On leur a inculqué depuis des siècles qu’elles étaient des esclaves pour l’homme, qu’elles devaient suivre le système que les hommes ou Dieu ont créé. Sous la charia, les femmes sont considérées non pas comme des êtres humains, mais comme des objets sexuels, des êtres de seconde classe. Nous n’avons pas besoin de cette loi, il faut la combattre ». (17)
Lorsqu’on vous demande si l’islam prescrit le port du foulard, vous répondez « Je ne suis pas théologienne », et lorsqu’on vous demande si vous êtes pour ou contre le créationnisme, vous esquivez également la question en répondant « c’est une question qui me dépasse ». (18) C’est ce qu’on appelle, la langue de bois pour ne pas devoir répondre, peu courageux et peu intelligent, et indigne d’une licenciée en sciences-Po. Je croyais que quatre ans d’université vous auraient appris à penser par vous-même, au lieu de tenir un langage d’ignorante, à moins que cette ignorance ne soit feinte que pour ne pas devoir exprimer votre opinion, ce qui est alors lâche et hypocrite.
De vos réponses on peut conclure que vous portez le « foulard islamique », sans jamais vous être posée vraiment la question « pourquoi » et quel en est la signification. Vous le portez par « conviction ». Quelle conviction ? Pourquoi les femmes doivent-elles cacher leurs cheveux et pas les hommes ? Est-ce que les hommes ne pourraient pas montrer leur « pudeur » et leur « soumission à leur créateur » en cachant aussi leurs cheveux, au lieu de porter des vêtements modernes, des jeans collants, etc. ? Est-ce que les femmes ne pourraient pas être excitées par la chevelure masculine ?
Vous dites : « Je montre que je suis de confession musulmane, mais je ne fais pas de prosélytisme ». Vous savez pertinemment que cela est faux, et que vous avez fait sciemment une propagande islamique énorme en abusant de la tribune du parlement. Votre propagande islamique au parlement a dépassé largement nos frontières. Pourriez-vous me dire pourquoi vous devez montrer aux autres votre confession musulmane, en quoi cet exhibitionnisme est-il nécessaire ?
Vous êtes dans le parti C.D.H, qui se dit humaniste, mais est resté catholique comme auparavant, et bien que le Coran dise que l’islam est la religion de Dieu, votre présidente catholique aurait quand même dû vous soumettre le verset suivant de l’Évangile de Matthieu, auquel elle croit je suppose, pour vous faire comprendre que le « foulard islamique » est une affaire de la sphère privée : « Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des places publiques, pour être vus des hommes. Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre, et, après avoir fermé la porte, prie ton Père dans le secret. » (Matt. 6,5 -6)
Alors, madame la parlementaire, ne soyez pas hypocrite, en faisant de la propagande publique, en exhibant votre accoutrement islamique, au parlement bruxellois, pour être vue ainsi de tous, dans le but de montrer à quelle communauté vous appartenez, mais pratiquez votre foi discrètement, en « entrant dans ta chambre, après avoir fermé la porte ». Vous dites que vous n’enlevez votre foulard, qu’une fois à la maison, mais c’est là que vous devriez seulement le mettre, dans la sphère privée et quand vous allez à la mosquée. La foi doit être intérieure, dans le cœur et l’esprit, et cela n’a aucun sens de l’extérioriser publiquement, pour montrer ostentatoirement à quelle religion vous appartenez, sauf si on veut faire du prosélytisme. La foi n’a pas à être exhibée, elle doit être vécue. Vos croyances ne nous intéressent pas, tant que vous ne les exhibez pas au parlement.
Au lieu de vous battre contre le voile imposé à des filles mineures, vous exigez que ces filles puissent entrer voilées à l’école, du moment qu’on voit leur visage. Ces filles sont mineures jusqu’à 18 ans, et devraient être protégées à l’école publique, contre leur enfermement dans une « prison ambulante », dont elles ne parviennent plus à se débarrasser plus tard, parce qu’elles se sentent alors « nues ». Vous collaborez à les marquer pour le restant de leur vie.
Aider les femmes musulmanes à s’émanciper et à trouver du travail : c’est leur dire de jeter à la poubelle : le foulard islamique, le hidjab, le tchador, le niqab, l’abaya, le quadri, la burqa, le burkini etc. et la dernière invention islamique « la burqa chirurgicale » déjà en vigueur ne Angleterre.
Aider à l’émancipation de la femme musulmane ici en Belgique, en Europe et ailleurs dans le monde : c’est se battre contre l’esclavage de la femme vivant sous la « charia à domicile », contre les crimes dits d’honneur (qui sont des crimes de déshonneur), contre les mariages forcés, contre les violences sur les femmes musulmanes, autorisées par le Coran, contre la polygamie musulmane, autorisée par le Coran. Rien qu’à Anvers, il y a 45 musulmans qui ont épousé plusieurs femmes dans leur pays d’origine, ce qui est permis selon le droit national islamique de leur pays. Ils ont plusieurs enfants avec ces épouses, et celles-ci sont enregistrées à l’État civil. Ainsi même la polygamie est importée en Belgique, alors que la bigamie est un crime selon le Code pénal, sauf lorsqu’on possède une double nationalité. Qu’en est-il de la pudeur chez les hommes musulmans, autorisés à pratiquer la polygamie par le Coran ? Quand allez-vous dénoncer tout cela ?
Dénoncer cela, Mme Mahunir, Ozdémir, c’est aider les femmes musulmanes à être l’égale de l’homme, à être vraiment émancipées, à vivre dignement, à ne plus être esclaves de l’homme et de l’islam misogyne.


Source: http://www.fairelejour.org/spip.php?article2038

11/09/2011

Ca fait aujourd’hui 10 ans…

Que l’islam a déclaré franchement la guerre à l’Occident. C’est mon intime conviction; pas celle de tout le monde. Mais je m’en balance… Pour moi, cet attentat était « signé »; et revendiqué. Donc…

Une question circule depuis quelques jours sur la Toile: « que faisiez-vous le 11 septembre 2001? » Je vais répondre: je partais au boulot, écoeuré parce que je venais d’apprendre, et j’ai croisé une « voilée » en voiture toutes vitres ouvertes qui hurlait je ne sais quoi en arabe tout en klaxonnant comme une hystérique… Je garderai cette image toute ma vie en mémoire. Avouez qu’il y a de quoi.

Simplement une photo pour rendre hommage aux victimes innocentes de la barbarie islamiste de ce XXIe siècle.  2976 morts (sans compter les 19 terroristes, ce n’est pas utile) et environ 6000 blessés. A noter que tous les corps n’ont pas été retrouvés… N’oublions jamais…

FDF

.


Page suivante »