Francaisdefrance's Blog

09/02/2011

Texas: « on » comptait imposer des cours d’arabe à l’école…

Et en France, « on » veut instaurer des cours d’arabe à l’école? Et l’exemple américain, alors???

FDF

.

Des cours d’arabe sèment la zizanie dans les écoles du Texas

Un groupe scolaire de l’État du Texas a dû mettre un frein mardi à son projet de proposer des cours de langue arabe dans ses établissements, après les violentes critiques de certains parents d’élèves et le déchaînement d’une partie de la presse américaine.

Le groupe scolaire de Mansfield a publié un communiqué pour démentir des informations de presse selon lesquelles il comptait «imposer» des cours de langue arabe. «Des inquiétudes ont été soulevées par certains parents au sujet des études», a-t-il cependant assuré.

«Par conséquent, le groupe scolaire de Mansfield a mis un frein à la mise en place (des cours) et fera appel aux contribution des parents, de diverses manières», ajoute l’institution.

Le programme a été développé grâce à un financement fédéral de 1,3 million de dollars, destiné à encourager l’enseignement des langues «importantes»

…Suite et source: http://tinyurl.com/69kwu7x

28/09/2010

Résistance: Au Texas, on diminue la valeur de l’islam à travers les manuels scolaires.

Effarant! Et chez nous, en France, c’est le contraire. « ON » privilégie la culture musulmane au détriment de l’Histoire de France… On n’a pas de conservateurs, chez nous? Ah non. Ce sont des patriotes et ils n’ont pas droit à la parole…

FDF

islam au texas

Le conseil de l’éducation du Texas a adopté vendredi 24 septembre une résolution visant à limiter la mention de l’islam dans les manuels scolaires texans.


Une résolution limitant la mention de l’islam.


A l’initiative des conservateurs, la résolution a été votée a 7 voix contre 6. Officiellement elle n’a rien de contraignant, officieusement elle met en garde les éditeurs de livres scolaires contre une appréciation trop favorable de l’Islam et des pratiques musulmanes. Les conservateurs ont au passage demandé aux éditeurs d’être plus sensibles aux valeurs chrétiennes dans leur prochains livres, pas vraiment étonnant de la part d’une majorité qui souhaite que gouverne la « sharia chrétienne ».

Un coup politique

La résolution fait polémique puisque l’opposition et des associations de défense de la liberté des religions dénoncent une stratégie de peur et un coup politique à une heure où la rhétorique islamophobe est à son comble (mosquée de Ground Zero, autodafé du Coran…). Par ailleurs, des voix se font entendre dénonçant ce choix qui en réalité pénalisera avant tout les étudiants texans dans leur compréhension du monde. Le monde musulman est en plein effervescence économique et les États Unis qu’on le veuille ou non devront faire face à ce changement.

Attaquer l’islam sert l’islam

S’attaquer à l’islam en diminuant sa valeur dans les manuels scolaire dès le plus jeune âge ne rend pas service à ces conservateurs chrétiens. En Europe et plus généralement en Occident, le décalage entre la diabolisation politico-médiatique de l’islam et la réalité de la vie fait que bon nombre de concitoyens se convertissent à l’islam.