Francaisdefrance's Blog

06/01/2012

Au Tadjikistan, on poignarde à mort le père Noël !

Image d’illustration

.

Y’a pas à dire: la tolérance prônée par l’islam se renforce un peu tous les jours. Et « ça » vient appeler au meurtre (et tuer) pour des caricatures de Mahomet…

FDF

.

Un « Père Noël » poignardé à mort au Tadjikistan !

 Un homme de 24 ans déguisé en « Père Noël » a été pris à partie par une foule déchaînée et poignardé à mort lundi matin à Douchanbé, la capitale du Tadjikistan.

Parviz Davlatbekov a été agressé alors qu’il se rendait chez des parents habillé en « Père Noël ».

« Des témoins disent qu’il a été frappé et poignardé par la foule qui criait « infidèle », a-t-on précisé de source proche de la police.

Tokhir Normatov, directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur, a déclaré que la victime, qui avait perdu beaucoup de sang, avait succombé à ses blessures à l’hôpital.

Le Tadjikistan, qui a une frontière commune avec l’Afghanistan, est officiellement un Etat laïque mais la grande majorité de ses 7,7 millions d’habitants sont des musulmans, dont certains sont attirés par les thèses islamistes radicales.

Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/

Merci à Henri pour l’info…

23/08/2010

Ils ne font pas dans la dentelle, les muzz du Tadjikistan…

Quand je vous dis que ce ne sont pas des gens fréquentables… Ceux-ci habitent un pays tout près de l’Afghanistan; pour info, comme ça, en passant…

FDF

.

Tadjikistan: 25 détenus islamistes s’évadent d’une prison,

5 gardiens tués.



Vingt-cinq militants islamistes purgeant de longue peines notamment pour tentative de coup d’Etat se sont évadés d’une prison au Tadjikistan après avoir tué au moins cinq gardiens, ont annoncé lundi les autorités de ce pays d’Asie centrale voisin de l’Afghanistan.

« Dans la nuit de dimanche à lundi, un groupe de condamnés s’est évadé du centre de détention (à Douchanbé, la capitale) après avoir attaqué des gardiens et s’être emparé de leurs armes », a indiqué à l’AFP un responsable local.

« Un gardien a été tué, 25 détenus armés ont enfilé des tenues de camouflage et se sont échappés de la prison », a ajouté le responsable dans un communiqué.

Les prisonniers ont ensuite attaqué une maison d’arrêt du ministère de la Justice, située à proximité du centre de détention, « tuant quatre gardiens avant de prendre la fuite en voiture », selon le communiqué.

Ces « dangereux criminels à bord de quelques voitures ont quitté Douchanbé en direction de la vallée de Racht, dans l’est du Tadjikistan », d’où ils pourraient se rendre en Afghanistan, a indiqué de son côté le ministère tadjik de l’Intérieur.

Selon les autorités tadjikes, ces détenus appartiennent au Mouvement islamique de l’Ouzbékistan, considéré par Washington comme une organisation terroriste.

Ils avaient été arrêtés en juillet 2009 lors d’une attaque dans l’est du Tadjikistan où le gouvernement de cette ancienne république soviétique est confronté à des combattants islamistes. Ces militants ont été condamnés pour tentative de coup d’Etat et pour des trafics de drogue qu’ils organiseraient pour financer des attaques en Afghanistan et au Pakistan.

Une cellule de crise a été mise en place et les mesures de sécurité ont été renforcées sur toutes les routes du Tadjikistan, ainsi que dans les aéroports et les gares, afin de retrouver les évadés, a ajouté le ministère.

Le Tadjikistan, qui a une frontière poreuse de 1.340 km avec l’Afghanistan, est dans une situation fragile depuis l’accord de paix conclu en 1997 après la guerre civile entre le pouvoir et des combattants islamistes. Ce conflit, qui avait éclaté après le démembrement de l’URSS, a fait environ 150.000 morts.

source : corsematin.com