Francaisdefrance's Blog

19/01/2012

Une école maternelle incendiée à Suresnes! La délinquance baisse, à part ça…

C’est Guéant qui a dit il y a deux jours que « la délinquance baisse régulièrement depuis neuf années consécutives« … C’est bizarre; je ne me souviens pas avoir connu des actes criminels pires que ceux d’aujourd’hui. A Suresnes, un incendie criminel à ravagé une école maternelle! Heureusement que personne n’était à l’intérieur. Mais j’ai bien peur qu’un jour viendra où…

Enfin; pour l’instant, Luc Chatel se dit scandalisé. Ca rassure…

FDF

.

Un incendie criminel, survenu dans la nuit de lundi à mardi, a occasionné de graves dégâts dans une école maternelle de Suresnes (Hauts-de-Seine), qui devrait être fermée pendant plusieurs mois pour permettre sa remise en état, a-t-on appris aujourd’hui de sources concordantes.

Vers 4h du matin, plusieurs poubelles de l’école ont été incendiées volontairement, selon les premiers éléments de l’enquête. Le feu s’est rapidement propagé dans les cantines, ravageant le tableau électrique de l’école situé à proximité, a expliqué une source policière. « L’école va être fermée pendant plusieurs mois, vraisemblablement jusqu’à la fin de l’année scolaire. En attendant, les 191 élèves vont être transférés dans un centre de loisirs de la ville, qui se trouve être parfaitement équipé pour l’accueil d’enfants de cet âge », a-t-on appris auprès de la mairie.

Dans un communiqué, le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, s’est dit « scandalisé par les actes de vandalisme contre l’école maternelle République de Suresnes », qualifiés de « lamentables et d’une lâcheté accablante ». Exprimant son « indignation », il a dit « attendre de l’enquête judiciaire qu’elle fasse toute la lumière sur ces agissements qui méritent des sanctions exemplaires et dont les enfants et leurs familles sont les premières victimes ».

Le ministre « a demandé à l’inspecteur d’académie de travailler en étroite concertation avec les services de la ville de Suresnes afin d’assurer au mieux la continuité dans les apprentissages des élèves » et il « tient à remercier les personnels du centre de loisirs ‘Les landes’ qui ont accepté d’accueillir ce matin les sept classes de l’école maternelle République ».

Source: http://www.lefigaro.fr/

08/09/2011

Suresnes: un braqueur tué par un convoyeur de fonds.

Ce n’est pas très bon de trop regarder la télé…

Si ça pouvait faire réfléchir la délinquance de haut niveau… Et ceux qui rêvent d’en faire partie.

FDF

.

Un convoyeur de fonds de la Brink’s a tué par balles, ce matin à Suresnes dans les Hauts-de-Seine, un homme qui a braqué les caisses d’un Carrefour Market de la ville.

L’homme a été retrouvé gisant dans son sang dans la cage d’escalier d’un immeuble à proximité du lieu de l’agression. Une arme de poing a été retrouvée près du corps.

Un de ses complices a également été touché par balles, dans le dos et à l’épaule. Il a été secouru par les pompiers. Âgé de 26 ans, l’homme est connu des services de police pour « des petits délits ». Son pronostic vital n’est pas engagé, selon une source policière.

Comme dans « Zone interdite »

C’est à 11h18 que quatre hommes, habillés en combinaison de peintres et masqués, « ont pris à partie deux convoyeurs qui se trouvaient dans un sas » du Carrefour Market. Pendant la bagarre, un des convoyeurs a été blessé à l’oeil. Il a alors fait usage de son arme de poing à cinq reprises, mettant en fuite les malfaiteurs vers le centre-ville. Les convoyeurs de fonds sont formés pour riposter avec leurs armes (revolvers, pistolets et fusils à pompe) en état de légitime défense. L’autre convoyeur a été légèrement blessé.

Après l’attaque, les convoyeurs de fonds se sont engouffrés dans leur camion et ont donné l’alerte, conformément à la procédure habituelle.

Selon une source proche de l’enquête, « le mode opératoire utilisé mardi par les quatre malfaiteurs, habillés de combinaisons blanches de peintre, était semblable à celui décrit dans un reportage diffusé dimanche soir sur M6 de l’émission Zone interdite intitulé braquage et guerre des gangs ».

La brigade de répression du banditisme a été saisie de l’enquête.

Source: http://www.ladepeche.fr/