Francaisdefrance's Blog

11/10/2010

« le 16 janvier 2011, je voterai pour Marine La Pen. » JPPS

CET ARTICLE A ETE REFUSE PAR LES 4 VERITES -ET PAR VALEURS ACTUELLES

FN : LA QUERELLE DES ANCIENS ET DES MODERNES

***Blog-Notes N°69
« Muse redis-moi donc quelle ardeur de vengeance
De ces militants fidèles rompit l’intelligence… »
(d’après Boileau)

La succession s’avère difficile : les prophètes, les futurologues et les « boomakers » de tout poil, ne manquent jamais de vous glisser leur pronostic, à la sortie de St-Nic (où j’étais ce matin), ou dans les arrières-boutiques des librairies nationalistes.

En réalité, il ne fait aucun doute que Marine succédera à son père -ne serait-ce que pour se faire remettre le numéro du compte « irakien »
(voir mon article, dans Les 4 vérités : « SOS Enfants du Soudan »).

Le FN n’a jamais été un parti démocratique -pourquoi le deviendrait-il à l’occasion du XIVème Congrès ?

Même si les jeux sont faits, la campagne pour l’élection du remplaçant de papy, peut être, et même -doit être- l’occasion d’un débat de fond, qui ne manquera pas d’avoir une incidence, sur les futurs options politiques du principal parti de la droite nationale.

Les deux candidats étant obligés de se démarquer, il est légitime d’essayer de faire pression sur eux, afin qu’ils prennent certains engagements (qu’ils tiendront…ou ne tiendront pas).

Ce serait quand même quelque chose de nouveau, puisqu’aussi bien,
en 53 ans (le Front National des Combattants fut fondé en 1957 -j’y étais), personne n’a jamais réussi -voire même essayé- d’infléchir les prises de position du vieux chef.

La presque totalité (moi excepté) des hommes politiques de la Droite Nationale, avançant masquée (version française de la « taqqyia »), il est indispensable de décrypter les discours :

Pour prendre un exemple typique, lorsque Bruno Gollnisch déclare « Je laisse le soin aux historiens de se prononcer sur l’existence des chambres à gaz »,
il faut lire : « Moi, personnellement, je n’y crois pas ».

Officiellement, les adversaires de Marine lui reprochent de vouloir trop « moderniser » le Front, de chercher à le mettre « au goût du jour », voire même de lorgner en direction d’un éventuel maroquin sarkozien.

Toujours officiellement, les Gollnisshiens se présentent comme les gardiens des « fondamentaux » de la droite nationale, des principes « anciens » qui remontraient à l’émergence de cette mouvance politique, dans les dernières décennies du XIXème siècle (Boulangisme, Ligues, 1934 etc.).

En vérité, mais ils ne l’avoueront que sous la torture -ou aux cocktails de « Primatice »-c’est à « l’Affaire Dreyfus » qu’il faut remonter.

Le plus fondamental des fondamentaux, c’est en effet l’antisémitisme.
L’homophobie venant immédiatement après…

Les « détails » et les « Durafour… » ne sont pas des dérapages : ce sont des messages envoyés aux « anciens », aux nostalgiques de Vichy, qui, jusqu’à relativement récemment, composaient l’immense majorité des adhérents, des sympathisants et des électeurs du Front.

Ce que les anciens reprochent à Marine, c’est de ne pas montrer patte blanche; d’éviter les outrances de son père, de vouloir même s’en démarquer.

Ce qui d’ailleurs ne signifie en aucune façon, qu’en son for intérieur, elle ne ressente pas la même aversion, pour les juifs de la diaspora, que ressent (moi y compris) tout nationaliste qui se respecte.

Cela signifie simplement qu’elle est consciente du fait, que la situation de la France (et de l’Europe) d’aujourd’hui, est sans commune mesure avec celle des années trente.

Elle réalise pleinement que, n’en déplaise aux tenants des fondamentaux, le péril aujourd’hui, n’est pas Juif -il est arabe; et que si complot il y a, il n’est pas fomenté par les Sages de Sion, mais par les sectateurs du nouveau Califat.

Peu de français, malheureusement, sont aujourd’hui conscients de l’importance du danger islamique : On pourrait presque parler d’un état hypnotique. « Tout va très bien Madame la marquise » !
Ou encore : « ils ne prendront le pouvoir que dans une ou deux décennies » (sous-entendu, « après moi le déluge »).

Il faut dire qu’ils sont encouragés dans cette attitude par ceux que, pour plus de clarté, je qualifierai d’Ultra-Droite.

Une ULTRA-DROITE colallahborationniste, comme disait Serge de Beketch, et dont le chef de file pourrait être Christian Bouchet; suivi de très près par Alain Soral.

Très exceptionnellement, j’ai fait mien un proverbe arabe : « les ennemis de mes ennemis sont mes amis ».

Je pense, bien évidement, aux Israéliens -qu’il ne faut pas confondre avec les Juifs de France, qui soutiennent globalement les arabo-musulmans, en vertu d’un raisonnement débile, qui consiste à penser que si l’on interdit la burqa, on finira par interdire la kippa, et que rien ne différencie la viande Halal…de la viande Kacher.

Par ailleurs, ils sont très majoritairement d’origine nord-africaine, et se sentent probablement maghrébins, avant d’être juifs.

Une Nouvelle Extrème-Droite Pro-Sioniste, a donc fait son apparition, avec la publication, par Guillaume Faye, de LA NOUVELLE QUESTION JUIVE ( qui fut immédiatement voué aux gémonies par les « fondamentalistes »).

Depuis, d’autres ont suivi -dont votre serviteur.

Dans les circonstances actuelles, une attitude pragmatique (et non dogmatique) s’impose.

C’est pourquoi, le 16 janvier 2011, je voterai pour Marine La Pen.

Jean-Pierre Pagès-Schweitzer

Candidat du Front National
aux législatives de 2007