Francaisdefrance's Blog

17/01/2012

On vient de perdre le « triple A » mais on accorde une subvention de 750 000 euros à la Tunisie !

Je me pose sérieusement la question: notre gouvernement comprend il bien tous les signes qui lui sont envoyés? La perte du triple A était un dernier avertissement. Ben non; ça ne suffit pas. On continue à balancer nos euros à droite à gauche… Quel pays!

FDF

.

Une convention de subvention 750 000 euros a été signée entre l’ Agence française de développement, l’ ambassade de France et le Pôle de compétitivité de Sousse.

subvention tunisie Subvention de 750 000 euros à la Tunisie

Dans le cadre du Programme de renforcement des capacités commerciales (PRCC) mis en œuvre par les ministères français de l’Economie, des Finances et de l’Industrie et l’Agence française de développement (AFD), une convention de subvention de 750 000 euros a été signée le 10 janvier 2012 entre l’AFD, l’ambassade de France et le Pôle de compétitivité de Sousse, visant à renforcer les capacités commerciales en termes d’activité et de développement concret des exportations.

Le secteur des Industries mécaniques électriques et électroniques (IMEE), domaine de compétence du Pôle de compétitivité de Sousse, est aujourd’hui le premier secteur d’exportation de la Tunisie.

source: babnet.net

28/07/2011

12/07/2011

Les subventions de SOS Racisme: la chasse aux blancs, ça paye…

Un mot de travers sur les africains ou et les arabes et vous passez direct à la caisse en n’oubliant pas la case « Prison »… Parmi les spécialistes de cette discrimination positive, étudions le cas de SOS Racisme. Les chiffres de 2009…

FDF

.

Les subventions à SOS Racisme

sos racisme subventionsLe Journal officiel a publié les comptes de SOS Racisme. SOS Racisme a reçu 579 000 euros de subventions publiques en 2009 alors que le montant des adhésions plafonne à 18 669 euros.


sos racisme comptes subventions

Le montant total des dons, adhésions et subventions à SOS Racisme s’élève à 904 596 euros en 2009.

Les financements publics

  • 348 000 euros du Fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations (FASILD) et de l’ Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (ACSÉ)
  • 80 000 euros du ministère de l’Éducation nationale
  • 46 000 euros du ministère de la Jeunesse et des Sports
  • 40 000 euros de la Mairie de Paris
  • 35 000 euros du Conseil régional d’Île-de-France
  • 30 000 euros du Conseil du développement de la vie associative (CDVA), géré par le Haut Commissariat à la Jeunesse.

Au total 579 000 euros sont tirés de la poche du contribuable. Soit 64% des recettes de l’ association.

Contre 18 669 euros pour les adhésions qui représentent 2% des recettes.

Ces montants ne tiennent évidemment pas compte des aides publiques allouées aux sections  locales de SOS Racisme …

Les comptes de SOS Racisme

Source: http://www.observatoiredessubventions.com/

Alors:

08/12/2010

SOS Racisme: et une petite couche, une !!!

On ne peut décemment pas approuver ces sommes exorbitantes allouées à une institution qui passe son temps à pratiquer avec délectation le racisme anti-blancs…

FDF

.

Les subventions à SOS Racisme


sos racisme subventionsLe Journal officiel a publié les comptes de SOS Racisme. SOS Racisme a reçu 579 000 euros de subventions publiques en 2009 alors que le montant des adhésions plafonne à 18 669 euros.


sos racisme comptes subventions

Le montant total des dons, adhésions et subventions à SOS Racisme s’élève à 904 596 euros en 2009.

Les financements publics

  • 348 000 euros du Fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations (FASILD) et de l’ Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (ACSÉ)
  • 80 000 euros du ministère de l’Éducation nationale
  • 46 000 euros du ministère de la Jeunesse et des Sports
  • 40 000 euros de la Mairie de Paris
  • 35 000 euros du Conseil régional d’Île-de-France
  • 30 000 euros du Conseil du développement de la vie associative (CDVA), géré par le Haut Commissariat à la Jeunesse.

Au total 579 000 euros sont tirés de la poche du contribuable. Soit 64% des recettes de l’ association.

Contre 18 669 euros pour les adhésions qui représentent 2% des recettes.

Ces montants ne tiennent évidemment pas compte des aides publiques allouées aux sections  locales de SOS Racisme …

Les comptes de SOS Racisme

Sources: http://www.observatoiredessubventions.com

15/11/2010

L’Algérie, voie de recours pour financer la mosquée de Châtellerault !

Ah ben nous, les promesses, on connait…
Dans le cas présent, la personne interviewée donne à fond dans la stigmatisation. En outre, celui qui lit ça et qui n’est au courant de l’islamisation rampante dont nous faisons l’objet est prêt à ouvrir son porte-monnaie… Sortez vos mouchoirs.
FDF
.
La rénovation de la mosquée se fait attendre. Mais le déblocage de fonds d’Algérie pourrait relancer le dossier. L’imam parle d’une  » promesse ».

Châtellerault 

La communauté musulmane de Châtellerault (3500 personnes) pourrait recevoir prochainement jusqu’à 800.000 € de l’Algérie (au titre cultuel) et 5.000 € (au titre culturel) de la municipalité de Châtellerault. C’est ce que révèlent Mohammed Djeghloul, l’imam de la mosquée Essalam (« paix », en arabe) de Châtellerault, proche de la Fédération de la Grande Mosquée de Paris (FGMP), soutenue par l’Algérie (1), et, Abdelkader Henni, président de l’association de la mosquée de Châtellerault.

Où en êtes-vous avec le projet de rénovation de la mosquée de Châtellerault, avenue Paul-Painlevé ?
« Nous attendons toujours les financements de la part de… la providence. On compte sur les dons des fidèles mais aussi sur une participation de l’Etat d’Algérie. Ce qui fait obstacle, c’est l’origine des fonds un peu douteuse mais comme dans notre cas, le pays est identifié, il n’y a pas de problèmes. »

Dans quelle mesure l’Algérie pourrait participer à la rénovation de la mosquée ?
« Nous avons eu une promesse de l’Algérie. Nous avons remis un dossier au ministre chargé de la communauté des Algériens à l’étranger. On a demandé la somme de 800.000 €. »

Combien d’argent vous faut-il pour rénover la mosquée ?
« On table sur un budget de 800 à 900.000 €. Il s’agit bien d’une rénovation et non pas d’une construction. Nous sommes propriétaires des murs. La salle de prière est grande mais il fait froid l’hiver, il n’y a pas d’isolation, par exemple. Il y a tout à faire à l’intérieur. »

Avez-vous fait une demande de subventions à la municipalité de Châtellerault ?
« Non car ça ne servirait à rien. On sait très bien qu’en France, il y a la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Si le maire nous accorde une subvention et que le préfet l’annule ensuite… »

Et vous ne pouvez pas emprunter de l’argent…
« Effectivement, l’Islam (NDLR, la religion catholique aussi, théoriquement) interdit la pratique du crédit, de l’usure. On suggère l’idée d’avoir des crédits à taux zéro et que le taux soit pris en charge par les collectivités par exemple… »

Mais avez-vous sollicité une subvention au titre non pas cultuel mais culturel ?
« La mosquée, ce n’est pas qu’une salle de prière. C’est aussi des salles de cours d’arabe, de conférence… Nous avons donc, au début du mois, demandé une aide de 5.000 € à la municipalité pour l’aspect culturel, pour l’achat de livres, pour les cours d’arabe qui sont du reste ouverts à tout le monde. »

(1) La Mosquée de Paris (proche de l’Algérie), l’UOIF (Union des organisations islamiques de France, réputée proche des Frères musulmans) et la FNMF (Fédération nationale des Musulmans de France, proche du Maroc) forment les trois principaux courants musulmans en France.

Source : lanouvellerepublique.fr