Francaisdefrance's Blog

11/01/2012

Burqa: la provocation continue…

Ces sanctions sont insupportables ! C’est de la ségrégation! Du racisme ! 100 euros ET un stage de citoyenneté? C’est trop horrible! Musulmans de France: soulevez-vous ! On vous empêche de façon despotique de nous  imposer vos coutumes. Alertez les Droits de l’Homme, Sos Racaille Racisme, le MRAP, la Licra, etc… Et Forsane Alizza, pendant que vous y êtes.

N’informez pas la SPA; Il parait qu’elle a fait peur aux crocos qui, depuis, n’osent plus sortir de leurs abris…

Honte sur nous, les sous-chiens!

FDF

.

Elle viole la loi en portant une burqa      EN PROVOQUANT NOTRE REPUBLIQUE !

Elle emmerde tout le monde, y compris les gendrames,  pour sa vérification d’identité !

Elle ne se présente pas au tribunal !

Elle écope   seulement de 100 €  d’amende   et un stage de citoyenneté !
(qu’elle refusera certainement de faire).

MAIS QUE FAIT NOTRE JUSTICE ?

JC JC…

Traumatisé à vie…

.

Elle refuse d’enlever sa Burka à “La ferme aux crocos”… 100 euros !

 .

Une jeune femme de 20 ans a été condamnée hier à une amende de 100 € par le juge de proximité de Montélimar (Drôme). Ceci, pour “le port d’une tenue destinée à dissimuler son visage dans un espace public.”

Les faits remontent au 1 er octobre 2011. La jeune femme, accompagnée de son compagnon et du fils de celui-ci, a voulu visiter “La ferme aux crocodiles”, à Pierrelatte. Elle portait un vêtement noir, recouvrant intégralement son corps, des gants, ainsi qu’une grille de tissu ne permettant pas de distinguer son visage.

Les employés du site touristique drômois, qui reçoit plus de 300 000 visiteurs par an, ont avisé la gendarmerie. En présence des gendarmes, uniquement des hommes, elle a refusé de retirer son voile. C’est finalement une employée de “La ferme aux crocos”, hors des regards, qui a contrôlé qu’il s’agissait bien de la même personne que celle qui figurait sur ses papiers d’identité.

Après avoir quand même pu visiter le site, la jeune femme s’est rendue à la gendarmerie de Pierrelatte. Là, elle n’a pas souhaité, non plus, qu’un homme puisse voir son visage.

Elle devra participer à un stage de citoyenneté

Née en 1991, d’origine maghrébine et de nationalité française, cette jeune femme de confession musulmane est domiciliée à Péage-de-Roussillon (Isère). Elle a expliqué qu’elle porte le sitar (autre nom de la burqa) en raison de sa foi. Consciente de l’interdiction de circuler dans un lieu public avec le visage dissimulé, elle n’a fait aucune difficulté.

Convoquée hier, elle ne s’est pas présentée à l’audience de la juridiction de proximité. Afin d’éviter tout débordement éventuel, la police nationale avait mis en place un dispositif de sécurité autour du tribunal. Jugée en son absence, elle a non seulement été condamnée à une amende de 100 €, mais aussi à participer à “un stage de citoyenneté. “

Source:http://www.ledauphine.com/

16/12/2011

Les voilà maintenant qu’ils s’attaquent à NOTRE foie gras !!!

Les muzz, vous devenez franchement pénibles. Ce n’est plus le halal, qui vous gêne; ce n’était pas suffisant pour em…… le monde. Désormais, vous vous en prenez aux « conditions d’élevage ».

Pourtant, les conditions barbares d’abattage ne vous dérangent pas, me semble t’il. Vous qui aimez égorger.Vous utilisez le terme de « pauvres bêtes« ; vous l’utilisez aussi dans les abattoirs à l’heure de l’Aïd? Soyons sérieux.

Vous citez: « Les gaveurs ne respecteraient donc pas la loi. » Au niveau du respect des lois, je pense que vous êtes assez mal placés pour causer, en outre (port interdit du niqab, prières de rues, etc…).

Ne vous mêlez pas de ce qui ne vous regarde pas. Et durant les fêtes qui approchent, à l’heure du foie gras, on pensera bien à vous…


Pour vous plaindre, adressez-vous donc à Brigitte Bardot ou à la SPA. Vous serez bien reçus, je pense…
FDF

.

Foie gras : la France en infraction

Selon l’association L214, « 85 % de la production de foie gras « est réalisée dans ces cages si petites que les animaux ne peuvent même pas ouvrir les ailes ». Or depuis le 1er janvier 2011, de telles conditions d’élevages sont interdites en Europe. Les gaveurs ne respecteraient donc pas la loi.

Sur le marché du halal, on trouve des foies gras estampillés halal, parfois sans certification, parfois certifiés, notamment par l’ACMIF-mosquée d’Evry, l’ARGML-mosquée de Lyon, la SFCVH-mosquée de Paris. Si le sort de ces pauvres bêtes vous préoccupent, pensez à écrire un mail à ces organismes de certification pour leur dire votre désapprobation. Votre message ne passera pas inaperçu. Depuis plusieurs mois, ces organismes sont particulièrement à l’écoute de l’humeur des consommateurs, que désormais ils craignent grandement, car ils ont compris que ces derniers ont décidé de ne plus se laisser à la simple confiance.

Source: al-kanz