Francaisdefrance's Blog

27/07/2011

Joffrin joue les inquisiteurs… Un rôle où il devrait exceller. Mais voilà: un peu de crédibilté ne lui serait pas superflu…

Vous vous souvenez de la minable intervention de Joffrin dans une récente émission où l’invité principale était Marine Le Pen? Eh bien, la leçon qu’il a reçue ce jour là ne l’a pas calmé. Il réitère sa haine sur les sites patriotes et résistants qui ne pensent pas comme lui. Et pratique par la même occasion la diffamation dont il est un fervent utilisateur. Et ce « monsieur » se réfugie même dans les bras de Sarkö pour jouer les inquisiteurs. Lamentable…

FDF

.

Mais c’est qu’il mordrait, l’affreux Jojo !


Joffrin somme Sarkozy de faire taire Riposte Laïque et le diffame sans vergogne !


Lors de l’édito intitulé « Lozes a osé : L’apéro saucisson-pinard coupable du drame d’Oslo », Cyrano s’interrogeait devant l’offensive politicienne qui suivait le drame norvégien : « Va-t-on voir fleurir des pétitions demandant la fermeture de nos sites, l’interdiction de certains partis politiques, ou le licenciement de journalistes mal-pensants ? »

Jamais en retard d’une croisade, Laurent Joffrin, né Mouchard, n’a pas tardé à donner raison à notre éditorialiste, dans « Le Nouvel Observateur » en ligne. (1)
« En France, trois sites se sont fait une spécialité de l’idéologie antimusulmane contemporaine : fdesouche.com, bloc-identitaire.com et ripostelaïque.com. Point de terroristes, évidemment, chez ces gens-là. Mais une agressivité verbale telle qu’elle finit par distiller une sémantique de guerre civile. Non dans les pages d’accueil ou dans les textes programmatiques, qui restent tenus par une obligation de réserve publique. Mais dans les forums de débats hypocritement laissés sous la responsabilité des contributeurs et dont on ne comprend pas que les pouvoirs publics les laissent libres de répandre diffamation et injures raciales. » Dans cette sous-culture de la haine et de l’anonymat, les musulmans sont un ennemi atavique. On les appelle « les muzz », mais aussi « les rats » ou « les blattes », et l’on attend avec impatience « l’épouillement de l’Europe »…


Suite et source: http://tinyurl.com/3t9yg83