Francaisdefrance's Blog

29/01/2011

Le doute s’installe à la mosquée d’Epinay sur Seine…

Ca fourmille et ça discute ferme, chez les muzz d’Epinay sur Seine… Le doute s’installe sur fonds de complots, de fourberies, de sournoiseries… Un méli-mélo sans queue ni tête. Bordélo-islamique, en fait…

FDF

.

Quand la Mosquée de Paris invite des agents de sécurité dans une Mosquée…

Communiqué de Presse
Union des Associations Musulmanes d’Épinay-Sur-Seine – U.A.M.E.
Collectif des Anciens Membres actifs d’I.M.S. – CAMIMS
Épinay-Sur-Seine, le 25 Janvier 2010

« Depuis la réouverture de la Mosquée d’Épinay-Sur-Seine, le 24 Décembre 2010, et malgré les nombreuses promesses qui ont accompagnées cet heureux événement, la situation ne s’est guère améliorée. Pire ! Les évènements de vendredi dernier, 21 Janvier 2011, montrent à quel point la Municipalité et la Mosquée de Paris au travers de l’OGME sont prêtes à tout pour que celle-ci se dégrade à nouveau.

Tout d’abord, rappelons que l’OGME (Organisme de Gestion de la Mosquée d’Epinay) est le nom de l’association qui est censée gérer la Mosquée d’Epinay-Sur-Seine, association composée de deux personnes : un président, Mohamed Cherfaoui, ami du maire et un trésorier, membre de la Mosquée de Paris. Ainsi, la convention régissant les locaux du 26 rue de l’Avenir, entre la Mairie et la Mosquée de Paris, n’est pas remise en cause et la gestion du lieu serait déléguée à l’OGME, association aux statuts et aux conventions invisibles, mais surtout, et avant tout, à la légitimité contestée et contestable.

Lors de la réouverture, le représentant du Maire et de la Mosquée de Paris, ont pourtant affirmé publiquement que dès le lendemain à 8h du matin, des discussions seraient ouvertes afin que des membres représentants de la communauté musulmane de la ville soient intégrés dans le Bureau de l’OGME.

Depuis, il n’y a eu aucune négociation, seule une proposition de composition de bureau a été envoyée par courriel à M. Cherfaoui, le 27 décembre 2011. Et mise à part deux tentatives consistant à déloger l’Imam présent sur la ville depuis 15 ans, aucune suite n’a été donnée à notre proposition. M. Cherfaoui s’était pourtant engagé à nous rendre une réponse avant le 5 Janvier 2011, mais depuis, rien de nouveau, si ce n’est l’envoi d’une vingtaine de vigiles pour imposer l’imam de la Mosquée de Paris, Missoum Chaoui, contre l’avis des fidèles d’Épinay.

En effet, vendredi dernier, 21 janvier 2011, les citoyens musulmans, venus comme chaque vendredi écouter le prêche, ont été choqué par l’important dispositif de vigiles présents sur les lieux. Face à ce déploiement de force, un certain nombre de membres de l’UAME, soutenu par l’ensemble des fidèles, ont permis, par une démarche pacifiste, à l’Imam des musulmans Spinassiens de faire son prêche du vendredi comme d’habitude. Contacté par téléphone au moment des faits pour lui demander des explications, le représentant de la Mairie n’était exceptionnellement pas présent sur les lieux ce vendredi, alors qu’il l’est habituellement, pure coïncidence ?

Une fois de plus, et fort heureusement, le dénouement de cette histoire s’est fait sans débordement, et ce, grâce aux membres de l’UAME ainsi qu’aux fidèles, qui ont réussi à calmer les esprits et ont donc fait échouer les plans de déstabilisation que la Mairie et la Mosquée de Paris tentent sans relâche de voir aboutir. Le calme et la sérénité étaient pourtant revenus puisque sur le terrain et dans les faits, ce sont les musulmans Spinassiens qui gèrent le lieu, chose qui n’est apparemment pas du goût du Maire et de la Mosquée de Paris.

Notre inquiétude est grande aujourd’hui : Que préparent la Mairie et la Mosquée de Paris ? Une ou des intervention(s) plus musclée(s) ? Les menaces inacceptables proférées par l’imam de la Mosquée de Paris, Missoum Chaoui, seront elles mises à exécution ? à savoir l’envoi de personnes venant de mosquées sous la tutelle de la Mosquée de Paris, dans le but de venir s’imposer à Épinay. En d’autres termes, la Mosquée de Paris, avec la complicité de la Municipalité d’Épinay, va elle encore vouloir semer le trouble et le désordre dans ce lieu qui a pourtant retrouvé le calme. Enfin, une nouvelle fermeture du lieu de culte est désormais envisageable bien que des engagements aient été pris pour que cela n’arrive plus, mais que valent réellement les engagements de personnes se comportant de la sorte ? »

Source: http://www.inversalis-productions.eu/blog/

26/12/2010

L’islam, c’est la guerre; et pas qu’avec la violence, du moins pas encore…

L’islamisation ne se fait pas rien qu’avec la violence; c’est pour plus tard. Pour l’instant, les armes utilisées sont sournoisement tactiques. Décryptage…

FDF

.

Les Musulmans font la guerre à l’Europe, en vue d’occuper son territoire et d’anéantir sa civilisation. Qui peut s’étonner de ce fait ? L’islam, c’est la guerre. La guerre dès les origines, génétiquement, par ses textes fondateurs les plus sacrés, et par l’exemple de celui qui est pour tous les Musulmans “le beau modèle”, comme le désigne le Coran. Il y a quatorze siècles, l’islam a déclaré aux autres civilisations une guerre universelle et perpétuelle. Les Musulmans qui conduisent la guerre contre nous aujourd’hui ne font que se conformer à leurs devoirs sacrés et à leur tradition. Ce sont des hommes pieux et légalistes, fiers de leur appartenance. Nous ne les convaincrons pas de changer. Eux au moins sont fidèles à leurs valeurs…

L’islam c’est la guerre, oui, et la première civilisation que les troupes de Mahomet ont attaquée, ce fut al-Rûm, les Romains, les Byzantins, les Grecs… nous, les Européens. Et, aujourd’hui, l’islam, qui récupère son identité, après les parenthèses de la colonisation et des nationalismes, qui l’avait anémié et malmené, se sent désormais en force pour reprendre la guerre contre l’Europe. Non pas tant, pour le moment, la guerre par le cimeterre, mais la guerre subversive, par le peuplement et par la ruse, le mensonge, l’achat d’alliés et de collaborateurs… selon des pratiques tacticiennes qui avaient déjà cours à Médine au VIIe siècle et qui sont parfaitement licites, même recommandables en islam, ce qu’on appelle, en bonne langue musulmane : la taqiyya.la Takiyya

Cette énième offensive de l’islam contre l’Europe est redoutable…

Suite et source: http://notrejournal.info/

08/11/2010

Une mutation de notre nation est en cours, elle va se développant, profonde, mais incontrôlée…

Et encore un PPS qui va faire ouvrir les yeux à certains… On la paye, la préférence non-nationale et la stigmatisation…

FDF

.

Lire: LA FRANCE ET LE RENOUVEAU DE L

Merci à M.P…

24/09/2010

En France, il ne « passe pas ». Roschdy Zem tourne dans un film américain…

Eh ben, je les plains, les américains. Avec cet oiseau là, les emmerdes vont commencer. Il chope la grosse tête, Roschdy Zem. Ca m’étonneait que les autres acteurs du cru apprécie ses compositions cinématographiques remplies de haine et de sournoiserie que l’on lui a permises en France… D’ailleurs, pourquoi il la quitte la France? Ce n’est pas une question de fric? Ses rôles ambigus anti-français n’ont pas eu le succès escompté. Et pour cause… La guerre d’Algérie rappelle de douloureux souvenirs à beaucoup de personnes du continent.

FDF

.

Les Arabes ne terrorisent plus Hollywood!

Roschdy Zem à la Mostra de Venise le 3 septembre 2010

Roschdy Zem à la Mostra de Venise le 3 septembre 2010 SIPA/DARCON

Dans une interview donnée il y a quelques années, Roschdy Zem expliquait qu’il n’avait encore jamais joué dans des films américains, non parce qu’ils ne le contactaient pas, mais parce qu’ils ne le faisaient que «pour des rôles d’Arabes terroristesAujourd’hui il tourne un thriller avec Sigourney Weaver et Bruce Willis. Le temps des arabes de service à Hollywood, c’est terminé.

11 septembre

«Les préjugés voudraient que l’on dise que depuis le 11 septembre, tout s’est détérioré. Mais c’est faux. On leur propose de vrais rôles où leurs origines n’ont pas d’importance. La qualité de leur œuvre efface leurs origines, peut-être même plus qu’en France», analyse Nicolas Brigaud-Robert, agent de Tahar Rahim (d’origine algérienne) et de Hiam Abbass (d’origine palestienne).

Les propositions? «Très éclectiques». Des films d’époques, en costume, des comédies. Tahar Rahim vient ainsi de tourner au côté d’Antonio Banderas et s’apprête à en tourner un autre de Jean-Jacques Anaud –réalisateur français – mais produit en partie par la Warner.

Dans les années pré-11 septembre, les rôles donnés aux acteurs d’origine arabe aux Etats-Unis, américains comme étrangers, étaient très souvent ceux de terroristes. L’acteur Sayed Badreya (Iron Man, Stargate, Seinfeld) par exemple, avait eu du mal à trouver des rôles en arrivant à Hollywood, en début de carrière. Il s’était donc fait pousser une barbe, s’était fait un look du stereotype du terroriste, et les scénarios lui étaient alors tombés dessus les uns après les autres, «parce que c’était ça qu’ils voulaient.»

Le précédent Pearl Harbor…

Suite et source: http://tinyurl.com/2wefnlj