Francaisdefrance's Blog

11/03/2011

Un contrôle « dans le strict respect des règles de droit et de déontologie ».

Et SOS Racisme d’en faire de la « récupération anti-autorités »… Et dire que ces sangsues sont subventionnées par l’Etat mais portent plainte contre lui; contre nous, en fait… A liquider.


Marine; Vite !!!


FDF


.

Deux policiers auraient interpellé et menacé un couple, dont la femme portait un foulard, place de l’Hôtel-de-ville à Saint-Etienne, le lundi 7 mars 2011 au matin. Le couple a décidé de déposer plainte.

Dans un communiqué, SOS Racisme Loire « s’inquiète grandement des nouvelles dérives liées à un climat délétère qui rythme désormais notre quotidien ». L’association explique que le « jeune couple s’est fait contrôlé place de l’Hôtel-de-ville par 2 personnes qui se sont faites passées pour des fonctionnaires de police en civil en brandissant une carte de Police. Ils ont procédé à un contrôle d’identité et ont demandé à la jeune femme de retirer son foulard sous peine d’écoper une amende. La jeune femme, blessée par une telle atteinte à son intégrité physique, leur a répondu qu’elle pouvait les suivre au poste de police du Cours Fauriel pour y enlever son foulard si nécessaire et pour qu’un procès-verbal soit établi. Les 2 « policiers » ont refusé en leur expliquant qu’ils feraient l’objet d’une amende. Pour finir, ils ont pris les coordonnées du jeune couple et sont partis. »

Contactée par nos soins, la Direction de la sécurité publique de la Loire a confirmé que 2 policiers en civil avaient bien procédé à un contrôle d’identité lundi à Saint-Etienne. Un contrôle « dans le strict respect des règles de droit et de déontologie ». Au total, une vingtaine de personnes ont été contrôlées lundi, dont le couple qui a déposé plainte.

source : Zoom dici