Francaisdefrance's Blog

14/07/2011

Ils ont osé…

SOS Racisme a organisé ce 14 juillet un concert pour l’Egalité… Pendant que des « chances pour la France » brûlaient des voitures, tiraient des feux d’artifice en direction de policiers, etc… Ils ne sont décidément pas fréquentables, SOS Racisme…

FDF

.

Le 14 juillet 2011

Description :

Concert pour l’égalité organisé par SOS Racisme. A partir de 17h. Avec Julian Perretta, Raggasonic, Bénabar, William Baldé, Grace, Yannick Noah, Nèg’Marrons, HK & les Saltimbanks, Youssoupha, Nolwenn Leroy, Michel Delpech, Grégoire, Judith, Irma, Joyce Jonathan, Shy’m, Pascal Obispo, Kassav’, Sherifa Luna, Abd Al Malik, Wallen, Idir…

Informations

Gratuit

Merci à Godefroy pour l’info…

23/02/2011

SOS Racisme : mafia, magouilles, collusion et argent des contribuables…

Ce n’est pas nouveau, mais si ça peut ouvrir les yeux à ceux qui ignorent les malversations de cette institution surtout remarquée pour ses actions « racistes anti-blancs »…

FDF

La vidéo ci-dessous a été déterrée et circule allègrement sur le net. Elle est fort instructive.

SOS Racistes : association écran faussement antiraciste, grassement financée à des fins politiciennes et électoralistes et utilisant les imbéciles heureux (le peuple, nous quoi) tout en engrangeant de l’argent occulte et l’argent des-dits imbéciles (oui, toujours nous donc).
Un must de l’enfumage et de l’arnaque. On comprend mieux pourquoi quand on leur demande d’agir face à réelle une injure raciste ils se mettent aux abonnés absents, et pour cause, le sujet du racisme ne les intéresse absolument pas.

Une pensée au passage à la faux-cul de service, Josiane Balasko, qui houspille les Français soit-disant racistes, n’est-ce pas, et qui… la suite dans la vidéo. Josiane, je vous préférais coincée dans l’ascenseur.

Histoire secrète de SOS Racisme

(lire la vidéo)L’imposture SOS Racisme dévoilée par Serge Malik (1990)

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

L’Histoire secrète de SOS-Racisme est un essai polémique de Serge Malik paru en 1990 chez Albin Michel (185 p., ISBN 2226048189).

Serge Malik fut l’un des membres fondateurs de l’association SOS Racisme. D’origine arabe et juive, il se définit lui même comme un « faux beur », un « margarine ». Il tente de décrire dans son livre les enjeux et les manœuvres politiques qui furent à l’arrière-plan de la création du mouvement antiraciste. Il y accuse notamment le Parti Socialiste Français et l’ancien président François Mitterrand de manipulation.

Histoire de SOS-Racisme selon Serge Malik

L’histoire de Serge Malik s’inscrit dans la prisee de conscience des phénomènes racistes du début des années 1980. Croyant au combat antiraciste comme moyen efficace pour vaincre l’intolérance, l’exclusion et les inégalités sociales, Malik profite de l’apparition soudaine d’Harlem Désir dans l’émission de Michel Polac « Droit de Réponse » pour abandonner son métier de comédien et s’engager dans SOS Racisme.

Au fil des années se développa cependant chez lui l’idée qu’il avait été manipulé par des politiciens pour lesquels l’immigration et l’intégration n’étaient qu’un instrument politique. Profondément écœuré, l’auteur confie dans ce livre l’histoire de ce qu’il perçoit désormais comme un mirage.

Grand patron et fondateur de SOS Racisme, Julien Dray est décrit par Malik comme un arriviste manipulant Harlem Désir à sa guise et organisant/verrouillant la structure de SOS-Racisme selon ses projets et besoins politiques propres. Il crée ainsi une association dont la fonction serait la lutte contre l’exclusion sous toutes ses formes, palliant la carence de moyens médiatiques et associatifs pour les fils et filles d’immigrés, et qui reposera en fait sur ce que l’auteur décrit comme des slogans creux et la falsification de mythes fondateurs. Sur le terrain, le mouvement servira surtout, selon Malik, à relayer le PS et combattre le Parti communiste français.

Serge Malik dénonce également dans son ouvrage le soutien apporté par les syndicats proches du Parti socialiste, la presse, les réseaux maçonniques et la surreprésentation de membres de syndicats juifs (comme l’UEJF) par rapport aux « beurs » au sein des instances dirigeantes du mouvement.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_secr%C3%A8te_de_SOS_Racisme

http://refairelemonde.canalblog.com/archives/2011/02/20/20463133.html



23/11/2010

SOS racisme: comportements déviants…

Histoire sans parole

Source: dailymotion.com/swf/xfq1ja

fdesouche.com/152474-sos-racisme-veille-sur-le-parc-des-princes/

pagesblanches.fr

 

Démocratie Directe

http://sitamnesty.files.wordpress.com/2009/03/methode_invasion_islam.pdf

ou bien, au choix : Argumentaires

 

Supplément gratuit:

En réponse à une demande légale adressée à Google, nous avons retiré 2 résultat(s) de cette page. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette demande, vous pouvez consulter le site ChiungEffucts.org.