Francaisdefrance's Blog

31/01/2012

La Croix Rouge virée de Somalie !

Dommage pour les populations…

.

Les faits: http://etudetactique.wordpress.com/2010/04/25/la-guerre-en-somalie-mogadiscio/

Un comble. Ce sont déjà eux qui pillent les aides de la Croix Rouge. Ils vont avoir du manque à gagner, ces malades mentaux. C’est contre-productif, leur interdiction.

Et bien, laissons les dans leur merde; ils seront quitte de prendre des humanitaires en otage, en outre. Dommage pour les populations qui se font affamer par ces imbéciles.

Et pis c’est tout…

FDF

.

Somalie: les shebab interdisent à la Croix-Rouge de travailler !

Les rebelles islamistes somaliens shebab ont annoncé lundi qu’ils interdisaient au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) de travailler dans les zones sous leur contrôle, ordonnant à l’organisation d’y cesser toutes ses activités.

Les insurgés affiliés à Al-Qaïda ont indiqué dans un communiqué « avoir décidé de mettre un terme au contrat » avec le CICR, arguant que l’ONG avait distribué de la nourriture « avariée » et avait « accusé à tort les moudjahidine (combattants) d’entraver les distributions alimentaires ».

Le CICR était l’une des rares organisations humanitaires travaillant encore dans les zones des sud et centre somaliens contrôlées par les shebab.

Mais l’ONG avait annoncé plus tôt dans le mois la suspension de ses distributions alimentaires dans ces régions, après le blocage de 140 camions d’aide destinée à 240.000 personnes dans les provinces du Moyen Shabelle, l’une de trois régions somaliennes encore en situation de famine selon les Nations unies, et de Galgadud.

Le CICR ne désignait pas alors les autorités ayant intercepté son aide. La région du Moyen Shabelle est contrôlée par les shebab. Celle de Galgadud est plus divisée, contrôlée partiellement par les insurgés mais aussi par une milice ennemie, Ahlu Sunna wal Jamaa.

L’organisation maintenait tout de même d’autres activités dans ces zones troublées du sud et du centre somaliens, notamment des soins de santé et de l’accès à l’eau potable. Elle conserve par ailleurs le reste de ses programmes dans le pays.

Mais selon les rebelles islamistes, le CICR a « rompu (leur) confiance ». Ils ont en mesure de rétorsion « brûlé près de 2.000 mètres cubes de rations expirées du CICR destinées à la distribution« .

La Somalie a été touchée par la terrible sécheresse de la Corne de l’Afrique. La crise alimentaire y a été aggravée par des combats incessants — le pays est en état de guerre civile depuis 20 ans. Et l’ONU craint toujours que quelque 250.000 Somaliens ne meurent de faim.

Les shebab avaient déjà forcé en 2009 la majorité des ONG étrangères et agences onusiennes à évacuer les zones sous leur contrôle, les accusant de visées politiques ou de déstabilisation du marché agricole local.

Et elle avait prononcé en novembre la fermeture de 16 ONG et agences humanitaires de l’ONU accusées « d’activités illégales » en Somalie, tout en menaçant d’interdiction toute autre organisation qui ne respecterait pas leurs règles.

Ces derniers mois, les shebab font face à une pression militaire accrue. Ils avait déjà abandonné leurs positions clé dans Mogadiscio en août, et doivent affronter les incursions de troupes kényanes au sud, et éthiopiennes à l’ouest.

Source: L’Henri…

Une petite dernière: les shebab ne sont pas des kebabs mais sont aussi dégueulasses…

14/01/2012

Une chrétienne fouettée sous les huées du public en Somalie !

Sauvagerie islamiste… Nous n’en verrons jamais la fin.

FDF

.

Une chance qu’elle soit encore vivante, car l’islam punit généralement de mort l’apostasie.

Une Somalienne qui s’est convertie de l’islam au christianisme a été publiquement fouettée le mois dernier devant une foule en délire pour la punir d’avoir embrassé une «religion étrangère».

Sofia Osman, un chrétienne de 28 ans, originaire de Janale City dans le sud de la Somalie était détenue prisonnière par des militants extrémistes islamiques d’Al Shabaab depuis novembre, et la flagellation publique était destinée à marquer sa libération. Elle a reçu 40 coups de fouet, le 22 décembre, sous les huées des centaines de spectateurs.

Osman a reçu 40 coups de fouet à 15 heures, mais elle n’a pas raconté les autres humiliations qu’elle a subi quand elle était entre les mains des militants,” un témoin oculaire, a déclaré à Compass, ajoutant que la flagellation l’a laissée en sang. «Je l’ai vu s’évanouir. Je pensais qu’elle était morte, mais elle a repris conscience et sa famille l’a emmenée».[]

Source : CDN (Compass) extrait traduit par bivouac-id.

http://www.compassdirect.org/english/co … 42445.html

17/12/2011

Somalie: les islamistes radicaux interdisent 16 agences humanitaires !

Ce sera toujours ça de moins d’otages éventuels. On veut les aider; soit ils pratiquent les enlèvements (et exécutions, parfois), soit ils ne veulent pas d’aide. Ils préfèrent l’application de la charia. Et bien démerdez-vous…

Ne perdons pas notre temps avec ces gens-là.

FDF

.

Les radicaux islamistes en Somalie ont annoncé lundi qu’ils interdisaient 16 agences humanitaires opérant dans le pays de la Corne de l’Afrique, les accusant d’être impliqué dans des « activités illicites ».

Dans le communiqué, les militants shebabs ont fait savoir qu’ils interdisaient les 16 agences humanitaires, y compris les organisations humanitaires de l’ONU, après une enquête d’un an sur des activités menées par les agences en Somalie qu’ils ont qualifiées d’illégales.
Les agences qui ont été interdites comprennent le Bureau du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), et le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS).

C’est la deuxième fois que le groupe de rebelles émet une telle interdiction, mais le fait d’interdire toutes ces agences a une portée plus importante.

Le groupe, qui combat le gouvernement somalien et les soldats de l’Union africaine, ainsi que les forces kényanes dans le sud du pays, veut imposer une loi islamique stricte en Somalie.

D’après les Shebabs, les agences humanitaires seraient impliquées dans la promotion de l’immoralité, du sécularisme et d’une « idéologie obscure de la démocratie », sous couvert de l’aide humanitaire, du déminage, de campagnes de vaccination et de recensement.
Le groupe radical a été accusé d’avoir exacerbé les effets de la sécheresse et de la famine dans le sud de la Somalie, après avoir interdit un certain nombre d’agences humanitaires l’année dernière.

La Somalie se remet doucement d’une grave sécheresse et d’une famine qui ont forcé des centaines de milliers de personnes à fuir leurs villages pour trouver refuge au Kenya, en Ethiopie et dans la capitale Mogadiscio.

Source: http://www.afriquinfos.com/

24/11/2011

Al Mumit (un des noms d’Allah) signifie: celui qui engendre la mort…

Pas très rassurant, tout ça… Au point où on en est…
FDF
.
Apoc8 Et je vis: et voici un cheval vert pâle; et le nom de celui qui était assis dessus est la Mort; et le hadès suivait avec lui; et il lui fut donné pouvoir sur le quart de la terre, pour tuer avec l’épée, et par la famine, et par la mort, et par les bêtes sauvages de la terre. 9 Et lorsqu’il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été égorgés  pour la parole de Dieu et pour le témoignage qu’ils avaient rendu.

INTRODUCTION

Avant de lire cette petite demonstration, identifiez les mots clefs: « cheval », « vert », « epee », « égorgés »….

Tous renvoient a l’islam !

Le cheval renvoi au pur sang arabe, le cheval le plus celebre au monde ; Mahomet montait a cheval. La couleur verte est la couleur favorite de Mahomet. l’epee est l’arme favorite de Mahomet et est l’embleme de l’Arabie saoudite et du jihad ; enfin le mot « égorgés » qui renvoit aux egorgements d’hommes et de femmes… techniques aujourd hui couremment utilises lors de crimes d’honneurs ou meurtre de non-musulman.

EXPLICATIONS

Dans certaines traductions on trouve Cheval livide Ou pâle ; cela vient de la traduction grec khlôros signifiant « vert pâle ». utilisée par Jean dans d’ autres versets pour decrire la couleur verte

Cheval vert = couleur de l’islam (car couleur preferee de mahomet)

– son nom est la MORT = l’islam demande aux musulmans de s’immoler, de se suicider au nom d’allah, le jihad n’est rien d autre qu un culte a la MORT

l’un des 99 noms de AL-LAH (LE dieu des idoles de la Kabba) est Al Mumit qui signifie : CELUI QUI ENGENDRE LA MORT

– et il lui fut donné pouvoir sur le quart de la terre = les musulmans representent le quart de la population mondiale (muslim = 1.7 millards, world = 6.9 milliards)

Persecution et Elimination progressive de chretiens en Iran, Pakistan, Afghanistan… Arabie. Jihad au Soudan, Nigeria, Kenia, Somalie. Attaques regulieres contre les coptes en Egypte.

Image

– tuer par la mort [JIHAD] = qui d autres que les muzz tuent en se faisant mourrir (jihad ou attentat suicide)

– tuer par l EPEE, betes sauvages = musulmans et leur jihad, utilisent encore les armes blanches

2 epees entrecroisees, embleme de l’Arabie Saoudite, la source de l’islam

Image

– les âmes de ceux qui avaient été egorgés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu =

qui d autre aujourd hui egorgent ceux qui veulent suivre le christ, devinez qui ???

Image

Source: http://prophetie-biblique.com/

19/10/2011

Marie Dedieu, Française enlevée au Kenya et détenue en Somalie, est « décédée »

Le Quai d’Orsay ne dit pas en revanche, quelles sont les circonstances de son décès. Pourquoi nous le cache t’on? A t’elle fini assassinée comme Michel Germaneau? Est elle morte par manque de soins? On ne peut retenir qu’elle était entre les mains de fumiers d’extrémistes islamistes somaliens…

« C’est pas nous, m’sieur ! »

Enfin; Sarkö Ier est « ému »… Fillon aussi. C’est beau. .

Des précisions: http://tinyurl.com/6fy3b92

FDF

.

Enlevée au Kenya début octobre, la Française était depuis retenue en Somalie. Le Quai d’Orsay a annoncé son décès et demande aux ravisseurs la restitution de sa dépouille.

Elle avait été enlevée il y a moins d’un mois. Marie Dedieu, Française enlevée au Kenya et détenue en Somalie, est décédée, d’après le Quai d’Orsay qui n’est pas en mesure de préciser la date ni les circonstances du décès.

« Les contacts à travers lesquels le gouvernement français cherchait à obtenir la libération de Marie Dedieu […] nous ont annoncé son décès sans que nous puissions en préciser la date, ni les circonstances », écrit le ministère des Affaires étrangères sur son site Internet.

Handicapée, la sexagénaire française avait élu résidence sur l’île de Manda, près de Lamu, depuis une quinzaine d’années.

Source: http://www.lexpress.fr/

20/08/2011

Pour ça, il y en a du fric…

Mais l’islam fait encore appel à l’aumône… Un des piliers. C’est marqué dans le coran, cousin…

C’est de la provocation envers les « frères » qui crèvent de faim dans les pays musulmans…

FDF

.

Les « contrastes de l’islam… Ecoeurant. Les Somaliens sont entièrement musulmans…

.

Arabie : nouveaux travaux d’extension de la grande mosquée de La Mecque

Le chantier d’une nouvelle extension de la grande mosquée de La Mecque, d’un coût de 10,6 milliards de dollars, est en voie de réalisation, rapportent les médias saoudiens. Les travaux sont destinés à permettre au complexe de la première ville sainte de l’islam d’accueillir en même temps quelques deux millions de fidèles, a précisé le quotidien Asharq al-Awsat.
Le chantier où travaillent déjà 10 000 ouvriers 24 heures sur 24 couvre une superficie de 400 000 m2. Il consiste à ériger une extension du côté nord de la mosquée sur plusieurs niveaux, à aménager des escaliers et des tunnels pour faciliter l’accès des fidèles à la mosquée érigée autour de la Kaaba.

La grande mosquée a connu une importante extension au milieu des années 1980 mais le nombre sans cesse croissant de fidèles a nécessité les nouveaux travaux. La Mecque, dans l’ouest de l’Arabie saoudite, qui accueille pendant le hajj, pèlerinage annuel, quelque 2,5 millions de fidèles en moyenne, a en outre été dotée en novembre dernier d’un métro qui n’est utilisé que pendant le moment fort de ce rassemblement spirituel, soit cinq jours par an. Un projet de train à grande vitesse reliant Djeddah à Médine à travers La Mecque, estimé à 7 milliards d’euros, fait actuellement l’objet d’une vive concurrence entre plusieurs constructeurs européens et asiatiques.
Des médias espagnols ont indiqué le 19 juillet que le consortium espagnol, conduit par Renfe, candidat au projet de train à grande vitesse Djeddah-La Mecque-Médine, aurait remporté l’appel d’offres. Mais les autorités saoudiennes ont assuré que rien n’avait été encore décidé pour l’attribution de ce mégacontrat pour lequel la SNCF et Alstom se sont alliés au sein d’un consortium pour déposer une offre, avec le saoudien al-Rajhi.

Source: http://www.lorientlejour.com/

17/08/2011

Somalie: les chrétiens condamnés à mourir de faim par les islamistes !

Quelles pourritures! De l’épuration ethnique, en fait. Ou religieuse. Beau comportement de la « religion d’amour, de paix et de tolérance »… Ecoeurant. L’idéologie Nazie n’est pas morte… Elle a changé de couleur de peau, c’est tout.

FDF

.

Une famine a entrainé la mort de milliers de personnes en Somalie, et plusieurs millions d’habitants ont un urgent besoin d’aide. Les aides humanitaires tentent d’atteindre certaines zones durement touchées, mais les « radicaux islamistes » ont pris le contrôle de la distribution, et ils interceptent tout les secours destinés aux chrétiens, causant de nombreux morts par la faim.

La secte islamique d’Al-Shabaab, qui se bat officiellement pour faire régner la charia sur le pays, exterminent ouvertement les chrétiens Somaliens. En 2010, les membres de cette secte islamique ont décapité un chrétien. L’exécution est une des seules à avoir pu être filmée.[âmes sensibles s’abstenir]

Jusqu’ici, 18 chrétiens sont morts de faim au cours des trois derniers mois, uniquement à Afgoye, Baidawa et Kismayo. Mais dans les zones occupées par les troupes d’Al-Shabaad, la situation est bien pire, car les chrétiens n’ont plus rien à manger, et on les empêchent d’aller réclamer de l’aide aux gouvernements des autres provinces !

A Mogadiscio (la capitale), la situation est meilleure, et les chrétiens peuvent recevoir des aides alimentaires, car cette ville est sous le contrôle d’un gouvernement internationalement reconnu.
Mais dans le Sud de la Somalie, la faim est en train d’exterminer les chrétiens

S’adressant à l’ICC de la Somalie, le chef d’une église clandestine à déclaré :

« Tout Somalien que les islamistes soupçonnent d’être chrétien ou simplement ami d’un chrétien ne reçoit aucune aide alimentaire. Cependant, ils auraient pu faire pire. Ces islamistes ont déjà tués beaucoup de nos membres, et ils pourraient très bien décider d’en finir une fois pour toute … »

Le directeur régional de l’ICC pour l’Afrique, Jonathan Racho a déclaré :

« Nous sommes extrêmement préoccupés par la famine en Somalie. Al-Shabaab à aggravé le sort des chrétiens en leurs refusant une aide alimentaire. Les actes d’AL-Shabaab ont touchés musulmans et chrétiens, mais les chrétiens sont les plus touchés, en raison des crimes odieux commis par lui contre les chrétiens. La communauté internationale doit prendre conscience de la vulnérabilité de cette minorité, et prendre des mesures décisives pour atténuer leurs souffrances. »

Source: http://infos-meconnues.blogspot.com/

04/08/2011

Toutes les églises ont été détruites en Somalie.

Et en Europe, on construit des mosquées à tour de bras… Point barre.

FDF

.



Difficile d’être d’être chrétien dans certains pays d’Afrique. Comme la Somalie où il ne reste pas plus d’une centaine de catholiques dispersés sur ce grand territoire et interdits de rassemblement et de culte.
Mgr Giorgio Bertin est missionnaire dans la Corne de l’Afrique depuis plus de 30 ans. Il a été consacré évêque de Djibouti il y a sept ans, mais il continue à administrer le diocèse de Somalie qui n’a malheureusement plus beaucoup d’existence. Seule l’organisation Caritas maintient une présence dans le pays. A Djibouti, même, le diocèse ne compte que trois prêtres.
Depuis quelques mois, Mgr Giorgio Bertin voit la situation évoluer de manière inquiétante en raison de l’activisme des intégristes surtout dans les milieux populaires et de la propagande mensongère contre les catholiques. Des groupes intégristes pilotés par Al Qaida prétendent que l’Afrique appartient à l’Islam.

Marie-Leila Coussa a interrogé Mgr Bertin: RealAudio

Source: http://www.radiovaticana.org/

25/07/2011

Somalie: les têtes chrétiennes tombent…

L’épuration ethnique continue en Somalie (comme ailleurs). Et dire qu’en Occident, « on » est fiers de leur offrir des mosquées où ils pourront continuer de répandre la haine et la violence… On est vraiment cons; ou maso… Vivement le jour où la peur changera de camp.

FDF

.

Épuration religieuse en Somalie: Les chrétiens sont décapités !

AVIS : Cette vidéo montre des images atroces de la décapitation de Mansuur Mohammed, un musulman converti au christianisme exécuté pour le « crime » d’apostasie. Cœurs sensibles s’abstenir.

Ces bourreaux impitoyables « n’ont fait que suivre le coran et les hadiths ». Le Hizb ut Tahrir, un groupe de radicaux pro-califat qui se réuniront à Toronto le 31 juillet, prône aussi l‘exécution de ceux qui quittent l’islam. Ils considèrent l’apostasie comme « une trahison et une attaque contre le califat ».

______________________________________________________

Les martyrs chrétiens exécutés par les musulmans en Somalie

Seoul Times, 29 juillet 2009 : Dans certaines parties du monde, il peut être très dangereux pour un musulman de se convertir au christianisme ou à toute autre religion. Les convertis peuvent être tués par des musulmans radicaux, ou par l’État qui autorise la mise à mort ou l’emprisonnement. La Somalie, comme d’autres nations à majorité musulmane, ne croit manifestement pas à la liberté de religion, et la petite minorité chrétienne fait face à un combat de tous les instants pour survivre. Il est donc important de se souvenir de ces martyrs, car des organisations comme Al-Qaïda voudraient répandre cette tyrannie dans toutes les nations.

En Somalie, la chasse aux chrétiens convertis est maintenant ouverte parce que l’islam sunnite radical est en marche. Ainsi, l’année dernière, des musulmans sunnites fanatiques ont décapité Mansuur Mohammed qui s’était converti au christianisme. Il a été décapité d’une manière des plus cruelle et barbare pendant que des musulmans célébraient en scandant Allah Akbar (Dieu est grand).

Pour les personnes rationnelles ou dotées de compassion, il s’agit d’un acte barbare et d’un crime contre l’humanité. Les musulmans qui l’ont commis, eux, n’ont fait que suivre le coran et les hadiths et ces fanatiques islamiques se considèrent comme ceux qui appliquent pleinement l’islam.

Mansuur Mohammed n’avait rien fait de mal au regard du bouddhisme, du christianisme, de l’hindouisme, du sikhisme ou de toute autre religion. Mais pour l’islam, Mansuur Mohammed était un apostat, et sa bienveillance envers l’humanité ne comptait pas. Les fanatiques sunnites l’ont immobilisé au sol et ils ont prié Allah pendant qu’ils le décapitaient.

Les derniers instants de Mansuur Mohammed ont été douloureux. Les tueurs impitoyables ont filmé sa mise à mort, comme les partisans d’Oussama Ben Laden qui ont filmé l’exécution de nombreuses victimes en Irak. Ces djihadistes veulent annihiler le christianisme en Somalie comme le bouddhisme a été complètement annihilé dans le passé en Afghanistan.

L’objectif de ces islamistes est de transformer la Somalie en nation 100 pour cent islamique. Non pas que cela va aider la Somalie, car tout comme en Afghanistan et au Pakistan, les islamistes en viennent alors à tuer et persécuter les musulmans modérés ou les minorités musulmanes. Ainsi, de nombreux musulmans chiites ont été tués en Afghanistan et au Pakistan.

Les martyrs chrétiens de la Somalie sont morts parce qu’ils aimaient l’humanité, mais tout ce qu’il y a de maléfique dans l’humanité les a tués parce qu’ils veulent écraser la liberté religieuse, la liberté, la justice, et tout ce qu’il y a de positif dans ce monde.  Les martyrs chrétiens de la Somalie témoignent ainsi du maléfice d’une religion qui craint la liberté de religion et la liberté de pensée. En Amérique et dans le Japon moderne où je réside, les gens sont libres de pratiquer une religion ou de n’en professer aucune et les musulmans sont les bienvenus dans ces deux pays. Toutefois, dans l’Arabie saoudite et la Somalie contemporaines, l’épée de l’islam s’abat encore sur ceux qui se convertissent au christianisme. Combien de temps le monde peut-il rester silencieux ?

Source et vidéo: http://tinyurl.com/43kddt7

Il se peut que la vidéo ne fonctionne pas. Ne vous étonnez pas, la censure est passée par là.

FDF

18/04/2011

Retour sur la lâcheté des Occidentaux qui accordent plus d’importance à la profanation d’un livre qu’à la destruction de vies humaines…

Il est vrai que nous sommes en droit de nous poser des questions…

FDF

.

Qu’est-ce qui est plus grave : détruire un coran ou tuer plusieurs chrétiens ?

Raymond Ibrahim revient sur l’hypocrisie du monde musulman et la lâcheté des Occidentaux qui accordent plus d’importance à la profanation d’un livre qu’à la destruction de vies humaines.

Muslim protesting
_____________________________

L’autodafé du coran par le pasteur Terry Jones de Floride a suscité une réaction hystérique dans le monde musulman.

En Afghanistan seulement, une vingtaine de personnes, y compris des employés de l’ONU, ont été tuées et décapitées aux cris de «Allahu Akbar ! » Des leaders occidentaux à travers le monde, y compris Obama et des membres du Congrès, ont condamné sans équivoque les actions de Jones (sans prendre la peine de souligner que la liberté d’expression est une liberté américaine prisée). Plusieurs personnes tiennent même Jones pour directement responsable des morts en Afghanistan. Bill O’Reilley a dit qu’il avait « du sang sur les mains ».  

Jetons maintenant un coup d’oeil sur ce que beaucoup de musulmans ont fait subir à beaucoup d’êtres humains chrétiens dans le monde islamique, dans l’indifférence des médias et sans condamnation de l’Occident, pendant que les leaders occidentaux se précipitaient pour exprimer l’horreur que leur inspire ce qu’un Américain a fait à un livre :

Afghanistan: Un musulman converti au christianisme a été arrêté et il est en attente d’exécution, conformément aux prescriptions de la charia sur l’apostasie.

Arabie Saoudite: Un chrétien érythréen a été arrêté pour avoir partagé sa foi avec des musulmans, et il fait face à la peine de mort ; d’autres missionnaires continuent de croupir dans les prisons saoudiennes.

Bangladesh: Un chrétien a été arrêté pour avoir distribué des bibles à proximité de musulmans. Depuis mercredi, des milliers d’émeutiers musulmans manifestent, et des dizaines de personnes ont été blessées : ils ne protestent pas contre Jones, mais contre les droits des femmes.  

Égypte: Une foule de musulmans a brûlé une autre église copte et des dizaines de maisons de chrétiens : quand les chrétiens ont protesté, l’armée a ouvert le feu aux cris d’«Allahu Akbar», tuant neuf d’entre eux. Une autre foule a coupé l’oreille d’un chrétien « en application de la charia ».

Éthiopie: Des musulmans ont incendié près de 70 églises, tuant au moins un chrétien, et jusqu’à 10.000 chrétiens ont été déplacés. Ceux qui vivent dans les régions à majorité musulmane ont été avertis qu’ils avaient le choix entre se convertir à l’islam, abandonner leur maison, ou mourir.  

Malaisie: Les autorités ont saisi et profané des milliers de bibles.

Pakistan: Deux chrétiens ont été abattus en sortant de l’église; un chrétien condamné à la prison à vie pour « blasphème » est mort dans sa cellule, et on soupçonne qu’il a été assassiné.

Somalie et Soudan: Récemment, des jeunes chrétiennes, dont une mère de quatre enfants, ont été enlevées, violées puis tuées pour avoir embrassé le christianisme.

Il convient de garder à l’esprit qu’aucune de ces atrocités n’a été commise en réaction à l’autodafé du coran par Jones : c’est tout simplement la routine dans le monde musulman. En outre, la liste ci-dessus n’est qu’un échantillonnage rapide et superficiel des dernières souffrances infligées aux chrétiens sous l’islam. Si l’on tenait compte des persécutions infligées au cours des derniers mois, on pourrait aussi parler de l’attaque djihadiste contre une église de Bagdad où 52 chrétiens ont été tués ; de l’attaque contre une église copte la nuit de la Saint Sylvestre qui a fait 21 morts ; des émeutiers musulmans qui ont détruit plusieurs églises en Indonésie, au Nigeria et aux Philippines ; des rafles, en Iran, de 70 chrétiens qui priaient dans leur maison ; et du refus du Koweït – un pays qui doit son existence au sacrifice de soldats américains – de permettre la construstion d’une église.

Il y a aussi les innombrables atrocités qui ne sont jamais rapportées – les histoires de détresse silencieuse et persistante que seules les victimes et les chrétiens locaux connaissent.

On aurait pu penser que tous ces faits auraient mérité la même attention des médias qu’un coran brûlé, et une condamnation de l’Occident. Et cela d’autant plus que seul Jones est responsable de ses actes, alors que plusieurs de ces atrocités – l’arrestation et l’exécution de missionnaires chrétiens et d’apostats de l’islam, la destruction d’églises ou le fait de les rendre illégales, la confiscation et la profanation non pas d’une, mais de milliers de bibles –  sont commises par des autorités et des gouvernements musulmans censés être des « amis et alliés » des États-Unis.  

Tel est le monde surréaliste et de plus en plus irrationnel dans lequel nous vivons :  les musulmans enragés et les Occidentaux soumis sont obsédés par la destruction d’un livre, tout en ignorant la destruction de nombreuses vies humaines ; un droit garanti et acquis de haute lutte – la liberté d’expression – est méprisé par ceux-là même qui sont censés le protéger, et des comportements meurtriers et barbares – en un mot, diaboliques – sont pieusement ignorés.

Source: http://www.postedeveille.ca/

09/03/2011

Somalie – La charia contre le dancehall !!!

Pas peur, les gamines, pas peur. La lapidation est de rigueur, dans ces cas-là…

FDF

.

Les Somaliennes ont le goût du risque. Dans un pays où l’application de la charia (la loi islamique) est l’une des plus sévères au monde, certaines s’adonnent pourtant à des démonstrations de leurs talents de danseuse en public. Lire la suite l’article

Voilées, elles se «trémoussent de façon très très sexy sur le rythme ragga dancehall du tube Ben Ova Ben Ova», décrit le site Afrik.com, qui a publié la vidéo d’une jeune fille voilée se déhanchant de façon suggestive. Beaucoup de jeunes somaliennes sont «fans de danses afro-américaines», un penchant qui peut pourtant leur coûter cher.

Car certaines provinces du pays, particulièrement dans le sud, sont sous la domination des shebabs, des islamistes radicaux liés à al-Qaida.

A Baidoa, toute femme a l’obligation de porter la robe traditionnelle islamique, dissimulant son corps et son visage aux regards extérieurs. Une peine de prison s’applique automatiquement pour celles qui ne respecteraient pas les directives des shebabs. D’après le site de CNN:

«Les Islamistes radicaux contrôlent la ville. Ils vérifient que les commerçants ferment leurs magasins pendant les heures de prière […] Ils ont déjà abattu un Somalien de 20 ans qui ne priait pas à l’heure indiquée».

Malgré les diverses applications de l’islam, «la stricte interprétation de la charia interdit aux filles d’aller à l’école, exige que les femmes portent le voile et les hommes la barbe, et interdit la musique à la radio».

A Kismayu, les shebabs ont interdit les films et les matchs de foot à la télévision, les danses pendant les mariages, et les femmes n’ont pas le droit de travailler ni vendre quoi que ce soit. «Nous sommes nées et avons grandi en musulmanes et nous ne savons pas où l’Islam dit que les femmes ne peuvent pas travailler. Ils ont pris ces idées en dehors de la Somalie, chez les Talibans et d’autres activistes», souligne Abdiwahab Abdi Sarmad, professeur d’histoire à l’université de Nairobi (Kenya), au site Jihad Watch.

Depuis janvier 2011, les shebabs sont allés encore p… Lire la suite sur Slate.fr

23/01/2011

Excision: Silence… la Ligue des Droits de l’homme et les humanitaires travaillent…

A écouter et à voir, très instructif, malheureusement…Et n’hésitez pas à faire suivre ce message, pour que cette pratique ne soit pas un jour légalisée dans notre pays, comme dans d’autres… Machette et excision sont les deux mamelles de la Somalie.

FDF

.

Il est impensable à notre époque que de telles pratiques au nom de je ne sais quelles croyances, soit encore pratiquées! 

 

 

 

 

23/09/2010

En Somalie, plus de 20 chrétiens tués ou décapités depuis la réintroduction de la charia !!!

Y’en a t’il encore, en France, qui vont accepter l’instauration de la charia prévue par les muzz? Certainement; il y a des cons partout…

FDF

.

23.09.2010

En Somalie, le groupe djihadiste Al-Shabab sème la terreur. Depuis deux ans, plus de 20 chrétiens ont trouvé la mort sous les balles ou la guillotine de celui-ci. Ce groupe a juré l’élimination de l’Eglise en Somalie.

En juillet dernier encore, un chrétien de Afgoi, à 30 km de Mogadiscio, a été tué sous les yeux de sa femme et des enfants parce qu’il s’était converti au christianisme et était impliqué dans l’église souterraine somalienne. Les quatre enfants du couple ont été emmenés pour être endoctrinés et entraînés comme djihadistes.

En sptembre 2008, Mohammed Mansuur a été le premier martyr chrétien de cette région en refusant de revenir à l’islam. Sa décapitation a été filmée et diffusée largement.

Source: Christianisme Aujourd’hui/ANS

20/08/2010

Divertissement public en Somalie: l’amputation de la main d’un voleur…

Justice d’Allah.

J’ai ressorti ça des tiroirs… Ca date de l’an passé, mais « rassurez-vous », rien n’a changé…

FDF

.

Somalie – La population est conviée à un « divertissement » dans un parc public: l’amputation de la main d’un homme qui a volé des vêtements

20 Mai 2009

La justice d’allah, 100% conforme au coran. Ce divertissement sera bientôt offert à Piccadilly Circus, Londres…

Amalgamer islam et violation des droits humains constitue une diffamation de l’islam, selon la résolution du Conseil des droits de l’homme de l’ONU contre la «diffamation des religions». Il y a eu une inversion à l’ONU. Cette organisation ne protège plus les victimes d’atrocités, mais la «dignité» de la religion qui prescrit des châtiments cruels, barbares et inhumains. L’ONU est une imposture. ***


BBC:
La justice islamiste en SomalieDans les rues poussiéreuses de Kismayo en Somalie, un véhicule avec des haut-parleurs a convoqué les résidents à une nouvelle forme de «divertissement» au début de ce mois. Les gens étaient invités à voir un homme se faire amputer la main dans un parc public de la ville. Le jeune homme, Mohamed Ismail Omar, avait été reconnu coupable d’avoir volé des biens dans une maison. Cet après-midi-là, des centaines de personnes ont afflué vers le Freedom Park pour assister à l’amputation. Après une longue attente, M. Ismail a été amené devant les spectateurs et un officiel a fait la lecture de la décision du tribunal consignée sur un bout de papier. Vol de vêtements « Le tribunal de la charia du district de Kismayo confirme que Mohamed Ismail Omar a été reconnu coupable de vol », a annoncé l’officiel. « M. Ismail a volé 10 paires de pantalons, 10 chemises, huit autres items et un sac, le tout pour une valeur estimée à 90$. » L’officiel a cité un chapitre du Coran connu comme la Sourate Maida, verset 38, qui décrit les peines en cas de vol. Il a dit que le verset décrète qu’en cas de vol, la main droite du voleur doit être coupée.
Un journaliste local qui a été témoin des événements a vu M. Islamil, bouleversé, être emmené dans le parc. Sa main droite a été tenue en l’air devant la foule. Elle a ensuite été posée sur une table et immédiatement amputée au niveau du poignet, sans plus de cérémonie.
La main sanglante est exhibée Le témoin a été horrifié à la vue de la main sanglante tenue par l’index qui a été exhibée devant la foule pour démontrer que la peine avait été exécutée. M. Ismail récupère de ses blessures à l’hôpital général de Kismayo, où il est gardé par la milice islamiste qui a exécuté la peine. Ils ne lui permettent pas de parler aux médias.

« Religion » d’amour, de paix et de tolérance…