Francaisdefrance's Blog

15/11/2011

Bel effort de solidarité de la part de nos députés…

Ils ne se montrent pas très solidaires avec ceux qui leur ont offert des postes grassement payés, nos députés… On en reparle en 2012, après les présidentielles??? Il va y avoir des sièges éjectables, je pense; la France gronde…

FDF

.

Nos députés refusent la réduction de 10% de leurs indemnités parlementaires !

.

Les députés ont rejeté lundi, après un débat assez bref et dépassionné, la proposition du député UMP Lionnel Luca et d’une trentaine de ses collègues de réduire de 10% leurs indemnités parlementaires pour participer à l’effort de solidarité en ces temps de rigueur budgétaire.

« En ces temps difficiles où un deuxième plan de rigueur va demander des efforts – et rien ne nous permet d’être assurés qu’il n’y en aura peut-être pas un troisième d’ici la fin de la législature – il serait invraisemblable que nous nous exonérions d’un effort relatif », a défendu M. Luca.

Parmi les signataires de cet amendement, figurent des députés UMP membres du collectif Droite Populaire mais aussi du Nouveau Centre comme Philippe Vigier, le non inscrit Nicolas Dupont-Aignan, le villepiniste Jean-Pierre Grand ou encore le député EELV François de Rugy.

Faisant valoir que les députés « font partie de ceux qui sont les moins malheureux dans ce pays », la députée UMP Chantal Brunel a jugé qu' »on doit apporter notre petite pierre à la crise » par souci d' »exemplarité ».

Elle s’est dite surprise par « le double langage du PS » sur le sujet, soulignant qu’aucun député PS n’avait signé l’amendement.

Jean Launay (PS), rapporteur des crédits Pouvoirs publics, a critiqué un « gadget » qui « n’a pas de pertinence juridique » car il faut modifier une ordonnance organique pour pouvoir toucher aux indemnités des parlementaires.

La ministre du Budget, Valérie Pécresse, qui n’est pas tenue de donner un avis sur une affaire concernant les députés, a précisé que « l’enveloppe des indemnités des députés baissera de 1,6% » en 2012. « Il n’y aura aucune baisse d’aucun revenu » des fonctionnaires en général, les salaires des députés étant alignés sur ceux des fonctionnaires, a-t-elle ajouté.

La diminution de 10% des indemnités, actuellement de 5.200 euros net par mois, représenterait sur un an une économie de cinq millions d’euros. Le président de l’Assemblée, Bernard Accoyer (UMP), y était opposé, comme le groupe des députés UMP.

Source: JC JC… via http://actu.orange.fr/

05/11/2011

Un « Facebookeur » s’énerve. Et il a fortement raison…

Et encore une avalanche de vérités… Continuez à donner… Continuez à pleurer sur le sort des peuples qui crient famine.

Merci à SD

FDF

.

Soyez généreux…

Pour çà:

À l’heure où nous voyons en boucle sur toutes les chaînes de TV l’appel de l’Unicef, je rappelle à tous, que les pays d’Afrique concernés sont majoritairement musulmans, que tous sont en guerre fratricide, chassent leurs frères, et les laisse mourir de faim, sans aucun état d’âme…
Que font les pays voisins… Musulmans de surcroit ? RIEN
Et le Croissant Rouge (équivalent de notre Croix Rouge)… RIEN.
Serait-ce à nous de donner?… Il manque 1 (et pas 2 ni 3) milliard d’euros…
Au lieu de construire des hôtels de luxe, d’acheter des 4×4 monstrueux, ou faire des patinoires dans le désert, chaque émirat ou pays voisin devrait ouvrir son porte-monnaie au lieu de demander aux ouvriers français qui gagnent le SMIC d’ouvrir le leur…
Et si chaque musulman d’Europe et d’ailleurs donnait un euro pour l’Afrique, à la place de financer le terrorisme anti-occident, c’est ce geste qui les conduirait sans doute au Paradis !
Voilà des décennies, si ce nest plus, que ces pays sont dans la misère et régulièrement on nous matraque avec des images terribles de populations qui sont appelées à disparaître !!! Femmes et enfants sont mis en avant afin de nous culpabiliser un peu plus, dans le seul but de nous soutirer de l’argent.
Femmes musulmanes qui avec leur croyance, pondent des mioches en nombre, sachant pertinemment quelles ne pourront les nourrir !!!!!!!
Peu d’hommes dans ces reportages… pourquoi, alors que ces géniteurs engrossent leur harem et des gamines à peine pubères, ne sont-ils pas conscients et responsables de leur folie ?
2000 ans de retard et une religion aveugle font de ces peuples des condamnés pour l’éternité…
Croyez-vous encore que c’est notre faute et que nous devrions nous sentir responsables de tant de misères ???
Lorsque dans un pays il y a plus de balles de fusil que de grains de riz, nul ne saura jamais rien changer malgré toute la bonne volonté et tout l’argent du monde !!!
Triste, mais hélas bien réel.
Bonne journée à tous et MÉDITEZ bien !
Faire suivre au moins 1 fois S.V.P. Merci !!!
Et même plus qu’une fois!!!!!!!

12/08/2011

« J’en ai marre qu’on vienne me chercher l’argent dans les poches ! »

L’exaspération d’un contribuable. Et dire que la majeure partie des Français pense pareil mais se tait encore. Je pense qu’en 2012, ces mêmes Français encore un peu fébriles vont se réveiller ne serait-ce que déjà dans les urnes… Je suis comme Jean-Pierre. Je veux bien donner, mais à des causes qui le méritent; pas à celle qu’on nous impose… Armer les pays arabes avec mon argent, ce n’est pas ma tasse de thé.

FDF

.

Réaction de Jean-Pierre sur RMC qui intervient en tant qu’auditeur par téléphone dans l’émission « Les Grandes Gueules » le lundi 8 août 2011 pour annoncer qu’il en a marre de devoir payer pour les autres. Il dénonce le fait que se sont « toujours les mêmes qui payent. Forcer les français à payer des impôts à l’État pour soutenir les roms, pour soutenir toute cette misère dans le monde ». (On entend des rires de la part des chroniqueurs !)

Jean-Pierre ajoute : « J’en ai franchement marre, je veux bien être généreux mais je veux choisir ma générosité ». Jean-Pierre nous fait part de son opinion, un avis partagé par des millions de Français qui voudraient être libre d’aider, de donner, de faire œuvre de charité, de solidarité envers qui ils le désirent sans en être imposé de force.

Arrêtez d’être généreux avec l’argent des autres !

Jean-Pierre propose donc une idée pour la bienpensance, ceux qui ont toujours les mains dans les poches de leur voisin sans piocher dans les leurs. Il leur soumet l’idée de « créer un impôt citoyen solidaire que pour ceux qui sont pour l’immigration et la misère dans le monde » qui consisterait à payer un impôt tous les mois, Jean-Pierre précise : « Moi, personnellement je ne paierais pas, voilà ». Pour finir, J-P s’adresse aux chroniqueurs du jour (qui ont rit) et dont un homme d’Eglise fait partie, il dit : « J’aimerai que vous soyez généreux avec votre propre argent, arrêtez d’être généreux avec l’argent des autres ! »

Ecoutez: http://youtu.be/zfvuf3VozQM

Yahoo! Buzz

Source: http://www.nationspresse.info/

01/07/2011

Va t’on vers un rétablissement des frontières ?

Rétablir les frontières, ce n’est peut-être pas le bon plan; renforcer les contrôles, ce serait certainement mieux. Après, c’est chaque pays qui voit. Nous, ce que nous avons pu constater est que la « libre circulation »  ne nous apporté que des ennuis…

FDF

.

« Il s’agit d’améliorer Schengen, de le rendre plus adapté aux
exigences des citoyens » (S. Berlusconi)

« Cela ne remet pas en cause le principe de la liberté de circulation des citoyens au sein de Schengen, mais permet de contrôler cette liberté de circulation » (N.Sarkozy)

Rétablir les frontières nationales dans l’espace Schengen, on l’a beaucoup entendu, ces derniers mois, avec l’invasion tunisienne et libyenne  à Lampedusa.

Ils crânent, ces politicards qui hurlent au loup devant les partis « populistes ». Ils crânent mais ils n’en mènent pas larges. Ils plient devant la grogne du peuple qui s’affirme de plus en plus nationaliste, de plus en plus identitaire.De plus en plus hostile à cette immigration

Aujourd’hui, à Bruxelles, Berlusconi et Sarkozy, dont les réélections sont sérieusement menacées par les partis nationalistes, italien et français, revoient leurs copies.

Si l’Italie a démontré sa capacité à laisser envahir l’Europe par manque de « solidarité » des pays partenaires, la France, elle a créé le malaise, ce vendredi 24 juin.

« Elle révèle, en effet, un manque de confiance à l’égard de la Grèce, de l’Italie, de la Bulgarie et de la Roumanie sur leur capacité à assurer le contrôle des frontières communes de l’UE avec la Turquie et les pays d’Afrique du Nord. » (Romandie News)

Elle est toujours là, Marine ?

Non ! Elle est en train de corriger les prochains communiqués de Nico. Il sait plus où il en est, le pôôvre !

LES FRONTIERES NATIONALES BIENTOT RETABLIES ?

L’Europe verrouille ses frontières

La pression de l’électorat se fait sentir…  il y a des dirigeants européens qui craignent d’être congédiés.

par poste de veille.ca

Possibilités de rétablir des frontières nationales dans l’espace Schengen, sélection pour l’asile: l’Europe a entériné vendredi une politique très restrictive des mouvements migratoires dictée notamment par l’influence grandissante des partis populistes.

Toutes ces mesures, adoptées par les dirigeants des pays de l’UE lors d’un sommet à Bruxelles, étaient réclamées par la France pour lutter contre l’immigration clandestine après les tensions avec l’Italie provoquées par un afflux d’immigrants venus de Tunisie. « Cela ne remet pas en cause le principe de la liberté de circulation » des citoyens au sein de Schengen, l’espace sans frontières au sein de l’UE, mais « permet de contrôler cette liberté de circulation », a assuré le chef de l’Etat français Nicolas Sarkozy devant la presse. « Il s’agit d’améliorer Schengen, de le rendre plus adapté aux exigences des citoyens », a pour sa part souligné le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi.

L’élément le plus controversé est la possibilité de rétablir des contrôles aux frontières nationales des pays de l’espace Schengen lorsqu’un Etat n’est plus en mesure de contrôler sa partie de frontière extérieure en cas de pression migratoire « forte et inattendue ».

La déclaration commune des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE insiste sur son « caractère exceptionnel », conditionne son recours à « une situation véritablement critique », limite sa durée et prévoit une évaluation commune de son bien fondé.

La Commission européenne a été chargée d’élaborer les critères pour la mise en œuvre de cette mesure de sauvegarde. « L’analyse reste communautaire, mais la décision est nationale de rétablir le contrôle aux frontières », a insisté le chef de l’Etat français en soulignant les difficultés à surmonter si la décision de rétablir des frontières nationales devait être prise à l’unanimité, ou à la majorité qualifiée.

L’objectif reste d’empêcher les gouvernements de prendre des mesures unilatérales, comme ont tenté de le faire les Danois. Mais l’exigence française suscite un certain malaise. Elle révèle en effet un manque de confiance à l’égard de la Grèce, de l’Italie, de la Bulgarie et de la Roumanie sur leur capacité à assurer le contrôle des frontières communes de l’UE avec la Turquie et les pays d’Afrique du Nord.

Cécilia Malmström, commissaire en charge de l’asile et des migrations, s’inquiète des risques de dérive sécuritaire dictée par les partis d’extrême droite et les mouvements populistes de plus en plus actifs dans l’UE. Ce sentiment est entretenu par les prises de positions du président français Nicolas Sarkozy, qui rejette les demandes en matière d’asile et de protection internationale « par souci de ne pas créer d’effet d’appel ».

La France plaide également pour la conditionnalité dans les partenariats avec les pays d’Afrique du Nord, qui devront s’engager à reprendre les migrants partis illégalement de leur territoire. L’Europe ne doit pas renoncer aux valeurs de solidarité, de tolérance et de respect mutuel, a averti Cécilia Malmström à la veille du sommet.

« Les dirigeants politiques partout en Europe se sont empressés de condamner les violences en Libye, en Syrie et en Côte d’Ivoire. Mais quand il s’agit de faire face aux conséquences de ces développements, et surtout quand il s’agit de gérer l’arrivée des hommes, des femmes et des enfants qui viennent en Europe à la recherche d’une protection ou d’une meilleure vie, les dirigeants européens se sont révélés plus réticents à offrir leurs soutien », a-t-elle déploré.

Source: http://echodupays.kazeo.com/

03/12/2010

Etrange disparition…

On a besoin de vous. Ne sommes nous pas le pays de la solidarité?

FDF

.

ATTENTION !
252 apiculteurs ont déjà été signalés par erreur.
Merci d’être plus attentifs…

19/08/2010

Solidarité humanitaire en faveur des sinistrés du Pakistan: c’est NON !

Et bien oui, c’est NON! Et pourquoi? Parce qu’il fant pas nous prendre QUE pour des cons! Et puis, les « humanitaires », on sait ce qu’ ils « leurs » font:

Vous vous souvenez? Michel Germaneau. Humanitaire…


Lisez ce qui suit…

FDF

.

19 août 2010

Sondage:   Êtes-vous sensible à l’appel à la solidarité en faveur des sinistrés du Pakistan ?

Source: http://www.lefigaro.fr/international/2010/08/16/01003-20100816QCMWWW00403-tes-vous-sensible-a-lappel-a-la-solidarite-en-faveur-des-sinistres-du-pakistan8202.php

On se demande bien pourquoi ?

Voyez ces vidéos: http://tinyurl.com/242md2p

Pakistan  ou Fuckistan ?