Francaisdefrance's Blog

05/03/2012

Gaza – Nouvelle Piscine olympique !

Arrêtons de martyriser le peuple Palestinien !!!

FDF

.

Bienvenue dans le monde de l’hypocrisie et la takkia islamique !

Une piscine olympique inaugurée à Gaza … Tout le monde sait que les méchants sionistes imposent un strict blocus à la bande de Gaza et qu’il n’y a pas un sac de ciment, une brique, une tuile, un carreau, un tuyau qui y entre. La preuve : cette piscine olympique dans le « ghetto » ou si vous préférez « prison à ciel ouvert » de Gaza, sans oublier le club/restaurant super luxueux de la « prison à ciel ouvert » de Gaza . Visiblement les médias francophones si bien informés n’ont rien vu et n’ont rien su.

Les similarités entre Gaza et Buchenwald sont frappantes, n’est-ce pas? Espérons que la flottille Free Gaza n’oubliera pas d’apporter quelques paires de lunettes de plongée.

Source: Ma’an (agence de presse palestinienne)

« La première piscine olympique a été inaugurée mardi au club As-Sadaka lors d’une cérémonie présidée par la Société Islamique. Les ministres du gouvernement de Gaza, les membres du Conseil législatif palestinien, les dirigeants des organisations islamistes, ainsi que les membres du club et des athlètes ont participé à la cérémonie d’ouverture. Yaseen Nasim, secrétaire de la Société Islamique, a remercié les donateurs qui ont contribué à la réalisation du projet.

Yaseen Nasim a rendu hommage au club As-Sadaka qui a remporté un un certain nombre de victoires internationales et régionales lors de matchs de football, de volley-ball et de tennis de table.

Les athlètes du club ont exécuté des exercices de natation dans la nouvelle piscine lors de l’inauguration. »

.

Gaza: le club/restaurant super luxueux de la « prison à ciel ouvert » de Gaza

Qui l’aurait dit ?  Ces photos révèlent un aspect méconnu car non médiatisé – de la région la plus médiatisée du monde – de « la prison à ciel ouvert » ou « ghetto » ou « camp de concentration » de Gaza (Rimal, Cairo Street, Gaza, Palestine).

A Symphony of Services !!!

 

The perfect place for your dining, gathering and special events in Gaza.

(Une Symphone de Services !!! L’endroit parfait pour vos dîners, réunions et événements spéciaux à Gaza.)

 

The Roots Club:

 

Ambiance galore

Beautifully designed buffets.

Every detail handled for you.

 (Une ambiance du tonnerre.  Des menus composés avec raffinement. Nous nous occupons de chaque détail pour vous.)

A 12-page menu with everything you might want in meat, seafood or poultry. 

(Le menu de 12 pages satisfera vos exigences en viandes, fruits de mer et volaille.)

Indoor and outdoor facilities for your special event.

(Votre événement spécial pourra se dérouler à l’intérieur ou à l’extérieur.)

 

Ca ressemble comme deux gouttes d’eau à une camp de concentration nazi, n’est-ce pas? 

 

Parmi les clients du Roots Club on trouve le personnel de l’UNDP, UNICEF et UNRWA.

 

Les personnes qui aiment faire connaître au monde entier les horreurs de la vie à Gaza dépensent leur argent occidental dans des restaurants luxueux (le complexe comprend quatre restaurants …  Big Bite, Green Terrace Café, Ambassador Banquet Hall et Roots Fine Dining Restaurant) dans le soit-disant trou perdu de Gaza.

09/05/2011

Le préfet de Lyon a interdit « la marche aux cochons » qui devait avoir lieu le 14 mai prochain!!!

Et pendant ce temps, toujours à Lyon, les musulmans organisent un « séminaire »… La provocation continue.

Pillé à José Castano…
FDF

.



Invoquant « (…) que sans prôner ouvertement de positions de natures racistes ou xénophobes, elle (la marche aux cochons) met en avant pour la dénoncer, une pratique religieuse, ce qui est contraire à la laïcité de la République » (Novopress France), le représentant de la République en Province a tranché.

Cependant et toujours à Lyon,  nous apprenons qu’à la grande mosquée, se tiendra le 28 mai, un séminaire dont le thème sera  « l’islam dans l’espace européen, sa pratique et ses limites ». Cette mosquée de Lyon, réputée pour être un centre de recrutement lié à El Qaïda selon les dernières révélations de Wikileaks.

Considérant – ce qui est une indiscutable réalité – que les musulmans n’ont de loi que celle de l’islam, nous pouvons nous inquiéter de l’innocence de ce séminaire.

Nous en déduisons qu’il y a une discrimination affichée par les autorités civiles irresponsables à Lyon puisqu’on y a le droit de prôner l’islam pur et dur et que les non musulmans n’ont pas le droit de s’exprimer sur leurs us et coutumes. Et ça, c’est contraire à la laïcité de la République.

Bien sûr, tous les séminaires relatifs à l’islam ne sont pas aussi inquiétants que celui-là. Ce sont, précisément, les conférenciers et la teneur de leurs interventions qui posent problème.

Parmi eux, nous relèverons la présence de deux représentants du Conseil européen de la fatwa et de la recherche  (!) promouvant la charia ainsi que le docteur Saïd el Boti (diplômé de l’université islamique du Caire), auteur de nombreux ouvrages prônant le djihad qui s’y exprimeront.

En reprenant un article de l’Observatoire de l’islamisation, nous apprenons que ce docteur  Al Boti, nous arrivant de Syrie, a écrit un livre,  « Fiqh As-Sira » qui est une étude scientifique de la biographie du prophète, dans lequel on peut lire :

« Le jihad désigne, dans son sens exact, la lutte pour la cause de Dieu et l’établissement d’une société islamique ; le combat constitue en lui-même un aspect de cette lutte. Il vise à fonder une nation islamique authentique ».

« La légitimité du jihad ne tient pas au droit d’attaque ou de défense en tant que tel. Elle est fondée sur la nécessité d’établir une société islamique ; donc, la façon dont procède le jihad en vue de cette fin, qu’elle soit défensive ou offensive, importe peu. »

« En résumé, nous dirons qu’il faut agir secrètement et renoncer à combattre au cas où la résistance ou l’action ouverte porterait préjudice à l’islam. Par contre, il ne faudrait jamais taire la mission s’il était possible de la rendre publique et en même temps utile. De même, il ne faudrait jamais céder aux oppresseurs de l’islam si les musulmans ont le moyen de se défendre et de résister, ni hésiter à se battre contre les blasphémateurs sur leur propre territoire. »

C’est, à n’en pas douter, le raisonnement modéré qu’on attend d’un musulman venant prêcher la bonne parole à ses coreligionnaires venus s’installer en France, n’est-ce pas ?

Donc, pour en revenir aux droits fondamentaux des citoyens de ce pays et, particulièrement ceux de Lyon, si vous êtes Français et non musulman vous fermez votre gueule et vous restez chez vous. Si vous êtes un musulman, extrémiste de préférence, vous avez les portes grandes ouvertes pour encourager les adeptes de cette religion à se soulever contre les lois du pays dans lequel ils sont immigrés.

C’est un raisonnement de plus en plus défendu, voire encouragé, par les représentants de la République contre lesquels des patriotes excédés (ils sont de plus en plus nombreux) tentent en vain de faire entendre leurs voix.

L’exemple de Lyon est d’autant plus inquiétant – pour ne pas dire effarant – que des représentants d’associations gauchistes, dont la liste figure plus bas (1), se sont mobilisés pour répondre par la violence ou le meurtre, dans la rue lyonnaise, contre les patriotes appelés cochons.

Toujours aussi pressés de « défendre la veuve et l’orphelin », ceux-là n’ont qu’un objectif : faire tomber la France.

Il leur faudrait faire un tour dans ces pays en voie de démocratisation pour qu’ils comprennent les enjeux de leur bien vivre ensemble.

Mais il est vrai, qu’à gauche, aujourd’hui, on ne brille pas par l’intelligence et surtout pas par le simple bon sens.


(1) [Plusieurs sites et organisations d’extrême-gauche lancent des appels sans détours à la violence ou au meurtre contre les « cochons » le samedi 14 mai. Dont, la LDH 8ème, LDH Caluire-Rillieux, MJS, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti de Gauche, Parti Socialiste, PIR, Planning Familial, la Rafal, Ras L’Front, Résistance Citoyenne Ouest lyonnais, ROC ML, SUD Éducation, UD CNT, UJFP, UNEF...]