Francaisdefrance's Blog

22/08/2011

Les ispissdikounass de la liberté…

Ou comment faire ch… notre République; et bafouer son autorité… Les harpies font encore partie de ce monde. Elles feraient mieux de militer pour les Droits de la Femme, à force de subir l’esclavage que leur impose leurs barbus. Mais elles doivent être masochistes, ces ispissdikounass…

FDF

.

Et, à ce sujet, la riposte et la résistance bientôt sur ce blog…

Les amazones de la liberté sont une bande de spissdikounass qui ont décidé de ne pas respecter la loi sur le voile intégral et de provoquer la police à chaque fois que c’est possible.
Leur site internet est:               http://amazonesdelaliberte.com

19/06/2011

La manipulation antiraciste…

Reçu par mail…

FDF

.

11/03/2011

Un contrôle « dans le strict respect des règles de droit et de déontologie ».

Et SOS Racisme d’en faire de la « récupération anti-autorités »… Et dire que ces sangsues sont subventionnées par l’Etat mais portent plainte contre lui; contre nous, en fait… A liquider.


Marine; Vite !!!


FDF


.

Deux policiers auraient interpellé et menacé un couple, dont la femme portait un foulard, place de l’Hôtel-de-ville à Saint-Etienne, le lundi 7 mars 2011 au matin. Le couple a décidé de déposer plainte.

Dans un communiqué, SOS Racisme Loire « s’inquiète grandement des nouvelles dérives liées à un climat délétère qui rythme désormais notre quotidien ». L’association explique que le « jeune couple s’est fait contrôlé place de l’Hôtel-de-ville par 2 personnes qui se sont faites passées pour des fonctionnaires de police en civil en brandissant une carte de Police. Ils ont procédé à un contrôle d’identité et ont demandé à la jeune femme de retirer son foulard sous peine d’écoper une amende. La jeune femme, blessée par une telle atteinte à son intégrité physique, leur a répondu qu’elle pouvait les suivre au poste de police du Cours Fauriel pour y enlever son foulard si nécessaire et pour qu’un procès-verbal soit établi. Les 2 « policiers » ont refusé en leur expliquant qu’ils feraient l’objet d’une amende. Pour finir, ils ont pris les coordonnées du jeune couple et sont partis. »

Contactée par nos soins, la Direction de la sécurité publique de la Loire a confirmé que 2 policiers en civil avaient bien procédé à un contrôle d’identité lundi à Saint-Etienne. Un contrôle « dans le strict respect des règles de droit et de déontologie ». Au total, une vingtaine de personnes ont été contrôlées lundi, dont le couple qui a déposé plainte.

source : Zoom dici

18/12/2010

Assises contre l’islamisation à Paris: les « cloportes » sont venus manifester…

Ils n’ont pas pu s’en empêcher, les « gauchiottes-communo-collabos », épaulés par les « associations sangsues » de service, de venir troubler ces assises de l’islamisation par une minable manifestation qui n’a fait que renforcer le sentiment d’inutilité que la majorité des français ont d’eux. Un coup d’épée dans l’eau. Ce geste de soumission à l’islam les fait passer en outre pour des arriérés. Au lieu de brandir des bannières rouges, ils auraient du montrer des drapeaux du Hamas; c’eût été plus « parlant ». Ils devraient se convertir. Ca, au moins, serait un geste apprécié par les musulmans qui d’ailleurs, ne se sont pas montrés dans le secteur. Ces derniers ont désapprouvé ces assises, sans plus, ils savaient bien que les dhimmis habituels iraient manifester à leur place… Ce fut chose faite.

FDF

.

Un colloque à Paris « contre l’islamisation », manifestation d’opposants.

Manifestation contre la tenue des
Manifestation contre la tenue des « Assises contre l’islamisation » à Paris, le 18 décembre 2010 Francois Guillot AFP

Quelque 200 opposants à la tenue d’un colloque baptisé « Assises contre l’islamisation de l’Europe » organisé par un « mouvement d’extrême droite », ont manifesté samedi à Paris, à proximité de la salle où se tenait l’événement, a constaté un journaliste de l’AFP.

Sur un périmètre de plusieurs centaines de mètres autour de la salle, des forces de l’ordre déployées en nombre filtraient l’accès au bâtiment.

Derrière une banderole rouge portant le slogan: « Pas de fachos dans nos quartiers », les manifestants se sont rassemblés sur une place non loin de là, à l’appel de plusieurs associations et partis de gauche, avant de se disperser dans le calme en milieu de journée.

A l’intérieur de l’Espace Charenton, où se tenait le colloque organisé par le Bloc Identitaire (extrême droite), plusieurs centaines de personnes, jusqu’à « 800 » selon les organisateurs, étaient réunies pour applaudir les interventions successives, toutes centrées sur l’islam et « ses dangers ».

Le suisse Oskar Freysinger, l’un des porte-drapeaux du parti populiste UDC et des référendums victorieux contre les minarets ou pour l’expulsion des délinquants étrangers, a été accueilli comme un héros et ovationné à son arrivée. Il devait intervenir dans l’après-midi.

Un militant américain, Tom Trento, a déclaré, selon la traduction en français de son discours diffusée sur un écran, que l' »islam politique » représentait un danger supérieur à Hitler, devant un public de tous âges.

Leader du Bloc Identitaire, Fabrice Robert s’est félicité de « ce véritable succès ». « Le message c’est de montrer que l’islam est une menace pour la laïcité et pour les valeurs de la civilisation européenne », a-t-il affirmé à l’AFP, ajoutant que « le problème n’est pas qu’il n’y a pas assez de mosquées, mais qu’il y a trop de musulmans« .

Le maire de Paris avait demandé l’interdiction de ce colloque et le préfet de police a mis « solennellement en garde » les organisateurs contre tout risque de dérapage.

Source: http://www.ladepeche.fr/