Francaisdefrance's Blog

13/03/2012

Ca, c’est du « Poutine »…

Photo d’illustration

.

Le jour on nous aurons en France un dirigeant de la trempe de Poutine (sensibilité politique en moins), je pense que le pays ira beaucoup mieux.

Tant que nous aurons des guignols…

Voyez la vidéo ci-dessous (Russie : la méthode Poutine pour mater des dirigeants d’industries voraces):

FDF

.

http://www.nationspresse.info/?p=163838

.

Merci à DG…

07/12/2011

Il y a des jours où l’on aimerait que la France ressemble à la Russie…

Je suis écoeuré par cette nouvelle. Marine Le Pen à nouveau avec des bâtons dans les roues… Il s’agirait d’un débat UMP, Front de Gauche ou PS que PERSONNE e serait venu entraver la liberté d’expression. Reste à savoir par qui ont été envoyés ces semeurs de m…. Et bien entendu, les autorités n’ont pas bougé.

On en viendrait presque à envier la politique de Poutine en ce domaine: pas de quartiers dans les manifs d’opposition !.

NB: Sos Racisme y a mis son grain de « fiel »…

FDF

Ces cons de gauche ne savent pas à qui ils ont à faire…

.

Marine Le Pen privée de débat à Paris-Dauphine par des manifestants anti-FN

Une centaine de manifestants anti-FN et d’étudiants ont empêché mardi la venue de Marine Le Pen à l’université Paris-Dauphine. La leader frontiste a dénoncé des « milices de gauche » et a demandé à toute la classe politique de condamner ces « procédures inadmissibles ».

C’est la première fois que la présidente du Front National est obligée d’annuler un événement de campagne à la dernière minute à cause de manifestations hostiles. Elle était l’invitée de l’association étudiante Dauphine Discussion Débat (DDD) qui a prévu de recevoir tous les candidats à la présidentielle. La leader frontiste n’était pas encore arivée à l’université que plus d’une centaine de jeunes militants avaient envahi l’amphithéâtre, après une importante bousculade. Aux cris de « Marine à Dauphine, pas question », ou de « F comme fasciste et N comme nazi« , ils ont bruyamment occupé les lieux jusqu’à ce que le débat soit annulé. Grégoire de Rugy, le président de DDD, a indiqué qu’un étudiant avait reçu un « coup de poing dans la figure », mais que « la blessure n’était pas grave ». Il a également fait état « d’insultes » et de « matériel audiovisuel cassé ». Plusieurs manifestants auraient jeté du matériel à terre dès leur arrivée dans l’amphithéâtre.

« Pas affranchie de l’idéologie de son père »

Furieuse, Marine Le Pen a convoqué la presse à son QG parisien. Elle a demandé à « toute la classe politique », et notamment à François Hollande, de condamner fermement et solennellement ces « procédés inadmissibles » et « violents ». « Est-ce que le pouvoir va laisser ces milices de gauche faire la loi dans notre pays? (…) Va-t-on, oui ou non, me laisser faire campagne ? », a-t-elle fulminé, répétant plusieurs fois le terme de « milices ».

L’appel à prostester émanait de l’UEJF (étudiants juifs de France), l’Unef (syndicat étudiant proche du PS), SOS Racisme, NPA et des jeunes socialistes (MJS). Avant la manifestation, Jonathan Hayoun, le président de l’UEJF, avait déploré la place d’honneur faite à Marine Le Pen dans une université française ». Selon lui, la leader frontiste « ne s’est pas affranchie de l’idéologie de son parti ni de son père Jean-Marie Le Pen qu’elle a nommé président d’honneur du Front national. On veut marquer notre hostilité à la banalisation de l’extrême droite à travers ce type d’événement ». Pour Alexandre Campos-Oriola, membre du bureau national de l’Unef, l’université « est un lieu de diffusion du savoir, c’est contraire à l’idée même du Front national. On lui offre une tribune gratuite, on ne peut pas le tolérer ».

Dans un tract commun, l’UEJF, SOS Racisme et la Confédération étudiante dénonçaient notamment la présence de Frédéric Chatillon aux côtés de Marine Le Pen. Pour ces organisations, il est un « fervent admirateur de Mussolini » et un « ancien leader du GUD », organisation étudiante d’extrême droite. Dans un communiqué, le MJS a assuré qu’à « l’inverse des pratiques répandues chez les militants d’extrême droite, les Jeunes Socialistes font résolument le choix d’actions non-violentes ».

Source: http://www.ladepeche.fr/

22/11/2011

Islamisme: Monumentale invasion dans les rues de Moscou !

Hitler n’a pas pu y arriver; trop pressé, sans doute. Mais l’islamisation « rampante » est en train de le faire.

Mais que fait Poutine? Ce n’est pourtant pas le genre à se laisser faire emm….. par les muzz ?

Rappelez vous Beslan: http://tinyurl.com/clsm4ct

FDF

.


Bientôt ce sera dans votre ville, dans votre quartier, dans votre rue, au bas de votre immeuble ou devant votre maison   et vous ne pourrez ni entrer ni sortir à votre guise  comme les moscovites !

http://youtu.be/W4pv-A36E-s

09/09/2011

Horrible: l’armée syrienne a sorti des blessés d’un hôpital pour les achever !

Ne parlez plus des atrocités commises par le régime nazi en Allemagne. C’est révolu. On tourne la page.

2011 prend le relai. J’ose espérer que d’ici des dizaines d’années, on osera aussi en parler sans vergogne. Le devoir de mémoire est alimenté par Bashar el-Assad « le tyran sanguinaire », désormais…

Ce dictateur là est encore plus cinglé que les autres. Il faut mettre l’Union Méditerranéenne au rebut. N’en déplaise à Sarkö.

FDF

Les bons potes

.

Les forces syriennes ont sorti de force au moins 18 opposants blessés d’un hôpital de Homs, selon un communiqué de Human Rights Watch publié jeudi soir. Vendredi, l’opposition syrienne appellait la Russie à l’aide.

L’organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch affirme que les forces de sécurité syrienne ont « sorti par la force » au moins 18 blessés d’un hôpital de Homs, bastion du soulèvement contre le régime de Damas. Human Rights Watch cite des témoins dont des médecins dans son rapport publié jeudi soir.

« Arracher des blessés du bloc opératoire est inhumain et illégal, sans parler de la menace pour leur vie », a déploré Sarah Leah Whitson, directeur Proche-Orient pour HRW. « Priver les gens des soins de première urgence cause de graves souffrances et peut-être des dommages irréversibles ».

De plus, l’armée a également empêché des équipes médicales de porter secours à des blessés, des faits qui se sont déroulés mercredi lors d’une offensive qui a fait au moins 20 morts.

« Nous avons essayé d’aider les blessés qui avaient besoin de soins en urgence, mais les forces de sécurité nous ont repoussés, affirmant que c’était des criminels et des violeurs », a témoigné un médecin. « Ils frappaient les blessés en les extirpant de l’hôpital ».

Selon l’ONU, la répression par le président Bashar el-Assad a causé la mort d’au moins 2.200 personnes depuis le début du soulèvement en mars dernier.

Appel à la Russie

La Russie a reçu vendredi des représentants de l’opposition syrienne, qui l’ont appelée à jouer un rôle « plus positif » dans la crise, après que le président russe Dmitri Medvedev a dénoncé la présence de « terroristes » et d’extrémistes dans l’opposition.

« La Russie doit jouer un rôle plus actif et plus positif dans le règlement de la situation intérieure en Syrie », a déclaré Ammar Kourabi, directeur de l’organisation nationale syrienne pour les droits de l’homme, au cours d’une conférence de presse à Moscou.

« Nous voulons raconter aux médias russes ce qui se passe vraiment en Syrie et pour qu’ils nous aident et fassent pression sur le pouvoir russe », a-t-il déclaré, après des entretiens avec le représentant spécial du président russe Mikhaïl Marguelov.

Message sévère

Jeudi soir, le président russe Dmitri Medvedev a estimé qu’il fallait envoyer un « message sévère » à la Syrie, mais que celui-ci devait être adressé non seulement au pouvoir, mais à l’opposition, dans un entretien avec la chaîne de la télévision Euronews. Il a affirmé que certains opposants pouvaient être qualifiés de « terroristes ».

Alliée de longue date de la Syrie à laquelle il fournit des armements, la Russie bloque depuis des mois une condamnation du régime syrien au Conseil de sécurité de l’ONU.

Moscou s’est aussi opposé au départ du président Bachar el-Assad, réclamé par les Occidentaux et a désapprouvé l’embargo de l’Union européenne sur les importations de pétrole syrien pour sanctionner le régime de Damas.

Source: http://www.tdg.ch/

06/08/2011

Moscou submergé par les prières musulmanes publiques…

Eh oui. Il n’y a pas que chez nous…

Comme le dit un des lecteurs de ce blog: 

« Ou est la Russie? Qu’en reste-t-il?
Que reste-t-il de la religion orthodoxe?
Pourquoi là aussi, les pouvoirs publics laissent-ils faire?
Pourquoi les pouvoirs publics laissent-il faire partout en Europe?
Pourquoi en France, les pouvoirs publics favorisent-ils si largement  l’implantation de l’islam?

Pourquoi en France les pouvoirs publics persécutent-ils et ruinent-ils les gens qui tentent simplement de critiquer ces effroyables dérives?

Pour quelle raison veut on nous génocider de la sorte partout en Europe?
J’aimerai avoir des réponses officielles à ces angoissantes questions.
Pas vous? »
BC
Voir: http://youtu.be/akHJ-Vdcqtk
Bizarre qu’il n’y ai pas de réaction de ces deux ennemis jurés des Tchétchènes…
FDF

12/07/2011

Sale temps pour les imams « modérés »…

On dit bien qu’il n’existe qu’un seul islam: l’islam intégriste. Celui qui prône tout sauf l’amour, la paix et la tolérance. Encore une preuve au Daguestan (Russie)…

FDF

.

L’islam, le vrai, c’est ça…

Un imam assassiné dans sa mosquée

Daguestan Un imam assassiné dans sa mosquée

L’imam d’un village de la république de Daguestan en Russie a été abattu pendant la prière du soir selon le ministère l’intérieur.

L’imam Magomed Makhdiyev a été abattu dans le dos et la tête par un inconnu dans la mosquée du village Karamakhi pendant la prière du soir, Makhdiyev est mort sur le coup, a précisé le ministère.

C’est le second assassinat connu d’un imam en moins d’un mois au Daguestan, où les dirigeants religieux et éducatifs semblent être de plus en plus ciblés dans le Caucase du Nord.

En avril, l’imam Magmed Saiputdinov a été tué à son domicile, il était connu pour sa position intransigeante contre toute forme de violence et découragait les jeunes à rejoindre les militants islamiques.

Samedi, c’est un directeur d’école qui fût la cible dans une autre région de la Russie. Sidikullah Akhmedov, qui travaillait dans l’école du village Sovetskoye, est mort sur le coup près de son domicile à la suite de blessures à l’estomac. Le directeur Akhmedov fût assassiné en raison de son opposition du port du hijab à l’école.

La Russie n’arrive pas à arrêter cette série d’assassinats dans la région du Daghestan déchirée par les conflits.

Source: http://www.trouvetamosquee.fr/

07/07/2011

La liste officielle des mouvements et individus terroristes en Russie…

On ne peut pas obtenir la liste française, des fois? Ah ben non; on tomberait dans la discrimination… Une chose me questionne: si les Russes ont la liste, pourquoi ne procèdent ils pas au grand nettoyage? Ils en ont les moyens, non? On les a connus plus expéditifs.

FDF

.

L’islam est une religion de paix !

1. ABU SAYYAF GROUP (Al Harakat Al Islamiyya)*.
2. AFGHAN SUPPORT COMMITTEE (ASC) (Lajnat Ul Masa Eidatul Afghania ; Jamiat Ayat-Ur-Rhas Al Islamiac ; Jamiat Ihya Ul Turath Al Islamia ; Ahya Ul Turas)* ; Office Locations : Headquarters – G.T. Road (probably Grand Trunk Road), near Pushtoon Garhi Pabbi, Peshawar, Pakistan ; Cheprahar Hadda, Mia Omar Sabaqah School, Jalabad, Afghanistan.
3. AL BARAKA EXCHANGE L.L.C.* ; P.O. BOX 3313 Deira Dubai, United Arab Emirates ; P.O. Box 20066, Dubai, United Arab Emirates. Reported to be owned or controlled by Ali Ahmed Nur Jim’Ale (QI.J.41.01).
4. AL FURQAN (Dzemilijati Furkan ; Dzem’ijjetul Furqan ; Association for Citizens Rights and Resistance to Lies ; Dzemijetul Furkan ; Association of Citizens for the Support of Truth and Suppression of Lies ; Sirat ; Association for Education, Culture and Building Society-Sirat ; Association for Education, Cultural, and to Create Society-Sirat ; Istikamet ; In Siratel ; Citizens’ Association for Support and Prevention of lies – Furqan)* ; 30a Put Mladih Muslimana (ex. Pavla Lukaca Street), 71 000 Sarajevo, Bosnia and Herzegovina ; 42 Muhameda Hadzijahica, Sarajevo, Bosnia and Herzegovina ; 70 and 53 Strosmajerova Street, Zenica, Bosnia and Herzegovina ; 72 ul. Strossmajerova, Zenica, Bosnia and Herzegovina ; Zlatnih Ljiljana Street, Zavidovici, Bosnia and Herzegovina. Registered in Bosnia and Herzegovina as a citizens’ association under the name of « Citizens’ Association for Support and Prevention of lies – Furqan » on 26 Sep. 1997. Al Furqan ceased its work by decision of the Ministry of Justice of the Bosnia and Herzegovina Federation (decision number 03-054-286/97 dated 8 Nov. 2002). Al Furqan was no longer in existence as at Dec. 2008.
5. AL RASHID TRUST (Al-Rasheed Trust ; Al Rasheed Trust ; Al-Rashid Trust ; Aid Organization of the Ulema, Pakistan ; Al Amin Welfare Trust ; Al Amin Trust ; Al Ameen Trust ; Al-Ameen Trust ; Al Madina Trust ; Al-Madina Trust)* ; 302b-40, Good Earth Court, Opposite Pia Planitarium, Block 13a, Gulshan -l Igbal, Karachi, Pakistan ; Phone 4979263 ; 617 Clifton Center, Block 5, 6th Floor, Clifton, Karachi, Pakistan ; Phone 587-2545 ; Jamia Maajid, Sulalman Park, Melgium Pura, Lahore, Pakistan ; Jamia Masjid, Sulaiman Park, Begum Pura, Lahore, Pakistan ; Phone 042-6812081 ; Kitab Ghar, Darul Ifta Wal Irshad, Nazimabad No. 4, Karachi, Pakistan, Phone 6683301 ; Phone 0300-8209199 ; Fax 6623814 ; Kitas Ghar, Nazimabad 4, Dahgel-Iftah, Karachi, Pakistan ; Office Dha’rbi-M’unin ZR Brothers, Katcherry Road, Chowk Yadgaar, Peshawar, Pakistan ; Office Dha’rbi-M’unin, Opposite Khyber Bank, Abbottabad Road, Mansehra, Pakistan ; Office Dha’rbi-M’unin, Rm No. 3, Moti Plaza, Near Liaquat Bagh, Muree Road, Rawalpindi, Pakistan ; Office Dha’rbi-M’unin, Top Floor, Dr. Dawa Khan Dental Clinic Surgeon, Main Baxae, Mingora, Swat, Pakistan ; j) 605 Landmark Plaza, 11 Chundrigar Road, Opposite Jang Building, Karachi, Pakistan ; Phone 2623818-19. Headquarters are in Pakistan. Operations in Afghanistan : Herat Jalalabad, Kabul, Kandahar, Mazar Sherif. Also operations in Kosovo, Chechnya. Has two account numbers (No. 05501741 and No. 06500138) in Habib Bank Ltd. (Foreign Exchange Branch), Pakistan. Involved in the financing of Al-Qaida and the Taliban. Until 21 Oct. 2008, this entity appeared also as « Aid Organization of the Ulema, Pakistan » under permanent reference number QE.A.73.02., listed on 24 Apr. 2002 and amended on 25 Jul. 2006. Based on information confirming that the two entries Al Rashid Trust (QE.A.5.01.) and Aid Organization of the Ulema, Pakistan (QE.A.73.02.) refer to the same entity, the Al-Qaida and Taliban Sanctions Committee decided on 21 Oct. 2008 to consolidate the relevant information contained in both entries in the present entry.
6. AL-AKHTAR TRUST INTERNATIONAL (Al Akhtar Trust ; Al-Akhtar Medical Centre ; Akhtarabad Medical Camp ; Pakistan Relief Foundation ; Pakistani Relief Foundation ; Azmat-e-Pakistan Trust ; Azmat Pakistan Trust)* ; Gulistan-e-Jauhar, Block 12, Karachi, Pakistan ; ST-1/A, Gulsahn-e-Iqbal, Block 2, Karachi, 25300, Pakistan. Regional offices in Pakistan : Bahawalpur, Bawalnagar, Gilgit, Islamabad, Mirpur Khas, Tando-Jan-Muhammad. Akhtarabad Medical Camp is in Spin Boldak, Afghanistan.
7. AL-BARAKAAT* ; Bakaara Market, Mogadishu, Somalia.
8. AL-BARAKAAT BANK*.
9. AL-BARAKAAT WIRING SERVICE* ; 2940 Pillsbury Avenue, Suite 4, Minneapolis, Minnesota 55408.
10. AL-BARAKAT BANK OF SOMALIA (BSS) (Barakat Bank of Somalia)* ; Mogadishu, Somalia ; Bossaso, Somalia.
11. AL-BARAKAT FINANCE GROUP* ; Dubai, UAE ; Mogadishu, Somalia.
12. AL-BARAKAT FINANCIAL HOLDING CO.* ; Dubai, UAE ; Mogadishu, Somalia.
13. AL-BARAKAT GLOBAL TELECOMMUNICATIONS (Barakaat Globetelcompany ; Al Barakat Telecommunications Ltd.)* ; P.O. Box 3313, Dubai, UAE ; Mogadishu, Somalia ; Hargeysa, Somalia.
14. AL-BARAKAT GROUP OF COMPANIES SOMALIA LIMITED (Al-Barakat Financial Company)* ; Mogadishu, Somalia ; P.O. Box 3313, Dubai, United Arab Emirates.
15. AL-BARAKAT INTERNATIONAL (Baraco Co.)* ; P.O. Box 2923, Dubai, UAE.
16. AL-BARAKAT INVESTMENTS* ; P.O. Box 3313, Deira, Dubai, UAE.
17. AL-HAMATI SWEETS BAKERIES* ; Al-Mukallah, Hadhramawt Governorate, Yemen.
18. AL-HARAMAIN & AL MASJED AL-AQSA CHARITY FOUNDATION (Al Haramain Al Masjed Al Aqsa ; Al Haramayn Al Masjid Al Aqsa ; Al-Haramayn and Al Masjid Al Aqsa Charitable Foundation ; Al Harammein Al Masjed Al-Aqsa Charity Foundation)* ; 14 Bihacka Street, Sarajevo, Bosnia and Herzegovina ; 2A Hasiba Brankovica, Sarajevo, Bosnia and Herzegovina ; Описание : Branch Address ; 64 Potur mahala Street, Travnik, Bosnia and Herzegovina ; Zenica, Bosnia and Herzegovina. Used to be officially registered in Bosnia and Herzegovina under registry number 24. Al-Haramain & Al Masjed Al-Aqsa Charity Foundation ceased its work by decision of the Ministry of Justice of the Bosnia and Herzegovina Federation (decision on cessation of operation number 03-05-2-203/04). It was no longer in existence as at Dec. 2008. Its premises and humanitarian activities were transferred under Government supervision to a new entity called Sretna Buducnost.
19. AL-HARAMAIN FOUNDATION (Indonesia) (Yayasan Al-Manahil-Indonesia)* ; Jalan Laut Sulawesi Blok DII/4, Kavling Angkatan Laut Duren Sawit, Jakarta Timur 13440 Indonesia ; Tel : 021-86611265 and 021-86611266 ; Fax : 021-8620174 ; Jl. Jati padang II, No. 18-A, Jakarta Selatan 12540, Indonsia. Tel. 021-789-2870, fax 021-780-0188. Lembaga Pelayanan Pesantren & Studi Islam.
20. AL-HARAMAIN FOUNDATION (Pakistan)* ; House # 279, Nazimuddin Road, F-10/1, Islamabad, Pakistan.
21. AL-HARAMAIN FOUNDATION (UNION OF THE COMOROS)* ; 1652 Moroni, Union of the Comoros.
22. AL-HARAMAIN FOUNDATION (UNITED STATES OF AMERICA)* ; 1257 Siskiyou Blvd. Ashland, OR 97520, United States of America ; 2151 E Division St., Springfield, MO 65803, United States of America ; 3800 Highway 99 S, Ashland, OR 97520, United States of America. The United States-based branch of Al-Haramain Foundation was formally established by Suliman Hamd Suleiman al-Buthe (QI.A.179.04) and another associate in 1997. Review pursuant to Security Council resolution 1822 (2008) was concluded on 19 Oct. 2009.
23. AL-HARAMAIN ISLAMIC FOUNDATION (Vazir ; Vezir)* ; 64 Poturmahala, Travnik, Bosnia and Herzegovina ; Sarajevo, Bosnia and Herzegovina. Under criminal investigation by the authorities of Bosnia and Herzegovina as of Nov. 2007. Employees and associates include Najib Ben Mohamed Ben Salem Al-Waz (listed under permanent reference number QI.A.104.03.) and Safet Durguti (listed under permanent reference number QI.D.153.03.).
24. AL-HARAMAIN ISLAMIC FOUNDATION* ; Somalia.
25. AL-HARAMAIN : AFGHANISTAN BRANCH* ; Afghanistan.
26. AL-HARAMAIN : ALBANIA BRANCH* ; Irfan Tomini Street, # 58, Tirana, Albania.
27. AL-HARAMAIN : BANGLADESH BRANCH* ; House 1, Road 1, S-6, Uttara, Dhaka, Bangladesh.
28. AL-HARAMAIN : ETHIOPIA BRANCH* ; Woreda District 24 Kebele Section 13, Addis Ababa, Ethiopia.
29. AL-HARAMAIN : THE NETHERLANDS BRANCH (Stichting Al Haramain Humanitarian Aid)* ; Jan Hanzenstraat 114, 1053SV, Amsterdam, The Netherlands.
30. AL-HARAMAYN FOUNDATION (KENYA)* ; Dadaab, Kenya ; Garissa, Kenya ; Nairobi, Kenya.
31. AL-HARAMAYN FOUNDATION (TANZANIA)* ; P.O. Box. 3616 ; Dar es Salaam, Tanzania ; Singida ; Tanga.
32. AL-ITIHAAD AL-ISLAMIYA / AIAI* ; Reported to operate in Somalia and Ethiopia. Leadership includes Hassan Abdullah Hersi Al-Turki (listed under permanent reference number QI.A.172.04.) and Hassan Dahir Aweys (listed under permanent reference number QI.D.42.01.).
33. AL-NUR HONEY PRESS SHOPS (Al-Nur Honey Center)* ; Sanaa, Yemen. Established by Mohamed Mohamed A-Hamati from Hufash district, El Mahweet Governerate, Yemen.
34. AL-QAIDA (« The Base » ; Al Qaeda ; Islamic Salvation Foundation ; The Group for the Preservation of the Holy Sites ; The Islamic Army for the Liberation of Holy Places ; The World Islamic Front for Jihad Against Jews and Crusaders ; Usama Bin Laden Network ; Usama Bin Laden Organization ; Al Qa’ida ; Islamic Army)*.
35. AL-QAIDA IN IRAQ (AQI ; al-Tawhid ; the Monotheism and Jihad Group ; Qaida of the Jihad in the Land of the Two Rivers ; Al-Qaida of Jihad in the Land of the Two Rivers ; The Organization of Jihad’s Base in the Country of the Two Rivers ; The Organization Base of Jihad/Country of the Two Rivers ; The Organization Base of Jihad/Mesopotamia ; Tanzim Qa’idat Al-Jihad fi Bilad al-Rafidayn ; Tanzeem Qa’idat al Jihad/Bilad al Raafidaini ; Jama’at Al-Tawhid Wa’al-Jihad ; JTJ ; Islamic State of Iraq ; ISI ; al-Zarqawi network)*.
36. AL-QAIDA IN THE ARABIAN PENINSULA (AQAP) (Al-Qaida of Jihad Organization in the Arabian Peninsula ; Tanzim Qa idat al-Jihad fi Jazirat al-Arab ; Al-Qaida Organization in the Arabian Peninsula (AQAP) ; Al-Qaida in the South Arabian Peninsula ; Al-Qaida in Yemen (AQY)* ; AQAP is a regional affiliate of Al-Qaida (QE.A.4.01) and an armed group operating primarily in Arabian Peninsula. Location : Yemen. Alternative location : Saudi Arabia (2004 – 2006). Formed in Jan. 2009 when Al-Qaida in Yemen combined with Saudi Arabian Al-Qaida operatives. Leader of AQAP is Nasir ’abd-al-Karim ’Abdullah Al-Wahishi (QI.A.274.10.) and his deputy is Said Ali Al-Shihri (QI.A.275.10.).
37. AL-SHABAAB (Al-Shabab ; Shabaab ; The Youth ; Mujahidin Al-Shabaab Movement ; Mujahideen Youth Movement ; Mujahidin Youth Movement ; MYM ; Harakat Shabab Al-Mujahidin ; Hizbul Shabaab ; Hisb’ul Shabaab ; Al-Shabaab Al-Islamiya ; Youth Wing ; Al-Shabaab Al-Islaam ; Al-Shabaab Al-Jihaad ; The Unity of Islamic Youth ; Harakat Al-Shabaab Al-Mujaahidiin ; Harakatul Shabaab Al Mujaahidiin ; Mujaahidiin Youth Movement)* ; Somalia.
38. AL-SHIFA, HONEY PRESS FOR INDUSTRY AND COMMERCE* ; P.O. Box 8089, Al-Hasabah, Sanaa, Yemen ; By The Shrine Next To The Gas Station, Jamal Street, Ta iz, Yemen ; Al- Arudh Square, Khur Maksar, Aden, Yemen ; Al-Nasr Street, Doha, Qatar.
39. ANSAR AL-ISLAM (Devotees of Islam ; Jund Al-Islam ; Soldiers of Islam ; Kurdistan Supporters of Islam ; Supporters of islam in Kurdistan ; Followers of Islam in Kurdistan ; Kurdish Taliban ; Soldiers of God ; Ansar Al-Sunna Army ; Jaish Ansar Al-Sunna ; Ansar Al-Sunna)* ; Associated with Al-Qaida (QE.A.4.01.) and Al-Qaida in Iraq (QE.J.115.04). Located and primarily active in northern Iraq but maintains a presence in western and central Iraq.
40. ARMED ISLAMIC GROUP (Al Jamm’ah Al-Islamiah Al-Musallah ; GIA ; Groupement Islamique Arme)* ; Algeria.
41. ASAT TRUST REG.* ; Altenbach 8, 9490 Vaduz Fl, Liechtenstein.
42. ASBAT AL-ANSAR* ; Ein el-Hilweh camp, Lebanon.
43. BA TAQWA FOR COMMERCE AND REAL ESTATE COMPANY LIMITED (Hochburg AG ; c/o Asat Trust reg.)* ; Vaduz, Liechtenstein ; (formerly c/o Astat Trust reg.).
44. BARAKAAT BANK OF SOMALIA (Barakaat Bank of Somalia Ltd. ; Baraka Bank of Somalia ; Barakat Banks and Remittances)* ; Bakaara Market, Mogadishu, Somalia ; Dubai, United Arab Emirates. Reported to be owned or controlled by Ali Ahmed Nur Jim’Ale (QI.J.41.01).
45. BARAKAAT BOSTON* ; 266 Neponset Avenue, Apt. 43, Dorchester, Massachusetts 02122-3224, United States of America.
46. BARAKAAT CONSTRUCTION COMPANY* ; P.O. Box 3313, Dubai, UAE.
47. BARAKAAT GROUP OF COMPANIES* ; Mogadishu, Somalia.
48. BARAKAAT INTERNATIONAL, INC.* ; 1929 South 5th Street, Suite 205, Minneapolis, Minnesota, United States of America.
49. BARAKAAT NORTH AMERICA, INC.* ; 925 Washington Street, Dorchester, Massachusetts, United States of America ; Inc., 925 Washington Street, Dorchester, Massachusetts ; 2019 Bank Street, Ottawa, Ontario, Canada.
50. BARAKAAT RED SEA TELECOMMUNICATIONS* ; Bossaso, Somalia ; Nakhiil, Somalia ; Huruuse, Somalia ; Raxmo, Somalia ; Ticis, Somalia ; Kowthar, Somalia ; Noobir, Somalia ; Bubaarag, Somalia ; Gufure, Somalia ; Xuuxuule, Somalia ; Ala Aamin, Somalia ; Guureeye, Somalia ; Najax, Somalia ; Carafaat, Somalia.
51. BARAKAAT TELECOMMUNICATIONS CO. SOMALIA, LTD.* ; P.O. Box 3313, Dubai, UAE. Reported to be owned or controlled by Ali Ahmed Nur Jim’Ale (QI.J.41.01).
52. BARAKAAT WIRE TRANSFER COMPANY* ; 4419 South Brandon Street, Seattle, Washington, United States of America.
53. BARAKAT COMPUTER CONSULTING (BCC)*.
54. BARAKAT CONSULTING GROUP (BCG)*.
55. BARAKAT GLOBAL TELEPHONE COMPANY* ; Bakaara Market, Mogadishu, Somalia.
56. BARAKAT INTERNATIONAL COMPANIES (BICO)* ; Bakaara Market, Mogadishu, Somalia.
57. BARAKAT POST EXPRESS (BPE)*.
58. BARAKAT REFRESHMENT COMPANY* ; Bakaara Market, Mogadishu, Somalia.
59. BARAKAT TELECOMMUNICATIONS COMPANY LIMITED (BTELCO)* ; Bakara Market, Dar Salaam Building, Mogadishu, Somalia. Office closed and defunct in the Netherlands as at Aug. 2009.
60. BARAKO TRADING COMPANY, LLC (Baraka Trading Company)* ; P.O. Box 3313, Dubai, UAE. Until 23 Mar. 2009 this entity was also listed as Baraka Trading Company (QE.B.54.01). Reported to be owned or controlled by Ali Ahmed Nur Jim’Ale (QI.J.41.01).
61. BENEVOLENCE INTERNATIONAL FOUNDATION (Al Bir Al Dawalia ; BIF-USA ; Mezhdunarodnyj blagotvoritl’nyl Fond ; BIF)* ; 14) Tbilisi, Georgia ; 15) Nazran, Ingushetia ; 16) Burgemeester Kessensingel 40, Masstricht, Netherlands ; 17) Stichting Benevolence International Nederland (A.K.A. Benevolence International Nederland, A.K.A. BIN). Radeborg 14B, 6228 CV Maastricht, Netherlands. Chamber of commerce registration : 14063277 ; 18) House 111, First Floor, Street 64, F-10/3, Islamabad, Pakistan ; 19) P.O. Box 1055, Peshawar, Pakistan ; 20) Azovskaya 6, km. 3, off. 401, Moscow, Russia 113149 ; 21) Ulitsa Oktyabr »skaya, dom. 89, Moscow, Russia 127521 ; 22) P.O. Box 1937, Khartoum, Sudan ; 23) P.O. Box 7600, Jeddah 21472, Saudi Arabia ; 24) P.O. Box 10845, Riyadh 11442, Saudi Arabia ; 25) Dushanbe, Tajikistan ; 26) United Kingdom. Other locations of BIF Activities : 1) Afghanistan ; 2) Bangladesh ; 3) Gaza Strip ; 4) Bosnia and Herzegovina ; 5) Yemen ; U.S. Locations : 1) 8820 Mobile Avenue, IA, Oak Lawn, Illinois, 60453 United States of America ; 2) P.O. Box 548, Worth, Illinois, 60482 United States of America ; 3) (Formerly located at) 9838 S. Roberts Road, Suite 1W, Palos Hills, Illinois, 60465 United States of America ; 4) (Formerly located at) 20-24 Branford Place, Suite 705, Newark, New Jersey, 07102 United States of America. Other Locations : 1) Bashir Safar Ugli 69, Baku, Azerbaijan ; 2) 69 Boshir Safaroglu St., Baku, Azerbaijan ; 3) Sarajevo, Bosnia and Herzegovina ; 4) Zenica, Bosnia and Herzegovina ; 5) (Last known address) 3 King Street, South Waterloo, Ontario, N2J 3Z6 Canada ; 6) (Last known address) P.O. Box 1508 Station 1, Mississauga, Ontario, L4Y 4G2 Canada ; 7) (Last known address) 2465 Cawthra Rd., #203, Mississauga, Ontario, L5A 3P2 Canada ; 8) Ottawa, Canada ; 9) Grozny, Chechnya ; 10) 91 Paihonggou, Lanzhou, Gansu, China 730000 ; 11) Hrvatov 30, 41000, Zagreb, Croatia ; 12) Makhachkala, Daghestan ; 13) Duisi, Georgia. Employer Identification Number (United States of America) 36-3823186.
62. BENEVOLENCE INTERNATIONAL FUND (Benevolent International Fund)* ; Locations : 1) (Last known address) 2465 Cawthra Rd., Unit 203, Mississauga, Ontario, L5A 3P2 Canada ; 2) (Last known address) P.O. Box 1508, Station B, Mississauga, Ontario, L4Y 4G2 Canada ; 3) (Last known address) P.O. Box 40015, 75 King Street South, Waterloo, Ontario, N2J 4V1 Canada ; 4) (Last known address) 92 King Street, 201, Waterloo, Ontario, N2J 1P5 Canada.
63. BOSANSKA IDEALNA FUTURA (BIF-Bosnia ; Bosnian Ideal Future)* ; 1 Kanal Street, 72000 Zenica, Bosnia and Herzegovina ; 12 Salke Lagumdzije Street, 71000 Sarajevo, Bosnia and Herzegovina ; 16 Hakije Mazica Street, 72000 Zenica, Bosnia and Herzegovina ; 35 Hamze Celenke Street, Ilidza, Zenica, Bosnia and Herzegovina ; Sehidska Street, Breza, Bosnia and Herzegovina. Bosanska Idealna Futura was officially registered in Bosnia and Herzegovina as an association and humanitarian organization under registry number 59. It was the legal successor of the Bosnia and Herzegovina offices of Benevolence International Foundation (listed under permanent reference number QE.B.93.02.), doing business as BECF Charitable Educational Center, Benevolence Educational Center. Bosanska Idealna Futura was no longer in existence as at Dec. 2008.
64. DJAMAT HOUMAT DAAWA SALAFIA (DHDS) (El-Ahouel ; Djamaat Houmah Al-Dawah Al-Salafiat ; Katibat el Ahouel)* ; Located in western Algeria. A branch of the Armed Islamic Group (GIA) (QE.A.6.01.) formed as a result of the break that occurred in 1996 when Afghanistan veteran Kada Benchikha Larbi decided to oppose the head of GIA. As at 1999, the group was led by Mohammed Benslim. Yahia Djouadi (QI.D.249.08) subsequently made DHDS part of the Organization of Al-Qaida in the Islamic Maghreb (QE.T.14.01). Estimated in Nov. 2007 to comprise approx. 50 members. Review pursuant to Security Council resolution 1822 (2008) was concluded on 30 Jul. 2009.
65. EASTERN TURKISTAN ISLAMIC MOVEMENT (the Eastern Turkistan Islamic Party ; the Eastern Turkistan Islamic Party of Allah ; Islamic Party of Turkestan ; Djamaat Turkistan)*.
66. EGYPTIAN ISLAMIC JIHAD (Egyptian al-Jihad ; Jihad Group ; New Jihad ; Al-Jihad ; Egyptian Islamic Movement)*.
67. GLOBAL RELIEF FOUNDATION (GRF) (Fondation Secours Mondial (FSM) ; Secours Mondial de France (SEMONDE) ; Fondation Secours Mondial – Belgique a.s.b.l. ; Fondation Secours Mondial v.z.w. ; Stichting Wereldhulp – Belgie v.z.w. ; Fondation Secours Mondial – Kosova ; Fondation Secours Mondial « World Relief » ; FSM)* ; 49 rue du Lazaret, 67100 Strasebourg, France ; 9935 South 76th Avenue, Unit 1, Bridgeview, Illinois 60455, United States of America ; House 267 Street No. 54, Sector F – 11/4, Islamabad, Pakistan ; P.O. Box 1406, Bridgeview, Illinois 60455, United States of America ; P.O. Box 6, 1040 Etterbeek 2, Brussels, Belgium ; Rr. Skenderbeu 76, Lagjja Sefa, Gjakova, Kosovo ; Rruga e Kavajes, Building No. 3, Apartment No. 61, P.O. Box 2892, Tirana, Albania ; Rue des Bataves 69, 1040 Etterbeek, Brussels, Belgium ; Vaatjesstraat, 29, 2580 Putte, Belgium ; Ylli Morina Road, Djakovica, Kosovo. Other Foreign Locations : Afghanistan, Azerbaijan, Bangladesh, China, Eritrea, Ethiopia, Georgia, India, Iraq, Jordan, Lebanon, West Bank and Gaza, Sierra Leone, Somalia and Syria. Federal Employer Identification ( United States of America) : 36-3804626. V.A.T. Number : BE 454,419,759. Belgian addresses incorrect : these are the addresses of Putte et Bruxelles de l association sans but lucratif since 1998.
68. HARAKAT UL JIHAD ISLAMI (HUJI ; Movement of Islamic Holy War ; Harkat-ul-Jihad-al Islami ; Harkat-al-Jihad-ul Islami ; Harkat-ul-Jehad-al Islami ; Harakat ul Jihad-e-Islami ; Harakat-ul-Ansar ; HUA)* ; Was established in Afganistan in 1980. In 1993, Harakat-ul Jihad Islami merged with Harakat ul-Mujahidin to from Harakat ul-Ansar. In 1997, Harakat-ul Jihad Islami split from Harakat ul-Ansar and resumed using its former name. Operations are in India, Pakistan and Afghanistan.
69. HARAKAT UL-MUJAHIDIN / HUM (al-Faran ; Al-Hadid ; Al-Hadith ; Harakat ul-Ansar ; HUA ; Harakat ul-Mujahideen)*.
70. HEYATUL ULYA*.
71. INTERNATIONAL ISLAMIC RELIEF ORGANIZATION, INDONESIA, BRANCH OFFICE (International Islamic Relief Agency ; International Relief Organization ; Islamic Relief Organization ; Islamic World Relief ; International Islamic Aid Organization ; Islamic Salvation Committee ; The Human Relief Committee of the Muslim League ; World Islamic Relief Organization ; Al Igatha Al-Islamiya ; Hayat al-Aghatha al-Islamia al-Alamiya ; Hayat al-Igatha ; Hayat Al-’Igatha ; Ighatha ; Igatha ; Igassa ; Igasa ; Igase ; Egassa ; IIRO)* ; International Islamic Relief Organization, Indonesia Office ; Jalan Raya Cipinang Jaya No. 90 ; East Jakarta, 13410, Indonesia ; P.O. Box 3654 ; Jakarta 54021, Indonesia.
72. INTERNATIONAL ISLAMIC RELIEF ORGANIZATION, PHILIPPINES, BRANCH OFFICES (International Islamic Relief Agency ; International Relief Organization ; Islamic Relief Organization ; Islamic World Relief ; International Islamic Aid Organization ; Islamic Salvation Committee ; The Human Relief Committee of the Muslim League ; World Islamic Relief Organization ; Al Igatha Al-Islamiya ; Hayat al-Aghatha al-Islamia al-Alamiya ; Hayat al-Igatha ; Hayat Al-’Igatha ; Ighatha ; Igatha ; Igassa ; Igasa ; Igase ; Egassa ; IIRO)* ; Basilan, Philippines ; Cotabato City, Philippines ; International Islamic Relief Organization, Philippines Office ; 201 Heart Tower Building ; 108 Valero Street ; Salcedo Village, Makati City ; Manila, Philippines ; Marawi City, Philippines ; Tawi Tawi, Philippines ; Zamboanga City, Philippines.
73. ISLAMIC ARMY OF ADEN*.
74. ISLAMIC INTERNATIONAL BRIGADE (IIB) (The Islamic Peacekeeping Brigade ; The Islamic Peacekeeping Army ; The International Brigade ; Islamic Peacekeeping Battalion ; Islamic Peacekeeping International Brigade ; International Battalion)*.
75. ISLAMIC JIHAD GROUP (Jama’at al-Jihad ; Jamiyat ; Libyan Society ; Kazakh Jama’at ; Jamaat Mojahedin ; Jamiat al-Jihad al-Islami ; Dzhamaat Modzhakhedov ; Islamic Jihad Group of Uzbekistan ; al-Djihad al-Islami ; Zamaat Modzhakhedov Tsentralnoy Asii ; Islamic Jihad Union)*.
76. ISLAMIC MOVEMENT OF UZBEKISTAN (IMU)*.
77. JAISH-I-MOHAMMED (Army of Moammed)* ; Pakistan.
78. JAM’YAH TA’AWUN AL-ISLAMIA (Society of Islamic Cooperation ; Jam’iyat al Ta’awun al Islamiyya ; Jit)* ; Qandahar City, Afghanistan.
79. JEMAAH ISLAMIYAH (Jema’ah Islamiyah ; Jemaah Islamiya ; Jemaah Islamiah ; Jamaah Islamiyah ; Jama’ah Islamiyah)* ; The network in South-East Asia. Founded by the late Abdullah Sungkar.
80. LAJNAT AL DAAWA AL ISLAMIYA (LDI)*.
81. LASHKAR I JHANGVI (LJ)*.
82. LASHKAR-E-TAYYIBA (Lashkar-e-Toiba ; Lashkar-i-Taiba ; Army of the Righteous ; Al Mansoorian ; Al Mansooreen ; Army of the Pure ; Army of the Pure and Righteous ; LET ; Pasban-e-Kashmir ; Paasban-I-Ahle-Hadith ; Paasban-e-Kashmir ; Pasban-e-Ahle-Hadith ; Paasban-e-Ahle-Hadis ; Pashan-e-ahle-Hadis ; Lashkar e Tayyaba ; Jamaat-ud-Dawa ; JUD ; Jama,at al-Dawa ; Jamaat ud-Daawa ; Jamaat ul-Dawah ; Jamaat-ul-Dawa ; Jama,at-i-Dawat ; Jamaiat-ud-Dawa ; Jama,at-ud-Da,awah ; Jama,at-ud-Da,awa ; Jamaati-ud-Dawa)*.
83. LIBYAN ISLAMIC FIGHTING GROUP (LIFG)*.
84. MAKHTAB AL-KHIDAMAT (MAK ; Al Kifah)*.
85. MAMOUN DARKAZANLI IMPORT-EXPORT COMPANY (Darkazanli Company ; Darkazanli Export-Import Sonderposten)* ; Uhlenhorsterweg 34 11 Hamburg, Germany.
86. MOROCCAN ISLAMIC COMBATANT GROUP (Groupe Islamique Combattant Marocain ; GICM)*.
87. MOVEMENT FOR REFORM IN ARABIA (Movement for Islamic Reform in Arabia ; MIRA ; Al Islah (Reform) ; MRA ; Al-Harakat al-Islamiyah lil-Islah ; Islamic Movement for Reform ; Movement for (Islamic) Reform in Arabia Ltd ; Movement for Reform in Arabia Ltd)* ;BM Box : MIRA, London WC1N 3XX, United Kingdom ; Safiee Suite, EBC House, Townsend Lane, London, NW 9 8LL, United Kingdom. Email address : info@islah.org, Tel : 020 8452 0303, Fax : 020 8452 0808, UK Company number 03834450.
88. NADA INTERNATIONAL ANSTALT* ; Vaduz, Liechtenstein ; (formerly c/o Asat Trust reg.). Liquidated and deleted from Commercial Registry.
89. PARKA TRADING COMPANY* ; P.O. Box 3313, Deira, Dubai, UAE.
90. RABITA TRUST* ; Room 9a, 2nd Floor, Wahdat Road, Education Town, Lahore, Pakistan ; Wares Colony, Lahore, Pakistan.
91. RAJAH SOLAIMAN MOVEMENT (Rajah Solaiman Islamic Movement ; Rajah Solaiman Revolutionary Movement)* ;Barangay Mal-Ong, Anda, Pangasinan Province, Philippines ; Number 50, Purdue Street, Cubao, Quezon City, Philippines ; Sitio Dueg, Barangay Maasin, San Clemente, Tarlac Province, Philippines. Had its office at the Fi-Sabilillah Da’awa and Media Foundation Incorporated at number 50, Purdue Street, Cubao, Quezon City, which is also the residence of the entity’s founder, Hilarion Del Rosario Santos III (listed under permanent reference number QI.S.244.08.). Associated with the Abu Sayyaf Group (listed under permanent reference number QE.A.1.01.) and Jemaah Islamiyah (listed under permanent reference number QE.J.92.02.) including explosives training and other support for terrorist attacks in the Philippines in 2004 and 2005. Received funding from the International Islamic Relief Organization, Philippines, branch offices (listed under permanent reference number QE.I.126.06.) through Khadafi Abubakar Janjalani (listed under permanent reference number QI.J.180.04.).
92. RED SEA BARAKAT COMPANY LIMITED* ; Bakaara Market, Mogadishu, Somalia.
93. REVIVAL OF ISLAMIC HERITAGE SOCIETY (Jamiat Ihia Al-Turath Al-Islamiya ; Revival of Islamic Society Heritage on the African Continent ; Jamia Ihya ul Turath ; RIHS)* ;Afghanistan; Pakistan. NOTE : Only the Pakistan and Afghanistan offices of this entity are hereby designated.
94. RIYADUS-SALIKHIN RECONNAISSANCE AND SABOTAGE BATTALION OF CHECHEN MARTYRS (RSRSBCM) (Riyadus-Salikhin Reconnaissance and Sabotage Battalion ; Riyadh-as-Saliheen ; The Sabotage and Military Surveillance Group of the Riyadh al-Salihin Martyrs ; Firqat al-Takhrib wa al-Istitla al-Askariyah li Shuhada Riyadh al-Salihin ; Riyadus-Salikhin Reconnaissance and Sabotage battalion of Shahids (martyrs)*.
95. SANABEL RELIEF AGENCY LIMITED (Sanabel Relief Agency ; Sanabel L’il-Igatha ; SRA ; Sara ; Al-Rahama Relief Foundation Limited)* ; 1011 Stockport Rd, Levenshulme, Manchester M9 2TB, United Kingdom ; 54 Anson Road, London, NW2 6AD, United Kingdom ; 63 South Rd, Sparkbrook, Birmingham B 111 EX, United Kingdom ; 98 Gresham Road, Middlesbrough, United Kingdom ; P.O. Box 50, Manchester M19 25P, United Kingdom. Charity number : 1083469. Registration number : 3713110. Review pursuant to Security Council resolution 1822 (2008) was concluded on 28 Sep. 2009.
96. SOMALI INTERNATIONAL RELIEF ORGANIZATION* ; 1806 Riverside Avenue, 2nd Floor, Minneapolis, Minnesota, United States of America.
97. SOMALI INTERNET COMPANY*.
98. SOMALI NETWORK AB* ; Hallybybacken 15, 70 Spanga, Sweden.
99. SPECIAL PURPOSE ISLAMIC REGIMENT (SPIR) (The Islamic Special Purpose Regiment ; The al-Jiahad-Fisi-Sabililah Special Islamic Regiment ; Islamic Regiment of Special Meaning)*.
100. TAIBAH INTERNATIONAL-BOSNIA OFFICES (Taibah International Aid Agency ; Taibah International Aid Association ; Al Taibah, Intl ; Taibah International Aide Association)* ; 26 Tabhanska Street, Visoko, Bosnia and Herzegovina ; 3 Velika Cilna Ulica, Visoko, Bosnia and Herzegovina ; 6 Avde Smajlovica Street, Novo Sarajevo, Bosnia and Herzegovina. In 2002-2004, Taibah International – Bosnia offices used premises of the Culture Home in Hadzici, Sarajevo, Bosnia and Herzegovina. The organization was officially registered in Bosnia and Herzegovina as a branch of Taibah International Aid Association under registry number 7. Taibah International – Bosnia offices ceased its work by decision of the Ministry of Justice of the Bosnia and Herzegovina Federation (decision on cessation of operation number 03-05-2-70/03).
101. THE ORGANIZATION OF AL-QAIDA IN THE ISLAMIC MAGHREB (Le Groupe Salafiste Pour La Prediction et Le Combat ; Salafist Group For Call and Combat)* ; Estimated in Nov. 2007 to comprise approx. 700 members regrouped in cells in Algeria and northern Mali. Its Emir is Abdelmalek Droukdel (listed under permanent reference number QI.D.232.07.).
102. TUNISIAN COMBATANT GROUP (Groupe Combattant Tunisien ; Groupe Islamiste Combattant Tunisien ; GICT)*.
103. UMMAH TAMEER E-NAU (UTN)* ; Street 13, Wazir Akbar Khan, Kabul, Afghanistan ; Pakistan.
104. WAFA HUMANITARIAN ORGANIZATION (Al Wafa ; Al Wafa Organization ; Wafa Al-Igatha al-Islamia)* ; Jordan House No. 125, Street 54, Phase II Hayatabad, Peshawar, Pakistan.Offices in : Saudi Arabia, Kuwait, and UAE. Физические лица
1. ABD AL HAMID SULAIMAN AL-MUJIL (Dr. Abd al-Hamid Al-Mujal ; Dr. Abd Abdul-Hamid bin Sulaiman Al-Mu’jil ; Abd al-Hamid Sulaiman Al-Mu’jil ; Dr. Abd Al-Hamid Al-Mu’ajjal ; Abd al-Hamid Mu’jil ; A.S. Mujel ; Abu Abdallah ; Abdulhamid Sulaiman M.Al Mojil)* ; 28.04.1949 г.р., Kuwait. DOB : 29.04.1949.
2. ABD AL WAHAB ABD AL HAFIZ (Ferdjani Mouloud ; Rabah Di Roma ; Mourad ; Abdel Wahab Abdelhafid ; Said)* ; 07.09.1967 г.р., Algiers, Algeria (30.10.1968 г.р., Algeria).
3. ABD AL-RAHMAN MUHAMMAD JAFFAR ’ALI (Abd al-Rahman Muhammad Jaffir ; Abd al-Rahman Muhammad Jafir ’Ali ; Abd al-Rahman Jaffir Ali ; Abdul Rahman Mohamed Jaffer Ali ; Abdulrahman Mohammad Jaffar ; ’Ali Al-Khal ; Abu Muhammad Al-Khal)* ; 15.01.1968 г.р., Muharraq, Bahrain.
4. ABD ALLAH MOHAMED RAGAB ABDEL RAHMAN (Abu Al-Khayr ; Ahmad Hasan ; Abu Jihad)* ; 03.11.1957 г.р., Kafr Al-Shaykh, Egypt.
5. ABD EL KADER MAHMOUD MOHAMED EL SAYED (Es Sayed Kader)* ; 26.12.1962 г.р., Egypt.
6. ABD-AL-MAJID AZIZ AL-ZINDANI (Abdelmajid Al-Zindani ; Shaykh ’Abd Al-Madjid Al-Zindani ; Sheikh Abd Al-Meguid Al-Zindani)* ; 1942 г.р., Yemen DOB : Approximately 1950.
7. ABDELGHANI MZOUDI (Abdelghani Mazwati ; Abdelghani Mazuti)* ; 06.12.1972 г.р., Marrakesh, Morocco.
8. ABDELHADI BEN DEBKA (Abd Al Hadi ; Hadi ; L’Hadi Bendebka ; El Hadj Ben Debka)* ; 17.11.1963 г.р., Algiers, Algeria.
9. ABDELHALIM HAFED ABDELFATTAH REMADNA (Abdelhalim Remadna ; Jalloul)* ; 02.04.1966 г.р., Biskra, Algeria.
10. ABDELKADER LAAGOUB* ; 23.04.1966 г.р., Casablanca, Morocco.
11. ABDELMALEK DROUKDEL (Abou Mossaab Abdelouadoud)* ; 20.04.1970 г.р., Meftah, Wilaya of Blida, Algeria.
12. ABDERRAHMANE KIFANE* ; 07.03.1963 г.р., Casablanca, Morocco.
13. ABDUL BAQI* ; 1962 г.р., Jalalabad city, Nangarhar province, Afghanistan.
14. ABDUL BARI AKHUND (Haji Mullah Sahib)* ; 1953 г.р., Helmand province, Afghanistan.
15. ABDUL GHAFAR QURISHI (Abdul Ghaffar Qureshi)*.
16. ABDUL GHAFAR SHINWARY* ; 29.03.1965 г.р., Kandahar, Afghanistan.
17. ABDUL GHAFOOR* ; Kunar province, Afghanistan.
18. ABDUL GHANI BARADAR (Mullah Baradar Akhund)* ; 1968 г.р., Weetmak villag, Dehrawood district, Uruzgan province, Afghanistan. Примерный г.р. 1968.
19. ABDUL HAI HAZEM* ; 1971 г.р., Ghazni.
20. ABDUL HAKIM MUJAHID MUHAMMAD AWRANG (Abdul Hakim Mojahed ; Abdul Hakim Mujahid Moh Aurang)* ; 1956 г.р., Khajakhel village, Sharan district, Paktika province, Afghanistan.
21. ABDUL HAKIM MURAD (Murad abdul Hakim Hasim ; Murad Abdul Hakim Ali Hashim ; Murad Abdul Hakim Al Hashim ; Saeed Akman ; Saeed Ahmed)* ; 04.01.1968 г.р., Kuwait.
22. ABDUL HAQ (Maimaitiming Maimaiti ; Abdul Heq ; Abuduhake ; Abdulheq Jundullah ; ’Abd Al-Haq ; Memetiming Memeti ; Memetiming Aximu ; Memetiming Qekeman ; Maiumaitimin Maimaiti ; Abdul Saimaiti ; Muhammad Ahmed Khaliq ; Maimaiti Iman ; Muhelisi ; Qerman ; Saifuding)* ; 10.10.1971 г.р., Chele County, Khuttan Area, Xinjiang Uighur Autonomous Region, China.
23. ABDUL JABBAR OMARI* ; Zabul, Afghanistan. Примерный г.р. 1958.
24. ABDUL JALIL HAQQANI (Nazar Jan)* ; 1963 г.р., Arghandaab district, Kandahar province, Afghanistan. Примерный г.р. 1963.
25. ABDUL KABIR MOHAMMAD JAN (A. Kabir)* ; 1963 г.р., Zardran tribe, Paktja province, Afghanistan. Примерный г.р. 1963.
26. ABDUL LATIF MANSUR (Abdul Latif Mansoor)* ; 1968 г.р., Zurmat district, Paktia province, Afghanistan.
27. ABDUL LATIF SALEH (Abdul Latif A.A. Saleh ; Abdyl Latif Saleh ; Dr. Abd al-Latif Saleh ; Abdul Latif A.A. Saleh Abu Hussein ; Abd al-Latif Salih ; Abu Amir)* ; 05.03.1957 г.р., Baghdad, Iraq.
28. ABDUL MANAF KASMURI (Muhammad Al-Filipini ; Intan)* ; 28.05.1955 г.р., Selangor, Malaysia.
29. ABDUL MANAN*.
30. ABDUL MANAN NYAZI (Abdul Manan Nayazi ; Abdul Manan Niazi ; Baryaly ; Baryalai)* ; 1968 г.р., Pashtoon Zarghoon district, Herat province, Afghanistan. DOB : Approximately 1968.
31. ABDUL QADEER ABDUL BASEER* ; 1964 г.р., Nangarhar, Afghanistan.
32. ABDUL RAHIM AL-TALHI ( Abdul-Rahim Hammad al-Talhi ; Abd Al-Rahim Hamad al-Tahi ; Abdulrheem Hammad A Altalhi ; Abe Al-Rahim al-Talahi ; Abd Al-Rahim Al Tahli ; Abd al-Rahim al-Talhi ; Abdulrahim Al Tahi ; Abdulrahim al-Talji ; Abd-Al-Rahim al Talji ; Abdul Rahim ; Abu Al Bara a Al Naji ; Shuwayb Junayd ; Abdul Rahim Hammad Ahmad Al-Talhi)* ; 08.12.1961 г.р., Al-Shefa, Al-Taif, Saudi Arabia.
33. ABDUL RAHMAN AGHA* ; 1958 г.р., Arghandab district, Kandahar province, Afghanistan.
34. ABDUL RAHMAN AHMAD HOTTAK (Hottak Sahib)* ; 1957 г.р., Ghazni province, Afghanistan.
35. ABDUL RAHMAN YASIN (Taha Abdul Rahman S. ; Taher Abdul Rahman S. ; Yasin Abdul Rahman Said ; Yasin Aboud)* ; 10.04.1960 г.р., Bloomington, Indiana, United States of America.
36. ABDUL RAHMAN ZAHED (Abdul Rehman Zahid)* ; Logar province, Kharwar district, Afghanistan ; Between 1963 and 1968.
37. ABDUL RAQIB TAKHARI* ; Takhar province, Afghanistan ; DOB : Between 1968 and 1973.
38. ABDUL RAUF KHADEM* ; Uruzgan/Kandahar, Afghanistan. Примерный г.р. 1958-1963.
39. ABDUL RAZAQ* ; 1958 г.р., Arghandab district, Kandahar province, Afghanistan.
40. ABDUL RAZAQ AKHUND LALA AKHUND* ; 1958 г.р., Spin Boldak District, Kandahar province, Afghanistan, in the area bordering Chaman district, Quetta, Pakistan.
41. ABDUL SALAM HANAFI ALI MARDAN QUL (Abdussalam Hanifi ; Hanafi Saheb)* ; 1968 г.р., Darzab district, Faryab district, Afghanistan. Примерный г.р. 1968.
42. ABDUL SALAM ZAEEF (Abdussalam Zaeef)* ; 1968 г.р., Kandahar, Afghanistan.
43. ABDUL SAMAD KHAKSAR* ; Kandahar, Afghanistan DOB : Between 1958 and 1963.
44. ABDUL SATAR PAKTIN (Abdul Sattar Paktis)* ; Paktia, Afghanistan.
45. ABDUL WAHAB* ; 1973 г.р., Faryab province, Afghanistan.
46. ABDUL WAHED SHAFIQ* ; 1968 г.р., Ningarhar province, Afghanistan. DOB : Approximately 1968.
47. ABDUL WASAY MU’TASIM AGHA (Mustasim Aga Jan ; Agha Jan ; Abdul Wasay Agha Jan Motasem)* ; 1968 г.р., Kandahar city, Afghanistan ; DOB : Approximately 1968.
48. ABDUL-HAQ WASSIQ (Abdul-Haq Wasseq)* ; 1975 г.р., Central Ghazni province, Afghanistan ; DOB : Approximately 1975.
49. ABDULHAI MOTMAEN* ; Zabul province, Afghanistan. Примерный г.р. 1973.
50. ABDULHAI SALEK*.
51. ABDULLAH AHMED ABDULLAH EL ALFI (Abu Mariam ; Al-Masri Abu Mohamed ; Saleh)* ; 06.06.1963 г.р., Gharbia, Egypt.
52. ABDULLAH ANSHORI (Abu Fatih ; Thoyib Ibnu ; Toyib Ibnu ; Abu Fathi)* ; 1958 г.р., Pacitan, East Java, Indonesia.
53. ABDULLAH HAMAD* ; 1972 г.р., Helmand, Afghanistan.
54. ABDULLAHI HUSSEIN KAHIE*.
55. ABID HAMMADOU (Abdelhamid Abou Zeid ; Youcef Adel ; Abou Abdellah)* ; 12.12.1965 г.р., Touggourt, Wilaya (province) of Ouargla, Algeria.
56. ABU BAKAR BA’ASYIR (Baasyir Abu Bakar ; Bashir Abu Bakar ; Abdus Samad ; Abdus Somad)* ; 17.08.1938 г.р., Jombang, East Java, Indonesia.
57. ABU BAKR AL-JAZIRI (Yasir Al-Jazari)*.
58. ABU RUSDAN (Abu Thoriq ; Rusdjan ; Rusjan ; Rusydan ; Thoriquddin ; Thoriquiddin ; Thoriquidin ; Toriquddin)* ; 16.08.1960 г.р., Kudus, Central Java, Indonesia.
59. ABU SUFIAN AL-SALAMABI MUHAMMED AHMED ABD AL-RAZZIQ (Abousofian Abdelrazek ; Abousofian Salman Abdelrazik ; Abousofian Abdelrazik ; Abousofiane Abdelrazik ; Sofian Abdelrazik ; Abou El Layth ; Aboulail ; Abu Juiriah ; Abu Sufian ; Abulail ; Djolaiba the Sudanese ; Jolaiba ; Ould El Sayeigh ; Abu Sufian Abd Al Razeq)* ; 06.08.1962 г.р., Al-Bawgah (Albaouga), Sudan.
60. ADEL ABDUL JALIL IBRAHIM BATTERJEE (Adil Al-Battarjee ; Adel Batterjee ; Adil Abd al Jalil Batarji ; Adel AbdulJaleel I. Batterjee)* ; 01.07.1946 г.р., Jeddah, Saudi Arabia. DOB : 01.06.1946.
61. ADEL BEN AL-AZHAR BEN YOUSSEF BEN SOLTANE (Zakariya)* ; 14.07.1970 г.р., Tunis, Tunisia.
62. ADEM YILMAZ (Talha)* ; 04.11.1978 г.р., Bayburt, Turkey.
63. ADIL MUHAMMAD MAHMUD ABD AL-KHALIQ (Adel Mohamed Mahmoud Abdul Khaliq ; Adel Mohamed Mahmood Abdul Khaled)* ; 02.03.1984 г.р., Bahrain.
64. AGHA JAN ALIZAI (Haji Agha Jan Alizai ; Hajji Agha Jan ; Agha Jan Alazai ; Haji Loi Lala ; Loi Agha)* ; 15.10.1963 г.р., Hitemchai Village, Helmand Province, Afghanistan.
65. AGUS DWIKARNA* ; 11.08.1964 г.р., Makassar, South Sulawesi, Indonesia.
66. AHMAD JAN AKHUNDZADA SHUKOOR AKHUNDZADA (Ahmad Jan Akhunzada ; Ahmad Jan Akhund Zada)* ; Uruzgan province, Afghanistan.
67. AHMAD ZERFAOUI (Abdullah ; Abdalla ; Smail ; Abu Khaoula ; Abu Cholder ; Nuhr)* ; 15.07.1963 г.р., Chrea, Algeria.
68. AHMADULLAH (Ahmadulla)* ; 1975 г.р., Qarabah district, Ghazni province, Afghanistan. DOB : Approximately 1975.
69. AHMED ABDI AW-MOHAMED (Abu Zubeyr, Muktar Abdirahman ; Abuzubair, Muktar Abdulrahim ; Aw Mohammed, Ahmed Abdi ; Aw-Mohamud, Ahmed Abdi ; Godane ; Godani ; Mukhtar, Shaykh ; Zubeyr, Abu)* ; 10.07.1977 г.р., Hargeysa, Somalia.
70. AHMED DEGHDEGH (Abd El Illah)* ; 17.01.1967 г.р., Anser, Wilaya (province) of Jijel, Algeria.
71. AHMED EL BOUHALI (Abu Katada)* ; 31.05.1963 г.р., Sidi Kacem, Morocco (31.05.1963 г.р., Sidi Kacem, Morocco).
72. AHMED HOSNI RARRBO (Rarrbo Abdallah ; Rarrbo Abdullah ; Rarrbo Ahmed Hosni)* ; 12.09.1974 г.р., Bologhine, Algeria (12.09.1974 г.р., France).
73. AHMED JAN AKHUND* ; Kandahar province, Afghanistan. Примерный г.р. 1953-1958.
74. AHMED KHALFAN GHAILANI (Ahmad Abu Bakr ; Ahmed Abubakar ; Ahmed Abubakar K. ; Ahmed Abubakar Khalfan ; Ahmed Abubakary K. ; Ahmed Ahmed Khalfan ; Ghailani Abubakary Khalfan Ahmed ; Ghailani Ahmed ; Ghilani Ahmad Khalafan ; Hussein Mahafudh Abubakar Ahmed Abdallah ; Khalfan Ahmed ; Mohammed Shariff Omar ; Ahmed The Tanzanian ; Foopie ; Fupi ; Ahmed A ; Al Tanzani Ahmad ; Bakr Abu ; Khabar Abu ; Ali Ahmed Khalfan ; Haytham al-Kini)* ; 14.03.1974 г.р., Zanzibar, Tanzania. Возможно г.р. : 13.04.1974, 14.04.1974, 01.08.1970.
75. AHMED MOHAMMED HAMED ALI (Abdurehman Ahmed Mohammed ; Ahmed Hamed ; Ali Ahmed Mohammed ; Ali Hamed ; Hemed Ahmed ; Shieb Ahmed ; Abu Fatima ; Abu Islam ; Abu Khadiijah ; Ahmed The Egyptian ; Ahmed Ahmed ; Al-Masri Ahmad ; Al-Surir Abu Islam ; Shuaib)* ; 13.01.1967 г.р., Badari, Asyout, Egypt.
76. AIMAN MUHAMMED RABI AL-ZAWAHIRI (Ayman Al-Zawahari ; Ahmed Fuad Salim ; Al Zawahry Aiman Mohamed Rabi Abdel Muaz ; Al Zawahiri Ayman ; Abdul Qader Abdul Aziz Abdul Moez Al Doctor ; Al Zawahry Aiman Mohamed Rabi ; Al Zawahry Aiman Mohamed Rabie ; Al Zawahry Aiman Mohamed Robi ; Dhawahri Ayman ; Eddaouahiri Ayman ; Nur Al Deen Abu Mohammed ; Abu Fatma ; Abu Mohammed ; Ayman Al Zawahari ; Ahmad Fuad Salim)* ; 19.06.1951 г.р., Giza, Egypt.
77. AKHTAR MOHAMMAD MANSOUR SHAH MOHAMMED (Akhtar Mohammad Mansour Khan Muhammad ; Akhtar Muhammad Mansoor ; Akhtar Mohammad Mansoor)* ; 1960 г.р., Kandahar, Afghanistan ; Kalanko Joftian, Zurmat district, Paktia province, Afghanistan.
78. AKHTAR MOHAMMAD MAZ-HARI* ; 1970 г.р., Kunduz, Afghanistan.
79. AKRAM TURKI HISHAN AL-MAZIDIH (Akram Turki Al-Hishan ; Abu Jarrah ; Abu Akram)* ; 1974 г.р., DOB : a) 1974 b) 1975.
80. AL SAYYID AHMED FATHI HUSSEIN ELIWAH (Al Sayyid Ahmed Fathi Hussein Eliwa ; Al Sayyid Ahmed Fathi Hussein Alaiwah ; Al Sayyid Ahmed Fathi Hussein Elaiwa ; Al Sayyid Ahmed Fathi Hussein Elewah ; Al Sayyid Ahmed Fathi Hussein Alaywah ; El Sayed Ahmad Fathi Hussein Elaiwa ; Hatim ; Hisham ; Abu Umar)* ; 30.07.1964 г.р., Suez ; Alexandria, Egypt. Возможно 30.01.1964г.р.
81. AL-AZHAR BEN KHALIFA BEN AHMED ROUINE (Salmane ; Lazhar)* ; 20.11.1975 г.р., Sfax, Tunisia.
82. AL-AZHAR BEN MOHAMMED BEN EL-ABED AL-TLILI (Lazar Ben Mohammed Tlili)* ; 26.03.1969 г.р., Feriana, Al-Kasrain, Tunisia.
83. AL-MOKHTAR BEN MOHAMED BEN AL-MOKHTAR BOUCHOUCHA (Bushusha Mokhtar)* ; 13.10.1969 г.р., Tunis, Tunisia.
84. ALI ABBAS ABDI*.
85. ALI AHMED NUR JIM’ALE (Ahmed Ali Jimale ; Ahmad Nur Ali Jim’ale ; Ahmed Nur Jumale ; Ahmed Ali Jumali ; Ahmed Ali Jumale ; Sheikh Ahmed Jimale)* ; 1954 г.р., Eilbur, Somalia.
86. ALI GHALEB HIMMAT* ; 16.06.1938 г.р., Damascus, Syrian Arab Republic.
87. ALI MOHAMED EL HEIT (Kamel Mohamed ; Alм Di Roma ; Kamel Mohamed ; Ali Il Barbuto)* ; 20.03.1970 г.р., Rouiba, Algeria (30.01.1971 г. ; 20.03.1970 г.р., Algeria).
88. ALI SAYYID MUHAMED MUSTAFA BAKRI (Ali Salim ; Abd Al-Aziz ; Al-Masri)* ; 18.04.1966 г.р., Beni- Suef.
89. ALLAH DAD TAYEB WALI MUHAMMAD (Allah Dad Tayyab ; Allah Dad Tabeeb)* ; 1963 г.р., Kandahar city, Afghanistan ; DOB : Approximately 1963.
90. ALLAHDAD (Akhund)* ; 1953 г.р., Spinboldak district, Kandahar province, Afghanistan. Примерный г.р. 1953.
91. ALY SOLIMAN MASSOUD ABDUL SAYED (Ibn El Qaim ; Mohamed Osman ; adam)* ; 1969 г.р., Tripoli, Libyan Arab Jamahiriya.
92. AMIN MUHAMMAD UL HAQ SAAM KHAN (Al-Haq Amin ; Amin Muhammad ; Dr. Amin ; Ul-Haq Dr. Amin)* ; 1960 г.р., Nangarhar Province, Afghanistan.
93. AMINULLAH AMIN*.
94. AMIR ABDULLAH (Amir Abdullah Sahib)* ; 1972 г.р., Paktika Province, Afghanistan.
95. AMIR KHAN MOTAQI (Amir Khan Muttaqi)* ; Helmand province, Afghanistan. Примерный г.р. 1968.
96. AMRAN MANSOR (Henry)* ; 25.05.1964 г.р., Johor, Malaysia.
97. ANGELO RAMIREZ TRINIDAD (Calib Trinidad ; Kalib Trinidad ; Abdul Khalil ; Abdukahlil ; Abu Khalil ; Anis)* ; 20.03.1978 г.р., Gattaran, Cagayan Province, Philippines.
98. ANWAR NASSER ABDULLA AL-AULAQI (Anwar al-Aulaqi ; Anwar al-Awlaki ; Anwar al-Awlaqi ; Anwar Nasser Aulaqi ; Anwar Nasser Abdullah Aulaqi ; Anwar Nasser Abdulla Aulaqi)* ; 21.04.1971 г.р., Las Cruces, New Mexico, United States of America. DOB : 22 Apr. 1971.
99. AQEEL ABDULAZIZ AQEEL AL-AQEEL (Aqeel Abdulaziz Al-Aqil ; Ageel Abdulaziz A. Alageel)* ; 29.04.1949 г.р., Unaizah, Saudi Arabia.
100. AREFULLAH AREF* ; 1958 г.р., Zurmat district, Paktia province, Afghanistan. Примерный г.р. 1958.
101. ARIF QASMANI (Muhammad Arif Qasmani ; Muhammad ’Arif Qasmani ; Mohammad Arif Qasmani ; Arif Umer ; Qasmani Baba ; Memon Baba ; Baba Ji)* ; 1944 г.р., Pakistan DOB : Approximately 1944.
102. ARIS MUNANDAR* ; 01.01.1971 г.р., Sambi, Boyolali, Java, Indonesia. Дата рождения между 1962 и 1968 годами.
103. ARSALAN RAHMANI MOHAMMAD DAULAT (Arsala Rahmani)* ; 1941 г.р., Khaleqdad village, Urgon district, Paktika province, Afghanistan.
104. ASCHRAF AL-DAGMA (Aschraf Al-Dagma ; Aschraf Al Dagma ; Aschraf Al Dagma ; Aschraf Al Dagma)* ; 28.04.1969 г.р., Absan, Gaza Strip, Palestinian Territories (28.04.1969 г.р., Kannyouiz, Palestinian Territories ; 28.04.1969 г.р., Gaza Strip, Palestinian Territories ; 28.04.1969 г.р., Palestinian Territories ; 28.04.1969 г.р., Abasan, Gaza Strip).
105. ATA ABDOULAZIZ RASHID (Ata Abdoul Aziz Barzingy ; Abdoulaziz Ata Rashid)* ; 01.12.1973 г.р., Sulaimaniya, Iraq (01.12.1973 г.р.).
106. ATILLA SELEK (Muaz)* ; 28.02.1985 г.р., Ulm, Germany.
107. ATIQULLAH*.
108. ATTIQULLAH AKHUND* ; 1953 г.р., Shawali Kott district, Kandahar, Afghanistan.
109. AWEYS DAHIR UBEIDULLAHI*.
110. AZIZIRAHMAN*.
111. BADRUDDIN HAQQANI* ; Approximately 1975-1979.
112. BASHIR MOHAMED MAHAMOUD (Bashir Mohamed Mahmoud ; Bashir Mahmud Mohammed ; Bashir Mohamed Mohamud ; Bashir Mohamed Mohamoud ; Bashir Yare ; Bashir Qorgab ; Gure Gap ; Abu Muscab ; Qorgab)* ; 1982 г.р., DOB : Circa 1979-1982.
113. BEKKAY HARRACH (Abu Talha al Maghrabi ; al Hafidh Abu Talha der Deutsche (« the German »)* ; 04.09.1977 г.р., Berkane, Morocco…
Suite et sources:

07/05/2011

Kadhafi conseillé par un colonel Russe…

Un officier supérieur russe donne des conseils à Kadhafi


L’intéressant site de géopolitique Zebra Station Polaire publie la traduction d’une  lettre ouverte adressée, le 21 mars dernier, par le colonel Vladimir Vassilievich Kvachkov ,  un officier parachutiste qui a commandé les forces spéciales russo-soviétiques – les fameux Spetznaz – du célébrissime GRU (renseignement militaire russe) en Afghanistan et en Tchétchènie. Dans celle-ci, l’officier supérieur russe s’adresse au colonel Mouammar Kadhafi en lui conseillant de « porter la guerre sur le territoire de l’ennemi » en menant des actions de guérilla et des sabotages sur le territoire des états membres de l’OTAN et plus particulièrement en France.

Il  propose ainsi de s’attaquer aux aéronefs sur leurs bases de départ en France  – en Corse, mais cela pourrait aussi concerner les bases d’Istres, de Salon de Provence ou la base de Toulon –  et en Italie au moyen de systèmes portatifs de défense anti-aérienne. Il souligne que des armes utilisées dans le domaine sportif peuvent à courte distance infliger des dommages aux aéronefs en stationnement mais aussi lors des phases de décollage et d’atterrissage. La destruction du ravitaillement en carburant de ces bases est proposée comme un moyen de réduire les capacités opérationnelles de l’aviation de l’OTAN.

Concernant la France, il met en avant l’existence de populations d’origine « arabe »- maghrébine – qui pourraient servir de 5e colonne,  apporter un appui logistique aux commandos et servir de vivier de recrutement. Il propose de s’attaquer aux « transports militaires  » sur le territoire des états membres de l’OTAN au moyen de mines en soulignant que le transport de personnel s’effectue dans des zones civiles. Une cible particulièrement vulnérable serait les étudiants des écoles militaires, élèves-officiers,   »tout homme en uniforme de l’ennemi doit être détruit  » .

Ces attaques devraient concerner aussi les infrastructures comme les réseaux de distribution d’eau et de gaz mais aussi les centrales nucléaires afin de faire « sentir la douleur de l’agression » aux populations européennes complices de l’agression contre la Libye.
Le colonel fait enfin le lien entre l’agression contre la Libye et celle contre la Yougoslavie – en 1999 mais estime que le président Slobodan Milosevic manquait de « force spirituelle » pour opérationnaliser sa stratégie*.
_______
Note NPI : Néanmoins, le KOS ou Kontraobavesajna Sluzba, le renseignement militaire de l’armée serbe (VJ) utilisait des « observateurs » aux abords des bases aériennes de l’OTAN (Aviano notamment) destinés à fournir du renseignement sur les rotations de l’aviation de l’Alliance atlantique durant l’Opération Allied Force.

11/02/2011

L’islamiste Doku Umarov prédit une année de « sang et de larmes » pour la Russie.

Il devrait se planquer sérieusement, ce con… Poutine. Vite !!!

FDF

.

 

Le terroriste suspecté d’être à l’origine de l’attaque de l’aéroport de Moscou en janvier dernier a livré une vidéo menaçante sur Internet. Il prédit une année de « sang et de larmes » pour la Russie.

Dans une vidéo postée dimanche sur un site pro-rebel, l’islamiste Doku Umarov suspecté d’être à l’origine de l’attentat de l’aéroport de Moscou, prédit une année d’attaques contre la Russie, rapport lundi la chaîne CNN.  

Vêtu d’une tenue de camouflage et entouré de deux hommes armés, l’auto-proclamé Emir du Caucase du Nord annonce devant la caméra une année de « sang et de larmes » pour la Russie.

« Chaque mois, voire chaque semaine »

Au moins une « cinquantaine de rebelles » se tiendraient prêts à l’attaque. Des opérations pourraient être conduites « chaque mois, voire chaque semaine », menace le djihadiste en ajoutant: « Je souhaite que Poutine et Medvedev ainsi que tous les ennemis comprennent que plusieurs d’entre nous sont prêts à suivre notre voie et à donner leur vie pour Allah », ajoute-t-il.

Doku Umarov figure en haut des listes des suspects de l’attentat du 24 janvier, à l’aéroport de Moscou. Une femme-kamikaze avait été directement reconnue responsable de l’attaque. La télévision d’Etat russe avait précisé que la terroriste était droguée au moment des faits. L’attentat de Moscou avait causé la mort de 36 personnes.

La vidéo postée dimanche ne permet toutefois pas d’affirmer qu’Umarov est lié à cette attaque, précise encore CNN. Le terroriste nie même cette accusation dans son message avant de formuler ses menaces.

LeMatin.ch & les agences

29/01/2011

Des voeux explosifs pour une « veuve noire » en Russie.

Quand on vous répète que les mobiles, c’est dangereux pour la santé…

FDF

.

Une kamikaze tuée par un SMS de Nouvel An !

La jeune femme aurait reçu un message lui souhaitant une bonne année 2011. Un texto qui aurait immédiatement déclenché la ceinture d’explosifs reliée à son portable. Ce sont les conclusions des services de sécurité russes après avoir constaté de la mort d’une «veuve noire» —surnom donné aux femmes kamikazes utilisées par la rébellion islamiste du Caucase du Nord notamment lors des attentats du métro de Moscou en mars 2010.

La terroriste devait faire partie d’un commando de djihadistes. Son groupe avait planifié une attaque dans le centre de Moscou le soir du Nouvel an. Elle aurait dû faire exploser ses charges sur la place Rouge. Toujours selon des sources de la sécurité russe, ce commando aurait des affinités avec celui responsable de l’attaque de l’aéroport de Domodedovo lundi 24 janvier 2011.

Les services de renseignements sont persuadés qu’un texto impromptu envoyé par l’opérateur de téléphonie mobile a mis fin à l’opération au moment où la terroriste se trouvait dans une maison moscovite appartenant au commando, la tuant sur le coup.

Plusieurs sortes de détonateurs sont utilisés par les terroristes. La dernière tendance tend à démontrer que les portables sont le plus souvent utilisés. Ils permettent ainsi aux complices du candidat au suicide de choisir à distance le moment de la détonation en envoyant un simple SMS.

La jeune femme n’a pas été identifiée mais son mari serait en prison pour des liens avérés avec des groupes de terroristes islamistes radicaux. Plus d’informations circulent au sujet de l’équipe responsable de l’attentat de Domodedovo. Le FSB penche pour un groupe de commando-suicide entraîné au Pakistan. La police cherche toujours à identifier le terroriste masculin dont la tête a été retrouvée à l’aéroport.

Comme le soulignait sur Slate Anne Applebaum juste après l’attentat de l’aéroport de Domodedovo:

«depuis 1999, la Russie a subi, en moyenne, au moins une attaque terroriste importante par an. Elles sont généralement imputées à des Tchétchènes ou autres nord-Caucasiens —citoyens de la Fédération russe—mais de nombreux cas restent non résolus. Quand les Tchétchènes ont perdu leur guerre pour la souveraineté au début des années 2000, certains de leurs dirigeants ont promis de livrer leur combat jusqu’au cœur de la Russie.»

Source: http://www.slate.fr/

Merci à FM…

28/01/2011

Un russe converti à l’islam serait à l’origine de l’attentat de Moscou.

Ouhais… 35 morts: il a droit à ses 72 putes au paradis d’Allah.

FDF

.

L’auteur de l’attaque serait un homme que les services de police recherchaient dans le cadre d’une enquête sur un autre attentat.

La piste d’un Russe converti à l’islam wahhabite se précisait vendredi, quatre jours après l’attentat qui a fait 35 morts à l’aéroport de Moscou, selon les informations de la presse locale, alors que les enquêteurs restaient très discrets sur l’avancée de leurs investigations. Le quotidien Kommersant a précisé vendredi ses révélations de la veille qui désignaient un militant islamiste russe comme le principal suspect de l’attaque suicide de l’aéroport Domodedovo. L’individu, Vitali Razdoboudko, 32 ans, était connu de la police depuis sa conversion à l’islam lorsqu’il était étudiant à Piatigorsk, dans la région de Stavropol, au pied du massif du Caucase. Selon un responsable des forces de l’ordre locales, Vitali Razdoboudko était déjà recherché dans le cadre d’une enquête sur un autre attentat, la police le soupçonnant d’appartenir à un groupe rebelle, le « nogaïsski djamaat ». Il aurait disparu en novembre avec sa concubine et leur nouveau-né. 

Selon Kommersant, la police étudie de près la relation du couple avec leurs colocataires : Anvarbek Amangaziev, interpellé en octobre dans le cadre d’une enquête sur une série d’attentats, et sa compagne Zeïpan Souiounova. Cette dernière a été interpellée en janvier après l’explosion accidentelle d’une ceinture d’explosifs à Moscou, qui avait tué une autre femme s’apprêtant, selon plusieurs médias, à commettre un attentat-suicide le 31 décembre. Kommersant laisse entendre que cette femme pourrait être la compagne de Razdoboudko, et que celui-ci aurait pu perdre la vie à son tour en commettant l’attentat de Domodedovo.

« Le sentiment de frustration idéologique monte »

Autre révélation, selon Kommersant : Razdoboudko a été converti à l’islam par un imam russe, Anton Stepanenko, un islamiste wahhabite présumé dont les disciples ont participé à une attaque rebelle contre Naltchik (Kabardino-Balkarie, Caucase) en octobre 2005 (des dizaines de morts). Selon Kommersant, la police a aussi saisi des livres, des DVD à caractère extrémiste et un guide de fabrication d’engins explosifs, lors d’une perquisition à son domicile en 2006.

« Les gens sont déçus par le pouvoir en place (en Russie), les pratiques, l’engagement politique des hiérarques de l’Église orthodoxe », explique Sergueï Aroutiounov, expert sur le Caucase à l’Académie russe des sciences, expliquant la propagation de l’islam radical parmi les non-musulmans. « Le sentiment de frustration iéologique monte, les gens psychologiquement instables cherchent une nouvelle foi, de nouvelles idoles », explique-t-il. Pour un expert militaire indépendant, Alexandre Golts, « le problème n’est pas que des Slaves apparaissent parmi les wahhabites, il est bien plus grave : une génération entière a grandi pendant la guerre (dans le Caucase) et s’est constituée dans cette idéologie ».

Jusqu’à présent, les enquêteurs n’ont donné aucune information officielle sur les pistes étudiées en lien avec l’attentat de Domodedovo. Après la première guerre de Tchétchénie (1994-1996) entre forces russes et indépendantistes, la rébellion s’est progressivement islamisée et a de plus en plus débordé les frontières tchétchènes pour se transformer au milieu des années 2000 en un mouvement armé actif dans tout le Caucase du Nord. Les autorités russes ne parviennent pas à juguler ces violences, qui présentent un grave risque pour la sécurité des Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, à seulement quelques centaines de kilomètres des zones instables.

Source: http://www.lepoint.fr/

La Russie dit non à l’invasion migratoire !

 

Bravo à eux! Ils semblent avoir enfin compris.
FDF

.


En matière démographique, les Russes sont moins naïfs que les Européens de l’Ouest déniant les catastrophiques réalités, endoctrinés par la nouvelle religion droit-de l’hommiste ! Les Occidentaux ont raillé la Russie qui doit faire face au déclin de sa population, mais s’ils ont effectivement bien vu la paille dans l’œil de la Russie, ils ont oublié la poutre de l’immigration extra-européenne qui était dans le leur ! Certes les Russes vont connaitre encore des moments très difficiles, mais suite aux mesures prises par les présidents Poutine et Medvedev, ils font face et vont s’en sortir progressivement, sans compromettre leur avenir et leur identité, alors que les élites dirigeantes de l’Europe de l’Ouest commettent un crime, une trahison inadmissible ,celui de porter atteinte à la patrie charnelle des peuples européens, en acceptant des masses d’immigrés (l’immigration continue derrière les rideaux de fumée médiatiques avec le Président Sarkozy, soit 250 000 personnes par an et une agglomération comme Lille tous les 3 ans) dont beaucoup sont pratiquement inassimilables, principalement en provenance de l’Afrique.

Europe de l’ouest à l’image de la Bosnie, du Kossovo, du Liban, de l’Afrique de l’ouest

Aujourd’hui, les perspectives réelles de l’Europe de l’Ouest, c’est à terme une inéluctable guerre civile comme en ont connu le Liban, la Bosnie, le Kosovo, la Géorgie, les pays africains, Ceylan.., si des mesures favorisant la natalité des populations de souche européenne ne sont pas prises immédiatement. A contrario  l’avenir appartient toujours à la Russie, au-delà de difficultés structurelles, suite en particulier, à la catastrophique décennie de 1990 à 2000 avec une natalité en chute libre et une perte de population de 800 000 individus par an, pendant l’ère de Boris Eltsine. Le déclin démographique, le mal être, la baisse de la natalité de la Russie avait commencé en fait, dans les années 80, dès les premiers signes de l’essoufflement et de l’implosion à venir de l’URSS. En 2007, au moment même où Poutine exposait son projet de stabilisation démographique, la Russie ne comptait déjà plus que 142 millions d’habitants, alors que la population était encore de 150 millions en 1992. Un rapport présenté en Russie en 2007 et largement diffusé par l’agence Novosti illustrait de manière criante l’érosion inéluctable : chaque heure, la Russie perd cent habitants ; toutes les vingt et une secondes, on enregistre une naissance, mais une mort se produit toutes les quinze secondes(1).

Russie : une opinion publique hostile à l’immigration

En Russie, l’opinion publique est hostile à l’immigration. Contrairement aux affabulations de l’Occident, même si le « péril jaune » passe pour très réel à terme, plus particulièrement en Sibérie et en Extrême Orient, il y a à ce jour en Russie , un maximum de 400 000 Chinois, selon Zhanna Zayonchkouskaya, Chef de laboratoire de migration des populations de l’Institut National de prévision économique de l’Académie des Sciences de Russie, et non pas plusieurs millions comme cela a pu être annoncé. Les Russes ont veillé au grain et ont pris des mesures très sévères pour éviter une possible migration de masse.

Le rapatriement des Russes hors frontières

La seule immigration qui a été favorisée est le rapatriement de Russes établis dans les anciennes républiques soviétiques (Kirghizstan, Kazakhstan, Pays baltes, Turkménistan.). Des villes comme Vladivostok, Irkoutsk, Khabarovsk, Irkoutsk, Krasnoïarsk et même Blagovetchensk, à la frontière chinoise, sont des villes européennes  avec seulement quelques commerçants ou immigrés chinois en nombre très limité. Une invasion aurait pu avoir lieu en Extrême Orient dans les années 1990, tant la situation s’était dégradée. Il est à remarquer que les migrants chinois de l’époque ont profité du laxisme et de l’anarchie ambiante pour filer à l’ouest de la Russie. Être clandestin n’est pas aisé aujourd’hui en Extrême Orient et en Sibérie : la frontière est relativement imperméable; le risque est grand ; les hôtels sont sous contrôle étroit ; le chaos qui suivit l’éclatement de l’URSS est déjà loin.

Quelques millions d’immigrés en provenance du Caucase

Quant aux immigrés en Russie de l’Ouest en provenance du Caucase (Géorgie, Arménie, Azerbaïdjan) ou de l’Asie centrale (Tadjikistan), ils sont quelques  millions, dont beaucoup de clandestins, mais ne représentent aucun danger ou aucune menace réelle à ce jour sur le territoire russe tant par leur nombre, que par leur implantation contrôlée d’une façon très étroite par la police et les autorités. La population russe autochtone les perçoit souvent d’une façon très défavorable avec des sentiments nationalistes, comme a pu le montrer l’émeute villageoise pendant plusieurs jours à Kondopoga en Carélie, en septembre 2006, à l’égard de communautés caucasiennes, principalement tchéchènes.

Natalité à relever et politique nataliste

La Russie a réagi à la crise démographique selon le bon sens, en pensant courageusement et d’instinct natalité à relever. Dès 2003, suite à la proposition du député conservateur Alexandre Tchouev, le Parlement a supprimé la pratique de l’IVG pour raisons sociales ; l’avortement n’est autorisé qu’en cas de viol, si la mère est déchue de ses droits parentaux, ou si le père est handicapé. En mai 2006, le Président Poutine a confirmé la mise en place d’une politique nataliste. Cette politique permet aux mères de bénéficier d’une « prime de maternité » importante (1 250 000 roubles, soit 17 350 euros (en 2006) pour la naissance d’un second enfant et 1 300 000 roubles (18 825 euros pour le troisième). Depuis février 2006, des « certificats de naissance » ont été introduits dans les maternités : remplis lors de la naissance d’un enfant, ils permettent à la mère de toucher sa « prime de maternité » et à la sage-femme de bénéficier d’une « prime d’assistance » de 10 000 roubles (294 euros) pour chaque enfant né dans son service.

La Russie a dû aussi faire face à un véritable drame humanitaire en matière de logement avec l’absence d’espace physique pour l’enfant qui conduisait à l’enfant unique. La construction, en plein essor, devrait contribuer au redressement de la natalité. Le logement, l’éducation, l’agriculture et la santé constituent les quatre « projets nationaux » des perspectives 2020 pour la Russie. Aux États-Unis, le « baby boom » avait été la conséquence d’une migration de masse des centres-villes vers les banlieues, « vers la terre ».

La remontée de l’espérance de vie

L’espérance de vie, selon Boris Revitch du Centre de démographie russe, était de 59 ans pendant les années 1990 à la naissance, soit vingt ans de moins qu’en Europe  occidentale. Elle est aujourd’hui en 2011, supérieure à 69 ans. Les fléaux que la Russie devait affronter au début des années 2000 en matière démographique étaient en ordre de grandeur les suivants : l’alcoolisme (34 500 morts par an), le tabagisme (500 000 morts par an), les maladies cardio-vasculaires (1,3 millions de morts par an),le cancer (300 000 morts par an), le sida, les accidents de la route (39 000 morts par an ), les meurtres (36 000 par an), les suicides (46 000 par an), la déficience du système de santé qui faisait la fierté de l’URSS et qui est devenue une catastrophe sanitaire. La mortalité infantile, 11 pour 1000, est deux fois plus élevée que dans l’UE. Au delà de la nouvelle législation en place, des progrès doivent encore être faits pour la diminution du nombre d’avortements qui a diminué de 25% entre 2003 et 2008, mais on recensait tout de même encore 1,234 millions d’avortements en 2008,pour 1,714million de naissances de la même année ! Par ailleurs la Russie doit faire face à un effet d’hystérésis, suite à la structure de sa population et à toutes ces années catastrophiques, ce qui a généré un rétrécissement de la strate de population en âge de procréer.

Retour aux valeurs traditionnelles et sortie de l’habitude de l’enfant unique

Le retour aux valeurs traditionnelles, à la religion orthodoxe devrait aussi contribuer à sortir de l’habitude de l’enfant unique .Tout progrès réel repose en fait sur une révolution des mentalités favorisant la famille nombreuse. Il semble que la situation à ce sujet soit moins désespérée en Russie qu’en Allemagne. Le président Medvedev a proposé en 2010, en plus des mesures Poutine ci-dessus mentionnées, une réduction d’impôts de trois mille roubles (72 euros) par mois et par enfant à partir du troisième enfant. Pour les autres familles avec enfants, il s’est déclaré également favorable à une réduction des impôts, sans pour autant donner de chiffres. Un exemple anecdotique, mais hautement symbolique de l’attitude politique russe envers les familles et les naissances, est la campagne officielle « Donnez naissance à un patriote pour la fête de l’Indépendance de la Russie », dans la région d’Ulyanovsk située à environ 850km à l’est de Moscou, campagne dotée de prix, dont le premier est une voiture !

En 2005, la population avait décru de 760 000 habitants, ce qui était le record absolu. En 2006, la baisse ne fut que de 520 000 habitants, puis 280 000 habitants en 2007, 116 000 habitants en 2008. La bonne nouvelle, c’est qu’en 2009 avec 1,76 millions de naissances, 1,95 millions de décès, 100 000 émigrants, et 330 000 naturalisations, la population russe a augmenté pour la première fois depuis 15 ans de 50 000 habitants. Le taux de fécondité de 1,9 enfants par femme en 1990, tombé à 1,1 enfant par femme en 2000, est remonté à 1,56 enfants par femme en 2009, soit un taux similaire à celui de l’Union européenne qui était de 1,57enfants par femme en 2008.

Vers le retour à l’équilibre ?

Trois prévisions démographiques majeures ont été envisagées pour la démographie en Russie en 2010. Selon une prévision estimée mauvaise du ministère de la santé russe, la population devrait continuer à baisser pour atteindre 139.630.000 habitants en 2016 et 128 000 000 d’habitants en 2030.Le taux d’immigration resterait faible autour de 200 000 personnes par an pour les 20 prochaines années.

Selon une prévision estimée moyenne du même ministère, la population russe devrait légèrement augmenter jusqu’en 2016 pour atteindre 142 160 000 habitants, puis recommencer à légèrement baisser, de 200 000 ou 300 000 habitants dès 2020 pour atteindre 139 372 000 habitants en 2030. Le taux d’immigration serait contenu à une moyenne de 350 000 nouveaux entrants/an, ce qui est à peu près la moyenne de 2009, année durant laquelle 334 500 étrangers et apatrides ont reçu la nationalité russe. Une partie étant d’origine russe ou ukrainienne.

Selon une prévision haute toujours du même ministère de la santé, la population devrait augmenter à près de 144 000 000 d’habitants en 2016 et continuer à augmenter jusqu’à 148 000 000 en 2030. Le taux d’immigration serait plus élevé dans cette variante, soutenant la hausse de la population et avoisinerait les 475 000 nouveaux entrants/an. D’ici 20 ans, on arriverait à une « immigration » équivalente à 8% de la population du pays. Celle-ci serait principalement du Caucase et de la CEI, donc de populations post-soviétiques, russophones, dont des communautés sont déjà présentes en Russie et pas foncièrement déstabilisantes.

La Russie à l’écart des erreurs occidentales ?

En conclusion, la hausse de la natalité est le résultat de la politique volontaire de Vladimir Poutine, de Dimitri Medvedev et de leurs gouvernements. La baisse de la natalité dans les pays occidentaux, elle, est le résultat de la politique volontaire de l’oligarchie mondialiste au pouvoir qui ne tient pas compte des causes qu’elle a créées : déchristianisation, corruption des mœurs, libéralisation de la contraception, de l’avortement, de l’homosexualité, féminisme et travail des femmes, destruction des petits agriculteurs, regroupement des populations dans les métropoles, diminution des allocations familiales – qui ne sont plus réservées aux citoyens français de souche, mais bien au contraire de plus en plus aux populations immigrées, ce qui est le comble de la bêtise et du suicide programmé – bref, ce qu’on appelle « la Culture de mort ». Déjà Emmanuel Le Roy Ladurie, membre de l’Institut, remarquait que la France reste un pays où le pourcentage des avortements (220 000 par an) égale le taux de mortalité des bébés âgés de moins d’un an au temps de Louis XIV. Peut-on vraiment parler de progrès dans ces conditions ?» L’oligarchie mondialiste considère que l’unique remède contre la dénatalité est l’immigration. L’objectif est de fabriquer à l’échelle planétaire, une population d’apatrides et de déracinés opposés les uns aux autres dans une guerre civile mondiale, les peuples devenant des minorités dans leurs propres patries. (2)

La Russie qui fait  face à des difficultés bien plus grandes que l’UE a dit non à ces folies occidentales. Elle nous montre le chemin du redressement démographique, du coup d’arrêt à donner à l’immigration, bref le chemin de la survie de   notre civilisation européenne !

source : Polémia

24/11/2010

Les Russes indignés face aux égorgements de moutons en pleine rue!

Et quoi de plus normal comme réaction? Ca remue aussi, là-bas… Croyez vous que les muzz finiront par comprendre, un jour???

FDF

.

Une femme passe à proximité d’un endroit où sont sacrifiés les moutons à Tver, le 16 novembre.

Le 16 novembre, des millions de musulmans ont célébré le Qurban Bayram (l’équivalent, en langue turque, de l’Aïd el-Kebir). La tradition veut que, pour clore la journée de festivités, les fidèles sacrifient un mouton. Mais les mises à mort, parfois organisées à même le trottoir, ne sont pas du goût de tout le monde.

Dans le Caucase du Nord, au Tatarstan ou encore en Bachkirie, régions à majorité musulmane où vivent les peuples turcs (peuples dont la langue fait partie de la famille des langues turques), les célébrations se sont passées sans incident particulier. En revanche, dans des endroits où les populations sont à majorité chrétiennes orthodoxes, comme à Moscou ou à Saint-Petersbourg, et qui ont récemment connu une forte migration musulmane, des citoyens ont fait part de leur indignation face aux égorgements de moutons organisés dans des lieux qu’ils jugent inadaptés.

L’année dernière, le sacrifice d’un mouton dans le bac à sable d’un square de Moscou avait révolté les habitants. Depuis, les autorités réligieuses musulmanes ont exigé des fidèles que les rituels soient observés dans l’espace privé et qu’une certaine discrétion soit de mise pendant les célébrations. Bien qu’aucun incident de ce genre n’ait été signalé cette année, plusieurs plaintes ont été rapportées concernant des cadavres de moutons traînés dans la rue, attachés près d’un arrêt de bus ou égorgés dans des camionettes garées à proximité des mosquées.

À Tverles musulmans ont sacrifié l’animal devant une église située à proximité de la mosquée. À Vladivostock, des égorgements ont été organisés devant une garderie. L’importance des rassemblements autour des mosquées aux heures de prières a aussi posé un problème. À Moscou, des femmes auraient été empêchées de rentrer chez elles ou d’aller à leur travail par des hommes qui refusaient qu’elles passent à côté d’eux pendant la prière…

Suite et source: http://tinyurl.com/2d4ne29

23/11/2010

Russie : des islamistes tirent au lance-grenade sur une église de l’Ingouchie !

 

En Occident, ils peuvent construire toutes les mosquées qu’ils veulent, mais ça ne les empêche pas de se plaindre de persécution. Imaginez la commotion internationale si on tirait au lance-grenade sur une mosquée ! Ils veulent la guerre? No problemo…

Le Patriarche de Moscou a condamné l’attaque contre une église orthodoxe en Ingouchie.

Terrorist-islam-koran2 «Les vrais croyants, quelle que soit leur religion, font toujours preuve de respect envers les autres traditions religieuses et culturelles. Seuls des païens auraient pu agir ainsi», a déclaré le porte-parole du patriarche, l’archiprêtre Vladimir Vigilyansky, à Interfax-Religion lundi. «Les assaillants veulent semer la discorde entre personnes de différentes nationalités et religions. Ils accroissent continuellement les tensions et ils incitent les résidents locaux», a-t-il ajouté.

Il a qualifié d’insensées les tentatives de susciter une querelle interreligieuse, et déclaré que «les musulmans et les orthodoxes ont toujours vécu ensemble dans le Caucase du Nord et la Russie, et le pays n’a jamais connu de conflits interreligieux.»

Des tirs de lance-grenade ont atteint la coupole d’une église orthodoxe à Orjonikidzevskaya en Ingouchie tôt lundi matin, causant des dommages mineurs. Aucun religieux n’a été blessé. La police enquête sur l’incident et recherche des suspects.

Source : Church bombing in Ingushetia aims to spark interreligious feud – Patriarchate, Interfax-Religion, 22 novembre 2010

 

11/10/2010

Islamisation: les musulmans tentent d’imposer la charia également à Saint Petersbourg !

Je le citais dans un billet précédent, Poutine… C’est toujours lui, malgré les apparences, qui dirige la Russie… Ca m’étonnerait que les musulmans lui mettent longtemps des bâtons dans les roues. Souvenez vous de Beslan et des tchétchènes (http://tinyurl.com/249uu7n)
Makhmutov et ses associés sont d’ores et déjà morts…
FDF
Beslan 2004. Les muzz avaient défié Poutine…
.
Un avocat, chef de l’organisation musulmane Al-Fatkh à Saint-Pétersbourg, a envoyé une lettre à la Cour constitutionnelle de Russie pour demander si l’introduction de tribunaux de la charia consultatif est licite, a indiqué le journal Trud Daily. Dzhamaliddin Makhmutov “demande une réunion plénière de la Cour constitutionnelle pour expliquer dans quelle mesure l’interdiction de créer une institution de justice islamique en Russie est légale.

Dans sa lettre, il a déclaré que la législation actuelle “ne contient pas d’interdiction directe concernant l’établissement des tribunaux de la charia qui pourraient intervenir en tant que médiateur dans les affaires domestiques et familiales entre musulmans”rapporte le journal.  “Je souhaite promouvoir l’initiative civile de créer un tribunal de la charia, qui pourrait réduire les tensions et [encourager] la tolérance dans la société”, a écrit le quotidien, citant Makhmutov. “Avec les travailleurs immigrants, l’islam est entré dans nos villes et ne pas vouloir l’admettre, signifie éviter de résoudre le problème”, a ajouté l’avocat.

En août, Makhmutov avait créé des remous en annonçant la création d’un tribunal de la charia à Saint-Pétersbourg pour régler les affaires civiles entre musulmans, précise le quotidien. Mais le Bureau du Procureur du district d’Admiralteysky lui a ensuite envoyé un avertissement, notifiant que “le pouvoir judiciaire est exercé exclusivement par l’Etat en Russie.”

Les procureurs ont également demandé que le tribunal dans lequel Makhmutov et ses associés se sont autoproclamés juges soit démantelé. L’avocat musulman militant a répondu en disant qu’il voulait juste résoudre les petits conflits, selon Coran. (d’après un article de Jerusalem Plus ayant pour titre : Russie : tentative d’introduire des tribunaux de la charia à St-Petersbourg)

27/09/2010

Interpol: l’immigration clandestine, une grave menace mondiale.

Même Interpol le dit…

FDF

.

Russie

EKATERINBOURG (Oural)

L’immigration clandestine constitue l’une des principales menaces du monde actuel, a déclaré lundi le secrétaire général d’Interpol Ronald K. Noble lors d’une conférence de presse à Ekaterinbourg.

« Actuellement, l’immigration clandestine et les gens cherchant à pénétrer dans un pays sous un faux nom ou avec des faux documents, représentent l’une des principales menaces contre la sécurité dans le monde », estime M.Noble.

« Pourtant, on peut dire que la Russie a toujours été l’un des meilleurs pays afin de détecter de telles personnes », a ajouté le SG d’Interpol.

Selon lui, une autre menace majeure posée au monde moderne est l’escroquerie informatique.

Roland K. Noble est arrivé à Ekaterinbourg pour participer à la Vème conférence des chefs des départements régionaux du Bureau central national d’Interpol en Russie.

Source: http://fr.rian.ru/russia/20100927/187513181.html

05/09/2010

Russie: nouvelle attaque meurtrière de la rébellion islamiste contre l’armée.

Allah va commencer à brailler: des vierges, il n’en reste plus tant que ça, là-haut… Les « martyrs »; il va falloir qu’ils se « débrouillent » tout seuls… Quelle bande de tarés.

Poutine va à nouveau se fâcher; excellent ! Allah a intérêt à renouveler ses « stocks »; il va y avoir des arrivées non prévues, dans son « paradis »…

FDF

.

Un attentat-suicide perpétré contre une unité militaire au Daguestan a fait au moins trois morts et une trentaine de blessés la nuit dernière. Les violences sont quotidiennes dans le Caucase russe, où sévit une rébellion islamiste armée.

Cinq personnes ont été tuées et 39 autres ont été blessées dans la nuit de samedi à dimanche dans un attentat suicide contre une unité militaire au Daguestan, dans le Caucase russe, une nouvelle attaque qui frappe cette région en proie à une rébellion.

L’attentat s’est produit à 00H30 (20H30 GMT) sur le territoire du polygone de Dalniï appartenant à l’unité des fusiliers-motocyclistes stationnée près de la ville de Bouïnaksk, selon une source au sein des forces de l’ordre locales, citée par l’agence RIA Novosti.

Un kamikaze a fait exploser sa voiture piégée à l’entrée du camp militaire utilisé pour des manoeuvres, a indiqué cette source.

« Selon les premières informations, l’attentat a fait cinq morts et 39 blessés », a-t-elle précisé.

Pour sa part, le ministère russe de la Défense a fait état de trois morts et 36 blessés.


La puissance de l’explosion était équivalente à environ 100 kilos de TNT, a déclaré un responsable des forces de l’ordre locales, cité par RIA Novosti. L’explosion a fait un cratère de trois mètres de diamètre, selon la même source.

Les militaires avaient repéré la voiture du kamikaze et bloqué l’entrée du camp avec un camion, a déclaré un porte-parole du ministère de la Défense, cité par RIA Novosti.

« Après plusieurs tirs de sommation, les sentinelles ont ouvert le feu sur le kamikaze » en le tuant, a-t-il indiqué.

« La voiture s’est écrasée contre le camion avant d’exploser (…) l’explosion s’est produite à l’extrémité du camp, sinon le bilan des morts aurait été beaucoup plus lourd », a-t-il souligné.

Selon un responsable des forces de l’ordre locales, une deuxième explosion est survenue peu après sur une autoroute, où devait passer une voiture de police dépêchée sur les lieux, sans faire de victimes.

Le Parquet militaire russe a déclaré enquêter sur les circonstances de l’attentat, alors qu’une commission spéciale dirigée par le chef par intérim du district militaire du Sud, Alexandre Galkine, s’est rendue au polygone de Dalniï, selon le ministère de la Défense.

Le Daguestan, république voisine de la Tchétchénie, est en proie à une rébellion armée islamiste qui mine tout le Caucase russe. Les violences y sont quotidiennes, en dépit de mesures de stabilisation prises, les combattants rebelles visant en particulier les représentants des autorités et des forces de l’ordre.

Le ministre régional en charge des affaires nationales et religieuses, Bekmourza Bekmourzaïev, a été blessé et le chauffeur de son véhicule tué samedi dans un attentat à la bombe au Daguestan.

Un policier des forces spéciales a été tué mercredi à Makhatchkala, la capitale daguestanaise.

Les autorités russes se veulent toutefois rassurantes, le Premier ministre Vladimir Poutine excluant une « nouvelle guerre » dans le Caucase russe.

« Je ne pense pas qu’il y ait des prémices pour une nouvelle guerre », a déclaré M. Poutine dans un entretien récent au quotidien populaire Komsomolskaïa Pravda.

Les rebelles « sont capables de commettre des actes terroristes, c’est sûr, ils sont capables de tirer de derrière un mur ou de faire exploser quelque chose. Mais ils n’ont ni les forces, ni les moyens pour une guerre », a-t-il souligné.

Il y a tout juste 11 ans, le 4 septembre 1999, un attentat meurtrier s’était produit à Bouïnaksk. Soixante-huit personnes avaient alors été tuées et plus de 150 autres blessées dans un attentat à la voiture piégée contre un immeuble occupé par des familles de militaires.

Source: http://tinyurl.com/2vpwhml

01/09/2010

Russie: « Pour aider l’Etat, fumez et buvez! »

Chez nous, en France, on ne nous le dit pas aussi directement… Mais l’idée est la même… On a du bol, quand-même. Et en plus, on nous impose du halal; nourriture oh combien saine et pure…

FDF

.

Le ministre russe des Finances, Alexeï Koudrine a déclaré que plus ses concitoyens consommaient de la vodka et des cigarettes, des produits taxés, plus ils aidaient à la résolution de «problèmes sociaux» du pays.

Et en plus, nous sommes écolos…

01.09.2010

L’alcool et le tabac font plus de 500 000 morts par an en Russie.

« Pour que les gens comprennent: celui qui boit de la vodka et celui qui fume aide plus l’Etat. Si tu fumes un paquet de cigarettes, alors tu as donné des fonds pour règler les problèmes sociaux comme le soutien à la politique démographique, le développement de services sociaux, le soutien à la natalité », a-t-il dit, selon l’agence Interfax.

Cette prise de position est pour le moins étonnante, alors que la vodka et autres alcools forts sont à l’orgine d’un demi-million de morts chaque année en Russie.

Cette mortalité se répercute sur l’espérance de vie des hommes (60 ans d’après l’OMS), qui est inférieure à celle de pays pauvres comme le Bangladesh ou le Honduras, selon des estimations officielles.

Pour tenter de lutter contre cette surmortalité, la ville de Moscou a introduit à partir de mercredi une interdiction de la vente d’alcools forts entre 22 h et 10 h.


Source: http://tinyurl.com/39qndln

22/08/2010

La méthode russe… Pas la plus mauvaise, en fait. L’attentat du métro de Moscou, fallait pas.

.


Ca ne pinaille pas, chez Poutine (ben oui, c’est toujours lui qui tient les manettes…). Souvenez vous de l’épisode malheureux de Beslan: http://tinyurl.com/2cr5zcq

Ben là, il n’y a eu que cinq morts; et pas n’importe qui… C’est net et sans bavure. Mais bon, suite à Beslan les muzz se sont tenus à carreau pendant un moment… Dommage pour les jeunes victimes. Mais c’est ça, Poutine…

FDF

Le cerveau des attentats du métro de Moscou tué au Daguestan, annonce la Russie…

21.08.2010

Les forces de sécurité russes ont tué samedi au Daguestan, république instable du Caucase russe, un chef rebelle soupçonné d’avoir organisé le double attentat du 29 mars contre le métro de Moscou (40 morts), a déclaré le Comité national antiterroriste.
Selon certaines informations, l’homme tué, Magomedali Vagabov, était l’époux de Mariam Charipova, une des femmes kamikazes du métro de Moscou, mais les autorités ne l’ont pas confirmé officiellement.


Magomedali Vagabov a été tué lors d’un affrontement avec les forces de sécurité russes au cours duquel quatre autres insurgés ont trouvé la mort, a précisé le comité dans un communiqué diffusé par des agences de presse russes.
Le double attentat contre le métro de Moscou, attribué à deux femmes kamikazes, avait fait 40 morts et plus de 100 blessés.
« Vagabov était l’organisateur des attaques suicide contre le métro de Moscou, il était activement impliqué dans le recrutement de jeunes pour la clandestinité et a organisé l’entraînement des kamikazes« , a affirmé le comité.
Dans le communiqué, le chef rebelle tué est présenté comme le numéro deux de l’insurrection d’inspiration islamiste qui agite le Caucase du Nord depuis quelques années.
L’affrontement de samedi, qualifié de bref, s’est produit dans le village montagneux de Gunib où les rebelles s’étaient retranchés dans une maison…
« Lorsque l’incendie dans le bâtiment a été circonscrit, un des corps a été identifié comme étant celui de Magomedali Vagabov », précise le communiqué…

Suite et source: http://tinyurl.com/2ejhe3y