Francaisdefrance's Blog

28/08/2011

Emeutiers: et si l’exemple venait d’Outre-Manche ?

Cameron les avait prévenus. Il avait promis les expulsions des participants aux émeutes. Promesses tenues; ça change. Fini les logements sociaux pour les casseurs! La délinquance devrait baisser d’un cran…

FDF

.

Les expulsions d’émeutiers britanniques ont commencé.

Plusieurs municipalités anglaises ont engagé des procédures pour pénaliser leurs résidents arrêtés durant les émeutes.

Maite de Calva est devenue le symbole de la politique de fermeté des autorités britanniques après les émeutes de début août. Cette mère célibataire de 43 ans, immigrée espagnole, résidente de Battersea, sur la rive sud de la Tamise à Londres, a été la première à recevoir, voici une semaine, une notice d’expulsion de son logement social de deux pièces après les faits reprochés à son fils de 18 ans durant les événements. Ce dernier, Daniel Sartain-Clarke, a été arrêté pour vol dans un magasin d’électronique de Clapham Junction le 8 août et maintenu en détention provisoire en attendant son jugement, prévu le 6 septembre. Les élus locaux de Wandsworth n’ont pas jugé utile d’attendre pour lancer la procédure d’expulsion. «La mairie va faire tout ce qui est possible pour s’assurer que ceux qui sont responsables payent le prix de leur comportement. Ce qui peut aller jusqu’à l’expulsion», a prévenu le chef conservateur de la municipalité, Ravi Govindia. Si le prévenu est acquitté, la procédure sera toutefois annulée, précise un porte-parole.Plusieurs municipalités adoptent une réponse sans pitié aux émeutes, encouragée par David Cameron. Alors que les tribunaux condamnent lourdement les fauteurs de troubles – avec des peines 25 % plus lourdes comparé aux pratiques habituelles – les sanctions ne s’arrêtent pas à la prison. «Assurons-nous que si des gens causent des troubles et enfreignent la loi, ils soient éjectés de leurs logements sociaux», a déclaré le premier ministre. L’opinion applaudit. Une pétition pour priver les émeutiers de tout avantage social a déjà recueilli plus de 220 000 signatures. «Aucun contribuable ne devrait subventionner ceux qui ont détruit des biens, volé leurs voisins et montré le mépris pour ce que le pays leur apporte», justifient les auteurs du texte.

«dDouble peine»

Au sud de Londres, le Council de Southwark a envoyé cette semaine 35 lettres d’expulsion. «Sur 120 résidents locaux arrêtés pour leur implication dans les émeutes, nous avons identifié ces 35 cas, explique Ian Wingfield, élu de Southwark en charge du logement. Nous nous appuyons sur une loi de 1985 qui permet à la municipalité d’expulser un résident coupable d’un délit. Mais nous regardons la situation au cas par cas, de façon raisonnable et proportionnée. On ne va pas mettre dans la rue quelqu’un qui a volé une bouteille d’eau, des personnes âgées ou des enfants. Certaines familles vont peut-être même avoir besoin d’une aide sociale accrue. On peut aussi supprimer la sécurité du bail du locataire pendant un an avant de l’expulser. La procédure va commencer par des entretiens en face à face avec ces gens. Seulement quelques-uns seront expulsés au bout du compte.»

La pression politique pour une réaction ferme et rapide aux casseurs entraîne parfois un peu de précipitation. Les expulsions souhaitées par les mairies devront être validées par un juge. Selon un sondage du magazine Inside Housing, 27 bailleurs de logements sociaux sur 36 interrogés dans le pays envisagent de telles mesures tandis que neuf s’y refusent. Ces décisions échappent aux clivages politiques : les municipalités de gauche comme Southwark, Manchester, Nottingham ou Greenwich se sont prononcées pour, comme celles de droite de Westminster, Hammersmith, Fulham ou Wandsworth. «Bien sûr cela a fait débat mais le conseil municipal est en vacances, nous en reparlerons à la rentrée», précise le travailliste Ian Wingfield. D’autres municipalités préfèrent ne pas se hâter. À Westminster, au cœur de Londres, sur 34 résidents condamnés, 19 occupent des logements sociaux. «On va prendre le temps d’étudier les options appropriées», tempère une porte-parole. À Greenwich, «on réfléchit à des expulsions, mais la priorité est d’abord d’aider les victimes des destructions».

Des voix s’élèvent pour dénoncer cette «double peine». Lord Ken Macdonald, conseiller de la reine, ancien procureur général, a déclaré que les juges risquent d’être «très mal à l’aise» avec de telles sanctions. «Cela sonne bien dans les médias, mais je ne suis pas sûr que mettre d’anciens émeutiers avec leur famille à la rue sans ressources nous aide à restaurer l’harmonie sociale et à éviter de nouveaux désordres», estime ce haut magistrat. «C’est à la justice de punir les criminels, pas aux municipalités», martèle Stephen Bubb, patron de l’Association of Chief Executives of Voluntary Organisations. À Wandsworth, une pétition pour défendre Maite de Calva a réuni 2737 signatures et une manifestation a été organisée devant la résidence du maire. Un élu travailliste local a pris sa défense. Pour calmer le zèle répressif, le secrétaire d’État aux Communautés, Eric Pickles, a annoncé une consultation de douze semaines sur le sujet.

LIRE AUSSI :

» Après les émeutes, les Anglais exigent des sanctions

» Les prisons britanniques en surchauffe après les émeutes

» Les Anglais veulent priver les émeutiers d’aide sociale

Source: http://www.lefigaro.fr/

11/08/2011

Par peur des émeutiers, des groupes d’auto-défense se forment en Grande Bretagne… Et ça inquiète les autorités.

Je ne vois vraiment pas pourquoi les autorités s’inquiètent. En Grande-Bretagne, face à une police impuissante (par faute de moyens), les racailles mettent le pays à feu et à sang. Le peuple en a assez de subir les excès de violence. Le peuple veut une justice, et un sentiment de sécurité; ce qu’il n’a pas. Donc le peuple prend les armes pour se défendre lui-même. Car le peuple, lui, est au coeur du conflit et sa réaction tient de l’instinct de survie. Quoi de plus logique?

Tout faux, Steve Kavanagh; tout faux…

FDF

.

Carte des émeutes et pillages à Londres et sa banlieue…

.

Les groupes d’auto-défense inquiètent en Angleterre…

Depuis lundi, commerçants et habitants se regroupent pour protéger leurs rues des émeutiers. Ces initiatives ont été condamnées par la police, qui craint des échauffourées supplémentaires et veut éviter de diviser ses forces.

Les milliers de policiers -16.000 à Londres- faisant face aux émeutiers mardi soir n’étaient pas les seuls à faire respecter l’ordre dans les villes britanniques. Des centaines de commerçants et d’habitants ont également patrouillé dans les rues pour protéger leur quartier et leurs magasins. De très nombreux groupes d’auto-défense ont émergé à Londres depuis lundi pour pallier à une police jugée trop timorée à intervenir pour arrêter les pillages. Des initiatives similaires se montent dans les autres localités du pays, touchées par les violences. Le phénomène préoccupe la police, qui a condamné mercredi l’existence de tels groupes.«La dernière chose dont j’ai besoin sont des justiciers autoproclamés qui ont dû boire un coup de trop. Ils accaparent des policiers, qui ne peuvent remplir leur mission première : empêcher les pillages», a mis garde, mercredi, Steve Kavanagh, commissaire adjoint de la police londonienne. «Ce sont des petits groupes de gens frustrés et en colère, ce qui est très compréhensible au vu des événements de ces derniers jours. Mais lorsque la télé montre des endroits où la police est absente, c’est parce que nos hommes doivent désormais aussi s’occuper de ces soi-disant défenseurs», a-t-il souligné. Cette mobilisation citoyenne est également critiquée par les associations de terrain qui redoutent de futures tensions entre communautés…
Suite et source: http://tinyurl.com/3j4au74

10/08/2011

« Chance pour l’Angleterre »…

Mark Duggan, le malheureux manifestant tombé à Londres lors d’émeutes que l’on a bien plus l’habitude de voir en France, avait tout de la « petite frappe ». Ce type était loin d’être un saint…

Et comme en France, sa mort a servi de déclencheur à toute une série d’autres violences et pillages… Mêmes prétextes, mêmes punitions. Mais il semble que la « perfide Albion » résiste fermement par la force à la violence urbaine. Là, ce n’est pas comme en France…

FDF

Les deux visages de Mark Duggan

Crédits photo:DR.

Le décès de cet homme de 29 ans, tué par la police, est à l’origine des émeutes qui secouent le Royaume-Uni depuis plusieurs jours. Il est à la fois décrit comme un «gangster» et «un bon père de famille».

Cheveux courts, regard de défi, chevalière en diamants, mains croisées et index pointés, comme deux canons de revolver: ainsi apparaît, tel un rappeur, Mark Duggan sur l’une des deux photos publiées sur la page Facebook conçue par ses amis après sa mort. L’autre montre un jeune Noir de 29 ans, accroupi dans un cimetière, les mains sur les épaules de sa compagne, devant la tombe de leur fille, mort-née il y a 2 ans. C’est le paradoxe Mark Duggan, décrit à la fois dans la presse britannique comme un «gangster», un «voyou bien connu des services de police», «un dealer de crack», et par ses proches comme «un bon père de famille».Habitant de la cité ravagée par le chômage et le crime de Broadwater Farm Estate à Tottenham, ce père de quatre enfants, également connu sous le nom de «Starrish Mark» (Mark la Star), avait été placé sous surveillance par la police de peur qu’il ne cherche à venger le meurtre de son cousin rappeur. Selon le Daily Mail, Mark Duggan aurait été membre des Tottenham Man Dem, un gang du nord de Londres lié aux «Yardies», les criminels jamaïquains responsables d’une série de meurtres dans la capitale, avant de créer son propre groupe, les «Star Gang». Les circonstances exactes de son décès jeudi dernier sont encore loin d’être claires…Source: http://www.lefigaro.fr/

07/08/2011

Londonistan: application de la charia au Royaume-Uni ?

Tristement réel… Je pense qu’il est grand temps d’utiliser les mêmes moyens qu’eux pour les combattre. « Messieurs les Anglais, tirez les premiers » !

FDF

.

Ils ne veulent ni plus ni moins que l’application de la charia au Royaume-Uni. Et ils sont descendus dans la rue pour le clamer. Face à des membres de partis nationalistes, ces musulmans radicaux du Muslims Against Crusade, un groupuscule composé de nouveaux convertis et d’ultra-orthodoxes, ont défilé en petits groupes entre Leyton et Walthamstow, dans l’est de Londres. Comme un lointain souvenir des années 90 quand la ville, qui offrait une tribune ouverte aux pires islamistes, avait reçu le surnom de Londonistan.

Source: http://oasis54.blogspace.fr/

09/06/2011

Exemple: David Cameron durcit la lutte contre l’islamisme radical !

Chapeau bas, mister Cameron !

FDF

.

Le gouvernement britannique veut intensifier les contrôles dans les prisons et les universités.

La ministre britannique de l’Intérieur, Theresa May, a présenté mardi une refonte de la stratégie de lutte contre le terrorisme et l’islam radical, qui va se traduire par un durcissement de l’attitude envers les groupes islamistes radicaux, même quand ils sont non violents. Les associations musulmanes qui ne condamnent pas explicitement la violence ou qui ont des positions islamistes radicales perdront leurs subventions publiques. Une vingtaine d’organisations qui prônent l’instauration de la charia (la loi islamique) en Angleterre risquent ainsi de perdre le soutien de l’État.

Par le passé, les contrôles de ces financements, qui devaient aider une forme modérée de l’islam, ont été tellement défaillants «qu’il est possible que l’argent ait bénéficié à des personnes contre lesquelles nous nous opposons, a admis mardi la ministre de l’Intérieur devant les députés à la Chambres des communes. Cela ne doit pas se reproduire».

«Nous devons lutter contre toutes les idéologies qui peuvent mener au terrorisme, a insisté Theresa May, mais la principale menace est bien al-Qaida, ses affiliés et les groupes qui partagent les mêmes idées.»

Le nouveau plan va intensifier les actions de lutte contre les risques de radicalisation islamiste dans les prisons et les universités, deux secteurs trop longtemps négligés d’après Theresa May. Selon un rapport interne du Home Office que s’est procuré le Times, le précédent programme de prévention de l’extrémisme n’avait identifié «qu’une faible proportion des populations à risques dans les prisons». Des islamistes condamnés à des peines de prison ferme ont même pu y diffuser leurs thèses extrémistes sans contrôle.

Défendre les «valeurs britanniques»

Le week-end dernier, Theresa May avait aussi déploré le laxisme des universités vis-à-vis des islamistes radicaux dans une interview au Daily Telegraph. Le gouvernement aurait identifié 40 universités présentant un risque élevé de radicalisation ou de recrutement de militants, selon le Daily Mail.

Les médecins généralistes seront aussi mis à contribution pour identifier les personnes «vulnérables susceptibles d’être entraînés dans le terrorisme». Une mesure controversée qui n’a pas été détaillée mardi, mais qui a déjà provoqué une mise en garde de la British Medical Association, avertissant que «les médecins sont incapables de prédire l’avenir et dire comment quelqu’un va pouvoir se comporter».

Ces changements importants marquent clairement l’échec de la stratégie «Prevent» mise en place par le Labour en 2007 avec un budget annuel de 60 millions de livres (67 millions d’euros) pour éradiquer les sources du terrorisme domestique à la suite des attentats dans le métro de Londres en 2005, commis par des kamikazes islamistes nés Grande-Bretagne. Un rapport parlementaire sur le précédent programme avait aussi conclu que des millions de livres avaient été dépensés en pure perte sur des projets à l’étranger qui n’avaient aucun impact sur les risques de terrorisme en Grande-Bretagne.

Le nouveau programme du Home Office est aussi une mise en application des principes défendus par David Cameron dans son important discours prononcé à Munich en février dernier sur l’échec du multiculturalisme britannique et la nécessité de contrer toutes les formes d’extrémisme islamiste. Le premier ministre avait alors insisté sur le fait que les associations musulmanes demandant des subventions devaient défendre d’importantes «valeurs britanniques», comme la démocratie, l’universalité des droits de l’homme et l’égalité de tous au regard de la loi.

Ce durcissement de la lutte contre les extrémistes musulmans remet en cause des années de grande tolérance au nom de la liberté d’expression et a provoqué des débats très vifs entre les deux partis de la coalition au pouvoir, les conservateurs et les libéraux-démocrates. À tel point que le plan de Theresa May a pris cinq mois de retard.

Source: http://www.lefigaro.fr/

13/05/2011

Nouveau record des prix de l’essence, et le pouvoir sarkozyste ne fait toujours rien ! Le FN demande l’adoption d’un plan d’action en urgence !

 

 Marine 2012, vite !!!

FDF

.

Communiqué de presse de

Marine LE PEN

Présidente du Front National


 

Le prix de l’essence n’en finit plus de grimper : on apprend aujourd’hui qu’un nouveau record vient d’être battu (1,55 euro le litre de super 95 en moyenne).

 

Les automobilistes n’en peuvent plus de payer toujours plus, et il est navrant de constater l’inaction totale du pouvoir sarkozyste face à cette envolée des prix à la pompe. Toujours prompt à communiquer, le gouvernement préfère le blabla à l’action, et semble dans les faits se désintéresser totalement du pouvoir d’achat des Français.

 

Pourtant, dans d’autres pays, les gouvernements agissent. C’est le cas par exemple au Royaume-Uni, où les taxes sur l’essence ont été baissées et l’extraction du pétrole de la mer du nord surtaxée. Même constat en Autriche, où le pouvoir encadre les prix de l’essence. Un tel projet est discuté en Allemagne. En Belgique, le débat porte sur la rétrocession aux automobilistes d’une partie de la TVA sur l’essence, déjà mise en œuvre lors des précédentes crises pétrolières.

En France, rien ! Christine Lagarde se contente de demander des rapports administratifs. Et Nicolas Sarkozy continue, comme depuis des années, ses discours électoralistes sans lendemain.

 

 

Marine Le Pen, présidente du Front National, condamne la passivité totale du pouvoir sarkozyste face à la flambée des prix de l’essence et la chute du pouvoir d’achat des Français. Elle rappelle le plan d’action du Front National. 

12/04/2011

Jusqu’à Londres, « ils » nous provoquent !!!

« Ils » nous ont déclaré la guerre, cette fois… A nous de ne pas nous laisser faire…


FDF

.

Manifestation d’islamistes radicaux contre la loi anti-voile intégral devant l’ambassade de France à Londres !

Un groupe d’islamistes radicaux, Muslims Against Crusades (Musulmans contre les croisades) s’est rassemblé le 11 avril 2011 devant l’ambassade de France à Londres pour protester contre la loi interdisant le port du voile dans les espaces publics en France. 

Entrée en vigueur le jour-même, cette loi punit la dissimulation du visage dans les lieux publics d’une amende de 150 euros ou d’un stage de citoyenneté.

09/04/2011

Musulmans pour la loyauté, la liberté et la paix ? Conneries !

Ce sont aussi les compagnies de transport acceptant l’affichage de ces mensonges qu’il faudrait remettre dans les rails…
FDF

.

Muslism for Loyalty, Freedom & Peace - Musulmans pour la loyauté, la liberté & la paix ? - Bullshit ! - Conneries !


An advertising campaign to tackle Islamophobia has been unveiled on buses across the UK.

Une campagne de publicité pour combattre l’islamophobie a été dévoilée sur des bus à travers le Royaume Uni.

Vehicles in several cities will carry the message « Muslims for loyalty, peace and freedom » in an attempt to challenge negative stereotypes of the faith.

Des bus dans différentes villes vont porter le message « Musulmans pour la loyauté, la liberté & la paix » dans une tentative pour combattre les stéréotypes négatifs de leur foi.

The Ahmadiyya Muslim Association, the group behind the campaign, said it hoped it would educate people about Islam and remove misconceptions.

L’association Musulmane Ahmadiyya, le groupe initiateur de la campagne, déclare espérer éduquer les gens à propos de l’islam et faire disparaître les erreurs.

To be continued on www.bbc.co.uk/news/uk-12956746

La suite sur fdesouche.com/196731-londres-une-campagne-contre-lislamophobie-sur-les-bus

Truth is « Muslims for Quran, Islam & Mahomet« , i.e. « Muslims for Hypocrisy, Submission & War«

La réalité c’est « Musulmans pour le Coran, l’Islam & Mahomet« , c’est à dire « Musulmans pour l’Hypocrisie, la Soumission & la Guerre«

Show to Ahmadiyya Muslim association that you’re not fooled by their propaganda for morons :

Montrez à L’association Musulmane Ahmadiyya que vous n’êtes pas trompés par leur propagande pour débiles :

Print / Auto-produire postcard /la carte postale ci-dessous
and send to addressees below
et l’envoyer aux destinataires ci-après

Muslism for Loyalty, Freedom & Peace ? Bullshit ! Muslims for Quran, Islam & Mahomet, i.e. Muslims for Hypocrisy, Submission & War
.jpg
279 Ko
.png couleurs pures 681 Ko
500×750 – 10×15

You’ll find the address where to mail your postcard(s) on page :

Vous trouverez les adresses où envoyer votre (ou vos) carte(s) postale(s) sur la page :

www.LoveForAllHatredForNone.org/contact.html
[archive]

Envoi depuis la France vers la Grande-Bretagne : utiliser un timbre 20 grammes Europe (Marianne bleue)timbre « 20 grammes Europe » (Marianne bleue).
Exceptionnellement vous pouvez sur-timbrer avec deux timbres tarif de base « 20 grammes France ».

25/11/2010

La charia enseignée au Royaume Uni: c’est pas du pipo…

Et c’est grave…


FDF

.

Merci à Denis Bloud…

24/11/2010

Royaume-Uni: des manuels scolaires antisémites !

Ca se confirme. Les islamistes ne nous veulent que du bien… Ca, pour appliquer le (saint) coran ou la charia, ils appliquent… Du moins, ils fanatisent les plus jeunes d’entre eux. Normal, ce sont les « futurs combattants ».

FDF

.

Une enquête de la BBC révèle que 5.000 enfants qui fréquentent des écoles islamiques du week-end au Royaume-Uni utilisent des manuels qui assimilent les juifs à des porcs et des singes, qui expliquent que les homosexuels doivent être exécutés ou comment bien couper la main d’un voleur, selon le London Evening Standard. > L’émission d’investigation de la BBC Panorama, qui sera diffusée dans la soirée du lundi 22 novembre, révèle que ces leçons font partie du programme national saoudien qui est enseigné à des élèves de 6 à 18 ans dans 40 écoles à travers le Royaume-Uni. Les manuels pour les enfants de 6 ans enseignent que les non-musulmans finiront leur vie dans les «feux de l’enfer», tandis que ceux destinés aux enfants de 15 ans parlent du complot des sionistes pour prendre le contrôle de la planète. > L’émission est résumée ainsi par ses auteurs sur le site de la BBC:> «Une enquête qui dévoile des preuves dérangeantes que certains enfants musulmans sont exposés à des prêcheurs extrémistes et à des groupes islamistes fondamentalistes. Nous exposons également les écoles à temps partiel où la haine est au programme. L’émission demande pourquoi les inspecteurs académiques n’ont pas vu les signes d’avertissement et examine l’impact que cela pourrait avoir sur la capacité des jeunes musulmans à s’intégrer dans la société britannique.» > Le ministre de l’Education Michael Gove a déclaré que, bien qu’il n’ait «aucune intention d’intervenir dans les décisions prises par l’Arabie Saoudite pour son propre système éducatif», «nous ne pouvons pas accepter de matériel antisémite» dans les écoles anglaises: «C’est exactement le genre de sentiment qui n’a aucune place dans le système d’éducation ou la vie publique britannique», a-t-il rajouté. > Le gouvernement saoudien a déclaré qu’il n’avait pas de lien officiel avec les écoles et les clubs en cause et qu’il ne les soutient pas. Mais selon la BBC, un bâtiment de l’ouest de Londres où Panorama a obtenu un des manuels est détenu par le gouvernement saoudien. Dans une réponse écrite, l’ambassade d’Arabie Saoudite a déclaré que les contenus avaient souvent été pris hors contexte et se référaient souvent à des descriptions historiques.

Reçu par mail…

25/07/2010

Enrichissement culturel au Royaume-Uni : « Tous les homosexuels devraient être lapidés à mort » !

Quand je dis qu’ils vivent encore au Moyen-Âge… Et encore, c’est pas sympa pour cette ère…

FDF

Avec une petite semaine de retard, voici les dernières déclarations d’Anjem Choudary, prêcheur “britannique” de la religion de paix. Rappelons que le message d’amour et de tolérance de l’islam concernant les homosexuels est la mort : Mahomet a dit : « Lorsque vous trouvez deux hommes accomplissant le péché de Loth, mettez-les à mort, le passif comme l’actif » (al-Tirmidhi, 1456; Abou Daoud , 4462; Ibn Maajah, 2561)

Le seul point sur lequel divergent les “savants” musulmans, c’est la façon de tuer les homosexuels. Pour certains, il faut les jeter du haut d’une montagne, pour d’autres, il faut les lapider ou les brûler vifs. Pour en savoir plus sur l’homophobie mahométane, voir ici nos billets sur la question.


Toujours plus de paix, d’amour et de tolérance : Anjem Choudary (au centre), flanqué de deux acolytes, se prépare à donner une conférence au cours de laquelle il va déclarer que les homosexuels devraient être lapidés à mort.

Tous les homosexuels devaient faire face à la lapidation à mort a déclaré un prêcheur musulman de haine.

Anjem Choudary, le religieux provocateur qui veut voir la Grande-Bretagne gouvernée par la charia, a déclaré qu’un tel régime était le seul moyen de guérir les maux du pays.

Sous ce régime, les adultères et les homosexuels seraient tués par lapidation. Interrogé pour savoir si cela inclurait tout le monde, même un ministre du gouvernement comme le secrétaire au commerce Lord Mandelson, Choudary a répondu par une étonnante diatribe.

« Si un homme apprécie un autre homme, ça peut arriver. Mais si vous satisfaites votre désir et que cela est prouvé, alors il y a une punition à la clé. On ne lapide à mort que s’il y a quatre témoins oculaires, c’est une procédure très rigoureuse » a-t-il déclaré.

« Il y a des gens qui sont attirés par des ânes, ça ne signifie pas pour autant que ça soit bien »

Chouday s’exprimait au cours d’une conférence de presse à Londres organisée par des extrémistes musulmans pour justifier leur manifestation de protestation contre les soldats britanniques de retour d’Irak qui a eu lieu à Luton la semaine dernière.

Ses remarques incendiaires ont immédiatement entraîné des appels à ce qu’il fasse l’objet d’une enquête de la police. Le député conservateur Patrick Mercer a dit : « Ces déclarations montre l’immoralité des croyances de cet homme. Elles incitent à la haine et au terrorisme, et j’encourage la police londonienne à les examiner aussi rigoureusement que possible. »

Source : Daily Mail

Traduction d’extraits Bivouac-ID