Francaisdefrance's Blog

26/01/2012

Ils sont forts, ces Chinois…

Un suicide…. C’est celà, ouiiiiiiiiiiiiiii.

Et tout en douceur, tout en silence… Sans haine ni violences bruyantes. La loi du Talion version soft. L’efficacité dans toute sa splendeur, car je suis sûr que les momos n’auront pas envie de recommencer…

FDF

Image d’illustration, bien sûr…

.

.

Rome : Assassinat d’une famille chinoise, un des tueurs marocains retrouvé pendu

Rome : Assassinat d’une famille chinoise, un des tueurs marocains retrouvé pendu

Cela va faire dix jours qu’on sait que Zhou Zeng, un commerçant chinois de 31 ans, et Joy, sa fillette de 6 mois, n’ont pas été assassinés à Rome par des Italiens racistes, comme les gros médias l’avaient seriné à l’envi [ci-dessus copie d’un des deux plus importants journaux italiens “Les Italiens toujours plus racistes”], mais par deux immigrés maghrébins. Déjà bien connus des services de police, ils s’étaient spécialisés dans les vols avec violences aux dépens des immigrés chinois. La société multiethnique est une société d’amour…

Les forces de l’ordre ont lancé une vaste chasse aux tueurs. Faute de résultats jusqu’à aujourd’hui, malgré les moyens mis en œuvre, les enquêteurs en étaient venus à penser que les maghrébins avaient réussi à passer la frontière pour se réfugier à l’étranger, « peut-être en France, un pays, explique La Repubblica, où la communauté marocaine est fortement enracinée ».

Pourtant, un des deux assassins, Mohamed Nasiri, 30 ans, a été retrouvé dans une cabane de la campagne de Rome. L’endroit est fréquenté par des amateurs de « soft air » : ce sont eux qui ont découvert Mohamed Nasiri et ont prévenu les carabiniers. Son cadavre était pendu à un crochet.

Le parquet de Rome et les carabiniers sont certains qu’il s’agit d’un suicide. Mohamed Nasiri a été formellement identifié. Son téléphone portable était resté dans sa poche. Les enquêteurs espèrent que son examen pourra fournir des indications pour retrouver le second tueur, toujours en fuite.

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

07/03/2011

« Le coran donne au musulman le droit de tuer les chrétiens » !

Un petit rappel…

Venez, les « fidèles »; on vous attend, vous et le « torche-cul » que vous nommez « coran ».

FDF

.

Ci-dessous, un extrait de la déclaration de Mgr Raboula Antoine Beylouni, archevêque titulaire de Mardin des Syriens, Évêque de Curie d’Antioche des Syriens (Liban), dans le cadre du Synode des évêques pour le Moyen-Orient qui se tient à Rome.

Il explique les fondements coraniques du suprémacisme islamique et de l’expansion de l’islam par la violence et la tromperie.

Islamic_jihad_w_koran_and_rifle
____________________________

[…]Le Coran inculque au musulman la fierté d’avoir la seule religion vraie et complète, religion enseignée par le plus grand prophète, car il est le dernier venu.

Le musulman fait partie de la nation privilégiée, et parle la langue de Dieu, la langue du paradis, la langue arabe. C’est pourquoi, il vient au dialogue avec cette supériorité et avec l’assurance d’être victorieux.

Le Coran, supposé écrit par Dieu lui-même d’un bout à l’autre, donne la même valeur à tout ce qui y est écrit : le dogme comme n’importe quelle loi ou pratique. Dans le Coran, il n’y a pas d’égalité entre l’homme et la femme, ni dans le mariage lui-même où l’homme peut prendre plusieurs femmes et peut en divorcer à sa guise; ni en matière d’héritage où l’homme a une double part; ni dans le témoignage devant les juges où la voix de l’homme égale la voix de deux femmes, etc …

Le Coran permet au musulman de cacher la vérité au chrétien et de parler et agir contrairement à ce qu’il pense et croit. Dans le Coran, il y a des versets contradictoires et des versets annulés par d’autres, ce qui donne au musulman la possibilité d’utiliser l’un ou l’autre selon son avantage et ainsi il peut dire du chrétien qu’il est humble et pieux et croyant en Dieu, comme il peut le traiter d’impie, d’apostat et d’idolâtre.

Le Coran donne au musulman le droit de juger les chrétiens et de les tuer par la djihad (guerre sainte). Il ordonne d’imposer la religion par la force, par l’épée. L’histoire des invasions en est témoin. C’est pourquoi les musulmans ne reconnaissent pas la liberté religieuse, ni pour eux ni pour les autres. Et il n’est pas étonnant de voir tous les pays arabes et musulmans refuser d’appliquer en entier les “Droits de l’homme” institués par les Nations Unies.

Devant tous ces interdits et d’autres semblables faut-il supprimer les dialogue? Non, certainement pas. Mais il faut choisir les thèmes abordables et des interlocuteurs chrétiens capables et bien formés, courageux et pieux, sages et prudents … qui disent la vérité avec clarté et conviction …

On déplore parfois certains dialogues à la télévision où l’interlocuteur chrétien n’est pas à la hauteur de la tâche et n’arrive pas à donner de la religion chrétienne toute sa beauté et sa spiritualité, ce qui scandalise les auditeurs. Pire encore, il y a parfois des interlocuteurs clercs, qui, dans le dialogue, pour gagner la sympathie du musulman, appellent Mahomet prophète et ajoutent l’invocation musulmane connue et toujours répétée “Salla lahou alayhi wa sallam” (Que la Paix et les Bénédictions de Dieu soient sur lui).

source ndp herault -Source : ESM, 21 octobre 2010

28/12/2010

Islamisation par la violence: le Pape a réagi, dimanche, après le Noël sanglant qui a frappé le Nigeria et les Philippines.

Là, c’est le Pape qui s’en mêle… Peut-être va t’on écouter son message?

FDF

.

 

Benoît XVI dénonce la persécution des chrétiens.

La méditation de Benoît XVI, à Rome, pendant la messe de minuit, sur «la lumière de bonté» de Noël, opposée au «bâton de tortionnaire» , au bruit des «chaussures des soldats» et à la vision des «manteaux couverts de sang» , a trouvé un écho dramatique dans l’actualité du week-end.

Si aucune victime n’a été à déplorer en Irak, où les mesures de sécurité avaient été renforcées devant les églises chrétiennes, le bilan a été très lourd au Nigeria et aux Philippines.

À Jos, dans le centre du Nigeria, 32  personnes ont été tuées et 74 blessées dans une série de sept explosions visant des églises et deux quartiers où la foule faisait ses achats avant la fête de la Nativité. Dimanche encore, dans la même ville, de nouveaux incidents ont fait un mort. Plusieurs maisons ont été incendiées. Jos est située à la limite du nord, majoritairement musulman, et du sud, principalement chrétien. La veille de Noël, cinq personnes, dont un pasteur baptiste, avaient également été tuées, dans une église à Maiduguri, dans le nord du Nigeria. Cette attaque a été attribuée à une secte islamiste, Boko Haram.

Les extrémistes islamistes de l’île de Jolo…

Suite et source: http://tinyurl.com/25hxlse

11/09/2010

Le « panzer Pape » fait des siennes…

11 09 2010

En attendant, il va accueillir Sarközy… Pour se « faire la main »…

FDF


.

Des immigrés Roms bientôt accueillis à… Rome !

.

Des « gens du voyage » en pélerinage en terre papale.

Le pape accueillerait prochainement des Roms* expulsés, dans sa résidence d’été de Castel Gandolfo !

On sait que, dimanche 22 avril 2010, le pape Benoit XVI a appelé -en français- , depuis sa résidence de Castel Gandolfo, les pélerins français « à accueillir les légitimes diversités humaines, à la suite de Jésus venu rassembler les hommes de toutes nations et de toutes langues ».  Le même jour, le Père Arthur, prêtre lillois défenseur des Roms a rendu sa médaille du Mérite en protestation contre les reconduites de Roms à la frontière.

Selon une information en provenance d’une source généralement bien informée, très proche des autorités vaticanes, il semble que le Saint-Père Benoît XVI, fidèle aux principes d’accueil et d’hospitalité qu’il a ainsi rappelés, serait sur le point d’accueillir des Roms…à Rome.

Cette décision serait prise à la suite de la mesure d’expulsion de nomades originaires de Roumanie, adoptée par le gouvernement français et fortement critiquée par l’opposition hostile à la politique du président de la République Nicolas Sarkozy. Le pape Benoît XVI, qui s’est dit attristé d’une telle mesure, serait sur le point d’ouvrir aux réfugiés les portes du domaine de Castel Gandolfo, la résidence d’été des papes.

Ce geste spectaculaire, inspiré par la générosité naturelle de Benoît XVI, ne fait pourtant pas l’unanimité au sein de la Curie romaine. Ainsi, Monseigneur Antonio Maria Veglio, en charge du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement, favorable à l’accueil des réfugiés roms, se trouve en opposition sur ce point avec Monseigneur Fernando Filoni, substitut du cardinal Tarcisio Bertone pour les Affaires Générales, qui a une vision plus réaliste des problèmes pratiques, et disons-le, politiques, qu’une telle décision ne manquera pas d’entraîner.

Latrines du Latium

La position plus que réservée adoptée à cet égard par le Secrétaire d’Etat, véritable premier ministre du Vatican, tient compte des questions d’hygiène qui existent déja sur le territoire de la Commune de Castel Gandolfo. Cette jolie petite ville du Latium, située sur la rive du lac d’Albano, connaît en effet déja de graves difficultés avec sa station d’épuration de Santa Maria delle Mole, qui est quelque peu sous-dimensionnée pour les besoins de ses 9.000 habitants.

Le maire, Maurizio Colacchi, et son adjoint Paolo Gasperini, qui sont en poste depuis mai 2007, sont conscients qu’un afflux important de populations nomades entraînera inévitablement une augmentation significative du volume d’effluents à traiter, et par conséquent, une pollution impossible à gérer dans le respect des normes sanitaires auxquelle l’équipe municipale en place est d’autant plus attachée, que son programme comportait précisément une amélioration et non une dégradation des installations et conditions d’assainissement de la ville.

Il faut rappeler que, en vertu des accords de Latran de 1929 créant l’Etat du Vatican, le domaine pontifical de Castel Gandolfo, dont la superficie est de 55.000 hectares, bénéficie du statut d’extraterritorialité, ce qui peut permettre au Saint Père de s’affranchir de l’autorité de la Commune et même de celle de l’Etat italien. Allons nous assister à une nouvelle version de la Comedia dell’Arte, façon Giovannino Guareschi, avec Don Camillo et Peppone ressuscités ?

C’est prometteur. Affaire à suivre, donc…

* Gens du voyage … en « langue de bois » dans le texte )


Source: http://tinyurl.com/37784f2

08/09/2010

Courage, fuyons! Eric Besson va se marier à Rome…

Encore un bel exemple… Notre ministre de l’immigration a choisi la fuite devant ses responsabilités d’assumer le fait qu’il va épouser une jeune femme étrangère. Aurait il peur de la réaction du peuple de France? Il semblerait que oui. Bof. Question désapprobation de la part de la majorité des français, il ne risque plus grand chose, Besson… Reste à apréhender que, pour parachever la chose, il se convertisse à l’islam  (« on » en parle) et devienne polygame…

En tous cas, on va encore passer pour des beaux cons aux yeux du reste du monde occidental… Merci, m’sieur Besson!

FDF

.

09/09/2010

Craignant de voir son mariage à Paris perturbé, le ministre de l’Immigration souhaiterait organiser dans les 10 jours la cérémonie dans la capitale italienne.

(Oh, l’excuse…; c’est « petit », ça…  FDF)

Craignant de voir son mariage à la mairie du Ve arrondissement de Paris chahuté par des manifestants hostiles à sa politique, le ministre de l’Immigration, Eric Besson, a décidé de convoler… hors de nos frontières. C’est à Rome qu’il souhaiterait désormais voir célébrée son union avec Yasmine Tordjman.

Besson préfère se marier à Rome

REUTERS/Gonzalo Fuentes

Selon une dépêche de l’agence italienne Ansa datée du 6 septembre, Besson se serait entretenu avec le maire de la capitale italienne, Gianni Alemanno, à l’issue du séminaire intergouvernemental sur l’immigration, qui s’est tenu lundi 6 septembre à Paris. Selon Ansa, le ministre français aurait indiqué vouloir se marier dans les 10 jours. Alemanno aurait alors répondu vouloir tout faire pour que ce soit possible.

Contacté par LEXPRESS.fr, Eric Besson s’est refusé à tout commentaire.

Source: http://tinyurl.com/2wn87br

30/08/2010

Le « Guide » repète les plombs… « L’islam doit devenir la religion de l’Europe ».

Il y avait longtemps qu’il ne nous avait pas provoqué, cet abruti! C’est depuis Rome, berceau de la Chrétienté, qu’il a nous a judicieusement envoyé  un missile de son cru. Et tout le monde applaudit… Sauf la ligue du Nord, bien sûr. Un qui me déçoit: Berlusconi…

La « religion » de l’Europe; pfffffffffffff… Déjà que ce n’est pas une religion… Tout au plus une idéologie.

FDF

.

30/08/2010

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a plaidé pour que l’Islam devienne « la religion de toute l’Europe » devant un parterre de 500 jeunes femmes rassemblées à Rome où il effectue une visite officielle, ont rapporté lundi les médias italiens.

A l’issue d’une conférence du leader libyen, pour laquelle elles avaient été rémunérées autour de 80 euros, les jeunes femmes ont reçu chacune un exemplaire du Coran.

Kadhafi leur a expliqué que « l’Islam devrait devenir la religion de toute l’Europe et que Mohammed était le dernier prophète », a indiqué l’une des participantes, citée par la Stampa.

« Pour nous c’était vraiment ennuyeux. Kadhafi ne savait pas que nous étions payées, sinon il n’aurait pas accepté de nous rencontrer », a ajouté, sous couvert de l’anonymat, une participante de 25 ans à la Repubblica.

L’agence qui a recruté ces hôtesses et leur avait demandé de s’habiller de façon sobre a indiqué que les jeunes femmes qui parleraient à la presse ne seraient pas rémunérées.

Mouammar Kadhafi est arrivé dimanche à Rome pour une visite marquant le 2e anniversaire de la signature du traité d’amitié italo-libyen, le 30 août 2008 à Benghazi (Libye), qui a mis fin au contentieux sur la période coloniale et permet notamment le refoulement en Libye des candidats à l’immigration en Europe.

Cette visite haute en couleurs -le leader a fait venir 30 pur-sang et leurs cavaliers pour une parade à laquelle il doit assister lundi soir aux côtés de Silvio Berlusconi- suscite la polémique en Italie, y compris dans les rangs de la majorité.

Le député européen Mario Borghezio, membre de la Ligue du Nord (allié du parti de Berlusconi), s’est inquiété « des propos de Kadhafi qui montrent son projet dangereux d’islamisation de l’Europe ».

Les liens entre l’Italie et son ancienne colonie se sont resserrés depuis la signature du traité d’amitié, faisant de l’Italie le 3e investisseur européen en Libye.

Source: http://tinyurl.com/37zepwj