Francaisdefrance's Blog

18/12/2011

Arabie saoudite: six hommes condamnés à une double amputation !

Application de la loi islamique… Photo d’illustration.

.

Rappel: nous sommes en 2011, de l’ère Occidentale. Là-bas, en Arabie saoudite, on ne sait même plus à quelle époque ils vivent. Des méthodes plus que barbares  sont leur quotidien tandis qu’ils brassent un fric inimaginable en construisant des buildings et autres monuments qui font pâlir les USA. C’est ça, la charia ?

 Déroutant, incompréhensible…

FDF

.

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite
.
Amnesty International a appelé le roi Abdallah d’Arabie saoudite à épargner à six hommes, reconnus coupables de banditisme, une double amputation, de la main droite et du pied gauche. La Cour suprême doit encore se prononcer sur cette sentence. Si le roi l’approuve, elle pourrait être mise à exécution dans les prochains jours, selon un communiqué de l’organisation de défense des droits de l’Homme. 
Barzan ben Raheel al-Shammari, 29 ans, Amer ben Eid al-Jarbaa, 26 ans, Mohamed ben Ali al-Shammari, 25 ans, Mohamed ben Dhiyab Maddhi, 27 ans, Abdallah ben Dhiyab Maddhi, 30 ans et Bandar ben Abbas al-Asadi, 22 ans,  arrêtés en octobre 2010 à Ryad, sont accusés d’être des «bandits de grand chemin». Selon le communiqué d’Amnesty, tous auraient été battus et forcés à des aveux. L’un des accusés aurait été battu pendant huit jours et averti que ses trois frères seraient arrêtés s’il n’avouait pas. «Il semble avoir signé un aveu dont il ne connaissait pas la teneur», a ajouté Amnesty International.
Amnesty : «L’amputation croisée est une punition cruelle qui équivaut à la torture»
Les six hommes ont été condamnés en mars 2011 à «l’amputation croisée» et une cour d’appel a maintenu le verdict en octobre. «L’amputation croisée est une punition cruelle qui équivaut à la torture», a estimé Philip Luther, directeur par intérim pour le Moyen Orient et l’Afrique à Amnesty International. «Nous exhortons le roi à user de son autorité et commuer d’urgence ces peines, afin d’éviter à ces hommes une terrible punition».
L’Arabie saoudite, qui applique strictement la charia (loi islamique), condamne les voleurs à l’amputation de la main droite. L’amputation croisée est appliquée dans les cas de banditisme de grand chemin, selon Amnesty International.
Le viol, le meurtre, l’apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue sont passibles de la peine capitale en Arabie saoudite où au moins 73 personnes ont été exécutées depuis le début de l’année selon un décompte de l’AFP.
Source: http://www.seneweb.com/

09/05/2011

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite veut se payer Facebook pour 150 milliards de dollars !

Ce n’est pas innocent. Quand on sait que Facebook est une source inépuisable d’information, on comprend mieux la démarche du roi Abdallah d’Arabie saoudite…
FDF

.

150 milliards de dollars pour l’achat de facebook

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite a décidé de faire une offre de 150 milliards de dollars pour racheter Facebook. Des sources au sein du royaume suggèrent qu’il est très contrarié par Mark Zukerberg pour pour avoir permis à la révolte de devenir hors de contrôle.

Dans une rencontre personnelle entre Mark Zuckerberg et le roi Abdallah le 25 janvier 2011, Zuckerberg avait promis qu’il ne permettrait pas à toutes les pages révolte à être créés sur Facebook alors même qu’il a permis aux pages révoltes d’Egypte et de la Libye d’être créés.

L’offre sur la table est de 150 milliards de dollars.. cash !!. Le Bilan de Facebook a été montré au roi Abdallah et ses conseillers du royaume avaient mentionné qu’il ne vaut même pas 1 milliard de dollars étant donné qu’il ne génère pas de profit. Mais le roi jeta le rapport dans la poubelle et a viré ses conseillers et a décidé de remettre le mandat à la banque d’investissement Goldman Sachs qui a mis la barre à 150 milliards de dollars. L’accord serait conclut en espèces.

Il est utile de rappeler que Goldman Sachs a investi dans Facebook à un prix inimaginable de 50 milliards de dollars.

Le Site du réseau social Facebook a soulevé 500 millions de dollars de Goldman Sachs et Russian Internet investment group Digital Sky Technologies dans une transaction valorisant la société à 50 milliards de dollars, selon un rapport des médias.

« Facebook, le site populaire de réseautage social, a soulevé 500 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et un investisseur russe dans une transaction qui valorise la société à 50 milliards de dollars, » le New York Times a rapporté en citant une source.

L’accord fait maintenant que Facebook vaut plus que des sociétés comme eBay, Yahoo et Time Warner.

Aux termes de l’accord, Goldman a investi 450 millions de USD, et Digital Sky Technologies, qui a déjà coulé à environ un demi-milliard de dollars dans Facebook, a investi 50 millions de dollars, note le rapport.

Il nous reste donc plus qu’à attendre la réponse de Mark Zuckenberg, qui d’après Dawnwires et plusieurs experts, pourrait refuser en attendant que la proposition soit encore plus alléchante évoque d’un chiffre : 500 milliards de dollars.

http://www.almanar.com.lb/french/adetai … d=141&s1=1