Francaisdefrance's Blog

16/02/2011

Le kébab, c’est pas bon pour la santé…

Depuis le temps qu’on le dit. Mais bon; il y en a qui y sont accros…

FDF

.



Deux hommes ont été tués et un troisième blessé mardi soir à Asnières (Hauts-de-Seine) lors d’une bagarre très violente impliquant quatre frères, et liée à un différend financier, a-t-on appris mercredi de source policière.

Un des frères est décédé sur place, un autre est mort à l’hôpital où il avait été transporté dans un état grave. Celui qui est blessé a été hospitalisé à l’hôpital Georges-Pompidou à Paris. Le dernier frère, qui lui est sorti indemne de la bagarre a été interpellé, ainsi qu’un témoin..

Le drame est survenu vers 22h40, avenue des Grésillons, devant un restaurant de kebabs. L’affaire de dettes qui serait à l’origine de cet affrontement, pourrait être liée à cet établissement, a-t-on précisé. Deux coups de feu ont été tirés et une hache a été utilisée.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire des Hauts-de-Seine.

Source: http://www.lefigaro.fr/

12/02/2011

La bande à Momo de Villeneuve sur Lot…

Encore des « chances pour la France »… Foutez nous ça dehors !!!

FDF

.

Rixe de Villeneuve. Le second suspect arrêté.

Le premier suspect avait été arrêté et écroué mardi après-midi./ Photo  archives JM Mazet.
Le premier suspect avait été arrêté et écroué mardi après-midi./ Photo archives JM Mazet.

Les deux suspects les plus importants ont été rattrapés par l’enquête. Les policiers de la PJ ne lâchent pas l’affaire et s’attachent à la manifestation de la vérité.

L’affaire de la rixe mortelle de Villeneuve-sur-Lot survenue le 29 janvier dernier, n’en finit pas de rebondir après les coups de filets successifs menés ces deux dernières semaines à un rythme effréné par les policiers de la PJ d’Agen. Le point d’orgue fut la reddition, les aveux et la mise en examen mardi de l’auteur présumé des coups mortels, Mohamed Sakhar Bendahar. Mais un deuxième nom continuait de circuler en ville avec autant de force que le patronyme du premier suspect. Celui d’un jeune qui apparaissait comme susceptible d’avoir tenu également un rôle de premier plan dans l’agression sauvage de Kamel El Garmaoui, la victime. Cet « Agenais » de 21 ans ayant déjà eu maille à partir avec la justice et trempé dans des affaires de stupéfiants, restait activement recherché par les enquêteurs en charge de ce dossier criminel. Il a fini par se livrer mercredi. Yassine Essafi a répondu à la convocation pressante et sans appel des policiers qui souhaitaient l’entendre au plus vite…

Suite et source: http://tinyurl.com/6zx9986

25/11/2010

Racaille. Un collégien agressé par trois autres: il y laisse la rate !

On ne parle plus de « jeunes », maintenant. Ce sont des « collégiens »… Bon. Le problème n’est pas là. La violence scolaire atteint des sommets. A trois contre un, ces cons. Et le gosse agressé doit subir l’ablation de la rate. Infernal! On croit rêver! J’ose espérer qu’ils auront au moins droit au conseil de discipline, ces coquins… Et que l’on va punir le corps enseignant, aussi. Ca se pratique; si si.

FDF

.

Trois collégiens de 15 ans ont été placés en garde à vue mercredi à Orléans après l’agression violente d’un autre élève, qui a subi une ablation de la rate, selon une source judiciaire. D’après la principale-adjointe de ce collège, cette agression a suivi légère altercation avec un élève difficile de sa classe.
«Le démarrage, c’est un échange verbal un peu difficile dans une classe lundi, c’était vraiment quelque chose de tout petit», entre Vivien, délégué de classe, et un autre élève, a expliqué Sylvie Méry. Ce dernier, apparemment vexé, a appelé à l’aide un camarade et un début de bagarre a éclaté le lendemain dans l’enceinte de l’établissement entre Vivien et l’autre garçon, un élève difficile. «C’était un gamin qu’on suivait depuis longtemps, un élève ascolaire, très compliqué à mettre dans un cours», a expliqué la principale-adjointe de cet établissement calme de 550 élèves, situé dans un quartier populaire

Suite et source: http://tinyurl.com/3699jqr