Francaisdefrance's Blog

24/04/2011

Libye: qui sont les martyrs, qui sont les impies ???

Les ravages de l’endoctrinement…
FDF

.

Quand les Libyens se « flinguent » sous les cris « d’Allah ou Akbar »

.

Sous les cris «d’Allah ou Akbar» les pro-pouvoir et les insurgés se « flinguent » réciproquement et à l’arme lourde. Le « Hic » est que chaque camp, considère son adversaire de «Koffar» et s’autoproclame «Moudjahidines» combattants et les victimes de «Chahid» martyrs ». Qui est le Martyrs et qui est l’impie ? Chacun tire la couverture de son côté.  

Photo : « Ces combattants qui se disent être des Musulmans, connaissent-ils vraiment l’Islam » ?   

En réalité, même si je ne suis pas religieux, à mon avis, les deux camps ont tort d’utiliser le  nom «d’Allah» lorsqu’ils se déchirent. Le nom du Bon Dieu n’est utilisé en principe que si lorsque des combats sont livrés pour le  compte d’Allah. Malheureusement ce n’est pas le cas car les deux antagonistes se déchirent uniquement pour arriver au pouvoir. Quel est l’intérêt alors du Bon Dieu dans ces massacres ? En utilisant le non «d’Allah » les combattants des deux camps se veulent Musulmans alors qu’en vérité, ils ne le sont pas. Il suffit simplement qu’ils lisent ce verset du Coran qui stipule que le Bon Dieu a interdit aux Musulmans de s’entre-tuer, écoutez le verset : «Tout Musulman à un autre Musulman est inviolable : Son Sang, ses biens et son honneur». Un autre verset du Coran disait que  le Musulman prescrit le respect de la vie, même aux animaux. Ainsi il est interdit de tuer les animaux ou de pratiquer la chasse que pour se nourrir. Les deux camps s’autoproclament «Musulman » alors qu’ils ignoraient que le Coran disait également : « Ne vous tuez pas vous-même, Dieu est miséricordieux envers vous ». NB : « Je m’adresse ici aux Musulmans, les Islamistes sont libre d’interpréter le Coran à leur guise.». 

Source:http://lavoixdesmartyrsdelalibertedexpression.blogs.nouvelobs.com/

12/03/2011

Bagatelles pour un massacre…

Progrès de la Démocrassie. Pas mal analysée, la situation…

FDF

.

Lire: Révolutions arabes

A l’attention des naïfs, un bon petit résumé, court, où l’on voit qu’elle est décidément bien conforme à la définition qu’en donnait Louis-Ferdinand Céline dans Bagatelles pour un Massacre…

Merci à JLL…