Francaisdefrance's Blog

19/12/2011

Des ouvrages de propagande antisémite et antichrétienne sur le site d’une mosquée !

Et je pense que là, personne ne va réagir. Et pourtant ça, c’est de la véritable incitation à la haine… Pas des broutilles comme on peut en voir sur certains blogs et sites un peu trop « patriotes »…

Là, on peut (et on doit) porter plainte; d’ailleurs… Non, rien.

FDF

.

Mosquée Masjid ar-Rahmah de Behren-lès-Forbach : En ligne sur leur site des ouvrages de propagande antisémite et antichrétienne

Behren-lès-Forbach est une petite ville d’environ 9 000 habitants en Lorraine, dans le département de la Moselle (57). Actuellement, c’est une des villes les plus pauvres de France, près de 90% de sa population vit en Zone Urbaine Sensible (ZUS).

45% des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage. Le revenu moyen annuel par habitant est de 3930 euros. C’est une ville qui vit sous perfusion grâce aux subventions de l’Etat, on y dénombre trente et une nationalités.

Devant la forte présence de la Communauté Musulmane, environ la moitié de la population de Behren-lès-Forbach a des ascendances maghrébines, la ville met à disposition plusieurs Mosquées dont la Mosquée Masjid ar-Rahmah gérée par l’Union de la Communauté Marocaine de France (UCMF).

Le site Internet de la Mosquée publie en ligne plusieurs ouvrages (e-books) pour s’initier aux préceptes islamiques. Certains des ces ouvrages, en ligne depuis plus de deux ans, ont été écrits par le défunt prédicateur Musulman Ahmed Deedat, connu dans les années 1980-90 pour précher l’Islam à travers le Monde.
Son influence fut très grande et ses débats sont toujours diffusés sur internet à travers les plateformes Youtube ou Dailymotion, il continue de bénéficier d’une grande audience auprès de la Communauté Musulmane. Des Mosquées citent les ouvrages d’Ahmed Deedat, comme par exemple la Grande Mosquée “Lumière et Piété” de Nîmes.
Dix-sept des ouvrages de Ahmed Deedat sont interdits en France pour incitation à la haine raciale et antisémitisme.

On peut analyser le contenu de deux d’entre eux, que vous pouvez télécharger sur le site de la Mosquée Masjid ar-Rahmah de Behren-Lès-Forbach au format word, quelques extraits du livre “Mohammed le plus grand”  ci-dessous (hard-copy) :

Ahmed Deedat Ahmed Deedat - Mohammed le PLus Grand
– Ahmed Deedat Couverture du livre “Mohammed le plus grand”

.

MOHAMMED LE PLUS GRAND – Ahmed Deedat (extraits)

“JÉSUS FAIT DE LA DISCRIMINATION

Le prédécesseur direct de Mohammed dit à ses disciples : “Ne donnez-pas ce qui est saint aux chiens” (c’est-à dire aux non-Juifs).

“Ne jetez pas vos perles devant les pourceaux(c’est-à-dire les non-Juifs)“
(Matthieu 7:6) .
Les auteurs des évangiles sont d’accord sur le fait que le Christ vivait (tirait profit) des commandements qu’il prêchait. Au cours de sa vie, il n’a jamais prêché à un seul non juif.

1. Demandez dès maintenant votre exemplaire de la traduction et du commentaire de Yûsuf `Alî, ainsi que des 6 000 annotations. Demandez aussi un exemplaire pour vos amis non-musulmans.

Un fait, il repoussa une gentille femme qui recherchait sa bénédiction (la femme était grecque). Alors que le maître s’était réuni avec ses disciples, à Jérusalem, à l’occasion de la Pâque, certains Grecs qui avaient eu vent de sa réputation, demandèrent à le rencontrer pour obtenir quelques éclaircissements spirituels. Jésus leur infligea un affront, comme l’écrivit St Jean :

“Il y avait quelques Grecs parmi les gens qui étaient montés pour adorer pendant la fête. Ils s’approchèrent de Philippe… et lui demandèrent : nous voulons voir Jésus. Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe allèrent le dire à Jésus”.

AUTO-GLORIFICATION

Les versets qui suivent ne font même pas état de “oui, oui” ou “non, non” de Matthieu 5:37. Ils continuent avec sa prière – “Jésus leur répondit (Philippe et André) : l’heure est venue ou l’homme doit être glorifié”.

Jésus, bien que connu comme “un charpentier et fils de charpentier” était doué pour les études et tout ce qui était matériel. Pierre, Philippe, André, etc tous cessèrent le travail et le suivirent pour être à ses ordres, non parce qu’il avait une auréole au-dessus de la tête, il n’avait rien de tel, mais en raison de ses riches vêtements et de son allure royale. Il pouvait disposer de châteaux à Jérusalem, pour lui et ses disciples, même au summum de la saison des festivités, et se faire servir des soupers somptueux et vous pourriez l’entendre faire des reproches aux juifs matérialistes.

“Ils le trouvèrent de l’autre côté de la mer et lui dirent “Rabbî, quand es-tu venu ici ?” Jésus répondit : “En vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés”.”
Jean 6:25-26

Dans ce livre, Ahmed Deedat s’acharne à démontrer que le Christianisme est une fausse religion, en l’opposant à la seule Révélation Divine, l’islam.
Il interprète, et déforme à loisir les Paroles du Christ dans la Bible pour discréditer la Foi Chrétienne, et démontrer ainsi que les Chrétiens vivent dans l’erreur et le Péché.

Chacun est libre de ses Croyances. Est-ce le rôle d’un Lieu de Culte de diffuser ce type de document en jetant ainsi le discrédit, le mépris, le dénigrement des Croyances des Autres Communautés ?

On peut consulter un autre livre de Ahmed Deedat “Les Arabes et Israël”, toujours sur le site de la Mosquée en ligne, sur les relations entre le conflit israélo-palestinien, les Arabes et les Juifs, ci-dessous, quelques extraits en gras italique (hard-copy):

Ahmed Deedat - Les Arabes et Israël
– couverture du livre “Les Arabes et Israël”

LES ARABES ET ISRAËL – Ahmed Deedat (extraits)

“Nos arrière-cousins juifs sont très généreux en qualifiant injustement d’antisémite quiconque ne partage pas leur point de vue. Ils usent de ce qualificatif comme d’une baguette magique, tenant ainsi en respect le monde chrétien, évoquant dans leur esprit Hitler, (Holocauste, les pogroms, le massacre de milliers d’innocents, hommes femmes et enfants, uniquement parce qu’ils étaient juifs.”

RIEN DE NOUVEAU
En essayant ainsi de nous prendre au piège par le biais de cette question embarrassante “Conflit ou conciliation ?” nos cousins n’ont pas innové. Ils firent de même avec Jésus-Christ, deux mille ans auparavant. Ils (les juifs), lui (Jésus) ont aussi poser et reposer des questions embarrassantes et des devinettes. Voyez donc leurs inimitables flatteries et ruses :
“… Maître, lui dirent-ils, nous savons que tu es véridique et que tu enseignes la voie de Dieu en toute vérité, sans redouter personne, car tu ne regardes pas à l’apparence des hommes. Disnous donc ce que tu en penses : est-il permis ou non de payer le tribut à César ? Mais Jésus qui connaissait leur malice répondit : Pourquoi me mettez-vous à l’épreuve, hypocrites ? Montrez-moi la monnaie avec laquelle on paie le tribut. Et ils lui présentèrent un denier. Il leur demanda : de qui sont cette effigie et cette inscription ? De César, lui répondirent-ils. Alors, il leur dit : rendez donc à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.”
Sainte Bible” (Matthieu 22:16-21)

Jésus était autant juif que ces interrogateurs. Ils avaient été envoyés afin de le prendre au piège, mais il avait fait en sorte que la situation se retournât contre eux. Ils les prit à leur piège ! S’il (Jésus) avait répondu : “Payez le tribut”, alors les leaders juifs auraient fait savoir au peuple que Jésus n’était pas le messie (le Christ, celui qui fut engendré), le libérateur des juifs de la tutelle romaine, mais au contraire un espion de l’oppresseur romain. Si, par contre, il leur avait répondu : “Ne payez pas le tribut”, alors ils auraient obéi. Et s’ils avaient alors été arrêtés pour n’avoir pas payé, ils se seraient défendus : “Notre Messie nous interdit de payer le tribut”. Et Jésus aurait dû affronter les autorités. Il aurait encore perdu. Pile, je gagne ! Face, tu perds !Ce n’est pas là leur dernier subterfuge afin de réfuter et confondre Jésus. Les scribes et lês Pharisiens (les intellectuels juifs) mettent encore Jésus à l’épreuve“

“Pensez-vous que le Président Bush pourra sortir son administration du “lobby juif’ dans lequel son prédécesseur l’a plongée et qu’il lui a léguée ? Nous prions afin que Bush agisse en toute justice et sagesse face aux cruautés israéliennes à l’encontre des Palestiniens sans défense.”

“Ils me proposaient, de leur côté, le titre suivant (pour une conférence sur le conflit israélo-palestinien) : “Les Arabes et Israël : conflit ou conciliation,?” J’acceptai ce titre. Ils demandèrent par la suite que je prenne la parole le premier. J’acceptai aussi.

DE TOUTE FAÇON NOUS SOMMES PERDANTS

Vous avez, bien sûr, compris qu’il y a un piège dans le titre. Nos cousins nous ont déjà muselés avant que ne commence la joute verbale. S’agit-il d’un “Conflit ou d’une conciliation ?” Lequel choisiriez-vous ? Que ce soit l’une ou l’autre, nous sommes bons seconds. Si nous optons pour le “conflit” au cours du débat, alors nous nous attirerons l’hostilité de presque tout l’auditoire, car les étudiants de l’université se réclament comme des êtres honnêtes, justes et pacifiques. Tout comme ils souhaitent que les deux parties soient équitablement entendues et puissent conclure objectivement. Un musulman choisissant le “conflit” ferait figure de querelleur, de belliciste. Alors que le monde entier appelle à la “paix”, le musulman parle (?) de “guerre”

Si nous choisissons la “conciliation”, pour éviter le piège précédent, alors les juifs demanderont : “Pourquoi nous jetez-vous alors des pierres ?” D’une façon ou d’une autre, nous sommes perdants. Pile, je gagne, et face tu perds ! C’est le génie juif. Allah leur a fait don d’une intelligence supérieure. C’est une marque de
confiance de Dieu. Il donne à chacun d’entre nous quelque chose de plus. C’est un test, une mise à l’émeuve.”

“TOUJOURS AUX AGUETS DE NOUVEAUX MAUX
“Ils s’efforcent â corrompre
la terre
Dieu n’aime pas
les corrupteurs.”Saint Coran 5:64
ILS CRACHENT SUR VOTRE AMOUR-PROPRE,
CES SERPENTS VENIMEUX !
UN FAIT QUOTIDIEN DANS LA LUTTE QUOTIDIENNE d’un Peuple OPPRIMÉ !

Remarque : Le sujet de tout ce verset peut être cité ici Les juifs blasphèment et se raillent, a en raison de leur jalousie, plus on leur enseigne plus ils s’obstinent dans leur rébellion. Mais quel profit en tireront-ils ? Lorsqu’ils raniment les guerres, notamment contre les innocents, alors la Grâce de Dieu se déverse sur eux tel un fleuve pour éteindre ces feux. Mais leur ignominie continue d’inventer de nouveaux maux.”

“L’INDOMPTABLE ESPRIT DU JiHAD
“O vous qui croyez !
combattez ceux des incrédules
qui sont prés de vous.
qu’ils vous trouvent durs
sachez que Dieu est avec
ceux qui le craignent.” Saint Coran 9:123
OH JUIF! VOUS NE POUVEZ PAS NOUS TUER TOUS ! VOUS NE CONNAITREZ PAS LA PAIX, TANT QUE LA VICTOIRE NE SERA PAS A NOUS !

Remarque : Lorsque le conflit s’avére inévitable, il faut d’abord a nos relations de tout ce qui peut être malveillant, car par là commence vraiment la lutte. Au mal il faut opposer une forte et dure resistance. Des négociations meilleures n’ont plus leur place chez les soldats qui se battent pour la vérité et le droit. ils sont souvent un mélange de lâcheté, de dégoût, de cupidité et de corruption.”
Le livre “Les Arabes et Israël” est un véritable condensé d’antisémitisme.
Ahmed Deedat prend les écrits de la Bible, du Coran et le conflit israélo-palestinien à témoin pour montrer que les Juifs sont ignobles, blasphémateurs, flatteurs, rusés, jaloux et qu’ils ne méritent donc aucune considération et aucun respect.

Est-ce le rôle d’un lieu de Culte, normalement consacré à la Prière, à la Tolérance, au Respect d’autrui de propager ce type de message ? N’est-il pas censé diffuser un Message de Paix Universelle ?

Source: http://marie-masson-gaechter.over-blog.com/

18/12/2011

Ah, qu’il est bon de se sentir aimé…

Une admiratrice m’a laissé ce commentaire… J’ai une sacré cote; ne soyez pas jaloux.

Je t’aime aussi, Sabrina…

FDF

.

sabrina commented on Juliette Boubaaya, soit belle mais surtout TAIS TOI !

Tes morts!!!!! évite de parler comme sa de ma religion, espece de salope notre religion insite au respect de nous même et des autres alors que la votre vous insite à boire comme des trou et à coucher avec n’importe qui !!!!

More information about sabrina

IP: 83.156.200.118, slo13-4-83-156-200-118.fbx.proxad.net
Email: tonta@hotmail.fr
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/83.156.200.118

24/10/2011

La France est devenue une chienne… qui tue ses propres petits.

Coup de chapeau à Irréductible Gauloise ! Qui ne mâche pas ses mots et balance des vérités qui ne doivent pas plaire à tout le monde. A moi, si.

Chère amie patriote, tu me contactes quand tu veux. Je suis béât d’admiration sur tes propos ci-joints…


A noter que Irréductible Gauloise fait l’objet de la censure actuellement. Après avoir visité son site, vous comprendrez le travail de la bienpensance policée. Lamentables agissements…

FDF

.

Vous je ne sais pas, mais moi j’en ai plus que marre qu’on me prenne pour une raciste ou une nazie parce que j’ose défendre les valeurs de mon pays. Chers multiculturalistes bobos, au nom de la liberté d’expression que vous défendez tant, laissez-moi exprimer l’amour pour ma patrie et le refus de valeurs qui ne sont pas les miennes !

Etre contre la charia, c’est être raciste ? Ne pas accepter que les femmes ne soient pas traitées comme des êtres humains à part entière, c’est de la xénophobie ? Refuser que les animaux soient abattus dans d’atroces souffrances et ne pas vouloir payer une taxe pour financer une religion qui n’est pas la mienne c’est du nazisme ? Déplorer la persécution des chrétiens, c’est faire preuve d’intolérance ? Etre contre le mariage de très jeunes fillettes, c’est afficher une étroitesse d’esprit ?




Non, je ne cautionne pas la lapidation, les châtiments corporels et le terrorisme. Alors je suis une vilaine fasciste ??
Oui, j’ai envie que mes compatriotes aient le droit de manger du porc et d’admirer des crêches de Noël dans la rue. Mince alors, serais-je islamophobe ????

Ce que je condamne à travers les articles présentés dans ce blog, ce ne sont pas les individus ni leur couleur de peau, c’est l’islam radical dans sa globalité, sa main-mise sur l’Europe, sa cruauté, ainsi que les odieuses machinations silencieuses de nos gouvernements qui nous trahissent.

Pourquoi mes compatriotes et moi devons-nous fermer les yeux devant des crimes ignobles ainsi que devant des faits hallucinants qui musèlent notre liberté et bafouent même les lois de notre pays ?

Comment se fait-il qu’un quotidien francais interdise une communication du diocèse de Lyon, soit disant parce qu’il ne diffuse pas de publicité à caractère politique ou religieux, et en même temps fasse de la publicité pour des produits halal ?


Comment se fait-il, au nom de la laïcité, qu’on interdise une crèche de Noël sous prétexte qu’elle a été mise en place par la municipalité, et que d’un autre côté, alors que l’état ne doit pas sponsoriser les religions, la mairie de Bordeaux offre un terrain pour la construction d’une mosquée ? Et qu’en plein Paris, on laisse prier les musulmans illégalement dans la rue, sur l’espace public ? C’est cela la « tolérance » et le « respect de toutes les cultures et religions » ?

Pour quelle raisons devrais-je approuver la répression systématique de mes croyances et de ma propre culture ? Au nom du respect et de la tolérance ? Les musulmans intégristes et leurs « collaborateurs » islamophiles me respectent-ils, eux ? Me demandent-ils mon avis quand ils décident d’interdire certains horaires à la piscine municipale ? Me demandent-ils si je veux manger halal ou non ? Me demandent-ils si je suis d’accord pour qu’on rase mon immeuble afin de construire une mosquée financée par mes impôts alors que l’église millénaire de mon village – régulièrement profanée – tombe en ruine ? Me demandent-ils si en tant que chômeuse sans revenus j’ai du mal à me nourrir alors que des polygames se gobergent aux frais de la princesse sous couvert de fraude aux aides sociales ? Me demandent-ils ce que je ressens quand mon enfant se fait renvoyer des toilettes à l’école parce qu’il est « impur » ? Me demandent-ils ce si je me sens en sécurité quand ma voisine se fait violer et brûler dans une poubelle et quand ses agresseurs sont remis en liberté ? (Liste non exhaustive…)

Et vous, les féministes qui défendez les droits de la femme, et encouragez l’immigration massive de musulmans en France, que pensez-vous de l’excision ? Pourquoi ne feriez-vous pas exciser vos filles de 3 ans pendant vos prochaines vacances au Maroc, au nom du vivre-ensemble ? Pourquoi ne leur faites vous pas porter le voile, au nom de la « liberté » ?
Ne pensez-vous pas que la défense des droits de l’homme – et de la femme – inclut également la lutte contre la torture et la soumission ? Pourquoi, en encourageant l’mmigration massive et en sponsorisant une religion de haine et de violence cautionnez-vous ces pratiques barbares et condamnez-vous ceux qui osent se révolter contre la torture des enfants et les mauvais traitements infligés aux femmes ?

Vous, les collaborateurs, les traîtres totalement manipulés qui êtes en train de sacrifier votre pays et votre peuple au nom de la bien-penseance, vous osez prétendre que vous militez pour la liberté d’expression… mais c’est seulement la vôtre que vous défendez. Tous ceux qui ne pensent pas comme vous et qui ont le malheur d’aimer leur pays et leur culture et de vouloir protéger leurs valeurs et leur famille, vous les reniez, vous les condamnez, vous détruisez leur réputation, vous les renvoyez de leur travail, vous les mettez en prison, vous les massacrez…

Je n’ai rien contre quelconque culture ou religion, tant qu’on ne tente pas de me l’imposer et qu’elle ne porte pas atteinte au peuple et aux valeurs de mon pays. Je n’ai jamais fait – et ne ferai jamais – partie d’aucun groupe politique. De plus, je ne suis pas croyante, et par conséquent, ni pour ni contre aucune religion, bien que je défende le fait que la France est une terre chrétienne avant d’être une république laïque.

Alors, non, je ne suis ni raciste, ni xénophobe, ni nazie, ni fasciste, ni d’extrême-droite, je ne fais pas partie du Front National ni de quelconque groupuscule haineux, et mettez-vous bien ca dans la tête. La volonté de préserver sa culture, son héritage historique et ses valeurs n’a pas de couleur, et n’embrasse aucun parti ni aucune religion. Je suis juste un être humain doué de sensibilité qui veut naturellement et instinctivement qu’on respecte sa liberté et celle de son peuple, et qui est contre toute forme d’opression, de soumission, de violence et de barbarie.

Ca n’est pas normal ? Devrais-je me faire interner pour hallucination, abus de compassion et d’humanité ?? Devrais-je faire un stage intensif de lavage de cerveau dans le but d’apprendre à accepter, voire à encourager toutes les souffrances et abus infligés aux autres, tout en vénérant les tortionnaires ? Devrais-je plutôt me faire arracher les yeux, afin, comme vous, de ne pas voir ce qui se passe ?

Pendant que vous poussez des petits cris de joie à l’annonce des mots « intégration » et « diversité », on brûle votre drapeau, on viole vos filles et vos compagnes, on occupe votre territoire, on défie votre Etat, on détruit vos racines et on chie sur votre liberté… la liberté pour laquelle vos ancêtres ont donné leur vie. Ceux qui sont été tués pour vous permettre de vivre libres ont été sacrifiés pour rien. Ils sont morts pour vous, et c’est en crachant sur leurs valeurs et en reniant leur combat que vous les honorez… La France est devenue une chienne… qui tue ses propres petits.

Je finirai par une citation d’Aristote : « la tolérance et l’apathie sont les dernières vertus d’une société mourante ». Alors continuez d’être « tolérants » et d’accepter l’islamisation sans broncher si vous voulez voir votre société mourir, ou plutôt si vous voulez qu’elle anéantisse à jamais la liberté de vos enfants et les purge définitivement de leurs valeurs et de leur héritage historique.

Source: http://irreductiblegauloise.wordpress.com/

01/07/2011

Affaire DSK: on change de victime…

Changement de victime… Et fier de l’être.

.

Pas de taille à lutter, Nafissatou Diallo… On dit bien que l’argent est le nerf de la guerre… Ecoeurant. Pas loin de revenir dans la courses aux présidentielles, DSK. Il lui suffit de rentrer en France et ça, on n’en est pas loin.

FDF

Reçu par mail:

« DSK blanchi? C’était lui la victime!!!
La femme de chambre ne pouvait être qu’une menteuse…
Ah que c’est bon d’être immensément riche et d’appartenir au Bilderberg Group!!!
C’est à vômir, à vômir, à vômir!
Reste que ce sont toujours ces monstrueuses crapules dépravées qui dirigent le monde partout et devant lesquelles nous devons nous incliner, chapeau bas, avec le plus grand respect! Si non, 17ème Chambre Correctionnelle direct, ou suicide « spontané » dans notre garage, le pot d’achappement dans la bouche..
B C »

.

Et si Nafissatou Diallo avait menti ? C’est ce que laissent entendre les premiers éléments à décharge dévoilés par le bureau du procureur. L’ex-patron du FMI devrait voir ses conditions de détention assouplies.

Click here to find out more!

La thèse de l’accusation sur le point de s’effondrer. Un dossier près de se refermer. L’incroyable feuilleton des sept charges valant 74 ans de prison qui pèsent sur DSK depuis le 16 mai dernier pourrait connaître son épilogue dans les prochains jours. C’est ce que révèle le New York Times vendredi matin après que les procureurs responsables de l’affaire ont rencontré les avocats de l’ex-patron du FMI jeudi et dévoilé les nouveaux éléments de leur enquête (voir notre dossier : Le scandale DSK).

La crédibilité de l’accusatrice se fissure

C’est toute la crédibilité de l’accusatrice qui est en cause. À commencer par son passé. Nafissatou Diallo aurait déjà été impliquée dans des activités criminelles, elle serait notamment liée à un réseau de blanchiment d’argent et de trafic de drogue. La jeune femme aurait aussi menti aux enquêteurs au sujet de sa demande d’asile et aurait faussement déclaré être en possession d’un seul téléphone portable alors qu’elle payait ses factures à cinq compagnies de téléphone différentes.

Sa crédibilité quant aux faits reprochés à DSK serait également contestable….

Suite et source: http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/laurence-neuer/affaire-dsk-vers-un-non-lieu-01-07-2011-1348185_56.php?xtor=EPR-6-[Newsletter-Quotidienne]-20110701

23/06/2011

Un peu de respect pour nos défunts, svp…

A Villefranche-de-Rouergue, les muzz cherchent un terrain pour leur future mosquée… Il est même évoqué un lieu à proximité du cimetière du coin. Là, on tombe dans l’indécence… Ils ne nous respectent pas nous; alors, qu’ils respectent au moins nos morts. Ceux-ci ne sont pas obligés de subir les appels du muezzin ni les prières et sermons des imams. Un cimetière est un lieu de paix et de recueillement, chez nous…

FDF

.

Villefranche-de-Rouergue. La mosquée se cherche un terrain ou un bâtiment

Où implanter la nouvelle mosquée ? Le Tricot ne fait pas l’unanimité. D’autres lieux sont évoqués : derrière le cimetière, les anciens courts de tennis des Filtres ou l’école Haute-Guyenne.

La nécessité pour la communauté musulmane de disposer d’une nouvelle mosquée n’échappe à personne. L’actuelle, rue Valadier, ne répond plus aux exigences d’aujourd’hui en terme d’accueil et de fréquentation. En maintes occasions, on y constate un problème de place.

Il y a quelques semaines, le conseil municipal a été réuni en séance privée pour aborder le sujet. L’association cultuelle et culturelle des musulmans de Villefranche y a présenté son projet, sollicitant des élus la vente d’un terrain pour accueillir la nouvelle construction. « L’emplacement de la mosquée doit se situer proche de la population pratiquante. Les fidèles réclament un lieu de culte de proximité bien adapté à leur pratique d’où l’importance du choix du terrain au Tricot » plaidait-elle lors de cette réunion.

Le terrain situé derrière le centre des impôts était alors évoqué par Serge Roques. Pour l’opposition, Éric Cantournet, jugeait ce site « inapproprié, car on doit éviter la ghettoïsation du quartier ».

Le premier choix de Serge Roques est aujourd’hui loin de faire l’unanimité au sein même de son équipe municipale. Si bien que le dossier n’a pas été inscrit à l’ordre du jour du conseil municipal qui se tenait hier soir. Il ne le sera pas non plus à celui du mois de juillet. « Il faut s’entendre sur le terrain. Nous devons trouver le lieu le plus approprié. La décision devrait être prise à la rentrée de septembre. Nous avons besoin auparavant de l’estimation des domaines pour pouvoir vendre » explique le maire.

Trois autres lieux sont évoqués aujourd’hui : derrière le cimetière, les anciens courts de tennis des Filtres et l’école maternelle Haute Guyenne dont les classes vont intégrer le nouveau groupe scolaire du centre ville à Pendariès.

Pour sa part, l’association des musulmans souhaite à l’heure actuelle rester sur une position de réserve. « Nous attendons la réponse des élus » souligne son président. Il rappelle tout de même l’importance de la proximité du lieu de culte pour la communauté musulmane. Le Tricot conviendrait le mieux, mais Il peut y avoir d’autres sites. L’essentiel c’est qu’il se trouve au plus proche de la population.

Source: http://www.ladepeche.fr/

20/06/2011

Libourne: symbole du « vivre ensemble » ???

 Le « vivre ensemble »? Que du bonheur !

Le fameux « vivre ensemble », on sait ce que ça donne. Déjà que la communauté musulmane donne des signes de scissions internes en ce moment… Mais à Libourne, on y croit encore; du moins, on fait semblant…

FDF

 

« Respect et tolérance »…

Les représentants de la communauté musulmane, son imam et le président de l’AML, ainsi que le maire, ont insisté sur ces principes.

 

«Soyons humbles et orgueilleux à la fois. Imaginons qu’ici à Libourne cette mosquée soit le symbole du vivre ensemble, face à l’obscurantisme populiste ambiant. Le Siècle des lumières est encore devant nous mais, à Libourne, on préfère la lumière. » Ces mots appuyés, chargés de sens, le maire Gilbert Mitterrand les a prononcés lors de l’inauguration, dimanche matin, de la mosquée de Libourne. Invité comme d’autres élus, la communauté musulmane et la population libournaise par l’imam Embareck Guerdam et l’Association des musulmans libournais (AML).

Son président, Mohamed Benbekkari, a évoqué la bastide historique posée au confluent de deux fleuves, la Dordogne et l’Isle, symbole à ses yeux d’un carrefour de cultures. Rencontre de deux mondes, l’Occident et l’Orient, deux religions, l’islam et le christianisme et de deux volonté attachées à gommer les descriminations raciales ou culturelles.

 

Volonté partagée d’ouverture« La polémique sur la vérité ne sera tranchée que dans l’au-delà », a rappelé l’imam. En attendant, la sous-préfecture montre en ayant accepté et favorisé l’expression du culte islamique dès 1989, au même titre que celle des autres religions monothéistes, son souci d’ouverture, d’équilibre et de dialogue. « Laisser s’exprimer les spécificités sans ébranler les fondements de la société », c’est le vœu formulé par Embareck Guerdam qui estime que « les religions ont des devoirs. »

« Dans la mesure où la sphère privée n’interfère pas sur la sphère publique, chacun a le droit de vivre sa croyance dans le respect et la tolérance », prolonge le maire. Il poursuit en soulignant que « les lois fondamentales ne doivent pas être triturées selon l’instant. Elles sont un rempart contre le populisme ambiant et inquiétant. En revanche, la société évolue et, souvent, elle précède l’évolution des lois qui s’adaptent alors à la pratique courante. »

Ce souci d’ouverture est partagé par la communauté musulmane puisque, comme l’affirme Mohamed Benbakkari (est preuve en est faite), la mosquée est aussi celle des Libournais. « Elle s’inscrit dorénavant dans le patrimoine local. » Gilbert Mitterrand évoque ensuite cette aventure démarrée rue Étienne-Sabatié, puis rue de l’Ermitage ; ses aléas administratifs pour aboutir à sa construction dix ans après l’achat du terrain de la rue du Général-Monsabert sur lequel s’élève aujourd’hui le bâtiment sur le toit duquel il reste encore à poser une coupole.

« Vous me devez aussi la plantation de dix-huit arbres », prévient ironiquement le maire en s’adressant au président de l’AML.

Passés les discours sous une tente dressée à proximité, et avant la dégustation de mets spécifiques, l’association et Omar N’Faty avaient programmé un spectacle. Il s’agissait du stand up, monologue comique dont Djamel Debbouze reste le maître, d’un artiste nouveau venu sur la scène française et dont on commence à voir apparaître le nom un peu partout : Farid Abdelkrim.

Lequel, dans un sketch hilarant, révèle avec un humour grinçant que l’invasion arabe a débuté. Tous les invités ont ri. Enfin presque.

 

Source: http://www.sudouest.fr

03/12/2010

La génération racaille. Nicolas Anelka, Franck Ribery, …

Vive le sport !

nicolas-anelka

Le football, censé être un vecteur de transmission de valeurs telles que le respect, l’entraide, l’esprit d’équipe ou bien encore l’abnégation n’est plus !

C’est la fin d’un cycle. Après les dernières déclarations d’Anelka disant qu’il n’a jamais souhaité chanter la Marseillaise et aurait préféré démissionner que de le faire, c’est l’avènement du foot pognon, sans valeurs, ni respect.

Après le comportement de Franck Ribery au dernier mondial plus proche du caïd de banlieue que d’exemple pour les futures générations, c’est Aimée Jacquet qui doit se retourner dans son lit quand il pense à tout ça !

Espérons que les jeunes encore en centre de formation en prendront de la graine et ne reproduiront pas les erreurs de leurs ainés. C’est l’image et la crédibilité du plus beau sport au monde qui est en jeu.

Source: http://www.lesdessousdusport.fr/

26/10/2010

Benoît XVI: les immigrés doivent «respecter les lois et l’identité nationale du pays d’accueil»…

Ce qui est évidemment toujours le cas…

FDF

.

Le pape Benoît XVI a souligné mardi en présentant son message pour la Journée mondiale du migrant et du réfugié que ces derniers «ont le devoir de respecter les lois et l’identité nationale du pays d’accueil» même si la communauté internationale doit les protéger. La prochaine Journée mondiale du migrant et du réfugié sera célébrée le 16 janvier.

«Beaucoup de personnes doivent affronter l’expérience difficile de la migration, dans ses différentes expressions: intérieures ou internationales, permanentes ou saisonnières, économiques ou politiques, volontaires ou forcées. Dans divers cas, le départ de son propre pays est provoqué par différentes formes de persécutions, de sorte que la fuite devient nécessaire», a déclaré le pape.

«De plus, le phénomène même de la mondialisation, caractéristique de notre époque (…) comporte également « une humanité qui devient de plus en plus interconnectée », dépassant les frontières géographiques et culturelles», a poursuivi Benoît XVI.

«Tous, appartiennent donc à une unique famille, migrants et populations locales qui les accueillent, et tous ont le même droit de bénéficier des biens de la terre, dont la destination est universelle», a-t-il estimé.

15 millions de réfugiés dans le monde

Cependant, «dans le même temps, les Etats ont le droit de réglementer les flux migratoires et de défendre leurs frontières, en garantissant toujours le respect dû à la dignité de chaque personne humaine. En outre, les immigrés ont le devoir de s’intégrer dans le pays d’accueil, en respectant ses lois et l’identité nationale», a souligné le pape.

Il y a dans le monde plus de 15 millions de réfugiés, dont 10,4 millions sous la responsabilité du Haut commissariat de l’ONU (HCR), et environ 27 millions de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays, a rappelé au cours de la conférence de presse de présentation du message le père Gabriele Bentoglio, membre du Conseil pontifical pour les migrants.

«Il faut considérer de façon spécifique la situation des réfugiés et des autres migrants forcés, qui représentent une part importante du phénomène migratoire. A l’égard de ces personnes, qui fuient les violences et les persécutions, la communauté internationale a pris des engagements précis», a rappelé Benoît XVI.

«Je voudrais adresser enfin une pensée particulière (…) aux étudiants étrangers et internationaux. Il s’agit d’une catégorie qui revêt elle aussi une importance sociale, dans la perspective de leur retour, en tant que futurs dirigeants, dans leurs pays d’origine», a-t-il dit.

«Ils constituent des « ponts culturels » et économiques entre ces pays et ceux d’accueil, et tout cela va précisément dans la direction de former « une seule famille humaine »», a estimé le pape. Il a rappelé que «le monde des migrants est vaste et diversifié, constitué d’expériences merveilleuses et prometteuses, ainsi que, malheureusement, de nombreuses autres, dramatiques et indignes de l’homme et de sociétés qui se qualifient de civiles».

(Source AFP) (article lu sur liberation.fr)

09/10/2010

Le projet de mosquée d’ Annemasse en débat. Débattez, débattez…

150 personnes… Preuve que le sujet intéresse un tas de monde… Tolérance, respect, nation, Si ils veulent un coup de main pour la première pierre, je verrai si j’ai un moment de libre. Et puis d’ici là…

FDF

.

Jeudi soir, environ 150 personnes ont assisté au débat organisé par la municipalité d’Annemasse sur le thème “république laïque et liberté des cultes”. Il s’agissait en fait de discuter du projet de mosquée souhaité depuis des années par le CCMA (Centre culturel des musulmans d’Annemasse). Les musulmans de l’agglomération annemassienne n’ont pas de *lieu de culte digne de ce nom.

Les 12 maires et membres du bureau d’Annemasse Agglo ont rédigé une déclaration commune dans laquelle ils s’engagent à faciliter les choses au plan technique et administratif. Le texte mentionne un protocole d’accord à conclure avec les responsables de la mosquée, demandant que le projet s’inscrive dans le« respect de la primauté de la nation, respect des valeurs de tolérance mutuelle, respect de l’indépendance des cultes et non ingérence de ces derniers dans le domaine politique.»

Outre les responsables du CCMA et l’imam de la mosquée, le curé, le pasteur et le rabbin ont participé à ce débat.

Source: http://tinyurl.com/26l4r9c

*Attention! Loi de 1905 !!! L’Etat ne subventionne aucun culte… Alors, c’est bien un lieu de culte et/ou une mosquée, non? Les maires présents s’engagent à « faciliter les choses au plan technique et administratif »… On sait ce que cela veut dire… Un « petite enveloppe », en fait. Attention au Tribunal Administratif !

FDF