Francaisdefrance's Blog

17/11/2011

Encore un jeune adjoint de sécurité tabassé par des délinquants !

Et bien évidemment, ils se sont mis à plusieurs pour commettre ce forfait. Je ne vois pas d’autres « jeunes », pour attaquer quelqu’un de seul à plusieurs contre lui, que des « Chances pour la France »; et vous?

Il est loin, le Kärcher; il est loin. Si on passait au lance flammes ???

FDF

.

En moins de dix jours, un second adjoint de sécurité a été pris à partie par un « groupe de jeunes » gens parce qu’il était policier. Hier, c’est à la sortie d’une discothèque que le jeune ADS, reconnu par ses agresseurs, a été frappé.

Les adjoints de sécurité (ADS) sont-ils devenus la nouvelle cible des délinquants ? En moins de 10 jours, deux hommes travaillant au sein de la police nationale ont été pris à partie par des groupes de jeunes, en pleine rue, en dehors de leur service, uniquement parce qu’ils sont policiers.

Hier, vers 7h30, dans une discothèque du Ramier, un ADS d’une vingtaine d’années est reconnu par des jeunes gens qui avaient eu affaire à lui lors d’une procédure de prise d’empreintes au commissariat central. Très vite, le ton monte, et les protagonistes quittent la boîte de nuit. Les explications houleuses se poursuivent devant un kebab du quartier Saint-Michel et le jeune ADS aurait essuyé de nombreux coups. Trois personnes sont interpellées par les policiers et placées en garde à vue au commissariat central, en attendant une décision du parquet.

Il y a une dizaine de jours, place Wilson, un autre ADS avait été malmené par des individus qui avaient également reconnu le jeune adjoint de sécurité, en civil, devant le restaurant Quick.

Attaques ciblées

Ces deux affaires récentes font réagir le syndicat majoritaire chez les gardiens de la paix, Unité SGP- Police FO. « La recrudescence de ces agressions est très inquiétante car ces attaques sont directement dirigées contre des représentants de l’Etat. Dans ces deux affaires, c’est bien au titre de leur représentation que ces adjoints de sécurité ont été agressés », souligne le secrétaire régional, Didier Martinez.

Les adjoints de sécurité sont des agents contractuels de la police nationale et assistent les fonctionnaires dans de nombreuses missions : surveillance générale, accueil du public ou aide à l’assistance des victimes.

Source: http://www.ladepeche.fr/

28/01/2011

Soumission: en Afghanistan, les femmes de l’Armée française doivent porter le voile !

Encore un bel acte de soumission… Dément. Elles vont devoir bientôt porter la burqa, aussi? Mais où est passée notre patriotisme et où sont nos valeurs républicaines?  Chez nous, en France, les musulmans font ce qu’ils veulent; on les laisse vivre selon leurs coutumes et on les encourage, même. Chez eux, en terres islamistes, c’est nous qui devons nous plier à leurs « lois ». Vous trouvez ça normal? Moi pas.

Tout ceci me révolte au plus haut point.

FDF

.

 

chèche

Un aumônier catholique ayant récemment servi en Afghanistan vient de dé-voiler une affaire bien peu glorieuse pour la hiérarchie des armées françaises.

Afin de ne « pas indisposer les afghans », il a été imposé à une jeune femme sergent-chef de se couvrir les cheveux et le visage à l’aide du voile local, un chèche !
Que cela nuise à la vision périphérique de la demoiselle, et contribue ainsi – comme si besoin était ! – à la mettre davantage en danger, importe visiblement peu à ses supérieurs…

On se demande donc ce que viennent faire les forces françaises dans ce pays qu’elles sont censées protéger, si elles se montrent incapables d’assumer leur nationalité devant de simples quidams, fussent-ils musulmans ?

Les combattants adverses doivent rire de ces précautions, lesquelles démontrent que même à l’international, le baissage de treillis devant les islamistes est devenu la règle d’or des représentants de l’Etat.

 

Source : Marianne du 22/01/11 

 

Vu sur http://www.nationspresse.info/