Francaisdefrance's Blog

23/01/2012

Ah que ça fait du bien…

.

« Y’a bon Banania » a été interdit, par simple soumission à une idéologie pas très nette. Mais le café « Au vieux nègre » existe encore. Qu’est-ce que vous foutez, le CRAN ? Qu’est ce que vous foutez, la MRAP ? On roupille, dans la police de la pensée ?

Imaginez aujourd’hui ce que cette image, heureusement protégée par sa valeur historique, déclencherait ?
On en vient presque à être soulagé qu’Hergé ne soit plus de ce monde, donc hors de portée des représailles…

FDF

Le cas échéant, on peut renouveler cette opération: http://cartomaton.wordpress.com/2010/09/19/cafe-au-vieux-negre/

Merci à Babette…

26/11/2011

On parle de plus en plus de milices privées…

Et ce n’est pas un hasard… Les Français en ont plus que marre de la racaille de tous poils. Depuis le temps que je dis que la France gronde.

La police est débordée et dispose de moyens très limités. La justice est trop laxiste. Les délits de récidive explosent.

Le peuple, fatalement, va faire du ménage lui-même. Mais là, on risque d’en voir les effets…

Sarközy a rangé son kärcher; du moins, il ne l’a jamais sorti. Il ne faudra pas venir pleurer si les écuries d’Augias subissent un nettoyage complet; en désespoir de cause…

FDF

.

Les habitants sont exaspérés par le vandalisme récurrent qu’ils subissent. (Archives ML)

« Ça va très mal se terminer », lance ce résident de la tour numéro deux de la Gayonne les yeux rougis par le manque de sommeil.

« Si la police et les responsables locaux ne prennent pas la mesure de notre désespoir nous allons en venir aux mains. Pire encore. J’ai passé la nuit avec une arme dans ma voiture pour la défendre. L’idée d’une milice privée est en train de naître tout autour des tours et nous ne répondrons pas des dégâts. Nous ne sommes plus en sécurité dans nos appartements. Nos véhicules sont menacés et nous acculés. »

Trop de dégâts

En quelques mots, ce riverain, qui tient à son anonymat de peur des représailles, décrit bien l’ambiance qui règne à la Gayonne. Depuis quelques jours une dizaine de véhicules ont été détruits ou abîmés. Les appartements sont la cible de jets de pierres et le hall d’entrée de la tour 2 a fait les frais, mardi soir, de la bêtise de quatre jeunes qui s’en sont dans un premier temps pris à des véhicules puis aux portes d’entrée du hall.

Les assurances n’assurent plus

« Nos assurances ne souhaitent plus nous assurer« , déplore cette mère de famille qui affiche cinq dégâts sur sa voiture depuis le mois d’août. Celle-ci insiste sur le fait que son assurance habitation sera dénoncée par sa compagnie le 1er janvier prochain à moins qu’elle n’accepte une augmentation de sa prime conséquente.

« Je n’ai absolument pas les moyens de payer plus cher. Nous sommes en difficultés et ces jeunes finissent de nous enfoncer. En plus, ma fille refuse de dormir dans sa chambre depuis qu’un incendie a menacé nos fenêtres. »

Il y a 30 ans « Nous étions des privilégiés ! »

« Quand nous nous sommes installés dans ces appartements, il y a des années nous étions des privilégiés, assure Bernard qui va souffler sa 29e année de présence dans la tour. Aujourd’hui rien ne va plus, nous sommes inquiets. Nous vivons dans la crainte des agressions et des vols. Ce n’est pas normal. Nous payons pour un certain nombre de services que l’on n’est pas en mesure de nous assurer. »

La semaine dernière en rentrant sa voiture dans un garage, une résidente s’est faite caillasser par des jeunes depuis la passerelle. Une autre s’est fait arracher son sac à main, devant son gamin, et alors qu’elle déchargeait ses courses.

« Je suis pied-noir et je n’ai jamais connu que ces tours quand je suis arrivée à Béziers. Ces derniers temps, je ne sors plus avec des bijoux de peur de me faire agresser. »

Rondes des policiers

Mardi soir, les policiers sont intervenus sur place. Des rondes vont se multiplier pour rassurer les habitants et éloigner les fauteurs de troubles.

Source: http://www.midilibre.fr/


01/11/2011

Guerre d’Algérie: il serait de bon ton de rétablir la vérité. Ca urge !

Nous ne plierons jamais un genou à terre devant ces gens-là. Ils ne veulent que la repentance, avant le mépris, la haine et les représailles viendront tout de suite après. Ils ont commencé leur programme à l’envers, d’ailleurs:
On vous a compris !!!
FDF
.
Alors que déferle la propagande antifrançaise et antichrétienne attisée par la « gauche », dans le silence complice de la fausse « droite », il nous revient de rétablir les faits avec les très faibles moyens qui sont les nôtres. Demain, leur candidat, s’il est élu, demandera « pardon » au nom de la France, comme il l’a d’ores et déjà annoncé!

03/07/2011

Délinquance: toujours en baisse…

Ils ne peuvent plus trafiquer tranquille. Il faut bien que « jeunesse » se passe, non? On peut l’aider en cela, la « jeunesse ». Nos militaires devraient rentrer d’Afghanistan, dit-on… Et ils se sont bien formés sur le terrain…

FDF

.

Val-de-Marne: 9 interpellations après l’attaque d’un commissariat

Neuf personnes âgées de 15 à 20 ans ont été interpellées et placées en garde à vue samedi soir après s’en être pris au commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), sans faire de blessé, a-t-on appris dimanche de source policière.

Partagez cet article sur Facebook

Vers 22H30 samedi soir, une vingtaine de jeunes munis de mortiers, de barres de fer et de « divers projectiles » ont attaqué le commissariat de Champigny, s’en prenant aux locaux et aux fonctionnaires de police présents.

« Aucun policier n’a été blessé » lors de l’attaque, selon cette source policière.

Les jeunes, tous originaires de Champigny, protestaient contre la mise en place sur la commune il y a quelques semaines d’une unité de police spéciale chargée de patrouiller pour mettre fin « aux divers trafics », a indiqué à l’AFP cette source policière.

« En mesure de représailles, ils s’en sont pris au commissariat local », a précisé cette source.

Après l’arrivée de renforts, les policiers ont procédé à l’interpellation de neuf personnes qui ont été placées en garde à vue au commissariat de Champigny-sur-Marne, chargé de l’enquête.

Source: http://actu.orange.fr/

Merci à Godefroy de Bouillon pour l’info…

30/05/2011

Idéologie anti-raciste: la baignoire déborde…

Chances pour la France, bienfaits de l’immigration, quartiers défavorisés: et si on regardait le problème en face? Avec de vraies solutions? Les prisons sont surchargées? Par qui? Tout le monde le sait. Personne n’en pipe mot. S’il faut en venir à des solutions plus radicales pour enrayer cette plaie, j’en connais bon nombre qui vont se porter volontaires. Il y a encore des patriotes, en, France et ils sont devenus des « résistants »; à qui les sous-merdes ne font pas peur. Si nos autorités (les « Hautes ») continuent à ne rien faire que du vent et se voilent la face, le « printemps Français » risque bien d’arriver. Et là, pas besoin de dotations financières exorbitantes pour réinstaller la « démocratie »… Le peuple de France s’en passera. Mais certaines choses risquent de se passer…

FDF

.

Voici un tout petit échantillon de ce qui se passe en France au quotidien: Demain (si ce n’est déja arrivé), votre quartier, votre résidence, l’école de vos enfants, seront touchés.
Face à cette déferlante de violence, que font les « autorités »? A peu prés rien, si ce n’est traiter les aspects « sociaux » du problème. Les trublions sont partout les mêmes, mais il est interdit de les désigner.
Il n’est pas question de poser les vrais questions et d’y porter les réponses qu’il convient: Ce serait porter atteinte à l’idéologie antiraciste.  La baignoire déborde, mais personne n’ose toucher aux robinets!

Des faits indubitables

 – A Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), des bus sont caillassés ou incendiés en représailles d’arrestations de trafiquants de drogue. Le ministre de l’Intérieur décide de faire accompagner les bus par des CRS. Non seulement les bus sont encore victimes de caillassages, mais même de tirs d’armes à feu, et un car de policiers qui accompagne l’un d’entre eux est lui aussi victime d’une lapidation en règle.

 – A Grenoble (Isère), Martin, 23 ans, est lynché en plein centre ville par une bande de « jeunes » venus des « quartiers sensibles ». Une cigarette refusée à l’un de ses agresseurs serait à l’origine du drame. Les coups de couteaux ont perforé un poumon. Martin se trouve toujours dans un état grave.

– Aux Ulis (Essonne), deux filles de 14 et 15 ans sont violées à plusieurs reprises par une bande de mineurs. Leurs familles portent plainte. Sous la pression du voisinage et la peur des représailles, l’une d’entre elle est obligée de fuir le quartier. Ni Putes Ni Soumises organise une manifestation de soutien, qui ne réunit qu’une cinquantaine de personnes prises à parti par la population locale. « Les filles d’aujourd’hui, elles sont faciles, c’est tout ! Nous, on soutient les frères. », dira même une mère de famille.

– A Narbonne (Aude), un commerçant de 59 ans voit sa boutique saccagée et sa voiture sabotée. « A mort, les juifs, à mort la police », peut-on lire sur des inscriptions laissées sur place. Son fils de 13 ans est agressé et blessé. Moïse Chekroun est désemparé. Il envisage de quitter le quartier.

– A Étampes (Essonne), un jeune homme de 23 ans frappe violemment le petit ami de sa sœur avec une barre de fer. La victime souffre de plusieurs fractures du crâne. Elle a été placée dans un coma artificiel. Son pronostic vital est engagé. Quand la jeune fille de 17 ans retourne chez ses parents, elle est à son tour victime d’une « violente correction » (selon l’expression du Parisien) qui lui vaut quatre semaines d’arrêt de travail et un placement en foyer. L’agresseur a dit vouloir « protéger la virginité de sa sœur ». Le Parisien évoque un vague « motif religieux ».

– Descentes récurrentes de centaines de « jeunes blacks », selon le forain Marcel Campion, à la Foire du Trône en plein Paris, avec moult agressions et lynchages de blancs « au faciès ».

 – Escalade de violences dans les bus de Toulon (Var). Le journal « La Provence » remarque « l’inquiétante flambée des actes de violence gratuite » à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), ville pourtant réputée paisible par rapport à sa voisine Marseille. Lynchage crapuleux d’un homme sur la plage de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes). Coups de feu sur un employé de Véolia en Avignon (Vaucluse). Toujours en Avignon, un délinquant de 14 ans traîne sur plusieurs mètres une dame de 72 ans pour lui voler son sac. 

 – Des journalistes de France 3 venus enquêter sur les violences urbaines sont arrosés de gaz lacrymogène et dépouillés à Villepinte (Seine-Saint-Denis). A Saint-Quentin (Aisne), un multirécidiviste de 12 ans met le feu aux cheveux d’une nonagénaire pour « faire marrer ses copains ». A Perpignan (Pyrénées-Orientales), trois policiers sont blessés en mission, l’un d’eux a le doigt arraché par l’homme qu’ils tentaient d’arrêter. A Arras (Pas-de-Calais), une collégienne de 14 ans est violée dans un parc public par trois mineurs de 12 à 14 ans.

Voilà quelques exemples de « faits divers », sur une période d’une dizaine de jours, qu’on peut lire quotidiennement dans la presse régionale. Peu d’entre eux font l’objet d’une couverture nationale, alors qu’il y a trente ans, le moindre crime de cet acabit aurait fait la une des journaux télévisés de 20 heures pendant plusieurs jours et provoqué l’indignation générale. La « violence gratuite » se banalise alors même qu’elle devient de plus en plus barbare. Aucun Français ne peut donc croire que la délinquance stagne ou est en baisse, comme l’annonce régulièrement le gouvernement à partir de chiffres pro domo. Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur de mai 2002 à mars 2004 puis de mai 2005 à mars 2007, avait promis de nous débarrasser de la « racaille » à coup de « Kärcher », d’éradiquer les zones de non-droit, de punir les coupables avec une sévérité sans faille. Élu président de la République, il a continué ses incantations systématiques. Mardi dernier, il remettait le couvert à Bobigny : on va voir ce qu’on va voir. En vain : on n’a rien vu depuis huit ans qu’il est aux affaires de sécurité.

Cité par Repères-et-jalons.com 10/05/10

04/05/2011

Mort de Ben Laden: les menaces commencent…

Un Imam de Jérusalem menace Obama suite à la mort de Ben Laden : « Vous serez bientôt pendu avec Bush Junior »

 


L’imam de la Mosquée Al-Aqsa à Jérusalem a juré de se venger « des chiens occidentaux » pour le meurtre d’Oussama ben Laden au Pakistan. « Ces chiens d’occidentaux se réjouissent du meurtre de l’un de nos lions islamiques. De la mosquée d’Al-Aqsa, d’où le califat se rétablira dans l’avenir avec l’aide de Dieu, nous leur disons : ‘Les chiens resteront des chiens et le lion, même s’il est mort, restera un lion », a-t-il déclaré dans une vidéo diffusée sur Youtube et enregistrée par l’imam.

 

 

(traduction de la video par danilette)

L’imam s’en prend ensuite violemment au président américain Barack Obama : « Vous avez personnellement donné l’ordre de tuer des musulmans. Vous devez savoir que bientôt, vous serez pendu avec Bush Junior.. » « Nous sommes une nation forte d’un milliard d’âme. Nous allons vous enseigner très bientôt, et avec l’aide de Dieu, la politique et les méthodes de la guerre », at-il promis.


Source: http://www.desinfos.com/

02/05/2011

Info ou intox? Oussama Ben Laden aurait été tué au Pakistan.

Il est évident qu’une telle nouvelle tombe à pic pour Obama déjà en campagne présidentielle… Attendons les réactions des intégristes musulmans. Si personne ne bouge, c’est que l’info demande à être vérifiée et également confirmée par ces derniers. Si l’Occident reçoit une pluie d’attentats, il est probable que Ben Laden soit bien mort. Quoi que, avec ces fanatiques, on peut s’attendre à tout. En tout cas, dans l’affirmative de cette info, le monde serait débarrassé d’une énorme épine. Mais il est certain que la succession était d’ores et déjà prévue… Attendons.

FDF

.

Le chef d’Al-Qaïda a été tué à quelques kilomètres d’Islamabad par les services spéciaux américains, a annoncé le président Barack Obama ce dimanche.

Une revanche à l’américaine. Le président des Etats-Unis Barack Obama a annoncé ce dimanche soir que Oussama Ben Laden a été tué au Pakistan par les services spéciaux américains. Cette capture met fin à une longue traque de l’auteur des attentats du 11 septembre 2001. 

9h57: « Pour les victimes du 11 septembre 2001, justice est faite. Ce matin, la France pense à elles et à leurs familles. » a tweeté l’Elysée, reprenant les mots prononcés par Barack Obama. 

9h56: Le corps d’Oussama ben Laden a été immergé en mer par les Américains, ont annoncé les chaînes de télévision CNN et MSNBC. 

Oussama Ben Laden a été tué au PakistanDes chaînes de télévision pakistanaises ont montré le visage partiellement défiguré d’un homme qu’elles présentaient comme Ben Laden, sans pouvoir cependant authentifier l’image.  DR

9h55: Interpol a appelé lundi à des « mesures spéciales de vigilance » 

9h35: Sur Internet, de nombreuses réactions dénoncent une photo truquée. Un journaliste de l’AFP explique sur Twitter avoir pu constater avec l’aide d’un logiciel que cette photo existe sur Internet depuis novembre 2010. (voir photo ci-contre) 

9h28: Le chef d’Al-Qaïda a payé pour ses « actes », a déclaré le président afghan Hamid Karzaï. Pour voir l’ensemble des réactions, lire: « Mort de Ben Laden: ‘Une victoire pour toutes les démocraties‘ »  

9h27: Moscou salue la mort de Ben Laden. 

9h26: Les USA n’avaient pas prévenu les autorités pakistanaises, selon un haut responsable 

9h20: Le président pakistanais Asif Ali Zardari a convoqué une réunion d’urgence avec son Premier ministre et les chefs des forces de sécurité. 

7h00:Le département d’Etat américain a averti d’un risque accru de violences anti-américaines. Une alerte aux voyageurs américains a été diffusée: Washington conseille en effet « fortement » aux Américains de limiter leurs déplacements hors de leurs maison ou hôtel dans les pays où le décès du chef d’Al-Qaïda pourrait déclencher des incidents, « étant donné l’incertitude et l’instabilité de la situation actuelle ». 

Le risque de représailles est grand, analysent différents experts: le cerveau d’Al-Qaïda, lui, est toujours en vie…

Suite et source: http://www.lexpress.fr/actualite/monde/oussama-ben-laden-a-ete-tue-au-pakistan_988157.html?xtor=EPR-583

19/03/2011

Une bonne guerre, rien de tel pour remonter dans les sondages.

Talonnette 1er Roi de Tripoli et du Calvados réunis…


Copains comme cochons (pardon, Mouammar…).

.

Donc ça y est !

On va voir ce qu’on va voir ! Talonnette se prenant pour Rommel ou Monthy va partir à l’assaut des troupes fidèles à l’affreux Kadhafi.

Le tyran qui était il y a quelques semaines encore son meilleur pote dans la région.

C’était bien la peine qu’Ollier lui ait fait découvrir Montesquieu.

Une fois de plus la France nous la joue grandiloquente à l’Onu, ’Défense des droits de l’homme, liberté, démocratie ».

Ce coup ci c’est Juppé, le plus con d’entre nous qui a fait du Villepin l’islamophile, mais pour tenir le discours inverse.

Vous observerez en effet au passage le paradoxe de l’histoire, aujourd’hui ceux qui critiquaient l’intervention Us en Irak tiennent le même raisonnement que Bush pour justifier leur action en Libye.

Bref la France flamboyante se lance dans une de ces opérations dont elle a le secret et qui se termine en général par un fiasco complet.

On pourra toujours se dire que Kadhafi regrettera de ne pas avoir acheté notre Rafale.

Les russes, les chinois, la plupart de nos amis européens se sont bien gardés de se lancer dans l’aventure, après tout ils laissent Talonnette faire mumuse, eux se chargeront une fois l’affaire terminée de récolter les fruits.

Kadhafi avec sa mentalité de bédouin n’a pas apprécié ce qu’il estime être une trahison de son ami, et annonce des représailles.

Certes il y a l’emphase orientale et son armée n’est guère apte à venir bombarder nos cotes, mais il a suffisamment d’argent pour susciter quelques troubles par ci par là.

Bien entendu l’annonce du vote à l’Onu a provoqué l’extase chez les bobos, à commencer chez le premier d’entre eux, le ministre bis des affaires étrangères, le philosophe de carnaval : BHL.

Encore un qui aime bien guerroyer avec la peau des autres et surtout toujours au service de mouvements musulmans (Bosnie, Kosovo).

Bien entendu dans nos merdias, peu parlent des réalités du terrain, des conséquences possibles d’une intervention. Du moment qu’il y a de belles images de bombardements !

Car, concrètement de quoi s’agit il en Libye ?

D’une guerre civile tribale entre clans et sous clans, avec ses innombrables retournements d’alliance..Tout le charme de l’orient mystérieux !

Talonnette l’infatué prétend y rétablir l’ordre, alors qu’à quelques hectomètres de l’Elysée dans son 92 chéri des bandes de racailles s’entretuent en totale impunité.

Il prétend y établir la démocratie en appuyant l’obscur Gouvernement autoproclamé des insurgés, dont font partie les ex ministres de l’intérieur et de la justice de Kadhafi, deux braves démocrates c’est sur ! Qui il y a quelques mois encore étaient des rouages de l’outil de répression.

Ensuite, où est l’intérêt du pays là dedans ? Nulle part, mis à part la gloriole de son président.

Tout cela n’est pas très sérieux !

Non comme les bouffons d’opérette, il essaie de se refaire la santé politiquement et rien ne vaut une bonne expédition militaire.

Comme Napoléon III au Mexique, à Sedan, ou Mussolini en …Libye.. justement !!

Avec Talonnette 1er ça ne peut que finir dans le grandiose !
Source:  http://www.euro-reconquista.com/site/spip.php?article249

22/02/2011

Libye: le fils à Kadhafi promet des « rivières de sang »…

Vous avez remarqué son prénom? Seïf Al-Islam

Les chiens ne font pas des chats… Encore une preuve.

« Religion »  d’amour, de paix et de tolérance…

FDF

.

Morceaux choisis:

Les menaces du fils Kadhafi

«La Libye est à un carrefour. Soit nous nous entendons aujourd’hui sur des réformes, soit nous ne pleurerons pas 84 morts, mais des milliers, et il y aura des rivières de sang dans toute la Libye», a menacé dimanche soir Seïf Al-Islam, le fils du numéro un libyen Mouammar Kadhafi, lors d’une allocution télévisée. «Je m’adresse à vous et pour la dernière fois avant de recourir aux armes», a-t-il mis en garde, estimant que la Libye n’était «pas la Tunisie ni l’Egypte», en allusion aux révolutions de ces deux pays qui ont conduit à la chute de leurs régimes.

«Notre moral est au plus haut et le leader Mouammar Kadhafi, ici à Tripoli, conduit la bataille et nous le soutenons ainsi que nos forces armées (…) Nous ne lâcherons pas la Libye et nous combattrons jusqu’au dernier homme, jusqu’à la dernière femme et jusqu’à la dernière balle». Selon lui, les affrontements sont provoqués par des éléments libyens et étrangers visant à détruire l’unité du pays et instaurer une république islamiste, selon ces déclarations retransmises par la télévision d’Etat libyenne.

Tenant à son règne, Kadhafi aurait même, selon des témoignages concordants, engagé des «mercenaires africains» pour appuyer les forces locales. La foule accuse le régime de «tirer sur la foule sans distinction».

 

Extraits de: http://tinyurl.com/484touy

15/01/2011

Un quartier de Tarbes pour le moins « agité ».

Quartiers, délinquance, voitures brûlées, caillassées, « jeunes »… Chutttttttttttttttttttt. On ne doit pas donner les chiffres… Et bien si; on va les donner et inviter les victimes à témoigner. Il faut que la population sache, au moins, ce qu’on lui cache… Et la peur des « représailles », on va laisser ça de coté. De toutes façons, elle va changer de camp, la peur… On va les mettre à genoux, les sous-merdes. Ce n’est pas une poignée de cloportes « issus de l’immigration » qui vont continuer de faire LEUR loi sur NOTRE territoire. Il est temps de réagir. Et si il faut en aligner deux/trois « pour l’exemple », ce ne sera pas un problème. Ce ne sont pas les « bonnes volontés » qui manquent…

FDF

.

Tarbes. Trois voitures incendiées

Trois voitures ont été incendiées dans le parking de cette résidence, sans doute en guise de représailles…/Photo DDM, Joël Boyé
Trois voitures ont été incendiées dans le parking de cette résidence, sans doute en guise de représailles…/Photo DDM, Joël Boyé

Depuis quelques jours, le quartier Laubadère est pour le moins agité. Ce week-end, une ambulance des pompiers a été « caillassée », sans mal pour les hommes du feu, fort heureusement. Et puis, la nuit dernière, s3 voitures ont été incendiées, dans le parking des nouvelles résidences, rue de la Gascogne. L’origine criminelle ne fait aucun doute car, si deux des voitures étaient garées côte à côte, la troisième était garée à une dizaine de mètres. La « propagation naturelle » est donc exclue.

En outre, les deux affaires semblent liées, comme le subodore le préfet des Hautes-Pyrénées, René Bidal. « Le caillassage d’un VSAB de pompiers est, fort heureusement un acte exceptionnel dans une ville comme Tarbes, et bien que ses conséquences soient faibles, aucun pompier n’a été blessé, il a tout de même une portée symbolique très importante, et cet acte isolé et rare ne doit pas rester impuni. Aussi, j’ai demandé aux services de police de tout mettre en œuvre pour confondre les auteurs et deux jeunes mineurs ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête. »

Toujours selon le préfet Bidal, les incendies de cette nuit sont en quelque sorte des « représailles » après ces arrestations. « Certaines personnes doivent être contrariées par l’activité policière. Il est dommage que dans ce quartier, où l’effort de l’État et des collectivités locales est très important, financièrement et en moyens humains, soit l’objet de telles exactions qui jettent l’opprobre sur l’ensemble de la population, alors qu’elles ne sont le fait que de quelques-uns. À ce sujet, je souhaite insister sur le devoir de témoignage. Il est excessivement difficile d’en recueillir. C’est pourtant un devoir citoyen, encore plus important dans une zone où des jeunes se livrent à de telles dégradations, dont les victimes sont également des habitants du quartier. »

Source: http://www.ladepeche.fr/

14/09/2010

Affaire du pasteur Terry Jones: rien de mieux que la menace d’une bombe pour se faire respecter…

Billet repris à Richard Martineau (Franc-parler)… Chapeau bas…

FDF

.

11 Septembre 2010


Pauvres chrétiens!

C’est aujourd’hui (11 septembre) que Terry Jones (pas le membre des Monthy Python — l’autre comique, le pasteur fêlé de Floride) devrait — ou non — brûler des exemplaires du Coran pour protester contre la construction d’une mosquée à côté de Ground Zero.

Qui a dit que l’Occident n’acceptait pas la diversité ?

Le sosie du Capitaine Higliner n’avait même pas encore acheté ses allumettes que déjà, la communauté internationale le pointait du doigt.

Barack Obama, le général des forces armées de l’ONU, le pape, Stephen Harper — tout le monde s’est empressé de dénoncer son geste.

Ne manquait plus que Stéphane de Normétal.

DES ENFANTS CRUCIFIÉS

Pendant ce temps, les chrétiens vivant en Arabie saoudite ne peuvent pratiquer publiquement leur religion sous peine d’emprisonnement.

Les chrétiens sont persécutés en Corée du Nord, en Iran, en Somalie, en Inde, en Irak, en Afghanistan, au Nigéria.

En 2004, un prêtre catholique a été assassiné en Inde par des extrémistes hindous qui l’accusaient de prosélytisme. Le pays de Gandhi n’est pas tendre envers les chrétiens. On y a agressé des pèlerins, saccagé des couvents, incendies des églises, forcé des catholiques à se convertir à l’hindouïsme…

En Irak, il y a deux ans, des militants musulmans ont crucifié des enfants catholiques pour terroriser leurs parents et les inciter à fuir le pays.

Certains, âgés d’à peine 10 ans, ont été enlevés et tués, puis cloués sur des croix de fortune près de chez eux pour terrifier et tourmenter leurs parents.

Un enfant a été décapité, brûlé et laissé sur le pas de la porte de sa mère, juste parce que ses parents étaient chrétiens.

TENDRE L’AUTRE JOUE

C’est pire que de brûler des livres, ça !

Or, qui parle pour les Chrétiens persécutés ? Qui prend leur défense ?

Il faut dire que les chrétiens ne sont pas intimidants.

Ils ne se font pas sauter dans des marchés publics quand on se moque de leur dieu. Ils ne menacent pas le monde entier de représailles dès qu’un caricaturiste ridiculise leur prophète.

Ils n’égorgent pas des enfants, ne promettent pas de mettre le feu à des hôtels, ne dansent pas dans les rues en chantant à tue-tête quand des innocents se jettent du haut d’un gratte-ciel de 110 étages pour échapper aux flammes…

Les chrétiens se contentent de présenter l’autre joue…

C’est ça, leur faiblesse.

S’ils prenaient les nerfs et faisaient couler le sang dès que quelqu’un les attaque, Barak Obama et ses copains les défendraient peut-être avec autant d’empressement qu’ils ont défendu les musulmans cette semaine…

UN PARALLÈLE BOÎTEUX

Je sais ce que certains vont me dire : ce n’est pas vrai que les chrétiens ne sont pas menaçants, certains ont tué des médecins qui pratiquaient des avortements…

Comment peut-on faire ce parallèle ? Ces assassinats étaient des gestes isolés commis par des crack-pots. Pas des persécutions systématiques commises — ou cautionnées — par des États !

Vous en voyez beaucoup, vous, des chrétiens qui dansent dans les rues quand un médecin avorteur se fait tirer dans son salon ?

RESPECT

Si l’Occident a fait pression sur le pasteur Jones, cette semaine, c’est parce que l’Occident avait peur des représailles.


Conclusion : le terrorisme fonctionne.

Rien de mieux que la menace d’une bombe pour se faire respecter…

03/09/2010

La rentrée à reculons pour les instits de Seine Saint Denis…

Comme partout ailleurs, en fait. Le corps enseignant aborde cette rentrée avec une apréhension peu habituelle. Souvenirs (mauvais) de l’an passé? Certes. Ils ont peur. Et ils ont raison d’avoir peur. Quand on sait que dans certains établissements, les enseignants sont obligés de cacher leurs bagdes d’accès (sur le pare-brise de leur voiture) à leur établissement quand ils sont à l’extérieur; par peur, oui. Par peur des représailles. Ce que le ministère veut à tout prix occulter… Quelle honte. Encore une fois, on plie devant la racaille…
FDF

3 septembre 2010

Beaucoup d’enseignants feront probablement leur rentrée à reculons en Seine-Saint-Denis. Sur 11.000 enseignants du premier degré, l’inspection académique a reçu 2.800 demandes de mutation d’agents souhaitant échapper au département.

Isabelle Guigon, secrétaire du SE-UNSA en Seine-Saint-Denis, n’est pas surprise par ces chiffres. « Notre département n’est pas attrayant. Les conditions de vie et de travail y sont difficiles », explique cette enseignante de Bondy. « Les loyers sont élevés et le cadre de vie n’est pas le plus agréable du monde. Il n’y a ni la mer, ni la montagne, ni la campagne », précise-t-elle.

Avant d’ajouter : « La moitié du département est classée en zone d’éducation prioritaire (ZEP). Les enseignants sont confrontés à une recrudescence de la violence des élèves et de leurs parents. Beaucoup de parents d’élèves vont mal. Ils sont au chômage, exclus, et auraient besoin d’une prise en charge médicale. »

France Soir

vu sur http://www.fdesouche.com/134669-rentree-la-deprime-des-instits-de-seine-saint-denis

14/08/2010

Bravo! Brice Hortefeux porte plainte contre l’auteur de « Tirer sur les keufs ».

.

Oui, bravo et quelle leçon de courage! Tenir tête à cette sous-merde qui incite à la haine impunément, fallait oser. Nan, j’rigole. Sans compter que si l’« on » veut bien se donner la peine, des connards-rappeurs du même acabit « on » peut les dénicher (trop) facilement sur certains sites, blogs ou dans les bacs, comme on dit. Un bon « nettoyage » parmi cette communauté de « citoyens de la République » ferait en réfléchir d’autres et par rebond, mettrait un sérieux coup de frein à la délinquance engendrée par la faute de ces paroles et de cette « zique » haineuses.

Bon, c’est bien beau. C’est devenu très mode de porter plainte, de s’insurger, de condamner (verbalement…), de déclarer « tout mettre en oeuvre », etc… Mais, en réalité, il se passe quoi? Car après ces médiatisations-menaces de représailles à l’encontre des auteurs de ces actes délictueux on n’en n’entend bizarrement plus guère parler… Et on continue à les nommer des « jeunes« … Les nommer selon leur véritable identité ou leur origine serait du…………………….. racisme. Eh oui…

FDF

.

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a annoncé jeudi avoir porté plainte contre un rappeur auteur d’une chanson intitulée Tirer sur les keufs, où les syndicats de policiers voient un appel au meurtre. Alliance, deuxième syndicat de policiers, et Synergie Officiers avaient réclamé des poursuites, estimant qu’un tel message ne peut être banalisé dans un climat marqué par des agressions ou menaces contre des policiers, comme récemment à Grenoble.

La vidéo du « jeune » rappeur baptisé « Abdul X » et vivant dans les Hauts-de-Seine a été récemment retirée de plusieurs sites Internet. Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a annoncé qu’il avait porté plainte « contre ce rappeur devant le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris, comme à chaque fois que des individus bafouent l’honneur des forces de l’ordre ». Aux yeux du ministre, la vidéo « insulte explicitement les forces de sécurité et « constitue un véritable appel à la violence« .

Pour Alliance Police, « la liberté d’expression ou la création artistique ne peuvent en aucune façon légitimer de telles incitations à la haine ». Synergie Officiers se déclare « révolté par ce véritable appel au meurtre sur des fonctionnaires de police ». « L’auteur de cette diarrhée verbale utilise sans vergogne des termes tels que tirer sur les keufs, si tu en vises un, tu ne le rates pas, une balle dans sa race, toutes les banlieues de Paname brûlent la police« , écrit-il sur son site Internet, dénonçant « un clip crasseux et ignominieux ».

Source: http://tinyurl.com/27ccvqw