Francaisdefrance's Blog

28/11/2011

Islam: il massacre sa femme, qui voulait quitter la « religion », à coups de marteau…

« Religion » de tolérance, vous disiez ??? Idéologie de cinglés, je dirais plutôt.

FDF

.

L’islam est le même partout dans le monde…


 

Après le couteau égorgeur, le marteau…

On s’attend que cette horreur ait lieu dans un pays comme l’Iran, le Pakistan ou je ne sais quel pays où l’islam est religion d’Etat. Ce serait feindre d’ignorer la trop rapide extension de l’islam sur les terres de l’Europe chrétienne. Fi désormais de la douceur de Parme :

« Il l’a tuée parce qu’elle voulait se convertir, changer de foi. Intolérable pour lui. Mohamed El Ayani, 39 ans, marocain et musulman pratiquant, a tué à coups de marteau, Rachida Radi, 35 ans, jusqu’à lui fracasser le crâne ».

Source: http://www.chretiente.info/

23/10/2010

Algérie: 2 ans fermes pour un non jeûneur durant le ramadan…

Ah? Chez eux aussi, ils ont la liberté d’expression et le choix des opinions?

FDF

.

Un jeune Algérien a écopé de deux ans de prison ferme et de 100.000 dinars (1.000 euros environ) d’amende pour n’avoir pas jeûné fin août durant le ramadan, a rapporté aujourd’hui le quotidien indépendant El-Watan. Bouchouta Fares, 27 ans, a été déféré devant la justice d’Oum El Bouaghi, à quelque 500 km au sud-est d’Alger, et a été condamné lundi à cette peine pour « atteinte à un précepte de l’islam », selon le journal qui n’a pas précisé la religion de M. Fares. 

Agissant sur renseignement, la police de la localité proche de Ain el Beida, a fait une descente dans un lieu abandonné du centre-ville à la recherche d’un groupe de non-jeûneurs. Tous ont pu prendre la fuite à l’exception de Fares qui a ensuite été placé sous mandat de dépôt, a rapporté en Une le quotidien algérien. Pour le même grief, relève le quotidien, le jugement diffère d’un tribunal à l’autre.

Deux chrétiens non jeûneurs avaient été relaxés le 5 octobre à Ain el Hammam dans l’est algérien alors que le procureur avait requis trois ans de prison ferme. Un juge de ce tribunal kabyle avait prononcé un non-lieu car « aucun article (de loi) ne prévoit de poursuite » dans le cas de non respect du jeûne durant le ramadan. Un autre procès est prévu le 8 novembre dans la région d’Akbou, en petite Kabylie, contre neuf musulmans non-jeûneurs. L’islam est religion d’Etat en Algérie.

Source: http://tinyurl.com/2fuebd4